Livres
473 137
Membres
446 647

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Purge



Description ajoutée par x-Key 2010-12-03T10:50:14+01:00

Résumé

1992, Estonie occidentale.

Un matin, la vieille Aliide Truu trouve devant sa maison Zara, une jeune femme loqueteuse. Pressée par le temps, Zara raconte : elle vient de Vladivostok (elle est donc Russe mais parle estonien), elle a fui mais elle est poursuivie par Pacha, un mari auquel elle veut absolument échapper. Elle a été élevée par sa mère et sa grand-mère, toutes deux Estoniennes. « Zara, rappelle-toi. Tu n'es pas une Russe, tu es une Estonienne. » (la grand-mère, page 116). Mais Zara ne raconte pas tout à Aliide...

De son côté, veuve de Martin Truu, Aliide vit seule puisque leur fille unique, Talvi, a épousé un Finlandais et vit en Finlande, et elle cache un lourd secret.

1939, l'Estonie est occupée par les Allemands. Aliide a repéré un beau soldat mais elle est trop jeune et il n'a d'yeux que pour sa sœur aînée, Inge. Hans Pekk épouse donc Inge et Linda naît peu après.

Afficher en entier

Classement en biblio - 239 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-12-03T10:52:44+01:00

Si elle recevait, en se mariant avec Martin, une sorte de sécurité, il y avait une autre chose importante qu’elle obtenait par le mariage. Elle devenait tout à fait comme n’importe quelle femme, ordinaire. Les femmes ordinaires se mariaient et faisaient des enfants. Elle en était devenu une.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Mieldrita 2019-09-30T00:54:50+02:00
Bronze

Je n'ai pas lu ce livre, mais je l'ai écouté. Et je pense que l'avoir eu en livre audio m'a fait plus apprécier le livre que si je l'avais lu : je trouve que la voix de la lectrice allait très bien avec le texte et faisait ressortir une ambiance.

Comme les chapitres étaient annoncés avant chaque début, je n'ai pas eu trop de mal à me repérer dans la chronologie.

Par contre, ce livre est dur. Les mots employés aussi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jenna95 2019-05-25T19:14:37+02:00
Lu aussi

Un sujet qui aurait pu être intéressant, surtout quand on s'intéresse à l'Histoire. L'Estonie (soviétique et post-soviétique) c'est pas forcément le pays qu'on connaît le mieux, et cette période est décrite avec toute la noirceur qu'on pourrait attendre dans un tel livre.

Mais bon, je reste peu convaincue par cette lecture.

Déjà dans la narration, le bordel chronologique, j'adhère assez peu. Des tas de retours en arrière, puis au présent, puis re-arrière. Quand on a tendance, comme moi, à ne pas lire le nom des chapitre et ce qui va avec (et donc la date), on est vite perdus. Surtout que c'est assez peu justifié : autant on peut le comprendre dans un thriller, où le but est de maintenir le suspense, autant là, du suspense, il n'y en a pas. L'intrigue reste assez simple et prévisible.

Mais c'est surtout que j'ai trouvé ça terriblement ennuyeux. Parce que c'est factuel, beaucoup trop dans la surface. Il serait pourtant légitime d'atteindre un minimum de psychologie des personnages, parce qu'ils vivent quand même des situations assez dures. Ce sont des personnages torturés par excellence, mais du coup, on ne les comprend pas, et ils peuvent même nous sembler antipathiques.

Parce que non, ce n'est clairement pas la priorité de l'auteur, on reste dans une description, presque journalistique. L’intimité des personnages et leur ressenti? On s'en fiche, et du coup, ça devient assez vite barbant.

Parce que beaucoup de détails, de description qui n'en finissent pas. Du quotidien (qui n'est pas ce qui est le plus passionnant, surtout quand ça reste dans la description comme c'est le cas là). Et donc ça se traduit par beaucoup de longueurs, et pourtant ce qui est vraiment intéressant est à peine survolé.

Un style parfois assez cru, surtout pour la vie de Zara (on va pas se mentir, c'est même assez vulgaire, et ça semble totalement gratuit, décrire le quotidien d'une prostituée avec subtilité, c'est pas donné à tout le monde apparemment).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2019-03-07T19:56:24+01:00
Argent

Je viens de terminer ce roman et je reste un peu sur ma fin...Il m'a fallu un certain temps pour entrer dans l'histoire parce qu'entre tout ces retours en arrière, je me perdais un peu. Mais au final on devient éclairés par les relations entre les personnages que j'ai trouvé au final peu attachants. Cela reste tout de même un bon livre sur la seconde guerre mondiale dans les pays nordique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SMichel 2019-03-07T18:17:34+01:00
Or

Une auteure que je ne connaissais pas, et un roman vers lequel, a priori, je ne serais pas allée de moi-même. Il m'aura fallu un des challenges de Booknode pour le découvrir. Car l'Estonie post-soviétique, le trafic des femmes par les Russes en Allemagne, et l'histoire de l'occupation allemande puis soviétique de l'Estonie ne sont pas des sujets des plus attractifs. Mais la romancière a su créer des personnages féminins très attachants, dont on a envie de connaître la destinée, le lien qu'on ne soupçonne pas au départ. On se prend très vite à l'histoire d'Aliide Truu, dont l'amour raté pour Hans sera le drame de sa vie, à celle de Zara, prostituée russe, débarquant d'Allemagne et parlant un estonien des plus précieux, sorti des livres. La narration peut dérouter, puisque nous valsons au gré des chapitres de l'Estonie de 1992 à l'Allemagne de 1991 en passant par l'Estonie de 1936, puis à celle de 1949... Il faut donc être attentif, mais l'histoire permet sans problème de s'y retrouver. Une très belle découverte!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2017-01-24T21:55:13+01:00
Pas apprécié

C'est glauque… Secrets de famille sur des générations en Estonie. Des règlements de compte politiques avec les passage du nazisme, au communisme, et à l'indépendance, mais aussi des rivalités amoureuses. Sombre et pessimiste.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Inso 2017-01-05T11:57:43+01:00
Pas apprécié

Toute ma famille m’avait dit le plus grand bien de ce livre.

J’ai mis du temps à le commencer ; du temps à rentrer dans l’histoire ; du mal à y rester.

Franchement j’ai été très déçu.

Beaucoup d’histoires, beaucoup de flash back, une intrigue trop prévisible…

De plus, je ne le trouve pas si facile à lire.

Il m’a quand même permis de découvrir un peu l’histoire de l’Estonie soviétique et post soviétique.

A vous de vous faire une idée….

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Croquignolle 2017-01-03T14:12:26+01:00
Or

Purge... le titre idéal pour annoncer un roman sombre, dur et sans concessions. Combien de fois ai-je pris ce livre sur mon étagère pour le reposer un instant plus tard en pensant que ce n'était pas le moment de lire un roman à l'ambiance pesante ? Et puis, cet été, pour des vacances à l'étranger, dans une nature verdoyante et pleine d'énergie, je me suis lancée.

Et j'ai eu raison. Il a suffi de quelques lignes pour être totalement conquise par ce récit à plusieurs voix.

J'ai voyagé dans le temps aux côtés d'Aliide, de ses amours, de ses silences, de ses choix, de ses peurs, de sa famille, de ses engagements dans ce coin d'Estonie rurale en proie à une occupation russe suspicieuse et délirante.

On découvre Zara, son envie de liberté et d'occident, sa naïveté, sa spontanéité, ses mauvaises rencontres, sa fuite et sa force pour s'en sortir quoi qu'il lui en coûte.

La rencontre de ces deux femmes est comme la rencontre de deux soldats couverts d'armures, de deux tortues sous leur carapace ou de deux huitres bien fermées... Toutes les deux, blindées, s'observant silencieusement, ne se faisant pas confiance. Petit à petit, elles vont apprendre à oser un geste, une parole d'approche, un regard vrai. Elles vont lentement ouvrir et révéler leur coeur et leurs sentiments bien enfouis sous des couches de peurs, de souffrances et de silences.

Ce récit est bouleversant, prenant et me renvoie à ma propre expérience de vie, à mes rencontres décisives, à mes choix de vie.

Impossible pour moi de rester insensible à ces destins obscurs qui cherchent la lumière, à ces êtres blessés qui arrivent encore à aimer, à l'Histoire qui se révèle castratrice de tant de peuples...

Les mots me manquent... le choc est là... Un livre magnifique qui va me hanter longtemps encore.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vivie10 2016-02-20T23:01:36+01:00
Lu aussi

L'écriture de l'auteur m'a déstabilisé, mais au final ce fut un plaisir que de lire ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par GladysditeRaton 2016-02-12T19:42:47+01:00
Argent

Que ce soit actuellement ou antérieurement, les effets de la guerre sur le corps, dans le cœur et sur l’esprit ravagent l’humain en sa totalité. Il m’a été donné de rencontrer des réfugiés politiques et les récits de torture dont je ne pouvais accepter la réalité dans un premier temps sont pourtant presque identiques dans leur cruauté que ceux décrits dans ce livre. Ils ont eu lieu sous d’autres cieux, mais l’abominable et l’inconcevable étaient les mêmes dans l’abject dont l’humain peut être capable dans n’importe quelles situations en période de combats. Il faut avoir les nerfs et le cœur bien accrochés également lors de la narration de ce que Zara subit

Le goût de ce roman est malheureusement l’amer du fruit qui au fil des idéologies ne cessent malheureusement pas d’être et ce malgré le temps qui passe, car rien ne change sous le soleil

Purge a le mérite de remettre les choses en place et de rendre hommage aux populations violentées dans l’histoire de tout pays ayant été occupé ou l’étant encore

Il n’y a donc pas lieu de taire les évènements tragiques de l’occupation par différents régimes, ni de faire preuve de négationnisme, mais Purge n’est pas à mettre sans surveillance dans n’importe quelles mains, surtout trop jeunes, car il faut un certain discernement et une maturité pour commencer et également finir ce récit. Sans encadrement adéquat, on peut cauchemarder des nuits entières. Il y a lieu d’accompagner, de cadrer et de compléter la lecture par des dialogues avec les parents, voire d’autres adultes en tous les cas

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lila11 2016-01-20T15:56:20+01:00
Or

Une belle histoire émouvante avec pour contexte historique l'URSS des années 90.

Afficher en entier

Dates de sortie

Purge

  • France : 2010-08-25 (Français)
  • France : 2012-02-01 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 239
Commentaires 30
Extraits 27
Evaluations 47
Note globale 7.18 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode