Livres
392 714
Comms
1 377 885
Membres
284 946

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Petit pays



Description ajoutée par ceinwyn79 2016-05-26T11:57:39+02:00

Résumé

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…

« J’ai écrit ce roman pour faire surgir un monde oublié, pour dire nos instants joyeux, discrets comme des filles de bonnes familles: le parfum de citronnelle dans les rues, les promenades le soir le long des bougainvilliers, les siestes l’après-midi derrière les moustiquaires trouées, les conversations futiles, assis sur un casier de bières, les termites les jours d’orages... J’ai écrit ce roman pour crier à l’univers que nous avons existé, avec nos vies simples, notre train-train, notre ennui, que nous avions des bonheurs qui ne cherchaient qu’à le rester avant d'être expédiés aux quatre coins du monde et de devenir une bande d’exilés, de réfugiés, d’immigrés, de migrants. »

Avec un rare sens du romanesque, Gaël Faye évoque les tourments et les interrogations d’un enfant pris dans une Histoire qui le fait grandir plus vite que prévu. Nourri d’un drame que l’auteur connaît bien, un premier roman d’une ampleur exceptionnelle, parcouru d’ombres et de lumière, de tragique et d’humour, de personnages qui tentent de survivre à la tragédie.

Afficher en entier

Classement en biblio - 313 lecteurs

Or
86 lecteurs
PAL
92 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Maks 2016-11-14T02:31:42+01:00

le Rwanda était devenu un immense terrain de chasse dans lequel le Tutsi était le gibier. Un humain coupable d’être né, coupable d’être. Une vermine aux yeux des tueurs, un cancrelat qu’il fallait écraser.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Un livre témoin de la fureur des hommes dans un "petit pays", d une plume poétique mais sans langue de bois.

Un quotidien d une enfance blessée à jamais, et une lecture qui vous suivra longtemps.

Un bijou littéraire et un coup de coeur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maks
Diamant

J'ai attendu quelques jours avant de rédiger cet avis car ce récit à été, pour moi en tout cas, assez difficile à encaisser de part la dureté des faits et des sentiments qu'il procure. J'ai pourtant l'habitude de faire mes chroniques à chaud mais là je n'ai pas pu, c'est une réaction assez rare de ma part.

Nous suivons dans cette histoire, Gabriel, un jeune garçon métisse dont le père est français et la mère réfugiée rwandaise au Burundi. Gaby va au cours de cette jeunesse, essuyer les aléas de tout jeunes garçons pris entre deux cultures, dans un pays où la guerre ethnique va s'installer. Ce n'est déjà pas facile de grandir dans des conditions normales donc je vous laisse imaginer la montagne à gravir pour sortir indemne de cette enfance.

Ce jeune garçon m'a beaucoup plus, il est sensible, courageux et intelligent, de plus, malgré la guerre, le Burundi à l'air d'un pays très beau.

Les thèmes abordés en parallèle de cette guerre civile et ethnique sont évidement la politique, l'amitié, la séparation, l'ennuie, la vie, la mort et encore plein d'autres thèmes et sentiments que je tairai pour ne pas trop dévoiler l'histoire.

J'ai donc vraiment adoré ce livre, j'avais l'impression d'être avec ces gens tellement le récit respire le "vrai", tellement il m'as pris aux tripes, je ne pleure jamais sur un livre, je prend en général assez de distances pour faire la part des choses, mais la, la fin m'a tiré des yeux rouges et humides ainsi qu'un sentiment de tristesse immédiate. Relire un roman est une chose que je déteste et bien ici j'ai déjà envie de m'y replonger.

À lire absolument, c'est une histoire qui va certainement jouer avec vos sentiments, elle est horrible et elle est si belle !

Voir la chronique sur mon blog :

http://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2016/11/petit-pays-gael-faye.html

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Marie-Pier-2 2017-09-29T00:11:33+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Laurien 2017-11-09T09:40:32+01:00
Argent

Ce récit initiatique bouleversant de la fin de l'enfance et de son innocence à l'âge adulte et à la conscience politique, avec son élargissement géographique de l'impasse au monde, m'a beaucoup ému. Ce n'est pas seulement un enfant métis africain, mais il y a une part d'universel dans ce personnage principal qui incarne la jeunesse dans un monde de grands qui se déchirent. La fin m'a beaucoup émue, le personnage de la mère et ce qui lui arrive est déchirant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Evonya 2017-11-08T17:28:58+01:00
Diamant

Il n’y a pas assez d’adjectifs pour qualifier ce roman qui vous prend à la gorge dès les premières pages. J’ai aimé l’évocation de l’enfance de Gabriel avant que la guerre civile ne s’abatte sur le Burundi, l’auteur est capable grâce au pouvoir des mots de faire resurgir ce paradis luxuriant qu’était l’univers de Gabriel. Et j’entendrai encore longtemps les rires de ces enfants heureux d’avoir revendu à leur voisine –Mme Economopoulos- les mangues qu’ils venaient de lui voler dans son jardin ! J’ai aimé la famille de Gabriel, l’histoire de ce couple qui se déchire, cette mère belle, furieuse devant l’inertie de son mari, son désespoir quand elle apprend les massacres qui ont lieu au Rwanda, et la folie dans laquelle elle tombe. Je n’oublierai jamais quand, de retour du Rwanda, elle se penche sur le lit de sa petite-fille pour lui répéter encore et encore le spectacle de la mort quand elle est entrée dans la maison de la tante Eusébie. J’ai été frappée d’horreur à l’évocation de la haine entre les Tutsis et les Hutus, haine qui a amené une folie meurtrière qui s’empare du Rwanda et du Burundi ensuite. Je connais bien sûr ce qui s’est passé mais les mots de Gaël Faye sont bien plus évocateurs qu’un article de journal, trop évocateur peut-être. On sent la haine imprégner certains passages, notamment quand Gabriel se rend au mariage de son oncle au Rwanda ; à la radio, aux barrages militaires, partout des mots insultants, des incitations à la haine. C’est terrifiant. Et plus que tout ce que j’ai aimé c’est l’amour de l’auteur pour son pays. Un livre incroyable et qui aura une place à part dans ma bibliothèque.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par giuliagasperoni 2017-11-05T05:49:32+01:00
Argent

J'ai dû le lire pour le lycée et honnêtement j'ai été surprise! La première partie du livre était un peu ennuyante, mais lorsque

Spoiler(cliquez pour révéler)
la guerre commencé
, le livre est devenu beaucoup plus intéressant :)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Melanies67 2017-11-04T17:06:13+01:00
Bronze

Dans ce roman nous suivons le avant, le pendant et le après, de la guerre civile au Burundi. On voit Gaby évoluer au fur et a mesure du récit. J'ai bien aimée ma lecture, l'écriture est fluide et les descriptions sont très bien faites.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par IraMaxima 2017-11-04T12:34:00+01:00
Diamant

"Petit Pays" s'inscrivait pour ma part dans cette longue liste de roman que l'on est obligé de lire pour une raison x ou y. C'est donc en traînant des pieds, réticente et avec un long soupir que j’ai ouvert ce roman...

On peut dire que j’en ai été soufflée. Ce roman débutant sur une certaine situation, on sait d’avance comment elle se finira, plus ou moins en détails certes mais nous en avons une idée assez précise. Cela peut paraître anodin, juste une façon d’introduire son sujet et d’attirer le lecteur comme le font nombre de romans ; sauf qu’ici Gaël Faye ne fait pas seulement que nous attirer dans son récit, il nous aspire dans l’enfance du petit Gabriel que l’on suivra tout du long, avec qui on partagera les tourments, le regardant traverser de terribles épreuves, l’observer survivre dans ce petit pays qu’est le sien... J’étais dévorée entre l’appréciation du passage et l’envie d’avancer toujours plus vite afin d’en connaître le dénuement.

Tout du long j’ai été transportée par l’écriture assez poétique de Gaël Faye et très agréable. J’ai été touchée par l’histoire de Gabriel, au point d’en avoir les yeux troublés à certains moments. On ressent tout le travail de l’auteur et la passion qu’il a mit dans ce premier ouvrage incroyable, un auteur à suivre avec attention...

Pour moi il s’agit d’une véritable surprise et d’un coup de cœur parmi mes dernières lectures. C’est un livre, je pense, que je n’hésiterai pas à recommander.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lamadeleine 2017-10-26T14:09:56+02:00
Diamant

J'ai dévoré ce roman autobiographique, entre rires et larmes. C'est extraordinaire comme Gaël Faye a su faire parler le petit garçon qu'il était, comme il a su nous faire sentir l'absurdité de la guerre, de toute guerre. J'ai apprécié ce voyage au Burundi avec sa nature luxuriante, sa chaleur, son art de vivre. Il y a deux parties dans le roman qui sont bien rendues ; comme un avant et un après la violence politique. Le déchirement du pays se vit jusqu'au cœur de la famille de Gaby( le héros et narrateur).

L'écriture est poétique et très musicale. Ce roman est un bijou qui ne peut pas laisser son lecteur indifférent.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bookovore13 2017-10-23T17:21:56+02:00
Argent

Ce livre a été une merveilleuse découverte pour moi, c'est triste mais pour moi ça fait partie des choses que l'on doit savoir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Oryana35 2017-10-18T17:31:48+02:00
Argent

Un livre émouvant raconté par l'auteur avec ses yeux d'enfants. Un très beau témoignage qui nous apprend, surprend avec beaucoup d'émotions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chevalerie 2017-10-08T18:41:20+02:00
Or

Avec beaucoup de curiosité, mais en même temps à reculons, j'ai entamé ce livre du bout des "yeux"....

Petit à petit je me suis laissé prendre , happer, par l'écriture.

Très beau Roman!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par fanfan50 2017-09-28T20:06:21+02:00
Argent

Le livre m'a accrochée dès le début. Le style en est très fluide et l'histoire très émouvante. J'ai eu envie de le lire rapidement afin d'en connaître la fin, très triste... Je pense que Gaël Faye a mis tout son coeur et ses tripes dans ce récit et qu'il me paraît assez autobiographique. Un beau témoignage d'un jeune, Gaby et de sa famille, de ses copains aussi dans le Burundi de la fin du siècle dernier.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Petit pays" est sorti 2017-08-23T00:00:00+02:00 en version poche
background Layer 1 23 Août

Dates de sortie

Petit pays

  • France : 2016-08-24 (Français)
  • France : 2017-08-23 - Poche (Français)

Activité récente

Rashou l'ajoute dans sa biblio or
2017-11-22T12:20:16+01:00
Thorum le place en liste or
2017-11-12T22:51:17+01:00
Bee_ l'ajoute dans sa biblio or
2017-11-04T18:53:41+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 313
Commentaires 63
Extraits 45
Evaluations 107
Note globale 8.27 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode