Livres
613 223
Membres
710 463

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Petit pays



Description ajoutée par ceinwyn79 2016-05-26T11:57:39+02:00

Résumé

En 1992, Gabriel, dix ans, vit au Burundi avec son père français, entrepreneur, sa mère rwandaise et sa petite sœur, Ana, dans un confortable quartier d’expatriés. Gabriel passe le plus clair de son temps avec ses copains, une joyeuse bande occupée à faire les quatre cents coups. Un quotidien paisible, une enfance douce qui vont se disloquer en même temps que ce « petit pays » d’Afrique brutalement malmené par l’Histoire. Gabriel voit avec inquiétude ses parents se séparer, puis la guerre civile se profiler, suivie du drame rwandais. Le quartier est bouleversé. Par vagues successives, la violence l’envahit, l’imprègne, et tout bascule. Gabriel se croyait un enfant, il va se découvrir métis, Tutsi, Français…

« J’ai écrit ce roman pour faire surgir un monde oublié, pour dire nos instants joyeux, discrets comme des filles de bonnes familles: le parfum de citronnelle dans les rues, les promenades le soir le long des bougainvilliers, les siestes l’après-midi derrière les moustiquaires trouées, les conversations futiles, assis sur un casier de bières, les termites les jours d’orages... J’ai écrit ce roman pour crier à l’univers que nous avons existé, avec nos vies simples, notre train-train, notre ennui, que nous avions des bonheurs qui ne cherchaient qu’à le rester avant d'être expédiés aux quatre coins du monde et de devenir une bande d’exilés, de réfugiés, d’immigrés, de migrants. »

Avec un rare sens du romanesque, Gaël Faye évoque les tourments et les interrogations d’un enfant pris dans une Histoire qui le fait grandir plus vite que prévu. Nourri d’un drame que l’auteur connaît bien, un premier roman d’une ampleur exceptionnelle, parcouru d’ombres et de lumière, de tragique et d’humour, de personnages qui tentent de survivre à la tragédie.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 429 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Maks 2016-11-14T02:31:42+01:00

le Rwanda était devenu un immense terrain de chasse dans lequel le Tutsi était le gibier. Un humain coupable d’être né, coupable d’être. Une vermine aux yeux des tueurs, un cancrelat qu’il fallait écraser.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Un livre témoin de la fureur des hommes dans un "petit pays", d une plume poétique mais sans langue de bois.

Un quotidien d une enfance blessée à jamais, et une lecture qui vous suivra longtemps.

Un bijou littéraire et un coup de coeur.

Afficher en entier
Diamant

J'ai attendu quelques jours avant de rédiger cet avis car ce récit à été, pour moi en tout cas, assez difficile à encaisser de part la dureté des faits et des sentiments qu'il procure. J'ai pourtant l'habitude de faire mes chroniques à chaud mais là je n'ai pas pu, c'est une réaction assez rare de ma part.

Nous suivons dans cette histoire, Gabriel, un jeune garçon métisse dont le père est français et la mère réfugiée rwandaise au Burundi. Gaby va au cours de cette jeunesse, essuyer les aléas de tout jeunes garçons pris entre deux cultures, dans un pays où la guerre ethnique va s'installer. Ce n'est déjà pas facile de grandir dans des conditions normales donc je vous laisse imaginer la montagne à gravir pour sortir indemne de cette enfance.

Ce jeune garçon m'a beaucoup plus, il est sensible, courageux et intelligent, de plus, malgré la guerre, le Burundi à l'air d'un pays très beau.

Les thèmes abordés en parallèle de cette guerre civile et ethnique sont évidement la politique, l'amitié, la séparation, l'ennuie, la vie, la mort et encore plein d'autres thèmes et sentiments que je tairai pour ne pas trop dévoiler l'histoire.

J'ai donc vraiment adoré ce livre, j'avais l'impression d'être avec ces gens tellement le récit respire le "vrai", tellement il m'as pris aux tripes, je ne pleure jamais sur un livre, je prend en général assez de distances pour faire la part des choses, mais la, la fin m'a tiré des yeux rouges et humides ainsi qu'un sentiment de tristesse immédiate. Relire un roman est une chose que je déteste et bien ici j'ai déjà envie de m'y replonger.

À lire absolument, c'est une histoire qui va certainement jouer avec vos sentiments, elle est horrible et elle est si belle !

Voir la chronique sur mon blog :

http://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2016/11/petit-pays-gael-faye.html

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Marie-Pier-2 2017-09-29T00:11:33+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Tify 2022-08-31T13:53:51+02:00
Or

Une histoire à la fois poignante et terrible. Nous suivons Gabriel qui nous raconte son enfance, au début une jeunesse insouciante puis qui s'assombrit au fur et à mesure avec la guerre du Rwanda. Gabriel n'est alors qu'un petit garçon et il a vu bien des choses qu'il n'aura pas dû voir ni vivre. Gaël Faye a une écriture plutôt fluide et à travers son roman il m'a permis de découvrir une partie de l'histoire de l'Afrique. Un récit qui peut faire froid dans le dos et l'ambiance y est par moment pesante mais c'est néanmoins une belle découverte.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lise770 2022-08-18T08:34:09+02:00
Bronze

Ce livre est tombé entre mes mains car mon frère l'avait sur sa liste de lecture d'été d'entrée au lycée. Le texte est accessible même si certains mots de vocabulaire pourraient poser problème mais rien d'insurmontable pour un élève de 3ème. Ce livre relève un sujet difficile et certainement méconnu d'un bon nombre. Je regrette malgré tout le fait de ne pas avoir ressenti profondément ce qu'il se passait à l'intérieure Spoiler(cliquez pour révéler)ce qu'à vu la mère Gabriel devrait pouvoir nous atteindre profondement pourtant j'ai plus eu l'impression de lire froidement ce qu'elle vivait sans en ressentir la réalité ce que je trouve plus que dommage.

Ce livre révèle une réalité qui nous dépasse nous français et qui pourtant devrait nous alerter avec la résonnance qu'il y a dans le monde actuel.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plassans 2022-08-10T12:19:56+02:00
Or

Le début du récit est léger, malgré quelques signes annonciateurs de désastres : les disputes entre son père et sa mère, les tensions ethniques qui s’accroissent. Mais Gaby y prête peu attention, tout à son quotidien joyeux : le béguin pour sa correspondante française, les copains, les baignades dans lac Tanganyika…

Son monde s’effrite avec le départ de sa mère et s’effondre avec le génocide du Rwanda voisin (en 1994). Sommé de choisir un camp parmi ses propres amis (lui-même est métis, donc ni vraiment Hutu ni Tutsi), il participe malgré lui à ce déchaînement de violence dans une scène terrible (que je ne raconte pas).Il se réfugie dans les livres, et comme un symbole, ceux qu’il décrit sans les citer sont « Le journal d’Anne Frank » et « Le vieil homme et la mer » d’Hemingway. Deux livres d’intense solitude et de lutte contre la mort.

Gaël Faye trouve les mots et le ton juste pour décrire l’inconcevable. Il le fait à hauteur d’enfant, avec le recul des années.

Une lecture à conseiller aux adolescents.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par celia_cat 2022-08-08T00:57:14+02:00
Bronze

Ayant vu et adoré le film, j'étais bien curieuse de découvrir la plume de Gaêl Faye qu'on revendique d'être poétique et brute en même temps. Je me suis donc laissée un grand espace temps entre mon visionnage du film et ma lecture du livre. Comme ça, je me lançai dans l'ouvrage en n'ayant pas ou, du moins, peu les images de l'adaptation.

Honnêtement, la narration m'a surprise. Nous sommes dans le point de vue de Gabriel qui porte un regard observateur à l'histoire. Son caractère passif face au contexte historique rend le texte dénué de sentiments au premier abord. En effet, je suis entrée difficilement dans le récit. Je ne parvenais pas à m'immerger complètement dedans.

Cependant, progressivement, Gabriel est de plus en plus concerné par cette guerre civile. Nous le suivons dans son errance et sa quête d'identité. Cela fait resurgir des thématiques profondes et dures qui font réfléchir le lecteur. A ce moment là, j'ai pu ressentir l'effervescence de sentiments que j'ai éprouvée durant le film. J'ai attendu la moitié du livre pour parvenir à l'effet que je recherchais. C'est dommage car c'est le seul point qui fait baisser la note.

Sinon, je reconnais et j'affirme la talent de Gaël Faye. Il a une plume qui transporte. Pour ma part, je me suis laissée porter par son style d'écriture. J'ai aimé ses phrases décousues qui rappellent le côté slam de l'auteur. En réécoutant la musique Petit Pays, je me suis rendue compte que certaines paroles sont issues du livre. Ce petit bonus a rendu ma lecture encore plus entraînante.

Le livre se lit d'une telle facilité que c'en est déconcertant. Je l'ai terminé en 6 jours tellement il est addictif. Parvenue à la moitié de l'intrigue, je n'ai pas pu lâcher le livre car tout s'enchaîne sans aucun répit. Je me rapellais de la chute de l'histoire et pourtant, je l'ai vécue comme si c'était la première fois que je la découvrais. La conclusion est une claque d'enfer. Impossible d'en être indifférent !

Si, au début, les personnages paraissent fades et dénués de personnalités, ils finissent par gagner en prestance. L'âme d'un brave, d'un complice ou d'un bourreau, on se demande quel chemin chacun d'entre eux prendront. Dans tous les cas, on se doute du terrible destin qui les attend tous dans ce contexte historique terrible.

Ce qui est surtout mis en avant dans le roman, est le système politique de ce petit bout d'Afrique qu'est le Rwanda. Ne connaissant pas la situation de ce pays avant de voir le film, cela m'a permis de prendre encore plus conscience de la chance que nous avons acutellement en France. Mettre en avant la cruauté et la bétise humaine en littérature ne pourra qu'éveiller les esprits et stopper les erreurs qui ne cessent de se répéter.

Merci à Gaêl Faye de représenter l'histoire du Rwanda qui peut être lue aussi bien par les ados que les adultes ! Un classique que je conseille vivement !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Arya02 2022-06-21T12:11:26+02:00
Lu aussi

Je pleure peu pour des livres alors autant vous dire que pour celui là j'ai lâché mes plus belles larmes. Trop d'émotions je me suis vraiment posée des questions sur les horreurs que l'humanité pouvait commettre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par bibliothequebypup 2022-06-14T18:13:17+02:00
Argent

Comment ne pas être touché par cette histoire et par le point de vu ? Évidemment la plume est magnifique et le climat décrit est glaçant mais j’ai prit un peu de temps à rentrer dans l’histoire et, finalement, j’aurais aimé un roman un peu plus long (peut être un développement du personnage de Ana) et des anecdotes plus abouties.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Belami77 2022-05-24T14:52:51+02:00
Diamant

« Petit pays », roman à la tension paroxysmique, vous fera passer de la naïveté de l’enfance et du bonheur à l’horreur. Ainsi dans le tourbillon des évènements qui le dépassent Gaby, jeune garçon dont le seul souci était, au début du roman, que l’ambiance familiale soit bonne, deviendra, en jetant le briquet Zippo sur la voiture arrosée d’essence, un meurtrier.

Sur le drame rwandais, avec pudeur et retenu, Gaël Faye livre un roman rempli de poésie et d’émotions.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LunaWolfs 2022-05-18T09:15:32+02:00
Argent

Petit pays est un livre très touchant parlant du génocide et de la guerre. Le point fort est que ces massacres et la politique sont vu à travers les yeux d'un enfant, Gaby, éloigné par son père de ce monde. Mais cela va vite toucher Gaby au plus près.

Ce livre est fort en émotion. D'abord il peut paraître banal, mais les événements s'enchaînent vite et les horreurs et les émotions gagnent rapidement le lecteur.

Ce qui m'a le plus touché est l'état de la mère pendant la guerre. Ainsi que la fin qui est des plus sublime et qui m'a fait versé une larme.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par elizabethswann 2022-05-16T19:02:14+02:00
Argent

Un roman magnifique, émouvant, qui nous dépeint une enfance heureuse dans un pays d'Afrique, le Burundi, qui va être bientôt le témoin d'un génocide sans pitié… Nous suivons Gaby, dont la vie va basculer du paradis à l'enfer d'une guerre civile.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Moineaunain 2022-04-19T16:14:55+02:00
Bronze

J'ai beaucoup aimé ce livre raconté du point de vue d'un enfant de 11 ans. J'ai été complétement emportée par son histoire et ce dame qu'est le génocide du Rwanda dont je ne connaissais pas grand chose

Afficher en entier

Dates de sortie

Petit pays

  • France : 2016-08-24 (Français)
  • France : 2017-08-23 - Poche (Français)

Activité récente

ALDU37 l'ajoute dans sa biblio or
2022-08-16T20:14:08+02:00
elle00 l'ajoute dans sa biblio or
2022-08-09T14:48:39+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 1429
Commentaires 238
extraits 244
Evaluations 496
Note globale 8.13 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode