Livres
535 235
Membres
561 236

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Chanson douce



Description ajoutée par Odlag 2016-06-10T16:46:23+02:00

Résumé

Lorsque Myriam, mère de deux jeunes enfants, décide malgré les réticences de son mari de reprendre son activité au sein d'un cabinet d'avocats, le couple se met à la recherche d'une nounou. Après un casting sévère, ils engagent Louise, qui conquiert très vite l'affection des enfants et occupe progressivement une place centrale dans le foyer. Peu à peu le piège de la dépendance mutuelle va se refermer, jusqu'au drame.

À travers la description précise du jeune couple et celle du personnage fascinant et mystérieux de la nounou, c'est notre époque qui se révèle, avec sa conception de l'amour et de l'éducation, des rapports de domination et d'argent, des préjugés de classe ou de culture. Le style sec et tranchant de Leïla Slimani, où percent des éclats de poésie ténébreuse, instaure dès les premières pages un suspense envoûtant.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 308 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par x-Key 2016-09-24T19:46:28+02:00

On se sent seul auprès des enfants. Ils se fichent des contours de notre monde. Ils en devinent la dureté, la noirceur mais n'en veulent rien savoir. Louise leur parle et ils détournent la tête. Elle leur tient les mains, se met à leur hauteur mais déjà ils regardent ailleurs, ils ont vu quelque chose. Ils ont trouvé un jeu qui les excuse de ne pas entendre. Ils ne font pas semblant de plaindre les malheureux.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Il n'est pas nécessaire d'aller plus loin que les toutes premières lignes de Chanson douce pour comprendre que Leïla Slimani vient de glisser entre nos mains un roman qui sera sans concession. L'histoire s'ouvre en effet sur la mort brutale de deux jeunes enfants, assassinés par leur nourrice, laquelle étant dans le coma après avoir tenté, ensuite, de se suicider. On se retrouve donc dès les premières pages face à un fait tragique, mais également face à l'incompréhension vis-à-vis de cet événement : la coupable ne pouvant expliquer son geste. Il ne reste donc plus qu'à remonter plusieurs mois en arrière pour comprendre comment un telle chose à bien pu arriver.

Passé le premier chapitre servant d'introduction à l'histoire, le roman se découpe en plusieurs chapitres suivant tour à tour les personnages gravitant (de près ou de loin) autour du tragique événement à venir. De Myriam, la mère, à Paul, le père, en passant évidemment par Louise la nourrice elle-même ou par des témoins plus éloignés comme une voisine, l'histoire reconstitue peu à peu le cheminement des personnages ayant amenés à la tragédie finale.

On suit avec un certain malaise la façon dont Louise devient de plus en plus présente et indispensable au couple de parents, la façon dont elle s’immisce dans leur petit microcosme familiale. En parallèle, on se sent aussi gêné par la réaction des parents, souvent à double tranchant, qui adorent Louise autant qu'elle les dérange et qui ne savent jamais vraiment trop comment s'y prendre avec celle-ci. La plume de Leïla Slimani nous entraîne très facilement dans cette spirale un peu malsaine qui finit par devenir totalement perturbante, surtout pour le lecteur qui sait quelle issue est à prévoir et qui ne peut que constater l'aveuglement des parents et la montée de la folie chez Louise.

S'il est vrai que le roman m'a d'abord attiré pour son histoire (à cause de cette curiosité un peu malsaine qui donne envie d'aller mettre son nez au cœur d'un fait divers aussi horrible), j'ai poursuivi ma lecture (et ai adoré la poursuivre) pour l'écriture de l'auteur qui se positionne de façon toujours très juste. Bien sûr, il est difficile de douter de la culpabilité de Louise, pourtant, elle n'est jamais vraiment présentée comme un monstre, on se prend même souvent de pitié à son égard (à défaut d'empathie). Le rythme de l'histoire est également très agréable à suivre grâce à l'écriture concise de l'auteur qui sait clairement où mener ses lecteurs.

De cette histoire sous forme de thriller qui se présente plus comme une tragédie que comme le procès d'un drame, je retiendrais surtout cette impression à double tranchant, celle d'être percutée tout en essayant, en parallèle de comprendre comment la société peut créer des situations si dramatiques. La mélodie de cette chanson douce aux consonances venimeuses me restera en tout cas longtemps dans la tête.

http://desmotsenvrac.blogspot.fr/2016/09/livre-chanson-douce-de-leila-slimani.html

Afficher en entier
Or

Dès le premier chapitre, le lecteur est happé par l'histoire. Dans un appartement parisien, deux enfants viennent d'être sauvagement assassinés. Le sang est partout. La coupable est dans le coma. Il s'agissait de la nounou des deux chérubins. Que s'est-il passé ?

Lorsque Myriam se remet à travailler, elle est heureuse de tomber sur Louise, la nounou par excellence. Calme, ordonnée, serviable, patiente et toujours apprêtée, Louise possède de sérieuses références. En plus de s'occuper des enfants, elle fait d'elle-même le ménage et la cuisine et se rend très vite indispensable pour le couple. Elle semble parfaite. Qu'a-t-il bien pu se passer pour que Louise en vienne à commettre cet acte impardonnable ?!

Le personnage est très secret, très méticuleux et semble vivre à travers la famille qui l'emploie. Nous la découvrons au fil des pages et, au fur et à mesure, le suspense se fait de plus en lourd.

L'écriture est simple mais juste. Pas un mot de trop. Le personnage de la nounou est bien travaillé et le suspense est haletant. Le lecteur ne peut lâcher l'ouvrage avant la fin, avant de comprendre ce qui a bien pu se passer.

En conclusion, un thriller envoûtant et rondement mené que je vous recommande fortement.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Swoon 2021-01-19T06:37:46+01:00
Or

On commence par la fin, ce qui nous met en haleine. Mais les raisons qui aboutissent à cette fin sont parfois un peu tiré par les cheveux !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ionndrainn 2021-01-16T16:40:14+01:00
Lu aussi

Un style incisif et une histoire percutante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SophieSonge 2021-01-15T15:15:19+01:00
Or

À la reprise d'une activité professionnelle, Myriam se met en quête d'une nourrice pour ses enfants. Avec son mari, elle multiplie les castings avant de trouver la perle rare. Et s'ils s'étaient malheureusement trompés ?

Leïla Slimani nous cueille dès les premiers mots avec effroi, douleur, stupéfaction. Le drame est arrivé : cruel, sourd et sans appel. À moins qu'il ne se soit insinué sournoisement à l'intérieur des murs de cet appartement bourgeois parisien.

On retient le cri long et inépuisable de cette mère qui perd tout, au regard de cette scène de crime impensable. L'auteure réussit à décortiquer l'impardonnable. Le fil se déroule, complexe, ambigu, malsain, amer. Elle dit la solitude, la détresse, le désespoir. Louise est ce personnage trouble, diffus, difficile à cerner. Son vécu a modelé sa fragilité. Elle est cette présence indispensable et à la fois cette vacuité nécessaire qui peut faire mal.

"Les années l'ont recouvert d'une écorce épaisse et froide et elle l'entend à peine battre. Plus rien ne parvient à l'émouvoir. Elle doit admettre qu'elle ne sait plus aimer. Elle a épuisé tout ce que son cœur contenait de tendresse, ses mains n'ont plus rien à frôler."

L'écriture est précise, féroce. Il y a ces signes discrets et avant-coureurs, mais pas imperceptibles. Le malaise est insufflé au fil des pages. Au détour des obsessions, il y a ces scènes choquantes, tranchantes. La relation employeur-employé est étroite, maladroite, inexprimée.

L'absence de cadre laisse la place aux malentendus. Pour Louise, la répétition devient dangereuse, scabreuse ; la perspective du changement, source d'angoisse. Les troubles de l'humeur surgissent ponctuellement avant de laisser poindre la folie pure. On ne vous épargne rien de ce décrochement avec le réel, de cette débâcle inéluctable.

Un récit cinglant, imperturbable où "Mary Poppins" n'est finalement pas celle que l'on croit...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par VirguleX 2020-12-27T13:56:29+01:00
Or

Je l'ai lu il y a deux ans de cela mais ce livre m'a laissé un souvenir très puissant. Je conseille. Une écriture franche et envoutante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anneso2878 2020-11-17T23:48:12+01:00
Lu aussi

Etant donné tous les commentaires positifs que j'avais pu entendre concernant ce livre je m'attendais a etre captivee par l'histoire. Cela n'a pas ete le cas. J'ai eu beaucoup de mal a le terminer.

Je suis assez déçue par la fin. Spoiler(cliquez pour révéler)je trouve le changement de comportement de Louise trop rapide.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JeremyBobois 2020-11-11T15:46:31+01:00
Diamant

Le livre " Chanson Douce" de Leila slimani m'a beaucoup plu , tant par le sujet que par le style . Un livre qui dévoile dès les premières pages l' issue dramatique mais qui permet, tout au long du développement de l' histoire, de cerner le caractère et surtout le for intérieur de cette nounou, ( soi-disant si parfaite et efficace )et ce , avec le style d' écriture très agréable, fluide et tranchant de Leila Slimani. Chanson Douce m’a bouleversé. Une histoire qui à priori semblait commencer par la fin et pourtant... Leïla Slimani fait trois pas en arrière et nous livre le destin d’une femme qui a commis l’impensable. Souffrance, désir, rejet et exclusion sociale, l’héroïne compose avec ses névroses les plus profondes et on est embarqués, c’est plus fort que nous.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par DeuxLunes 2020-09-24T10:46:41+02:00
Or

Chanson douce restera une lecture marquante dans mon parcours de lectrice.

Dès la première phrase, Leïla Slimani intrigue. On s’immisce dans la vie et dans la tête de Louise, une femme seule et lassée de sa vie. C’est à travers les enfants qu’elle garde qu’elle trouve une échappatoire à son existence. Cependant, Louise est une personne malsaine, dérangée psychologiquement et sa relation avec les enfants se transforme en obsession dévastatrice pour tout le monde.

Progressivement, Leïla dépeint la psychologie de Louise et un malaise s’installe entre le lecteur et Louise. Malgré l’étrange caractère de Louise et ses manières malsaines, on s’attache à cette femme que la vie n’a pas épargnée depuis son enfance. Louise apparaît comme une nourrice soucieuse du bien-être des enfants, attachante et attachée aux enfants. Elle a même gardé une part de son enfance et de sa fragilité en elle. Ainsi, jamais Louise n’est antipathique aux yeux de Myriam et Paul ou à ceux du lecteur. Au contraire, Louise nous attriste, on voudrait l’aider, la comprendre.

Leïla Slimani sait avec brio nous plonger dans un univers à la fois dérangeant et attirant. On veut toujours en connaître plus sur les pensées, les intentions de Louise. Elle devient fascinante pour le lecteur. Spoiler(cliquez pour révéler)On ne veut pas lâcher le livre avant de savoir la chronologie des évènements qui ont poussé Louise à commettre un infanticide. L’attente, le suspens, la dépendance commencent dès le premier chapitre qui présente une scène de crime, laissant le lecteur dans un brouillard intriguant. Avide de découvrir les circonstances du crime, on continue la lecture, de plus en plus fasciné par le personnage de Louise, jusqu’à tout découvrir.

Le roman contient aussi une subtile analyse de la société d’aujourd’hui. Les gens vivent très vite, prévoient d’immenses projets, créent des familles parfaites, dans des lieux parfaits tandis que d’autres vivent dans des conditions précaires, seuls, usés.

Chanson douce est l’un des meilleurs romans que j’ai lu jusqu’ici. C’est tout à fait le genre de roman que j’aime. Le genre qui nous tient en haleine jusqu’au bout et qui nous marque pour toujours.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jenna95 2020-09-21T13:38:33+02:00
Lu aussi

Prix Goncourt, et des tas de bonnes critiques, j'ai vraiment l'impression d'être passée à côté de quelque chose...

Parce que franchement, cet engouement pour ce livre, je ne le partage mais alors pas du tout !

Ce n'est pas le style d'écriture qui me fait vibrer, je le trouve au bout du compte impersonnel, et trop sobre. Un peu comme un compte rendu journalistique qui relaterait un fait divers. C'est un peu ça, d'une certaine façon. Et comme dans un compte rendu journalistique, on n'ira pas plus en profondeur.

Et c'est bien dommage, parce que les premières pages nous mettaient dans le bain. On savait de quoi il était question, et on pensait savoir comment un tel drame avait pu arriver, comment le personnage principal avait pu en arriver là.

Alors comment ? Eh bien, je sais pas. L'histoire est racontée, mais...on n'apprend rien. On a une histoire banale, et monotone. Ennuyeuse, même. Il ne se passe strictement rien. Et finalement, c'est avec de la frustration que je ressors à la fin de cette lecture. Impossible de comprendre Louise. Et juste une succession de pages qui n'apportent malheureusement pas grand chose. Les autres personnages ne sont pas mieux, tous plus caricaturaux les uns que les autres. Sans aucune nuance.

Bref, rien de bien folichon à retenir de ce bouquin pourtant pas si long, mais assommant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chloe98 2020-09-18T11:17:00+02:00
Or

J’ai été emportée dans cette histoire où le ton est posé dès les premières pages. Le personnage de Louise est glaçant : à la fois figure de perfection dans son travail mais pourtant si seule. Cette solitude en devient maladive. Elle est à la fois indispensable et invisible et son seul désir est de faire partie de la vie de Myriam, Paul et leurs enfants. Tout au long du livre, une atmosphère pesante même malsaine nous pousse à tourner les pages pour en savoir plus. Bref, il est dur de refermer le livre tant qu’on ne l’a pas terminé !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Clurani 2020-09-01T19:18:06+02:00
Or

J'ai aimé suivre l'élaboration du portrait sans faille de cette nounou, si parfaite sous tous les angles. Louise est irréprochable, elle s'immisce de façon absolue dans cette famille. A la foi invisible et indispensable. La perfection ne peut durer, un rythme inhumain, la folie monte et elle explose.

L'écriture est rythmée, l'autrice nous emmène où elle veut sans détours inutiles.

Afficher en entier

Dates de sortie

Chanson douce

  • France : 2016-08-18 (Français)
  • France : 2018-05-03 - Poche (Français)

Activité récente

Swoon l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-19T06:36:41+01:00
Kid_A le place en liste or
2020-12-25T00:08:26+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 1308
Commentaires 247
extraits 54
Evaluations 452
Note globale 7.64 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode