Livres
447 105
Membres
387 066

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le siècle, Tome 1 : La Chute des Géants



Description ajoutée par sam_38 2010-06-08T22:26:40+02:00

Résumé

En 1911, les grandes puissances vivent leurs derniers instants d’insouciance. Bientôt la guerre va déferler sur le monde... Cinq familles - américaine, russe, allemande, anglaise et galloise - vont se croiser, s’aimer, se déchirer, au rythme des bouleversements de l’Histoire : la Première Guerre mondiale et la Révolution russe. Les Williams, une famille galloise de mineurs est liée par amour et par inimitié aux Fitzherbert, aristocrates et propriétaires des mines. Ethel Williams connaîtra une passion secrète avec le comte Fitz, marié à la princesse russe Béa, fille du tsar… et s’engagera en politique, défendra le droit de vote des femmes. Billy Williams quittera la mine pour les tranchées de la Somme, puis le front russe… La farouche Lady Maud Fitzherbert tombera amoureuse de Walter von Ulrich, espion de l’ambassade allemande à Londres. Leurs routes croiseront celles de l'ambitieux Gus Dewar, collaborateur du président américain Wilson, et de deux frères russes orphelins, Grigori et Lev Peshkov, dont le projet d’émigrer se heurte à la guerre, la mobilisation et la Révolution…Passions contrariées, rivalités et intrigues, jeux de pouvoir, coups du sort… Cette gigantesque fresque brasse toute la gamme des sentiments humains et dresse une galerie de portraits saisissants : des personnages exceptionnels, passionnés, ambitieux, attachants, tourmentés, qui bravent les obstacles et les peurs pour s’accomplir en dépit des tragédies qui les emportent.Entre saga historique et roman d’espionnage, histoire d’amour et lutte des classes, Le Siècle, la nouvelle épopée de Ken Follett en trois volumes, traverse la période la plus agitée, la plus violente et la plus complexe des temps modernes : la grande aventure du XXe siècle…

Afficher en entier

Classement en biblio - 983 lecteurs

Extrait

L'année précédente, Billy et Tommy avaient décidé d'aller voir à quoi ressemblait le puits. Le lundi de Pâques, alors que les hommes ne travaillaient pas, ils avaient évité le gardien et s'étaient glissés à travers le terrain vague jusqu'au carreau. Puis ils avaient escaladé la clôture. La structure de la cage ne recouvrant pas entièrement la bouche du puits, ils s'étaient allongés à plat ventre, tout près du bord. Avec un mélange d'effroi et de fascination, ils avaient plongé le regard au fond de ce terrible trou, et Billy avait senti son cœur se soulever. La noirceur semblait infinie. Il avait éprouvé un frisson où se mêlaient de la joie, parce qu'il n'était pas forcé d'y descendre, et de l'épouvante, parce qu'un jour il serait bien obligé d'y aller. Il avait jeté un caillou à l'intérieur et ils l'avaient entendu rebondir contre les glissières de bois de la cage et contre le revêtement de brique du puits. Ils avaient dû attendre un temps terrifiant avant de percevoir un faible clapotis, très loin, lorsqu'il avait enfin touché l'eau, au fond. Un an s'était écoulé, et il s'apprêtait à présent à suivre le trajet de cette pierre

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Une très bonne fresque historique qui témoigne du sérieux de l'auteur, face à l’exactitude des événements. Il a réussi là où beaucoup d'autres ont échoué.

De plus, avoir 5 familles d'origines différentes donne vraiment un point de vue global de la situation et on peut parfois mieux comprendre l'horreur des événements, grâce aux personnages.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Quel chef d'oeuvre ! On s'immerge totalement dans ce début de 20e siècle, qui va rapidement devenir tumultueux. Les familles avec lesquelles on fait connaissance sont toutes attachantes, et beaucoup de leurs membres seront frappés de plein fouet par les épreuves et la séparation. L'auteur ne lésine pas sur la longueur du roman pour nous émouvoir...

Afficher en entier
Diamant

Un excellent roman pour les fans finis de l'Histoire et ceux qui aiment avoir les détails, sans tomber dans le superficiel.

Vous aurez comprit aux autres commentaires qu'il existe une multitude de point de vue grâce à la présence de diverses familles de nationalités différentes. Nous ne sommes donc pas dans un roman qui prend une position rigide, mais dans une œuvre globalisante. C'est une lecture plutôt soutenue et qui demande un certaine concentration, car il y a beaucoup de personnages, beaucoup de lieux et une action parfois haletante. Bref, on ne s’ennuie pas.

L'auteur a travaillé en collaboration avec des historiens, ça c'est indéniable. Ce qui est fictif et ce qui est véridique se fondent assez bien ensemble.

Pour réussir à traiter d'un sujet aussi lourd et complexe que le premier grand conflit mondial sans tomber dans la lourdeur des détails techniques, je lève mon chapeau à monsieur Follet.

Afficher en entier
Diamant

Par rapport à une autre série que j'ai commenté, le trois tomes sont parfaitement documentés et aussi bons les uns que les autres. C'est un très bon roman qui couvre pendant les années 1910-1925 les destins croisés à travers l'Europe, les USA de plusieurs familles de milieux divers. Livre qui mêle fiction et réalité, personnages imaginaires et d'autres ayant existé. A lire absolument ! Seul sérieux bémol la France est presque totalement absente. Ken Follet est anglais et raconte plus l'histoire de son pays… mais les deux guerres sont mondiales et quelques chapitres auraient pu être consacrés à l'action de la France !

Afficher en entier
Or

J'ai apprécié ma lecture mais... je m'attendais à plus et à mieux ! Mon principal problème ? Trop de romance ! Je ne l'ai pas ressenti dans la saga Kingsbridge mais là vraiment, ça en devient assez lourd à la fin Spoiler(cliquez pour révéler)(notamment avec Maud qui s'extasie de vivre avec Walter alors qu'elle lutte au quotidien pour manger et se chauffer).

Au delà de ça, j'ai plutôt été contente des personnages (Fitz que je déteste, Walter et Maud qui me laissent dubitative, Ethel, Billy et Gus que j'adore, Grigori qui est attachant...) et au niveau des faits historiques c'est aussi plutôt intéressant, principalement la partie sur la révolution russe. Il n'y a pas tant d'éléments de bataille que ça, peut-être que c'est un choix délibéré de l'auteur pour montrer à quel point cette guerre n'avait ni queue ni tête. En revanche au niveau historique pour le droit des femmes, on apprend beaucoup de choses et j'ai été plus touché par Ethel que Maud (qui reste quand même une aristocrate même si elle est décalée par rapport au reste de sa famille).

On y apprend beaucoup aussi en terme de politique et de la manière dont ça se passe aux Etats-Unis et en Angleterre, j'ai plutôt été contente de découvrir ça.

Dans l'ensemble j'en garde un bon souvenir et j'ai envie de lire la suite mais j'ai peur que la suite tire encore trop sur la corde de la romance.

Afficher en entier
Pas apprécié

J'ai eu du mal à continuer ce livre, beaucoup de personnages. Je réessaierai plus tard...

Afficher en entier
Diamant

Dans ce roman historique K.F. nous dépeint les coulisses de la Guerre 14/18, 1er conflit d'envergure mondiale. Son récit s'articule de destins croisés autour de personnages d'origines sociales différentes représentant les principaux pays en présence. La lutte des classes, la révolte des ouvriers, les mouvements travaillistes, la révolution russe, l'aristocratie accrochée à leur statut, les féministes vont complètement bouleverser l'ordre établi à l'aube du XX siècle. Ce récit nous amène à considérer le coté absurde de cette guerre, la façon dont elle fut vécue avec tous ces soldats envoyés au front qui ont perdu leur vie... pour rien !

De belles histoires d'amour ont survécu et l'espoir et la vie sont plus forts que toute cette horreur.

Afficher en entier
Diamant

lu sur 3 semaines. Un livre qui demande de prendre son temps tant il est dense mais agréable à lire. Quelle merveilleuse synthèse des événements géopolitiques entre 1911 et 1920 . Une belle description des sociétés, des rapports de classe sociale, des divergences politiques, des zones de combats. Les personnages sont bien développés au point qu'on en viendrait à croire qu'ils ont réellement vécus.Des femmes fortes, courageuses, ambitieuses , une garce, égoïste . Quant aux hommes , des hommes bons, des héros et des salauds

Afficher en entier
Lu aussi

La Chute des géants a tout pour plaire, et pas seulement aux lecteurs qui ont apprécié les Piliers de la Terre et Un monde sans fin : une flopée de personnages au caractère marqué, un contexte historique à la véracité enrichie de nombreux détails, des passions capables de déplacer des montagnes mais contrariées par des pressions familiales ou politiques, il y a tout cela dans cet ouvrage, et c'est perceptible dès la 4e de couverture. Mieux : au lieu d'un conflit majeur mais trop méconnu par son antiquité, on nous expose ces amours et désamours en travers de la Grande Guerre, la der des ders ! Follett affiche son ambition de retranscrire au travers d'une sélection pointue d'individus entiers, tourmentés, rigides ou révolutionnaires la façon dont notre civilisation a basculé irrémédiablement, bouleversant les anciens ordres établis et plombant l'avenir sous la menace permanente d'une déflagration universelle.

Or, on déchante. Et vite.

D'abord parce que le savoir-faire qui permet à tous ces héros de se retrouver mêlés de près ou de loin aux événements politiques préalables à l'entrée en guerre de l'Allemagne, de l'Angleterre et de l'Amérique ou à la chute du régime tsariste ne s'avère rien d'autre que ce qu'il est : un mécanisme, habile certes, mais indubitablement artificiel, rendant la lecture de ces chapitres largement moins palpitante qu'elle aurait pu l'être. Certes, on s'émeut volontiers de la condition exécrable des mineurs gallois (sur)exploités ou du combat permanent (qu'on sent vain) de ces femmes au caractère bien trempé qui cherchent à se faire entendre au niveau du gouvernement – Follett semble d'ailleurs toujours avoir été fasciné par les personnages de femmes modernes construisant sur les vestiges de leurs malheurs la volonté inébranlable de créer un monde meilleur (on retrouve un peu de Caris chez lady Maud). Mais on déchante vite lorsqu'on tombe sur ces péripéties laborieuses censées rythmer le roman autrement que par la cadence des faits de guerre : ainsi, comment faire progresser l'intrigue liée à lord Fitzherbert ou aux frères Pechkov ? Facile ! Il suffit qu'ils mettent enceinte la femme avec laquelle ils couchent. Le procédé, s'il fait sourire au départ, devient vite répétitif et agaçant : on se doute bien que les rejetons de nos protagonistes leur joueront des tours plus tard. D'autant que les scènes un peu lestes dans lesquelles se complaît l'auteur de l'Arme à l'oeil deviennent ici autant de passages obligés, en perdant du coup leur pouvoir érotique.

Et c'est bien là que le bât blesse. En dehors de quelques passages où l'écrivain gallois parvient encore à transcrire la flamme qui anime les amants maudits (le couple Maud/Walter jouissant des plus belles scènes avec leur liaison secrète), et de quelques piques bien senties envers l'establishment conservateur, seul l'intérêt historique anime le reste de l'ouvrage et on se contente de suivre d'un oeil distrait l'ascension et la chute de Lev aux Etats-Unis ou le destin d'Ethel, féministe avant l'heure. Sans déplaisir, mais sans vraiment de surprise non plus. L'historien amateur se réjouira de la masse d'informations distillée avec maestria, tout en pestant contre une traduction parfois douteuse et surtout la présence de coquilles inhabituelles à ce niveau d'édition.

Saluons tout de même la présentation du livre : quoique épais et volumineux, sa couverture légèrement veloutée, si elle est sensible aux traces de doigts, s'avère très agréable au toucher et résistante au transport. le visuel en ombres chinoises, bien que discret, est réussi.

Une déception donc, à la hauteur des promesses.

Afficher en entier
Argent

L'auteur nous livre un livre intéressant mais il tire un peu trop dans le romanesque.

J'attends de lire les tomes 2 et 3 pour me faire une idée plus précise de l'ensemble de cette trilogie.

Afficher en entier
Diamant

Un premier tome exceptionnel. C'est la première fois que je lis un livre de cet auteur. J'avais un peu peur de la grosseur du livre mais au final c'est hyper plaisant et je suis rentré dans l'histoire. Je pensais faire une pause entre chaque tome pour lire autre chose et au final, j'ai attaqué le deuxième tout de suite après tellement je voulais connaître la suite de l'histoire des personnages. J'adore ce genre de lecture où il y a une histoire mais on apprend énormément de chose.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le siècle, Tome 1 : La Chute des Géants

  • France : 2010-09-28 (Français)
  • France : 2012-01-04 - Poche (Français)
  • USA : 2010-09-28 (English)

Activité récente

Lou222 le place en liste or
2019-01-26T17:05:13+01:00
Ambere le place en liste or
2019-01-13T13:00:30+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 983
Commentaires 110
Extraits 57
Evaluations 181
Note globale 8.57 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Queda de Gigantes - Portugais
  • La caída de los gigantes - Espagnol

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode