Livres
568 116
Membres
623 059

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Retour à Birkenau



Description ajoutée par malice13 2019-05-08T21:19:23+02:00

Résumé

"Moi-même je le raconte, je le vois, et je me dis c'est pas possible d'avoir survécu..."

Arrêtée par la Gestapo en mars 1944 à Avignon avec son père, son petit-frère de douze ans et son neveu, Ginette Kolinka est déportée à Auschwitz-Birkenau : elle sera seule à en revenir, après avoir été transférée à Bergen-Belsen, Raguhn et Theresienstadt. Dans ce convoi du printemps 1944 se trouvaient deux jeunes filles dont elle devint amie, plus tard : Simone Veil et Marceline Rosenberg, pas encore Loridan – Ivens.

Aujourd’hui, à son tour, Ginette Kolinka raconte ce qu’elle a vu et connu dans les camps d’extermination. Ce à quoi elle a survécu. Les coups, la faim, le froid. La haine. Les mots. Le corps et la nudité. Les toilettes de ciment et de terre battue. La cruauté. Parfois, la fraternité. La robe que lui offrit Simone et qui la sauva. Que tous, nous sachions, non pas tout de ce qui fut à Birkenau, mais assez pour ne jamais oublier ; pour ne pas cesser d’y croire, même si Ginette Kolinka, à presque 94 ans, raconte en fermant les yeux et se demande encore et encore comment elle a pu survivre à "ça"...

Afficher en entier

Classement en biblio - 91 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Perfecta 2019-05-19T08:41:08+02:00

La dernière fois que je suis retournée à Birkenau, c'était le printemps. Les champs se couvraient de fleurs, l'herbe était verte, le ciel limpide, on pouvait entendre les oiseaux chanter. C'était beau.

Comment puis-je employer un mot pareil ? Et pourtant, je l'ai dit ce mot, je l'ai pensé: "C'est beau."

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Juliie29 2021-09-24T20:45:37+02:00
Argent

Un bon témoignage concernant le camp de Birkenau

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lilo0606160616 2021-05-17T16:58:51+02:00
Bronze

Lorsque que j'ai vu passer le roman de Ginette Kolinka, je me suis dit "encore une énième roman sur la déportation", non pas que cela ne me touche pas ,non pas que cela ne m'insurge pas bien au contraire mais j'ai pensé, à tort, que ce roman serait dans la même lignée de ceux que j'avais lu par le passé et je n'avais pas envie de ce genre de témoignage, pas là, pas maintenant. Et pourtant, j'ai malgré tout été emportée par la première page puis la deuxième et j'ai été surprise d'arriver à la dernière avec autant de fluidité. Ginette raconte avec simplicité ce qu'elle a vécu : l'arrestation, le voyage jusqu'à Birkenau, la vie dans le camp et la libération, sa vie d'après. Un récit sans fioriture, avec des mots simples, accessibles, des mots qui narrent les faits et rien que les faits. Mais derrière ce récit on ressent le lâché prise, la volonté d'avancer et cet état d'âme ressenti par les "quelques" survivants, c'est à dire ce souhait de ne pas raconter, cette honte qui les envahit après l'horreur, ces gestes qui perdurent même après la libération par les alliés. J'ai apprécié son étonnement face aux guides polonais qui racontent sans grande émotion le passé, cette guide pour qui "mourir en 25 mn est rapide". Ginette, elle, raconte ce qui s'est passé, ce qu'elle a vu, elle raconte l'horreur pour que personne n'oublie les leçons qu'ils faut en tirer. Elle dédie son roman à "ses camarades" qui n'ont pas eu la chance de survivre à l'horreur, ces camarades qui resteront gravés dans l'histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luciole40 2021-03-03T14:10:10+01:00
Diamant

Un témoignage poignant. Lisez le, en devoir de mémoire pour tous ces personnes assassinées injustement

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elo2a 2021-01-03T01:04:39+01:00
Lu aussi

Moins connu qu’Auschwitz, Birkenau était également un camp d’extermination.

Avec ce témoignage, on apprend que l’horreur était partout tout le temps. Même si elle n’est restée que quelques mois dans le camp, elle a vu la pire face de l’Humanité.

Un pan de l’histoire à ne surtout pas oublier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Edith972 2020-10-28T14:44:02+01:00
Lu aussi

Un petit et beau témoignage de l'auteur qui a vécu l'atrocité des camps de concentration et qui aujourd'hui travaille avec les jeunes dans les écoles pour que l'histoire ne s'oublie pas et que la parole soit partagée et se perpétue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lenou68 2020-09-24T22:15:47+02:00
Argent

Vif, percutant, poignant! Et qui a le magnifique pouvoir d'exister. J'ai lu avec attention ce que Mme Kolinka précise sur ces années barbares vécues à Birkenau.

Elle n'y mets pas d'emphase à le raconter, mais exprime les ressentis comme elle les a vécus, les traumatismes comme ils se sont construits et avec lesquels il a bien fallu continuer à vivre et avancer.

On sent la profonde volonté de laisser par l'écriture, la trace de ce qui a été vécu par tellement de gens, la volonté de raconter ce qui fut et que ceux qui ne sont plus n'ont pas pu exprimer.

Gloire à votre volonté de remplir cette mission, et à votre courage renouvelé de laisser trace pour les générations actuelles et futures afin que plus jamais ne puissent se renouveler ces atrocités.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Powline18 2020-08-17T23:05:45+02:00
Or

Témoignage émouvant et prenant.

La manière dont l'autrice a retranscrit le récit est vraiment superbe, on dirait que la survivante nous parle directement.

C'est une histoire à lire et à partager pour ne pas oublier.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mimi60800 2020-06-02T01:15:38+02:00
Argent

Un récit poignant, ou l'auteur nous relate son histoire d'une parole simple et brute, sans fioriture. A lire pour ne pas oublier...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Milika 2020-05-16T18:53:19+02:00
Or

Un témoignage très intéressant que tout le monde devrait lire pour ne jamais oublier. Ginette Kolinka raconte son histoire de façon très détachée je trouve. C'est une femme extraordinaire qui a su revivre sans jamais se lamenter

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zile03 2020-05-16T13:52:25+02:00
Diamant

✴️26 kilos, j'ai 20 ans. ✴️ Elle est morte avec eux ✴️ vous avez le droit de discuter, de les faire changer d'avis, de leur dire qu'ils ont tort. Le font-ils ?✴️ Ces mots, ce sont ceux de ginette kolinka revenue de Birkeneau. Ginette est vraiment différente, elle est comme la photo sur la couverture qu'a choisit @livredepoche. Elle a un sourire de quelqu'un qui a réussi à préserver quelques choses de l'enfance. Ginette elle est simple en fait, elle le dit elle même dans le livre, elle n'a pas de diplôme, ne va pas au théâtre, est moin belle que ses sœurs,.. ginette kolinka n'a pas pris de revanche sur ce qui lui est arrivée, elle a vécu, elle est revenue et elle a une vie simple, et elle ne veut pas plus. On la sent apaisée dans son récit, c'est très... Pragmatique, c'est comme ça pas autrement, c'est simple et c'est encore plus bouleversant. J'ai pleuré à la page 88 sur un livre de 90, vous me direz c'est tard, oui mais c'est le seul moment où ginette kolinka flanchera et vous flancherez avec elle je pense.

Bref vous aurez bien compris que j'ai tellement aimé lire ginette kolinka et bravo à marionruggieri pour le travail de mise en forme des mots.

Afficher en entier

Activité récente

Mareys l'ajoute dans sa biblio or
2021-07-12T21:51:07+02:00

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 91
Commentaires 21
extraits 7
Evaluations 36
Note globale 8.89 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode