Livres
451 513
Membres
396 914

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Gang des rêves



Description ajoutée par x-Key 2017-04-08T16:00:49+02:00

Résumé

New York ! En ces tumultueuses années 1920, pour des milliers d'Européens, la ville est synonyme de " rêve américain ". C'est le cas pour Cetta Luminata, une Italienne qui, du haut de son jeune âge, compte bien se tailler une place au soleil avec Christmas, son fils. Dans une cité en plein essor où la radio débute à peine et le cinéma se met à parler, Christmas grandit entre gangs adverses, violence et pauvreté, avec ses rêves et sa gouaille comme planche de salut. L'espoir d'une nouvelle existence s'esquisse lorsqu'il rencontre la belle et riche Ruth. Et si, à ses côtés, Christmas trouvait la liberté, et dans ses bras, l'amour ?

" Il y a quelque chose de scorcesien chez Di Fulvio. " Zoé Courtois – lemonde.fr

" Ça se lit comme une saga, un chef-d'œuvre ! " Gérard Collard – lesdeblogueurs.tv

(Source : Pocket)

Afficher en entier

Classement en biblio - 198 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Stephanelefort 2017-06-02T11:19:24+02:00

«Mais qu’est-c’que c’est qu’ce nom?

— ça te r’garde pas.

— C’est un nom de nègre!

— J’ai l’air d’un nègre, peut-être?

— t’as pas l’air d’un italien non plus.

— Je suis américain.

— C’est ça, c’est ça…, s’esclaffèrent les gosses qui l’entouraient.

— Je suis américain!

— si tu veux entrer dans notre bande, y faut qu’tu t’débarrasses de ce nom de merde.

— Va t’faire foutre!

— mais c’est toi qui vas t’faire foutre, Christmas mon cul!»

Christmas Luminita s’éloigna en traînant les pieds – nonchalant, mains dans les poches, une grosse mèche de cheveux blonds tombant sur le front, et un fin duvet clair qui commençait à se former au-dessus des lèvres et sur le menton. il avait quatorze ans mais des yeux d’adulte, comme beaucoup de jeunes de son

âge grandis dans les logements sans fenêtres du Lower east side.

«bientôt, moi aussi j’aurai ma propre bande, connards!» hurlat-il lorsqu’il fut certain d’être hors de portée de tout jet de pierre.

il fit mine d’ignorer le concert de moqueries qui le suivit tandis qu’il tournait dans une ruelle sale et non pavée.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Argent

Ce roman fait le buzz sur les réseaux littéraires depuis plusieurs semaines. Et une fois n’est pas coutume, c’est à la fois amplement mérité et j’ai participé à l’engouement général !

Ce n'est pas une surprise : j'ai adoré cette lecture. Rien que le titre me parlait, j'aime les oxymores de ce genre !

Et donc. Ce livre. C'est une jeune italienne, Cetta, qui émigre à New York avec son bébé. Dès le début, le ton est donné : l'histoire sera loin d'être rose. Et pourtant...

L'auteur fait avancer le récit avec plusieurs époques parallèles sans que l'on se perde, ou si peu (si c'est le cas, cela donne bien l'idée d'un « rêve »...). Le jeune Christmas trace son chemin avec malice et intelligence au milieu des dangers des gangs et de la honte de la pauvreté. Jusqu'au jour où il tombe amoureux d'une jeune fille plus riche et traumatisée...

Il n'y a quasiment que des bons points : les personnages sont hauts en couleur, le scénario est bien rythmé, la plume est légère.

Un seul aspect m'a dérangée et m'empêche de qualifier ce roman de coup de cœur : de terribles violences sexuelles sont décrites et, à mon sens, elles étaient loin d'être toutes nécessaires, notamment vers le milieu du roman.

Je pourrais aussi chipoter et dire que j'ai trouvé la fin un chouïa trop facile.

Mais globalement, j'ai adoré ce livre. L'ambiance est extra, j'ai souvent ri ou souri, j'ai tremblé... J'ai ressenti tout ce que l'on peut souhaiter ressentir dans une lecture, les 700 pages se tournent toutes seules !

Je ne peux que recommander très chaudement ce roman, comme tous ses autres lecteurs !

Afficher en entier
Diamant

Je vais le dire franchement et sans concessions, "Le Gang des rêves" est un chef-d'œuvre de la littérature contemporaine, il deviendra très certainement un classique du genre (dans mon cœur il l'est déjà, d'ailleurs depuis que je l'ai terminé il ne quitte plus mon esprit jour et nuit).

La lecture se fait en deux temps, en parallèle à chaque chapitre on bascule, tout d'abord du point de vue de Cetta Luminata, puis de celui de son fils Christmas Luminata, une dizaine d'années séparent les deux lignes de lecture.

Le roman se déroule tel une chronique familiale et sociale sur une période de 20 ans (de 1910 à 1930), la grande époque où tout le monde croyait au rêve américain, mais si vous veniez du Lower East Side, il n'était même pas concevable de le toucher du bout des doigts.

Ne parlons même pas de pouvoir aimer une belle et jeune fille riche si vous veniez de là, impossible, inadmissible.

Tout ce à quoi vous pouviez aspirer tenait en deux choses, soit crever de faim en faisant des petits boulots miteux sans gagner un sous ou presque, soit devenir un voyou, et avec beaucoup de chance, devenir un gangster, à condition de ne pas finir mort dans le caniveau pour une histoire d'argent, de prostitution ou de contrebande.

Ici sont abordés pleins de thèmes différents, c'est un roman difficile à cataloguer de par son côté "fresque", disons que pour rester dans une ligne de conduite purement thématique, ont y parle de misère, de débrouille, de survie, d'amour impossible, d'amour tout court, de la vie, de gangsters, de prostitution, de prohibition, de racisme, de la mort, d'immigration, de violence physique ou morale etc.. etc..

Pour aller plus loin on parle alors de dépassement de soi, d'encouragement, de force mentale, de faiblesse charnelle, d'appât du gain, de volonté, du refus de baisser les bras, de trahison, d'amitié, d'espoir...

"Le Gang des rêves" est un roman très visuel, je dirais même cinématographique, tout du long de ma lecture je n'ai pas pu m'empêcher de trouver des références à mes films préférés, tels que Les Affranchis (regarde m'man mes chaussures elle sont pas extras ? Mon Dieu, tu a l'air d'un gangster), Gang of New-York (les five points), Il était une fois en Amérique, Good Morning Vietnam, Des hommes sans lois, Public enemies, la série Boardwalk empire (la Ford T), les incorruptibles, et même Titanic pour son côté "découverte de l'amour" (impossible entre un pauvre et une riche) et encore plein d'autres, mais aussi à des acteurs, chacun aura son propre ressenti là dessus mais pour ma part j'en ai fait un casting complément dingue, je voyais le jeune Di Caprio de la période entre Titanic et Gang of New-York dans le rôle de Christmas, Emma Watson (actuelle) dans le rôle de Ruth, Vin Diesel dans le rôle de Sal (allez comprendre pourquoi, peut-être le côté taiseux), même la petite chienne "Lillipute" m'est apparue comme une espèce de york mélangé à un teckel sans poils haha, bref tout un monde qui s'est étoffé au fil de la lecture pour m'agripper et ne plus ma lâcher alors que d'habitude j'ai du mal à imaginer les traits des personnages de roman, ils sont toujours un peu flous.

Malgré cela, le roman à sa propre identité, fabuleux.

Du côté de l'écriture c'est fluide, on ne souhaite pas s'arrêter, aucunes longueurs sur 950 pages qui passent à une vitesse folle, de plus c'est rempli de petites phrases qui pourraient devenir cultes, c'est excellent.

Attention ce roman est aussi une bombe émotionnelle, j'ai lâché ma petite larme minimum deux fois alors que cela ne m'arrive jamais, la colère est parfois montée, le stress et l'angoisse aussi, la peur, un sentiment de dégoût et d'horreur à un certain moment, heureusement que l'auteur réussi à nous faire souvent sourire au milieux de tout ça !!

Je précise que je n'ai aucun intérêt particulier à encenser ce roman, si ce n'est que j'ai tellement accroché, que j'aimerai que tous les gens que j'apprécie le lisent, que ce soit mes proches ou mes connaissances sur la toile, j'ai été littéralement absorbé par la plume de Monsieur Di Fulvio, il m'a épaté, merci à lui.

Je n'ai au final plus qu'une seule chose à dire avant de remettre les souvenirs de cette superbe lecture dans un coin de ma tête pour moi tout seul, lisez le ! (vous ferez partie du gang)

HISSEZ LE TORCHON

! BONSOIR NEW-YORK, DIAMOND DOGS !

Voir la chronique sur mon blog :

https://unbouquinsinonrien.blogspot.fr/2017/07/le-gang-des-reves-luca-di-fulvio.html

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Armand-9 2019-03-22T13:42:51+01:00
Or

Le gang des rêves est un livre passionnant qui vous prend par la main dans la découverte des bas fonds de NewYork dans les années 20 et qui vous accompagnera également dans la visite de la cité du cinema Hollywood, par le biais de personnages au caractère bien trempé:

Ruth va vivre l'horreur mais en dire plus serait déflorer le livre puis vivre un chemin de résilience aux innombrables embûches.

Cetta, la mère de notre héros principal, Christmas, va commencer très jeune à vivre la vie d'une fille de joie. Elle va passer la plupart de ses journées dans une maison de passe avant de se reposer harassée dans un sous-sol sans fenêtre.

Christmas lui va naître dans des conditions de départ dans la vie pas franchement les plus faciles. Il va naître dans le quartier noir et pauvre où misère, drogue, prostitution et gang vont se côtoyer dans un mélange qui peut se révéler régulièrement explosif.

Mais naître dans la misère, naître dans un quartier difficile ne veut pas forcément dire devenir gangster.

Vivre la plus grande des horreurs, comme Ruth, peut heureusement être suivi par un parcours de guérison et de résilience. Et dieu sait pourtant qu'elle va vivre des blessures de l'ordre de l'insurmontable.

Heureusement notre héros va faire des choix qui vont lui permettre de quitter le quartier de la misère et d'être la fierté de toute sa famille.

Je me suis laissé complètement envoûter par l'écriture de Luca Di Fulvio qui va nous faire vivre une histoire vraiment trépidante et nous tenir en haleine pendant plus de 700 pages. Il sait mener de main de maître des histoires de vie, des histoires d'amour et mener ses personnages vers le meilleur d'eux-même.

Je vais m'arrêter là et surtout ne pas vous dire de vous précipiter chez votre libraire préféré mais je suis encore sous le choc de ce livre qui laisse des traces.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nathnoirm 2019-02-08T12:51:14+01:00
Diamant

Un très grand roman....qui va rester longtemps dans ma mémoire et mon cœur. A vous de le découvrir

Afficher en entier
Commentaire ajouté par helenehmn 2019-02-05T12:14:37+01:00
Diamant

La couverture de l'édition limitée m'a directement attirée. Et franchement heureusement que mon regard trainais par là!

Vivement conseillé !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par emelinevdc76 2019-01-29T00:05:02+01:00
Pas apprécié

« Le hasard, c’est un coup ce pied dans le cul que la vie te donne pour te faire avancer. Le hasard, dans le monde des adultes, c’est une possibilité qu’il ne faut pas gâcher. »

Ce roman n’a pas du tout est une évidence pour moi, je me forçait à le lire, je n’avais même plus envie de lire. Pourtant, c’est une belle histoire quand j’y repense, ce roman est bouleversant. Une jeune fille se fait violer, tombe enceinte et fait tout pour que son fils s’en sort même s’il faut qu’elle se prostitue. Ensuite, son fils Christmas rencontre une jeune fille qui c’est également fait violer. Au final j’étais attacher à leur histoire mais quand il arrive un drame a cette jeune fille cela m’a dégoûter et je ne voulais plus continuer, je me suis dit que cela n’aurait plus aucun sens à l’histoire, alors j’ai arrêter.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lennchristine 2019-01-01T11:39:19+01:00
Diamant

Merci à mon papa

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dune_ 2018-11-12T11:03:14+01:00
Diamant

J'ai adoré ce roman !

Je l'ai trouvé passionnant et beaucoup plus abouti que Les enfants de Venise, du même auteur. Il y a une énorme différence de qualité, il est presque difficile d'imaginer que ces deux livres ont été écrits par le même auteur. Dans Le Gang des rêves, pas de phrases trop simples, pas de tournures à l'eau de rose, pas de personnages trop prévisibles, pas de drame surjoué. L'histoire entraîne le lecteur dans un fleuve puissant, qui ne le laisse pas se demander si c'est bien écrit, il est emporté, tout simplement, il ne peut que suivre le courant impétueux qui emmène les personnages vers leur destin.

Un très beau roman que je vous recommande !

Je l'ai écouté en audio, l'interprétation d'Isabelle Miller est juste parfaite. Pour les amateurs de livres audio, Isabelle Miller est l'interprète qui prête sa voix à Ambre dans Autre Monde à partir du tome 5.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par jukebox_fr 2018-11-07T12:00:55+01:00
Or

https://jukeboxcornerblog.wordpress.com/

C'est une jolie histoire que nous raconte Luca Di Fulvio. Terriblement dure, cruelle, mais jolie. Comme beaucoup de jolies histoires, elle commence dans la douleur et la violence, se nourrit de larmes et de souffrance, de beaucoup de privation, de honte et d'une quantité astronomique d'envie et d'espoir.

Construit un peu comme une saga familiale, Le gang des rêves se balade entre les époques, jonglant avec les années 1910 à 1930, pour raconter l'histoire de ses personnages dans le New York des gangs et de la prohibition, sur fond de balbutiement du cinéma et de la radio.

Au commencement il y a Cetta, l'immigrée italienne de 15 ans, qui a pris le large vers les Etats-Unis avec son bébé, fruit d'un viol, pour saisir sa part de rêve américain, mais qui se contentera de ce que la dure vie veut bien lui donner, c'est à dire bien peu. Puis il y a Christmas, son fils, rêveur malgré tout, proclamé américain et new-yorkais depuis que sa mère l'a élevé dans la Grande Pomme où il y a découvert la vie, la vraie.

La vie qui ne fait pas de cadeaux, où tout se mesure en nuances de gris, où la justice est celle du plus fort et du plus malin, où le travail honnête ne paie pas, où le banditisme ne fait pas faire de vieux os et où les principes peuvent être fatals.

C'est dans ce cadre animé et disparate, représentatif de toute la diversité américaine, que se croisent voyous, gangsters, prostituées et petites gens défavorisées qui habitent le Lower East Side. Chacun tente de trouver sa propre voie pour perdurer ou s'en sortir, chacun a ses objectifs. Mais pour tous, la désillusion est très souvent au rendez-vous, de même que le triste sort et la fin cruelle. Le Lower East Side ressemblant plus à une prison dont peu s'échappent, qu'à un tremplin vers de meilleurs lendemains.

Ce roman ressemble à une grande fresque historique qui retranscrit à merveille l'ambiance New Yorkaise, faisant de la ville un personnage vivant à part entière qui évolue en même temps que les protagonistes principaux. On découvre tout du long les quartiers, les ethnies, les rivalités, la pauvreté, le racisme, les différences sociales, les luttes ouvrières... tout ce qui fait de cette période de début de siècle un cadre historique très riche et intéressant.

Une des grandes forces de Le gang des rêves est de réussir à retranscrire tout cela dans un récit quasi cinématographique qui nous renvoie aux meilleurs films de gangsters dont les scènes cultes sont sans cesse rappelées à nos mémoires par la plume de Luca Di Fulvio.

Mais son atout majeur est sans conteste son panel étoffé de personnages attachants à leur manière: Cetta la mère protectrice, Sal le ronchon au grand coeur, Christmas le malin plein de gouaille, la belle mais traumatisée Ruth, l'innocent et droit Santo... Tous travaillés et profonds, l'auteur sait leur donner vie et consistance à travers des dialogues crédibles plein de charisme, et en les affublant d'autant de qualités que de défauts très humains.

Malgré ses plus de 800 pages (25h d'écoute pour moi en livre audio), je ne me suis pas ennuyée une seule fois et à un certain stade j'avais même hâte de retrouver ce petit monde pour connaître la fin de leur histoire, que j'espérais la plus heureuse possible (sauf pour un certain personnage). Je suis passée par toutes sortes d'émotions allant du rire, au coeur serré, puis au dégoût et à la colère, en passant par la haine. Tout ce qu'on attend d'un bon livre qui nous porterait d'un bout à l'autre en nous faisant vibrer.

Le gang des rêves aurait pu finir dans mes coups de coeur si il n'y avait pas eu toute cette violence, notamment vers le milieu du livre, où la répétition et la richesse en détails sordides me l'ont faite interpréter comme purement gratuite. Car, il faut le dire, aussi prenant et passionnant que puisse être ce roman, il n'est vraiment pas à mettre dans toutes les mains. Mais malgré cela, il ne fait aucun doute que je retournerai piocher dans la bibliographie de Luca Di Fulvio dont Les enfants de Venise ou Le soleil des rebelles me font à présent terriblement de l'oeil !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par shakespeare 2018-09-27T21:43:57+02:00
Diamant

Un roman tout simplement sublime, que l'on ne peut lâcher avant de l'avoir terminé mais qu'on regrette néanmoins de l'avoir fini trop tôt.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par yoz01 2018-09-10T08:25:38+02:00
Or

Une magnifique découverte, un livre plaisant avec des personnages attachants. L'histoire peu paraître dur mais le personnage principal nous inculque une vraie leçon de vie... Je le recommande

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Maanon 2018-09-04T08:55:19+02:00
Argent

Quand j’ai vu ce livre circuler il y a quelques mois j’ai hésité à l’acheter. Il me tentait mais d’un autre côté me faisait peur..

C’est une collègue de travail qui a fini par me faire sauter le pas. Je me suis tout de suite attachée à ces personnes à la vie merdique (il n’y a pas d’autre mot) mais qui ne lâchent rien ! Jamais !

Je conseille vraiment ce livre beau et dur à la fois. Ne vous laissez pas effrayé par la longueur, par les violences de la vie, parce que ce livre est une petite pépite !

Afficher en entier

Dates de sortie

Le Gang des rêves

  • France : 2016-06-02 (Français)
  • France : 2017-05-04 - Poche (Français)

Activité récente

Gysmos l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-18T21:24:22+01:00
Evanne l'ajoute dans sa biblio or
2019-02-16T03:23:09+01:00
celene le place en liste or
2019-02-15T17:25:29+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 198
Commentaires 52
Extraits 33
Evaluations 91
Note globale 8.92 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • La Gang dei Sogni - Italien

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode