Livres
558 241
Membres
606 526

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Rose Morte, Tome 2 : Trois Épines



Description ajoutée par Malea 2013-04-19T15:55:15+02:00

Résumé

France, fin du XVIIIe siècle.

Alors que la révolte gronde aux quatre coins de la France, Rose est rappelée de la cour de Russie. De retour aux côtés de son mentor, elle découvre que la situation vacille également dans l’univers occulte d’Artus.

Les Arimath doivent faire face à de sauvages attaques sur leurs terres, tandis que la grogne contre la noblesse croît d’instant en instant parmi le peuple. Entre la révolution naissante et les prémices d’une guerre au sein du monde obscur, les bouleversements dans l’existence de Rose s’annoncent cataclysmiques. Leurs conséquences risquent fort de faire sombrer en un même chaos les existences des humains aussi bien que des immortels...

Afficher en entier

Classement en biblio - 287 lecteurs

extrait

Vaguement essoufflé, le sabre à l'écart du flanc de sa monture, Vassili fixait le cadavre de son adversaire.

— Quelle charge, votre altesse ! s'esbaudit Artus en allant à sa rencontre. Cherchiez-vous à prouver quelque chose ?

Faisant exécuter un demi-tour au cheval, Vassili survola le comte d'un regard indifférent, avant de se tourner vers sa maîtresse. Enchantée de son triomphe, celle-ci lui adressa un sourire radieux. Comme une certaine satisfaction soulevait la commissure des lèvres du prince, il ôta ses bottes des étriers, enjamba le dos de l'étalon, et se laissa glisser au sol. S'inclinant sur le cadavre du Lamie, il essuya sa lame sur les frusques poussiéreuses qui le vêtaient, puis la remit au fourreau.

— Vous êtes parvenu à chevaucher Harald, fit encore le comte en s'arrêtant à sa hauteur. Cela, je l'admets, fait figure de prouesse. Auriez-vous quelque chose de commun avec les bêtes, pour vous en faire si bien comprendre ?

— Je suis un hussard, mon seigneur, rappela le Slave en allant se poster auprès de sa maîtresse. Quoi que je décide de monter, je rencontre toujours le succès...

L'impertinence de cette réplique laissa Rose pantoise. Le prince n'était jamais grivois, d'habitude. Ou, du moins, jamais en public... Pareille entorse à ses règles de conduite démontrait que les provocations du comte l'affectaient plus qu'il ne le laissait croire. Si Rose comprenait son irritation, elle aurait néanmoins préféré qu'il ne le montrât pas de cette façon. Elle envisageait de le lui signifier, quand son regard tomba sur Adelphe. Celui-ci, se tenant légèrement en retrait de son frère, essayait tant bien que mal de refouler le sourire qui conquérait ses traits. Or, plus il cherchait à le repousser, plus l'hilarité gagnait du terrain. D'abord ébahie, Rose sentit bientôt cette allégresse l'envahir. Elle détourna précipitamment les yeux, mais le mal était fait. Une brusque envie de rire s'était emparée d'elle, chatouillant les muscles de son ventre et s'agitant dans sa gorge. Sa bouche s'arqua d'un irrépressible sourire, qu'elle s'efforça pourtant de retenir en se mordant la lèvre inférieure. Artus, que la repartie du prince n'avait point amusé, darda sur elle un œil noir.

— Ne vous réjouissez point trop, altesse, murmura-t-il en reportant son attention sur le Slave. Il est des montures assez faciles à dompter...

Un torrent de glace se déversa dans les veines de la comtesse, gelant toute manifestation de jovialité. Elle avait sûrement mal compris. Jamais Artus ne lui aurait manqué de respect... N'est-ce pas ?

— Lorsque l'on sait avec quelle tyrannie vous traitez les vôtres, l'on est en droit de douter de la qualité de votre jugement, mon seigneur, riposta Vassili qui, lui, possédait encore sa langue. Pour ma part, je dirais que vous êtes bien loin de les connaître, et plus loin encore de les comprendre.

Une sinistre aura revint planer au-dessus des deux Arimath tandis que, belliqueux, ils se mesuraient du regard.

— Messieurs, l'on nous attend, intervint Adelphe, notablement tendu. Pressons, je vous prie...

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

J'ai moins aimé ce tome car la dynamique entre les personnages m'énerve. Mais cela reste très bien écrit et très intéressant. Céline Landressie a un vrai talent!

Afficher en entier
Argent

Bon, j'avoue avoir été un chouïa déçu par ce deuxième tome. Le premier ayant, pour moi, était vraiment très bon je m'attendais à quleuqe chose de similaire pour celui-ci, au moins au niveau du rythme même si nous changions d'époque.

D'ailleurs ce changement d'époque est un bon pour moi. On découvre de nouveaux horizons et l'on ne peut pas vraiment s'ennuyer du point de vue historique au vue de la période choisie. Donc ça, on valide.

Les deux points qui personnellement m'ont chagrinés sont : le temps mis au scénario pour vraiment démarré et les réactions de notre Lady et du duc. J'ai vraiment trouvé le temps long lorsque je lisais en me forçant, par moment, à continuer. Sentiment plutôt désagréable, surtout lorsque l'on a autant apprécié le premier tome. Concernant les différentes réactions, alors autant oui, je peux comprendre qu'elle lui en veuille de l'avoir "exilée" sans rien lui dire, autant en faire un aussi fromage... là j'ai trouvé que c'était abusé. Je ne sais pas mais quand quelque chose bloque ou est incompréhensible, on essaie de discuter, de comprendre,... Après, et là je défend lady, je comprends qu'il est compliqué d'avoir des discussions sensées et avec explications lorsque l'on discute avec le duc. Donc oui, je comprends mais non je n'accepte pas, un peu too much au niveau de cette relation.

En revanche, l'arrivée d'un nouveau personnage dans l'entourage de lady ai une belle trouvaille. J'ai hâte de voir comment cela va continuer, donc malgré les quelques défauts, je pense lire la suite.

Afficher en entier
Argent

Il a fallut attendre plus de 600 pages avant un peu d'action ...Ce fut long lent ,j'ai vraiment du me faire violence pour poursuivre cette lecture d'autant que l'auteur persiste dans ce style d'écriture désuet que je trouve très maladroit à notre époque . Il y a aussi beaucoup de longueurs , des répétitions , des détails qui n'apportent rien , j'ai souvent trépigné d'impatience . Rose s'avère souvent insupportable dans son comportement obstiné et borné ..Arthus pire que tout et mutique ... Deux cents ont passés quand même !!! On ne comprend pas comment ils ne sont pas parvenus à se parler et se comprendre durant tant d'années ! Bref ! Fort heureusement ;) les derniers chapitres nous apporte des éclaircissements permettant à la pauvre lectrice que je suis, de respirer enfin normalement et d'évacuer partiellement ce sentiment d'oppression qui me plombe depuis le premier tome...De nouvelles aventures se profilent même si je ne peux m'empêcher de penser que nos deux protagonistes sont repartis dans les mêmes travers ...

Afficher en entier
Bronze

Pour ce tome, nous voilà plonger en pleine Révolution Française. Rose nous ramène de Russie un servant, Le Prince Vassili : dès le départ je me suis demandée s'il pouvait mourir quelque part dans ce tome car il vient se placer entre Rose et Artus... Au final, il a son rôle mais je n'aime pas son personnage. Il est trop rigide, trop mutique, il en attend trop de Rose qui ne peux lui rendre ses sentiments.

On est toujours frustré de voir qu'il ne se passe rien en Rose et Artus. Alors oui, c'est un livre de Fantastique, pas de la romance mais le lecteur sent bien la tension entre les deux personnages. Je peux comprendre que l'auteur ne veuille pas de scènes de sexe ou le genre de chose que l'on retrouve en romance, qu'ici on se trouve dans de la littérature vampirique... Mais donner à son lecteur un peu plus à se mettre sous la dent, pour ses personnages, ne serait pas de mal. C'est agaçant ! D'autant plus qu'on connait/devine leurs sentiments, qu'ils passent leur temps à s'en vouloir ou à se les cacher alors qu'ils aimeraient être ensemble.

Ce tome m'a semblé assez long pour cela. Rose qui en veut à Artus de l'avoir exilé en Russie. Artus qui ne peut pas lui dévoiler pourquoi (on a l'explication à la fin du tome). Artus qui lui en veut aussi d'avoir ramené un excédent de bagages (Vassili). Rose qui joue là-dessus pour énerver Artus (et blesser Vassili même si c'est pas volontaire, car lui aussi apprécie la jeune femme)...

Bref, le tome de querelles et de comparaisons d'égaux est long, très long. A qui gardera sa petite fierté intacte !

A côté, il y a Adelphe qui ne veut pas trahir son frère mais ne veut pas non plus perdre l'amitié de Rose. Le c** entre deux chaises, il essaye de les faire se parler mais aucun n'écoute...

Si Rose était allée dire clairement ce qu'elle pensait (idem pour le Comte de Janlys), on aurait réglé certaines questions beaucoup plus vite au lieu de faire souffrir des personnages pour rien.

Le contexte Révolution Française apparait quand cela chante à l'auteure, j'ai l'impression. Au départ, on se demande même si ça sert a quelque chose vu qu'on n'en voit peu les conséquences.

Spoiler(cliquez pour révéler)La fin avec les Lamies bougent un peu plus et on en apprend plus sur l'intrigue globale de la pentalogie.

Bref, un tome en demi-teinte. Vu que j'ai déjà le tome 3, je vais continuer pour voir s'il y a de l'évolution...

Afficher en entier
Diamant

Toujours aussi bien. Les personnages et les relations sont très bien construites. Un régal merci à l'auteur. Curieuse de lire la suite.

Afficher en entier
Lu aussi

Quel dommage! J'étais trop contente de lire le deuxième tome qui avait l'air plus intéressant, et en fait j'ai encore moins aimé. Rose se comporte comme un enfant gâté qui ne veut rien écouté, Artus est encore plus lointain qu'avant et Adelphe est écartelé entre eux. Et encore une fois, il trainait trop en longueur.

Afficher en entier
Diamant

J'ai aimé un peu moins bien que le premier , je ne sais si cela va duré le jeu du " je t'aime mais tu le comprends pas " du maitre et de la soumise entre Artus et Rose .

Même chose entre Rose et Vassili , très ambigu .

Je vais finir par préféré Adelphe !

Bien sur cela se comprend si l'on regarde que les cotés relations amoureuses mais il y a tant d'intrigues de lois (vampirique ) que l'on ne comprend pas , beaucoup de non dit , de sous entendus .

L'exemple type que Rose " comprend "( Artus le lui dit ) qu'elle n'a pas été exilé , mais mise en sécurité par son mentor . Perso , ont l'avaient tous comprit , non ?

Je viens de mettre la main sur la suite , mais j'ai une autre série a finir avant .

Afficher en entier
Or

Même si ce second opus n’est pas un coup de cœur, j'ai quand même passé un très bon moment de lecture avec des personnages aussi charmants que charmeurs. L’intrigue est construite avec précision en tenant compte des éléments historiques. Il me tarde de découvrir la suite !

Afficher en entier
Pas apprécié

J'avais moyennement apprécié le tome 1, mais j'ai voulu continuer parce que je sentais des potentiels qui pouvaient m'intéresser. Malheureusement, je n'ai pas plus accroché. Ce que je reprochais au 1e tome est toujours valable pour moi, à savoir une intrigue qui tourne surtout autour des questionnements incessants de Rose vis-à-vis d'Artus, aux dépens des interactions entre les très bons personnages (qui, quand elles ont lieu, sont réussies), et du "background" historique qui là aussi aurait pu s'avérer passionnant, s'il avait été plus mis en avant, surtout qu'on devine sans peine que l'autrice a des connaissances historiques suffisantes pour s'en servir de manière vraiment intéressante. Cela pourrait au final se passer à n'importe quelle époque, et n’importe où, tant on reste au même endroit, et focalisés sur les interrogations de Rose, et du "je t'aime - moi non plus" entre elle et Artus qui ne bouge pas au fil des siècles, manifestement, avec des réactions immatures des deux côtés, et une Rose qui est la seule à ne pas comprendre les sentiments de son compagnon ni les raisons de ses actions. Est-ce bien la peine d'être immortel quand on met autant de temps à comprendre les choses et à communiquer? Dommage, ce n'est pas pour moi, je n'irai pas plus loin.

Afficher en entier
Argent

Eh bien je ne m'attendais pas à changer de siècle, c'est une première.

Les cachotteries du comte m'ont exaspéré, alors même que la réponse est facile à deviner, Rose ne découvre le pourquoi de son exil qu'à la fin....

Vassili m'a beaucoup plu et j'espère que son personnage ne sera pas cotonné à rester dans l'ombre de Rose.

Afficher en entier

Dates de sortie

Rose Morte, Tome 2 : Trois Épines

  • France : 2013-05-01 (Français)
  • France : 2015-09-18 - Poche (Français)

Activité récente

domi15 le place en liste or
2020-04-17T17:05:16+02:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 287
Commentaires 47
extraits 10
Evaluations 79
Note globale 8.03 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode