Livres
541 276
Membres
572 434

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Rose morte, Tome 1 : La Floraison



Description ajoutée par audrey_mnzn 2015-04-05T13:16:11+02:00

Résumé

Dans une France en proie à de terribles dissensions religieuses, Rose, unique enfant du comte Greer en exil, est une jeune femme au caractère bien trempé. Mais son père, craignant pour son avenir, désire à tout prix la marier. C’est en essayant de se soustraire à ce destin qu’elle va faire la connaissance du comte Artus de Janlys. Par le biais de cet insaisissable aristocrate, la jeune femme va être propulsée dans un univers de dangers et de mystères, où les meurtres abjects qui terrifient la capitale trouveront une explication incroyable et pourtant bien réelle…

Afficher en entier

Classement en biblio - 590 lecteurs

extrait

"Rose leva les yeux au ciel puis exécuta un rapide demi-tour sur son tabouret, la moue prétendument excédée.

-Vous êtes insupportable, vous savez cela?

Le dos confortablement calé contre des coussins de plumes, jambes croisées étendue devant lui, Artus compulsait son propre courrier. En abandonnant l'étude, il lui retourna son regard, le sourcil arqué sur un vague ennui.

-Pour l'ignorer il faudrait que je sois sourd, constata-t-il, placide. Mais pour votre gouverne, lady, sachez que vous n'êtes pas non plus de tout repos.

Distinguant dans les yeux de son mentor la lueur mutine qu'elle s'attendait à y voir, Rose se fendit d'un demi-sourire."

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

http://sanouplaiit.skyrock.com/3142576806-Rose-Morte-1-La-Floraison-Celine-Landressie.html

Rose Morte...

Que dire de ce livre? Je l'ai lu rapidement, en y regardant bien, et pourtant j'ai l'impression d'avoir trainé en longueur. Je sais très bien pourquoi, j'ai dû couper ma lecture et la reprendre pour parfois une centaine de pages, mais réellement, j'aurais aimé le lire plus vite.

Parce que ce livre est une pépite, une vraie.

C'est un petit coup de coeur. J'hésitais à le classer dans mes coups de coeur, mais je dois reconnaître beaucoup trop de qualités à ce livre qui m'a emportée pour ne pas le faire.

Rose Morte est un roman historique fantastique avec la plume qui va avec. Diantre, cette plume, mais... Elle est merveilleuse! J'ai eu la nette impression de lire un classique moderne. C'est déroutant et envoûtant, wouahou! La plume de Céline Landressie est en accord total avec l'époque dans laquelle se déroule l'histoire, avec néanmoins une petite touche propre à notre siècle. Quelque chose en somme, que Dumas et ses confrères n'auraient pas eu et qu'ils auraient été bien en peine d'avoir. Il m'a fallu deux trois paragraphes pour m'habituer, et puis ensuite, je me suis laissée emporter sans aucune protestation, découvrant ce monde ancien dont je connaissais deux trois petites choses de part mes lectures précédentes, découvrant parfois grâce au glossaire qui était loin de se présenter de trop des choses que j'ignorais.

Oui, Rose Morte fait partie de ces livres qui vous emportent et vous instruisent en même temps. Mais quelle merveille, non? Faire d'une pierre deux coups. Fabuleux.

Le vocabulaire, la manière de s'exprimer des personnages... Je ne doute pas que l'auteure a dû faire de nombreuses recherches pour donner de la vraisemblance à ses écrits, et je dois admettre que le travail est loin d'être celui d'un amateur. Tout ce que j'ai à dire, c'est bravo!

Quant à l'histoire en elle-même, elle ne manque pas de charme non plus. Je ne vous révèlerai rien de plus ou presque que ce que la quatrième de couverture ne dévoile, j'aurais trop peur de spoiler quoi que ce fût, et ce livre est bien trop sympathique pour que je m'y risque. Imaginez simplement des thèmes actuels avec cependant beaucoup moins de déraison et de... mmmmh... quel mot trouver... disons beaucoup plus de discrétion sur certaines choses. Les choses évoluent lentement, et comme le voulaient les moeurs de l'époque, non, une jeune femme ne se retrouve pas dans le lit de celui dont elle est amoureuse tout de suite. Loin de là! Le jeu était beaucoup plus intriguant à l'époque, et parfois l'on aboutissait à rien. Mais qu'est-ce que j'aime ces jeux où parfois un seul frôlement équivaut à beaucoup plus qu'autre chose!

Tout est développé à la bonne mesure, parfois en créant des tensions, parfois non... On suit le chemin et on s'émerveille. Ca a été mon cas, oh oui!

En plus de cela, Céline Landressie nous dresse des personnages uniques en leur genre. Forts de caractère, mystérieux parfois... Je les ai tous beaucoup appréciés (enfin, quand il le fallait, parce que pour détester les autres, c'est plus compliqué. Disons que l'antipathie a plutôt bien marché...), les trouvant très vrais, réels. Sans fioritures, non plus. Enfin, parlons surtout pour Rose, ou Eileen, qui a quand même un caractère bien trempé, il faut l'admettre. Cependant, Artus, en face, n'est pas non plus une pâte molle, loin de là, et son charme, son mystère, tout en lui, me donnent juste envie de faire "rrrrrrrr". Snif, pauvre fille que je suis. Les personnages secondaires du roman possèdent aussi des personnalités fort intéressantes, telles que celle de Charlotte, d'Adelphe, de lord Edmund, ou même encore de lady Mary. En quelques mots, parfois, Céline Landressie nous présente des personnages plus vrais que nature, et encore une fois, je ne saurai dire combien j'ai apprécié.

Je remarque juste que j'ai tendance à beaucoup parler, et ceci avec des manières qui ne sont guère de notre époque... Arg, cela me fait le même effet qu'après la lecture d'un classique normal! Mais ce n'est pas plus mal, après tout.

L'univers que Céline Landressie a construit, en dehors de l'époque historique que nous connaissons, est très riche et très intriguant. Il a parfois de quoi nous flanquer les jetons, tant il se mêle bien avec la réalité. C'est d'ailleurs pour ceci que le tome 1 de Rose Morte ne figure point dans mes coups de coeur. Parce que certains points m'ont... flanqué des frissons dans le dos. Moi qui vis dans un monde bisounours tout doux, j'ai été déroutée, sautant même quelques lignes pour soustraire mes yeux à des "vérités" (dans le livre, voyons), que je trouvais bien moins attrayantes que l'insouciance dans laquelle je me trouve. Cela n'est néanmoins apparut qu'une seule fois, puisque, comme Rose, j'ai eu soif de comprendre, et dès lors, je n'ai plus dérogé à la règle normale de lire toutes les lignes avec la plus grande attention.

Sauf lorsque l'horreur cédait le pas. Non, vous ne saurez pas ce qui a pu effrayer la pauvre jouvencelle que je suis. Diantre... Ca va de mal en pis. Bientôt, je vais faire des révérences pour saluer les gens. Il suffit, gredin de cerveau!

J'aurais envie de dire moult choses encore, mais de peur de spoiler, je vais poser ma plume ici, en précisant toutefois que j'attends la suite, non sans quelque impatience, puisqu'il me semble que des mystères doivent encore être levés, et que j'ai envie de retrouver Rose et Artus... (Cha, pauvre jouvencelle écervelée que tu es, amourachée d'un personnage fictif!)

Ce sera donc un 19.5/20, bien que j'avoue avoir eu du mal à poser une note sur un livre d'une telle qualité. Et je fais une révérence à Céline Landressie. J'aimerais un jour pouvoir écrire pareillement.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

https://fantasybooksaddict.blogspot.com/2020/12/rose-morte-tome-1-celine-landressie.html

Etant donné les nombreux avis positifs que j'avais vu passé à l'époque de sa sortie, j'étais assez motivée à l'idée de le découvrir même si j'aurais mis un peu de temps. Néanmoins, j'ai été coupé dans mon élan à cause des nombreuses longueurs et surtout le mystère. Bien sûr, j'adore ça en temps général mais comme on dit, trop de mystères tuent le mystère et c'est malheureusement ce qui s'est passé !

Dans un premier temps, j'ai été emballée par l'univers proposé par l'auteure puisqu'on se retrouve plongé à la fin du XVIème siècle en France. J'adore être propulsée dans le temps car très souvent, tout est basé sur des faits réels. Bien que ce soit romancé, on y apprend toujours tout un tas de choses. Ici, on n'échappe pas à la règle pour mon plus grand bonheur. Le contexte historique est intéressant et bien amené, d'autant plus que la plume de l'auteure ressemble beaucoup à celle des auteur(e)s d'autrefois. C'est extraordinaire ! Je ne me suis pas sentie submergée car elle a su trouver le bon équilibre.

L'héroïne, Rose, m'a ravie avec son caractère entier. Elle en fait voir de toutes les couleurs à son entourage car elle ne se résigne pas à son statut de potiche au sein d'une société qui n'accorde que peu de place aux femmes. Ce côté est hyper plaisant mais malheureusement, il s'estompe dès qu'elle rencontre le comte Artus de Janlis. Elle se contente de lui obéir même lorsqu'il ne répond à aucune de ses questions. Elle qui est de nature curieuse, elle ne cherche pas vraiment à découvrir ce qu'il lui cache, ni à enquêter par ses propres moyens. Ce retournement de situation et sa dépendance à Artus m'a complètement déstabilisé et surtout agacé !

Quant à ce dernier, comme je vous le disais un peu plus haut, il s'agit de quelqu'un de très secret. A début, j'ai trouvé ça très intriguant en me disant qu'il allait nous en dévoiler davantage au fil des pages, que la relation qui s'établit avec Rose allait l'aider à s'ouvrir... Eh bien non ! Quelle déception !

Pour conclure, malgré un début prometteur grâce à un côté historique passionnant, l'intrigue s'enlise rapidement. Les personnages n'ont pas réussi à me convaincre totalement.

J'ai vu que les résumés des tomes suivants nous embarquaient dans des époques différentes et cet aspect me donnait très envie de poursuivre cette saga, mais si l'intrigue continue de manière aussi lente, je vais devenir dingue !

Afficher en entier
Bronze

Rose a 28 ans, de famille noble elle n'est toujours pas mariée, ce qui pour l'époque gène ses parents. Lors d'un bal, où son père lui a prévu une énième et dernière rencontre avant d'abandonner l'idée du mariage, elle rencontre le mystérieux Comte de Janlys. Spoiler(cliquez pour révéler)Mettant au point un stratagème avec sa meilleure amie Charlotte, elle réussi à éconduire le-dit fiancé qui finira par choisir Charlotte. La jeune femme se retrouve seule mais heureuse d'échapper à une union sans amour. C'est sans compter, le fameux Comte de Janlys qui désire la revoir.

L'auteure nous précise que l'histoire de Rose Morte n'est pas de la bit-lit ni même de la romance fantastique mais bien un livre de fantastique vampirique. Heureusement, car sans cela on pourrait être déçu de la tournure que prend l'histoire de Lady Eileen Rose de Greer et celle du Comte Artus de Janlys. Il est a noté que le mot vampire n'apparait pas et c'est fait exprès, cela aurait été un anachronisme vu que le mot n'existait pas encore en 1598 année où commence notre histoire.

Ce que j'ai le plus apprécié : le début avant que Rose soit transformée et qu'Artus la snobe ! Le petit jeu de chat et la souris laisse toujours un sourire : savoir quand et comment ils vont finir par craquer! Le pseudo mystère qui entoure le Comte motive à tourner les pages quand le complot autour du père de Rose traine un peu. On se doute rapidement de ce qu'il en est mais c'est toujours sympathique de voir les réactions de Rose (qui ne se doute de rien). Pour l'intrigue autour de son père, je trouve qu'elle est bien menée et dosée.

La suite est un peu décevante. Artus n'explique rien à Rose repoussant toujours le moment. Adelphe (frère et servant du Comte) demande à Artus d'expliquer ce qui est nécessaire à la jeune femme. Et à côté de ça Rose qui ne sait pas trop ce qui se passe et qui ne se rend pas compte du changement. Naïve ou stupide ? Ce petit jeu façon chaise musicale m'a lassé.

Je suis hyper déçue que ce ne sois pas un coup de cœur ! Depuis le temps que j'hésitais à me lancer, que je trouvais le résumé alléchant, la couverture super jolie...

J'espère vraiment que dans les tomes suivants ça bougera un peu plus entre Rose et Artus et qu'elle se montrera moins bornée.

Je m'attendais aussi à un peu de romance sous contexte vampires et historique, (et c'est en cours de lecture en faisant des recherches sur l'auteure que je me suis rendue compte que ça n'en serait pas).

Afficher en entier
Or

c'est un bon début de saga j'iame bien Rose et j'ai hate de découvrir son évolution j'iame aussi es frères Janlys je pense qui a encore des secrets quo'n connait pas sur eux et j'avoue que même si Artus est assez cool j'apprécie aussi beaucoup Adelphe ainsique le contexte historique de l'histoire

Afficher en entier
Argent

Une famille fuit une Angletterre dévastée par une guerre de Religion. Un exil en France qui n'est pas de tout repos. La gloire de la famille perdue, de ses terres dépossédées, une rupture familiale irréparable.

-

De ce couple en exil né une fille ,une Rose rebelle et déterminée qui se refuse à tout Ordre surtout quand celui-ci est un mariage arrangé.

Dans sa lutte à résister à son père, elle fait la découverte d'un étrange carnet liée à des visites nocturnes. Quel est le secret de son père ?

-

Sa quête de réponse la mène dans les bras d'un étrange Comte que tous semble connaître et craindre. Il semble le seule à pouvoir la comprendre et lui faire perdre la notion du temps. Leurs rencontres se font dans le secret de nuit étoilée. La journée elle se languit de lui et la nuit ils la passent à parler de tous et de rien.

-

Mais d'horribles événements viennent se superposer superposer à cette quiétude. Rose est elle en danger et pourquoi ? Qu'est-ce que son père a-t-il déclenché ? Que de questions qui restent sans réponse mais cela n'arrête pas Rose qui cherche la vérité.

-

Mais là n'est pas son seul problème. Elle se trouve changé depuis cette fameuse nuit avant son départ dans la demeure du Comte. Elle ne sait pas ce qui a bien pu se passer dans cette chambre. Ses sens sont plus aiguisés, son appétit a changé, une sauvagerie parfois l'envahie. Et un étrange songe vient la hanté, peuplée d'un étrange loup et d'une rose qui personne ne semble atteindre...

-

L'ambiance historique du roman est son plus grand point fort. On rentre dans une époque avec ses codes et ses mœurs. L'intrigue est aussi très bien ficelée même si il se passe énormément de chose qui peuvent à certains moments complètement nous perdre: certaines conversations qui sont difficiles à déchiffrer surtout , tout un aspect de l'histoire est complexe et je crois même ne pas avoir tout compris ...

-

Je n'ai pas vraiment accroché avec les personnages proncipaux. Le caractère de Rose peut souffler le chaud et le froid, elle a un côté attachant mais aussi très chiant qui rentre en conflit. Ce qui n'est pas trop pour me plaire

Ce roman m'a beaucoup fait penser à un roman de Georgia Caldera, qui sont pour moi indétrônable dans le genre, de vraie pépite.Je m'attendais à des personnages plus complexes comme dans ses romans.

-

Afficher en entier
Diamant

Magnifique sublime, j'en perds mes mots. Et d'ailleurs des mots il y en a autant dans les descriptions que dans les moments les plus intimes.

Céline a réinventer le mythe des vampires poétiquement. Ici pas d'érotisme mais de l'histoire, un complot, des énigmes et on a se désire d'en apprendre plus sur l'intrigant Comte Artus, son frère Adelphe et bien sûr Rose que j'adore.

Vite la suite...et un regret d'avoir attendu aussi longtemps pour sortir se livre de ma PAL car il il n'est plus commercialisé, je suis dégoûtée.

Afficher en entier
Argent

J'ai adoré ce roman, pour l'histoire qui se raporte a de nombreux point a l'histoire du monde réel

Afficher en entier
Diamant

Si vous aimez les vampires,ce livre est pour vous !

Un début de lecture assez "lourd" personnellement car le vocabulaire est très soutenu ! mais une fois qu'on commence,on s'habitue et les chapitres défilent l'un après l'autre.

J'ai lu le livre en une grosse semaine environ ( 2 à 3 chapitres tout les soirs,voire 4)

Afficher en entier
Diamant

Univers très original et bien travaillé. Les choses sont amenées progressivement. L'héroïne se construit au fil des pages. Cest plaisant de voir son évolution. On sent que le scénario est bien construit. Jai dévoré les premiers tomes.

Afficher en entier

Date de sortie

Rose morte, Tome 1 : La Floraison

  • France : 2015-03-20 - Poche (Français)

Activité récente

Sabyne l'ajoute dans sa biblio or
2021-02-28T04:04:53+01:00
Shizi le place en liste or
2021-02-24T16:34:48+01:00
ma14 l'ajoute dans sa biblio or
2021-02-15T20:28:05+01:00
Quilla l'ajoute dans sa biblio or
2020-12-13T09:30:25+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 590
Commentaires 110
extraits 24
Evaluations 176
Note globale 7.88 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode