Livres
511 891
Membres
522 896

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Joyaux noirs, Tome 1 : Fille du sang



Description ajoutée par Lilwen 2010-10-11T10:01:32+02:00

Résumé

Il y a sept cents ans, une Veuve Noire a vu une prophétie prendre vie dans sa toile de songes. Désormais, le Sombre Royaume se prépare à l'arrivée de sa Reine, la sorcière qui détiendra un pouvoir plus grand que celui du Sire d'Enfer lui-même. Mais, celle-ci est encore jeune, influençable et vulnérable face à ceux qui voudraient la pervertir. Or, quiconque la tient sous sa coupe contrôle la Ténèbre. Trois hommes, des ennemis jurés, le savent. Et ils connaissent la puissance que recèlent les yeux bleus de cette enfant innocente. Ainsi commence un impitoyable jeu d'intrigues, de magie et de trahisons, dans lequel la haine et l'amour sont les armes... et dont le trophée est bien plus redoutable que tous l'imaginent.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 100 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Jkao 2011-07-07T23:04:05+02:00

(Jaenelle vient de faire une bêtise -encore inconnu pour le moment- et Andulvar va aller en parler avec Sahtan...)

-Katrine, l'amie de la sauvageonne, lui montre en ce moment comment voler, mais elle vole comme un papillon et Jaenelle, elle, veut voler comme un faucon, comme un Eyrien. Alors, elle a demandé à Prothvar de lui enseigner cela. Et il a ri, ce qui, je le reconnais, n'était pas très malin, et elle...

-... a renoncé.

-s'est jetée du haut de la tour du Manoir.

Il eut un instant de silence puis Sahtan explosa:

-QUOI?

[...]

(Il fait entrer Jaenelle et lui demande des explications. Finalement, Sahtan cède:)

-Très bien. Andulvar et Prothvar vous apprendront à voler à la manière Eyrienne, et en contrepartie vous devez promettre de vous conformer à leurs instructions et de respecter les étapes normales de l'entraînement. On ne saute pas du haut des tours, on ne bondit pas d'une falaise sans crier gare...!

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

FASCINANT !

Un excellent début pour cette trilogie qui nous plonge dès la première page dans un univers tout à fait envoutant.

Nous découvrons un monde matriarcal où les intrigues et les trahisons foisonnent, où la magie a toute sa place et où le pouvoir trouve sa source dans les joyaux, allant du plus clair au plus foncé.

Une fantasy riche mais pas évidente d'un premier abord, l'atmosphère qui se dégage de ce livre est tantôt sombre, tantôt lumineuse, de nombreux personnages agrémentent ce récit, tous plus étranges et plus fascinant les uns des autres.

J'ai hautement apprécié cette lecture, totalement adhéré à l'histoire et me jette sans attendre dans la suite de cette trilogie.

Afficher en entier
Diamant

Ce livre est une petite merveille !

Au début j'ai été un peu surprise par les noms des personnages comme si Anne Bishop (l'auteur) s'était amusée en faisant des jeux de mots, mais dès que la surprise fut passée c'est avec délice que j'ai lu tout ce 1er tome.

Les personnages y sont excellents (j'aime particulièrement Daimon, Jaenelle et Sahtan... ok et Lucivar), leurs psychologies bien étudiées, les lieux très bien imaginés, les dialogues également, et l'humour ne manque pas.

Une série à dévorer, à découvrir, pour s'en délecter !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Sensationnel !

Une histoire qui nous captive par son action, ses personnages et son histoire. Comme toujours Anne Bishop dose merveilleusement bien la romance et le suspense. Je recommande fortement !

Afficher en entier
Or

Beaucoup de fautes, mais c'est un début très prometteur

Afficher en entier
Argent

Histoire très originale, qui revisite un peu les histoires de sorcières.

Il faut s’accrocher un peu au début (j’ai même dû prendre des notes) car beaucoup d’informations sont données et on comprend leur utilité parfois bien plus tard.

Je pense que c’est un livre qu’il faudra que je relise car certaines données ont du m’échapper.

En tout cas toujours une très belle plume d’Anna Bishop !

Afficher en entier
Or

Le début du livre est un peu confus. L’auteur peine à expliquer son univers au lecteur et se concentre sur les personnages, mais petit à petit les différents éléments se mettent en place et l’histoire commence à bien accrocher le lecteur. L’univers possède une ambiance envoutante et une originalité attractive. On s’attache aux personnages qui sont tous plus ou moins excentrique. Arrivée à la fin du livre on a qu’une envie c’est de lire la suite d’autant plus que l’histoire se finit dans la violence et sans que l’on sache ce qui est advenu de certains personnages.

Afficher en entier
Argent

C'est affranchie du concept complexe de magie qui régit cet univers, avec ses cristaux, ses mondes, ses castes, ses peuples et ses multiples personnages, que j'ai remis le couvert avec ce premier tome des Joyaux noirs. Forcément, quand on a déjà découvert son contenu une première fois, ça facilite grandement l'immersion lors d'une relecture. Et tant mieux. Parce que la première avait été très laborieuse au départ, puis pas vraiment aidée par le contenu hautement sensible par sa débauche de cruauté, d'immoralité, de sexe, de violence et de noirceur qui, en première découverte, englue tout et occulte le reste.

Le reste, ce sont les personnages déchirés, torturés, prisonniers, traumatisés, isolés, divisés, qui peuplent cette histoire. Leurs relations ambiguës et complexes teintées de crainte, de révérence, d'envie, de rancœur. Tous ces morts qui crient vengeance et tous ces vivants au bord de la rupture, dans l'attente d'un changement inespéré dans une société tellement pervertie qu'elle est sur le point d'achever d'avilir le peu de bon qui subsiste en eux, de les perdre à leur tour.

En première lecture, je n'avais pas autant ressenti cette urgence en chacun d'eux, qui tisse la trame très simple mais très tendue de ce premier tome. Tout du long, c'est une course contre la montre qui se joue entre les personnages, bons, mauvais ou entre deux, dont l'enjeu est l'intégrité d'une fillette en passe de devenir une femme qui compte, car elle héberge l'esprit même de la "déesse" Sorcière, à la source de la mythogie et de la magie qui anime cet univers.

Espoir pour les plus âgés, menace pour les régnants, vague mythe dépassé pour les autres, chacun a ses raisons de la protéger, de vouloir sa perte ou de ne pas lever un doigt pour elle. Mais de l'état d'esprit de cette enfant en entrant dans l'adolescence dépendra le penchant de son colossal pouvoir. Réussira-t-elle à passer ce dur cap en préservant son innocence et sa bonté dans ce monde qui fait tout pour les briser ou bien, sera-t-elle perdue avant d'avoir pu être ? Ou, pire encore, pervertie, deviendra-t-elle un despote plus dur et plus cruel que ses prédécesseurs ?

Tel est l'enjeu unique de ce premier tome qui sert de toute évidence à installer le contexte et l'ambiance perverse de son histoire. Ça fait beaucoup de pages pour « juste ça », mais c'est bien fait et très prenant, même si on est en totale overdose de noirceur et de cruauté. Une série donc, qui, à l'instar d'un Trône de fer, ne fait rien pour ménager la sensibilité de son lecteur et ne fait pas plus de cas de la morale. La fin justifiant toujours les moyens. A suivre pour toute cette tension, mais surtout pour voir si le rythme décolle.

Afficher en entier
Pas apprécié

Je connaissais cette auteure uniquement pour sa saga Meg Corbyn (que je n'ai pas lu pour le moment, mais ça ne serait tarder), donc je me suis dit que découvrir ce livre, qui avait été l'un de ses tous premiers, pouvait me donner un avant-goût. J'aurai dû passer mon chemin.

Je ne vais pas pouvoir faire chroniquer sur le livre en entier puisque je me suis arrêtée un peu avant la moitié. Pourquoi cet abandon me diriez-vous ?

Le début et le résumé étaient très prometteurs, mais il s'est avéré que l'univers du livre est d'une grande complexité. Si grande et pas bien expliquée, que j'ai eu énormément de mal à comprendre où voulait en venir l'auteur, concernant par exemple la géographie, les peuples, ou encore certaines relations entre les personnages. Ce n'est pas faute d'avoir essayé tant bien que mal de comprendre, quitte à relire parfois certains passages, mais impossible de retenir tous ces noms de pays et de protagonistes, certes inhabituels mais peut-être un peu trop justement. Je regrette fortement qu'une carte ou une annexe supplémentaire n'est pas été joint au livre, car peut-être que ça aurait facilité la compréhension du roman.

Le début est en plus très lent, puisqu'il s'agissait d'une présentation des personnages principalement, et il a le regret d'être condensé.

L'univers est certes intéressant avec une atmosphère alliant obscurité et magie, on place les femmes au sommet de la hiérarchie avec le titre de Prêtresse. Les hommes quant à eux sont en bas de l'échelle, parfois même considérés comme des esclaves. Cependant, j'ai trouvé qu'elles faisaient preuve d'une certaine perversité envers eux, par exemple la prostitution et le viol sont monnaie courante. De plus pour asservir les hommes, elles ont placé sur eux un anneau de pouvoir (je vous laisse imaginer où). Tout cela était too much malheureusement.

De plus, il est question d'une petite fille destinée à devenir Reine, et ramener la paix dans tous les royaumes, mais au final on a surtout le point de vue des personnages masculins. Par ailleurs, le caractère de Jaenelle ne laisse pas forcément pensé à celui d'une petite fille, elle donne plus l'impression d'être une adolescente. Pour finir, cet univers est certes sombre, mais il l'est justement un peu trop. Comment une fillette peut-elle espérer balayer toute cette perversité et dépravation ancré dans les mœurs depuis des siècles ?

Toutes ces raisons ont conclues à mon abandon de ce livre, qui m'a sérieusement fait perdre patience, et donné l'impression qu'il s'agissait d'un brouillon.

Afficher en entier

Dans un premier temps je dois dire que pour moi ce roman relève plus du domaine de la fantaisie, que de la bitlit a proprement parler. A partir de cette première constatation, si vous n'êtes pas familier avec ce genre si particulier, alors fatalement vous aurez un peu de mal à suivre le fil de l'histoire.

En effet, on retrouve un univers très riche, extrêmement développé, et qui au début peu paraître un peu déroutant. Il se passe beaucoup de choses, il y a beaucoup de personnages, et c'est vrai , qu'en tant que lecteur il est un peu difficile de s'y retrouver. J'ai été parfois contrainte de relire certains passages pour être sure d'avoir bien su me situer dans l'intrigue. Il est vrai également que, comme tout les univers complexes, l'histoire est peut être un poil longue a réellement démarrer. Mais lorsque le contexte est bien mis en place, c'est alors que la réelle profondeur de l'intrigue se montre à nous.

La plume de l'auteur, pour ceux qui sont habitués a lire des romans de fantaisies, collera parfaitement avec les habitudes du genre. On retrouve donc un langage soutenu, une plume un poil lourde, et une flopée de détails permettant de comprendre et d'imager l'univers que l'on tente de nous décrire. Mais pour ceux habituer à lire plutôt de la bit-lit, ou la plume à une tendance à être plus légère, plus simple ou plus moderne, alors vous serez dérouté dès les premières lignes.

Mais pour autant ce n'est pas un mauvais livre, loin de la, l'histoire est vraiment prenante lorsque l'on prend la peine de s'y intéresser pleinement. Il faut juste savoir s'accrocher et réussir a passer outre les quelques a priori que peuvent nous laisser les premiers chapitres.

Afficher en entier
Or

Cela fait plusieurs centaines d'années que le Royaume sombre attend patiemment sa Reine, celle qui détiendra le plus de pouvoir ! Pendant ce temps, il est dirigé par de multiples sorcières, aux dons moindre mais cruelles et manipulatrices. Lorsque que celle ci se fait connaitre, elle n'est qu'une petite fille mais elle a des capacités prodigieuses, et pour devenir une grande Souveraine, les influences sont importantes... Instinctivement, elle va se diriger vers les bonnes personnes, seulement certaines, mauvaises, veulent la faire basculer du mauvais côté pour pouvoir ainsi contrôler, la force ultime, la Ténèbre ... Entre complots et manipulations, Sorcière va bouleverser de nombreuses destinées mais va également, va devoir faire des choix... Et, ceux ci vont influencer le destin d'un monde tout entier...

J'ai découvert la plume et l'univers d'Anne Bishop grâce à son héroïne Meg Corbyn, et j'ai été complément séduite ! C'est donc beaucoup d'envie et surtout sans avoir regarder la quatrième de couverture que j'ai commencé ma lecture ! Et je dois reconnaître que le début a été plutôt chaotique ! Ce n'est pas de la bit lit, mais vraiment de la Fantasy, ici nous n'avons pas nos repères spacio-temporels classiques (plus encore que dans Meg Corbyn), l'autrice nous plonge dans un monde complexe et sombre et dans un premier temps, il m'a été vraiment difficile de comprendre toutes les subtilités de celui ci, j'ai eu du mal à m'impliquer dans l'histoire, et de ce fait, à en comprendre les tenants et les aboutissants, mais je me suis accrochée ! Et puis, j'ai eu un déclic, j'ai mis de côté les éléments compliqués pour me laisser porter par les mots d'Anne Bishop, et à partir de là j'ai dévoré ce roman ! Pour être honnête, je n'ai pas tout compris ! Anne Bishop nous donne beaucoup d'informations et je pense que certaines choses seront creusées dans les prochains volets, mais les bases de l'intrigue principale sont posées. Le Royaume Sombre est régi par la magie. Une élite de la société la manipule grâce à des joyaux, ils obtiennent à la naissance et qu'ils peuvent faire évoluer. Plus la couleur du joyaux est sombre, plus vous êtes puissant. Ce monde est fascinant et dur, il est géré par les femmes manipulatrices, toutes plus avides de pouvoirs les unes que les autres. Elles s'utilisent entre elles, mais surtout, elles soumettent les hommes à leurs bons vouloirs : elles les dirigent et/ou, les réduisent, avec des procédés barbares, même les plus puissants, à des objets sexuels...Nous allons suivre plusieurs personnages qui vont être déterminants dans l'éducation de la future Reine du Royaume Sombre, d'ailleurs la petite fille va bouleverser le cours de leurs existences. La prose d'Anne Bishop est fluide et addictive, nous sommes captivés par les événements, suspendus aux mots de l'autrice, attendant le prochain rebondissement qui nous permettra d'en savoir un peu plus... C'est passionnant !

Trois hommes sont intimement liés avec la Reine. Il y a Sahtan Sadiablo, le Sire d'Enfer, Daimon Sadi et Lucivar Yaslana. Tous trois sont très puissants, ils ont des Joyaux Noirs. Ils ont des existences vraiment très différentes mais leurs implications dans l'éducation de la petite fille va les lier (plus qu'ils ne le sont déjà !) J'ai aimé voir l'évolution de ses hommes, découvrir leurs parcours. Outre la puissance, ils ont en commun l'honneur, la loyauté et la fidélité à la Reine...

Il y a énormément des personnages, qui ont plus ou moins d'importances et la plupart sont des femmes, des sorcières viles et manipulatrices, j'ai aimé voir leurs esprits retors ! Mais certaines sortent du lot et j'ai hâte d'en savoir plus sur elles... toutes !

Ce premier tome pose les bases d'un univers sombre, alambiqué et passionnant ! Les personnages sont fascinants, complexes et attachants... Anne Bishop nous laisse avec de nombreuses zones d'ombres ainsi que des questions en suspend... J'ai vraiment hâte de connaitre la suite !

Béa - Actu Books

Afficher en entier
Pas apprécié

J'ai décidé d'abandonner cette lecture.

Je n'aime vraiment pas faire cela, mais plus je tournais les pages du livre, plus c'était incompréhensible pour moi.

L'univers que l'auteure a essayé de créer à l'air pas mal, mais trop vaste.

Dès le début, c'était énormément de personnages, mais les messieurs avec leurs titres, leurs aventures avec "machin" et "machin", "chef de la terre bidule", ils sont pires que Daenerys Targaryen (Dans Game Of Thrones) pour ça.

Même pour l'univers, j'ai trouvé qu'elle mettait trop de choses d'un seul coup et forcement elles ne sont pas assez expliquées ou décrites, ce qui fait que pour moi cela a été incompréhensible.

Je ne comprends pas cet univers, il manque énormément de description. On a l'impression qu'elle donne plein d'éléments et hop débrouillez-vous avec ça.

De plus, pour moi, on parle d'une jeune fille dans le résumé, mais nous avons plus le point de vue et l'histoire des trois messieurs que celui de la jeune fille.

Pour ceux qui aiment la Fantasy, je pense que cela pourrait plaire à certains ou certaines, mais pour moi, je ne trouve que ce n'est pas un Bit-Lit.

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Les Joyaux noirs, Tome 1 : Fille du sang" est sorti 2020-03-18T19:20:58+01:00 en version poche
background Layer 1 18 Mars

Dates de sortie

Les Joyaux noirs, Tome 1 : Fille du sang

  • France : 2010-06-11 (Français)
  • France : 2020-03-18 - Poche (Français)
  • Canada : 2010-07-05 (Français)
  • USA : 1998-03-01 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Fille du sang - Français
  • Daughter of the Blood (The Black Jewels, #1) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 1100
Commentaires 165
Extraits 21
Evaluations 296
Note globale 8.07 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode