Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
706 681
Membres
973 801

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

À l'Ouest, rien de nouveau



Description ajoutée par kegane 2011-02-05T13:32:50+01:00

Résumé

C’est l’histoire d’un jeune soldat allemand, Paul Baumer, qui s’engage au front avec six amis durant la première guerre mondiale.

Paul raconte les abominations de la guerre : Le manque de nourriture, d’hygiène, l’odeur, le bruit des bombardements font parti de leur quotidien. Les tranchées ne sont même plus en état d'être occupées, elles sont envahies de rats et complètement détruites par les obus. Les cadavres sont réduits en charpie par l'artillerie. Les soldats sont obligés de supporter une souffrance physique et morale poussée à son maximum. Ils sont là pour se battre mais savent qu’une grave blessure peut les éloigner de ce cauchemar temporairement. Il y a beaucoup de pertes, les soldats qui restent sont fatigués par cette guerre interminable.

Lors d'une permission, Paul rentre chez lui où il retrouve sa mère, malade d’un cancer. Contrairement aux gens de sa ville, c’est la seule qui ne lui pose pas de questions sur sa vie au front. A son retour au front, il est heureux de retrouver ses amis vivants. Paul se demande comment il va pouvoir vivre normalement après cette guerre. Il a vu tant de victimes et surtout des jeunes sans expérience de la guerre mourir à ses côtés

Paul est tué un jour de 1918, le communiqué affirme qu’à l’Ouest, rien de nouveau...

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 430 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Stella_44 2012-06-24T17:38:18+02:00

« Pardonne-moi, camarade : comment as-tu pu être mon ennemi? Si nous jetions ces armes et cet uniforme, tu pourrais être mon frère. »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Argent

Ce livre illustre des faits historiques comme l’engagement naïf des jeunes influencés par leur professeur(bourage de crâne), comme l’entraînement des jeunes recrues , comme la propagande officielle qui sévit en Allemagne comme en France ... l’organisation de la vie dans les tranchées ou comme l’atrocité de la guerre .

Il exprime bien les mentalités et le comportement des personnages de cette période de l’histoire qui sont peu à peu déshumanisés..

Dans ce livre le sentiment le plus fort que j'ai senti est la camaderie et ça on s'y accroche vite!!!

Ce livre illustre aussi une idéologie capable de tromper l'humanité et qui joue avec la vie des hommes: Spoiler(cliquez pour révéler) le médecin major, sans même observer les soldats les déclare « aptes au front », la propagande glorifie la guerre pour avoir plus de recrues, l’Etat donne aux soldats des vêtements neufs et propres juste le temps d’une parade pour le Kaiser

Ce livre m’a plu puisqu’il dénonce le quotidien des soldats. Nous suivons des jeunes d’à peine vingt ans et nous nous rendons compte avec eux qu’ils font partie d’une génération "mort", car même s’ils reviennent, ils ne pourront plus jamais voir les choses comme auparavant. Ce roman a la particularité de nous plonger entièrement dans ces années de guerre. Des monstruosités, des corps déchiquetés, jusqu’à l’amitié et la solidarité qui se crée ou se renforce entre les soldats, en passant par des états d’esprit différents, rien ne nous est caché. Tout cela rend le livre d’une dureté magnifique.

Afficher en entier
Diamant

Un chef d'oeuvre d'émotions. Ce livre raconte la vie de quelques soldats pendant la première guerre mondiale, et les liens de solidarité qui se tissent entre eux. Très beau livre pacifiste. Bouleversant.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Nekop 2024-02-12T22:14:38+01:00
Or

Le récit décrit dans ce roman est très cru avec des mots simples avec peu d'émotions. On a un fort détachement du personnage principal dans le fait de ne pas "ressentir" des émotions pour éviter de "mourir" pendant la majeur partie du roman. L'auteur dénonce les affres de la guerre, l'envoie des plus jeunes, le sacrifice d'une jeunesse et la doctrine de l'armée. Il dénonce les affres de la guerre avec la souffrance psychologique, les corps torturés par les obus et le manque d'avenir. L'envoie des plus jeunes est montre dès le début du roman avec des personnes d'à peine 18 ans sorti du lycée avec presque pas de métiers de base. De plus, ce sont des jeunes issus des milieux modestes, on a aucun personnages issus de la bourgeoisie. Cela démontre que ce sont les plus pauvres envoyés au front. Et, la doctrine de l'armée à cette époque, c'est "détruire les personnes" pour crée des "robots" qui écoutent et obéit aux ordres pour aller se faire tuer directement. On est quand même pendant la guerre des tranchés avec des assauts des deux camps avec peu de chances de survivre. Pour finir, je n'ai pas encore terminé le roman mais Spoiler(cliquez pour révéler)la permission accordé au personnage principal lui a rendu son humanité, on voit qu'il recouvre ses émotions en voyant sa mère et ses proches. Le retour au front l'a fait réagir en prenant conscience avec ses émotions de cette guerre, il parle ouvertement de stress et de panique. Et, il a fait face directement à la mort.

Afficher en entier
Lu aussi

Un témoignage puissant d'un soldat de la 1ere Guerre Mondiale qui raconte l'horreur de la guerre à travers la violence du front et la façon dont cette violence détruit leur perception de l'humain

Afficher en entier

« À l'Ouest rien de nouveau » du célèbre écrivain allemand Erich Maria Remarque aux Éditions le Livre de Poche.

Ce classique de la littérature européenne est court, mais passionnant.

L'auteur y raconte sa vie en tant que soldat de la Première Guerre Mondiale, mais vu par le front allemand.

Il raconte sa vie, la difficulté, les Allemands de l'époque, la relations avec les ennemis et les nouveautés de cette vie faites de sang et de boue.

Le livre, symbole de la littérature pacifiste, est un chef-d'oeuvre, et je l'ai beaucoup aimé.

Le livre paru en 1929 est tout de suite devenu un best-seller, et il a été traduit dans plusieurs langues.

L'auteur a été traqué sous l'Allemagne Nazie en raison de son pacifisme, et de ce livre.

Merci beaucoup aux Éditions le Livre de Poche pour cette belle et ancienne publication.

Afficher en entier
Lu aussi

Ce roman évoque la Première Guerre Mondiale du point de vue d'un jeune soldat allemand.

Il nous parle de la monstruosité et de l'atrocité des combats.

Son seul souhait : la fin de la guerre !

🗨️ 𝘔𝘰𝘯 𝘢𝘷𝘪𝘴

C'est un roman très intéressant.

Peu de fois nous avons l'habitude d'avoir le point de vue des Allemands. La plupart ne voulait pas se battre.

Ce sont souvent des jeunes hommes qui ont été enrôlés. Leur vœu le plus cher était celui que la guerre se termine vite !

Afficher en entier
Or

Un livre effroyable sur la vie d'un soldat pendant la Première Guerre Mondiale. On a tendance à retenir la Seconde Guerre Mondiale pour les atrocités qui ont été commises dans les camps de concentration, en oubliant qu'avant ça, il y a eu les tranchées... Je pense que je n'avais pas pleinement conscience de ce qui se passait réellement sur un champ de bataille, ça a toujours été flou pour moi, comme une matière technique qui ne concerne que certains initiés. Mais cette histoire nous concerne tous. Ce roman arrive à transmettre avec précision et justesse les conditions de vie d'un soldat mais surtout il permet d'avoir un regard sur la psychologie d'un jeune homme envoyé au front, qui se bat parce que des personnes haut placées l'ont décidé, ces mêmes personnes qui jamais ne mettraient un seul pied là où il est obligé d'être. Au nom de quoi la guerre ? Il n'existe aucune raison sur Terre qui puisse justifier un tel massacre. Un livre à mettre entre les mains de tous ceux qui appellent à "une bonne guerre" comme remède aux maux de l'humanité.

Afficher en entier
Or

Une lecture étonnamment facile pour ma part. L'écriture à la fois simple et poétique rend les atrocités des tranchées plus poignantes encore. On voit ici l'horreur de part de l'inutilité du conflit et part la guerre qui devient l'unique réalité, l'unique possibilité du soldat des tranchées.

Afficher en entier
Or

1914

Quatre jeunes allemands de dix neuf ans,Kroop, Müller,Leer et Paul Baümer font leur classe pour aller en guerre.

Se liant d'amitié avec Tjaden, Hais Westhus et Detering le groupe suit dix semaines d'instruction avec leur chef de groupe âgé de quarante ans Stanislas Katczinsky .

A peine sortis de l'enfance ces jeunes hommes sont devenus des soldats enthousiasmes et bonne volonté.

Mais les jeunes soldats vont très vite être confronté à la rudesse de leur vie dans les tranchées,la pluie, la boue, le froid,la famine, les poux, la disenterie. Mais aussi aux combats,les obus,les blessures et les morts jusqu'à la fin de la guerre.

Combien de victimes avant que la guerre cesse ?

📚 C'est à travers la narration de Paul Baümer que nous suivons le périple de ces jeunes hommes,jeunes soldats prêts à combattre sans vraiment savoir l'horreur qui les attend .

Il y décrit les entraînements,les combats, l'horreur des tranchées.Ils sont les témoins des massacres d'hommes et d'animaux, marqués à tout jamais par ces images et les odeurs des corps en putréfaction.

Dans ce témoignage on comprend à quel point ces hommes souffrent physiquement et psychologiquement face la réalité de la guerre. Ils sont la génération sacrifiée, massacrée, traumatisée et auront peu d'espoir au retour chez eux de pouvoir reprendre leur vie là où elle s'était arrêtée.

Les bons moments de camaraderie et de solidarité de partage et de débrouille mais aussi la peur et l'horreur ont fait d'eux des hommes liés et marqués à tout jamais,une nouvelle famille.

Difficile pour eux d'être en joie dans leur famille lors de leur permission sachant que leurs amis de combat sont encore au le front.

La guerre la plus meurtrière,celle qui donnera un nom à ces soldats marqués dans leur mémoire et leur chair,Les Gueules Cassées.

Un témoignage triste mais pas que,ici il y a de belles leçons de vie et d'amour.

Afficher en entier
Argent

Livre bouleversant, montrant les deux côtés de ce conflit. Passages difficiles forcement mais tellement proche de ce qu'ont du vivre ces soldats

Afficher en entier
Argent

Bon roman autobiographique.

Afficher en entier
Diamant

Un magnifique petit roman qui dépeint les atrocités, les horreurs de la guerre, les conditions de vie insalubres des soldats. L'écrivain témoigne sa vie dans les tranchées durant la Première Guerre mondiale.

Certains passages du livre m'ont fait défaillir et inimaginable, tellement c'est horrible la guerre. C'est joliment bien écrit, clair et simple pour raconter ce genre d'histoire.

Un beau livre bouleversant que je vois conseille à tous de le lire.

PS : j'ai vu le film avant de le lire, et pour être honnête j'ai largement préféré le roman pourtant le film est visuellement très beau mais il manque beaucoup de passages importants.

Afficher en entier

Date de sortie

À l'Ouest, rien de nouveau

  • France : 2007-03-28 - Poche (Français)

Activité récente

Nekop le place en liste or
2024-02-12T22:13:31+01:00
LoiccP l'ajoute dans sa biblio or
2024-02-05T16:26:08+01:00
Andrez l'ajoute dans sa biblio or
2024-02-01T06:07:13+01:00
DONVITO l'ajoute dans sa biblio or
2023-12-19T15:31:06+01:00

Titres alternatifs

  • All Quiet on the Western Front - Anglais
  • Im Westen nichts Neues - Allemand

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 1430
Commentaires 195
extraits 71
Evaluations 353
Note globale 7.75 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode