Livres
614 218
Membres
711 629

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Cent ans de solitude



Description ajoutée par Zamy 2013-05-14T12:37:29+02:00

Résumé

Une épopée vaste et multiple, un mythe haut en couleur plein de rêve et de réel. Histoire à la fois minutieuse et délirante d'une dynastie : la fondation, par l'ancêtre, d'un village sud-américain isolé du reste du monde ; les grandes heures marquées par la magie et l'alchimie ; la décadence ; le déluge et la mort des animaux. Ce roman proliférant, merveilleux et doré comme une enluminure, est à sa façon un Quichotte sud-américain : même sens de la parodie, même rage d'écrire, même fête cyclique des soleils et des mots.

Cent ans de solitude compte parmi les chefs-d’œuvre de la littérature mondiale du XXe siècle. L'auteur a obtenu le prix Nobel de littérature en 1982.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 059 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-12-10T22:48:51+01:00

Aux lignées condamnées à cent ans de solitude, il n'était pas donné sur terre une seconde chance.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Argent

La première fois que je l'ai lu, j'ai détesté et la seconde fois... J'ai adoré ! Comme quoi il ne faut pas toujours se fier à sa première lecture !

Afficher en entier
Diamant

10 fois, peut être plus, et je ne m'en lasse pas... Le deuxième livre qui ne me quitte pas...Ce livre est universel, évoque l'air de rien des thèmes qui aujourd'hui encore peuvent être important.... GGM m'a fait voyagé, dans son monde, dans l'Amérique du Sud qu'il aime tant et jamais je n'oublierai que c'est aussi lui qui m'a donné envie d'écrire !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

c'est un livre que j'ai lu et relu avec toujours le même plaisir aussi bien en espagnol qu'en Français . Il est magique . C'est un conte merveilleux !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Roxy23 2022-07-27T09:55:32+02:00
Or

J'étais un peu dubitative en commençant, mais en s'accrochant et en insistant j'ai fini par rentrer dans l'histoire. C'est un roman fleuve qui se lit par bloc de plusieurs heures (ne serait-ce que pour se souvenir de tout ce qu'a fait chacun dix pages avant..) et auquel on s'attache profondément. Une écriture poétique et un côté récit biblique m'ont fait savourer ma lecture. Je pense qu'il faudra que je le relise parce que je suis surement passée à coté de pleins de choses, pleins de détails à interpréter de mille manières différentes (et accessoirement des gens que j'ai confondu avec leurs aïeuls).

Une lecture comme un rêve éveillé, qui m'a bien donné envie de découvrir plus de littérature sud-américaine

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Karinesky 2022-02-11T21:07:29+01:00
Or

<c’est comme si le monde faisait des tours sur lui même>

Ursula, la matriarche.

Que dire de ce roman, l’histoire est fantastique mais réellement difficile à lire.

Pour commencer je conseille à tous les nouveaux lecteurs de garder près d’eux l’arbre généalogique de la famille Buendia. En effet, dans cette famille maudite, les prénoms s’héritent comme le destin.

L’auteur indique même la mort de certains personnages dès leur présentation comme pour indiquer leur inéluctable destinée.

Le style de l’auteur est peut-être aussi difficile à appréhender mais ce roman est un chef d’oeuvre.

100 ans de solitude, ce sont également 100 ans de vices, de malheur pour chaque membre de la famille Buendia.

Pour moi Gabriel Garcia Marquez est un auteur incontournable et si vous n’avez pas peur de la solitude, plongez vous dans ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chloe7 2021-12-12T17:46:48+01:00
Or

Un magnifique roman, que je peux sans aucun doute qualifier de chef d'oeuvre. Il faut s'accrocher à certains moments, pour ne pas mélanger tous les personnages de cette grande famille, aux prénoms similaires. Le livre se lit au final très lentement, il faut restituer les personnages à leur place, les évènements dans le temps... mais ce récit de famille où s'entremêlent passé, présent et futur restera longtemps gravé dans ma mémoire.

Rien que la première phrase du roman m'a persuadée que j'allais adorer. "Bien des années plus tard, le colonel Aureliano Buendia devait se rappeler ce lointain après-midi au cours duquel son père l'emmena faire connaissance avec la glace". Les époques s'entremêlent déjà. On se situe "bien des années plus tard", avec le fils qui pense à un temps passé, en mentionnant son père, fondateur du village, alors que lui-même se retrouve face à la mort. Le récit est à cette image : les générations passent et pensent au passé, reproduisent les mêmes erreurs, sans même s'en rendre compte. Seuls les personnages perspicaces prennent conscience de la stagnation du temps à Macondo. Ce monde fait du sur place et est ravagé par le temps. Si le village semble se porter au mieux au début, on sent qu'il s'agit d'une façade, les fondateurs du village sont déjà hantés par leurs propres fantômes...

Le réalisme magique s'est trouvé être particulièrement intéressant. Il semble normal aux yeux des personnages, et ses apparitions subtiles créent quelque chose de totalement naturel aux yeux du lecteur. Dans ce village isolé et condamné à l'inceste, le temps passe, le fantastique s'invite, le lecteur est subjugué.

En bref, magnifique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CileNane 2021-11-20T15:41:52+01:00
Lu aussi

Je pourrais détailler et analyser cette solitude qui transparaît au travers de chaque page de ce livre. Cette solitude de chacun des personnages tout au long de leur plus ou moins longue vie …

Mais je préfère vous parler de la solitude de la lectrice que je suis, solitude éprouvée en me rendant compte à quel point lire ces pages m’était pénible. Bref la solitude qu’on peut éprouver en prenant conscience qu’on passe à côté d’un truc potentiellement chouette (selon les autres hein !). Et question passer à côté , c’est pas juste comme quand on cherche son chemin en première roulante et qu’on squizze la rue cherchée… non moi je vous parle plutôt d’un je passe à côté en 6 eme à 130 sur l’autoroute en snobant le panneau signalant la beauté de ce livre…

Mais aussi cette solitude que j’ai éprouvé car je me suis profondément ennuyé.

Alors pourquoi l’avoir lu? Car c’était un conseil de personne que je pensais pouvoir suivre sans déception.

Pourquoi avoir continuer ? Il se trouve que début de semaine, l’une des membres d’un groupe de lecture que j’aime, m’a informé ne pas l’avoir fini… j’y ai vu un challenge…. Je me suis puni toute seule!

Bref je ne recommande pas ce livre.

Je suis fière de l’avoir fini, déçu d’y avoir passé du temps.

Les nombreux passages, trop nombreux, emplis de racisme, misogynie, pedophilie, pedo prostitution… n’invitent selon moi à aucune réflexion. Au contraire je les ai trouvé incroyablement complaisant, à la limite de la promotion.

Bref ce livre, j’aurai été mieux sans.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ilovelire 2021-09-02T21:30:21+02:00
Diamant

C'est sublime. En lisant ce livre, j'ai vraiment eu la sensation de lire un grand livre. Le mot chef d'œuvre que certains sortent à toutes les sauces et pour tous les livres prend vraiment son sens.

Le livre est un peu compliqué à lire car l'auteur passe du coq à l'âne, les personnages ont des noms extrêmement similaires et le narrateur ne raconte pas les événements dans l'ordre chronologique, anticipant même des moments à venir.

Un livre à lire, sincèrement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Kephas 2021-08-23T22:59:14+02:00
Pas apprécié

Un livre bien embrouillé...impossible de le terminer...

Sans doute un chef d œuvre...

Chacun se fera son avis...!

Afficher en entier
Diamant

Ce roman m'a laissé sans voix.

J'ai eu un peu de mal à me plonger dans l'histoire au début mais au fil des pages je me suis laissée emporter par la vie de la famille Buendia.

Même si on n'envisage les aboutissants, l'histoire reste intéressante, je ne pouvais lâcher ce livre avant de connaitre le dessin de cette famille plus que chaotique.

Un très beau récit sur 100 ans, qui nous décrit la solitude des Buendia et des habitants de Macondo.

Afficher en entier
Pas apprécié

Je suis passée complètement à côté de ce livre, j’ai eu beaucoup de mal à m’intéresser à l’histoire et les personnages qui ont tous le même prénom ne m’a pas aidé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par _Cendre_ 2021-03-19T15:37:10+01:00
Lu aussi

Après environ 2 mois, je viens à bout de ce roman. Non pas qu'il ait été affreux à lire ou terriblement barbant – même si des fois c'était un peu le cas quand même – mais je ne sais pas trop dire si j'ai aimé ou pas.

Lu pour découvrir un classique de la littérature sud-américaine, 100 ans de solitude présente quelques défauts qu'on reproche souvent au genre, notamment le manque d'action. Alors je sais que la blague a surement déjà été faite moult fois mais tant pis : il porte son titre comme un gant... c'était loooong.

En fait, c'est étrange car il se passe de nombreuses choses dans ce roman (il faut dire qu'il se déroule sur 100 ans !) mais les tournures de phrases relèvent plus de la description que de l'action. Du coup on a une sensation de distance avec les personnages, comme si on regardait la peinture de leur vie dans un musée et que le guide dans son long monologue nous contait leur vie d'une voix monotone et sans pause.

Il ne faut pas perdre le fil, faute de quoi on risque de s'embrouiller dans les personnages, qui ont la bonne idée de tous s'appeler pareil ! Remède le plus efficace : faire un arbre généalogique (ou en piquer un déjà tout fait sur internet).

Passons maintenant aux points positifs. En fait j'ai eu l'impression que l'auteur avait par certains moments beaucoup d'humour. Il tourne en dérision ses personnages d'une petite remarque bien placée. Par exemple il se plait à dire que le Colonel Aurelino Buendia a survécu à 32 combats et meurt subitement en urinant sur un arbre du jardin de la maison familiale. Le ridicule des situations ou des coïncidences malheureuses donne au roman un ton d'ironie qui m'a bien plu.

J'ai aussi aimé le côté empreint de magie du roman. Je ne connaissais pas du tout ce genre et j'ai pris plaisir à le découvrir. En fait l'auteur nous décrit un monde semblable et logique au nôtre mais y insert des éléments déroutants et imaginaires comme par exemple des tapis volants, des jeunes filles qui s'envolent littéralement au ciel à leur mort ou des vivants qui discutent avec les fantômes !

La fin du roman est étrange mais je trouve que ça clôt à merveille cette épopée un peu loufoque. Et le titre prend tout son sens avec cette fin.

Pour résumer : réaliste et étrange, ce roman joue sur le hasard et l'extraordinaire de situations ordinaires pour nous dresser un tableau de la vie d'une famille dans un petit village colombien, qui se cherche et semble maudite par une certaine malchance… Un récit riche et presque parodique. Presque. Mais alors armez-vous de patience parce que ca va être long...

Afficher en entier

Date de sortie

Cent ans de solitude

  • France : 2012-02-09 - Poche (Français)

Activité récente

Rafthom l'ajoute dans sa biblio or
2022-09-27T22:54:17+02:00
Stephmg l'ajoute dans sa biblio or
2022-08-24T23:09:31+02:00
Roxy23 l'ajoute dans sa biblio or
2022-07-27T09:48:21+02:00
datrag le place en liste or
2022-07-06T14:00:46+02:00
Tzin l'ajoute dans sa biblio or
2022-07-04T13:34:40+02:00

Titres alternatifs

  • One Hundred Years of Solitude - Anglais
  • Cien años de soledad - Espagnol

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 1059
Commentaires 95
extraits 48
Evaluations 193
Note globale 7.59 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode