Livres
473 035
Membres
446 420

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Honoré De Balzac

France Né(e) le 1799-05-20
France 1850-08-18 ( 51 ans )
6 001 lecteurs

Activité et points forts

ajouté par annso06 2009-09-08T15:03:56+02:00

Biographie

honoré de Balzac, né Honoré Balzac, à Tours le 20 mai 1799 (1er prairial an VII) et mort à Paris le 18 août 1850, est un écrivain français. Il a été à la fois critique littéraire, essayiste, dramaturge, journaliste, imprimeur, mais on retient surtout de lui son immense production romanesque qui compte 137 romans et nouvelles parus de 1829 à 1852.

Travailleur forcené, fragilisant sa santé déjà précaire par des excès (il mourra d'ailleurs prématurément à 51 ans), endetté par des investissements hasardeux, fuyant ses créanciers sous de faux noms dans différentes demeures, Balzac a vécu de nombreuses liaisons féminines avec des aristocrates et il a finalement épousé la comtesse Hanska en 1850, après l'avoir courtisée pendant près de vingt ans.

Honoré de Balzac est un des maîtres incontestés du roman français dont il a abordé plusieurs genres : le roman historique / politique, avec Les Chouans, le roman philosophique avec le Le Chef-d'œuvre inconnu, le roman fantastique avec La Peau de chagrin, le roman « poétique » avec Le Lys dans la vallée. Mais ses romans réalistes et psychologiques les plus célèbres comme Le Père Goriot ou Eugénie Grandet, qui constituent une part très importante de son œuvre, ont induit, souvent, une classification réductrice d'« auteur réaliste», alors que l'on trouve chez lui de nombreuses traces du romantisme de l'époque, notamment la place faite au sentiment amoureux dans Les Chouans ou Le Lys dans la vallée, au fantastique dans La Peau de Chagrin, ou encore aux déchirements du génie dans Louis Lambert.

Balzac a organisé ses œuvres en un vaste ensemble, La Comédie humaine, dont le titre est une référence à La Divine Comédie de Dante. Son projet est d'explorer les différentes classes sociales et les individus qui les composent, pour faire « concurrence à l'état-civil » selon sa formule célèbre. Il a réuni ses textes dans des ensembles génériques : Études de mœurs, Études analytiques, Études philosophiques. Si les Études de mœurs sont de très loin les plus nombreuses, Balzac attachait cependant une énorme importance aux Études philosophiques, qui étaient selon ses propres termes « la clé qui permet de comprendre l'ensemble de mon œuvre », en particulier, la Peau de chagrin.

Afficher en entier

Livres de Honoré De Balzac

Classement dans les bibliothèques

Diamant
586 lecteurs
Or
1 542 lecteurs
Argent
1 590 lecteurs
Bronze
1 685 lecteurs
Lu aussi
3 800 lecteurs
Envies
1 226 lecteurs
En train de lire
113 lecteurs
Pas apprécié
868 lecteurs
PAL
2 561 lecteurs

Quelques chiffres

Note moyenne : 6.6/10
Nombre d'évaluations : 1 268

31 Citations 1 073 Commentaires sur ses livres

Dernier livre
de Honoré De Balzac

Sortie France/Français : 2018-05-16

Les derniers commentaires sur ses livres

Peines de cœur d'une chatte anglaise

Ou quand Balzac s'amuse dans un petit texte spirituel et léger... Entre le conte avec même l'allusion au Chat Botté, la fable façon La Fontaine où les animaux ressemble aux hommes dans leurs défauts comme dans leur qualité, et l'humour spirituel de Voltaire, ce très court récit divertit entre deux lourds textes de la Comédie Humaine. Mais on retrouve certains thèmes chers à l'auteur puisque la société des chats ressemble beaucoup à la notre. Oui, l'hypocrisie, l'ambition et l'orgueil, ainsi que les plaisirs se trouvent dans chaque société. Et de façon très française, il se moque des Anglais, de leur retenue, de leur pudibonderie, quand le beau matou léger et spirituel est forcément un Parisien... Les Aristochats donc, mais écrit dans le style de Balzac.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lazout 2019-09-20T16:47:36+02:00
Le Colonel Chabert

Roman simple à lire que j'ai apprécié surtout pour son côté historique. Les nombreuses descriptions imagent bien l'époque de la Restauration en rupture avec l'époque napoléonienne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par M-Y-Sofia 2019-09-20T17:59:24+02:00
Eugénie Grandet

Dix fois trop long, classique ou pas.

Afficher en entier
Le Chef-d'œuvre inconnu

Recueil de longues nouvelles de Balzac. La nouvelle d'ouverture,"le chef d'oeuvre inconnu" n'est pas forcément la meilleure. On reste un peu sur sa faim...Mais après, du pur bonheur: "Maitre Cornélius", un bijou!

Et puis, "un drame au bord de la mer", mélange de Pierre Loti (pêcheur d'Islande), de Victor Hugo (Les travailleurs de la mer)qui sont pourtant des contemporains de Balzac.

Les suivantes sont de la même veine, passionnantes, envoûtantes...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par StephaneCollet 2019-09-23T18:09:07+02:00
La Fille aux yeux d'or

Oeuvre originale qui s'achève en apothéose. La surprise finale, très sobre et brève en regard du long préambule de l'oeuvre, très balzacien, ouvre des perspectives au lecteur. Balzac toujours champion des descriptions de Paris. Cela m'a rappelé un très joli film de Jean-Gabriel Albicocco avec Marie Laforet qui avait d'ailleurs peu de rapports avec le livre

Afficher en entier
Commentaire ajouté par angel1478 2019-10-02T20:41:02+02:00
Le Père Goriot

Belle étude de la nature humaine.

Des descriptions très longues, mais il faut savoir que la parution se faisait chaque semaine dans le journal, et que l'auteur était payé à la ligne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2019-10-03T20:40:38+02:00
Louis Lambert

Maintenant que je commence à avoir une certaine vision d'ensemble de la Comédie Humaine, je dois définitivement dire que les romans faisant partie des Etudes philosophiques sont loin d'être mes préférés de Balzac.

J'ai cependant décidé de lire celui-ci après avoir lu la biographie de Balzac de S. Zweig qui le considérait comme un très bon roman. Alors oui, les passages du début où le Narrateur décrit son pensionnat sont assez intéressants, plus d'un point de vue historique et sociologique que littéraire d'ailleurs, et savoir grâce à Zweig que ces passages sont en partie autobiographique ajoute un plus. Je m'attendais même à ce que l'amitié très forte entre ces deux garçons évoluent en relation amoureuse...

Mais ensuite, ce sont des chapitres très longs, reprenant les théories mystiques de Louis. J'avais déjà eu beaucoup de mal avec ce genre de passages dans Seraphita. Je comprends ce que veut faire Balzac, Zweig m'a appris que ce Traité de la Volonté qui occupe Lambert est directement inspiré par les propres théories du jeune collégien Honoré, mais cela n'a pas de place dans un roman, qui du coup n'a pas d'intrigue.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par melissaselina 2019-10-05T12:47:11+02:00
Ferragus

Je ne comprend pas comment il peut s'afficher la note de 5,72 sur un livre de Balzac....

Décidément, les gens ne savent meme plus apprécié la littérature classique.

C'est marrant parce qu'on parle souvent de mauvais livres mais on ne parle jamais de mauvais lecteurs, et Dieu, qu'il y en a !

Si on arrive pas à apprécier une oeuvre de la littérature classique, ce n'est pas que le livre soit mauvais , c'est simplement qu'on a pas la sensibilité qui permet de voir la beauté du livre, ni la capacité de comprendre les enjeux de celui ci, voilà tout.

Cela peut paraître condescendant mais cela n'en est pas mois vrai, pourquoi ces mêmes gens pourraient se permettre de critiquer une oeuvre de plus de 100 pages avec une critique pauvre de 2 lignes ? Ca, c'est ce que j'appelle être condescendant.

Bref, il existe donc des mauvais livres comme des mauvais lecteurs, assumons le.

Ce livre est vraiment bon et je le trouve trop sous-estimé, pour ma part, je l'ai trouvé tout aussi bon que le Père Goriot.

Malgré le fait que j'ai lu peu de livres de Balzac , et je ne m'en rend compte que maintenant, mais je trouve que son écriture est vraiment belle (oui je sais, ça fait super cliché de dire ça) mais en le lisant, il y a certaines phrases que j'aurais été vraiment fière de pouvoir avoir écrit par moi même.

Dans le livre, je me suis beaucoup plus attaché au point de vue d'Auguste plutôt que celui de Jules, je l'ai trouvé vraiment touchant et typiquement romantique donc j'étais un peu triste de devoir changé de point de vue avec celui de Jules qui à coté , n'était pas mauvais mais un peu plus fade.

Malgré l'intrigue policière, ce livre parle de sentiments amoureux et précisément de relations amoureuses imaginaires, réels ou potentielles qui tourne autour de Clémence.

Si j'ai réussi a apprécier ce livre, c'est, je crois, vraiment parce que ça parle d'amour (et j'aime l'amour) mais pas d'une manière habituel, ce livre ne représente pas seulement l'amour entre deux personnes mais l'amour différent de plusieurs personnages pour celui de Clémence, et Balzac ne fait pas seulement ça, il explique l'amour et j'ai trouvé ça très fin et assez psychologique, c'est ce qui fait que le livre est à mon sens plus qu'une simple intrigue policière où on ne se contente pas uniquement de savoir le secret de Clémence, en vérité, ce n'est qu'un prétexte pour pouvoir décrire et représenter toute cette réalité amoureuse.

Bazac sait parler d'amour et ça se voit.

Mais, si on est pas capable d’apprécier l'amour alors oui, c'est vrai que ce livre peut paraître moyen

Pour ce qui est du coté fantastique, j'avoue avoir été moins emballé

Spoiler(cliquez pour révéler)par ex, j'ai trouvé que la mort d'Auguste n'était pas très crédible, en plus, Ferragus si invincible représenté comme il est, aurait pu le tuer simplement au lieu de l’explication totalement absurde qui nous est donné. Quand à la mort de Clémence, bah là, c'est encore pire, j'ai certainement pas saisi le qui, que quoi, comment mais.... je pense que si la mort de Clémence paraît si exagéré, cela doit être du à la réaction de Jules qui au moment d'apprendre le secret devait être plus porté d'un soulagement plutot que de colère, ce qui aboutit pourtant à la mort de Clémence, qui n'est donc pas logique. La réaction de l'époux et de l'épouse n'est absolument pas du meme niveau, et ne coïncident pas ensemble alors qu'ils sont censés être en couple (représenter par ailleurs comme le ménage idéal), et c'est peut-être ça qui aurait causé la mort de Clémence ? C'est la tromperie, la confiance et l'amour qui aurait clôt son sort, tromperie de la part de Jules qui ne lui faisait pas assez confiance pensant qu'elle le trompait, tromperie de la part de Clémence car elle voulait lui cacher l'existence de son père pensant qu'il ne voudrait plus d'une fille partageant le meme sang qu'un criminel. A coté de ça, la mort d'Ida paraît plus compréhensible et rejoint le meme sort pour le meme motif puisque c'est elle qui se donne la mort, se croyant tromper par Ferragus. C’est assez ironique car je me demande, si Auguste avait été l'époux de Clémence et Jules l'amant, lui qui possède une ame à demi-feminine aurait pu la comprendre et elle ne serait peut-être pas morte de cette façon.

D'autre part, le suspens est vraiment bon, on a réellement envie de savoir quel est le secret de Clémence et en suivant les deux personnages masculins, on est aussi convaincu qu'il s'agit d'une tromperie et meme si ce n'est pas le cas, ce secret parait tellement lourd qu'on se sent quand meme trompé.

Cette oeuvre permet de montrer et faire voir au lecteur à quel point les hommes et les femmes essaient de se comprendre mutuellement, de se décoder, et de prévenir des actions qui n'arrivent pas et aboutissent à la mort, funeste destin des personnages féminins.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurien 2019-10-06T18:29:19+02:00
Le Cousin Pons

Il y a la lumière dans cette oeuvre, avec l'amitié pure, désintéressée jusqu'à la mort, entre Pons et Schmuke, deux hommes unis par l'amour de la musique, par la sensibilité et la générosité. Balzac les compare à la fable des deux amis de Monomotapa de La Fontaine, une amitié idéale et universelle - fable que j'ai d'ailleurs découverte à cette occasion, et que je conseille. Une autre petite touche d'espoir vient de Topinard, lui aussi désintéressé et pur.

Mais face à ces trois exceptions, que de monstruosité ! Balzac plonge dans les horreurs de l'âme humaine où tous, de la simple concierge à l'avocat, au commerçant, au médecin ou au grand bourgeois, ne sont mus que par l'ambition ou l'avarice.

Ce roman emprunte à de nombreux codes du roman policier, mais on sait à l'avance qui est l'innocent et qui seront les coupables, tous les autres qui s'unissent pour se partager un héritage, alors que le mort ne l'est pas encore... Quant au portier, lui, il est assassiné dans la quasi indifférence de sa femme et du quartier, personne ne soupçonne qu'il y a crime.

Oui, un roman sombre et désespérant de Balzac, passionnant même si c'est le vice qui triomphe.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par NateRiver 2019-10-12T14:15:15+02:00
La Peau de chagrin

Si le livre se perd dans des descriptions ou des discussions trop longues, l'histoire et les thèmes abordés restent intéressants.

Afficher en entier

Dédicaces de Honoré De Balzac
et autres évènements

Aucun évènement prévu

Editeurs

Gallimard : 81 livres

LGF - Le Livre de Poche : 39 livres

Flammarion : 29 livres

Garnier : 25 livres

Pocket : 11 livres

Calmann-Lévy : 6 livres

Hatier : 5 livres

Larousse : 4 livres

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode