Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
719 022
Membres
1 034 952

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Celle qui devint le soleil, Tome 1



Description ajoutée par Gkone 2022-01-20T09:00:29+01:00

Résumé

Celle qui devint le soleil réinvente l'ascension vers le pouvoir du premier empereur de la dynastie Ming. Zhu, l'impossible survivante, est prête à tout pour acquérir le mandat du Ciel...

« Je refuse de n'être rien. »

Dans un village rongé par la famine, au coeur d'une plaine poussiéreuse, deux enfants reçoivent chacun une destinée. Le garçon est promis à la grandeur. La fille, au néant...

En 1345, la Chine est soumise à la cruelle domination mongole. Pour les paysans faméliques des Plaines du Milieu, la grandeur n'existe que dans les contes. Quand la famille Zhu apprend que Chongba, leur huitième fils, est promis à un fabuleux destin, tous peinent à imaginer comment s'accomplira ce miracle. En revanche, nul ne s'étonne que la deuxième fille des Zhu, fine et débrouillarde, soit promise... au néant.

Mais lorsqu'une attaque de hors-la-loi les laisse orphelins, c'est le fils qui se laisse mourir de chagrin. Prête à tout pour échapper à sa fin annoncée, la jeune fille endosse l'identité de son frère afin de devenir novice dans un monastère. Là, poussée par un impérieux désir de survivre, Zhu apprend qu'elle est capable de tout - même du pire - pour déjouer sa destinée.

Lorsque son sanctuaire est détruit pour avoir soutenu la rébellion contre les Mongols, Zhu saisit cette chance de s'emparer d'un tout autre avenir : la grandeur abandonnée de son frère...

« Fin, audacieux, ce premier roman réinvente l'Histoire sous la forme d'un conte original et mémorable. Peuplé de personnages imparfaits et intrépides, il vous emporte dans son monde dramatique et violent par le biais d'une narration incroyablement immersive. » Daily Mail

« Magnifique à tout point de vue. Guerre, désir, vengeance et politique... Shelley Parker-Chan a su mesurer à la perfection chaque ingrédient de cette épopée historique et queer. Ce récit ne craint ni la lumière de l'humour et de la tendresse, ni la noirceur de l'ambition humaine. Celle qui devint le soleil, comme Zhu, est indiscutablement promise à un grand avenir. » Samantha Shannon (Le Prieuré de l'Oranger)

« Le roman exaltant d'une montée au pouvoir. Entre palais, villages et champs de bataille, le lecteur est transporté dans un monde extraordinairement vivant. La prose de Shelley Parker-Chan apporte lumière et subtilité aux thèmes de son récit : le genre, le pouvoir et la destinée. Déjà un classique. » C.S. Pacat (Prince Captif)

« Absolument fantastique... Guerre, violence, trahison (et quelle trahison !) ; la destinée qu'on épouse, celle qu'on rejette... un superbe roman. J'attends le suivant avec impatience. » Rebecca Roanhorse (La Piste des éclairs)

« Évocateur et bouleversant, le premier roman de Shelley Parker-Chan est un chef-d'oeuvre poétique sur le thème de la guerre, de l'amour et de l'identité. » S.A. Chakraborty (La Cité de Laiton)

Afficher en entier

Classement en biblio - 527 lecteurs

extrait

- Je croyais que, d'après les moines, le désir était la cause de toutes les souffrances.

- En effet. Mais vous savez ce qui est pire que souffrir ? Ne pas souffrir, parce qu'on n'est pas en vie pour ressentir quoi que ce soit.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Pas apprécié

Je ne sais pas vraiment quoi penser de ce livre… Je l'ai terminé perce que je ne voulais pas l'abandonner, mais je l'ai trouvé long et compliqué à suivre (sûrement aussi parce que j'avais perdu l'envie de le lire). Les différences entre les deux clans étaient floues et j'avais souvent du mal à placer les personnages dans l'un ou l'autre... Je n'ai pas non plus accroché avec le personnage principal, Zhu, qui pourtant était très intéressant dans l'enfance et quand elle était au monastère. Pour moi elle avait des valeurs que je ne comprenait pas.

Spoiler(cliquez pour révéler)Je n'ai pas aimé le fait que ce soit quelqu'un prêt à littéralement n'importe quoi pour accomplir son soit-disant destin (y comprit tuer des innocents), et j'aurais aimé qu'il y ai plus de challenge vis à vis du fait qu'elle soit une femme déguisée en homme. J'aimais bien le personnage de Xu Da, mais on ne l'a pas assez vu à mon goût. Pareil pour Ma. Et j'ai bien aimé Ouyang, même si il a fini par trahir son "ami", on le comprend, et parfois ce sont les personnages comme lui les plus intéressants.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Bedelia 2023-01-07T22:05:12+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Avis sur ce livre. D'un côté, c'est globalement bien écrit, on a des personnages assez marquants, et une trame narrative prometteuse.

D'un autre côté, l'exécution de la trame narrative semble très générique. L'aspect sinophile est au final très secondaire, et changer quelques noms suffirait à supprimer cet aspect.

Afficher en entier
Or

J’ai beaucoup apprécié ma «lecture »(livre audio). Les personnages sont complexes et très intéressant. Je ne suis pas d’accord avec tous les choix qu’on fait les personnages, mais je les apprécie quand même malgré tout. La magie n’est pas plus présente que ça, y a plus de stratégie militaire et de complot/ trahison. La performance de la lectrice est très bien. J’ai hâte d’écouter la suite

Afficher en entier
Or

Ici, nous sommes davantage dans le registre du roman historique, bien que teinté de fantasy. En effet, Zhu s'inspire du fondateur de la dynastie Ming, celui qui a régné sur la Chine après la domination mongole. Hormis cet aspect, le récit est très intéressant, fait de manœuvres géopolitiques, d'alliances et de complots. C'est un véritable échiquier politique où chacun place ses pions.

La plume de l’auteur est soignée et extrêmement recherchée (on sent le travail en amont), avec des images qui m'ont vraiment frappé lorsque je lisais les lignes. Le style, quant à lui, est particulier, demandant une lecture lente pour s'en imprégner, mais cela rend le roman singulier dans son atmosphère.

La psychologie des personnages est bien travaillée, même si au fil de ma lecture, tous m'ont paru plus ou moins antipathiques, même l’héroïne qui devient ambitieuse et presque cruelle pour réaliser ses objectifs ! C'est un changement intéressant et appréciable. La voix narrative de chacun est singulière tant dans le ton que dans la forme. Les relations entre les personnages ne sont pas manichéennes, nous sommes dans une nuance morale. Car tout est prétexte à se battre pour réaliser ses désirs

.

Le rythme est fluctuant, prenant le temps de nous présenter Zhu, qui n'a pas de nom au début du récit, jusqu'à ce qu'elle prenne l'identité de son frère. On y voit une métaphore de la condition féminine de l'époque, née pour servir, effacée, sans caractéristique propre. Puis, elle commence à adopter entièrement le nom de son frère, pour se faire passer pour lui et embrasser son destin. Ensuite, les plans d'attaque s'enchaînent et le rythme devient plus dynamique.

Un grand plus pour le personnage de Ouyang, général eunuque au service des Mongols, qui aspire à quelque chose de plus grand également.

Personnage complexe aux desseins assez sombres, il exerce une sorte d'attraction malsaine et dérangeante lorsqu'on lit son point de vue, mais c'est aussi le personnage que j'ai le plus apprécié, tant sa psychologie est fine. Il fait écho à la femme, à son désir de se soustraire de sa condition, et avec Zhu, ils forment une sorte de cohérence parallèle jusqu'à entrer en collision.

Remarque : Si vous vous attendiez à un roman purement fantasy, attendez-vous à beaucoup d'histoire !

Bémol : Quelques redondances dans la lecture (notamment sur le thème du destin) et beaucoup de descriptions qui peuvent en rebuter certains.

Conclusion : C'est une lecture à la fois intrigante et originale, que j'ai appréciée même si elle est très différente de ce à quoi on peut s'attendre. L'univers est bien construit et l'apport historique est un changement bienvenu. Je suis intriguée par le tome 2 !

Afficher en entier
Lu aussi

Il m'est difficile de dire si j'ai apprécié ce livre. Il est très bien écrit et documenté et l'histoire est intéressante, mais j'ai détesté le personnage de Zhu Chongba (du moins celui qu'elle devient en grandissant) autant que j'ai adoré celui de Ouyang, dont l'histoire m'a plu.

Les passages avec Ouyang étaient, à mes yeux, bien plus intéressants que ceux de Zhu.

Autre point négatif, la brève scène intime entre Zhu et Ma qui est très explicite, alors que j'ai trouvé ce livre dans les rayons jeunesses de ma librairie. Il s'agit sans doute d'une erreur des libraires mais cela m'a fortement déplu car je ne m'y attendais pas.

Afficher en entier
Argent

Je ressors de cette lecture satisfaite ! J'avoue que je ne m'attendais pas du tout à ce genre de plume. La manière dont les personnages pensent et s'expriment est très intéressante et nous plonge inexorablement dans l'univers et la période historique de ce roman. J'ai adoré le développement de Zu. Vraiment hâte de voir la suite de ses aventures à elle et aux autres.

Afficher en entier
Argent

La lecture comporte quelques passages à vide. Après un début prometteur et entraînant qui nous fait découvrir une Chine vers 1350 avec des touches de fantastique, le milieu du livre est plus compliqué à suivre et il faut s'accrocher, notamment au niveau des différents personnages et de leurs actions. On retrouve une bonne dynamique vers la fin qui donne envie de lire la suite.

Afficher en entier
Diamant

La violence des premiers chapitres m'a profondément marquée tout au long des deux premières parties du livre. La souffrance de la protagoniste m'a considérablement émue, tout comme son désir de vivre qui contrastait avec la résignation affichée tout autour d'elle. Cette soif de vie brillait comme le soleil, sa détermination m'a mis des étoiles dans les yeux, à tel point que je n'ai pas douté un instant qu'elle deviendrait le soleil. Malheureusement ce sentiment qui m'a transportée au cours des deux premières parties est un peu retombé comme un soufflé ensuite.

Je ne sais pas si c'est parce que le doute n'était pas de mise et qu'à force l'atmosphère perd en tension, si c'est l'évolution de la protagoniste qui me convenait moins, ou le changement d'ambiance par rapport au début, mais il m'a manqué un petit quelque chose.

Je ne suis pas passée bien loin du coup de cœur, j'ai passé un très bon moment et j'ai hâte de découvrir ce que vaut la suite

Afficher en entier
Argent

Celle qui devint le soleil est une lecture en demi-teinte pour ma part.

La première partie – la découverte de cet enfant qu’on ne nommera jamais, à la volonté inébranlable, ses déboires lorsqu’elle rejoint le monastère et doit à tout prix cacher sa véritable nature – furent un vrai plaisir à parcourir. Une très légère dimension fantasy apparaît sous la forme de Spoiler(cliquez pour révéler)fantômes perceptibles par elle seule mais qui me laissera un peu dubitative, surtout par le manque d’explication. Il y a une certaine dimension « mystique » lorsqu’est évoqué le Ciel mais je n’ai pas réussi à déterminer si cela faisait partie de l’univers ou de croyances des personnages. Un flou qui m’aura un peu déstabilisé.

La deuxième partie – adulte, la voilà contrainte de quitter le monastère et on se mettra à suivre également le général Ouyang – m’aura un peu perdu en revanche. Les événements qui arrivent semblent parfois bien trop providentiels, on enchaîne les points de vue et les personnages plus ou moins secondaires et je me suis parfois arrêter pour me demander si untel était avec les mongols ou les Turbans rouges, ou ayant du mal à me souvenir des événements précédents. Cela m’a fait un peu sortir de ma lecture par moments.

Le développement des personnages ne m’aura pas toujours convaincue non plus. J’ai parfois eu le sentiment qu’on enchaînait les scènes, sans avoir le temps d’aller creuser les sentiments, ou encore que certains personnages restaient toujours dans le même état d’esprit – je pense notamment Spoiler(cliquez pour révéler)au général Ouyang, à la dualité intéressante mais où il semble en permanence n’être qu’à deux doigts d’avouer son amour pour Esen, sans jamais y parvenir et étant donc sans cesse à « se lamenter » de cette situation qu’il désire autant qu’elle le répugne.

Au final, c’est une découverte intéressante même si je n’ai pas accroché à tout. Je continuerai avec le deuxième tome pour connaître le dénouement.

Afficher en entier
Bronze

J'ai beaucoup aimé le début du livre, dans l'enfance et la vie au monastère, puis j'ai décroché du livre.. j'ai persisté pour le finir et ne pas l'abandonner, les différents passages entre les différents camps étaient parfois compliqué à suivre. J'ai réussi à reprendre la lecture et à me raccroché non sans mal.

Afficher en entier
Diamant

Un roman magnifique. L'histoire est terriblement bien écrite, l'ampleur de leurs émotions, de leurs sentiments est d'une justesse folle, et on ne peut que vouloir en savoir plus!

J'ai aimé la façon dont on suivait les personnages tout au long de leur vie, leur évolution, la justesse mise dans leur écriture...

Si je puis me permettre, la subtile dose de fantastique dans l'histoire est parfaite, elle coule avec cohérence au creux des chapitres. De plus, j'ai aimé comment les scènes de violences, surtout de guerre dans le contexte de ce roman, sont écrites. Étant donné ce que l'autrice veut nous raconter, il est bien plus cohérent que ce ne soit pas le cas, ça renforce l'importance même de la morale.

Bref, ce roman est parfait, et je suis impatient de lire sa suite et fin.

Afficher en entier

Dates de sortie

Celle qui devint le soleil, Tome 1

  • France : 2022-05-18 (Français)
  • USA : 2021-07-20 (English)

Activité récente

Ariald l'ajoute dans sa biblio or
2024-05-08T18:36:51+02:00

Titres alternatifs

  • She Who Became the Sun (The Radiant Emperor #1) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 527
Commentaires 101
extraits 53
Evaluations 215
Note globale 7.38 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode