Livres
493 658
Membres
490 916

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Lames du Cardinal, Tome 3 : Le Dragon des Arcanes



Description ajoutée par Artemisya 2014-01-31T17:14:39+01:00

Résumé

Un immense dragon noir menace Paris. C’est du moins les informations dont disposent les fameuses Lames du Cardinal. Mais l’ordre des Sœurs de Saint-Georges, pourtant chargé de contrer les dangers draconiques, ne semble pas décidé à intervenir et fait même obstruction à l’enquête d’Agnès de Vaudreuil. Les hommes du capitaine La Fargue ont déjà payé un lourd tribut à la défense du royaume de France, mais il se pourrait que cette mission soit la plus difficile. Qui se cache vraiment derrière le complot qui se prépare? Des forces incontrôlables n’ont-elles pas été libérées?

Dernier tome d’une série qui rend brillamment hommage aux meilleurs romans de cape et d’épée, Le dragon des Arcanes est une œuvre de fantasy historique remarquable, déjà traduite en dix langues.

Afficher en entier

Classement en biblio - 229 lecteurs

Extrait

Ce que j'essaie de te dire, c'est que l'on met parfois du temps à reconnaître le chemin tracé pour nous, mais que l'on fait que reculer l'inévitable... Nous avons tous un destin, comprends-tu? Un destin qui peut-être fort différent de celui que l'on croit ou de celui que l'on veut.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Eh voilà, fin de la trilogie (la meilleure que j'ai lue, soit dit en passant). Un final plein d'action et d'émotions, une intrigue brillamment menée et quel style !… Les descriptions sont tellement réalistes qu'on s'y croirait, et on apprend énormément de choses sur le Paris du XVIIème siècle.

Bref, une trilogie à ne pas manquer !

Afficher en entier
Or

Un dernier tome aussi palpitant que les précédents, mais différent... les choses qui semblaient se fendiller aux tomes précédents se brisent, les révélations sont brutales... nul n'en ressort indemne, et bien que certes comme de juste le bien triomphe, la fin est demi-teinte, et tristesse et amertume viennent se mêler à la joie de la victoire...

Sinon une belle conclusion telle que méritait le livre, pleine de panache.

Une fin qui ne me fait en rien regretter d'avoir débuté cette série, ni même de l'avoir finie, quoique cela signifie la fin de la magie.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Oh.. c est fini.... mais c était bien. Vraiment bien..

Afficher en entier
Diamant

Si les deux premiers tomes de la saga laissaient entrevoir une conclusion en apothéose, c'était autant une promesse qu'une contrainte pour ce dernier opus. Le contrat est rempli avec brio, et l'intrigue est plus dense, mature et haletante que jamais. On regrettera cependant, comme dans les deux premiers romans, que son dénouement ne semble un peu précipité, si ce n'est bâclé... C'est d'autant plus regrettable par rapport à précédemment que justement l'intrigue s'était encore bonifiée ! Globalement, la série reste malgré tout une oeuvre majeure du fantastique français.

Afficher en entier
Argent

Agnès de Vaudreuil pénètre avec son ami Ballardieu dans le Mont Saint Michel, fief des Sœurs de Saint-Georges, à la recherche du fils de son ami. Faite prisonnière par les Gardes de Saint-Georges, elle est amenée en cachette à Paris et détenue prisonnière. Pendant ce temps, elle continue à avoir des visions d’un Paris ravagé par les flammes.

Pour ce dernier volet de la trilogie, nous retrouvons avec plaisir nos héros, mais dès le départ nous comprenons que le ton sera différent et l’ambiance plus sombre, car l’une des Lames se sacrifie pour en sauver une autre dès le début du roman. Toujours aux ordres de Richelieu mais combattant plus frontalement des dragons, les Lames du Cardinal voient approcher la fin de leur compagnie, malgré l’attachement profond qui les lie.

Dans une France qui se prépare à une nouvelle guerre contre la Lorraine, et où des clans obscurs cherchent à jouer leur propre partition, les vraies allégeances des uns et des autres sont découvertes au fil des chapitres, permettant de relancer les intrigues. Et comme toujours dans cette saga, les amateurs de Capes et d’Épées seront comblés !

Toutefois, en plus d’un recours trop régulier aux deus ex machina, le roman souffre de quelques incohérences scénaristiques qui nuisent un peu à la crédibilité de l’ensemble. De plus, les principaux personnages évoluent peu tout au long de la saga, ce qui est bien dommage. Malgré tout, l’auteur s’est plu à nous offrir un final grandiose, où chacun de ses protagonistes accomplit sa destinée.

Mon jugement final sur la saga reste moins dithyrambique que celui de beaucoup d’amateurs de Fantasy : la lecture est très plaisante, la trame pleine de rebondissements et on visualise très bien les scènes, comme au cinéma. Malgré tout, je trouve qu’il manque ce « quelque chose » qui marque le lecteur, car on reste dans le divertissement.

Afficher en entier
Diamant

Une fin épique pour cette trilogie, qui me la fait déplacer en diamant !

On retrouve à nouveau nos compagnons des Lames, mais ils ne sont, dans ce tome, pas oubliés des revers et des malheurs. On n'en resserre que plus les coudes autour d'eux, et c'est impossible de lâcher sa lecture !

Pierre Pevel a admirablement su mêler l'Histoire de France à sa fiction, et c'est aussi un hommage à Paris qu'il nous fait, autant qu'à Notre-Dame, qui occupe en nos cœurs une place encore plus grande après les évènements de cet été.

C'est avec une certaine admiration que je referme cette histoire, que je ne peux que vous conseiller !

Afficher en entier
Or

Dernier volet d’une trilogie hybride mêlant avec art fantasy et aventure de cape et d’épée, l’histoire se déroule à Paris à l’époque des mousquetaires en la présence du Cardinal Richelieu. L’intrigue général est plutôt bonne et offre une bonne conclusion à la trilogie avec un beau combat final contre un dragon en plein cœur de Paris. J’ai juste trouvé dommage que l’auteur en détruisant la relation qui unissait les personnages. Une trilogie originale original qui offre un renouveau dans le genre

Afficher en entier
Argent

Un dernier tome plus sombre, qui voit les Lames subir des pertes (certaines étaient prévisibles). Ce dernier opus donne à en apprendre plus sur les sœurs de Saint Georges, évoquées dans les deux premiers tomes mais qui jouent ici un rôle prépondérant. Chaque personnage possède sa part d'ombre, aucun n'est le parfait héros sans peur et sans reproche, ce qui donne de l'épaisseur à l'intrigue. La fin est un feu d'artifice à la hauteur du reste. J'ai toutefois un sentiment de manque, les réponses ont été apportées aux questions essentielles, mais j'aurais aimé en avoir quelques autres sur des points de détails. J'ai découvert qu'il y avait une novella qui fait suite à la trilogie, La Louve de Cendre.

Afficher en entier
Or

Voilà qui conclut parfaitement la trilogie, une histoire magnifiquement racontée de bout en bout, on s’y croirait, on entend même le souffle des dragons. Beaucoup de révélations, des zones d’ombre persistent ça et là, mais c’est d’autant plus jouissif, on en veut plus. Un dernier volet réalisé de main de maître, des combats à la chorégraphie impeccable, jusqu’au final en apothéose.

Merci monsieur Pevel, j’ai passé des moments extraordinaires à vous lire.

Afficher en entier
Or

Magnifique ! J’en attendais pas moins pour ce livre final ! Ce que j’aime particulièrement avec cette série de livres, c’est que même si je préfère certains personnages à d’autres, aucun d’entre eux est inintéressant, ils sont tous différents et je les apprécie tous !

Afficher en entier
Diamant

Un final parfait !

Plein d'actions et l'intrigue brillamment menée depuis le premier volume trouve un final vraiment parfait.

Pour ne rien manquer, les descriptions du Paris du XVIIème siècle sont parfaites.

Une trilogie à ne pas manquer pour les fans des romans de cape et d'épée.

Afficher en entier
Diamant

Un très bon dernier tome et une trilogie excellente que je suis triste d'avoir déjà terminé tant je me suis attachée aux Lames.

La plume de Pierre Pevel est tellement fine et réaliste que l'on s'y voit sans aucun problème, qu'on mène chaque affrontement auprès des Lames. Ce dernier tome est rondement mené même si j'ai préféré le second. La faute sans doute à cette confusion qui habite les Lames, on cherche avec eux à tout déméler et on s'y perd parfois un peu. Il m'a manqué aussi quelques réponses même si on se doute des choses. Spoiler(cliquez pour révéler)Ainsi, je pensais que l'on allait découvrir ce qui est arrivé à Agnès lorsqu'elle a disparu enfant. Ne me reste que mon idée.

La fin a beau être ce qu'elle devait être, on en ressort un peu triste et amer tant cette fin est définitive (même si une petite porte est entrouverte pour une autre aventure) et que j'ai presque eu l'impression de perdre des amis. Cela démontre juste la grande qualité de ce roman et le talent de son auteur.

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Lames du Cardinal, Tome 3 : Le Dragon des Arcanes

  • France : 2010-09-17 (Français)
  • France : 2014-01-30 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The Dragon Arcana - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 229
Commentaires 33
Extraits 9
Evaluations 72
Note globale 8.5 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode