Livres
626 756
Membres
734 222

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Comment le dire à la Nuit



Description ajoutée par Tiphs 2018-06-04T14:44:48+02:00

Résumé

La dame en noir vivait seule dans son château. Elle ne pouvait pas mourir. De tout ce temps qu’elle avait, elle ne faisait rien. Et puis un jour, elle trouva sur son chemin le garçon aux cheveux blancs.

Elle l’enleva.

Elle voulait vivre une histoire. Une histoire d’amour et de nuit qui traverserait les siècles.

Afficher en entier

Classement en biblio - 80 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par FungiLumini 2018-10-18T11:36:07+02:00

Adriel. Ton baiser. C’est par ton baiser que la nuit est venue en moi. Ton baiser me protège du néant de leurs bouches.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par m-am-selle 2022-11-19T22:08:36+01:00
Or

Je ne sais pas trop comment expliquer ce que je ressent à la fin de cette lecture. Je suis un peut perdue et en même temps j'ai adoré.

Je n'ai pas réussit à bien me repèrer auprès des personnages, donc j'ai été perdue sur certains événements. Malgré tout cette plume poétique dans un style noir comme celui-ci, ça été un vrai bonheur à parcourir.

Il se lit bien, l'ambiance est merveilleuse et cette fin je ne m'y attendait pas. La grosse force est bien sur la poésie noir qui nous entoure. Je le conseille pour découvrir le monde de la nuit d'une autre façon. Il se peut que la plume ne convienne pas à tout le monde.

Afficher en entier
Or

Ce fut un réel plaisir cette plume que j'aime tant.

Toujours aussi fluide et poétique.

L'auteur nous immerge dans son monde sombre, peuplé de créatures mélancoliques et immortelles.

J'ai eu un peu de mal à me faire à la construction très particulière de cette histoire, mais, une fois que j'ai compris la structure, tout est devenu fluide.

plusieurs thèmes sont abordés telsque le deuil, l'ennui, l'homosexualité, l'amour, la solitude.

Il me tardait d'être à la période d'halloween pour savourer cette petite merveille, et je ne suis clairement pas déçue, il colle tout à fait.

Plus qu'à dénicher son dernier roman en solo : Diamants

Afficher en entier
Bronze

Comment le dire à la nuit ? de @vincenttassy est un bon livre. Je n’avais encore jamais lu un livre du genre gothique. J’étais curieuse du résultat. J’avais aussi peur d’être déçue, de ne pas aimer. Finalement, je suis surprise et dans le bon sens. Même si j’ai mis très longtemps à me laisser happer par l’histoire, il m’a fallu 80 pages. J’ai failli abandonner et ça aurait été dommage car l’histoire se fait bien plus intrigante. Il faut un peu de temps pour comprendre le lien entre les différents protagonistes, car chaque chapitre donne le point de vue des différents personnages de ce livre.

La suite de ma chronique : https://lesparaversdemillina.com/comment-le-dire-a-la-nuit-de-vincent-tassy/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Myriam-199 2022-08-22T17:46:55+02:00
Diamant

Cette histoire a été pour moi un énorme coup de coeur que je relirais dans quelques années avec plaisir. Les personnages sont fabuleux, la plume de Vincent Tassy est si belle que même les passages sanglants sont poétiques.

Merci pour cette petite merveille de littérature

Afficher en entier
Commentaire ajouté par booknwool 2021-11-28T16:36:23+01:00
Diamant

Poésie sombre, violente, cruelle mais aussi mélancolique et pleine d'amour.

Ce livre relate le parcours de six personnes qui vont se retrouver lier par l'amour et la mort. Un beau roman gothique dans lequel on retrouve un peu l'univers d'Apostasie mais en plus doux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CamilleLecture 2021-11-02T18:07:25+01:00
Diamant

C’est une histoire de vampire, là où le vampire n’a plus rien d’humain, tenant plus de l’affamé (de sang, de sentiment pour remplir le vide) que du vampire romantique et peu crédible.

L’onirisme toujours, une plume qui s’envole dans des envolés lyriques, des mots qui font sens dans leur symbolisme qui s’étale. Que j’aime la plume de Vincent Tassy ! Je conseille cette lecture aux rêveurs, à ceux qui aiment les histoires d’amours dans leur pureté, leur abime. Sentiment abyssal.

Des fleurs, du gothique, des personnages qui se perdent.. se cherchent.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai eu un peu de mal à me mettre dedans au début, mais la curiosité prend vite le dessus...

L'écriture est très belle, très poétique, qui fait du livre une belle découverte, mais je trouve que l'histoire part un peu en cacahuète. C'est dommage, car c'était plutôt une bonne base !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par _Cendre_ 2021-04-03T22:39:27+02:00
Argent

D'abord prenons le temps d'admirer cette splendide couverture qui sied très bien au livre. C'est un roman très poétique et mystérieux. J'ai aimé mais il a manqué un truc pour que ca devienne une lecture très bonne (j'explique après).

C'est un livre qu'on lit pour s'évader mais qui va plus nous emmener dans des méandres pour nous perdre dans des rêveries que nous apporter des réponses. Nous somme dans une histoire mélancolique et nostalgique avec une ambiance brumeuse. Des personnages torturés avec de belles mais tragiques histoires d'amour. S'il fallait présenter un objet pour vous faire ressentir l'ambiance de ce livre je dirais un bouquet de fleurs fanées ou une veille photo sépia.

Bien que le mot ne soit JAMAIS mentionné, le roman parle en fait… de vampires. Son interprétation en fait des êtres langoureux, mystérieux, tragiques, éthérés et solitaires. On est loin de Dracula, de l'Urban Fantasy classique ou de la Bit-Lit. C'est un livre du genre fantastique au sens premier du terme, qui égare le lecteur et le fait douter de la réalité. Une réalité sombre, rude voire cruelle. C'est donc une version toute personnelle de ce mythe que l'auteur nous livre en alternant le récit entre différentes époques et différents personnages dont les destins finissent par se croiser aux fil de siècles.

Vincent Tassy a un plume très belle et "mélodique", qui nous emporte dans une ambiance entre le songe et la poésie. C'est vraiment le point fort du roman.

Maintenant que j'ai bien vendu du rêve avec cette lecture qui ma foi fut globalement très bonne, je dois tout de même parler de 2 petites choses qui m'on chiffonnées. Tout d'abord je regrette que certains personnages auxquels ont s'était attachés au début du roman soient pratiquement délaissés dans la 2ème partie. C'est à se demander pourquoi ils avaient été tellement développés en premier lieu. Le deuxième point est un ressenti personnel. Je n'ai absolument rien contre les couples homosexuels, je m'y attache comme les autres lorsque la relation est bien développée mais là j'ai trouvé ca "too much". C'est simple toutes les histoires d'amour présentées comme belles et pures sont homosexuelles ici (elle sont au nombre de 3 voire 4). A contrario, toutes les relations hétérosexuelles soient présentées comme fausses, tordues ou vouées à l'échec (là aussi au nombre 3). Si au moins l'une d'entre elles avaient été positive je n'aurais pas tiqué mais telle quelle la proportion me semble peu crédible. On reproche souvent aux livres d'être trop timides en terme de représentative sexuelle et que les couples hétéro sont bien trop présents. Je suis assez d'accord mais alors là c'est le contraire : j'avais l'impression qu'on diabolisait les hétéro, sérieusement. Je ne sais pas si l'auteur s'en est rendu compte mais moi ca m'a tout de même gêné car j'avais l'impression de lire un livre à propagande LGBT+ déplacée.

En résumé, une plume poétique qui porte des histoires d'amour tragiques sur plusieurs siècles dans une ambiance mystérieuse. Vincent Tassy revisite le mythe du vampire de manière très originale et le roman vous fera ressentir plein d'émotions et vous rendra très probablement mélancolique. Le titre est une référence à ces 2 aspects. Une belle découverte malgré quelques défauts.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elfy_rose 2020-11-18T12:01:54+01:00
Or

Un conte macabre où la romance est couleur de pluie, C’est la beauté de la noirceur, de l’amour, du vide dans toute sa profondeur et sa splendeur mis en lumière et en relief par la sublime plume de Vincent Tassy. Le sombre est beau et transcendant. La tristesse est belle. C’est avec justesse que l’auteur nous décrit la douleur, la souffrance, l’inanité, s’enroulant d’abord tout doucement autour de nous comme un voile malléable à en devenir palpable. Puis au fur et à mesure que l’on tourne les pages, les ressentis sont de plus en plus fort, de plus en plus intense, de plus en plus violent, ancrés et enfouis au plus profond de nous - mêmes. Le texte est teinté d’une douce mélancolie rose. Les mots chantent comme une sonatine prêts à se briser. L’écriture est très imagée et poétique ou l’on entend encore résonner une infinie tristesse une fois le livre posé. Mais c’est beau, on en redemande encore...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par StephanePiers 2020-11-09T12:32:28+01:00
Diamant

J'ai été très perplexe en commençant ce roman et j'avais même complétement abandonné ma lecture au bout d'un moment. Quelques mois plus tard, je me suis dis que j'allais retenter l'expérience et au final, c'est un Coup de Cœur. Lorsque les liens se mettent en place entre les différents personnages, l'histoire prend son sens et on enchaîne les pages jusqu'à la fin. Je me suis beaucoup attachée à certains personnages, j'ai pleurée à certains passages, j'étais avec eux jusqu'au bout. Je ne nie pas que Vincent Tassy possède un style bien à lui qui peut en dérouter plus d'un, j'ai eu beaucoup de mal à accrocher au début. "Comment le dire à la Nuit" est pour moi l'exemple type du compte macabre digne de la littérature gothique, sous une plume très poétique et atypique. C'est une lecture qui ne plaira cependant pas à tout le monde.

Afficher en entier

Activité récente

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 80
Commentaires 21
extraits 13
Evaluations 40
Note globale 7.1 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode