Livres
615 855
Membres
714 202

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Compter les couleurs



Description ajoutée par Raynna 2019-12-09T15:12:27+01:00

Résumé

Deux voix, deux visages, deux récits. Édouard, la cinquantaine, répond à Élise, une adolescente de dix-sept ans. Ils avaient pourtant le même âge quand ils se sont rencontrés, quand ils se sont aimés. Ils se retrouvent trente-trois ans plus tard, à travers leur journal intime. Quel est cet amour si fort, si puissant qu'il peut renaître de la déchirure ?

(Source: Flammarion)

Afficher en entier

Classement en biblio - 49 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Antiigone 2021-12-25T09:22:49+01:00

Je suis née coiffée.

Je partais bien dans la vie.

Du moins, je le croyais jusqu'à hier.

Je ne t'ai jamais vraiment dit qu'où je venais. Aujourd'hui, j'ai beau n'avoir que dix-sept ans, j'en ai besoin. Tu comprendras peut-être que je n'ai pas le choix de ce qui va se produire.

(p.25)

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Maeva-201 2022-08-26T09:33:55+02:00
Argent

Une bonne lecture, malgré le fait que ce soit un tout petit roman, on a le temps de s'attacher et d'apprendre à connaître les personnages.

J'ai vraiment envie de découvrir "Se le dire enfin" maintenant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Edith972 2022-08-01T04:57:58+02:00
Lu aussi

Petite nouvelle qui précède un roman de l auteur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emakhtila 2022-07-01T16:06:20+02:00
Argent

Personnellement je pense qu'il vaut mieux le lire après Se le dire enfin. Il a un côté un peu spoiler sur qui est Elise qu'on ne découvre que "tard" dans le roman. Ce que j'ai fait et c'était pas désagréable d'avoir ce côté des échanges entre Elise et Edouard. Mais c'est ultra court.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mounette555 2022-04-07T22:22:14+02:00
Lu aussi

C'est très bref, juste une mise en bouche pour se motiver à lire la suite...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aline76 2022-02-23T14:11:57+01:00
Or

Édouard a 50 ans, Élise en a 17. Ils se racontent leur "avant" et nous laissent plonger tour à tour dans leurs souvenirs, de la naissance jusqu'à leur rencontre au lycée.

Elise écrit son journal au moment même où naît leur histoire d'amour, Édouard, lui, au moment où ils se retrouvent 33 ans plus tard.

L'idée de l'écriture de "Compter les couleurs" est née alors qu'Agnès Ledig rédigeait son roman "Se le dire enfin" qui raconte les retrouvailles d'Élise et d'Édouard. Connaître l'avant pour mieux comprendre le maintenant...

La plume d'Agnès Ledig est douce et légère, elle décrit le sentiment amoureux avec tendresse et pudeur.

En 90 pages seulement, on éprouve un attachement profond pour les personnages et on referme ce livre avec une seule envie : se plonger dans "Se le dire enfin"...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cinhre 2022-02-16T17:17:21+01:00
Pas apprécié

Habituellement je ne suis déjà pas une grande fan de l'autrice, mais elle arrivait quand même à éveiller un soupçon d'émotion.

Ici, ce livre, de 90 pages (6,20€, ça fait cher la page!!!), me donne surtout l'impression de gruger le lecteur tant l'histoire est vide et dénuée de sentiments.

À croire qu'il s'agit uniquement d'une pompe à frics.

"Compter les pages" aurait été un titre plus approprié.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par meli78 2022-02-11T15:32:20+01:00
Argent

Un bonbon qui fond sur la langue, voilà comment je décrirais cette petite nouvelle. Pour ceux qui n'ont pas lu : se le dire enfin, c'est un bon commencement. Pour les autres, comme moi, elle nous permet de retrouver les personnages principaux dans leur jeunesse.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bibounine 2022-02-10T21:38:02+01:00
Lu aussi

A lire avant : se le dire enfin....

Si j’avais su...

Belle écriture comme d’habitude

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bibliokinderine 2022-01-23T21:19:44+01:00
Lu aussi

Je tiens à remercier les éditions « J’ai Lu » pour l’envoi de ce roman ainsi que Chaima pour nos échanges sympathiques. J’ai découvert Agnes Ledig grâce à son roman « se le dire enfin » qui raconte les retrouvailles entre ces deux personnages : Edouard et Elise. J’avais beaucoup aimé la poésie qui ressortait de la plume de l’autrice.

Nous rencontrons, dans ce tout petit récit, les deux protagonistes que nous retrouverons plus tard dans « se le dire enfin ». Agnès Ledig nous offre, ici, le récit de la jeunesse d’Elise et d’Edouard. Elle souligne à merveille les failles, les faiblesses mais aussi les forces de ses deux personnages auquel il est difficile de ne pas s’attacher. Ce livre agit comme une loupe à travers laquelle on pourrait relire l’histoire de « se le dire enfin » et y comprendre enfin, la force des sentiments qui lient Elise à Edouard.

L’autrice, nous donne un éclairage supplémentaire sur les émotions de ses deux personnages. Comment se sont-ils construits ? Comment se sont-ils rencontrés ? Elle dépeint avec tendresse l’histoires de deux familles, l’histoire d’une amitié… Elle illustre les liens qui unissent une petite fille à sa grand-mère, les liens fraternels ou leurs absences avec brio et justesse.

Le roman joue avec nos émotions nous faisant passer un très bon moment. Cette lecture a l’odeur de la madeleine de Proust, un petit coté bonbon à déguster… C’est presque trop court… A lire que vous ayez ou non lu « Se le dire enfin ».

Afficher en entier
Or

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé les personnages de Se le dire enfin, que j’ai lu en Mai dernier.

J’aime retrouver des personnages qui m’ont touchée et j’ai vraiment apprécié de mieux connaître les personnalités de chacun avec leurs histoires personnelles et leurs univers depuis le jour de leur naissance à leur rencontre et leur premier regard.

J’ai trouvé intéressant de savoir comment des personnages peuvent être pensés et construits pour l’écriture d’un livre avec toutes leurs particularités, le chemin qui les amène l’un vers l’autre, leurs passions et leurs envies, avec le bricolage pour Édouard puis la boutique de sa grand-mère pour Élise.

Sans oublier la forte amitié entre Édouard et Denis dont on découvre aussi les prémices, la profondeur et la sincérité. Une véritable amitié sans jugement.

Peut-être que ceux qui n’ont pas encore lu Se le dire enfin devraient commencer par Compter les couleurs, car j’ai eu envie de rester plus longtemps en leur compagnie et de relire Se le dire enfin. C’est comme un prélude pour la suite.

Bonne lecture à vous !

Afficher en entier

Dates de sortie

Compter les couleurs

  • France : 2019-11-21 (Français)
  • France : 2021-10-20 - Poche (Français)

Activité récente

fletc l'ajoute dans sa biblio or
2022-07-01T15:16:53+02:00
Aline76 l'ajoute dans sa biblio or
2022-02-23T14:09:33+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 49
Commentaires 17
extraits 2
Evaluations 21
Note globale 6.43 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode