Livres
482 444
Membres
469 300

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Impératrice



Description ajoutée par Caroline 2009-08-07T18:33:17+02:00

Résumé

Elle est née dans la fabuleuse dynastie Tang du VIIe siècle. Elle a grandi au bord du fleuve Long, où elle apprenait à dompter les chevaux. Elle est entrée au gynécée impérial où vivaient dix mille concubines. Elle a connu les meurtres, les complots, les trahisons. Elle est devenue impératrice de Chine. Elle a connu la guerre, la famine, l'épidémie. Elle a porté la civilisation chinoise à son apogée. Elle a vécu entourée de poétesses, de calligraphes, de philosophes. Elle a régné sur le plus vaste empire sous le ciel, dans le plus beau palais du monde. Elle est devenue l'Empereur-Sacré-Qui-Fait-Tourner-La-Roue-d'Or. Son nom a été outragé, son histoire déformée, sa mémoire effacée. Les hommes se sont vengés d'une femme qui avait osé devenir empereur. Pour la première fois depuis treize siècles, elle ouvre les portes de sa Cité interdite.

Afficher en entier

Classement en biblio - 158 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Cacoethes-scribendi 2014-03-04T15:53:03+01:00

« Près de toi, je me sentais libre, détendu, délivré. J’étais si heureux de pouvoir à nouveau compter sur ta force ! Pourtant, même dans ces moments de bonheur, j’ignorais encore ce qu’était l’amour. Tu n’étais qu’une respiration saine, une dépendance bienfaisante, une habitude qui facilitait la vie…

Hier, quand je suis venu te voir, ton visage était livide. Tes cheveux t’enveloppaient dans un linceul noir. Te croyant morte, j’ai poussé un cri de désespoir. Je me suis aperçu alors que toi seule existes, que dans ce monde seuls nous deux existons et que le reste n’est qu’ombres, idées, rêves insensés. Une chaleur m’a envahi tout entier. Porté par un élan si extraordinaire, j’ai compris que j’étais capable de mourir pour toi. Les angoisses, les turbulences sans nom qui me hantent depuis l’enfance ont soudain disparu. Lumière, j’ai enfin connu l’amour !

Lumière, je veux te prouver que je t’aime, je veux te protéger des calomnies, du poison, de la magie noire. Je veux t’offrir les honneurs que tu mérites. Le monde se prosternera aux pieds de la femme qui m’a fait connaître la grâce. L’Impératrice sera révoquée. Tu la remplaceras. Ensemble, nous régnerons sur la terre, pour mille ans, pour dix mille ans, jusqu’à l’effondrement du ciel. »

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par AstridJavert 2019-12-04T03:13:04+01:00
Argent

Un très éloquent quant à la place de la femme dans la Chine du VIIème siècle. Le parcours de cette femme est très poignant, très révélateur sur la force de caractère d'un être qui, initialement, ne devait être qu'un objet sexuel et une reproductrice comme une autre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par BelleBrunette 2018-09-19T13:10:59+02:00
Diamant

Le roman, basé sur des faits réels, peut décrire des actes qui pourraient nous choquer par leur immoralité (il interroge la condition féminine dans la Chine impériale) , et pourtant sans rien enlever à la plume incroyable de l'ouvrage, qui je crois est ce qui m'a le plus marqué. Ce livre permet d'en apprendre plus sur une période historique que l'on met peu en avant, mais romancé de sorte qu'il se lit très facilement. Il y a certes quelques longueurs vers la fin, mais je les trouve facilement pardonnables.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Elyas 2018-04-10T10:38:00+02:00
Or

Une très belle biographie qui redore l'image de l'unique femme impératrice de Chine. De plus, la plume de Shan Sa est vraiment magique et envoûtante, au point que j'ai fini transporté au sein de la cour de Lumière. C'est un livre à lire et à savourer.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par black--swan 2018-02-24T11:43:30+01:00
Or

Incroyablement beau, ce roman plein de poésie est vraiment une agréable surprise. L’écriture est incroyable et l’histoire addictive, même si la fin s’essouffle un peu et le passage de la vieillesse de l'Impératrice un peu rébarbatif. Ce magnifique roman m’a vraiment donné envie d’en découvrir plus sur la Chine impériale

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bookievore 2017-12-24T02:04:21+01:00
Argent

J'ai beaucoup aimé "Impératrice de San sa, qui relate l'ascension d'une femme de voir qui deviendra impératrice, ce qui est unique à cet époque dans ce pays. En tout cas, comme toujours San Sa écrit avec beaucoup de justesse, la vie de cette impératrice, à part quelques longueurs de temps à autre, ça se lit très vite.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par PrettyRiver 2017-09-08T19:18:32+02:00
Or

Le récit d'une existence et d'une ascension puissante, l"histoire d'une vie de femme et d'une vie d'Empereur, à travers la plume poétique d'une auteure extraordinaire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LaTheiereLitteraire 2016-04-13T13:20:04+02:00
Or

Il n'y a pas de vraiment de résumé possible pour ce roman à la première personne qui retrace une vie de souvenirs. Ce livre, c'est la Chine du VIIe siècle, concentrée autour d'une femme qui a révolutionné un empire en allant contre toutes les traditions cloisonnant ses semblables. C'est le portrait, l'autobiographie, d'une impératrice unique en son genre qui n'était qu'une femme et qui s'est sacrifiée pour la prospérité de la Chine.

S'il y a quelques longueurs, on les pardonne facilement à l'auteur car elle nous met sous les yeux une Chine flamboyante, pleine de couleurs et de traditions, mises en valeurs par les innombrables descriptions des costumes, des processions et des rituels qui rythment la vie de la Cité interdite. On entre par la grande porte dans le quotidien des femmes de la Chine ancienne, que nous ne connaissons aujourd'hui généralement par les yeux des hommes, lors des grandes batailles. Après tout, en France nous étions au Moyen Âge avec quelques découvertes agricoles, alors que l'Orient vivait son âge d'Or et inventait les feux d'artifice !

Au début du roman on ne peut s'empêcher de se demander comment une petite fille telle que Lumière, bien que de noble naissance, pourra accéder au trône, et pourtant, les lignes passant, le caractère affirmé de l'enfant nous fait réviser notre jugement : cette petite a de l'avenir. Ce personnage est attachant et, malgré les quelques soupçons d'orgueil qui paraissent ici ou là, surtout à la fin de sa vie (excusés par l'âge), reste modeste face à ce qu'elle a accompli.

Parce que la narration est à la première personne, il n'y a que très peu de dialogues, ce qui rend le récit très fluide et l'écriture souple, contre toute attente. Ainsi, les descriptions sont peut-être longues mais nécessaires à l'évolution du personnage et de son entourage. Ce qui d'ailleurs m'a paru dommage, c'est qu'il y avait beaucoup de personnages secondaires mais qu'ils étaient très peu exploités. Dans le cas d'une autobiographie romancée, cela peut aisément se comprendre : l'auteur se concentre sur le personnage principal et les secondaires restent secondaires. Malgré tout, certains étaient très pertinents, voire attachants, et j'ai regretté qu'ils soient écartés si vite.

Au final, j'ai beaucoup aimé Impératrice que j'ai relu plusieurs fois avec le même plaisir, car il n'y a aucun temps mort dans ce roman et chaque lecture apporte de nouveaux détails aux paysages. Ce livre m'a donné envie de mieux connaître cette époque, d'aller voir plus loin que les clichés : c'est un autre regard sur la Chine ancienne que Shan Sa nous propose, mais féminin et ainsi très subtil.

http://www.latheierelitteraire.com/#!Impératrice-–-Shan-Sa/cu6k/5666086f0cf2a72d69b73eb9

Afficher en entier
Commentaire ajouté par athena-olympia 2016-04-06T22:15:06+02:00
Diamant

Shan Sa, une poète remarquable, nous a dépeint l'histoire de la plus grande des impératrices de la Chine impériale. C'est un récit passionnant, où Lumière fait son chemin parmi les chemins sinueux de la vie à la cour avec talent et perspicacité. Son premier souci, on l'apprend, est de donner au peuple tout ce qu'il veut, tout ce dont il a besoin. Une femme au coeur d'or et à l'esprit éclatant d'intelligence.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eleanara 2015-07-02T12:53:06+02:00
Bronze

Je n'avais jamais entendu parler de ce personnage historique. A vrai dire, je n'avais jamais eu l'occasion de lire un livre où l'action se déroulait en Chine. Le résumé m'a plu et j'ai fini par craquer. J'apprécie beaucoup les romans historiques, surtout ceux qui respectent véritablement l'histoire. Ce livre en fait partie. Et, justement, il s'avère que je suis très mitigée sur ce point. Je crois qu'il s'agit du livre qui a le plus réussi à me choquer à ce niveau-là, jusqu'ici.

Durant la première partie, on découvrait l'univers, les personnages. J'ai été charmée par la poésie et la complexité qui se dégageait du style d'écriture. Par moment, on peut se retrouver perdu, mais je n'ai pas décroché mes yeux du bouquin. Dans d'autres livres, il m'arrive d'en venir à sauter des lignes, des pages. Ici? Hors de question. Plus on avance dans l'histoire, plus on découvre les traditions et les coutumes de l'époque. J'avais conscience de la condition des femmes à cette époque, plus que déplorable, mais j'ai réussi à être surprise par ce qui se passait.

Spoiler(cliquez pour révéler)Elles ont tout perdues et se sont retrouvé obligées de vivre avec des personnes qui les haïssent. On les prive de leurs biens, de leur liberté. On les insulte. Les conditions de vie sont affreuses.

Cette partie-là, je l'ai trouvée sincèrement poignante. On ne peut que compatir face à ce qu'elles traversent. Puis, inévitablement, une chance s'offre à elles. Lumière saisi l'occasion de se rendre au Palais. On apprend beaucoup de choses.

Spoiler(cliquez pour révéler)Notamment, la bisexualité des femmes. Honnêtement, je l'ignorais. Mais bon, si les soldats de l'Antiquité étaient bisexuels voire homosexuels, pourquoi cela ne pourrait pas être le cas pour les femmes ? Au moins, cela leur permettait de tenir le coup. Après tout, elles n'avaient pas une vie facile, même au sein de la Cour. J'ai été choquée par l'Epouse Gracieuse, ce qu'elle fait vivre à Lumière. Je craignais que Lumière continue de l'aimer et de lui être soumise. Finalement, ses sentiments s'évaporent et j'en ai été ravie. Mais, grâce à cette séquence, on découvre que les femmes aussi, pouvaient être des monstres.

Des événements politiques se succèdent. J'ignore si le suivi a été vraiment respecté. A partir de là, beaucoup de choses se passent. Cependant, j'avais l'impression qu'il s'agissait d'une période "calme". Bientôt, on fait la rencontre de Petit Faisan, qui va jouer un rôle déterminant... Son évolution m'a vraiment déroutée, en tant que personnage. Je l'ai détesté.

Spoiler(cliquez pour révéler)Au début, il nous parait tout mignon, tout gentil. Mais dans les faits, c'est tout autre chose. Il avait l'air d'imposer un peu ses volontés à Lumière, même si cette dernière ne se laisse pas faire mais finit par se plier à ses exigences. Il est vraiment égoïste, on le remarque tout d'abord doucement (à travers les paroles de Lumière, concernant leurs rapports physiques), puis à la fin, cela nous saute aux yeux. En toute franchise, je le croyais, quand il se disait amoureux, et tout ça. Généralement, dans les romains, c'est vrai. Ici? Non. J'avais déjà des doutes, lorsque Lumière revient à la Cour en tant que concubine et qu'elle apprend que l'Empereur est influencé par son Epouse. Cela m'avait mis la puce à l'oreille. Je suis au courant concernant la polygamie de l'époque, par rapport aux hommes. Mais... Franchement, c'était plus fort que moi. Je n'arrivais pas à l'apprécier. Plus on avançait dans l'histoire, plus ça se dégradait. Il est vraiment méprisable, par sa faiblesse, sa soumission, ses pleurnicheries. Il ne pense qu'à lui, il ment, il est hypocrite et se sert des femmes pour assouvir ses pulsions (Oui, pour moi il s'est servi de Lumière, même si ses "sentiments" ont duré plus longtemps que pour d'autre). Si Lumière ne possédait pas son caractère, à mon avis, il l'aurait jarté, comme une malpropre. Il a failli le faire, d'ailleurs. A partir de ce moment-là, je le méprisais totalement. Comment a-t-il osé essayer de la destituer? Dans son dos, à cause de simples soupçons? Influençable et débile, ajoutez le à la liste. Et sa liaison avec la fille de la soeur de Lumière... Pédophile, en plus de ça. Bah dis donc, il n'a rien pour lui, ce type. Et son aveuglement avec tout ça.. RAAAAAAH. Quel faible.

Vous avez compris : Je l'ai détesté de bout en bout. J'ai noté deux points positifs. Tout d'abord, on est confronté à une dure réalité : Se méfier des apparences et des jolies paroles toutes faites. Puis, il m'a rappelé combien les hommes pouvaient être faibles et méprisables. J'aurais bien aimé vous présenter un autre exemple, qui prouverait le contraire. Les autres personnages masculins secondaires sont ambitieux, cruels et sanglants. C'est tout ce qu'on sait. Evidemment, au cours de la vie de Lumière, elle rencontre d'autres personnages. Notamment Scribe de Loyauté.

Spoiler(cliquez pour révéler)En toute franchise, je me méfiais de lui aussi. Je pensais qu'il cherchait à se servir d'elle pour son ambition personnelle. Mes méfiances étaient accentuées aussi par le fait que Lumière a... quoi? La cinquentaine? Et à cette époque-là, vraiment, elle ne devait pas être jolie à voir, ni même désirable. Surtout aux yeux d'un garçon de vingt-quatre ans... Donc, le fait qu'il soit amoureux, j'en doutais vraiment. Mais, il s'est avéré que c'était vrai. Hum. La seule explication logique pour moi, c'était que les Empereurs et les membres de la famille impériale étaient vénérés comme des dieux et adorés, généralement. Donc, cela a dû jouer dans l'affection de Scribe.

Pour ce qui est des deux autres personnages qui surviennent plus tard, je n'ai rien à redire. On en apprend pas suffisamment pour que je puisse établir une critique. Mais ! Passons au plus important. Lumière. Au départ, je pensais que j'allais m'attacher à elle, grâce à son caractère froid et implacable, à son intelligence, à son ambition. Mais non. Je ne me suis pas du tout attachée à elle, ce qui a fait perdre de la saveur au récit. Pourquoi ? A cause de ses actions. Je rebondis sur ce que j'ai dis au début de mon commentaire : Les traditions et coutumes, bien que réalistes, m'ont profondément choquée. Et comme Lumière les appliquait...

Spoiler(cliquez pour révéler)Déjà, on apprend qu'elle donne (Oui, donne) à l'Empereur des femmes, vierges ou veuves, pour qu'elle puisse « maîtriser son désir ». Bonne tactique, mais... La manœuvre me choque, dans le sens où ses femmes, dans leur majorité, n'ont pas le choix. C'est quasiment de l'esclavage, elles sont considérées comme des objets qu'on donne en sacrifice. Cela m'a choquée. Surtout que ces femmes, si cela est dévoilé au grand jour, voient leur vie gâchée. Pas de mariage. Pas d'enfant. Pas de vie convenable. Et dans le Gynécée, il y en a des milliers. Cette pratique me surprend. C'était vraiment horrible pour ça. Les hauts dignitaires et surtout l'Empereur, pouvaient se servir comme ils l'entendaient. Enfin, après, ce n'est pas ça qui m'a le plus choquée venant de Lumière.

Elle donne sa SOEUR à l'Empereur. Déjà, elle n'est pas du tout jalouse, ni même amoureuse. Il s'agit juste d'une manœuvre stratégique. Mais sérieusement, sa sœur ! J'ai été choquée, j'ai trouvé ça vraiment malsain. Et l'Empereur, cela ne lui posait pas de problème, évidemment. Sa sœur n'a pas le choix, elle obéit à sa sœur et évidemment, fini par tomber amoureuse. Il fallait s'y attendre. Sauf que cela lui joue des tours, elle perd la faveur impériale, perd la raison et se suicide. Combien de femmes ont fini comme ça ? J'ai trouvé ça regrettable. Et j'ai vraiment trouvé ça malsain. Puis, on ne va pas s'attarder sur le fait que l'Empereur déflore la nièce par la suite... Il prend toute la famille, sans souci. Alors qu'il prétend aimer Lumière. Ouiiiiiiiiiiii.

Puis, de manière générale, son ambition, sa prétention et sa cruauté. C'était habituel à l'époque. Cela ne me surprend guère. Seulement, cela a joué sur mon affection pour l'héroïne. Qui, au final, s'est avéré inexistante.

A part ça, il y avait quelques incohérences. Notamment le fait que, désolée, mais à deux ans, on ne pose pas de question intelligible et claire comme ça. Et aussi, par rapport à Sagesse.

Spoiler(cliquez pour révéler)Ce n'est pas son fils. Il l'a trahi. Il ne l'aime pas. Elle ne l'a pas vraiment aimé, ni élevé. Mais le considère comme son fils. Hum, non. Je sais très bien qu'on peut aimer des enfants comme les siens, mais dans ces moments-là, la personne est attachée à eux et les a élevé, le plus souvent. Ici, non. Donc, ça ne me paraît pas logique.

Pour résumer : Des intrigues politiques qui se succèdent, une réalité historique plus ou moins respecté, la découverte des traditions et coutumes de l'époque intéressante (Oui, ça reste intéressant, même si c'est choquant), des personnages insupportables et d'autres difficilement appréciables, des réalités mises à nues (Les trahisons, les complots, l'ambition, le pouvoir, la méfiance des apparences, …).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurinoushka 2015-07-02T11:19:51+02:00
Diamant

Pour moi, le plus beau roman de Shan Sa.

Je l'ai lu re relu à plusieurs reprises car il est superbe.

C'est un très beau roman sur une femme forte au destin exceptionnelle.

Il est aussi très instructif et bien documenté.

Afficher en entier

Date de sortie

Impératrice

  • France : 2004-09-01 - Poche (Français)

Activité récente

XLau l'ajoute dans sa biblio or
2018-12-21T21:54:05+01:00
Seshat le place en liste or
2018-11-22T07:31:07+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 158
Commentaires 25
Extraits 32
Evaluations 46
Note globale 7.98 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode