Livres
628 194
Membres
736 719

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Je vais bien, ne t'en fais pas



Description ajoutée par Virgile 2009-07-29T10:16:59+02:00

Résumé

Amazon.fr

Que peut-on attendre d'un frère aimé et admiré, disparu brutalement à la suite d'une querelle avec le père, sinon quelques nouvelles ? Un simple mot, comme "Je vais bien, ne t'en fais pas". Ce serait à peu près suffisant pour rassurer Claire, l'héroïne du premier roman d'Olivier Adam. En attendant un hypothétique retour, la jeune femme a quitté la banlieue pour être caissière dans un supermarché de Paris. Un travail sans importance pour une jeune femme sans importance. Une manière de penser à autre chose, entre deux rencontres anodines et dérisoires.

Olivier Adam a bâti son récit original sur la fuite de ce frère, prétexte pour parler tout doucement de la disparition, de l'absence, du mal-être. L'exercice se poursuit dans un style minimaliste où les éléments avancent sûrement, inexorablement, comme sur un tapis roulant.

Livre du non-dit, des secrets familiaux, tout en pointillés Je vais bien, ne t'en fais pas revêt les formes mécaniques d'un code-barre, la simplicité d'un ticket de caisse. Tous les éléments aussi d'un univers quotidien, ébauchés dans le détail, à coup d'anecdotes pleines de tendresse, de compassion juste. --Céline Darner

Quatrième de couverture

Une autre lettre de Loïc. Elles sont rares.

Quelques phrases griffonnées sur un papier. Il va bien. Il n’a pas pardonné. Il ne rentrera pas. Il l’aime. Rien d’autre. Rien sur son départ précipité. Deux ans déjà qu’il est parti. Peu après qu Claire ait obtenu son bac. De retour de vacances, il n’était plus là. Son frère avait disparu, sans raison. Sans un mot d’explication. Claire croit du bout des lèvres à une dispute entre Loïc et son père. Demain, elle quittera son poste de caissière au supermarché et se rendra à Portbail. C’est de là-bas que la lettre a été postée. Claire dispose d’une semaine de congé pour retrouver Loïc. Lui parler. Comprendre. --Ce texte fait référence à une édition épuisée ou non disponible de ce titre.

Afficher en entier

Classement en biblio - 856 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par x-Key 2010-11-11T14:23:17+01:00

Claire ne prend pas ses cachets. Sa peau est blanche, presque violette. Ses pommettes sont pointures. Elle parle de moins en moins. Elle est allongée. C'est le matin. elle pense à mourir. Elle entend la voiture, se lève, voit le facteur. Elle tend l'oreille, comme tous les matins. Sa mère est sortie, a ouvert la boîte. La porte claque. La voix d'Irène s'élève. Il y a une lettre pour toi, Claire. Claire dévale les escaliers. Elle ouvre. Elle éclate. On ne sait pas exactement de quoi. Elle rit, elle pleure en même temps. C'est Loïc, elle crie, c'est Loïc. Il va bien. Il est en Bretagne. Il va bien. Il pense à moi. Il va bien.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Pas apprécié

Bof, gros bof !

J'ai vu le film, puis j'ai lu le livre -je sais : ce n'est pas idéal, mais bon-. Et bien j'ai trouvé ce livre plus que commun. Il y a bien trop de détails inutiles à l'histoire qui sont apportés dans le récit : on tourne autour du pot. Certes, quelques détails donnent du style, mais réciter sur un paragraphe la liste des courses d'un client, passé à la caisse enregistreuse du personnage principal, j'ai du mal à saisir la subtilité littéraire ?!

Pour une fois l'adaptation au cinéma surpasse l'oeuvre littéraire. Et haut là mains !

Afficher en entier
Argent

Moi je l'ai lu et ensuite je l'ai vu en film. Les deux versions m'ont plus. Le livre avec ces nombreux détails était passionnant e t très triste. Et le film était plus que formidable mais aussi triste que le livre.

En bref, j'ai adoré ce livre ainsi que le film

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par rabanne73 2022-03-09T15:38:57+01:00
Bronze

Lu en 2016. Premier roman d'Olivier Adam, court, facile à lire, intemporel.

Un récit sur l'absence, le chagrin, l'abandon, la culpabilité.

Une belle écriture, authentique et introspective.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lorelei0609 2022-02-17T08:11:39+01:00
Or

Délicat roman sur l'absence et les relations de famille. Bien écrit, par petites touches on s'attache au personnage principal pourtant très simple.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Caly23 2022-01-28T11:26:33+01:00
Lu aussi

Quel livre, quelle horreur ! C'est très bien ecrit. C'est efficace, c'est boulversant !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cocola9600 2021-08-06T08:56:40+02:00
Pas apprécié

Ne vaut pas la peine d'être lu

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MGT_ 2021-07-03T09:59:19+02:00
Bronze

Un livre qui se lit vite de part son épaisseur mais aussi par les phrases courtes. Et c'est ce que j'ai aimé chez cet auteur : la simplicité des mots. Pour autant, l'intensité de l'histoire n'en ai pas affaibli, bien au contraire, j'ai trouvé que tout est plus intense de cette manière.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ViviKA2806 2021-05-05T09:25:01+02:00
Lu aussi

Beaucoup d'émotions passe dans ce roman. Très différent du film mais j'ai apprécier le lire.

Afficher en entier
Lu aussi

Dans ce roman, on rencontre Claire, une jeune femme travaillant comme caissière dans un supermarché. Depuis que son frère, Loïc, est parti après une soit disant dispute avec son père, Claire n'espère qu'une seule chose, retrouver son frère. De temps en temps, elle reçoit une carte postale de son frère. Un jour, elle décide de se rendre dans l'endroit où la dernière lettre a été postée. Durant ce séjour, elle va espérer retrouver Loïc, mais elle va s'apercevoir que l'auteur des lettres n'est pas la personne qu'elle croyait. Malgré cela, Claire va tout de même espérer pouvoir retrouver son frère, qui pour elle, était la personne avec qui elle partageait tout.

Cette histoire est jolie, je ne m'attendais pas à ce que ça se termine comme cela. Le personnage de Claire est attachant, on espère avec elle qu'elle puisse retrouver son frère. J'ai trouvé que le comportement de ses parents était vraiment très bizarre. Ils lui cachent le réel sort qui est arrivé à Loïc.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par corinne18 2021-03-29T20:29:25+02:00
Lu aussi

Ce livre oscille... Un balancement d'océan, comme l'Atlantique de la côte Bretonne. Certains lecteurs parlent de livre "social". Presque jusqu'à une certaine caricature. Mais la vie quotidienne est parfois une "caricature". La litanie des produits sur le tapis roulant d'un supermarché de quartier peut être une rengaine et une image de mécanisation de l'être et de ses désirs ; à répétition sur plusieurs pages cela peut devenir un tantinet ennuyeux et on peut se demander jusqu'où va le remplissage. Cela peut-être l'éclipse totale au pays de l'envolée lyrique ou de la logorrhée écrite mais... J'ai vu le film après avoir lu le livre, j'ai trouvé le film trop sage , raboté aux encoignures. le livre comme le film passent à côté des personnages secondaires et peu mis en avant : les parents. Ce sont eux les personnages les plus intéressants. Comment vivent-il leur quotidien avec ce secret, comment l'un et l'autre se sont-ils enfermés dans cette tour de silence et de souffrance. Que se disent-ils entre les quatre murs de leur pavillon de banlieue quand ils sont seuls ? Comment se regardent-ils ? Ils ne vivent pas sur une île déserte. Comment gérer le regard des autres ? de l'extérieur ? Livre d'époque, livre immédiat, un peu transparent. j'aurai aimé un peu plus de ressac, une ligne de partage des eaux plus franche.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par misssbrown 2020-12-16T17:41:17+01:00
Bronze

J'avais adoré l'adaptation cinématographique portée magnifiquement par Mélanie Laurent et Kad Merad, malheureusement le livre m'a beaucoup moins enthousiasmé.

Je l'ai trouvé bâclé dans le fond et la forme, et malgré quelques moments très touchants, je n'ai pas été bouleversé comme j'ai pu l'être en le visionnant.

Les personnages auraient mérité d'être plus approfondis. Les émotions contenus, les non-dits, la pudeur et la gêne face aux sentiments, les rapports familiaux et le manque de communication sont la base de ce roman et manque cruellement de matière, et de travail face à l'aspect psychologique et introspectif.

Le format court est sûrement une des raisons. Mais, écrire un roman sur le thème du travail de la perte et du deuil, en le traitant en 150 pages n'est pas forcément très judicieux comme parti pris...

Afficher en entier

J’ai bien aimé ce livre, écriture fluide, rapide et facile à lire.

C'est le récit d'un drame familial, de l’apprentissage de la vie et du monde du travail… Mais aussi la disparition d'un être cher, le quotidien entre les moments de détente et son travail d’hôtesse de caisse du Shopi, qui enveloppe ce trou noir, ce manque. Claire, jeune fille tendre, fragile, ainsi qu’affaiblie par l'absence de son frère.

Afficher en entier

Date de sortie

Je vais bien, ne t'en fais pas

  • France : 2000-01-03 (Français)

Activité récente

Alixa l'ajoute dans sa biblio or
2022-11-04T15:51:59+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 856
Commentaires 131
extraits 33
Evaluations 194
Note globale 6.56 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode