Livres
447 317
Membres
387 633

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Clan MacDougall, Tome 1 : La fille de Laiden



Description ajoutée par Underworld 2016-09-27T21:54:29+02:00

Résumé

Angleterre, 1343

Orpheline de mère, Aishlinn est élevée par son père et ses frères, des êtres durs et cruels. Sa vie change à jamais la nuit où, confrontée à la terrible violence d’un homme, elle croit commettre l’irréparable et se voit contrainte de fuir son pays. Seule, à cheval, elle prend la route de l’Écosse.

Son destin prend de nouveau une tournure inattendue lorsque, à bout de force, elle est secourue par une bande de guerriers Highlanders, menée par le redoutable Duncan McEwan. Mais elle découvre bientôt que si ce dernier est un féroce guerrier, il n’en est pas moins un homme bon et respectueux qui fait le vœu de la protéger.

Entourée des Highlanders, Aishlinn reprend goût à la vie et découvre peu à peu que, loin d’être ordinaire et insignifiante comme elle le croyait, elle possède une force et un charme qui séduisent les hommes.

Parviendra-t-elle à échapper aux Anglais lancés à sa poursuite ? Doit-elle résister à l’attirance irrépressible qui la pousse vers Duncan ? Au milieu des paysages sauvages des Highlands, Aishlinn, la fille de Laiden, va devoir faire face à son destin.

Afficher en entier

Classement en biblio - 105 lecteurs

Extrait

Ses yeux étaient d’un vert si prononcé… Ils contenaient beaucoup de douleur et de peur, trop à son goût. Mais quelque chose d’autre reposait juste sous la surface, quelque chose qui ne demandait qu’à être libéré. De la passion, du désir, oui ; mais pas dans un sens romantique ou physique. Non, il s’agissait de quelque chose de plus profond et précieux que ça. Au fond, elle voulait être plus que ce que les gens exigeaient d’elle, et c’était ce qu’il voulait lui offrir : la liberté d’être celle qu’elle était vraiment.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

C'est un bon livre mais je n'ai pas non plus volé de plaisir ! Je suis même assez déçu par cette lecture et exaspéré par ce taux de ''Jeune fille'' employé à la fin du livre. Sans oublié la naïveté de l’héroïne et le nombre de fois où elle a pleuré en seulement 400 pages... Mais bon, il reste quand même bien.

Afficher en entier
Lu aussi

Rien de transcendant dans cette lecture, c'est dommage car personnellement j'ai beaucoup d'affection pour les histoires des Highlanders. En l’occurrence, les personnages sont vraiment clichés, je ne me suis pas vraiment attachée à eux. L'histoire n'est pas originale, et elle est assez prévisible.

Après, ça reste mignon à lire, mais pour moi ce n'est pas le livre de l'année.

Afficher en entier
Bronze

Un peu irritée par la naïveté omniprésente et agaçante de l'héroïne, les traits de caractères sont très caricaturaux, le scénario baigne en longueurs, bref il y a mieux dans le monde des Highlands...

Afficher en entier
Argent

L'histoire est un peu du déjà vu, mais quand même bon. Juste un peu fatiguant d'entendre les termes < jeune fille> tout le temps. Sinon j'ai passé un agréable moment.

Afficher en entier
Argent

Une belle et douce histoire, un très agréable moments de lecture.

Les personnages sont tous très touchant et attachant, très belle histoire. J'ai adorer !

Afficher en entier

Lu et j’ai adoré l’histoire et tous ce qui ce rapproche de l’ecosse mais c’est dommage que la suite n’ai jamais été traduite

Afficher en entier

Je vais commencer par un truc tout bête : la couverture. Elle est bien jolie, et toutes celles que j'ai pu voir pour la VO l'étaient aussi. Mais ! Asihlinn a les cheveux courts !!! C'est un fait qui revient souvent dans le roman vu qu'il est important, alors la jolie fille aux cheveux longs et soyeux, je tique un peu. Oui, je suis chiante ^^

Le roman commence avec la mort de la mère d'Aishlinn qui va être forcée à vivre avec son père, un monstre. Elle apprend par la même occasion qu'elle est en fait bâtarde, ce qui explique pourquoi il ne l'a jamais aimée, mais pourquoi veut-il la garder plutôt que la laisser à l'amie de sa mère ? Début d'intrigue avec ce prologue.

On est ensuite directement plongé au cœur d'une nuit sordide où le comte qui emploie la demoiselle veut la violer. J'ai trouvé cette scène vraiment bien écrite, c'était horrible et j'ai même eu le doute à un moment en me demandant si l'auteure était bien une femme. Il y a un côté masculin et brut de décoffrage qu'on retrouve rarement dans les romans écrits par des femmes car, quoiqu'on en dise, elles essaient souvent d'atténuer un peu l'horreur. Là, non et je me sentais super mal pour Aishlinn. Heureusement elle se défend et s'enfuit. Commence une seconde intrigue.

J'étais donc ravie d'avoir un tel début. ça promettait ! Seulement au fil des pages, ça traîne. Il y a même des passages que j'ai trouvé niais. J'ai attendu que l'action arrive vu la trame et quand enfin il doit se passer quelque chose... C'est réglé en un coup de cuillère à pot. En plus, j'ai trouvé la réaction de l'héroïne complètement conne. Pardonnez ma vulgarité mais c'est vous dire à quel point ça m'a agacée !

Ajoutez à ça que je n'ai pas compris comment elle pouvait être une pro au tir à l'arc et au maniement de l'épée... Rappelons au passage que les épées pesaient très lourd, ce qui explique pourquoi rares étaient ceux qui la maniaient d'une seule main. Alors qu'une fille chétive la manie presque sans problème et... bref, je ne vais pas spoiler plus.

Parlons des personnages. Au début Aishlinn est une petite chose touchante qu'on a envie de protéger, Duncan un highlander dans tous ses clichés mais ça marche. Sauf qu'au fur et à mesure, ça m'a gonflée. Elle m'énervait à être si innocente qu'elle en devenait cruche et d'un coup, elle change ! Mouais... Quand à lui c'est le soit beau et fort mais trop guidé par les phéromones et la testostérone donc parfois ridicule. Dommage.

Et puis chaque highlander est décrit comme immense, et à chaque fois un nouveau arrive et l'est encore plus que les autres. Erm, ils mesurent combien à la fin ? 2m50 ?

Afficher en entier
Bronze

J’aime beaucoup l’Ecosse, alors quoi de mieux qu’une romance historique se déroulant en Ecosse. Je dois dire que mon avis est partagé sur ce roman.

D’un côté j’ai passé un excellent moment en compagnie d’Aishlinn et Duncan. Le sauvetage de cette jeune fille, son adoption par le clan MacDougall ainsi que la romance sont des moments que j’ai beaucoup aimés. J’ai d’ailleurs eu beaucoup de mal à me détacher de ces personnages après ma lecture et du coup du mal à entrer dans ma lecture suivante.

Mais de l’autre je dois dire que l’auteur insiste trop sur le fait qu’Aishlinn et Duncan sont amoureux, que Duncan est beau et courageux ainsi qu’Aishlinn est belle mais qu’elle ne le sait pas. Sur ce dernier point, j’ai trouvé le changement d’avis concernant l’estime qu’Aishlinn a d’elle-même est bien trop brutal. J’ai eu l’impression de passer en deux secondes de « Je suis laide, quelconque, personne ne pourra m’aimer » à « je suis belle, je peux plaire à Duncan ».

Je sais que ce roman est une romance mais j’aurai aimé que l’environnement ainsi que les actions des guerriers soient bien plus présents. J’ai aussi regretté que la place accordée à Laiden ne soit pas plus conséquente même si j’avoue que je n’avais pas établis le lien entre Aishlinn et le clan MacDougall.

Concernant les personnages, Aishlinn est une jeune femme maltraitée par sa famille donc je peux comprendre qu’elle est du mal à croire que quelqu’un la trouve belle mais le fait qu’elle reste sur cette pensée m’a profondément agacée. Par contre, j’ai beaucoup aimé sa force de caractère.

Duncan me fait penser à Jamie dans Outlander, valeureux guerrier, coureur de jupon qui n’est pas tombé amoureux mais qui cache un cœur tendre. J’ai eu du mal avec certaines de ces réactions vis-à-vis des femmes, mais le roman se passe au 14ème siècle donc même si ça n’excuse pas tout, ses comportements sont plus compréhensibles par rapport à cette époque.

En bref, c’est un roman avec lequel j’ai passé un bon moment, je me suis attachée aux personnages malgré les défauts criants de l’histoire.

Afficher en entier
Bronze

Pas mal comme pitch. Touchant et bien cousu .. Juste la fin m'a un peu déçue.

Afficher en entier
Lu aussi

Un bon livre, de belles émotions; une histoire qui se laisse lire facilement, un peu lent c'est vrai, un amour qui naît véritablement au fil des pages (pas comme certain que j'ai pu lire avant ou l’héroïne se fait culbuter dans les plus brefs délai sans somation).

J'ai apprécier cette lente séduction comme on en vois peu, on peut se représenter chaque moment plus convainquant de ligne en ligne en mettant de coté cette "Jeune fille", qui m'a ennuyer toute les deux lignes, je l'ai néanmoins terminé, espérons que l'auteur laisse tomber cette expression pour les suivants...

Je ne la jugerais pas trop car c'est le premier livre que je lis d'elle, j'attend la suite.

Bref, une bonne lecture malgré tout.

Afficher en entier

Date de sortie

Le Clan MacDougall, Tome 1 : La fille de Laiden

  • France : 2016-09-06 (Français)

Activité récente

JustyXP l'ajoute dans sa biblio or
2018-11-14T19:00:24+01:00
aguyas l'ajoute dans sa biblio or
2018-10-21T23:08:21+02:00

Les chiffres

Lecteurs 105
Commentaires 17
Extraits 2
Evaluations 27
Note globale 6.73 / 10

Évaluations

Titres alternatifs

  • Laiden's Daughter (Clan MacDougall #1) - Anglais
  • La Figlia di Laiden - Italien
  • Laidens Tochter - Allemand

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode