Livres
625 408
Membres
732 166

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le philosophe qui n'était pas sage



Description ajoutée par x-Key 2015-11-03T14:22:18+01:00

Résumé

Deux destins qui s'affrontent, deux conceptions de la vie que tout oppose... Entre Élianta, la chamane d'un peuple vivant dans la forêt tropicale, et Sandro, un mystérieux étranger qui se dit philosophe, la lutte s'engage. L'une va tout faire pour protéger le bonheur des siens. L'autre s'est juré de détruire leur bel équilibre. Un roman captivant, plein d'humour, de sens et de suspense. Une histoire surprenante qui cache une subtile remise en cause de notre société.

" Laurent Gounelle nous éclaire de ses conseils. "

Questions de Femmes

" Optimiste, humaniste, conteur hors pair, Gounelle dénonce le vide spirituel sidéral de notre civilisation. "

L'Hebdo Édition limitée

Afficher en entier

Classement en biblio - 492 lecteurs

extrait

"Marc Aurèle lui apparut en vision. Il posait sur lui un regard grave. 'Il est honteux que ton âme renonce à la vie avant ton corps', dit le philosophe.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

En une journée, j'ai lu ce livre.

Clairement, j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dedans au début. Plusieurs fois je pensais m'arrêter, jusqu'à ce que...

(vous verrez).

Si vous êtes dans le même cas et en cours de lecture, accrochez-vous jusqu'au bout, le jeu en vaut la chandelle, dans ce Gounelle qui ne ressemble pas à ses autres livres.

Afficher en entier
Diamant

Avec ce récit, Laurent Gounelle nous emmène au Brésil, dans la forêt amazonienne, à la rencontre d'une tribut autochtone.

Elle vit en parfaite communion avec la nature loin de l'homme moderne. Mais un jour, des étrangers vont venir sur leur terre dans un seul but, les détruire psychologiquement.

Ce livre que j'ai trouvé vraiment addictif nous fait entrevoir jusqu'où l'homme est capable d'aller pour se venger, le tout de manière subtile. Il interpelle le lecteur et la question que l'on a envie de se poser est celle-ci:

Toute cette colère en vaut-elle vraiment la peine ?

Afficher en entier
Bronze

Comment rendre malheureux ceux qui n'ont rien pour être heureux ?

C'est le défi que Sandro, accompagné de Krakus et son équipe, s'est lancé lors de son voyage en Amazonie : détruire l'optimisme sans faille des Indigènes. Sandro parviendra-t-il à atteindre son objectif ?

Laurent Gounelle, de sa plume fluide et agréable à lire, nous propose un roman, entre fiction générale et philosophie, à la trame originale et surprenante. L'intrigue est prenante et le récit, bien que je ne l'aie pas trouvé exceptionnel ou transcendant, contient tout de même un peu de suspense et de surprises. Il y a beaucoup d'humour et les situations dans lesquelles se retrouvent Krakus sont hilarantes comme effrayantes. Les personnages, quant à eux, sont attachants.

Mais, selon moi, au-delà de ça, ce qui fait vraiment tout dans ce roman, c'est son aspect enrichissant. D'un côté, on en apprend beaucoup sur la manière de vivre des Indigènes. Ce peuple, reconnu comme étant le plus heureux du monde, a une philosophie de vie époustouflante. De l'autre, l'aspect philosophique est intéressant. On en apprend un peu plus sur les pensées de philosophes de renom, comme Marc Aurèle. Mais, surtout, l'auteur confronte deux cultures, deux philosophies de vie complètement différentes. Laurent Gounelle expose ici une véritable critique de notre société capitaliste et consumériste, où la compétition et la comparaison sont les maîtres-mots, où l'argent rythme nos envies et où la possession matérielle devient toxique. On voit à quel point notre système nous rend malheureux et nous force à oublier. À nous oublier. Et c'est ça que j'ai énormément aimé dans ce livre : ce côté introspectif et ce récit qui ouvre à la réflexion. Cela apporte toute la richesse de ce roman.

Vous l'aurez compris, selon moi, ce n'est certainement pas le meilleur livre de l'année. Mais, rien que pour son aspect philosophique qui porte à la réflexion, il mérite d'être lu.

Je recommande ce roman aux (jeunes) adultes et y mets la note de 7/10 !

(Retrouvez ma chronique complète sur mon blog : https://quandlosuniverssenmele.wordpress.com/2022/08/20/le-philosophe-qui-netait-pas-sage/)

Afficher en entier
Argent

J'avais acheté ce livre les yeux fermés, sans même lire le résumé, donnant toute ma confiance à l'auteur que j'aime beaucoup.

Dans ce roman, j'ai été très surprise. L'histoire sort vraiment du commun, et je ne m'attendais pas à cela, ni à la morale que l'on peut en tirer.

J'ai été un petit peu sceptique au départ, mais je termine ce lire en l'ayant finalement vraiment adoré !

Afficher en entier
Or

En voilà, un livre difficile à chroniquer, un livre qui ne laisse pas indifférent et nous garde prisonnier de ses mots poussant à la réflexion et à l'introspection ! Encore une fois, Laurent Gounelle frappe fort et nous pousse dans nos retranchements... pour notre bien ! Car oui, ce livre m'a fait du bien à l'esprit. D'une intrigue toute simple - un Occidental veut rendre malheureux un peuple de la forêt Amazonienne pour des raisons qui lui sont propres et fait appel à un groupe de mercenaires sans scrupules pour accomplir cette tâche à sa place, car il ne souhaite pas se confronter à ce "peuple primitif" toujours heureux - l'auteur parvient à nous donner de véritables leçons de vie, comme lui seul parvient à le faire.

Qu'est-ce que le malheur, qu'est-ce que le bonheur ? Qu'est-ce qui les détermine ? Quel rôle y a la société et nous-même dans cette quête insatiable et moderne du mieux-vivre ?

Par des situation cocasses et des questionnements existentiels, c'est le choc des cultures qui y est interrogé également.

Un livre à lire et à relire, à déchiffrer entre les lignes, pour nous rappeler que bonheur et malheur ne sont peut-être pas si éloignés l'un de l'autre et parfois à portée de main.

Afficher en entier
Diamant

Un réel bonheur de lire ce roman. Une grande remise en question sur notre façon de vivre, de consommer, d’aimer …

J’ai vraiment aimé cette histoire et Sandro est tellement attachant.

Roman plein de valeurs et de philosophie 😉

Afficher en entier
Or

Depuis la mort de sa bien-aimée Tiffany, Sandro, prof de philosophie, veut se venger. Le peuple coupable de la mort de Tiffany doit souffrir.

C'est ainsi que le petit village peuplé d'indiens naïfs et proches de la nature va apprendre petit à petit à vivre avec nos dérives occidentales, comme l'individualisme, la violence, les mauvaises nouvelles, la compétition, la société de consommation, le doute, la jalousie, la monnaie, l'addiction et même la mode et la beauté.

Laurent Gounelle dénonce donc nos pratiques occidentales qui font de nous des personnes sans confiance, sans amour pour la nature et même sans amour d'autrui.

J'ai beaucoup aimé retrouver différentes analogies avec notre vie, comme la télévision, la mode etc.

Afficher en entier
Or

Un des mes livres préférés de Laurent Gounelle. Moi qui suit passionnée de philosophie, j'ai beaucoup aimé les références à Sénèque. J'ai aimé la nuance dans l'écriture des personnages, le message véhiculé et cette évasion dans la forêt amazonienne.

Afficher en entier
Argent

Eh bien j'ai beaucoup apprécié cette lecture.

L'auteur, par une histoire simple et compréhensible par tous, met l'accent sur ce qui ne va pas dans notre société (du moins une partie de ce qui ne va pas).

Le héros arrive dans une tribu indienne qui vit en harmonie avec la nature. Ces gens sont heureux, ne manquent de rien, s'aiment et évoluent dans l'instant présent.

Ces étrangers vont tenter de modifier cette civilisation en intégrant des éléments de notre propre société. Petit à petit, les indiens vont devenir de plus en plus malheureux.

Cette histoire nous pousse à réfléchir à notre propre mode de fonctionnement, à nos besoins, à nos pensées.

Certes, il serait illusoire de croire qu'il nous serait possible de revenir à un état d'harmonie comme cette tribu l'expérimentait au début du roman. Néanmoins, ce récit ouvre des pistes pour que nous tendions de plus en plus vers l'amour. Pas seulement l'amour entre deux individus, mais également l'amour envers la nature, la beauté qui nous entoure, la simplicité de la vie.

Je partage la façon de voir de l'auteur et j'ai pris conscience de tout cela voilà quelques mois. Cette histoire est un bon rappel de ce qui est finalement essentiel et ce qui ne l'est pas.

J'espère que ce roman pourra éclairer l'esprit de ceux dont l'âme se trouve toujours dans le brouillard.

Afficher en entier
Lu aussi

Il y a de bonnes remarques sur la société mais c'est trop manichéen : la gentille tribu et les vilains blancs. Il énonce des idées intéressantes mais l'histoire est sans intérêt et le dénouement arrive comme un cheveu sur la soupe.

Afficher en entier

Dates de sortie

Le philosophe qui n'était pas sage

  • France : 2012-10-04 (Français)
  • France : 2014-04-10 - Poche (Français)

Activité récente

Alrick l'ajoute dans sa biblio or
2022-11-01T11:30:48+01:00

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 492
Commentaires 66
extraits 38
Evaluations 112
Note globale 7.75 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode