Vous utilisez un bloqueur de publicité

Cher Lecteur,

Nous avons détecté que vous utilisez un bloqueur de publicités (AdBlock) pendant votre navigation sur notre site. Bien que nous comprenions les raisons qui peuvent vous pousser à utiliser ces outils, nous tenons à préciser que notre plateforme se finance principalement grâce à des publicités.

Ces publicités, soigneusement sélectionnées, sont principalement axées sur la littérature et l'art. Elles ne sont pas intrusives et peuvent même vous offrir des opportunités intéressantes dans ces domaines. En bloquant ces publicités, vous limitez nos ressources et risquez de manquer des offres pertinentes.

Afin de pouvoir continuer à naviguer et profiter de nos contenus, nous vous demandons de bien vouloir désactiver votre bloqueur de publicités pour notre site. Cela nous permettra de continuer à vous fournir un contenu de qualité et vous de rester connecté aux dernières nouvelles et tendances de la littérature et de l'art.

Pour continuer à accéder à notre contenu, veuillez désactiver votre bloqueur de publicités et cliquer sur le bouton ci-dessous pour recharger la page.

Recharger la page

Nous vous remercions pour votre compréhension et votre soutien.

Cordialement,

L'équipe BookNode

P.S : Si vous souhaitez profiter d'une navigation sans publicité, nous vous proposons notre option Premium. Avec cette offre, vous pourrez parcourir notre contenu de manière illimitée, sans aucune publicité. Pour découvrir plus sur notre offre Premium et prendre un abonnement, cliquez ici.

Livres
728 221
Membres
1 065 858

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Morwenna



Description ajoutée par pwachevski 2015-08-02T11:42:18+02:00

Résumé

Morwenna, qui préfère qu'on l'appelle Mori, est placée par son père dans l'école privée d'Arlinghust, où elle se remet du terrible accident qui l'a laissée handicapée et l'a privée à jamais de sa soeur jumelle, Morganna. Là, Mori pourrait dépérir, mais elle découvre le pouvoir des livres de science-fiction.

Un jour, elle reçoit par la poste une photo qui la bouleverse, où sa silhouette a été brulée. Que peut faire une adolescente de seize ans quand son pire ennemi, potentiellement mortel, est une sorcière, sa propre mère qui plus est ? Elle peut chercher dans les livres le courage de combattre.

Afficher en entier

Classement en biblio - 217 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Laurien 2017-02-08T13:26:06+01:00

Dédicace du livre :

"A toutes les bibliothèques du monde et aux bibliothécaires qui, jour après jour, prêtent des livres au public".

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Maintenant que j'ai lu le livre, je pense que le résumé éditeur est assez mal choisis... Il sonne vraiment cucul et fait pas du tout ressentir l'intelligence et l'ambiance réelle du texte !

La base de l'histoire, c'est Morwenna, une drôle de fille pouvant communiquer avec les fées, qui vient de perdre sa sœur et l'usage d'une de ses jambes dans un accident de voiture. Elle prétend que ce drame a été provoqué par sa mère, qui est une sorcière. Elle la fuit et est alors obligée de vivre avec un père, qu'elle n'a jamais côtoyé, et ses trois sœurs, assez peu sympathiques, qui l'envoient dans un pensionnat anglais à l'organisation type "Harry Potter" en beaucoup moins cool. Elle nous raconte alors 6 mois de sa vie dans un journal intime. Elle nous raconte ses doutes, ses peurs, ses sentiments, ses secrets, ses tracas du quotidien, et aussi ses nombreuses lectures. Elle nous parle aussi de magie, mais d'une façon très originale. Ce livre ne ressemble a aucun autre sur ce point, on est vraiment dans l'idée que des gestes anodins peuvent bouleverser la vie de quelqu'un, et donc, dès le départ, dès le premier chapitre, on est complètement sur le fil : vraie magie ou coïncidence ?

La première chose qui m'a marqué dans ce livre, c'est le nombre hallucinant de références à des livres de SF et la façon dont l'auteur les commentes et les analyses. ça peu sembler étrange, mais cette caractéristique est, pour moi, à la fois le plus gros point positif et le plus gros point négatif de ce livre.

Coté positif, je dirais que, tout simplement, ça m'a permis de découvrir plein de choses. Beaucoup d'auteurs m'étaient déjà connus, au moins de nom, mais je n'ai lu qu'une part infime de titres évoqués. Du coup, je me suis notée plein de références, car l'auteur m'a vraiment donné envie de lire énormément de chose. C'est juste le meilleur hommage à ce genre que quelqu'un aurait pu faire.

Coté négatif, et bien justement parce que je ne connais pas beaucoup de livres auxquels on fait référence, je peux pas du tout apprécier de la pertinence des analyses proposées par l'auteur, à travers son personnage principal. Et c'est un peu désagréable quand on lit ce livre. On ne se sent jamais "perdu", même si on n'y connait rien en littérature SF, mais on a quand même le sentiment de passer à coté de quelque chose. De passer à coté de beaucoup de subtilités et d'un des intérêts de ce livre. C'est donc un livre que j'ai trouvé vraiment pas facile à appréhender et que je ne pense pas conseiller à quelqu'un qui n'a pas une bonne base classique SF.

L'autre point négatif lié à ces références c'est que ça créer vraiment beaucoup de longueurs. Notre narratrice et personnage principal, Morwenna, est totalement boulimique de lecture. Elle lit tellement que ça semble presque pas croyable (genre 2-3 livres par jour). On a le sentiment qu'elle lit juste TOUT LE TEMPS. Et je trouve qu'on multiplie inutilement les scènes où elle lit, achète ses livres, emprunte des livres, parle à la bibliothécaire, traine à la bibliothèque, parle de ses lectures, va au club de lectures, etc, etc... Il y a une monotonie dans ce livre qui peut devenir désagréable dans la mesure où on a souvent le sentiment que la véritable intrigue de ce livre passe carrément au second plan. A vrai dire, cette intrigue ne commence réellement que très tard, à plus de la moitié du livre. Et c'est dommage, car je pense que l'intrigue est pleine de bonnes idées et il manque pas grand chose pour que je la trouve vraiment géniale. Alors que là, bien qu'agréable, l'ensemble m'a quand même laissé un gout de pas totalement aboutis.

Mais là où ce livre est extrêmement malin, c'est que c'est un vrai livre de genre fantastique, au sens tout à fait classique du terme. C'est à dire un livre qui jamais ne va nous expliquer clairement ce qu'est la vérité. Notre seul point de vue narratif est celui de Morwenna à travers son journal intime. Mais doit-on la croire ou non ? On ne peux pas savoir, car il n'y a pas de personnage tiers pour confirmer ou infirmer directement son récit. On a juste des petits indices discrets à droite à gauche qui parfois nous ferons douter de ce qu'elle dit, ou au contraire nous donnerons l'impression qu'elle dit la vérité. Pratique-t-elle réellement la magie ou non ? Est-ce que les fées existent ailleurs que dans son esprit ? Est ce que sa mère est une sorcière ou une folle ? Ou peut-être que c'est Morwenna qui est folle et qui rejette sa mère sans raison ? On ne sait pas, car toutes ces hypothèses sont plausibles, il n'y en a pas une qui s'impose plus qu'une autre.

Du coup, ce livre à vraiment plusieurs niveaux de lecture. Je pense que c'est pas le genre de bouquin qu'on aime instantanément, c'est le genre de livre qu'on aime avec du recule, si on fait l'effort de l'analyser et de l'interpréter un peu. On pourrait le relire 50 fois et lire 50 histoires différentes ! On peut voir une histoire merveilleuse, comme une histoire totalement réaliste. On peut être dans l'esprit d'une jeune magicienne, comme d'une jeune fille rêveuse, comme d'une folle. Et ça, je trouve que c'est absolument génial... Malheureusement ça renforce le coté pas totalement grand public et dur à appréhender que j'ai déjà déploré plus tôt.

La construction sous forme de journal intime ne pas du tout dérangée. Au contraire, c'est plutôt original et je trouve que ça permet d'être au plus près du personnage de Morwenna. Du coup, elle en devient vraiment attachante. Elle fait parfois preuve d'une grande intelligence, parfois elle est plus candide, mais dans tous les cas c'est un personnage qui semble réaliste. C'est une fille de 15-16 ans ni trop mature ni trop niaise pour son age. Certains passages du livre, par exemple les premiers émois amoureux peuvent sembler un peu mièvre de prime abord, mais finalement ça me semble cohérent avec l'age du personnage. C'est le genre de question qu'on se pose à cet age, c'est plutôt bien mené, donc ça ne m'a pas dérangé plus que ça.

Les éléments dramatiques de l'histoire, notamment les relations familiales et le deuil, sont plutôt bien traités. Mais surtout l'ensemble est tiré vers le haut par une ambiance merveilleuse que j'ai trouvé adorable. En parlant d'ambiance, l'intrigue se déroule à la fois au Pays de Galles et en Angleterre, et ça créer là aussi une ambiance caractéristique. Comme je l'ai dis plus haut, on se trouve par exemple dans une école privée anglaise qui rappelle étrangement sur certains points Poudlard. L'auteur arrive également très bien à faire sentir les différences qui existent entre ces deux pays, ce qui est assez intéressant.

Par contre, j'ai trouvé la traduction française proposé par Luc Carissimo assez médiocre. Il y a certaines phrases sur lesquelles j'ai totalement bloquées. Je les ai relu 10 fois, et juste, c'est pas du français correct ! ça voulait rien dire. Je doute que ça rende justement hommage au style d'écriture réel de Jo Walton, et c'est dommage.

J'ai pas l'impression d'avoir très bien vendu ce roman atypique et d'avoir surtout insisté sur les points négatifs ^^' mais en faite je l'ai quand même beaucoup aimé et lu avec énormément de plaisir. J'ai surtout apprécié le fait de pouvoir lire un vrai livre fantastique contemporain, car ils sont vraiment très rares. J'ai quand même trouvé qu'il y avait trop de longueurs et que l'ensemble avait un coté pas totalement aboutis... Mais tout de même, je pense que c'est une très bonne découverte. C'est un livre dont la lecture m'a marqué, en tout cas.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par natruc 2018-04-10T23:44:36+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par AlexSpire 2023-12-24T15:20:33+01:00
Argent

Un roman doux et triste. Nous suivons l'histoire de la jeune Morwenna, une fan inconditionnelle de la SF et surtout de lecture. Elle ne pourrait passer sa vie sans lire. Depuis la perte de sa sœur jumelle Morwenna ne voit pas comment la vie pourrait être pire. Enfin, si, elle voit, sa mère.

Le roman est écrit à la manière d'un journal intime. On suit jour après jour les pérégrinations de la jeune fille.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Luciealu 2023-11-15T01:51:32+01:00
Or

Ne vous attendez pas à un roman d'action : ça n'est pas ça. C'est une ôde à la littérature de l'imaginaire, la différence, l'enfance, l'amour, la magie du monde... Bref beaucoup de choses mais sûrement pas un roman d'action. Et j'ai adoré de bout en bout !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Corentin17 2023-09-20T21:57:54+02:00
Lu aussi

Morwenna est un livre que je voulais adorer. C'est le deuxième livre que je lis de Jo Walton après Mes vrais enfants que j'ai beaucoup aimé. J'avais de grandes attentes et étais persuadé d'aimer le livre avant de l'avoir lu.

Je tiens à dire que j'ai adoré l'héroïne. Elle nous donne une représentation du handicap qu'on voit rarement. C'est un personnage solitaire avec des idées biens définis mais qui accepte le changement et se remet sans cesse en question. Elle est le gros point fort du livre.

Le reste a été plus laborieux de mon côté. Pendant tout le livre, le fantastique est présent de manière légère mais bien présente selon le personnage principal (le roman étant sous la forme de son journal intime). On ne sait pas vraiment si la magie existe vraiment ou si Morwenna déforme la vérité, inconsciemment ou non. J'ai aimé ce mystère, doit-on croire la narratrice ou nous induit-elle en erreur ? Mais le dilemme est résolu dans le dernier quart du livre, j'aurais aimé qu'il ne le soit pas du tout.

Le point qui m'a le plus rebuté est l’énumération de livres, que j'ai trouvé excessive. Le personnage principal lit énormément. Elle parle de toutes ses lectures et les commentent, parfois en profondeur. Si au début j'aimais bien ces références (j'ai envie de découvrir beaucoup de livres cités), c'est vite devenu répétitif. N'ayant lu presque aucun des livres référencés, je me sentais un peu en marge. Si j'ajoute le fait que le livre n'a presque aucune intrigue solide, juste des tranches de vies, je me retrouvais en dehors de ma lecture.

J'ai été plus dur que je n'aurai dû l'être dans cette critique, j'ai tout de même apprécié globalement ce livre. Seulement, j'en attendais tellement plus que la déception a été encore plus significative. Morwenna reste une bonne lecture pour les amoureux de livres et de personnages atypiques, ce que je suis, mais ça ne l'a pas fait pour cette fois.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SkeletonGirl 2023-04-25T00:33:13+02:00
Or

Ce livre m'a été conseillé par quelqu'un qui compte beaucoup pour moi et j'avais peur d'être déçue car du coup j'en attendais énormément. Au final je comprends pourquoi il s'agit d'un des livres préférées de cette personne.

C'est un récit un peu bizarre dans sa construction, on suit le journal d'une jeune fille galloise nommée Morwenna. Il y a pleins de références à des livres de SF/dystopie et je les ai noté pour pouvoir aller voir de quoi il s'agit et peut-être trouver mon bonheur dans ces recommandations.

C'est aussi un roman sur la magie mais cela apparait plus au "second plan". Je dirais qu'au final c'est surtout un livre sur l'amour des livres.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par louji 2022-05-15T19:08:13+02:00
Argent

J'ai lu ce roman car il était dans les conseils coups de cœur que j'avais demandé aux copains lecteurs et lectrices et son résumé m'intriguait pas mal. Conformément à mes attentes, c'était assez bizarre et féérique. Pourtant, je reste assez froide et mitigée par rapport à ma lecture. C'est un récit très particulier dans son rythme, sa construction, ses enjeux et ses mystères. C'est un livre où l'on ne nous tient pas la main, un livre où tous les mystères ne sont pas levés à la dernière page. Un livre où il faut accepter l'étrangeté, faire jouer soi-même son imagination. C'est un livre qui répond au genre fantastique "à l'ancienne" (à la Maupassant). Comme ça faisait longtemps que je n'avais pas lu un ""vrai"" livre fantastique, j'ai apprécié ce côté étrange où se mêlent songes, expériences sensorielles et prise à parti du lecteur. Pour autant, je préfère la bonne fantasy assumée et ce côté fantastique avait donc un goût en demi-teinte au final. Quels tenants et aboutissants pour ces mentions de fées, de sorts, de protections… ? Un tour des mythes gallois, sans aucun doute, mais c'est assez déroutant quand on n'y connaît rien.

J'ai eu un peu de mal avec l'héroïne. J'imagine que c'est un livre semi-biographique (j'ai trouvé quelques concordances entre Morwenna et Jo Walton, suffisantes pour qu'un rapprochement involontaire soit trop grossier) et j'avoue ne pas trop apprécier. Je préfère une totale fiction ou une biographie assumée (que ne lirai pas, c'est pas un genre que j'apprécie). Je ne savais donc pas ce qui relevait du semi-réel, de l'inventé et ça a renforcé le côté fantastique et ma frustration. Pour autant, Morwenna est une gamine éveillée, rationnelle et rêveuse, attachante dans sa passion et sa persévérance, mais en réalité assez froide et lointaine concernant ses sentiments. J'ai eu du mal à m'attacher à elle, à comprendre son univers. Les autres personnages ont des caractéristiques en commun : des nuances, des défauts et des envies, mais toujours cette distance froide.

L'écriture est acérée, mélange de pensées, de dialogues, de descriptions. On est sur un format journal, mais c'est pas le journal d'une collégienne en manque d'inspiration. Sinon, l'apport en références littéraires est chouette, mais comme je ne connaissais pas tous les récits mentionnés, je pouvais pas tout comprendre et ça m'énerve haha.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FeyGirl 2022-03-28T11:20:24+02:00
Or

1979 : Morwenna, jeune adolescente handicapée à cause de l’accident qui a tué sa sœur, arrive dans le pensionnat où l’a envoyée son père rencontré pour la première fois peu de temps auparavant. Morwenna demeure à part au milieu de ses camarades. Grande lectrice assouvissant sa passion de la SF et de la Fantasy pendant les heures où les autres élèves font du sport, elle tient un journal intime dans lequel elle décrit ses journées, ses lectures, mais aussi ses rencontres avec les fées.

Car Morwenna voit les fées. Pas les fées de contes d’enfants, mais des êtres énigmatiques qui vivent dans la nature, et que peu d’autres personnes voient. On les voit si on y croit, d’après Morwenna, qui par ailleurs a peur de sa mère — décrite comme une sorcière — et qui s’interroge sur la magie.

Pendant presque la totalité du roman, je me suis demandé les fées de Morwenna sont réelles ou le fruit de son imagination, et si les événements qu’elle cite ne sont pas arrivés par hasard plutôt que par incantation. La frontière entre le réel et le rêve est tenue, et le souvenir de sa sœur décédée plane sur Morwenna.

Texte littéraire (amateurs d’action, passez votre tour), hommage aux auteurs de science-fiction et de Fantasy, journal intime introspectif d’une jeune fille qui grandit entre deux univers, récit d’un apprentissage, ce roman vaut le détour !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mistinguette60 2021-05-12T11:52:10+02:00
Lu aussi

Je n'ai pas accrochée à ma lecture. J'ai trouvé ça très long et toutes les références à des livres SF m'ont lassée.

Pourtant en lisant le résumé j'étais bien tentée mais finalement j'ai trouvé ça brouillon. Morwenna n'est pas spécialement attachante. Elle est vraiment dans son monde et du coup je me suis même posée la question si elle n'était pas folle...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Aschenbach 2021-04-21T09:31:36+02:00
Argent

Présenté comme le journal d’une jeune fille d’une quinzaine d’années, Morwenna est un livre original et déroutant. Il s’agit d’une histoire sombre, qui m’a évoqué par maints aspects « Le Labyrinthe de Pan », notamment dans son approche du côté « féérique ». Si ses nombreuses références à des œuvres littéraires (majoritairement de la science-fiction et de la fantasy) peut rebuter - ou permettre d’ajouter de nouveaux titres dans votre PAL tant cela peut faire penser à un catalogue, l’ouvrage présente cependant un personnage principal attachant dont les troubles adolescents sont assez bien décrits.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Davunk 2021-03-15T15:59:08+01:00
Or

En 2011, Jo Walton sort ce roman multi-récompensé. Et c'est Folio SF qui le sort en France. Un choix surprenant, mais pas illogique...

Morwenna Phelps s'est enfui loin de sa mére. Elle est persuadée que celle ci est une sorciére. Les service sociaux l'ont retrouvé et l'ont confié à son pére, qu'elle n'a encore jamais vu. Comme elle, il lit beaucoup de SF. Mais il la place dans un pensionnat. le début d'une nouvelle vie pour cette jeune fille de 15 ans, qui boite depuis un accident de voiture qui lui a enlevé sa soeur jumelle...

Le roman est présenté comme un journal intime. Celui de cette jeune fille de 15 ans, dont le handicap, autant que son penchant pour la lecture, et notamment la SF qu'elle dévore plus vite que n'importe qui, l'ont un peu isolé. En fait, sa jumelle était sa meilleure amie. Arrivant au pensionnat, elle va d'abord se sentir exclut, et ne comprendra pas forcément quand d'autres vont s'intéresser à elle. Tout lecteur, tout grand amateur de quoi que ce soit a forcément était une Morwenna un jour. le temps de trouver des gens qui partagent sa passion, des gens à qui parler. Et Morwenna a tellement cherché qu'elle est persuadé d'avoir réussit un sortilége, que ces gens qui l'apprécie ne sont que des marionnettes de ce sortilége.

On peut facilement se mettre à la place de Morwenna (oui, même quand on est un homme de 31 ans !). Un peu de timidité, une passion pas forcément banale, un côté décalé, et on peine vite à s'intégrer dans les cercles "hype". Alors on est comme elle. Dans son monde. Jusqu'à trouver quelqu'un qui veut bien y entrer sans nous juger. C'est ce qu'on ressent en lisant ce roman. Un livre qui multiplie les références SF (j'en sors avec une bonne trentaine de livres à acheter), et qui est donc autant un hommage, qu'une oeuvre touchante. Alors bien sûr, ce n'est pas un livre pleine de rebondissement, c'est une tranche de vie, qui se déroule calmement, bascule parfois un peu dans le fantastique, et est simple et agréable à lire. Un plaisir dont que le final un peu expédié ne doit pas ternir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alesie292 2021-01-31T12:28:20+01:00
Pas apprécié

Je n'ai pas accroché avec ce roman. J'ai trouvé que l'écriture était très lourde et remplie de beaucoup trop de références. Le recit, quoique original, est brouillon. Je sais que c'est pour perdre un peu le lecteur, mais ça n'a pas marché pour moi.

Afficher en entier

Date de sortie

Morwenna

  • France : 2014-04-10 (Français)

Activité récente

Ldeor le place en liste or
2023-05-19T00:04:18+02:00

Titres alternatifs

  • Among Others - Anglais

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 217
Commentaires 55
extraits 26
Evaluations 81
Note globale 7.46 / 10