Livres
565 400
Membres
618 659

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Maître des illusions



Description ajoutée par nidja05 2010-03-26T12:26:52+01:00

Résumé

Introduit dans le cercle privilégié d’une université du Vermont, un jeune boursier californien s’intègre peu à peu à un petit groupe d’étudiants de la grande bourgeoisie. Il découvre un monde insoupçonné de luxe, d’arrogance intellectuelle et de sophistication, en même temps que l’alcool, la drogue et d’étranges pratiques sataniques.

Remise en vente à l’occasion de la parution de Le petit copain, chez Plon.

Afficher en entier

Classement en biblio - 591 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Mondaye 2013-11-04T20:54:02+01:00

« Les choses terribles et sanglantes sont parfois les plus belles. C’est une idée très grecque, et très profonde. La beauté c’est la terreur. Ce que nous appelons beau nous fait frémir. Et que pouvait-il y avoir de plus terrifiant et de plus beau, pour des âmes comme celles des Grecs ou les nôtres, que de perdre tout contrôle ? Rejeter un instant les chaînes de l’existence, briser l’accident de notre être mortel ? [...] Si nos âmes sont assez fortes, nous pouvons déchirer le voile et regarder en face cette beauté nue et terrible ; que Dieu nous consume, nous dévore, détache nos os de notre corps. Et nous recrache, nés à nouveau. »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

J'ai lu ce livre il y a plus de 10 ans, et l'histoire me reste en tête.. un livre audacieux, tordu par moments. Des étudiants qui vous font froid dans le dos, un professeur intriguant, une histoire bien construite.. je ne me rappelle plus des détails, mais l'atmosphère sombre et l'intrigue drôlement bien ficelée restent d'excellents souvenirs. Je le recommande vivement..

Afficher en entier
Or

Merveilleux!! L'écriture est tout bonnement parfaite, le récit est incroyablement bien mené et le suspens nous scie les nerfs! C'est un très bon divertissement ET une belle oeuvre écrite! Bravo à Donna Tartt, je tiens à préciser que c'est son premier roman.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par marie-rz 2019-05-08T11:46:07+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Valmorel5617 2021-09-19T21:56:16+02:00
Diamant

Le plus beau livre de tous les temps.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MlleViolette 2021-06-19T15:52:57+02:00
Diamant

Refermer ce livre est un soulagement. Tant de pression, d'angoisse, nouant le ventre alors que l'on avale les dernières pages. Honnêtement, tout ne m'a pas plus dans ce roman, notamment au niveau du rythme, j'ai ressenti des longueurs, un rythme assez inégal par moments. Mais, bon sang, on ne peut enlever au Maître des illusions d'être un véritable chef d'oeuvre.

Ecrivant moi-même pour mon loisir, je crois bien avoir trouvé une incroyable inspiration en Donna Tartt. Cette autrice est incroyable. Premièrement, son écriture : tout bonnement magnifique. Bouleversante, saisissante, intrigante, impertinente, esthétique, poétique, sombre et macabre. Oui, magnifique est le mot. Hypnotisant son lecteur, Tartt instaure une ambiance malaisante, qui nous prend aux trippes. C'est absolument grisant. Le décor peint de cette université d'élite pervertie, et le portrait de ces six étudiants en grec ancien, petit cercle fermé et mystérieux. Une esthétique ravissante et captivante.

Ensuite, elle a la capacité de détruire absolument tous les horizons d'attente du lecteur. Elle nous mène tout bonnement par le bout du nez. Comme le narrateur, nous nous laissons berner, nous choisissons de voir ce qui nous arrange et nous conforte.

Car quels personnages sont mis en scène ! Nous voulons les aimer tant ils sont fascinants dans leur génie. Nous nous hâtons d'en blâmer certains, fermant les yeux sur la cruauté des gestes des autres. Il est dur d'expliquer mon ressenti tant il est propre à ma lecture. D'in côté, j'étais déçue de ne pas tant ressentir et voir les liens qui liaient les personnages, surtout avec le narrateur. D'un autre côté, cela créé une ambiance, un certain charme au récit, cette sensation d'être toujours dans le flou, de manquer certains éléments.

Je concède quand même certaines lacunes à cet ouvrage. Peut-être une certaine déception concernant le personnage de Julian, un sentiment dubitatif face au "bakeia" qui a mené ces étudiants au drame. Mais je ne peux pas me résoudre à classer ce roman plus bas, tant il est ficelé avec génie. Honnêtement, il est vraiment difficile d'en faire son éloge. Je pense que chaque lecture est propre à celui qui parcourt les mots de Tartt.

Je conseillerais vraiment ce livre à tous, tant l'expérience est indescriptible. Je n'avais jamais vécu telle lecture avant, jamais rencontré un tel ouvrage. Je l'ai lu en anglais et je compte le relire, sûrement dans quelques années en français, afin de pouvoir correctement saisir tous ces petits détails disséminés avec une brillante justesse par l'autrice, ainsi que pour apprécier encore plus sa grande plume.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Missalonghi 2021-03-20T11:59:00+01:00
Argent

Richard Papen quitte sa ville natale de Plano, Californie, pour rejoindre l'élite Hampden College du Vermont afin d'étudier le grec ancien. Bien que Richard soit accepté par la plupart de ses professeurs, il découvre qu'il ne peut pas s'inscrire dans les classes du professeur de Classics, Julian Morrow, qui limite l'inscription à un groupe de six jeunes adultes choisi par lui même: Charles et Camilla Macaulay, Francis Abernathy, Henry Winter, et Edmund "Bunny" Corcoran, un farceur fanatique. Henry semble avoir une amitié tendue avec Bunny, mais ils passent les vacances d'hiver ensemble à Rome tandis que Richard prend un emploi mal rémunéré sur le campus et passe les vacances d'hiver dans un entrepôt non chauffé. Il meurt presque d'hypothermie et de pneumonie, mais est secouru et emmené à l'hôpital par Henry, qui revient tôt d'Italie. Après la pause hivernale, les tensions entre Bunny et le groupe s'aggravent. Richard apprend la vérité effrayante de Henry et Francis: lors d'une bacchanale dont Richard et Bunny ont été exclus, Henry a accidentellement tué un fermier près de la propriété de campagne de Francis. Pendant le voyage d'hiver en Italie, Bunny a découvert la vérité en lisant secrètement le journal intime de Henry. Bunny fait du chantage au groupe depuis qu'il a appris la mort du fermier. Ne pouvant plus répondre aux demandes de Bunny, et craignant qu'il ne les expose, le groupe décide de tuer Bunny. Les étudiants affrontent Bunny pendant qu'il fait de la randonnée et Henry le pousse dans un ravin à sa mort. Le groupe a du mal à maintenir sa couverture, se joignant à des groupes de recherche de Bunny et même assistant à ses funérailles. Richard en apprend plus sur le meurtre bacchanal grâce à Camilla. Il s'avère que lorsqu'ils ont tué l'étranger, son estomac était coupé ouvert, suggérant que ce n'était pas du tout un accident. Peu de temps après le meurtre de Bunny, Charles développe un problème d'alcoolisme et devient violent envers sa sœur, Camilla. Henry entre et fait en sorte que Camilla emménage dans un hôtel pour s'éloigner de Charles. Francis admet qu'il souffre d'attaques de panique. Julian finit par comprendre la culpabilité du groupe dans le meurtre de Bunny lorsqu'il aperçoit le logo de l'hôtel où Bunny et Henry ont séjourné à Rome sur une lettre de Bunny implorant Julian de l'aider. Au lieu de signaler le crime aux autorités, Julian quitte la faculté du Hampden College et ne revient jamais. Henry commence à vivre avec Camilla, ce qui pousse Charles plus loin dans l'alcoolisme. Lorsque Charles est arrêté dans un incident de conduite en état d'ébriété avec la voiture de Henry, Henry craint que Charles ne laisse échapper leur secret à la police, tandis que Charles craint qu'Henry ne le tue pour garder son silence. Après cet incident, Charles rentre dans la chambre d'hôtel de Camilla et Henry et tente de tuer Henry avec le pistolet de Francis. Dans la lutte, Charles tire accidentellement sur Richard dans l'abdomen. Pour protéger le reste du groupe et garder leurs secrets cachés, Henry embrasse Camilla au revoir et se tire une balle. Le rapport de police conclut que, dans une crise suicidaire, Henry a tiré par inadvertance sur Richard. Avec la mort d'Henry, le groupe se désintègre. Francis, vivant à Boston, tente de se suicider et, bien qu'homosexuel, est obligé par son riche grand-père d'épouser une femme qu'il méprise. Camilla, s'occupant de sa grand-mère, devient de plus en plus isolée. Charles s'enfuit de sa cure de désintoxication au Texas avec une femme mariée et ne parle plus à Camilla. Enfin, Richard, après s'être remis de ses blessures, devient un universitaire solitaire avec un amour non partagé pour Camilla. Richard voit la mort d'Henry comme ayant coupé le cordon qui les liait, les mettant tous à la dérive. Il rencontre Henry dans un rêve et lui demande s'il est heureux là-bas. Henry répond: "Pas particulièrement. Mais vous n'êtes pas non plus très heureux où vous êtes."

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ninim 2020-11-20T18:56:37+01:00
Diamant

Extraordinaire.

J'avais des attentes exponentiellement hautes pour ce roman et dire qu'elles ont été amplement atteintes est un euphémisme.

Je ne suis pas certaine que ce commentaire serve à quelque chose dans la mesure où je n'ai pas grand-chose à dire de ce livre. Les personnages, l'histoire, le style d'écriture (et QUEL style d'écriture!!!)... Le côté très sombre et malsain. L'ambiance dans le Vermont. Le grec ancien. Richard qui a le pire rythme de sommeil de tous les temps. Les sols en linoléum. Francis qui jette son manteau sur la chaise.

TOUT. Le pire, c'est que même les choses que j'ai objectivement trouvé moins bien (objectivement un peu de longueurs à certains moments), j'ai paradoxalement trouvé subjectivement que ça ne faisait que renforcer l'extraordinaire tout que forme ce roman (ne cherchez pas de sens dans ce commentaire, il n'y en a pas).

Je ne peux que recommander cette lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FlyGirl 2020-10-24T18:16:30+02:00
Or

C'est une lecture qui m'a ébranlée, qui va me hanter par son ambiance glauque, glaçante, profondément dérangeante!

J'ai adoré comment la perversité était distillée au fil du récit, comment les mystères étaient éparpillés, ça rendait ma lecture encore plus addictive et prenante!

On plonge au sein d'une petite classe de littérature classique, dirigée par un certain professeur, Julian Morrow, qui m'a personnellement mise mal à l'aise tout au long de la lecture. Il a un certain charisme, mais un charisme très perturbant, qui sonnait hypocrite et superficiel. On voit que Julian est bien plus qu'un professeur pour ce groupe d'élèves, c'est très intriguant et troublant.

Concernant ces élèves, dès le début on sait qu'un drame s'est déroulé et pendant la 1ere moitié du roman, on découvre comment ils en sont arrivés là. Ça contribuait à l'atmosphère super malsaine, passer du temps avec eux était assez inconfortable, mais ils étaient aussi très fascinants. On sent une certaine condescendance, isolation et froideur de leur part, ce qui rendait l'intrigue oppressante.

Il y avait beaucoup de détails et même si ça pouvait sembler lent, ca contribuait au réalisme de l'histoire et la lourdeur de l'ambiance, et je me sentais complètement immergée! Mais j'aurais préferé développer un peu plus les relations entre les persos au lieu des détails plus anodins.

J'en ressors l'esprit embrumé par toute cette morbidité et ça a été une expérience vraiment marquante!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lapis-lazuli 2020-10-20T12:35:28+02:00
Argent

on rentre dans la tête du personnage principale jusqu'à la fin.

la lecture est assez brumeux et mystérieux on essaie de comprendre l'histoire mais on a juste les idées de richard, on commence par douter de plein de chose et on se méfie de tout le monde. c'est pour moi une première lecture de ce genre. je voulais sortir de ma zone de comfort. c'est une longue histoire avec une 1ere partie et une 2eme partie, mais dommage pour la fin j'aurai aimé un truc plus spectaculaire et grandiose mais bon...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lupinreadsbooks 2020-10-18T16:14:03+02:00
Bronze

Après toute la hype sur ce livre, j'en attendais vraiment beaucoup !

Malheureusement, je me suis pas mal ennuyé tout le long de ces 600 pages. On a un petit regain d'action au bout de 300 pages et à la fin.

Sinon entre, j'ai trouvé que pas mal d'éléments n'étaient pas vraiment indispensable et rendait la lecture des fois lourde

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LeoLabs 2020-09-23T19:52:14+02:00
Pas apprécié

Je me suis ennuyé ferme. Qu'est-ce que c'était long et laborieux, d'autant plus que je l'ai lu en VO. Le roman est dense et pourtant vide, ou plutôt replet de futilités. Les protagonistes sont bien fouillés mais pas du tout attachants. L'action et le suspens sont inexistants. On sait déjà absolument tout dès le début. Très déçu, mais tout de même satisfait d'avoir été au bout.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stephanie-61 2020-09-06T10:40:54+02:00
Or

que dire de ce livre qui n'a pas déjà été dit, comme beaucoup je n'ai ressenti de l'intérêt pour l'histoire qu'à partir des 200-300 premières pages. Des personnages pas très attachants, sombres et Richard paraît presque naïf à côté d'eux. Je pensais vraiment que le professeur aurait un rôle plus important dans l'histoire que c'était lui qui avait manipulé ses étudiants mais non c'est juste un illuminé et lâche qui plus est. J'ai globalement aimé l'histoire malgré le manque de rythme, on veut savoir comment ça va se terminer !

Afficher en entier
Or

Issu d’un milieu modeste, Richard Papen quitte sa petite ville de Californie pour intégrer l’université de Hampden dans le Vermont. Il y fait la connaissance d’un petit groupe d’étudiants issus de milieux plus privilégiés. Henry et Bunny font figure de meneurs, Francis, Camilla et Charles, les deux jumeaux, celle de suiveurs. Ils se livrent à toutes sortes de défis dont une bacchanale au cours de laquelle, sous l’influence de l’alcool et de diverses substances prohibées, ils assassinent plus ou moins accidentellement un paysan du coin qui se trouvait au mauvais endroit au mauvais moment. N’y ayant pas participé, Richard, mis dans la confidence, se retrouve complice du groupe sans vraiment le vouloir. Lequel commence à perdre confiance dans l’un des leurs, Bunny. Pour éviter qu’il ne les dénonce d’une manière ou d’une autre, ils se retrouvent dans l’obligation de devoir le supprimer. Mais comment faire pour que ce nouvel assassinat passe pour un accident ?

« Le maître des illusions » est un roman fleuve (plus de 700 pages) aussi dramatique que psychologique. L’intrigue est simple et digne des grandes tragédies grecques dont elle s’inspire d’ailleurs ouvertement. Ces étudiants de lettres classiques sont fascinés par les coutumes et la philosophie grecques au point de vouloir les imiter principalement dans leurs dérives. Le peu d’épaisseur du sujet est compensé par un style de narration qu’on pourrait qualifier de maximaliste (par opposition au minimalisme qui tente d’en dire un maximum avec un minimum de mots). Le style littéraire de Tartt est pointilliste, repose sur une accumulation de détails plus ou moins importants voire révélateurs. Malgré une certaine lenteur, lourdeur et une impression de pléthore descriptive, (il faut attendre 200 pages pour entrer dans le vif du sujet !) le lecteur s’attache néanmoins au destin de cette bande d’étudiants arrogants et/ou paumés sur laquelle une sorte de « fatum » s’acharne. Ouvrage qui fait réfléchir sur l’illusion de la complicité, le poids de la culpabilité et la réalité d’une sorte de justice immanente. Il y a quelque chose de Dostoïevski chez Tartt.

Afficher en entier

Date de sortie

Le Maître des illusions

  • France : 2003-10-23 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The Secret History - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

On en parle ici

Les chiffres

lecteurs 591
Commentaires 76
extraits 20
Evaluations 157
Note globale 7.71 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode