Livres
477 853
Membres
458 924

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

54 minutes



Description ajoutée par Stephanie-126 2019-10-09T12:28:09+02:00

Résumé

Opportunity School, Alabama.

Les élèves sont réunis pour écouter leur directrice. Mais lorsque le discours s’achève, l’un d’entre eux, Tyler Browne, verrouille les portes et tire sur la foule. Commencent alors cinquante-quatre minutes de massacre, cinquante-quatre minutes glaçantes racontées dans les messages des victimes à leurs proches et par quatre élèves, à l’intérieur et à l’extérieur de la salle. Cinquante-quatre minutes pendant lesquelles Tyler force ses otages terrorisés à l’écouter se plaindre. Il n’a jamais été aimé, ni par sa petite amie Claire, ni par son père violent et alcoolique, et encore moins par sa sœur Autumn, à laquelle il ne pardonne pas de vouloir partir à New York pour être danseuse. Tyler assassine trente-neuf personnes et met fin aux rêves d’Autumn : une balle dans le genou l’empêchera pour toujours de danser. Puis il se donne la mort…

Afficher en entier

Classement en biblio - 244 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par issvny 2018-04-02T08:09:30+02:00

Ty... j'ai peur de le perdre aussi.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Marion001 2019-12-04T13:10:27+01:00
Bronze

Le thème de ce roman est sérieux, les personnages intéressants avec leurs secrets et leur passé.

Cependant je n'ai pas été attaché aux personnages comme je le souhaiter.

Le sujet du livre est le mal être, sa solitude ect qui a pour conséquence une fusillade dans son lycée... Nous avons plusieurs personnages et nous les suivons dans leur histoire.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par YesAgainOneMorePage 2019-11-28T12:59:25+01:00
Lu aussi

Une bonne intrigue et des sujets traités intéressants dans ce roman pour adolescents. Cependant, beaucoup trop de points noirs viennent noircir le tableau: Une plume maladroite (même si on prend en compte que c'est le premier roman de cette autrice) avec beaucoup de répétitions qui renforcent l'effet mélodramatique pesant de ce livre. Un manque cruel de suspense ce fait ressentir également, des actions et des réflexions prévisibles qui deviennent pénibles au fil de la lecture.

Et une complexité palpable de la trame de cette histoire, notamment à cause de la multiplicité des points de vus. Trop de personnages principaux, qui ont d'ailleurs tous des vies remplis de secrets et de malheurs (encore une petite dose de drama!). Même si je salue l'idée première de l'autrice en ayant créer autant de personnages importants, c'est à dire de variés les profils pour que chacun de ses lecteurs si retrouvent, elle en a simplement trop fait. Et du coup, on a du mal à rentrer dans ce huis-clos, ce qui entraîne des abandons en cours de lecture.

Une lecture donc assez moyenne pour ma part, même si tous n'est pas à jeter. Un roman que je recommande plutôt pour les adolescents (à partir de 14 ans) qui souhaitent une lecture réaliste.

Ma chronique complète: https://yesagainonemorepage.blogspot.com/2019/11/54-minutes.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Isallya 2019-11-13T09:20:28+01:00
Argent

J'ai bien aimé ce roman, mais pas autant que je l'aurais voulu. La question exploitée ici m'a paru suffisamment bien traitée, surtout au vu de la difficulté du sujet, et ce, même si les motivations de Tyler auraient peut-être méritées d'être plus développées- ou explicitées. Le fait que l'on suive le point de vue de plusieurs personnages, témoins de la fusillade ou extérieurs à celle-ci, mais cherchant à apporter de l'aide, permet une bonne immersion (autrement la fin ne m'aurait pas autant émue...). Les flash backs assez récurrents auraient pu couper le rythme, mais j'ai trouvé que ce n'était pas le cas. Cependant, quelque chose m'empêche de classer ce livre en or ou en diamant... mais impossible de dire quoi précisément. Peut-être en lien avec le style d'écriture, qui m'a semblé parfois un peu maladroit ?

Afficher en entier
Commentaire ajouté par calistralia 2019-11-07T19:57:39+01:00
Bronze

Le sujet étant d'actualité et intéressant, je voulais vraiment lire ce roman. Je suis néanmoins un peu déçue. J'ai trouvé qu'il y avait souvent des longueurs, que certaines histoires personnelles étaient sans intérêt et que le sujet n'était pas aussi bien traité que je ne l'avais pensé. C'est dommage car la quatrième de couverture avait un vrai potentiel qui n'a pas été vraiment exploité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par quoi-de-neuf-docteur 2019-10-29T11:26:32+01:00
Argent

Un bon livre qui raconte maladroitement le vécu de lycéens qui font face à un attentat. Une lecture dont j'attendais beaucoup mais qui s 'est révélée très mitigée au final.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par claclouche 2019-10-28T14:11:34+01:00
Lu aussi

Dès que j'ai lu le titre dans ma librairie, j'ai su que je voudrais lire le roman.

Quand j'ai enfin pu mettre la main dessus, j'ai été... Presque déçue.

J'en attendais énormément de ce roman. Dans le climat actuel, les fusillades en lycées sont malheureusement une réalité bien trop commune. Je n'avais pas encore vu beaucoup de livres, et encore moins non-américains, abordant ce thème, lourd et difficile à traiter.

Sur ce dernier point, aucun soucis à se faire. L'auteure se penche sur le sujet avec douceur et délicatesse.

Presque trop.

Le roman suit l'histoire de plusieurs personnages, tant enfermés à l'intérieur qu'à l'extérieur du lycée, lors d'une fusillade déclenchée par un de leur camarade.

J'ai trouvé difficile le début de l'histoire. Pour un commencement, cela manque atrocement de précision. On saute d'un personnage à l'autre, sans réussira à vraiment comprendre qui ils sont, ce qu'ils font, les liens entre eux.

Si ce dernier point est lentement développé au fur et à mesure de la lecture, les personnages en eux-mêmes restent flous jusqu'à la fin. On ne connaît pas vraiment leur passé, leur histoire. Tout est raconté à demi-mot, laissant au lecteur le soin de décrypter ce qui se cache derrière les histoires, parfois trop complexes pour être seulement appréhendées.

Cette succession de personnages (dont certains n'apparaissent qu'au travers de messages, posts ou blog) m'a empêchée de vraiment m'attacher à eux. Si certains sont plus fréquents (Claire, Tomàs, Sylv et Autumn) ils sont trop irrationnels, trop mal définis, trop pleins de secrets, pour susciter un réel attachement. Cela paraît presque trop, trop de malheur, trop de secrets, comme si le sort s'acharnait sur ces quelques pauvres personnages.

De même, l'élan d'amour qui les lie à leur ville, Oppotunity, paraît improbable. Le roman serait presque une ode à leur village, perdu et sans espoir.

La fusillade en elle-même paraît réaliste, les corps, les cris, la terreur des élèves, des professeurs, leur impuissance. La douleur, pour ne pas dire la souffrance infligée par les balles. L'effroi quand les premiers coups de feu résonnent. Les corps qui s'effondrent, et l'horreur, quand les lycéens restés à l'extérieur se rendent compte de ce qu'il se passe. La terreur qui paralyse, empêche de réagir, et l'intervention de la police.

Cependant, les motifs de Tyler m'ont laissée perplexe. L'homophobie devient un thème récurrent inutile sur lequel se concentre le roman, délaissant le sentiment de solitude qui a pourtant conduit à la fusillade.

En résumé, j'ai trouvé le roman un peu brouillon, trop éparpillé pour réellement accrocher le lecteur et lui faire ressentir les émotions attendues. Mis à part cela, une dépiction qui paraît réaliste du malheur qui s'abat sur un lycée quand l'un de ses élèves craque.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par leslecturesdaurelalala 2019-10-18T10:20:19+02:00
Argent

La présentation éditeur pourrait paraître nébuleuse et pourtant, elle dit tout. Quelqu’un va pénétrer l’école avec une arme et s’en servir. Ce n’est pas un inconnu, au contraire, c’est le frère d’Autumn, une des personnes qui offre sa voix au roman.

Il y a exactement quatre protagonistes à s’exprimer à la première personne, il y a des tweets et d’autres messages pour illustrer la tragédie qui va suivre.

Rien de nouveau sous le soleil si vous avez déjà eu l’occasion de lire un roman traitant de fusillade en milieu scolaire. Le sujet suffit à en faire une lecture terrifiante.

Malheureusement pour moi, il y a des manques dans ce roman. Je ne parviens pas à les identifier réellement. Peut-être que la voix du coupable aurait aidé à rendre l’ambiance plus terrible qu’elle ne l’est. Peut-être que l’histoire va trop vite et laisse si peu de temps au lecteur pour s’attacher aux personnages.

54 minutes, les plus longues de la vie de tous ceux qui seront touchés par la folie d’un seul homme. 54 minutes, autant de temps pour certains pour jouer les héros. 54 minutes pour décimer des gens, innocents ou pas. 54 minutes pour se remettre en question, évaluer les bonnes et les mauvaises actions qu’on a pu accomplir. 54 minutes, moins d’une heure, une miette de pain à l’échelle d’une vie. Quelques secondes pour vivre ou mourir. Quelques secondes pour tuer ou laisser vivre.

54 minutes pour mesurer l’amour qu’on porte à soi, à sa famille, aux amis, aux amoureux…

Alors oui, c’est tragique. C’est réussi. C’est juste que j’aurai aimé me sentir plus impliquée auprès d’eux. Ça ne manque pas de marquer. L’horreur imprègne les plus sensibles. Le peu des descriptions sanglantes suffit à coller une boule dans la gorge.

À lire si le sujet vous plaît.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par OliliaO 2019-09-26T22:10:52+02:00
Bronze

Un livre bouleversant !

Préparez les mouchoirs parce que This is Where it Ends est triste et dur. Il fallait s’y attendre, on nous parle quand même de lycéens enfermés dans un gymnase avec pour seul objectif de ne pas mourir d’une balle de la main du camarade qui a perdu la tête.

On jongle entre quatre points de vus, Tomas, Claire, Autumn et Sylvie. C’est un peu trop selon moi. Je me suis un peu perdu avec les transitions très fréquentes entre les personnages.

Chacun nous décrit ses espoirs, ses craintes et ses projets futur. Et on est révolté de savoir que tout peut s’arrêter pour dans quelques minutes. Que certains ne pourront jamais atteindre leur rêve ou même tenter de les attendre. Et c’est horrible.

La fin et belle mais ne cache en rien que la vie de chacun ne sera plus jamais la même.

Je m’attendais à une prise de position sur le port d’arme, mais finalement retranscrire l’horreur que toutes ces adolescentes ont vécue suffit amplement à faire réfléchir.

C’est un livre que je ne recommanderais pas aux âmes sensibles. Je me suis senti mal après l’avoir fini en sachant que ce genre de chose arrive vraiment. Il reste très abordable en VO.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par RedFeather 2019-09-01T23:01:39+02:00
Bronze

54 minutes est... intéressant. J'espérais un livre qui se situerait dans une zone grise, et c'est à peu près le cas.

Ni Autumn (sa soeur), ni Thomas (rival), ni Claire (ancienne petite amie), ne désire la mort de Tyler, simplement qu'il arrête cette boucherie. Trois points de vue très intéressants, qui permettent un ressenti très réel de ce qu'on peut ressentir quand on se trouve au coeur de cette horreur.

L'auteure décrit des moments de douceur avec Tyler, le livre est écrit pour que chacun puisse réfléchir, remettre en question, et s'impliquer émotionnellement pour tous les personnages, y compris secondaires, y compris pour ce garçon avec une mitraillette en main.

Sauf que. On aussi le point de vue de Sylv. Et que Sylv savait de quoi Tyler était capable. Et que, très franchement, je me trouve incapable d'avoir de l'empathie pour ce type, vu ce qu'il a fait subir à d'autres. Vraiment. Spoiler(cliquez pour révéler) Je ne peux pas ressentir de la sympathie pour un violeur. Il y a des trucs impardonnables, même chez un personnage.

Je pense que le problème provient tout simplement du fait que l'auteure n'a pas saisi comment un être humain peut, soudain, craquer et se mettre à tuer des gens, sans signe avant-coureur. De fait, elle a créé un background violent à Tyler afin de justifier le passage à l'acte. Effectivement, ce n'est pas aisé à comprendre. Et même, comprendre, trouver une explication, ne signifie en aucun cas justifier. Ni même pardonner. Mais la compréhension est primordiale pour que cessent un jour ces situations.

54 Minutes est un bon livre, avec une ambiance qui lui est propre, des personnages très travaillés, et ancré dans son temps. Les textos et tweets qui séparent les chapitres sont, eux aussi, très intéressants et participent à la qualité du livre. Néanmoins, il existe de grosses faiblesses au niveau de Tyler, et pour moi, la tentative d'empathie de l'auteure est un échec. L'intérêt de l'oeuvre se situe au niveau du ressenti interne des victimes, et de la narration ( bien que je me pose encore la question quand au personnage de Claire).

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Amelie-Shirakawa 2019-08-22T16:29:29+02:00
Argent

Les + :

Un sujet abordé très important, qui a été à mon sens, très bien exploité. Les émotions des personnages sont bien retranscrites. On est dans un huis clos, on est traversé par l'angoisse, l'horreur, le désespoir et l'incrédulité. On se sent oppressé tout au long de notre lecture. Il y a des passages affreux et terrifiants. On est bien entendu bouleversé face à un tel drame. A côté de ça, il y a des petits moments très beaux, porteur d'espoir.

On rencontre un personnage devenu "psychopathe" (en tout cas ce serait le terme qui s'en rapprocherait le plus pour le décrire). Nous faisons face à un jeune très calculateur, froid, calme, minutieux, aveuglé par la haine et par son envie de vengeance. On se demande durant tout le récit s'il lui reste une petite dose d'humanité. Car il ne ressent absolument rien pour les victimes.

D'autres sujets assez forts et poignants sont également abordés. J'ai trouvé ça intelligent et bien amené.

La manière dont le récit est découpé. Ça met en avant une sensation de lenteur extrême dans le déroulement des événements. On a l'impression que ça ne se terminera jamais. On a aussi accès au point de vue de divers personnages. On prend connaissance de leurs doutes, leurs regrets, leur culpabilité.

Un ouvrage qui nous fait nous poser des questions. Est-ce qu'il y avait eu des signes avant coureur ? Aurait-on pu éviter une telle tragédie ? Ça nous montre également que nos agissements peuvent avoir de graves répercutions sur autrui. Que de simples mots ou un seul comportement peuvent faire tout basculer. Mais aussi que certaines personnes n'arrivent tout simplement pas à faire leur deuil. Qu'elles peuvent se laisser entièrement envahir par le désespoir et la tristesse. Sans laisser de place au reste. On se demande également comment un être humain puisse devenir un tel monstre sans aucun état d'âme.

Les - :

J'ai trouvé certains passages inutiles. Comme s'ils étaient juste là pour combler un peu le vide et augmenter cette terrible attente. Comme si l'auteure voulait juste jouer avec nos nerfs.

Des « Tweets » beaucoup trop répétitifs (ils disent toujours plus ou moins la même chose). Ces éléments auraient pu être mieux exploités à mon goût.

La fin ouverte. J'aurai aimé en savoir plus sur le devenir des survivants, avoir un épilogue. Particulièrement concernant Autumn.

En conclusion, c'était une expérience de lecture déroutante, troublante et fortement anxiogène. Tout ceci fait froid dans le dos. On ne peut pas en ressortir indemne. Cette histoire nous prend aux tripes et nous donne la nausée. L'auteur ne ménage pas du tout ses lecteurs. Elle montre une réalité telle qu'elle est. On fait face à l'horreur et à l'injustice de la situation. On pense à toutes ces victimes innocentes. Comme c'est d'ailleurs le cas dans tous les événements de ce type. Je vous recommande cet ouvrage car c'est important de prendre conscience que ces choses existent réellement, et que parfois, elles pourraient être évitées.

Ma note :

16/20

Lien : https://ayane-passions.blogspot.com/2019/08/54-minutes-marieke-nijkamp.html

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"54 minutes" est sorti 2019-10-09T07:48:27+02:00 en version poche
background Layer 1 09 Octobre

Dates de sortie

54 minutes

  • France : 2017-11-02 (Français)
  • France : 2019-10-09 - Poche (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • This Is Where It Ends - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 244
Commentaires 76
Extraits 23
Evaluations 126
Note globale 7.92 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode