Livres
482 255
Membres
468 911

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Revanche



Description ajoutée par anonyme 2013-06-27T20:00:17+02:00

Résumé

Jusqu'où irez-vous pour connaître la vérité ?

Kai et Jem sont inséparables. Jem aime secrètement son meilleur ami, qui serait l'homme idéal s'il ne préférait pas les garçons... A la fin d'une soirée d'ivresse chez des amis communs, Jem rentre seule chez elle, Kai demeurant étonnamment introuvable.

C'est le lendemain que tout bascule : la jeune fille reçoit un email de la part de ce dernier, avec en pièce jointe une vidéo de lui en compagnie d'un garçon qu'il a trouvé postée sur internet. Cette vidéo compromettante est très vite partagée par tout le lycée et Kai reçoit une salve de mails agressifs qu'il ne peut bientôt plus supporter. Lui qui n'avait pas encore fait son coming out finit par craquer et se suicide...

A la suite de ce drame, Jem prend alors trois résolutions : découvrir la vérité, venger son ami et se suicider elle aussi. Les tiendra-t-elle ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 847 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par DML12 2013-09-08T17:47:54+02:00

“ I used to imagine what life would be like if I didn’t like boys. Because you know what? If I didn’t like boys, I would be truly madly deeply in love with you. Oops.”

« J'avais l'habitude d'imaginer comment la vie serait si je n'aimais pas les garçons. Parce que tu sais quoi ? Si je n'étais pas gay, je serais sincèrement, follement, profondément amoureux de toi. Oups. »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

http://wandering-world.skyrock.com/3146253302-Undone.html

Elle a réussi. Une fois de plus, elle a réussi. Alors qu'à un certain moment je n'y croyais plus trop, Cat Clarke a réussi. Elle a réussi à me faire pleurer devant toute ma famille. Elle a réussi à me faire trembler et à m'arracher le cœur, à me couper le souffle et à me retourner l'estomac, à me faire vivre une aventure tellement intense que c'est comme si je l'avais rêvée. Elle a dépassé toutes mes attentes, alors que nous savons tous qu'elles étaient juste inaccessibles. Mais elle l'a fait. Undone est un coup de cœur. En fait, non. C'est tellement plus que ça. Je suis en train de vivre une véritable gueule de bois livresque. Je ne comprends pas comment les gens autour de moi peuvent continuer à agir normalement alors que mes sentiments viennent juste d'être éclatés, détruits, ravagés. Ce n'est pas normal. Undone m'a bouleversé. Undone m'a dérangé. Undone occupe mon esprit. Undone fait frissonner mes mains. Undone va me hanter. Undone va m'obséder.

Écrire cet avis ne va pas être une partie de plaisir. Loin de là même, je pense. Voyez-vous, je plains sérieusement le prochain livre que je vais lire, parce qu'il ne pourra pas arriver à la cheville de ce roman. Il y a tellement de choses à dire. Tellement de choses à ressentir. Tellement de choses à vivre. Je pense que je ne e dirai jamais assez : Cat Clarke est, en l'espace de quelques mois seulement, devenue ma déesse en tant qu'auteure de Young-Adult. Je ne vous cache pas qu'après avoir lu Confusion et Torn, j'en attendais donc beaucoup venant de Undone. Surtout que les avis sur Goodreads étaient vraiment excellents, et qu'ils promettaient la réception de nombreuses claques. Je m'étais préparé à ça. Et, franchement, je ne pensais pas que Cat Clarke pouvait dépasser les limites déjà parfaites qu'elle s'était imposée avec ses deux précédents ouvrages. Sauf qu'elle l'a fait. Et merveilleusement bien, en plus. Undone m'a dévasté.

Undone c'est, avant tout, l'histoire de Jemima et de Kai. Une histoire d'amitié renversante et émouvante au possible, qui ne laissera personne de marbre. Kai est homosexuel et, malheureusement pour elle, Jem a complètement craquée pour lui depuis leur plus tendre enfance. La situation est assez spéciale et assez amusante quand on y pense, et Jem a appris à faire avec. Tout était parfait, jusqu'au jour où une vidéo de Kai a été mise en ligne. Vidéo dans laquelle on comprend clairement qu'il est gay. Pour Jem, ce n'est pas grand chose. Il va savoir vivre avec. Sauf que les choses ne se passent pas exactement comme ça. Kai se suicide, laissant derrière lui une Jem détruite. Mais il n'a pas vraiment dit son dernier mot. En effet, il a laissé douze lettres, une pour chaque mois de l'année, à Jemima.

Je n'ai pas vraiment l'habitude de développer un peu plus le résumé d'une histoire mais, pour écrire mon avis, je pense que cela est nécessaire. Sinon, vous ne comprendriez pas du tout mon ressenti sur l'héroïne, Jem. Jem est un personnage hors du commun. Mais pas le sens que vous pourriez croire. Elle n'est pas parfaite. Elle n'est pas plus intelligente, plus belle, plus connue ou plus forte que les autres. Elle est hors du commun parce qu'elle est dérangeante. Je ne sais pas vraiment si je me suis réellement attaché à elle. Quoique les larmes que j'ai laissé couler une fois ma lecture terminée me penchent à dire oui. Je vous explique : Jem s'est mise en tête de venger la mort de Kai. Pour elle, les responsables de son suicide ne sont autre que les élèves les plus populaires du lycée. Elle va donc décider de s'introduire dans leur cercle très fermé, pour le détruire de l'intérieur.

Undone nous permet donc de totalement et exclusivement vivre son désir de revanche. Au départ, j'ai eu du mal à la cerner. Puis au bout d'un moment, clac. Je me suis mis à l'adorer. Je ne sais pas comment ni pourquoi, mais un milliard de papillons se sont mis à battre des ailes dans mon ventre. Le truc, c'est que Cat Clarke joue carrément avec la santé mentale de Jem. Et, vous me connaissez, j'ai adoré ça. A des dizaines de reprises je me dis : "Non. Non ce n'est pas possible. Elle n'a pas fait ça. Oh purée si, elle l'a fait.". Et je parlais aussi bien pour Jem que pour l'auteure. Elles nous en font véritablement voir de toutes les couleurs. Jem m'a dérangé. Mais, genre, VRAIMENT dérangé. Le "est-ce-qu'elle-est-folle-ou-quoi-?" dérangé. Je n'arrive même pas décrire mes sentiments vis-à-vis d'elle. Elle à beau débloquer complètement et être prête à toucher la folie du doigt pour venger la mort de Kai, elle n'en reste pas moins touchante et renversante. Mais je ne devrais même pas m'en étonner. Cat Clarke a toujours eu ce pouvoir. Elle sait rendre ses protagonistes réels. Concrets. Cohérents. Humains. Destructeurs. J'ai souffert physiquement pour Jem. Je ne vous parle même pas de mon mental, qui est pratiquement décédé, là tout de suite. Jem est une étoile. Un peu folle et inquiétante, mais personne n'est parfait, non ? Puis sa quête de revanche pour son meilleur ami est magnifique, en un sens. Dangereuse, dérangeante et déchirante, mais magnifique.

Hormis Jem, Kai m'a, lui aussi, énormément convaincu. Il m'a touché comme rarement un personnage l'a fait. L'idée de ses lettres m'a carrément tué. Le retrouver chaque mois était devenu vital, aussi bien pour Jem que pour moi. Il m'a fait rire. D'ailleurs, le roman en général m'a fait rire. Plutôt bizarre. Enfin personnellement, je trouve ça juste magique. Cat Clarke a le don de nous faire sourire alors que l'ambiance de son récit est noire et ensorcelante. C'est juste... Ouaw. Kai m'a fait pleurer. Kai m'a donné envie de vivre. De sourire. De profiter de chaque seconde. Kai m'a tué, au même titre que Jem. Ces deux-là, ainsi que leur amitié inébranlable, ont fait saigner mon cœur et mon âme.

Niveau rebondissements, c'est l'explosion. Bon par contre, j'ai noté un petit bémol. Voyez-vous, je me suis quand même dit au bout d'une centaine de pages que j'en attendais trop, comme dit un peu plus haut. Cat Clarke ne faisait que tâter le terrain et mettre en place les bases de son récit. Je ne dis pas que c'était ennuyant, loin de là, mais j'aurais aimé que tout aille un tout petit plus vite. En même temps, je ne suis absolument pas objectif vu que j'avais mis la barre très haut. Donc bon. Toujours est-il que j'ai eu peur d'être déçu à un moment, et que je comprendrais totalement que certaines personnes trouvent quelques longueurs assommantes. Je le répète, ça n'a pas été mon cas, mais je préfère vous avertir. Mais Cat Clarke se rattrape parfaitement bien avec la suite de son histoire. La preuve, j'ai mis 6/5 à Undone malgré ce minuscule défaut, cela veut tout dire. Les coups de théâtre vont crescendo, et, au fur et à mesure que l'intrigue se développe, c'est comme si l'auteure nous enfonçait des coups de poignard dans l'estomac. On souffre vraiment. J'ai dû poser plusieurs fois le roman pour reprendre mon souffle. Undone, c'est ce genre de livre. Celui qui vous fait transpirer, qui vous pousse à aller voir votre demie sœur à 1h30 du matin dans sa chambre pour lui parler de vos sentiments carrément emmêlés les uns aux autres, qui vous empêche de dormir et vous pousse à réfléchir. Undone, c'est une histoire qui vous fait du mal et qui arrive à vous faire aimer ça. L'overdose nous guette à chaque page, tel un précipice mortel, et on se jette pourtant tête la première à l'eau.

Quand je vous dis qu'il vous pousse à réfléchir, j'entends par-là qu'il vous pousse VRAIMENT à réfléchir. Il y a tellement tellement tellement de messages à déchiffrer. Tellement de symboliques à comprendre. Tellement de choses à creuser et à interpréter. Rien que le fait que Jem puisse s'introduire dans le groupe le plus populaire du lycée laisse à penser : il ne serait donc pas si horrible que ça ? Il ne jugerait donc personne ? Et si ce que l'on pensait de lui était totalement faux ? Bon ok, à l'écrit ça paraît stupide, mais, quand j'y pense, je vous jure que les réflexions sont hyper importantes. Puis même, la revanche de Jem est ultra perturbante. De toute manière, tout est perturbant dans ce livre.

Amitiés, trahisons, mensonges et amours s'entremêlent et s'entrechoquent dans Undone. Je vous jure que la romance présente dans cette histoire m'a bouleversé. A cause de Jem, une fois de plus. Il y a du sexe. Beaucoup de sexe, d'ailleurs. Il y a des instants chargés de passion et d'émotions. Il y a des moments perdus entre beauté et horreur. Puis il y a des heures de lecture enchanteresses et palpitantes, qui ressemblent terriblement à des secondes qui s'engrènent trop vite.

Avec Undone, Cat Clarke va encore plus loin. Encore plus au cœur même des choses : des sentiments, des désirs, et de tous les éléments qui font de nous des êtres imparfaits. Elle a réussi à créer une histoire encore plus intense, plus touchante, plus à fleur de peau que ses précédents récits, chose qui semblait être juste impossible et impensable. Je ne sais pas si vous l'avez remarqué, mais je n'ai pas pu m'empêcher de répéter les mots "dérangeant", "perturbant" et "obsédant". Mais Undone, c'est ça. Une histoire dérangeante et perturbante, qui ne peut pas s'empêcher de nous obséder. Je reviendrai souvent à ce livre, à ses personnages et à son histoire. J'en suis intimement persuadé.

Suite de ma chronique : http://wandering-world.skyrock.com/3146253302-Undone.html

Afficher en entier
En train de lire

Originalement posté sur : http://sous-ma-couverture.blogspot.fr/2013/07/undone-revanche-par-cat-clarke.html

Quand Cat Clarke me brise le coeur

Ce roman est une énorme morale de 500 pages. Sur tout ce qu'on rencontre dans l'adolescence. La brutalité, l'humiliation, le mensonge, la trahison. L'amitié surtout. C'est une énorme, superbe, fantastique, magnifique histoire d'amitié, qui tourne mal. Beaucoup trop mal pour mon petit coeur sensible, et une boule s'est logée dans ma gorge, pour ne jamais partir. Elle est toujours là, à titre informatif. Et j'ai détesté. Parce que j'ai adoré cette souffrance. J'ai détesté et adoré Cat Clarke. J'ai détesté et adoré Undone, et l'un n'allant pas sans l'autre, je suis véritablement maso. Mais est-ce qu'on ne l'est pas tous? Si vous dites non, vous êtes des mythos :P

Malgré l'amour que ressent Jem pour Kai, il s'agit surtout et avant tout d'amitié, puisque Kai est homosexuel. Et je peux vous dire que c'est l'amitié la plus belle, la plus intense, et la plus destructrice que j'ai eu le plaisir de lire. Mon coeur est carrément brisé, en mille morceaux. Sans rire. Vous moquez pas.

Kai brille en quelque sorte par son absence. Et la façon dont Jem parle de sa vie sans lui, le manque, le besoin qu'elle ressent, c'est tellement magnifiquement écrit et décrit, que Kai ME manquait. Ce manque semblait tellement réel, que c'en était TOTALEMENT déchirant.

Mais il ne s'agit pas seulement d'amour/amitié.

Si la relation entre Jem et Kai est le point central de l'intrigue, Jem se promet de venger Kai, peu importe le prix. Contre leur volonté.

Le suicide de Kai a totalement perturbé notre protagoniste. Et moi aussi. Elle n'est pas remarquable par les critères habituels qu'on retrouve généralement dans les YA, parce qu'au final, on n'apprend très peu de choses sur Jem. Les seuls éléments que Cat nous livre sont ses sentiments et son évolution, et elle se garde même de nous révéler une part des pensées de Jem - qui est narratrice, soit dit en passant.

Jem évolue donc, avec "l'aide de Kai" en quelque sorte, qui la pousse à devenir son exact opposé, totalement déterminée à venger son meilleur ami. Les trahisons et les mensonges rythment le roman, et l'objectif n'est (quasiment) jamais perdu de vue, et parfois je me suis demandé "pourquoi je l'approuve? Ça va beaucoup trop loin!" Mais je suppose qu'à sa place, j'aurais aussi vengé la personne la plus importante de ma vie et de mon monde.

Cependant, Jem est prise à son propre jeu et l'impensable (pour elle, du moins) se produit.

Il y a pas mal de personnages secondaires, et j'ai eu du mal à m'attacher à eux, et pourtant, c'est venu. Au fil des pages, je me suis attachée, accrochée, et une fois accrochée, je n'ai pas su m'en défaire. Une vraie moule, j'vous jure.

Il s'agit pourtant du genre de personne que je n'aime pas, tout comme Jem.

Le suicide: Attention, je m'aventure dans un sujet difficile.

Dans les YA, on est souvent confronté à la mort. Accident, maladie ou suicide, il est rare d'y échapper, d'une façon ou d'une autre - en tant que lecteur, je veux dire. Si la mort me perturbe beaucoup, me repousse, la cause du suicide me rend terriblement triste et pas du tout à l'aise. Non pas que j'aie vécu un événement de ce genre dans ma vie, ou quoi. Mais je pense que le suicide est la mort la plus perturbante de toute. Parce qu'elle n'est pas naturelle, ou normale. Une maladie, ça arrive. C'est vraiment pas cool, je déteste ça, mais ça arrive "naturellement", disons. Un accident est imprévu, et c'est pas cool non plus, tu ne le vois pas venir, et comme la maladie c'est contre ta volonté.

Le suicide en revanche, est un acte prémédité - avec plus ou moins de réflexion. Il surpasse le goût pour la vie, et la peur de la mort. Et la situation d'une personne suicidaire me rend profondément triste, parce que le désespoir doit être tellement intense pour en arriver à vouloir tout quitter - ta vie, ton monde, ton corps, ton esprit. Si certains disent que c'est un acte égoïste, je trouve que c'est un acte "courageux", parce qu'à leur place, j'aurais tellement peur que je saurais pas comment m'y prendre.

J'ai mal pour Kai - réellement et où sont ces putains de mouchoirs, et Undone a ravivé de douloureux souvenirs: ceux de Forbidden de Tabitha Suzuma.

Pour finir

Ce roman est un roman très très "psychologique", profondément marquant, on en ressort pas indemne. Si j'ai beaucoup aimé Confusion, par la confusion qu'il créé justement, et un peu moins Cruelles, Cat Clarke a vraiment mis le paquet sur ce roman. On ne risque pas de manquer d'émotion, contrairement aux mouchoirs (Si j'insiste sur ce point, ce n'est VRAIMENT PAS POUR RIEN!!).

Contrairement aux deux premiers romans, la fin est, disons, "fermée". Terriblement fermée. Injustement fermée. Douloureusement fermée. Et je crois que je préférais les fins ouvertes, en fait.

BONNE CHANCE LES GARS.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par marie-rz 2019-05-08T11:25:40+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Stor-m 2019-11-18T11:39:15+01:00
Or

Depuis qu’ils sont enfants, Kai et Jemina, dites Jem, sont inséparables et partagent tout en commun. Jem sait tout de Kai, et Kai sait tout de Jem, même le fait que la jeune fille soit profondément amoureuse de lui, alors que lui est profondément gay. Mais depuis le temps, Jem s’est faite à l’idée.

Mais voilà : une vidéo à contenu sexuel présentant Kai et un autre garçon au visage flouté a été anonymement postée. Celui ne l’a pas supporté, et s’est suicidé quelques jours après l’immense vague d’insultes qu’il a reçus (le respect avant tout, ne l’oubliez pas, et réflechissez avant de dire n’importe quoi). Endueillée mais surtout enragée, Jem est déterminée à faire payer un à un, personne par personne ceux qui ont fait souffrir Kai.

Jusqu’à en payer durement les conséquences.

On va pas se le cacher, j’ai vraiment adoré lire Revanche ; la plume de Cat Clarke est juste précise sans en faire trop, et l’histoire se lit comme un bonbon - rapidement et sans pouvoir s’arrêter. Mais énorme problème de ce bouquin (même énorme n’est pas assez pour qualifier le soucis qui vient) : Jemina.

Je suis désolée de le dire, mais ce n’est juste qu’une connasse dénuée de tout sentiment, TROP naïve, impulsive et extrêmement maivaise.

Gâcher la vie des autres (pour ceux qui ont su pour Sasha à la fin, vous savez de quoi je parle) au détriment de soi est juste dégueulasse. En fait, du début à la fin, j’avais l’impression que pour elle, le « Groupe Populaire » (on est pas dans High School Musical nom d’une confiture) est juste un assortiment de gens beaux, très très bêtes, et au coeur pareil à celui d’Ombrage dans Harry Potter. Mais en prenant du recul, je peux peut être mettre ça sur Louise, la soeur de Kai, qui est un peu tout le portrait de personne « populaire » que j’ai décrit. Jem se base sur elle et « distribue » le portrait aux autres, ce qui est très dérangeant et reflète ses capacités émotionnelles à se fixer une image précise de quelqu’un sans chercher à le connaître.

Pour certains, la déchéance et la détermination de cette héroïne est plutôt originale, et l’ont même adorée. Mais pour moi, c’est juste un gros NON à la Simon Cowell.

Et cette fin qui était beaucoup trop prévisible, on en parle ? [spoiler]Dès le début j’avais deviné le coupable de toute l’histoire. Cat Clarke a laissé, à mon avis, beaucoup trop d’éléments qui donnent un côté prévisible à l’histoire. [/

Mais pour englober le tout, j’ai plus qu’aimé lire le premier roman d’une autrice qui promets, malgré le fait que Jemina fasse partie des personnages pour qui j’ai envie d’imprimer la photo et d’y jeter des fléchettes enflammées.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Tiboude 2019-09-16T17:30:51+02:00
Or

Mais comment fait-elle ? Cat Clarke est vraiment l'une de mes auteurs favoris, pourquoi ? Parce qu'à chaque fois elle parvient à me surprendre, à m'arracher des larmes, à me transporter, à me faire douter et à remettre ma vision des choses en question. A chaque fois. C'est ce qu'on appelle un génie. Tout simplement. C'est un génie de l'écriture.

Ses histoire son poignantes. Son écriture est réaliste. Ses personnages sont imparfaits et par conséquent vrais. En fait, ses œuvres sont indescriptibles.

Avec Revanche, elle nous écrase encore une fois le cœur. Elle nous mélange les neurones. On arrive à se dire que finalement, la revanche n'est pas quelque chose de si mauvais. Mais en même temps on se dit que c'est bien trop que tout cela va beaucoup mais alors beaucoup trop loin. Mais après on se demande jusqu'où on pourrait aller si on avait perdu la personne la plus chère à notre cœur. Revanche apporte tous ces questionnements incessants qui deviennent à la longue troublants.

Comme d'habitude, l'écriture est parfaite. On se croirait dans le roman. Les personnages sont réalistes et imparfaits ce qui les rend complexes.

Pour finir, ce dénouement... Je ne sais même pas quoi dire. Je suis restée la bouche ouverte dans le métro et j'ai même faillit louper mon arrêt. Je me doutais quelque peu de l'auteur de la vidéo mais de cette fin absolument pas. Ces dernières pages m'ont provoqué un tel flux d'émotions que j'ai eu du mal à m'en remettre.

Bon il ne détrône toujours pas Confusion mais c'est un livre qui est quand même excellent. Comme tous les romans de Cat Clarke.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par katarina24 2019-09-02T19:16:33+02:00
Argent

Super livre je l'ai adoree

Afficher en entier
Commentaire ajouté par viedefun 2019-08-06T19:23:17+02:00
Diamant

Je me souviens très bien du tapage médiatique sur la blogosphère et booktube lors de la sortie de ce livre en 2013. Nous sommes maintenant en 2019 et je me décide enfin à lire "Revanche" et....J'ai adoré !

Certes le récit est plutôt sombre puisque nous suivons les pensées, et le cheminement psychologique, d'une lycéenne en deuil, qui a perdu son meilleur (et unique) ami et qui aurait vraiment eu besoin d'être suivie par un psychologue, voire un psychiatre (bravo aux parents qui n'ont vraiment pas eu beaucoup de jugeote et n'ont pas du tout assuré sur ce coup-là...).

Au lieu de ça, Jem, notre héroïne, va surmonter le trou abyssal causé par l'absence de Kai en se concoctant une sale petite vengeance bien vicieuse sur le groupe de lycéens populaires qu'elle juge responsables du suicide de son ami....

C'est dérangeant, c'est injuste à beaucoup d'égard, c'est aussi jouissif car évidemment, on ne peut que se projeter dans les pensées jusqu'au-boutistes de cette gamine paumée qui s'est promis dès le départ de rejoindre son ami dans la mort après l'avoir vengé.....

Je recommande cette lecture bien évidemment, car elle nous dépeint un portrait vraiment sombre de la jeunesse anglaise - et qui n'a pas dû s'améliorer depuis, vu le développement exponentiel des réseaux sociaux et donc du harcèlement en ligne...).

J'avoue que lorsque j'ai débuté ce livre, je ne m'attendais pas du tout au chemin qu'a pris l'auteure anglaise Cat Clarke et c'est justement ça la magie de la lecture ! Une fois le livre achevé, je suis restée un peu sonnée et ça c'est chouette ! Ce bouquin a fait son job (c'est à dire me surprendre, voire me choquer) et c'est vraiment génial !

Ma note : 18,5/20

Mon avis complet sur : https://lespassionsdeviedefun.blogspot.com/2019/08/revanche.html

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Enayless 2019-07-06T11:10:56+02:00
Diamant

Au début, l'écriture m'a un peu dérangée. J'avais l'impression que c'était une ado de 14 ans qui écrivait. Toutefois, une fois passé cet obstacle, l'histoire était très prenante et terriblement 'dark'. On ressent un profond sentiment de vengeance et la capacité à aller jusqu'au bout de la noirceur s'il le faut. La fin est saisissante... J'ai eu beaucoup de mal à enchainer sur un autre livre tant celui-ci m'avait perturbée!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Loloccht 2019-07-03T23:18:20+02:00
Argent

Je n'en n'attendais pas moins de Cat Clarke... une fin bouleversante et inattendue à couper le souffle mais qui ne pouvais pas être autrement ! Finalement toute l'histoire est une morale. L'adolescence... l'âge d'or et le moment de floraison du caractère, révélé par nos choix et nos fréquentations.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par amandinexo 2019-06-30T23:01:15+02:00
Or

Après avoir lu et entendu de nombreux avis sur ce roman, je me suis ENFIN lancée depuis le temps que je me projetais à lire ce livre. J'ai eu tellement d'échos que j'avais peur d'être déçue. Au final, j'ai beaucoup, beaucoup aimé ma lecture !

Ce que j'ai surtout adoré sont les thématiques du bouquin. J'étais très curieuse de voir comment l'homosexualité, l'harcèlement et le suicide allaient être traités. Malgré ces sujets bien sombres, Cat Clarke nous propose un style léger et efficace.

Dés les premières pages, j'ai été prise par l'histoire. L'intrigue est prenante. Je voulais connaître à chaque fois la suite des événements. J'ai peut-être senti un moment de mou mais lorsque la vérité éclate, tout s'enchaîne et il m'a été impossible de lâcher le livre. C'est un récit hyper addictif qui m'a envoûtée du début à la fin.

Ce qui m'a fascinée est l'évolution de notre protagoniste. J'ai trouvé son caractère tellement réaliste. Cette jeune ado mise à l'écart par ses camarades m'a tellement fait penser à moi à son âge. Je me suis assez vite identifiée. Plus j'avançais dans l'intrigue, plus elle me surprenait dans le bon sens du terme.Elle ne prend pas les bonnes décisions et c'est justement ça qui m'a plu. Cependant, il est vrai que son désir de vengeance devenait de plus en plus ridicule. J'avais envie de la secouer un peu.

J'avais très vite deviné les coupables qui ont orchestré la mise en ligne de la vidéo qui a conduit Kai à se suicider. Il y avait par contre un détail qui m'a manquée et quand je l'ai découvert, ça m'a fait l'effet d'une petite gifle.

J'ai été secouée d'émotions surtout avec cet événement imprévu du plan de notre protagoniste. C'est à ce moment là que je me suis rendue compte que je me suis prise de sympathie à la Bande Populaire. Comme Jem, ils étaient à mes yeux des pions et petit à petit, je me suis rendue compte qu'ils étaient plutôt cool (sauf Stu quand même pas !).

En somme, ce fut une très, très bonne lecture que je recommande fortement.

(Je sais pas si certains ont été déstabilisés mais il y a une grosse erreur de traduction dans le livre)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Carmel 2019-06-25T20:59:54+02:00
Diamant

C'est le premier livre de Cat Clarke que j'ai lu et WOW. Quand j'y repense, j'ai encore cette douleur dans mon ventre, ce vide que j'ai ressenti en lisant les dernières pages et cette envie de crier. L'auteure, de par son style d'écriture et cette facilité avec laquelle elle peut nous transmettre des émotions nous fait vivre avec tellement d'intensité ce moment si difficile qu'est le suicide d'un proche, le suicide de Kai. Je crois que ce livre me marquera à jamais.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gaef 2019-06-22T15:34:39+02:00
Lu aussi

Un livre que j'ai lu il y a quelques temps déjà mais qui m'a laissée un peu perplexe.

Autant je comprends (enfin, je pense comprendre) ce qu'a voulu faire l'auteur, à savoir que dans sa colère, l'héroïne oublie la logique, autant je pense que ça n'a pas été très bien fait.

J'ai crâmé très tôt qui était le responsable de la mort de son meilleur ami mais, ça encore, ce n'est pas le problème.

Pour moi, le gros défaut réside Spoiler(cliquez pour révéler) dans le fait qu'elle décide que telle personne et telle personne est responsable, sans le moindre début de preuves. Je pense que s'il n'y avait eu qu'une minuscule preuve, un indice allant dans ce sens, ça serait mieux passé pour moi. Parce que là, clairement, pour moi, truc lui a dit "à ton avis, qui est responsable ?" Elle a emis une hypothèse qu'elle a considérée comme vraie uniquement (dans mon souvenir) parce qu'elle les aime pas..

Bref, pour moi, c'est le plus gros défaut du roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par astridg 2019-06-17T22:14:52+02:00
Argent

Même si toute la partie du "milieu" aurait pu être un peu écourtée, ce roman m'a beaucoup plu - en particulier l'histoire de Kai, très touchante. Le déroulement de l'histoire est assez terrible, en fait ! On se pose beaucoup de questions et on se demande bien comment tout ça va se terminer. La fin est très bouleversante (et inattendue en ce qui me concerne !)...

Afficher en entier

Dates de sortie

Revanche

  • France : 2013-10-17 (Français)
  • Canada : 2013-11-25 (Français)
  • USA : 2013-01-31 (English)

Activité récente

Pychu l'ajoute dans sa biblio or
2019-12-31T17:25:05+01:00
Stor-m le place en liste or
2019-12-24T17:57:20+01:00

Titres alternatifs

  • Revanche, Tome 3 - Français
  • Undone - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 1847
Commentaires 397
Extraits 94
Evaluations 565
Note globale 8.63 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode