Livres
627 398
Membres
735 376

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le soleil est pour toi



Description ajoutée par clary-bouquineuse 2015-03-21T16:14:55+01:00

Résumé

Noah et Jude sont plus que frère et soeur, ils sont jumeaux, fusionnels. Sous le ciel bleu de Californie, Noah, le solitaire, dessine constamment et tombe amoureux de Brian, le garçon magnétique qui habite à côté. Tandis que Jude, l'exubérante, la casse-cou, est passionnée par la sculpture.

Mais aujourd'hui ils ont 16 ans et ne se parlent plus. Un événement dramatique les a anéantis et leurs chemins se sont séparés. Jusqu'à ce que Jude rencontre un beau garçon écorché et insaisissable, ainsi que son mentor, un célèbre sculpteur...

Chacun des deux jumeaux doit retrouver la moitié de vérité qui lui manque.

Un livre superbe, lumineux, bouleversant, où s'entremêlent, comme dans la vie, la tristesse et la joie, et qui déborde de romantisme et de passion.

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 179 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Milie_Baker 2015-03-14T13:39:43+01:00

"Platon avait une théorie selon laquelle il existait autrefois des êtres dotés de quatre jambes, quatre bras et deux têtes. Ils étaient parfaitement indépendants, heureux et puissants. Trop puissants au goût de Zeux, qui les a coupés en deux et éparpillés aux quatre coins du monde, si bien que les humains sont maintenant condamnés à rechercher éternellement leur moitié, celle qui partageait jadis leur âme. Seuls les êtres les humains les plus chanceux retrouvent leur moitié coupée, tu sais. "

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Pour moi, ce livre, c'est juste une bombe. Et encore, ce n'est pas lui rendre toute sa superbe.

J'avais lu Le Ciel est partout, et j'ai retrouvé dans Le Soleil est pour toi ce qui m'avait enchanté dans le premier roman de Jandy Nelson, mais j'ai peut-être encore plus aimé celui-ci. La façon dont l'auteure manie les mots me subjugue, ses personnages me rendent dingue, et refermer le livre de temps à autre est à la fois une nécessité (pour ne pas mourir foudroyée par l'émotion) et un déchirement (impossible d'abandonner NoahetJude à leur sort)

Les personnages. Sans doute est-ce le gros point fort du livre. A moins que ce ne soit l'écriture, ou l'humour, ou l'histoire. Oui, mon avis n'est pas parfaitement tranché là-dessus.

Noah, tout d'abord. Incontestablement mon préféré. Parce que j'ai ressenti ses dessins plus que je ne les ais vus, que moi aussi je voudrais avoir le sang qui brille, et que je suis bien contente de ne pas être un cheval (comme ça, ça peut paraitre dénué de sens, mais lisez-le!). Je suis irrémédiablement folle de ce personnage. C'est bien dommage qu'il soit de l'autre bord, et imaginaire, en plus. Il est étrange à souhait, et même si j'ai eu envie de le fracasser contre les murs assez souvent (comme tous les personnages de ce livre, je crois), je l'aime de toutes mes forces.

Jude est merveilleuse aussi. Avec ses fantômes et sa bible étrange, ses superstitions par centaines et son hypocondrie de charmante cinglée. Elle aussi, j'ai parfois eu envie de lui mettre une gifle. Mais c'est tant mieux. Les personnages de ce livre sont tellement humaines, tellement rongés de colère et de jalousie qu'ils font des erreurs à la limite du pardonnable, qu'on a envie de les secouer dans tous les sens, et ça les rend encore plus beau.

Je ne parlerais même pas d'Oscar et encore moins de Brian, qui sont géniaux aussi, à leur manière décalée. Je ne m'étalerais pas non plus sur Benjamin, Granny, Guillermo et Dianna, parce que je n'en finirais jamais, mais j'ai aimé et détesté chaque personnages une paire de fois. Ils valent tous le détour. Mille fois le détour.

Il y a dans la façon d'écrire de Jandy Nelson tellement d'émotions que ça m'a coupé le souffle à plusieurs reprises. J'ai été NoahetJude. J'ai été en colère avec eux, j'ai été triste avec eux, j'ai compris chacun de leur faux pas, je les ai détestés et adorés, je me suis complétement perdue sous le soleil de la Californie, en oubliant un peu de revenir chez moi.

J'ai tellement de choses à dire. Pas assez de mots.

L'histoire est géniale, terriblement humaine. La fin est parfaite, sans doute un peu trop, mais j'étais tellement accrochée aux jumeaux que je n'arrive pas à en vouloir à ce dénouement un peu idyllique.

Il y a eu peu de livres pour me secouer autant que celui-là, je dois dire. Je doute de m'en remettre très vite. Pour vous dire, je me suis réveillée au milieu de la nuit, obsédée par ce qui allait se passer, et je me suis remise à lire pendant trois heures, quitte à abandonner pour ça l'idée d'être concentrée en cours le lendemain.

Je vais m'arrêter là, parce que de toute façon, je n'arriverai pas à rendre ce que j'ai ressenti. Ne passez pas à côté de ce livre, vraiment.

PS: La couverture, le résumé et le titre rendent un effet un peu (plus que ça) mièvre qui ne reflète pas le contenu, de mon point de vue du moins, ne vous arrêtez pas à ça.

Afficher en entier
Or

J'ai fini ce livre aujourd'hui. Je l'avais également commencé aujourd'hui. Une fois commencé, impossible de le lâcher ! C'est beau, triste, drole, ça vous fait fondre le coeur puis ça vous le retourne de chagrin. Vous aimez et détestez chacun des personnages mais quoi qu'il arrive vous continuez de lire.

J'étais un peu sceptique quand j'ai vu l'auteur être présentée comme "le nouveau John Green" ou encore "la rencontre entre Rowell et Green" j'ai eu peur que ce soit une pâle copie d'un style populaire en ce moment. Je pense que je ne me suis jamais autant trompée. À lire d'urgence !

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Marie-Pier-2 2018-10-14T22:57:33+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Énorme coup de coeur sur ce livre. Ce livre m'a fait vivre des émotions que je pensais ne pas exister. L'histoire de ses deux personnages est juste poignante et bouleversante. Je ne pensais pas qu'un livre comme lui pouvait regorger autant d'émotions. Je ne saurais pas assez bien expliquer les émotions que j'ai ressenti mais pour le comprendre il faut lire ce livre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Obi-two 2022-11-01T19:01:33+01:00
Diamant

L’amour entre Jude et Noah est si intense qu’elle mérite que mon commentaire commence par ça après d’écrire le fait qu’ils soit vivants, sentimentales, fragiles. Pendant cette lecture j’ai eu l’impression qu’il était posés à côté de moi me regardant lire leur histoire et tourner les pages avec avidité.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Manonclr 2022-10-14T21:07:22+02:00
Lu aussi

J’ai vraiment eu du mal à finir ce livre. Je ne l’ai pas spécialement trouvé bien, même si quelques moments étaient beaux. Le livre est bien écrit mais l’histoire ne m’a pas vraiment parlé !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par clockworkstars 2022-09-15T21:31:12+02:00
Diamant

“Or maybe a person is just made up of a lot of people,” I say. “Maybe we’re accumulating these new selves all the time.” Hauling them in as we make choices, good and bad, as we screw up, step up, lose our minds, find our minds, fall apart, fall in love, as we grieve, grow, retreat from the world, dive into the world, as we make things, as we break things.”

Ce livre était absolument parfait. Pour autant, je comprends que vous ne l'aimiez pas ou bien que vous le trouviez trop lourd, trop plein, trop ailleurs. Je le comprends totalement. Mais je l'ai trouvé trop parfaits que pour vous écoutez le critiquer, j'ai juste besoin de vous dire pourquoi je l'ai tant aimé, pourquoi alors que nous sommes en mars, il complète le podium de mes livres favoris de cette année (par podium j'entends trois livres sur la première place car ils sont tous parfaits à leur manière).

Honnetement si l'on m'avait dit il y a quelques mois "Mila un de tes livres préférés sera un roman queer avec des jumeaux qui ressentent les émotions de l'autre et sautent des falaises, avec parmis eux un qui peint dans sa tête et entend des chevaux dans celle de sa mère et l'autre qui parle à sa grand mère morte et porte des oignons dans ses poches. Puis il y aura aussi ce garçon qui transporte des météorites dans sa sacoche, celui là avec ses yeux vairons et son corps cabossé qui offrent des oranges aux filles et puis enfin ce sculpteur à l'allure grognon qu'on surnommera Igor", si vous m'aviez dit cela il y a quelques mois, je ne vous aurais sans doute pas cru et peut-être même rit au nez. Et pourtant, vous auriez eu tout à fait raison et je vous aurais dû des excuses. Car bordel j’ai aimé ce livre à une puissance infinie et quand je l’ai eu refermé, après avoir tourné la dernière page, j’ai juste su que je venais de lire l’un de ces livres pour lesquels je lis, l’un de ceux qui vaut la peine de passer par des dizaines de roman moyen, si cela peut permettre de le trouver. Ma première pensée en le refermant fut “waw” car c’était le seul mot que j’arrivais à prononcer, mais il fut aussitôt suivi par une certitude que ce livre venait de reconstruire en moi des bouts de mon âme et de mon coeur que d’autres livres ou même la vie, avaient abimés.

En sortant de ce livre, les seules certitudes que j’avais étaient que ce livre m’avait réparé et qu’il était tout simplement parfait. Ce livre était intense, éblouissant, sublime, à couper le souffle. Je devais me forcer à en sortir car je n'arrivais pas à le lâcher alors que j’avais besoin de reprendre mon souffle ou tout simplement de laisser place à mes propres pensées alors que j’étais assiégée par celles de Noah et Jude. Surtout par celles de Noah. Je sais que beaucoup de personnes ont trouvé cela fort lourd à lire et trop métaphorique mais de mon côté cela m’a juste emporté, j’ai plongé dans la tête de cet adolescent sans la moindre réticence et sa façon de penser m’a semblé des plus logiques ? Certes une logique n’appartenant qu’à lui mais j’ai du mal à visualiser des pensées structurées, encore moins pour ce personnage. C’est honnêtement l’un des personnages les mieux écrits que je n’ai jamais eu la chance de croiser. Il est absolument et tout simplement exceptionnel. Il est rempli de défauts, parfois assez gros et a fait des erreurs importantes mais je l’aime avec mon âme entière, cette âme qu’il semble avoir réussi à réparer avec sa sœur et les autres personnages de ce merveilleux livre.

On suit les PDV de Jude et de Noah, à trois ans d'intervalle. Noah quand iels ont 13 ans, voir 14, et Jude quand ils en ont 16. Ils ne se parlent plus, il y a eu un drame. On veut comprendre. On veut avoir une réponse sur le comment tu peux partager l‘univers avec quelqu’un (dans tous les sens du terme) pour ensuite ne plus lui parler du tout et être à la limite de le détester. Alors on commence à lire. On est directement embarqué, d’abord par Noah, ensuite par Jude. Plus que les suivre, on entre directement dans leurs têtes pendant 500 pages, au cœur même de leurs pensées. Alors au bout de quelques instants à leurs côtés on se surprend à essayer d’associer les gens à des animaux, à associer leur âme à des éléments. On se surprend à parler, à penser en métaphore. On se surprend même parfois à ne plus réellement penser par soi-même tellement l’on est juste absorbé.e par les pensées des jumeaux.

Ce roman combine des personnages géniaux et extrêmement bien écrits, des relations amoureuses où l’on sait au premier regards qu’iels sont faits l’un.e pour l’autre et qui sont tout simplement unique, une histoire incroyable qu’on ne veut pas lâcher où plus l’on avance plus on voit les liens, une plume absolument sublime et poétique à cause de laquelle j’ai souligné bien trop de passages dans ce livre et un aesthetic magnifique qui donne envie d’y élire domicile et de juste laisser notre âme vagabonder entre les pages de cette oeuvre d’art pour l’éternité. I’ll give you the sun, c’est aussi des gosses passionnés par l’art, des gosses paumés, meurtris, une relation frère et soeur unique et magnifique et puis des dizaines de fous rires, de sourires, de larmes et de soupirs. C’est un afflux d’émotion que je ne sais gérer, c’est tout à la fois, c’est l’impression de se noyer parmis les mots, les pensées des jumeaux mais de malgré tout savoir respirer et réaliser que se noyer dans leurs pensées est la meilleure chose qui pouvait nous arriver. I’ll give you the sun c’est le musée invisible et l’histoire de la chance, c’est des chapitres très longs mais passionnants dont on ne veut pas sortir, c’est une histoire lgbtq+ et purée ça fait du bien, c’est une histoire de famille aussi, car Jude et Noah se ressemblent autant qu’ils ne diffèrent l’un.e de l’autre. C’est des personnages qui font des grosses conneries, qui merdent bien des fois mais qui ont de si bonnes raisons de le faire qu’il ne nous reste qu’à leur pardonner, qu’à les comprendre, c’est des personnages à la fois solaires et obscurs, avec des passions, des défauts, des qualités, pas des personnages lisses, des personnages profonds et complexes. I’ll give you the sun c’est finir par ne pas pouvoir choisir un personnage favori car on les aime tellement, c’est adorer Noah peut importe le point de vue et finir par faire de même pour Jude, c’est juste tomber amoureux de chacun d’entre eux, de la plume, du livre tout simplement. Oui, I’ll give you the sun c’est tomber amoureux au premier regard alors qu’on ne pensait pas que cela était possible, c’est être profondément attaché à des personnages d’encre et de papier qui semblent tellement plus.

Je pense que je vais terminer cet avis par une phrase tirée de la review d’Ysandre (emmanuelmacronexe) car après tout c’est lui qui m’a donné envie de lire ce livre, c’est dans ses dms qu’on peut retrouver mes réactions en direct, et que je ne me voyais pas ne pas la citer dans cet avis alors que c’est son livre favori. Je veux terminer par cette phrase car c’est la seule qui peut définir réellement tout ce que j’ai encore à dire.

“Thank you Jandy Nelson, thank you I’ll give you the sun for changing my life forever.”

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Plassans 2022-09-15T20:06:02+02:00
Argent

L’humour est très présent . Certains passages sont vraiment très drôles, nous faisant sourire et rire. Quand d’autres sont beaucoup plus émouvants. Le mélange est fait avec soin et délicatesse, là où il faut quand il le faut. Si j’avais eu les larmes aux yeux (pour ne pas dire pleurer) dans le premier cela n’a pas été le cas ici. Je l’ai trouvé moins triste que Le ciel est partout. Il n’en est pas pour autant plus léger bien au contraire. On y touche des sujets sensibles mais toujours avec beaucoup de pudeur que ce soit la jalousie entre frère et sœur, la dispute de l’amour parental, les préférences, le deuil, l’homosexualité, les addictions, l’adultère, … Mais toujours de manière délicate, sans tomber dans la tragédie.

Un roman presque sans faute. Mais je n’ai pas pu passer outre les longueurs des 3 premiers chapitres. Surtout dans le premier et le troisième. Mais à part ça, ce livre est plutôt bon et je ne peux que vous conseiller de lire !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Inconnu_0402 2022-05-22T21:05:03+02:00
Diamant

J’ai adooooré ce livre. Un de mes préférés. Il est super prenant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Nanou_ 2022-04-19T00:25:54+02:00
Bronze

Ce livre est magnifiquement bien écrit.

On ressent parfaitement toutes les émotions et la sensibilité des personnages.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par moline 2022-04-07T20:30:04+02:00
Diamant

Ce livre est un poème que j'ai envie d'apprendre par cœur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Camley 2022-03-06T06:01:31+01:00
Or

Une histoire qui m'a laissé un bon mais triste souvenir.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par juliebch 2022-02-14T13:01:36+01:00
Argent

J'ai bien aimé cette lecture. Une découverte pour moi de l'auteure et j'aime bien le style de son écriture.

L'histoire est attachante, les personnages également. J'ai trouvé cela très original de voir ces jumeaux évoluer à des âges différents et j'adore devoir recouper les éléments quand la temporalité n'est pas la même partout dans le roman ^^

J'ai pris du temps pour le lire car je ne suis pas dans un mood très lecture ces derniers temps mais je n'en ai pas moins aimé le contenu !

Afficher en entier

Dates de sortie

Le soleil est pour toi

  • France : 2015-03-12 (Français)
  • France : 2017-04-21 - Poche (Français)
  • USA : 2014-09-16 (English)
  • USA : 2015-04-02 - Poche (English)

Activité récente

Vagnes l'ajoute dans sa biblio or
2022-09-23T15:16:48+02:00

Titres alternatifs

  • I'll Give You The Sun - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 1179
Commentaires 198
extraits 94
Evaluations 455
Note globale 8.68 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode