Livres
520 990
Membres
537 045

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Cycle de Dune, Tome 6 : La Maison des mères



Description ajoutée par Colophane 2020-05-31T19:02:19+02:00

Résumé

Dune est détruite, vitrifiée, atomisée. Sur tout l'empire déferlent des hordes furieuses des Honorées Matriarches, massacrant tout sur leur passage. Les planètes tombent l'une après l'autre. Le Bene Gesserit reste la seule force organisée. Que faire ? Darwi Odrade, la Mère Supérieure, compte beaucoup sur miles Teg, l'enfant-ghola, issu d'un célèbre guerrier, mais dont l'éveil s'annonce délicat. Au demeurant, la solution n'est peut-être pas dans la force des armes. Une Honorable Matriarche, Murbella, est passée au Bene Gesserit. Si elle survit à l'Agonie de l’Épice, les forces du déséquilibre et celles de l'équilibre, enfin mêlées, pourraient aboutir à l'impossible union. Darwi Odrade propose de négocier. La très Honorée Matriarche accepte : elle s'attend à une capitulation sans conditions. Mais la Mère Supérieure a un plan. Elle sait bien que l'entreprise est des plus risquées. Si elle parvenait à ramener la paix, elles provoqueraient des tensions insupportables et peut-être une nouvelle Dispersion. Rien de moins.

Afficher en entier

Classement en biblio - 493 lecteurs

Extrait

La différence entre le sentiment et le sentimentalisme est aisée à établir. Si, sur la chaussée vitrifiée, vous évitez d'écraser un animal appartenant à quelqu'un, c'est du sentiment. Si, pour l'éviter, vous avez donné un coup de volant qui vous a fait écraser deux ou trois piétons, alors c'était du sentimentalisme.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

L'impression ressentie au tome 5 ne se concrétise pas ici... J'ai trouvé plus de longueurs dans ce tome, et pas assez d'action.

Mais Dune reste une très bonne série, un grand classique à connaître.

Afficher en entier
Argent

Ce que je déplore du dernier tome de Dune, c'est que l'action prend trop de temps avant de se produire et qu'elle passe trop vite. L'oeuvre est tout de même excellent.

Afficher en entier
Bronze

À une centaine de pages de la fin, Teg s'exclame : "De l'action, enfin !"... Et encore, c'est très modeste. Fin d'un cycle plus contemplatif qu'autre chose ; ce que j'ai aimé le plus sont les citations et déclarations très réfléchies, à l'image d'un échange entre Lucille et la Très Honorée Matriarche.

Afficher en entier
Bronze

Je n'ai pas autant accroché les deux derniers volumes de cette saga. Je trouve qu'on s'éloignait un peu trop des sujets principaux de quatre premiers volumes. Mais bon, je ne dis pas que c'était foncièrement mauvais. Je m'attendais juste à un peu moins de réflexions philosophiques et à un peu plus de rentrées d'action. La fin était bonne par contre.

Afficher en entier
Diamant

Odrade, aidée plus tard par Murbella que l'on a découvert dans Les hérétiques de dune, d'abord prisonnière, puis convertie aux vues du bene gesserit a monté un vaste plan qui vise l'annihilation, à terme, des honorées matriarches.

J'ai lu et relu ce tome, presque autant que Dune et je ne m'en lasse pas.

Action et réflexion. On n'a pas forcément toutes les réponses que l'on se pose sur la dispersion, mais quel(s) moment(s) inoubliable(s) passé(s) à lire ce livre.

Un chef d’œuvre.

Et si l'on veut des réponses il y a toujours : Après Dune

Afficher en entier
Or

C’est le tome que j’ai préféré de la saga, même si j’ai eut du mal à me remettre dedans au début. Malgré tout, je suis restée un peu sur ma faim, à la fin, j’aurai voulu une suite, c’était trop ouvert pour moi ! J’avais l’impression de sentir la nostalgie d’Odrade tout le long du livre et de comprendre pourquoi le changement fait aussi peur alors même qu’il est nécessaire…

Afficher en entier
Bronze

Ouf ! c'est le dernier tome ! Je suis assez mitigé. Nostalgie du choc esthétique et culturel du premier tome ! Du seul et vrai Dune !

Là c'est languissant et assez poussif !!!

J'ai lu que c'était le dernier livre de Franck Herbert avant sa mort. Paix à son âme ! mais il aurait du s'é-arrêter avant et conclure plus tôt sa série.

Afficher en entier
Diamant

L'évolution de Dune à travers ces tomes est magnifique. Les bonds temporels entre chaque tome ne me gène en rien et ouvre d'autant plus le champ des possibles. C'est vraiment une série coup de coeur pour moi, que ce soit pour l'univers ou les personnages.

Afficher en entier
Diamant

Le cycle de Dune est une série fascinante, je trouve, même si parfois, je m'y perds un peu. L'auteur a su créer un univers tellement riche et détaillé (économie, civilisations, politique, conflits, religions...), j'ai été admirative et enthousiaste en lisant cette œuvre.

Pour ce dernier tome, je reste un peu sur ma faim, j'aurais voulu davantage de réponses et d'éclaircissements et en même temps, tout reste possible avec ce genre de fin... aux lecteur de se faire son idée.

Afficher en entier
Lu aussi

Le cycle de Dune, un chef d'oeuvre magistral. Cette saga est intemporelle, et, je l'ai déjà lu quatre fois, et, je pense bien la rellire de nouveau

Afficher en entier

Date de sortie

Le Cycle de Dune, Tome 6 : La Maison des mères

  • France : 2001-05-10 - Poche (Français)

Activité récente

DuduZ l'ajoute dans sa biblio or
2020-09-03T09:19:00+02:00
Nanie71 l'ajoute dans sa biblio or
2020-07-21T19:28:27+02:00

Titres alternatifs

  • Le cycle de Dune, Tome 7 : La maison des mères - Français
  • Dune, Tome 5 : La Maison des mères - Français
  • Chapterhouse : Dune - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 493
Commentaires 22
Extraits 50
Evaluations 76
Note globale 8.09 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode