Livres
535 683
Membres
562 039

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Le Cycle de Fondation, Tome 1 : Fondation



Description ajoutée par x-Key 2011-07-01T17:26:55+02:00

Résumé

En ce début du treizième millénaire, alors que l'humanité a essaimé dans la galaxie jusqu'à se constituer en un gigantesque Empire ayant pour capitale la planète Trantor, Hari sheldon fait figure de Cassandre. Inventeur de la psychohistoire, une nouvelle science qui permet de prédire l'avenir, il prévoit l'effondrement total de l'Empire d'ici cinq siècles. Un effondrement qui sera suivi d'une période de ténèbre de trente mille ans réductibles à seulement mille ans si Sheldon parvient à imposer son projet : la Fondation, chargée de rassembler toutes les connaissances humaines. Si... car les idées de Sheldon ne font pas l'unanimité. Surtout chez les politiques, qui ne voient en lui et en ses disciples que des fauteurs de troubles...

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 240 lecteurs

extrait

Rien ne vaut un bon désintégrateur : encore faut-il se trouver du bon côté du canon.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

Je trouve incroyable la façon dont Asimov a pensé le premier tome de ce cycle dans les moindres détails. Tout est réglé, calculé de telle façon qu'on se retrouve toujours surpris par les choix et plans des personnages et par la progression de l'histoire.

Afficher en entier
Diamant

Telle une montre réglée sur mesure pour que chaque pièce coïncide avec la suivante, ce livre est un bijou parfaitement calibré pour nous surprendre d'avantage au fur et à mesure qu'on avance dans sa lecture.

L'originalité de l'histoire est qu'il n'y a pas de héros à proprement parlé, juste plusieurs faits marquants autour d'un seul et même but: la fondation, sans pour autant qu'on ne puisse pas apprécier des personnages complexes et bien travaillés.

Présenté comme la référence ultime de la science-fiction, il est bien plus que cela: un livre hors du temps, encore largement d'actualité aujourd'hui malgré son style d'écriture qui peut rebuter les plus jeunes... un chef-d'oeuvre exceptionnel qui fait réfléchir et qui annonce une grande série.

A lire.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Ce livre fut une agréable découverte. C’est un bon livre de SF qui se lit assez vite. On suit tour à tour diverses personnes à travers les âges qui seront confrontées à des crises qu’elles devront surmonter pour mener à l’avènement d’un nouvel Empire mais surtout pour éviter que les toutes les connaissances et avancées scientifiques ne se perdent dans l’oubli.

J’ai bien aimé l’idée de départ d’une civilisation tellement avancée qui finit par régresser et oublier ses connaissances. J’ai également apprécié cet aspect « prophétique » d’Hari Sheldon et comment même des dizaines d’années après les personnages continuent à faire référence à Sheldon et ses travaux.

Une des forces de ce livre est de ne se concentrer que sur les moments de crises. Grâce à cela, le rythme reste soutenu et à chaque partie, on nous présente de nouveaux personnages et de nouvelles configurations économico-socio-politiques mais c’est toujours le même enjeux principal qui reste en trame de fond : préserver la mission de la Fondation.

On peut ajouter à tout cela une écriture fluide et un bon sens du dialogue qui rendent la lecture agréable.

Après, c’est vrai que l’on peut regretter l’absence d’un peu plus de descriptions ou de micro-évènements à côté de l’histoire principale pour faire découvrir ce monde et ses personnages... Mais ce n’est pas plus gênant que cela.

Somme tout, c’est un très bon livre qui donne envie de lire la suite !

Afficher en entier
Diamant

Une belle découverte pour moi ! La dimension temporelle de l'histoire est intégrée de façon étonnante dans ce livre et on se trouve un peu décontenancé au début par le manque de personnage principal. Un chef d’œuvre de science fiction !

Afficher en entier
Diamant

Grand classique de la SF. Le scénario est tout à fait surprenant. Les personnages sont absolument géniaux (Hari Seldon en tête de liste). De chapitre en chapitre, on suit l'évolution dans l'histoire de la Fondation et de toutes les galaxies connues. On y constate les jeux de pouvoir, la croissance et la chute des empires...

On passe d'une époque à l'autre, et tout est relaté par le biais des dialogues des personnages. Ainsi, on a l'impression d'être soi-même un observateur des scènes qui se déroulent sous nos yeux.

Le cycle de Fondation dans son ensemble est excellent. Novateur, plein d'humour, et surtout de rebondissements. Le suspense est au rendez-vous.

Afficher en entier
Lu aussi

C'est un livre de science-fiction, mais surtout d'anticipation. C'est-à-dire que si vous cherchez une histoire comme Star Trek ou Doctor Who, vous vous trompez. Il n'y a ici aucun alien, ni de combat interstellaire, rien de tout ça. Ici, on est dans une histoire de théorie.

Je m'explique. Au début, un groupe d'individus se retrouve sur une planète éloignée de la galaxie pour préserver le savoir de l'Empire et éviter la totale dissolution de celui-ci et de ses conséquences. Mais il va se passer plusieurs crises pendant les prochaines décennies, qu'un scientifique avait prévu. Et c'est de celà que va parler ce roman. Il va parler de la façon dont les différents protagonistes sur les différentes époques, vont agir sans utiliser la violence. Ils vont mettre au point des systèmes qui existent dans notre société actuelle, et l'auteur est un génie parce que lui aussi à vu les dérives de notre système actuelle, alors qu'il écrivait ce roman dans les années 40-50.

Afficher en entier
Or

Si on ne m'avait pas proposé ce titre pour un duo livresque je ne pense pas qu'il m'aurait tenté plus que ça, peut être la crainte d'une SF trop classique, trop faite pour les gars ou trop basé sur la technologie. ?..et pourtant le résultat est là, une belle découverte !

Hari Seldon va devenir une légende, psychohistorien, il peut prévoir les grandes lignes de l'avenir grâce aux mathématiques et celles-ci ne sont pas bonnes du tout, il sera donc à l'origine du grand déménagement de ses scientifiques vers deux planètes, chacune placée à l'autre bout de la galaxie, dont celle que l'on va suivre, Terminus, le berceau de Fondation.

La maxime de cette nouvelle société est "La violence est le dernier refuge de l'incompétence" et quand la révolte, la régression et la violence règnent sur les planètes voisines, on se demande bien comment ils vont pouvoir s'en sortir face à la force brute. Et c'est d'ailleurs ce qui m'a tenu tout au long du récit car l'histoire se déroule sur des années et les personnages principaux défilent, ce qui laisse un petit manque lorsque j'ai dû quitter le premier maire au bout de deux chapitres, Hardin, intelligent et charismatique au flegme à toute épreuve, mais il faut se laisser porter en considérant que ce perso principal n'est que Terminus et surtout la création d'un nouvel empire.

L'intérêt c'est de voir comment, à la base d'une nouvelle religion pour assujettir les peuples, ou le commerce pour créer le besoin ou la pression sur l'économie vont pouvoir régler ces conflits qui à première vue semblent inextricables.

Cette lecture m'a vraiment intéressé et la suite sera programmée dans ma longue liste" à lire"

Afficher en entier
Pas apprécié

Ce livre est très dense. Trop dense pour moi. Malgré seulement 400 pages, le style d'écriture est étoufant de détails en tout genre, comme souvent en SF. J'ai voulu tester la SF avec Asimov. Pas bonne idée.

Afficher en entier
Argent

Un grand classique de la Science Fiction, que je connaissais de nom et de réputation bien avant de lire.

Je n'ai pas été déçue, le monde imaginé par Asimov est passionnant et riche.

Le style est fluide et la lecture facile.

Afficher en entier
Lu aussi

Plus complexe à appréhender que mes deux précédentes lectures, j’adore toujours les rapports que l’auteur donne à ses personnages avec la technologie. Ici Fondation, « un projet chargé de rassembler toutes les connaissances humaines », ce que l’on pourrait nommer internet de nos jours.

L’écriture est toujours bonne, mais comme je le disais plus haut, il m’a paru plus difficile d’accès, plus technique avec un univers beaucoup plus étendu que Les robots par exemples. Ca me plaît moins, trop de personnages et noms de lieux à retenir, du coup je m’y perds un peu. J’ai quand même fini le roman avec joie.

Je laisse l’analyse à meilleurs que moi, ce grand classique en a déjà eu moult, mon seul conseil serait de le lire avant d’en apprendre un peu plus sur ce cycle.

Afficher en entier
Argent

Que dire sur ce classique de la SF qui n’ait pas été déjà dit mille fois ? Tant pis, ce sera sans doute la mille-et-unième…

C’est un roman extrêmement intelligent et original, qui à travers l’ascension de la Fondation au fil des ans apporte sa vision pointue sur le rôle de la science, la religion (j’ai beaucoup apprécié le coup de la science transformée en religion), le commerce…

On saute souvent quelques décennies d’un chapitre à l’autre, mais le changement fréquent d’époques ne m’a pas dérangée. Il y a peu d’action, tout se joue sur des stratégies politiques et autres machinations (« La violence est le dernier refuge de l'incompétence », dixit l’un des personnages).

Par contre, le traitement de l’histoire est très global, on suit la marche de la Fondation plutôt que ses rouages de chair et de sang, et il m’a manqué un aspect plus intimiste, plus humain. Les quelques personnages principaux que l’on suit partagent tous la même qualité d’être visionnaires et d’avoir un coup d’avance sur tout le monde, mais ils ne sont pas développés en tant que personnages, ils ont très peu de caractéristiques qui feraient qu’on les apprécie ou qu’on les déteste. Comme j’aime m’attacher aux personnages d’un roman, j’ai trouvé le récit très froid et je me suis sentie moins impliquée dans les complots.

Il n’y a quasiment aucune femme dans l’histoire (la première à être mentionnée n’apparaît pas avant 300 pages !), et toujours en personnage extrêmement secondaire. Là-dessus, c’est un roman qui accuse son âge et qui se prend quelques rides quand même…

L’écriture est simple et fluide, les pages se tournent sans qu’on ne s’en rende compte. Le propos étant assez complexe, une plume tarabiscotée n’aurait fait que rendre l’ouvrage indigeste.

Bref, je comprends en quoi c’est un classique, mais il m’a manqué un quelque chose pour être embarquée, j’ai toujours ressenti une certaine distance lors de ma lecture.

Afficher en entier

Date de sortie

Le Cycle de Fondation, Tome 1 : Fondation

  • France : 2009-03-26 - Poche (Français)

Activité récente

Garuka l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-15T23:45:18+01:00
cocon94 l'ajoute dans sa biblio or
2020-11-22T08:30:21+01:00

Titres alternatifs

  • Foundation - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 1240
Commentaires 119
extraits 45
Evaluations 251
Note globale 8.21 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode