Livres
380 587
Comms
1 330 649
Membres
265 331

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Songe à la douceur



Description ajoutée par Lagoona 2016-06-15T17:05:56+02:00

Résumé

Quand Tatiana rencontre Eugène, elle a 14 ans, il en a 17 ; c'est l'été, et il n'a rien d'autre à faire que de lui parler. Il est sûr de lui, charmant et plein d'ennui, et elle timide, idéaliste et romantique. Inévitablement, elle tombe amoureuse, et lui, semblerait-il, aussi. Alors elle lui écrit une lettre ; il la rejette, pour de mauvaises raisons peut-être. Et puis un drame les sépare pour de bon. Dix ans plus tard, ils se retrouvent par hasard. Tatiana s'est affirmée, elle est mûre et confiante ; Eugène s'aperçoit, maintenant, qu'il ne peut plus vivre loin d'elle. Mais est-ce qu'elle veut encore de lui ? Songe à la douceur, c'est l'histoire de ces deux histoires d'amour absolu et déphasé - l'un adolescent, l'autre jeune adulte - et de ce que dix ans, à ce moment-là d'une vie, peuvent changer. Une double histoire d'amour inspirée des deux Eugène Onéguine de Pouchkine et de Tchaïkovski - et donc écrite en vers, pour en garder la poésie.

Afficher en entier

Classement en biblio - 259 lecteurs

Or
79 lecteurs
PAL
68 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Framb0ise 2016-10-02T12:57:03+02:00

C'est bête mais c'est seulement quand tu es là que j'ai l'impression d'être là où je dois être. Le reste du temps je suis comme quelqu'un à la fenêtre qui se regarderait vivre dehors et qui aurait l'impression que ça arrive à quelqu'un d'autre.

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Songe A La Douceur est définitivement un roman hors du commun. Surtout de par sa construction. Et puis, moi qui m'attendait à quelque chose de très rose, à la limite de gnangnantise, j'ai été très agréablement surprise !

Avant tout, il faut parler de la construction du roman. En vers, avec une mise en page très particulière. Et puis, l'auteure s'est vraiment amusée avec les différentes "voix". Il y a bien sûr Eugène et Tatiana d'aujourd'hui, et ceux de dix ans plus tôt. Il y a les voix intérieures des personnages. Il y a la narratrice/l'auteure, on ne sait pas trop. Il y a ces échanges de messages, il y a ces pages plus poétiques que d'autres, celles où on ressent un langage d'aujourd'hui et celles où on oublie presque à quelle époque on se trouve. Cette construction si particulière, avec les interventions de la narratrice, ça m'a complètement charmée. Le style d'écriture suit complètement cette idée, c'est tantôt doux, lyrique, poétique, tantôt très actuel et franc. Sur ce plan, j'ai été complètement, entièrement séduite.

Au niveau des personnages, j'ai étrangement beaucoup aimé Eugène plus jeune, ce jeune homme pessimiste à l'extrême qui croit avoir tout vu et tout vécu. Tatiana à ses quatorze ans est aussi très touchante, avec ses doux rêves et son idéalisme. Et j'ai eu ce léger coup de coeur pour Lensky. Personnage secondaire, surgi du passé, un incommensurable amoureux de la vie et des mots, j'ai juste craqué, même s'il est au final assez peu présent.

L'histoire en elle-même est évidemment une histoire d'amour. Mais loin du dénouement évident et de la naïveté que j'avais imaginées. J'ai vraiment été agréablement surprise par la façon dont les choses évoluent, et le dénouement est juste comme il faut.

Mes rares bémols seront pour Tatiana et Eugène adultes, surtout Eugène, qui m'ont un peu exaspérés. Et même s'il ne manquait pas grand-chose, ce n'est pas un coup de cœur. Un petit quelque chose qui a fait que mes pincements au cœur étaient trop discrets. Je ne saurais pas dire quoi. En tout cas, ça reste une superbe découverte (J'ai mis des post-it partout dans mon bouquin pour retrouver mes pages préférées) autant au niveau du style que de l'histoire. J'ai été bien plus touchée que je ne me le figurais par ce livre, et pour moi, c'est une très bonne surprise !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Sechat 2017-08-06T17:23:58+02:00
Or

J'ai lu ce roman presque d'une traite. C'est à la fois frais et brulant, intense et doux amer, triste et follement drôle. Cette histoire a joué avec mes émotions et ma lecture a été très riche. Une superbe écriture, une mise en page à l'appui de l'histoire, une adaptation bien menée... Vraiment, je recommande ce roman atypique et délicieux que j'ai adoré

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Earendile 2017-07-24T08:53:29+02:00
Lu aussi

Je sors un peu déçue de cette lecture. Le personnage d'Eugène est imbuvable. C'est simple, je l'ai détesté. Sa façon de penser, ses réflexions m'ont agacé et forcément, comme on le voit tout au long du roman et bien ça m'a un peu gâché ma lecture.

Spoiler(cliquez pour révéler)
Heureusement la fin à rattraper le coup. Je ne voulais pas que ce soit en sa faveur et j'aurai été encore plus déçue si ça avait été un total happy ending. Déjà que là c'était plus que ce qu'il méritait...

Une histoire d'amour qui ne fait pas rêver, du tout. Dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Chasha 2017-07-23T20:21:24+02:00
Argent

Je ne voulais pas lire ce roman car même si j'avais apprécié "Les petites reines" de Clémentine Beauvais, j'avais peur de me lancer dans une réécriture contemporaine en vers. Mais les critiques étant positives, quand j'ai trouvé le livre à la bibliothèque, j'ai décidé de me lancer. Et je ne regrette absolument pas ma lecture.

Alors oui, c'est une histoire d'amour.

Oui on connaît déjà les règles d'une telle histoire.

Oui dans l'histoire il n'y a rien d'innovant et...

Et pourtant, l'écriture est magnifique. J'ai beaucoup aimé le style de l'auteure. La mise en page est au début perturbante, mais finalement elle rend service à l'histoire.

J'ai vraiment trouvé ce roman très poétique dans son écriture, les vers, les rimes... Et puis, il y la façon dont est raconté l'histoire. On suit Eugène et Tatiana, mais il y a aussi ce narrateur/narratrice qui nous guide tout au long du roman. J'ai beaucoup aimé ses interventions. Bref, ce n'est pas un coup de coeur, mais c'est une belle découverte et je vous le conseille. Vous passerez forcément un moment agréable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par TheAmazingGirl 2017-07-10T23:48:34+02:00
Lu aussi

L'histoire m'a un peu ennuyée, je dois l'avouer. L'écriture de l'auteur est particulièrement belle, et sa manière d'écrire en vers l'est aussi. Cependant, je me suis ennuyée pendant ma lecture

Afficher en entier
Commentaire ajouté par nilale 2017-07-08T11:10:26+02:00
Or

: comment pourrais-je bien définir cette histoire ? Une histoire d'amour, mélange entre modernité et classique ? Je dirais plutôt que c'est une histoire qui, tout simplement, s'est révélée être une pépite.

C'est étrange de dire ça quand le livre dont on parle n'est pas un coup de cœur (ce que je ne saurais m'expliquer, à part que la deuxième moitié du livre m'a un peu moins plu que la première). Malgré ça, ce livre m'a tellement parlé. Au début je redoutais un peu de le lire, je me demandais ce que ça allait donner, un roman en vers. Et finalement, je me suis retrouvée embarquée dans ce livre dès la première page. Le seul mot que j'avais en tête, tout le temps, c'est « j'adore, j'adore !! » (c'est dire à quel point ma pensée était développée). J'ai au début été un peu surprise de me retrouver dans le métro parisien avec Tatiana et Eugène, le style n'était pas ce que je m'imaginais, mais tant mieux, car c'était encore meilleur en vrai ! (et puis j'ai adoré découvrir qu'ils étaient à la station gare de Lyon quand moi-même j'y étais… Quelle connexion entre ce livre et moi !).

Je me suis attachée direct à ce roman : ses personnages sont drôles et attendrissants et son auteure a une plume absolument fantastique ! Comment la décrire ? Clémentine Beauvais n'a pas simplement fait une reprise d'un classique russe, elle a en plus ajouté une touche personnelle que je n'avais encore jamais vu dans aucun roman, prenant presque autant de place que ses personnages. Son humour sarcastique était un régal, ses analyses des sentiments et émotions très pertinentes au point qu'elles m'ont parfois rendue bouche-bée tellement je m'y reconnaissais et, enfin, sa façon de raconter l'histoire est si inattendue et captivante que jamais je n'aurais supporté d'être séparée de Songe à la douceur avant de l'avoir fini.

Ce qui m'a le plus charmée (oui, cette histoire d'amour m'a séduite à travers ses 239 pages, un vrai tombeur), c'est la première partie : la redécouverte de l'un et l'autre après 10 ans où ils ne s'étaient pas vraiment connus, les anecdotes de la narratrice sur le passé de chacun. Mais chaque passage m'a plu, y compris la fin ouverte qui nous permet d'imaginer un peu tout et rien, selon qu'on soit de nature pessimiste ou optimiste.

A travers les analyses que l'auteure fait de ses personnages, je me suis reconnue en eux. On voit à quel point chacun a grandit, et voir la personnalité complexe et profonde de ces personnages (que ce soit Tatiana, Eugène ou Lensky, n'importe) m'a rendue très curieuse à propos de l'histoire initiale dont Songe à la douceur est inspiré. Maintenant, je rêve de lire Eugène Onéguine et de comprendre dans quelle mesure chacune de ces deux histoires se ressemblent et se différencient, leur complexité. Dernière remarque à propos de Clémentine Beauvais : je suis complètement émerveillée par les romans qu'elle écrit, que je trouve de plus en plus aboutis. Cette auteure connaît à chaque lecture d'un de ses romans une véritable ascension dans mon cœur !

Ce songe à la douceur fut une expérience surprenante et innovante, et même irréelle. Ce fut aussi un songe à la bêtise, à l'amour, au pardon et à l'humanité (oui, je suis d'humeur poétique). Plus sérieusement, ce roman est un excellent mélange de plein de franchise et d'émotions différentes. Je ne peux que vous recommander la lecture de ce songe inoubliable.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alyssa2410 2017-07-06T16:22:10+02:00
Diamant

Un vrai petit chef-d’oeuvre dans lequel on retrouve certes, une histoire d’amour somme toute assez banale, mais surtout, de la beauté et de la magie. Ce livre repose avant tout sur son écriture atypique constituée uniquement de vers qui retranscrit à merveille toute la poésie de l’histoire. Cela confére également à la plume de l’auteure une réelle élégance et passion retranscrites à travers des mots d’une infime douceur qui ne laissent pas indifférent et qui m’a emporté vers un coup de coeur. Bref, un roman rafraîchissant, envoutant, unique et d’une pure beauté!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Callmeluh 2017-06-30T17:18:36+02:00
Argent

Ma note: 3/5

Chronique également disponible sur mon blog: https://callmeeluh.wordpress.com/2017/06/30/songe-a-la-douceur-de-clementine-beauvais/

Ça fait pas mal de temps que ce livre est dans ma wishlist. Comme la plupart des romances contemporaines qui s’y trouvent, il y a passé beaucoup de temps.

C’est surtout l’originalité de ce livre qui m’attirait, bien plus que l’histoire en elle-même, c’est le fait qu’elle soit racontée en vers qui m’intriguais le plus. C’est pas quelque chose qu’on voit très souvent ! Du coup, lorsque j’ai eu l’occasion d’emprunter Songe à la douceur je ne me suis pas fait priée !

Malgré tout, je dois avouer que j’ai été un peu déçue. Ça fait des mois que j’entend parler de ce livre, et généralement en bien, sur Bookstagram et la blogo. Et au final, bah… je ne l’ai pas autant apprécié que ce que j’espérais.

L’histoire est courte et rapide à lire, encore plus parce qu’elle est écrite en vers, et bien que j’ai passé un bon moment avec ce livre, je n’ai pas été plus emballée que ça.

Je pense que la raison principale à ce problème est que j’ai eu du mal avec les personnages, et surtout avec Eugène. Autant lorsqu’il avait 17 ans que dix ans plus tard, son personnage m’a énervé, il se comportait comme un con (désolée pour l’expression), et même s’il se sent désolé pour tout ce qu’il s’est passé avant le ‘drame’, je n’ai pas réussi à l’apprécier. Et le fait qu’il se rende compte qu’il est toujours amoureux de Tatiana après 10 ans mais qu’il semble plus intéressé à finir dans son lit qu’autre chose et qu’il soit jaloux et possessif pour rien n’a pas vraiment aidé…

J’ai beaucoup plus apprécié le personnage de Tatiana, même si sa naïveté et son côté romantique idéaliste était, bien que drôle, un peu trop pour moi. Elle a eu une évolution incroyable que je n’aurai pas du tout soupçonné, et est un personnage vraiment intéressant (en tout cas plus que Eugène). Maintenant, je ne me suis pas plus attachée à elle plus que ça, et c’est pas faute de ne pas avoir essayé !

En fait je me rend compte que ce livre était peut-être un peu trop simple pour moi. Je suis pourtant dans une période où j’aime avoir des lectures légères et sans prise de tête, mais pour cette fois-ci c’était pas exactement ce que je recherchais. La romance était adorable et sympa à lire, mais sans plus. L’histoire est extrêmement prévisible, l’intrigue déjà revue dans d’autres livres: deux personnes qui tombent amoureux pendant leur adolescence, un drame les sépare et ils se retrouvent des années plus tard pour ce rendre compte qu’ils ont toujours des sentiments l’un pour l’autre.. Oui, du déjà vu. Pour moi, ce livre ne se démarque que par le fait qu’il soit écrit en vers.

Je pense que j’ai entendu tellement de bien de ce livre que j’ai mis la barre trop haute, et au final j’ai été déçue. Je ne regrette pas de l’avoir lu, il est assez court donc je ne peux pas dire que j’ai perdu mon temps, mais je ne pense pas être marqué à vie par ce livre. Je peux comprendre d’où viennent toutes ces éloges qu’a reçu Songe à la douceur, mais il n’était simplement pas pour moi. Peut-être trop mignon (et niais par moments) pour moi.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Eleanara 2017-06-29T18:38:15+02:00
Bronze

Je ne compte plus les centaines de critiques élogieuses à l'égard de ce roman. Je les comprend aisément désormais ; néanmoins, je pense que j'en attendais beaucoup trop. Je m'attendais à avoir un coup de cœur irréversible, être bouleversée au-delà des mots … Ce ne fut pas le cas. Fort heureusement, j'ai tout de même passé un agréable moment avec Songe à la douceur.

Outre cette couverture que je trouve absolument sublime, ce livre déborde d'originalité à plusieurs niveaux. Ne serait-ce qu'au niveau de la mise en ordre. J'ai adoré le concept. Cela rend le livre d'autant plus particulier et intriguant. Son originalité se repose également sur la fin, à laquelle je ne m'y attendais pas du tout. On pouvait s'attendre à un dénouement mielleux, prévisible : or ce n'est pas le cas du tout. J'ai apprécié le fait que l'auteur ne choisisse pas la voie de la facilité. Ce simple choix, ajouté au précédent, ne fait que rendre ce livre inoubliable ou du moins, marquant.

Je pense que j'ai davantage apprécié les personnages lorsqu'ils étaient plus jeunes. J'ai été touchée par Tatiana et ses rêves, Eugène et son pessimisme et Lensky. C'est un personnage totalement secondaire, que l'on ne rencontre que très peu. Toutefois, j'ai beaucoup apprécié ses apparitions et ses dialogues. A ce propos, je ne compte plus le nombre de passages, de phrases, qui m'ont donnée envie de les surligner afin de ne plus les manquer … Le style d'écriture de l'auteur est très agréable, agrémenté de poésie, ce qui donne une atmosphère de douceur, de cocon, à cette histoire. La couverture le reflète plutôt bien. Même si j'ai moins apprécié les personnages adultes, j'ai apprécié le fait de suivre leur histoire jusqu'au bout, de voir ce qu'ils étaient devenus et ce qu'ils allaient faire. La fin, comme je l'ai souligné plus haut, m'a marquée. Je pense que l'auteur a fait le bon choix, il ne pouvait en être autrement.

Si je n'ai pas eu le coup de cœur auquel je m'attendais, j'ai malgré tout apprécié ma lecture. L'originalité et le talent de l'auteur sont indéniables. Si vous avez la possibilité de découvrir cette histoire, je vous conseille de tenter l'aventure.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lou73 2017-06-24T12:09:36+02:00
Argent

Je referme ce livre avec des sentiments contradictoires plein le coeur. Explications : ''Songe à la douceur'' est un livre dont j'ai entendu ÉNORMÉMENT de bien, ce qui a présenté un avantage et un inconvénient. L'avantage c'est que ça m'a donné envie de le lire (sans blague !), l'inconvénient c'est que j'ai inconsciemment placé la barre trop haut et j'ai donc été déçue !

Je pense que si ça avait été un livre pris au hasard dont je n'avais pas entendue tant d'éloges, j'aurais beaucoup plus accroché et j'aurais été beaucoup moins exigeante.

Donc, par rapport à mes attentes, j'ai été déçue, c'est-à-dire que je m'attendais à être d'avantage transportée et absorbée par l'histoire et sa poésie, mais néanmoins je reconnais volontiers que j'ai aimé ce livre. Il contient de magnifiques citations, certaines strophes sont à coupé le souffle tellement elles sont bien écrites, ''rythmées'', et belles.

Même si l'histoire est rédigé en vers libres, je m'attendais à un peu plus de "poésie" dans les rimes, le rythme justement, etc. Parfois, j'oubliais totalement que c'était rédigé en vers, j'avais l'impression de lire un roman "normal".

Quant aux personnages, j'ai préféré la Tatiana adolescente à l'adulte, et pour Eugène, c'est exactement l'inverse ^^ !

Je n'ai pas toujours approuvé et compris les décisions de Tatiana adulte, j'ai trouvé qu'elle soufflait un peu trop le chaud et le froid à Eugène, on sentait bien qu'elle ne savait pas trop ce qu'elle voulait au final.

Pour conclure, je dirais que "Songe à la douceur" est un beau livre, à l'histoire fluide que l'on dévore rapidement, et qui contient quelques très jolis passages, mais qui m'a déçue par rapport à ce que j'en attendais.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Honnola 2017-06-20T14:46:35+02:00
Or

Clémentine Beauvais a le don de me surprendre de livre en livre. J'ai été agréablement surprise par les Petites Reines que vous pouvez retrouver sur ma page booknode.

Tatiana et Eugène se recroisent par hasard dans une rame de métro dix après, Tatiana était folle amoureuse d'Eugène, Eugène l'a repoussé. A présent, c'est à son tour de lui courir après.

L'écriture est puissante, j'ai relu quelques passages à haute-voix afin d'en percevoir toutes les nuances. L'histoire est mise en page tel un poème, un poème dont chaque vers rime. J'ai été fasciné par la facilité dont on rentre dans l'histoire, cette mise en page ne gêne en rien au plaisir de plonger dans cette histoire d'amour.

J'ai découvert avec plaisir l'histoire de Tatiana et Eugène. L'auteur entremêle les points de vue passant de Tatiana et Eugène adulte à Tatiana et Eugène adolescents à un narrateur externe.

Tatiana est un personnage auquel il est facile de s'identifier, elle vit dans ses livres et voue un amour inconditionnel à Eugène. Néanmoins, Eugène est un personnage que j'ai eu du mal à saisir, il passe du personnage pessimiste à cet homme fou d'amour. Le personnage de Lensky m'a beaucoup touché.

Il manquait un petit quelque chose pour que mon coeur en chamalow fonde.

Afficher en entier

Date de sortie

Songe à la douceur

  • France : 2016-08-24 (Français)

Activité récente

Sechat le place en liste or
2017-08-06T17:15:28+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 259
Commentaires 63
Extraits 15
Evaluations 79
Note globale 8.32 / 10

Évaluations