Livres
554 080
Membres
598 923

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Guerriers du Silence, tome 2 : Terra Mater



Description ajoutée par x-Key 2011-06-30T23:35:09+02:00

Résumé

Seize ans se sont écoulés... Le joug impérial s'est apesanti sur les mondes, avec son cortège de croix-de-feu et de miradors à pensées. Dans l'ombre du pouvoir le sénéchal Harkot poursuit l'œuvre obscur d'Hyponéros...

Quel espoir reste-t-il ? Faut-il se raccrocher à des mythes ? Celui de guerriers du silence qui échappent à l'inquisition mentale et voyagent sur les pensées recouvre-t-il encore une réalité ?

C'est afin de rencontrer ces êtres légendaires qu'un garçon de huit ans, Jet At-Skin, entreprend un voyage improbable vers Terra Mater, la planète des origines.

Mais à qui faire confiance tout au long de ce périple ? Au féroce Viduc Papironda ? Au jeune Syracusain Marti de Kervaleur ? A San Frisco, prince exilé de Jer Salem dont le peuple attend depuis huit mille ans le passage des xaxas, les migrateurs célestes ? N'y aurait-il pas des « effacés » parmi eux, des créatures soumises à la programmation des Scaythes ?

Voici le second volet des Guerriers du silence, Grand Prix de l'Imaginaire 1994. Un opéra de l'espace lumineux.

Afficher en entier

Classement en biblio - 136 lecteurs

extrait

PROLOGUE

L'incréé pensait avoir accompli le plus difficile : ses féaux, disséminés dans l'univers, amputent l'humanité de sa mémoire, de son pouvoir. Le gardien immortel des annales inddiques s'est envolé vers un autre monde après quinze mille ans d'une vigilance jamais prise en défaut.

Tout est prêt pour son avènement, mais voici que se présente un homme sur le sentier de la nef de lumière. Un homme qui a retrouvé la porte secrète et qui, s'il persiste dans son entreprise, pourrait fort bien ramener les siens à leur source, à leur souveraineté. Cela fait des milliers et des milliers d'années que l'incréé combat l'hégémonie humaine, qu'il détourne la parole des prophètes et des visionnaires, qu'il sème la mort et la désolation, qu'il sépare, qu'il divise, qu'il fragmente... Depuis le commencement, depuis que les premières étincelles ont jeté leurs insupportables lueurs, depuis que la chaleur convulsive a enfanté les ondes, puis les formes, depuis que les créateurs ont décidé d'expérimenter leur œuvre, l'incréé a sans cesse reculé, vaincu par le chœur des ondes vibrantes, par la densité de la matière, par l'expansion infinie de l'univers. Et, au moment où il a enfin inversé la tendance, où il est sur le point de toucher les dividendes de son patient travail de déstructuration, surgit cet importun sur les traces de sa divinité.

L'homme entrevoit, dans le lointain, une construction resplendissante, un temple à sept colonnes et aux murs ornés de vitraux à l'incomparable éclat. La nef des origines, l'arche qui contient les annales inddiques... Là se trouvent les lois immuables de la création. la clé de la renaissance humaine. Il presse l'allure car les attaques de l'informe se font de plus en plus virulentes, et le froid qui le transperce est d'une effroyable intensité.

Si l'incréé n'a pas la capacité de lutter avec les humains-source, tel l'immortel gardien des annales, il s'y entend pour exploiter les failles des humains séparés. Il s'engouffre avec voracité dans l'esprit du visiteur, déterre les souvenirs enfouis, exacerbe les carences affectives, stimule les doutes, ravive les peurs. Subitement, la cohérence de l'homme se fractionne, s'effiloche, se désagrège, et toutes les composantes de son individualité, isolées, cernées par le vide, entrent en conflit. Des torrents de haine et d'épouvante le submergent, l'emportent. Les contours de la nef s'évanouissent. Les bords d'une spirale infiniment noire et froide le happent et le précipitent dans un insondable gouffre de douleur et de désespoir.

Il se réveille sur la banquise d'un monde nocturne et désert. Anéanti par son échec, protégé par ses seuls vêtements, une tunique légère et un pantalon bouffant que lui ont offerts les pèlerins, il marche pendant des jours et des jours sur l'étendue glacée, affamé, transi de froid, accompagné du seul bruit de ses sandales qui crissent sur la neige, suçant des morceaux de glace pour étancher sa soif. Aucune étoile ne luit sur la voûte céleste. Le sentiment d'avoir trahi les hommes l'accable. Les paroles de l'immortel gardien de la nef résonnent dans la désolation de son âme : Tu seras seul... En cas d'échec, ce sera la fin de l'humanité, l'avènement d'une ère nouvelle... L'ère de l'informe, l'ère de l'Hyponéros...

Il se sent si las, si faible.

Pourtant, il doit trouver en lui la force de redécouvrir l'entrée du sentier secret. Il ne pourra jamais se pardonner tant qu'il n'aura pas réussi à vaincre l'informe. Il entrevoit des volutes de fumée ocre dans le lointain.

Aphykit s'autorise à pleurer lorsque, l'un après l'autre, les pèlerins ont invoqué la puissance de l'antra et se sont évanouis dans les couloirs infinis de l'éther. Le village ressemble déjà à une ville morte, à une ruine. Les seules taches de vie sont les fleurs étincelantes du buisson du fou.

« Ne pleure pas, maman, dit Yelle. J'ai toujours su qu'ils partiraient. Ils ont eu le mérite de commencer le travail, d'autres se chargeront peut-être de l'achever... »

Surpris, Aphykit et Tixu se tournent vers Yelle.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Une lecture très agréable, difficile de lâcher ce livre une fois commencé.

Afficher en entier
Or

La trilogie des guerriers du silence est une de mes plus belles expériences de lecture. Probablement la plus belle. Un monde complexe, une dimension mystique parfaitement intégrée à la SF, d'excellents personnages, un scénario en béton. Le tome 2 est probablement un peu moins bien réussi. Agréable à lire de toutes façons.

Afficher en entier
Argent

Beaucoup de passages descriptifs et explicatifs, mais la lecture reste plaisante en étant bien concentré ! Les effaceurs font leur apparition, des êtres capables de prendre possession de la volonté d'un individu : ils seront responsables de la mort de 300.000 personnes... Et les jours du souverain pontife sont comptés, car son contrôle mental sans failles devient problématique.

Afficher en entier
Argent

Un peu moins bonjour moi que le tome 1. Dans ce second opus, l'aventure prend un nouvel essor et la dimension mystique se renforce. L'intrigue devient réellement passionnante. Les personnages qui apparaissent sont nombreux (Jek, Marti, le cardinal Fracist,San Frisco, Oniki...) mais tous sont intéressants, bien décrits et ont leur role à jouer. Remarquable néanmoins!

Afficher en entier
Lu aussi

Un science fiction qui met en valeur notre espèce d'humanoide mais aussi d'autre peuple. Une guerre intergalactic causé par la religion et oui encore une fois. Plus sa change plus s'est pareil quand on compare cette époque à celle d'aujourd'hui avec bien sur des objets futuriste qui fait rêver tel le deremat. Un bon science fiction mais pas toujours facile à lire et à suivre. À moins d'être un bon lecteur ou un amateur de ce style, je ne le recommanderais pas.

Afficher en entier
Or

Ce deuxième tome m'a paru un peu long, les intrigues n'avancent que tout doucement. Mais l'histoire est toujours passionnante et les similitudes avec notre propre histoire renforcent l'intérêt de cette grande aventure.

Afficher en entier

Date de sortie

Les Guerriers du Silence, tome 2 : Terra Mater

  • France : 1998-11-01 - Poche (Français)

Activité récente

Greggo le place en liste or
2021-02-13T18:31:16+01:00
ILLIOS l'ajoute dans sa biblio or
2020-11-19T22:42:07+01:00
JohanaB l'ajoute dans sa biblio or
2019-10-27T13:45:47+01:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 136
Commentaires 6
extraits 7
Evaluations 24
Note globale 8.21 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode