Livres
540 530
Membres
571 146

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Chroniques de Zombieland, Tome 1 : Alice au pays des zombies



Description ajoutée par amu1 2013-03-08T10:43:47+01:00

Résumé

Moi, Alice, j’ai cessé de me croire au pays des merveilles le jour où je les ai vus. Eux, les monstres. Ils existent. Ils ont pris ma petite sœur. Ils ont dévoré mes parents. Bientôt, ils seront partout et ils dévoreront vos familles, vos copains, notre monde... Vous voulez ça ? Non, moi non plus. Alors, je vais rejoindre Cole et sa bande, et avec eux, je vais me battre jusqu’à la mort s’il le faut. Contre les monstres … les Zombies.

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 531 lecteurs

extrait

« - Tu n'es pas entrain de me dire que personne ne t'a jamais embrassée ?!

J'ai serré les mâchoires. La perplexité dans sa voix était presque insultante.

- Si, et alors ?

Il a fait un geste des épaules.

- Alors rien. Je suis surpris, c'est tout. Vu que tu es... que tu es toi.

Insultant, exactement.

- Que je suis moi ? ai-je demandée avec aigreur.

- Oui. Sexy.

Minute. Moi, "sexy" ?

- Attends un peu : personne ne te l'a jamais dit non plus ?

Je me suis contentée de secouer la tête.

- Alors, de toute évidence, tu as passé tout ton temps avec des idiots.

De nouveau, il a posé les yeux sur ma bouche.

- Je vais t'embrasser, Ali.

De nouveau, j'ai pensé : ici ? Maintenant ? Et, de nouveau, j'ai paniqué et mes pensées se sont emmêlées.

- Mais... peut-être que je saurai pas m'y prendre, et nous ne nous connaissons pas très bien, et tu ne... et je ne... nous ne devons pas...

Les mots se précipitaient hors de ma bouche, mais rien de cohérent n'en sortait.

- Je crois que je. Et que tu. Et que nous pouvons. »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Or

http://altheainwonderland.blogspot.fr/2013/04/alice-au-pays-des-zombies-1.html

Si je ne suis pas particulièrement fan de zombies, j'aime beaucoup Alice au Pays des Merveilles et c'est ce qui m'a inévitablement attirée vers cette lecture. Cependant, malgré que j'ai vraiment beaucoup apprécié ce roman, il faut bien souligner que son rapport avec Alice au Pays des Merveilles est tout simplement inexistant en dehors de son titre et du prénom de son héroïne. Ne partez donc pas dans cette aventure en vous attendant à tomber sur une réécriture ou une adaptation d'Alice, car vous risquez alors d'être déçus.

La première chose à dire sur Alice au Pays des Zombies, c'est que c'est un vrai "page-turner". Il est tout bonnement impossible de le reposer une fois commencé car nous sommes totalement embarqués dans l'histoire, et ce dès les premiers chapitres. De plus, malgré que ce soit un premier tome avec tous les défauts que cela comporte, on s'ennuie très rarement et l'auteure fait un très bon travail pour ce qui est de captiver notre intérêt.

Ce très bon travail concerne surtout les personnages qui sont très attachants et originaux. L’héroïne, Alice, est un personnage auquel il est très facile de s'identifier. Elle est forte, déterminée, sait rester drôle et fraîche malgré les épreuves qu'elle traverse, et sa voix narrative est très accrocheuse. Une héroïne intéressante et attachante est toujours une bonne pierre apportée à l'édifice, mais sans un personnage masculin charismatique pour donner de solides fondations on peut vite se mettre à tourner en rond. N'ayez crainte, l'auteure a pensé à tout et nous offre un parfait contre-balancement à l’héroïne avec le personnage de Cole, un bad boy tout simplement WAOUH ! Tout comme Alice, je suis totalement tombée sous le charme du jeune home dès sa première apparition et ce sans trop savoir pourquoi... Cole est un personnage possédant énormément de charisme dans le roman, et Gena Showalter sait décidément faire transparaître ce charisme au-delà des pages pour qu'il aille cueillir le lecteur. Et le moins que l'on puisse dire c'est qu'on se laisse cueillir avec plaisir ! Les personnages secondaires viennent ensuite terminer d'achever ce travail et sont tous intrigants et attachants dans leurs genres respectifs. Mes petits coups de cœur iront aux deux meilleurs amis des héros, Kat et Frosty, que j'ai tout simplement adorés (surtout Kat) et aux grands-parents d'Alice qui apportent une jolie dose d'humour là où les figures parentales sont souvent oubliés dans ce genre d'ouvrages.

Le second point positif pour moi, réside dans l'originalité de ces zombies. Ici vous ne rencontrerez pas les morts-vivants avides de cerveaux habituels, que les fans de zombies soient dont prévenus ! Ces zombies-là ne peuvent pas être vus par tous et ne peuvent être combattus que dans le monde des esprits, ce que j'ai trouvé très original et rafraîchissant. Ces "nouveaux zombies" sont bien amenés et développés dans l'histoire ce qui en fait donc un vrai point fort et met ce livre à part des autres livres traitants de ces créatures.

Ensuite si je dois trouver des défauts à cette lecture, ça serait surtout dans le fait que ce premier tome est très clairement un tome d'introduction. Alice apprend ce que sont les zombies, comment les combattre, qui sont les méchants et après quoi sont-ils, etc... Bref rien de bien innovant et différent d'autres débuts de nouvelles séries. De plus la plupart des clichés du genre Young Adult sont abordés d'une façon ou d'un autre au fil de ce tome, bien qu'il faut préciser que l'auteur les gère plutôt brillamment et évite de tomber dans les pièges classiques qui peuvent vite rendre un roman de ce genre imbuvable.

En résumé une lecture a laquelle j'ai beaucoup accrochée, principalement grâce aux personnages avec lesquels j'ai passé un très bon moment. Si vous cherchez un bon livre Young Adult qui ne se targue pas révolutionner le genre, je vous le conseille grandement. En tout cas de mon côté j'ai très hâte d'être en Septembre pour la sortie anglaise du tome 2 : Through the Zombie Glass.

Afficher en entier
Diamant

G-E-N-I-A-L

6 lettres, 1 mot, 1 avis.

Au départ, on a beau avoir des doutes en voyant Alice au pays des merveilles et des zombie mélanger en un livre, mais dès les première page on est conquit.

Alice, qui a tout de l’héroïne de conte sauf le caractère, est un personnage auquel on s’attache très vite. Même dans le contexte du livre, on peut réussir a s'identifier a elle en certains moments. Elle a du caractère même si elle peux se montré parfois naïve et peureuse. Elle a plutôt une image d'elle bien en dessous de la réalité et ses jérémiades sont parfois agaçantes, mais au finale on le comprend et on ne remarque même plus ses petits défauts.

Cole est le garçon populaire et pourtant crains de tous. Bête noir des parents, ils ne voudraient pas que leur filles ramène se genre de garçon a la maison, et pourtant comme dans toute bonne romance qui se respecte, la carapace dur du garçon cache en réalité une sensibilité profonde qui peux émouvoir. Avec Alice, leur humour et leurs répartit permette souvent de créer des situation extrêmement drôle alors qu'elle devraient être dramatiques.

Même les personnages secondaires sont intéressant et drôle ! Sans eux le livre ne serait pas pareille.

Bref, ce bouquin est un concentré d'humour, de drame, d'action et de romance. Je le recommande vivement un véritable bonheur !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

https://leslecturesdecyrlight.home.blog/2021/02/18/chroniques-de-zombieland-t-1-alice-au-pays-des-zombies/

Alice au pays des zombies est le premier tome de Chroniques de Zombieland. L’héroïne, qui se fait surnommer Ali, a grandi dans l’ombre de la paranoïa de son père, convaincu qu’il y avait des monstres partout autour d’eux… jusqu’à ce qu’elle voie sa famille mourir sous ses yeux, dévorée par des zombies. Pour commencer la lutte, elle se rapproche d’un groupe de tueurs dont le chef ne la laisse pas indifférente.

Cette saga m’intriguait beaucoup, notamment pour son aspect Alice au pays des merveilles, mais en fin de compte, le rapport entre cette œuvre et celle de Lewis Carroll se limite à quelques références (le titre des chapitres, le prénom de la protagoniste, un nuage en forme de lapin…). Ne vous attendez pas comme moi à un univers décalé ou parallèle, vous risqueriez d’être très déçus.

En fait, ce roman, c’est plutôt Twilight à la sauce Journal d’un vampire, mais avec des zombies. Et quand je dis Twilight, c’est vraiment Twilight. Vous remplacez Alice par Bella, Cole par Edward, Mackenzie par Rosalie et même Kat par Jessica, voire Justin par Jacob, et les similitudes vous sauteront encore plus aux yeux.

Et pourquoi Journal d’un vampire ? Parce que l’intrigue est tout de même plus sombre que celle de Twilight, mais avec des personnages beaucoup plus superficiels. Ali passe notamment plus de temps à s’intéresser au torse musclé de Cole, à se questionner sur ses liens avec Mackenzie et sur la relation qu’eux-mêmes entretiennent qu’à combattre les zombies à proprement parler.

D’ailleurs, il faut prendre son mal en patience, parce que l’action ne survient pas avant la deuxième moitié du livre. Le début est trèèès long, et pas particulièrement intéressant. Pas plus que la rivalité entre Mackenzie et Ali ou l’hypocrisie de la bande « d’amies » de Kat. Il faut endurer une ribambelle de scènes creuses ponctuées de « Je (te) le jure » à chaque dialogue et de SMS à peine lisibles avant que l’histoire décolle enfin.

Force est néanmoins de reconnaître qu’elle devient beaucoup plus palpitante à ce moment-là, donc même si ce premier tome ne m’a pas vraiment emballée, j’ai bon espoir que la suite soit meilleure, à présent que les bases, l’univers et les personnages ont été introduits. J’espère juste que le scénario ne va pas tourner au triangle amoureux (je ne sais pas pourquoi, j’ai un mauvais pressentiment…), parce que la romance n’est clairement pas l’aspect le plus passionnant de cette saga. À voir…

Afficher en entier

Il s'agit d'une relecture pour moi. J'ai aimé ce premier tome, mais pas autant que lors de ma première lecture il y a quelques années.

Afficher en entier
Diamant

Cela faisait longtemps que ce livre me faisait de l'œil mais impossible de le trouver dans aucune librairie !! J'ai du malheureusement attendre noël et je n'en suis absolument pas déçus !!

Afficher en entier
Argent

Très mitigé en commençant ma lecture, j'étais prête à m'arrêter aux 200 premières pages tellement je trouvais l'histoire sans intérêt. Vu les bonnes notes et les avis positifs que ce roman a suscité, je me suis dis que j'allais continuer d'avancer encore un peu histoire de voir si ça se débloque... et effectivement... j'ai enchainé ma lecture jusqu'à la fin sans réussir à m'arrêter. Je ne dirais pas que c'est un chef d'œuvre, c'est ni très bon, ni mauvais, ça se laisse lire et c'est sympathique. Très young adult, ça ne plaira pas à tout le monde et les intrigues amoureuses de lycéens ont failli me faire ranger le roman définitivement.

Un gros point négatif : Le titre plus que mensonger ! Aucun rapport avec l'univers d'Alice aux Pays des Merveilles, juste quelques titres de chapitres et des petites allusions par-ci, par-là... Sinon c'est une histoire classique d'adolescents dans notre monde qui combattent des zombies. Voila. Un peu déçue de m'être faite avoir par le titre et la couverture qui induisent fortement en erreur, bien que le résumé reste très accrocheur et fidèle au contenu du livre au moins.

Il faut cependant garder en tête qu'une grande partie de l'intrigue se joue sur les relations entre les différents personnages, et notamment une romance qui devient peu à peu le centre du récit. Les zombies sont clairement en second plan toute la première partie du roman et j'ai été contente de voir qu'ils redeviennent le sujet principal dans la deuxième partie. Le scénario devient innovant dans la mécanique de fonctionnement des zombies dans cet univers qui change de d'habitude. On est loin des morts-vivants classiques, lents et stupides qui attaquent tout ce qui bougent et qui relève du domaine du vivant. Là, on se retrouve devant une approche plus spirituelle, voir mystique, qui surprend agréablement. C'est ce qui a en partie sauvé ma lecture de l'ennui, l'auteur a réussi à me happer dans son univers et ses codes et a même réussi à me donner envie de lire la suite alors que je pensais vraiment m'arrêter à ce tome 1.

Pas mal de phases de langage sms assez désagréables mais bon, c'est pour faire "jeuns" on va dire. Concernant les personnages, on va de clichés en clichés, en passant de la super copine super classe et populaire toujours sûre d'elle et egocentrique au chef de bande super dark et ténébreux trop mystérieux et renfermé. Il est trop sexy à donner des ordres alors on l'écoute car il est trop canon et autoritaire, wouahou ! ahem... désolé, mais c'était un peu trop forcé par moment ce qui pourra sans doute en rebuter plus d'un, moi également (j'ai failli lâcher ma lecture pour cette raison aussi). Concernant l'héroïne, pas grand chose à dire. Elle a un caractère bien trempé et de la répartie, un peu renfermée et distante au début, ce qui est normal vu la tragédie qu'elle a vécue. Seul petit bémol selon moi, rendre "romantique" sa relation avec un personnage un peu pervers narcissique sur les bords, jaloux, possessif et violent quand on s'approche d'elle... humm... pas forcément le must à mettre dans la tête des jeunes filles. Ça fait rêver en fiction mais dans la réalité ça devient vite toxique ce genre de type... Malgré tout ces défauts, j'ai quand même réussi à m'attacher à tout ces personnages clichés car comme je l'ai dis, après tout, c'est une fiction qui reste agréable à lire.

Pour ce qui est de ma notation... Je suis mitigée, je ne sais pas trop où le classer. Comme je l'ai dis c'est ni bon, ni mauvais, ça reste une lecture sympathique et agréable pour ado.

Afficher en entier

Je n'ai pas accroché ni à l'histoire ni aux personnages. Je n'irai pas plus loin dans la saga.

Afficher en entier
Bronze

Ce livre est plutôt sympa avec ces zombies de l'esprit mais je dois dire que tout cela est un peu terni par des adolescents en pleine ébullition d'hormones...

Afficher en entier
Diamant

Le titre m'a attirée car j'adore Alice aux pays des merveilles même si dans celui-ci il y a des zombies . Dès les premiers mots je fue transportée dans cet univers et j'ai devorée ce livre comme les zombies . Je me rejouies de lire le prochain tome .

Afficher en entier
Diamant

Mhhh que dire sérieux ! J’ai fais l’erreur de commencé le livre à 1h du matin et je voulais plus le lâcher mais à 4h du matin ma mère est venue me hurler dessus et m’a confisqué le livre (certain se font interdire de sortir, d’autre de téléphone et moi de livre hahahah chacun sa vie). Et donc j’ai du faire une énorme pause dans ma lecteur, durant laquelle j’ai réveillé de zombie et de beaux mecs au yeux violets...

*M’interrompant parce que je constate que je suis entrain de faire du hors sujet*

Okey d’abord un petit résumé du livre (parce que sans mentir moi quand je découvre un livre sur Booknode, la plupart du temps c plus le résumé dès lecteur qui me donne envie plutôt que le résumé de livre).

Bref, l’histoire commence avec le seizièmes anniversaire de (roulement de tambour..) ALICE ROSE BELL ! Alors voilà notre petite Ali (surnom qu’elle se donne plus tard) vient d’avoir 16 ans (j’ai dis petite ? Sérieusement ? J’ai 16 ans aussi ;) ). Pour ses 16 ans, elle réussit à persuader sa famille d’aller voir le spectacle de sa petite sœur (ce qui n’est pas aussi simple que ça vu que ça se passe la nuit et que son père refuse que quiconque sorte après le coucher du soleil à cause de monstres (on peut se le dire ce mec est tare), ils finissent par y aller et boum it’s drame ! Tout le monde meurt (quand j’ai vu ça ça m’avait soûler parce que on m’avait promis un roman drôle et je tombe sur la mort de toute une famille, j’en ai marre des livres tristes (le dernier en date que j’ai lu m’a mise en PLS, la fille perd son père, sa mère se sucide, son petit frère meurt d’une maladie, l’amour de sa vie se barre et quand on est à la fin du roman on se dit que calme son frère jumeau est encore en vie mais nan il finit par mourir empoissé et je vous jure hyn aussi elle allait se sucider mais fini par changer d’avis parce que... ouais bon on s’en fou enfaite... D’ailleurs ça sert à rien de me demander le titre du livre parce que je viens de vous spoil absolument tout le livre).

STOP CONCENTRE TOI !

Bref du coup je disais, ils finissent par avoir un accident et toute sa famille sauf elle meurt. Après ça, des mois de deuil s’enchaîner (assez vite, l’auteur a bien de ne pas passer des chapitre et des chapitres sur le deuil de sa famille). Ali finit par se rendre compte que son père qui l’avait rendu à demi folle en ne cessant de la soûler avec les monstres bahhh avait finalement raison parce que préparez vous bien les amis... LES MONSTRES EXISTENT ! Et après s’enchaîne les problèmes (comme dans tout bon livre) mais chuuuuttt je vous dis pas ce qui vas se passer parce que flemme de spoil hahahah.

Bref que dire de cette lecture... En un mot... J’ai adoré ! Sérieusement ! Genre je sais pas comment l’expliquer mais tout absolument tout était géniale ! Le scénario, l’ambiance du roman, les personnages et... Tiens parlons justement des personnages ! Déjà Alice... mhhh je t’aime ?! Son humour, sa repartie absolument tout ce qui sortait de sa bouche me fessait tordre de rire ! Cole... I love u Cole ! Déjà que de base j’avais un faible pour les garçons au yeux violets (Merci à toi Sarah J. Maas et toi aussi Rhysand), je suis des le début tomber sous son charme ! Alors que au début, il était représenté comme un bad boy, on constate que pas du tout ce mec est tout un tueur (rien que ça) de zombie en plus d’être super badass ! Après y’a Mackenzie... Désolé hyn mais je kiffe cette meuf enfaite et pour aucune raison ! Après Kat et Frozy... Je ship à fond ce couple !!!!

Spoiler(cliquez pour révéler)Par contre la la directrice dont j’ai oublier le nom... Dire que je la fessais trop confiance ;( elle m’a trop trop déçu

Par contre le couple des grands parents de Alice m’a fait chaud au cœur surtout durant les deux interrogatoires qu’ils ont fait passer aux « prétendants » d’Alice.

Sincèrement, j’avais l’impression que Alice était plus épanouie et plus heureuse après la mort de sa famille (euhhh putain c’est morbide ce que je viens de dire). Genre sérieux, elle s’est des vrais amis et elle n’est plus cloîtrée chez elle comme avant.

En bref chu nulle pour les conclusions et aussi désolé pour avoir tout les deux secondes fait des hors sujet (d’ailleurs c’est drôle parce que même mon prof de français me le reproche dans mes contrôle (RIP les bonnes notes) mais d’après ma mère c’est parce que je réfléchie à 50 trucs en même temps (d’ailleurs j’ai toujours pas acheter mes fourniture scolaires et la rentrée c’est dans 7 jours pile !).

Mais bref voilà je vous le conseille fortement, genre sérieusement, une fois que vous commencer vous arriver pas à relâcher le livre !!!

Afficher en entier
Pas apprécié

Bon. J'arrive sur mon cheval noir pour ternir les commentaires positifs. Cette lecture fut un véritable calvaire pour moi. J'ai acheté ce livre il y à présent quelques années et je peux parfaitement comprendre les raisons pour lesquelles, plus jeune, j'ai été attirée par ce livre. "Alice au Pays des Merveilles" étant mon livre préféré, j'ai bien été attrapée par cette publicité, disons le, complètement mensongère. Et ensuite, l'aspect des zombies me tentait bien également, étant peu habituée à ce thème mais ce dernier m'ayant beaucoup plu le peu de fois où je m'y étais confrontée.

Autant vous dire que ces deux attentes ont été complètement désillusionnées. Très simplement, les éléments tirés d'Alice au Pays des Merveilles sont juste esthétiques ; des références vis à vis des titres de chapitres, d'un nuage en forme de lapin, du prénom de l'héroïne, éventuellement du surnom attribué à sa meilleure amie, mais voilà tout. Quel gâchis. Une réécriture du livre avec des zombies aurait pu être si brillante.

Ensuite, l'intrigue sur les zombies... Comment dire... elle est inexistante ? Elle est complètement bâclée, simplette, sans sens, sans origine, sans but. Et cela traduit bien l'absence de scénarios qui fait cruellement faute à ce roman. Sans parler de l'inexistence de suspense, l'enchaînement des actions étant complètement prévisible...

J'ai comme l'impression que ce prétexte des zombies pourtant assumé dès le titre, ne sert qu'à camoufler la romance absolument écœurante que contient ce roman. Ce qui est absolument traitre considéré qu'à aucun moment dans le résumé n'est évoquée une romance. Et pourtant, cette dernière constitue presque la totalité du roman, du moins en ai-je eu l'impression tant elle dégoulinante. Le sentiment de lire une mauvaise fanfiction (quelle perte de temps bon sang) m'a habité tout au long de ma lecture. Et les zombies à côté sont juste là pour donner un peu plus de profondeur au roman, mais c'est complètement raté.

Le plus gros problème de ce roman réside tout simplement dans le fait qu'il ait été publié en premier lieu. A première vue, celui-ci s'adresse à des adolescents, considéré l'âge d'Ali qui a 16 ans. Je considère presque ça dangereux de mettre ce livre entre les mains d'un tel public. Le nombre de phrases problématiques qu'il contient... Pour commencer, une réduction du genre féminin à une compétition. En lisant ce livre, on a tout bonnement l'impression que tout ce que veulent accomplir les femmes dans leur existence, c'est de séduire la gente masculine. Et pour cela, elles sont en compétition constante, avec une jalousie exacerbée. Mais quelle horreur ! Et comme c'est réducteur et sexiste ! A cela s'ajoutent les propos de personnages comme Cole qui objectifient complètement le corps de la femme d'une façon absolument écœurante. Pour continuer sur cette lancée, le mépris de la communauté LGBTQIA+ "subtilement" présent dans des répliques absolument réductrices de personnes à leur orientation sexuelle, autrement dit, de l'irrespect total. Et bien sûr, la romantisation des relations toxiques. Car c'est tout ce que m'inspire la relation entre Ali et Cole. Le garçon se prône d'être manipulateur et la fille s'extasie sur cela, comme c'est "sexy" (je ne compte plus les nombre de fois où cet adjectif est présent). Normaliser la toxicité dans les relations, les comportements de pervers narcissiques dans une possession exacerbée, quelle bonne idée...

Je ne m'attarderai pas sur le style, l'écriture qui est d'une banalité affolante, sans aucun effort fourni. A certains moments, l'auteure paraît découragée, ne voulant subitement plus nous écrire des dialogues corrects, leur préférant une forme "théâtrale" pour aucune raison valide. Le pire étant certainement l'insertion de SMS en langage... et bien SMS, mais une forme obscure de celui-ci utilisée par absolument aucun adolescent sur cette planète, c'en est gênant. Je ne pouvais même pas comprendre certains d'entre eux tant mes yeux piquaient. Si il s'agit d'une volonté de l'auteure de rendre le quotidien d'une adolescente plus réaliste, elle s'est fourrée le doigt dans l'œil. Personne de ma génération ne parle comme ça.

Je ne peux pas m'attarder sur tous les points négatifs (car oui, il y en a encore bien d'autres), j'ai déjà perdu assez de temps avec ce livre. J'ajouterai toutefois avoir trouvé assez dérangeants les termes de "Mal", "Bien, "Foi", employés pour décrire la nature des zombies, la manière de les combattre... en lisant les remerciements de l'auteure à la fin, qui dévoile quelque peu sa relation avec "Dieu", je ne peux m'empêcher de m'interroger sur la raison pour laquelle employer ces termes relevant clairement de l'isotopie de la religion. Il ne s'agit clairement pas d'une coïncidence.

Afficher en entier

Dates de sortie

Chroniques de Zombieland, Tome 1 : Alice au pays des zombies

  • France : 2013-06-01 (Français)
  • Canada : 2013-07-03 (Français)
  • USA : 2012-09-25 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Alice in Zombieland (The White Rabbit Chronicles #1) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 3531
Commentaires 544
extraits 121
Evaluations 993
Note globale 8.67 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode