Livres
558 129
Membres
606 215

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Victorian Fantasy, Tome 1 : Dentelle et nécromancie



Description ajoutée par anonyme 2014-04-11T13:14:07+02:00

Résumé

D'aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste, issue d'une longue lignée de sorcières, vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s'y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s'envoler. C'est alors qu'une invitation de la main même de la Reine vient bousculer les plans de sa grand-mère qui dirige la famille d'une main de fer. Et une requête royale ne se refuse pas... à moins de souhaiter perdre la tête. Sa découverte du monde commence, à mille lieues de ce qu'elle imaginait. La cour est pleine de dangers, de rumeurs et de règles qu'elle ne maîtrise pas. Mais sa plus grande erreur est de succomber au regard aussi noir que la nuit de lord Thadeus Blackmorgan...

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 665 lecteurs

extrait

Depuis quand était-il ainsi ? Peut-être au moment même où il s’était retrouvé sur elle… C’était l’effet qu’elle avait toujours sur lui. Sa proximité le mettait systématiquement dans cet état, c’était inévitable, et il n’y avait aucune magie là-dedans. Il le savait maintenant. Et il se trouvait bien idiot d’avoir imaginé qu’un sortilège puisse être à l’origine de son désir, si puissant et impérieux ce dernier soit-il. C’était elle, et elle seule, qui éveillait en lui ces instincts-là.

— J’ai besoin d’être en toi, haleta-t-il, éperdu. Tellement besoin…

Ces paroles lui avaient échappé dans le feu de l’action, mais loin d’effrayer Andraste, elles lui arrachèrent un gémissement en réponse – une approbation espérait-il.

Elle ouvrit les jambes pour qu’il vienne loger les siennes dans cet espace qu’elle lui accordait, et susurra à son oreille :

— Je t’aime, Thadeus Blackmorgan.

Il se figea net. Avait-il vraiment bien entendu ? Comment une telle chose était-elle seulement possible ?

Son cœur, qu’il avait si longtemps cru inexistant, explosa violemment dans sa poitrine, se répandant en mille morceaux, puis se recomposa pour danser la gigue… avant de se resserrer et de se consumer, laissant à la place un vide noir béant et déchirant.

Il se rappela alors qu’il n’avait pas droit à ces mots-là, que lui-même l’aimait trop pour la laisser imaginer nourrir ce genre de sentiments à son égard sans savoir, et qu’il ne pouvait pas non plus lui faire l’amour maintenant…

Pas comme ça. Pas sans qu’elle connaisse toute la vérité.

Et surtout pas ici. Avait-il perdu la tête ?!

Il allait la duper – comme il l’avait si souvent fait, du reste. Cependant, il s’en rendait compte à présent. Et il ne pouvait s’y résoudre. Il s’était promis de ne rien révéler de plus que le strict nécessaire et de broder un peu, éventuellement, pour rendre moins laides certaines choses. Mais c’était malhonnête. Aussi risqué que ce soit – elle reviendrait forcément sur ses positions quant à l’argent après ça – il devait tout lui avouer…

Il se redressa au-dessus d’elle, prenant appui sur ses deux coudes, et plongea dans son regard mauve, brillant d’inquiétude – et sans doute aussi de déception.

— Tu ne dois pas te sentir obligé de répondre, s’empressa-t-elle de préciser, la voix cassée par l’émotion. Je comprends, tu sais, les hommes comme toi ne disent pas ce genre de choses. Ce n’est pas grave. Absolument pas grave.

— Il faut qu’on parle, avisa-t-il dans un grondement enroué.

Il dut se faire violence pour rajuster les jupons d’Andraste sur ses jambes et s’éloigner d’elle. Puis il se releva à regret. Elle l’imita avant même qu’il ait eu le loisir de lui proposer son aide et se mit à battre ses vêtements avec vigueur pour en chasser la poussière. Il devait en être couverts, lui aussi, toutefois il s’en moquait pas mal.

Il faillit suffoquer quand il aperçut une larme dévaler l’arrondi de la joue de la jeune femme pour finir sa course sur l’arête de sa mâchoire. Il venait de lui faire de la peine… et ça ne faisait que commencer.

— Je ne mérite pas ces mots, justifia-t-il en réalisant sa maladresse. J’en rêve depuis le premier jour, mais je n’en suis pas digne. Et je ne crois pas que je le serai jamais.

Elle essuya hâtivement les traces de son dépit, comme s’il n’avait pas pu le remarquer, se tourna vers lui et déclara avec un calme inhabituel :

— Il n’empêche qu’il m’appartient d’en juger. À moi, et à moi seule. Sois tranquille, je ne t’embarrasserai plus avec ça à l’avenir.

Il la suivit dans le vestibule, puis dans le couloir, claqua la porte de ces maudits appartements derrière eux, et l’arrêta en la saisissant par le bras dans les escaliers.

— Andraste, si j’ai élaboré un plan pour t’amener à m’épouser dès notre première rencontre, puis conçu d’autres encore, vaguement plus subtils, par la suite, après avoir découvert qui tu étais, c’est parce que je suis fou de toi depuis le début ! Depuis le moment où tu es venue à moi, complètement nue, dans la salle des douches des domestiques. Bien avant qu’il soit question d’enfant. Ce que j’éprouve pour toi, c’est au-delà des mots, et je peux te répéter autant de fois que tu le désires que je t’aime, parce que c’est la fichue vérité !

Il avait crié beaucoup plus fort qu’il ne l’avait souhaité et se rendit compte après coup que son petit discours ressemblait davantage à une semonce en règle qu’à une déclaration d’amour… Bon sang, ce qu’il pouvait être lamentable à cet exercice !

Andraste battit plusieurs fois des paupières, comme si elle peinait à intégrer ces nouvelles informations. Puis elle répéta très doucement, comme pour contrebalancer son emportement :

— Tu as… élaboré des plans ?

— Oui, cracha-t-il sans parvenir à se calmer. Des putains de stratagèmes foireux, égoïstes et tordus pour t’avoir rien qu’à moi ! Je suis comme ça, buté et obsessionnel… et complètement irrationnel dès lors qu’il s’agit de toi.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

http://mabiblio1988.blogspot.fr/2014/09/victorian-fantasy-tome-1-dentelle-et.html

Merci à Georgia Caldera pour m’avoir permis de découvrir sa nouvelle saga en avant-première en tant que bêta lectrice. Une saga bien différente des Larmes Rouges mais pas de doute, la plume de l’auteure ainsi que sa façon de faire languir le lecteur sont belles et bien présentes.

Cette fois, nous partons en Angleterre sous le règne de la Reine Victoria. Ce n’est pas l’Angleterre que nous connaissons mais une Angleterre où la magie a tout pouvoir. Au cours de notre voyage, nous allons rencontrer des hommes, des femmes mais aussi des créatures magiques très surprenantes.

Bien que différents personnages nous accompagne pendant ce premier tome, deux personnages sont au centre de cette romance paranormale : une femme, Andraste et un homme, Thadeus.

Je me suis rapidement attachée à Andraste qui est une jeune fille d’une vingtaine d’années, vierge. Pour une fois, sa virginité (bien que celle-ci ne soit pas choquante au vu de l’époque où se déroule l’histoire) est expliqué et logique. Cette demoiselle qui s’est toujours vu cloîtrée au sein du manoir familial est invitée à rejoindre le château royal. Elle va enfin pouvoir vivre sa vie, seule et libre. Enfin presque… Andraste est vraiment intelligente, maline et a un fort caractère. Au cours, de ma lecture, je me suis retrouvée à régulièrement penser comme elle, à m’identifier en quelque sorte à elle.

Thadeus, fils aîné d’un duc, appartient à une famille qui semble avoir une haute importance aux yeux du royaume. Pourtant, cette famille est touchée par une malédiction que Thadeus va essayer de rompre. Cet homme intelligent ne sait absolument pas s’y prendre avec les femmes ce qui va engendrer des scènes assez drôles mais tombant sous le charme d’Andraste dès le premier regard, il va apprendre à se comporter comme un gentleman. J’ai d’abord aimé puis détesté puis aimer… ce personnage masculin.

Les autres personnages de ce roman sont très difficiles à cerner. En effet, l’auteure nous donne que peu d’informations à leur sujet, juste ce qui est nécessaire à la compréhension de l’histoire. C’est très frustrant mais Georgia Caldera sait s’y prendre pour nous frustrer, nous faire languir. Elle sait nous amener à nous poser des questions auxquelles elle donne parfois réponse et d’autres pour lesquelles il faudra patienter.

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé le style de l’auteure. Dès le premier chapitre, on cerne l’univers dans lequel va se dérouler l’histoire même si au cours de celle-ci on découvre des nouveautés. Georgia Caldera a fait le choix de nous offrir des chapitres avec des points de vue différents. En effet, les chapitres sont racontés avec le regard des personnages ce qui apporte un plus à l’histoire. La fin de ce premier tome laisse entrevoir une suite avec d’autres personnages. Certes, je suis déçue de quitter Andraste et Thadeus mais d’un autre côté, je ne vois pas trop quelle suite aurait été possible avec ces deux personnages. Qui dit romance paranormale dit scènes érotiques. Si je devais reprocher quelque chose à ce premier tome, c’est peut-être qu’une ou deux scènes supplémentaires n’auraient pas été de trop. Surtout des scènes vues par Andraste. Le premier tome des Larmes rouges n’aborde pas la sexualité, de ce fait, je pensais l’auteure peu à l’aise à ce type de scènes. Ce livre montre bien le contraire. En effet, Georgia Caldera décrit ses passages avec beaucoup de sensualité et d’érotisme sans jamais de vulgarité.

Pour conclure, une nouvelle saga très prometteuse dans un univers où la magie est reine.

Afficher en entier
Diamant

Comme j'avais du mal à m'endormir alors qu'il était minuit passé, je me suis dit : "allez ! Je lis une vingtaine de pages et j'éteins !" Mais impossible de respecter ma décision ! L'histoire est passionnante, les personnages fascinants et la relation entre Andraste et Thadeus, les héros qui sont très attachants, absolument géniale ! Pourtant, mon expérience "Steampunk" a été un peu décevante, je l'avoue ! Gorgia Caldera a su m'enfermer dans ses filets avec un art consommé ! C'est un livre A LIRE !!!

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Bronze

Encore une belle histoire de Georgia Caldera que j'ai découvert avec Les larmes rouges, et je suis tombée sous le charme de son style.

On retrouve ici une histoire fantastique réunissant toutes sortes de créatures et de pouvoirs avec une très belle intrigue de très bons personnages attachants et une dose de sentimentalisme.

L'histoire est soutenue et rythmée sauf que j'ai trouvé quelques difficultés a entrer dedans lors des premiers chapitres, et l'alternance entre les différents personnages m'a plus agacé qu'autre chose, même si elle favorise une profondeur de l'intrigue.

Je lirais Augustin mais pas tout de suite.

Afficher en entier
Bronze

Un premier tome qui finalement m'a conquise ! J'étais réticente à la lecture puisque cela faisait presque un an qu'il était dans ma PAL... Mais finalement ce fut une bonne lecture et j'envisage de lire le second tome.

Afficher en entier
Diamant

J'ai retrouvé l'excellente plume de l'Auteure que j'ai découvert dans "Les Larmes Rouges". Ce Livre est encore une pépite !

J'ai trouvé l'univers assez fabuleux ; l'intrigue, les personnages (même les plus détestables), les décors et l'inspiration dont a fait preuve l'Auteure.. L'ensemble est juste super immersif et addictif. Même si j'ai saisi juste sur la prophétie, je me suis totalement plantée depuis le début sur tout mes suspects. Les rebondissements et les révélations à la quasi toute fin m'ont fait halluciner ! J'étais totalement sidérée et cramponnée à mon livre tant l'action et le suspens était insoutenable. Je dirais qu'avec cette fin Georgia Caldera a fait un coûp de maître ! Le seul petit manquement pour moi, et ce malgré cette fin excellente, c'est que j'ai trouvé qu'il n'y avait pas assez de magie. Je trouve que cet aspect de l'histoire n'est pas assez présent.

Parlons un peu des personnages.. J'ai vraiment bien accroché avec Andraste et Thadeus, c'est le genre de personnage parfois tellement exaspérant qu'on a envi de les secouer. Mais ils sont aussi tellement attachants dans leur maladresse et leur lacune, que ça équilibre très bien leur personnalité. Ensuite j'ai beaucoup apprécié Brighton et Scott, j'aimerais vraiment bien les revoirs dans la suite. Pour ce qui est des personnages plutôt détestables, ils sont dans leurs catégories de méchants, très convaincants. Le mystère plane tel un brouillard autour de ces personnages. On n'a pas vraiment d'information à leur sujet ce qui ammène beaucoup d'interrogations. Ça rend leur présence assez malaisante et inquiétante. Le seul et unique personnage qui m'a laissé totalement indifférente tellement il m'a semblé creux et superficiel, n'est autre que le Prince Augustin. Mes yeux ont manqué de rester coincé derrière mes orbites à chacune de ses apparitions, car systématiquement je levais les yeux au ciel.. À mon plus grand dam, c'est lui qui devient le personnage principal de l'histoire du Tome 2. Alors d'un côté j'ai cette fin qui est intenable car je veux savoir la suite et de l'autre j'ai le regret de ne plus pouvoir suivre Andraste et Thadeus. Aaarrrgg..! Frustration !

Cela dit j'ai passé un super moment entre ces pages, j'espère autant apprécier la suite.

Afficher en entier
Argent

Ce premier tome de Victorian Fantasy, Dentelle et Nécromancie, nous emmène dans un monde steampunk, en pleine époque victorienne. Là, nous allons suivre Andraste, une jeune sorcière descendant d'une lignée puissante de sorcières. "Invitée" à la Cour par la Reine Victoria en personne, elle va vite déchanter quant à ce qu'elle espérait y trouver. Au milieu du faste, c'est un monde de complots et de trahisons, régi par les sombres desseins de certains. Créature atypique aux cheveux blancs et à la peau qui brûle, elle n'éveillera pas seulement la curiosité mais aussi la convoitise... Et sera confrontée à bien des dangers ! Sa rencontre avec Thadeus, jeune homme mystérieux mais aussi manipulateur et cruel, en est d'ailleurs un, et pas des moindres.

J'ai adoré l'ambiance gothique de ce roman. Il faut faire fi des semblants historiques. Ici, l'époque victorienne ne sert qu'à installer un cadre et une ambiance. L'essentiel se joue avec Andraste, cette jeune femme éprise de liberté. Or, cette liberté a un coût particulièrement élevé. Jusqu'où sera-t-elle prête à aller pour sa liberté ? Si elle peut paraître superficielle de prime abord, il n'en est rien et sa véritable personnalité se révélera au fil des pages face aux épreuves qu'elle devra surmonter. À commencer par celle qu'est la simple présence de Lord Thadeus Blackmorgan. J'ai beaucoup aimé le côté absolument antipathique de ce personnage et voir ensuite comment il évolue, comprendre les raisons de son comportement et découvrir les sombres mystères de son passé. Mais ce roman regorge de personnages tous plus intéressants que les autres et on en vient presque à regretter qu'il n'y ait pas plus de pages pour mieux les découvrir.

Conclusion :

Heureusement, Georgia Caldera maîtrise parfaitement son récit et nous mène jusqu'aux dernières pages sans nous perdre une seule fois. Encore plus heureusement, il y a un deuxième tome, De Velours et d'Acier, qui cette fois se concentre sur un autre protagoniste que j'ai adoré suivre (mais ça, je vous en parlerai dans une prochaine chronique !).

Afficher en entier
Bronze

Une bonne lecture même si j'ai très souvent haussé les sourcils. Comment dire, ce n'est pas la relation homme femme qui me fait rêver. Spoiler(cliquez pour révéler)Entre un Thadeus ultra macho à m'en faire rouler les yeux et poser le livre en soupirant et une Andraste qui se laisse quasiment faire à chaque fois en trouvant ça normal : je n'ai même pas les mots pour décrire l'état dans lequel j'étais en voyant les propositions qu'elle acceptait sans broncher en se disant "c'est logique, c'est normal".De plus, la communication entre eux on en parle ?? Vraiment c'est hallucinant et vraiment pas leur fort. Malgré tout, l'intrigue en dehors de la romance m'a fait tenir bon et je ne suis pas déçue car j'ai pu me laisser surprendre par une certaine personne, d'où le classement en bronze du roman.

Afficher en entier
Bronze

Bonne lecture pour débuter dans le genre. Les personnages sont attachants, le décor intéressant et l'intrigue assez inédite. J'apprécie la créativité de l'auteure et le déroulé de l'histoire. L'histoire d'amour est au premier plan, cela va sans dire. Peut être même un peu trop ?

On ressent une vraie tension en suivant cette romance et le suspense est insoutenable.

Je reste néanmoins un peu déçue de la fin vis à vis des personnages secondaires. On ne sait pas ce qui arrive à Ruth et aux autres, même au bout du deuxième et dernier tome, c'est un peu dommage selon moi. Certains détails ne sont pas poussés à leur maximum.

Je pense en toute honnêteté que le deuxième tome est bien meilleur que le premier, il est centré sur l'histoire d'amour mais le contexte et l'intrigue sont beaucoup plus présents. Il y a plus de mouvement et de mystères, c'est encore plus passionnant. Pour ma part, je pense que l'auteure a réussi à ne pas reproduire les petites imperfections du premier tome dans le second, c'est pourquoi il ne faut surtout pas hésiter à lire la suite.

Faut-il déjà commencer par le commencement, et quel début ! Je recommande !

Afficher en entier
Argent

Une histoire assez surprenante mais très agréable à lire, bien que le côté un peu "macho" du personnage masculin puisse légèrement énervé. Pas d'héroïne charismatique ou très affirmée, mais une jeune fille innocente qui découvre le monde, sans qu'elle ne nous insupporte. On trouve tous les travers de la cours, dans un roman assez long (un peu moins de 500 pages), mais qui n'apporte pas toutes les réponses à nos questions. En effet, cet univers n'est pas totalement fantastique, il ressemble assez à celui du protectorat de l'ombrelle, avec ce côté très "steampunk", dont les jalons sont posés. C'est déjà le deuxième ou troisième fois que je relis ce livre, et je l'apprécie toujours autant. Il y a juste un petit quelque chose qui me retient de lire le tome 2, ce qui est assez dommage, car l'univers est étonnant, et j'aimerais en savoir plus. Je conseille

Afficher en entier
Or

Excellent roman steampunk. De l’action, de l’humour, de l’amour, des intrigues, des malédictions, des sorciers et des monstres.

L’intrigue est très bien menée.

Afficher en entier
Argent

Très décevant...je m'attendais à mieux et j'ai peiné à le finir.

Afficher en entier
Bronze

J ai été très déçu de ce roman je m'attendais à un livre plus intense l histoire est sympa et le résumé donne me ton mais j ai trouvé le livre par moment assez plat et l'histoire pas assez exploiter. Ce livre reste un bon roman

Afficher en entier

Dates de sortie

Victorian Fantasy, Tome 1 : Dentelle et nécromancie

  • France : 2014-09-10 (Français)
  • Canada : 2014-10-15 (Français)

Activité récente

Cstance l'ajoute dans sa biblio or
2021-07-06T00:01:38+02:00
Ju13600 l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-20T20:05:07+02:00

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 1665
Commentaires 263
extraits 37
Evaluations 562
Note globale 8.29 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode