Livres
482 574
Membres
469 583

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Victorian Fantasy, Tome 1 : Dentelle et nécromancie



Description ajoutée par anonyme 2014-04-11T13:14:07+02:00

Résumé

D'aussi loin que remontent ses souvenirs, Andraste, issue d'une longue lignée de sorcières, vit dissimulée aux yeux du monde. Son univers restreint ressemble à s'y méprendre à une cage dorée, elle qui ne rêve que de s'envoler. C'est alors qu'une invitation de la main même de la Reine vient bousculer les plans de sa grand-mère qui dirige la famille d'une main de fer. Et une requête royale ne se refuse pas... à moins de souhaiter perdre la tête. Sa découverte du monde commence, à mille lieues de ce qu'elle imaginait. La cour est pleine de dangers, de rumeurs et de règles qu'elle ne maîtrise pas. Mais sa plus grande erreur est de succomber au regard aussi noir que la nuit de lord Thadeus Blackmorgan...

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 462 lecteurs

Extrait

Depuis quand était-il ainsi ? Peut-être au moment même où il s’était retrouvé sur elle… C’était l’effet qu’elle avait toujours sur lui. Sa proximité le mettait systématiquement dans cet état, c’était inévitable, et il n’y avait aucune magie là-dedans. Il le savait maintenant. Et il se trouvait bien idiot d’avoir imaginé qu’un sortilège puisse être à l’origine de son désir, si puissant et impérieux ce dernier soit-il. C’était elle, et elle seule, qui éveillait en lui ces instincts-là.

— J’ai besoin d’être en toi, haleta-t-il, éperdu. Tellement besoin…

Ces paroles lui avaient échappé dans le feu de l’action, mais loin d’effrayer Andraste, elles lui arrachèrent un gémissement en réponse – une approbation espérait-il.

Elle ouvrit les jambes pour qu’il vienne loger les siennes dans cet espace qu’elle lui accordait, et susurra à son oreille :

— Je t’aime, Thadeus Blackmorgan.

Il se figea net. Avait-il vraiment bien entendu ? Comment une telle chose était-elle seulement possible ?

Son cœur, qu’il avait si longtemps cru inexistant, explosa violemment dans sa poitrine, se répandant en mille morceaux, puis se recomposa pour danser la gigue… avant de se resserrer et de se consumer, laissant à la place un vide noir béant et déchirant.

Il se rappela alors qu’il n’avait pas droit à ces mots-là, que lui-même l’aimait trop pour la laisser imaginer nourrir ce genre de sentiments à son égard sans savoir, et qu’il ne pouvait pas non plus lui faire l’amour maintenant…

Pas comme ça. Pas sans qu’elle connaisse toute la vérité.

Et surtout pas ici. Avait-il perdu la tête ?!

Il allait la duper – comme il l’avait si souvent fait, du reste. Cependant, il s’en rendait compte à présent. Et il ne pouvait s’y résoudre. Il s’était promis de ne rien révéler de plus que le strict nécessaire et de broder un peu, éventuellement, pour rendre moins laides certaines choses. Mais c’était malhonnête. Aussi risqué que ce soit – elle reviendrait forcément sur ses positions quant à l’argent après ça – il devait tout lui avouer…

Il se redressa au-dessus d’elle, prenant appui sur ses deux coudes, et plongea dans son regard mauve, brillant d’inquiétude – et sans doute aussi de déception.

— Tu ne dois pas te sentir obligé de répondre, s’empressa-t-elle de préciser, la voix cassée par l’émotion. Je comprends, tu sais, les hommes comme toi ne disent pas ce genre de choses. Ce n’est pas grave. Absolument pas grave.

— Il faut qu’on parle, avisa-t-il dans un grondement enroué.

Il dut se faire violence pour rajuster les jupons d’Andraste sur ses jambes et s’éloigner d’elle. Puis il se releva à regret. Elle l’imita avant même qu’il ait eu le loisir de lui proposer son aide et se mit à battre ses vêtements avec vigueur pour en chasser la poussière. Il devait en être couverts, lui aussi, toutefois il s’en moquait pas mal.

Il faillit suffoquer quand il aperçut une larme dévaler l’arrondi de la joue de la jeune femme pour finir sa course sur l’arête de sa mâchoire. Il venait de lui faire de la peine… et ça ne faisait que commencer.

— Je ne mérite pas ces mots, justifia-t-il en réalisant sa maladresse. J’en rêve depuis le premier jour, mais je n’en suis pas digne. Et je ne crois pas que je le serai jamais.

Elle essuya hâtivement les traces de son dépit, comme s’il n’avait pas pu le remarquer, se tourna vers lui et déclara avec un calme inhabituel :

— Il n’empêche qu’il m’appartient d’en juger. À moi, et à moi seule. Sois tranquille, je ne t’embarrasserai plus avec ça à l’avenir.

Il la suivit dans le vestibule, puis dans le couloir, claqua la porte de ces maudits appartements derrière eux, et l’arrêta en la saisissant par le bras dans les escaliers.

— Andraste, si j’ai élaboré un plan pour t’amener à m’épouser dès notre première rencontre, puis conçu d’autres encore, vaguement plus subtils, par la suite, après avoir découvert qui tu étais, c’est parce que je suis fou de toi depuis le début ! Depuis le moment où tu es venue à moi, complètement nue, dans la salle des douches des domestiques. Bien avant qu’il soit question d’enfant. Ce que j’éprouve pour toi, c’est au-delà des mots, et je peux te répéter autant de fois que tu le désires que je t’aime, parce que c’est la fichue vérité !

Il avait crié beaucoup plus fort qu’il ne l’avait souhaité et se rendit compte après coup que son petit discours ressemblait davantage à une semonce en règle qu’à une déclaration d’amour… Bon sang, ce qu’il pouvait être lamentable à cet exercice !

Andraste battit plusieurs fois des paupières, comme si elle peinait à intégrer ces nouvelles informations. Puis elle répéta très doucement, comme pour contrebalancer son emportement :

— Tu as… élaboré des plans ?

— Oui, cracha-t-il sans parvenir à se calmer. Des putains de stratagèmes foireux, égoïstes et tordus pour t’avoir rien qu’à moi ! Je suis comme ça, buté et obsessionnel… et complètement irrationnel dès lors qu’il s’agit de toi.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

http://mabiblio1988.blogspot.fr/2014/09/victorian-fantasy-tome-1-dentelle-et.html

Merci à Georgia Caldera pour m’avoir permis de découvrir sa nouvelle saga en avant-première en tant que bêta lectrice. Une saga bien différente des Larmes Rouges mais pas de doute, la plume de l’auteure ainsi que sa façon de faire languir le lecteur sont belles et bien présentes.

Cette fois, nous partons en Angleterre sous le règne de la Reine Victoria. Ce n’est pas l’Angleterre que nous connaissons mais une Angleterre où la magie a tout pouvoir. Au cours de notre voyage, nous allons rencontrer des hommes, des femmes mais aussi des créatures magiques très surprenantes.

Bien que différents personnages nous accompagne pendant ce premier tome, deux personnages sont au centre de cette romance paranormale : une femme, Andraste et un homme, Thadeus.

Je me suis rapidement attachée à Andraste qui est une jeune fille d’une vingtaine d’années, vierge. Pour une fois, sa virginité (bien que celle-ci ne soit pas choquante au vu de l’époque où se déroule l’histoire) est expliqué et logique. Cette demoiselle qui s’est toujours vu cloîtrée au sein du manoir familial est invitée à rejoindre le château royal. Elle va enfin pouvoir vivre sa vie, seule et libre. Enfin presque… Andraste est vraiment intelligente, maline et a un fort caractère. Au cours, de ma lecture, je me suis retrouvée à régulièrement penser comme elle, à m’identifier en quelque sorte à elle.

Thadeus, fils aîné d’un duc, appartient à une famille qui semble avoir une haute importance aux yeux du royaume. Pourtant, cette famille est touchée par une malédiction que Thadeus va essayer de rompre. Cet homme intelligent ne sait absolument pas s’y prendre avec les femmes ce qui va engendrer des scènes assez drôles mais tombant sous le charme d’Andraste dès le premier regard, il va apprendre à se comporter comme un gentleman. J’ai d’abord aimé puis détesté puis aimer… ce personnage masculin.

Les autres personnages de ce roman sont très difficiles à cerner. En effet, l’auteure nous donne que peu d’informations à leur sujet, juste ce qui est nécessaire à la compréhension de l’histoire. C’est très frustrant mais Georgia Caldera sait s’y prendre pour nous frustrer, nous faire languir. Elle sait nous amener à nous poser des questions auxquelles elle donne parfois réponse et d’autres pour lesquelles il faudra patienter.

C’est avec plaisir que j’ai retrouvé le style de l’auteure. Dès le premier chapitre, on cerne l’univers dans lequel va se dérouler l’histoire même si au cours de celle-ci on découvre des nouveautés. Georgia Caldera a fait le choix de nous offrir des chapitres avec des points de vue différents. En effet, les chapitres sont racontés avec le regard des personnages ce qui apporte un plus à l’histoire. La fin de ce premier tome laisse entrevoir une suite avec d’autres personnages. Certes, je suis déçue de quitter Andraste et Thadeus mais d’un autre côté, je ne vois pas trop quelle suite aurait été possible avec ces deux personnages. Qui dit romance paranormale dit scènes érotiques. Si je devais reprocher quelque chose à ce premier tome, c’est peut-être qu’une ou deux scènes supplémentaires n’auraient pas été de trop. Surtout des scènes vues par Andraste. Le premier tome des Larmes rouges n’aborde pas la sexualité, de ce fait, je pensais l’auteure peu à l’aise à ce type de scènes. Ce livre montre bien le contraire. En effet, Georgia Caldera décrit ses passages avec beaucoup de sensualité et d’érotisme sans jamais de vulgarité.

Pour conclure, une nouvelle saga très prometteuse dans un univers où la magie est reine.

Afficher en entier
Diamant

Comme j'avais du mal à m'endormir alors qu'il était minuit passé, je me suis dit : "allez ! Je lis une vingtaine de pages et j'éteins !" Mais impossible de respecter ma décision ! L'histoire est passionnante, les personnages fascinants et la relation entre Andraste et Thadeus, les héros qui sont très attachants, absolument géniale ! Pourtant, mon expérience "Steampunk" a été un peu décevante, je l'avoue ! Gorgia Caldera a su m'enfermer dans ses filets avec un art consommé ! C'est un livre A LIRE !!!

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

J'ai lu ce livre d'une traite, c'est pour vous dire à quel point il m'a plu. J'ai beaucoup aimé l'univers steampunk/magie de cette lecture. Les 2 personnages principaux sont très attachants même si parfois on a envie de hurler après eux avec leur jeu du chat et de la souris.

La fin est vraiment sympa et nous ouvre la voie pour un second tome.

Afficher en entier
Lu aussi

J'étais très curieuse de découvrir l'univers de Georgia Caldera, suite au succès qu'elle a chaque année dans les salons du livre. Alors quand on m'a gentiment donné quelques-uns de ses livres, je me suis lancée dans son univers.

On entre dans la vie d'Andraste, jeune femme qui a toujours vécu enfermée dans la demeure familiale à cause d'une maladie de la peau qui l'empêche de s'exposer au soleil. Seulement, comme le résumé nous l'indique, Andraste va devoir se joindre à la cour royale sous ordre de la reine pour son plus grand plaisir, elle qui y voit une possible liberté, liberté dont elle juge avoir si longtemps privée. Ce qui n'est pas vraiment au goût de sa grand-mère.

Nous allons apprendre aux côtés d'Andraste comment les gens vivent à la cour, et plus particulièrement quelques notions de la magie de cet univers. Un important est alors à noter : ce livre est une romance fantastique et non pas un roman fantastique. L'histoire va très majoritairement se concentrer sur Andraste et Thadeus Blackmorgan, et assez peu sur l'univers magique et les pouvoirs d'Andraste. Le roman ne fait que quelques passages dans les cours de nécromancie et ceux-ci participent toujours à la relation entre les deux personnages et non pas à l'apprentissage d'Andraste. En dehors de cela, à part la fin qui nous offre un peu plus de magie et d'action, elle est très peu présente et on en saura que peu sur les capacités d'Andraste, l'apprentissage de ses pouvoirs étant vraiment en arrière-plan. Ainsi, si vous partez sur le fait que ce livre est un roman fantastique qui parle de l'apprentissage magique d'Andraste, vous risquez d'être déçu.

Personnellement, j'avoue que j'aurais aimé que le pan fantastique et magique prennent une place plus importante parce qu'il y a un potentiel certain. Georgia a construit un univers pour sa romance, et il y aurait réellement de quoi faire avec.

Le côté steampunk donnait une touche très sympathique à l'univers que j'ai trouvé alors d'autant plus riche. On retrouvait les éléments en cuivre, en métal ainsi que tout la mode victorienne et Georgia Caldera, de part sa plume, a su m'emporter dans cet univers.

Malgré que Georgia Caldera m'ait parfaitement entraînée dans cette histoire, je dois néanmoins soulever que le personnage de Thadeus est assez problématique. En effet, j'ai apprécié Andraste, et j'ai aimé découvrir certains pans de la personnalité de Lord Blackmorgan, mais son comportement avec les femmes était tout simplement abject. Je me suis attachée à lui au début, et j'ai eu de l'empathie, même vers la fin, pour lui quand on apprend certains événements de son passé, mais j'ai totalement détesté cette partie misogyne de lui-même, et c'est avec certitude que je trouverais quelqu'un comme lui dans la vie réelle être une parfaite saloperie (je penserais bien pire, mais restons décent dans les propos). Thadeus est extrêmement possessif, mais pas dans le bon sens du terme. Il considère qu'Andraste lui appartient, qu'elle est à lui uniquement, et peu importe ce qu'elle en pense et les moyens utilisés pour parvenir à ses fins. Il l'humilie à plusieurs reprises juste parce que son ego est piqué et il aurait des tendances franchement abusives dans certains cas. Ainsi, je l'ai apprécié et je me suis attachée au début du roman, mais petit à petit, je tiquais énormément sur certains de ses actes et de ses réflexions tout simplement machistes. Je ne blâme pas les personnes qui ont apprécié ce personnage et je ne peux pas dire que je l'ai complètement détesté, mais j'espère que derrière, les lecteurs sont conscients de la problématique du personnage.

Concernant la fin, elle nous offre un peu plus de magie et de fantastique, et nous offre un préambule sur l'intrigue que nous suivrons dans le prochain tome. J'ai néanmoins été un peu déçue concernant l'élément qui dénoue la fin, parce qu'il "prive" rapidement la liberté qu'a tant espéré Andraste. Néanmoins, ce point reste un avis tout à fait personnel et ne posera pas forcément problème à d'autres personnes.

Pour conclure, je ne peux le nier, j'ai plutôt apprécié ce roman et j'ai été entraînée par la plume de Georgia Caldera sans problème. Néanmoins, j'ai trouvé le personnage de Thadeus problématique sur son rapport avec les femmes et cela m'a franchement refroidie à son regard. Pour terminer, un point ni positif ni négatif, seulement à titre informatif : ce livre est pour moi une romance fantastique et non pas un roman fantastique, puisque la romance prend largement le pas sur la magie décrite dans le livre. En tout cas, je lirais avec plaisir un autre roman de l'autrice car je trouve qu'elle a une plume très efficace et entraînante.

Note de 3,5/5 sur le blog

Afficher en entier
Argent

Une super trouvaille !

Afficher en entier
Diamant

Tres addictif ! J’ai adoré le cadre, les personnages principaux et l’intrigue.

Andraste est une héroïne à la fois forte et vulnérable, comme son “professeur”.

Un coup de cœur!

Afficher en entier
Argent

Magie et malédiction mêlées dans cette histoire pleine de mystères.

.

Déjà j’adore l’écriture de Georgia Caldera : elle m’embarque avec elle à chaque fois grâce à ses mots!

.

Autant la relation Andraste-Thadeus m’aurait horripilée en romance, autant ici comme elle est mêlée à un univers magique c’est un peu mieux passé même si ces deux là m’ont agacée : leur relation est avant tout physique, limite obsessionnelle, ils ne savent pas ce qu’ils attendent de l’autre et d’eux même dans leur relation, ils pensent chacun que l’autre les dupe, voir même que l’autre leur a jeté un sort

... mais j’ai fini par être prise à leur jeu malgré moi, même si j’ai préféré de loin le reste de l’histoire à leur romance.

.

La malédiction de la famille de Thadeus, la nécromancie, les sorcières, la magie, les secrets entourants la famille d’Andraste et notamment son enfermement par sa grand mère et le mariage arrangé, ses cheveux blancs et ses yeux violets cachés aux autres, l’élue de la nuit, l’invitation de la reine, le prince... autant de mystères qui ont rendu ma lecture addictive et qui m’ont donné envie d’en savoir plus... Et j’ai été plus que ravie de ce que j’ai découvert à ce sujet une fois les voiles levés!

.

La premiere et dernière parties du roman ont été pleines de surprises et addictives pour moi ( dans un rythme effréné où tout s’enchaîne), mais j’ai ressenti le milieu un peu plus lent comme je n’accrochais pas à l’histoire d’amour.

.

J’attends le deuxième tome avec impatience et espère qu’il sera moins axé sur la romance et plus sur les nouveaux pouvoirs et les nouvelles problématiques abordées en fin de roman.

.

En bref, un super roman plein de mystères dans lequel j’aurais aimé que la romance soit moins présente, et qu’y il ait davantage de place donnée au reste que j’ai ADORÉ!

Afficher en entier
Or

Une lecture des plus agréables, s'il est vrai qu'au début je n'étais pas autant emballée,

Nous decouvrons Adrante curieuse, lasse d'être isolée et pourtant elle nie souvent l'évidence d'être une élue alors qu'elle est traité differemment.

Mais au fur et à mesure le livre est totalement addictif. Il y a de nombreux points forts

Afficher en entier
Diamant

En ouvrant ce livre, je m'attendais à passer un moment sympathique, mais certainement pas à avoir un véritable coup de coeur.

La plume de l'auteur nous emmène au coeur d'un univers à la fois sombre et magique, dans lequel amour, loyauté et famille s'entremêlent.

Les personnages d'Andraste et Thadeus m'ont quant à eux beaucoup touchés de part leur faiblesses qui les rendent très humain, et leur force de caractère.

J'ai donc été complètement convaincue par cette jolie romance steampunk, et il me tarde de lire le tome suivant.

Afficher en entier
Lu aussi

J’ai bien aimé le livre au débutSpoiler(cliquez pour révéler) mais la relation entre les deux personnages prend trop de place par rapport à toute l’action de la fin et du dénouement de l’histoire et il y a des choses qui ne sont pas développées qui manquent a l’histoire

Afficher en entier
Pas apprécié

Je n'ai pas apprécié ce livre. L'héroïne est niaise et naïve elle tombe amoureuse d'un mec torturé et malsain. Leur romance est également malsaine d'ailleurs : à base de "tu es à moi", "tu m'appartiens" et "possède moi" et "je te harcèlerai jusqu'à ce que tu acceptes de coucher avec moi". Autant de choses qui m'ont fait dresser les cheveux sur la tête. On possède un objet, pas une personne et on ne harcèle pas quelqu'un jusqu'à ce qu'il cède... Ce n'est pas un consentement c'est un viol.

Pour moi la romance prend une part trop importante dans le livre et on délaisse quasiment totalement le sujet de la nécromancie. Le final est vite expédié également et l'intrigue se résout rapidement. J'aurai préféré moins de romance et plus de nécromancie. Dommage ça semblait prometteur.

Afficher en entier
Diamant

Un énorme coup de coeur pour ce livre ! Une magnifique histoire d'amour saupoudré d'un peu de magie et de Steampunk. Thadeus et Andraste m'ont fait rêver...

Afficher en entier

Dates de sortie

Victorian Fantasy, Tome 1 : Dentelle et nécromancie

  • France : 2014-09-10 (Français)
  • Canada : 2014-10-15 (Français)

Activité récente

Pychu l'ajoute dans sa biblio or
2019-12-31T16:58:00+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 1462
Commentaires 241
Extraits 34
Evaluations 481
Note globale 8.35 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode