Livres
520 639
Membres
536 575

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

À la place du cœur, Saison 1



Description ajoutée par mlledodo 2016-07-18T09:59:14+02:00

Résumé

Six jours dans la vie de Caumes qui vit son premier amour.

Six jours de 2015 ou la France est saisie d'effroi.

Le portait d'une génération tiraillée entre l'amour et la mort.

Un livre à placer dans toutes les mains – sans exception.

Ce soir, Caumes a 17 ans et attend le déluge. Il ne sait qu'une chose : à la fin de l'année, il quittera sa ville natale pour rejoindre son frère aîné à Paris. Paris, la ville rêvée. Ce soir, Caumes a 17 ans et attend aussi le miracle qui, à son grand étonnement, survient : Esther – sujet de tous ses fantasmes – se décide enfin à lui adresser plus de trois mots, à le regarder droit dans les yeux et à laisser deviner un « plus si affinités »...

Nous sommes le mardi 6 janvier 2015 et le monde de Caumes bascule : le premier amour s'annonce et la perspective obsédante de la « première fois ». Sauf que le lendemain, c'est la France qui bascule à son tour : deux terroristes forcent l'entrée du journal Charlie Hebdo et font onze victimes...

À la place du cœur, c'est ça : une semaine, jour après jour, et quasiment heure par heure, à vivre une passion sauvageonne et exaltante ; mais une semaine également rivée sur les écrans à tenter de mesurer l'horreur à l’œuvre, à tenter de ne pas confondre l'information en flux continu avec un thriller télé de plus. Comment l'amour (qui, par définition, postule que « le monde peut bien s'écrouler ») cohabite-t-il avec la mort en marche ? Comment faire tenir ça dans un seul corps, dans une seule conscience ? Comment respirer à fond le parfum de la fille qu'on aime et comprendre, dans le même temps, que le monde qui nous attend est à terre ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 263 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Kesciana 2016-07-26T17:44:27+02:00

On n’avait pas l’âge, putain.

L’âge de quoi ?

J’ai dix-sept ans, la vie devant moi et de la mort partout. […]

C’est quoi l’autre choix ?

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Diamant

http://wandering-world.skyrock.com/3279820690-A-LA-PLACE-DU-C-UR-T-1.html

Vif, incisif, éprouvant et émouvant : voilà les premiers mots qui me viennent à l'esprit quand j'essaie de qualifier la baffe monumentale et prodigieuse qu'est À LA PLACE DU CŒUR. Arnaud Cathrine nous livre, ici, un récit à la fois bouleversant et débordant de réalité. En abordant le thème ultra sensible et tristement actuel qu'est celui des attentats survenus dernièrement en France et des changements que ceux-ci ont pu engendrer au niveau de notre société mais, également, des mentalités, l'auteur nous permet d'être totalement immergés dans son récit. C'est oppressant et fascinant et, surtout, c'est toujours écrit avec énormément de justesse et de finesse. À LA PLACE DU CŒUR est une lecture saisissante et palpitante qui m'a pris aux tripes. Si, dernièrement, j'ai besoin de romans qui bousculent, qui renversent et qui époustouflent, celui-ci est parvenu à faire les trois sans même avoir à essayer. C'est une véritable pépite, une prise de conscience énorme et un retour sur le chaos actuel absolument désarmant.

La force de ce roman réside, premièrement, dans ses personnages. Caumes et sa bande d'amis sont tellement crédibles qu'ils auraient très bien pu être une version de moi et mes proches avec quatre ans de moins. Vraiment. Leur humanité est simplement frappante. On ne peine pas une seule seconde à les imaginer, à s'attacher à eux et à s'identifier à la moindre de leurs réactions. J'en suis même arrivé à me reconnaître dans certaines situations lorsque j'ai traversé, avec mes propres amis, les jours sombres qui ont succédé à l'attaque de Charlie Hebdo. Arnaud Cathrine, c'est ça : du talent à l'état brut pour coucher, à l'écrit, des émotions et des faits qui sont, eux, bien réels. Caumes est un héros qui m'a fortement touché. Chacune de ses pensées, de ses remises en question, de ses hésitations et de ses émotions deviennent instantanément les nôtres. Tout est parfaitement crédible et justifié. Rien n'est laissé au hasard. Les dialogues avec ses amis sont ultra réalistes et crédibles. On sent bien que l'auteur a tout fait pour se projeter dans la peau d'un adolescent de dix-sept ans et pour coller le plus possible aux réactions de ce jeune égaré dans un monde qui se perd aussi.

Cette idée est d'autant plus intensifiée grâce à la présence marquée des parents de Caumes et à l'évolution de son amour naissant avec Esther. Ces deux éléments ne font que rendre notre héros encore plus profond et concret. Le temps de notre lecture, on quitte véritablement notre corps pour se retrouver dans celui de Caumes. Arnaud Cathrine parvient, avec énormément de recul et d'exactitude, à coucher sur papier l'espèce de sentiment général qui nous a tous envahi suite aux attaques de janvier. Comment avancer, comment avoir foi en l'avenir, comment oser penser à autre chose alors que de terribles actes viennent d'être commis ? Caumes, adolescent en pleine transition entre l'enfance et l'âge adulte, doit apprendre à se trouver, lui, à accepter la personne qu'il en train de devenir tout en étant contraint, également, d'accepter la nouvelle réalité qui s'est imposée à lui ce triste jour du 7 janvier 2015. Caumes, c'est moi. Caumes, c'est nous. Les Français doivent-ils culpabiliser d'avancer malgré tout, de se concentrer sur leurs existences individuelles alors qu'un drame national a éclaté ? Autant de questions actuelles qui ne cessent de tourmenter notre pays à la fois meurtri mais décidé à guérir. Arnaud Cathrine va au cœur des choses sans jamais aller trop loin ni laisser quoi que ce soit de côté. Tout est dit, tout est écrit, tout est abordé sans en rajouter. C'est beau, c'est dévastateur et c'est, bien évidemment, inoubliable.

À LA PLACE DU CŒUR est aussi frappant grâce à la merveilleuse plume de l'auteur. Comme dit précédemment, Arnaud Cathrine ne fait pas de détours. Il touche nos cordes sensibles grâce à la vivacité et la véracité de ses mots. À LA PLACE DU CŒUR est empli de fantômes, de terreur, d'amour et d'espoir et cela m'a fait rêver. Qu'un livre puisse être à la fois aussi douloureux et déchirant que salvateur et porteur d'espoir est tout simplement une incroyable surprise. Je ne m'attendais pas du tout à recevoir une telle gifle. On sent bien que même si l'auteur met tout en place pour que nous ayons l'impression de vivre les choses en temps réel, il n'hésite pas à nous transmettre certaines réflexions et leçons qui témoignent d'un indéniable recul qui résonne comme une véritable bulle d'oxygène au milieu de cette confusion qui a été la nôtre il y a un an et demi. Arnaud Cathrine dénonce, questionne, pointe du doigt et ça fait un bien fou de pouvoir – enfin – mettre des mots sur ce qu'on ressent.

La conclusion du roman est à l'image du reste : pleine de lumière et de ténèbres. Ces deux forces s'entremêlent et s'affrontent sans cesse au cours de notre lecture et c'est certainement ce qui la rend si puissante. Les ultimes pages m'ont absolument anéanti et j'ai refermé le roman la boule au ventre et le souffle coupé. Arnaud Cathrine nous livre un final fracassant et déchirant qui m'a laissé à la fois étourdi et avide d'en lire plus. J'attends désormais la suite de pied ferme et avec une impatience à peine possible à contenir.

En résumé, À LA PLACE DU CŒUR est une histoire bouleversante. Un coup de cœur et un coup au cœur qui mérite d'être mis entre toutes les mains sans aucune hésitation. Arnaud Cathrine, grâce à son écriture qui m'a charmé de la première à la dernière page de ce récit, nous permet de rencontrer des protagonistes en or qui nous aident à faire un véritable retour sur nous-mêmes, nos angoisses et nos émotions. Peut-être que, finalement, c'est nous que rencontrons au bout de cette histoire. À LA PLACE DU CŒUR représente, avec beaucoup de beauté, de sensibilité et d'humanité, le monde à la fois blessé et en perdition qui semble se chercher aujourd'hui. À travers ses héros et ses mots, l'auteur nous ramène, à mes yeux, à ce que nous avons désormais à la place du cœur et à ce qu'il reste de nous suite aux évènements dramatiques que nous avons vécu. Un roman éprouvant, marquant et impossible à oublier que je vous recommande vivement de découvrir.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par marie-rz 2017-08-28T01:32:21+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par anaeh 2020-05-24T20:25:20+02:00
Bronze

Alors ce première tome à la place du coeur est avis mitige pas rapport au personnage de Caumes, malgré ça on rentre dans histoire pour ma part au milieu de histoire mais nous avons des point apporte dans livre qui nous rappelle des moment qui sont passe France.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LucyYy 2020-04-27T18:47:15+02:00
Argent

On suit la vie de Caumes pendant 6 jours, qui tombe amoureux pour la première fois. A cet évènement s'en ajoute un autre: les attentats perpétrés à l'encontre de Charlie Hebdo. Ce sont les deux thématiques de l'histoire. Caumes et ses amis, bien que loin de Paris, se retrouvent à suivre les évènements, heure par heure, jour par jour.

Bien que parfois un peu trop vulgaire, le vocabulaire employé par Caumes correspond bien à celui d'un adolescent de 17 ans. L'auteur analyse tout avec beaucoup de justesse et de finesse, ce qui crée un brillant contraste avec les mots qu'il utilise pour faire parler, penser, son personnage principal. Il met ainsi en évidence les paradoxes de l'adolescence, pas tout à fait enfant mais pas tout à fait adulte non plus, un entre-deux où l'on est un peu perdu.

J'ai trouvé cela intéressant, de lire une histoire sur des évènements historiques récents, ça marque, on se sent d'autant plus concerné.

Une belle lecture, souvent triste, mais joyeuse parfois, qui apporte une belle vision, juste et brute, de l'adolescence.

Afficher en entier
Argent

Un roman super, surprenant aussi, on s'attache facilement aux personnages. L'histoire mêle terrorisme et la découverte de l'amour et du sexe, c'est osé et cruellement réaliste.

Afficher en entier
Lu aussi

Un livre qui change, ici on suit un garçon, un ado et c'est rafraichissant de lire quelque chose de plus cru. Sous fond d'événements réels, qui nous tire alors forcement quelques larmes

Afficher en entier
Pas apprécié

Je n'ai pas eu la force de finir ce livre. Je n'ai pas réussi à m'identifier aux personnages, on reste très en surface, et on est trop ancré dans le réel. J'ai eu beaucoup de mal avec l'écriture de l'auteur.

Afficher en entier
Lu aussi

J'ai eu la chance de rencontre l'auteur Arnaud CATHRINE au salon littéraire Époque à Caen en mai au moment d'un débat sur la construction de l'identité masculine. C'est à ce moment là qu'il m'a donné envie de découvrir sa trilogie "A la place du cœur".

"A la place du cœur" est un roman saisissant sur la vie d'un adolescent de 17 ans qui va connaître les premiers amours et à la fois l'horreur, de loin, des attentats de Charlie Hebdo. Un roman sous tension nous dénonçant la place des médias dans ces événements tragiques au point d'en perdre la tête. C'est ce qui va se passer en partie pour Caumes, qui va être obnubilé par cet attentat, au point de laisser sa vie de côté. Un événement tragique qui ne laisse pas indifférent les personnages et dont Caumes va énormément se poser des questions qui resteront sans réponses. Certains amalgames se mettent en place. Et surtout, aller à cette marche républicaine ou pas?

L'auteur aborde également les premiers amours de Caumes de manière humoristique. Une période importante dans la vie des adolescents. Il ne sait pas s'il est vraiment amoureux de Esther, ce qui permet de dire qu'il est difficile de qualifier les sentiments à cet âge. On retrouve cette construction de l'identité masculine tant physiquement que psychologiquement.

On retrouve également un thème tabou et difficile à aborder dans notre société contemporaine : le harcèlement scolaire et l'antisémitisme. Le meilleur ami y fait face physiquement et psychologiquement. Caumes et ses autres amis y font face psychologiquement. Malheureusement, cette histoire se termine par un drame dont Caumes ne s'en remettra pas.

Avec son écriture fluide et addictive, l'auteur aborde ces sujets difficiles de manière émouvante et humoristique, tout en employant un vocabulaire particulièrement adressé aux adolescents. On s'attache très vite aux personnages. Un roman difficile à lâcher tant on veut savoir la suite!

Un premier tome que je recommande pour les adolescents ! Il me tarde de découvrir les deux autres tomes !

Afficher en entier
Bronze

Un premier tome prometteur, efficace, une situation dans laquelle chacun peut se projeter... J'ai apprécié ce tome, et je compte enchaîner avec les deux suivants !

Afficher en entier
Pas apprécié

Bon, je pense que ce livre n'est pas fait pour moi. J'ai essayé, j'ai vraiment essayé, mais plus les pages avancent et moins j'ai envie d'avancer dans ma lecture.

Donc je préfère m'arrêter là.

Je voulais réellement donner une chance à ce livre, et l'histoire avait l'air vraiment intéressante, mais je ne supporte juste pas le personnage de Caumes: il est grossier, vulgaire et le fait que l'auteur le fasse passer pour un obsédé sexuel n'a pas arrangé son cas. Je veux bien croire qu'à 17 ans les hormones jouent beaucoup, mais je pense pas que ce soit à ce point.

J'abandonne donc ma lecture, à environ 25%.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Hyaline 2018-07-26T14:56:18+02:00
Or

Je sais qu’écrire sa chronique quand on vient de terminer un livre n’est pas toujours la meilleure idée, notamment quand on l’a lu d’une traite et qu’on a passé la nuit dessus. Mon cerveau a dormi 3 heures cette nuit, il ne me remercie pas, mais il était extrêmement compliqué de lâcher ce livre qui parle de notre jeunesse, de celle dont je faisais encore partie, à 1 an prêt, lors des attentats de Charlie Hebdo. Je suis un peu Esther, un peu Caumes, et aujourd’hui, j’ai besoin de parler de ma lecture autrement qu’en parlant de l’écriture et des personnages.

J’ai commencé à lire ce livre pour la simple et bonne raison que ça fait des mois et des mois, pour ne pas dire deux ans, qu’il faut que je le lise. Mais soyons plus que sincère, j’ai été extrêmement touchée par les attentats. Je fais partie de ces adolescents qui ne sont pas nés pendant les attentats, qui n’ont pas eu ces horreurs comme monnaie courante, contrairement à mes élèves aujourd’hui. Peut-être que je vous en parlerai si ça vous intéresse ? Toujours est-il que le seul attentat dont je me souviens, et encore, par la télé, avant celui-ci, est celui des tours du World Trade Center. Ici, Arnaud Cathrine nous parle de ce que nous avons connu : les heures passées devant les informations, la peur d’aller dans la capitale française, l’incompréhension, et notre vie d’adolescent et de jeune adulte qui continue à se paufiner à côté. Ca peut paraître anecdotique, mais ça ne l’était pas en 2015 en ce qui me concerne.

De ce fait, je me suis sentie excessivement proche de Caumes, Esther, Hakim et Théo, avec toutes les questions qu’ils se sont posées. Les amalgames, la peur, les heures à se demander où sont ces terroristes plutôt que de continuer à vivre normalement. On s’attache très rapidement à eux. Pour moi, c’était important qu’on trouve une lecture qui parle de ce que nous les ados, avons ressenti il y a 3 ans maintenant. Je sais que cette lecture a été ressentie comme néfaste par certaines personnes. Et même si j’ai terminé le livre en pleurant toutes les larmes de mon corps, cette lecture m’a également fait du bien. Ce n’est pas un coup de coeur, mais c’est une lecture dont je me souviendrai probablement.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Caro2 2018-07-25T15:11:48+02:00
Bronze

J'avais hâte de lire ce livre; le thème m'intéressait, le contexte de l'histoire également.

Résultat des courses : très séduite par ce roman et l'envie de lire la suite.

Tout d'abord, le cadre spatio-temporel est fort intéressant; en France, en 2015 et un lien direct avec les attentats de Paris. Forcément, ça parle! Forcément ça touche. L'auteur situe son histoire pendant ces événements affreux mais il n'en fait pas le sujet principal et j'ai trouvé ça bien justement; même si ce n'est pas à ça que je m'attendais. En réalité, durant ces attentats, tout le monde n'était pas à Paris ; imaginer la vie des adolescents (et des autres) qui vivaient tout cela de plus ou moins loin en France, voilà qui est "original" et qui change de ce que l'on entendait aux infos durant cette période. Imaginer la vie des personnes lambda, comme nous, durant ces atrocités, ça touche.

J'ai également apprécié la fin; je ne m'y attendais pas. Cette fin est en lien avec des sujets très importants : le racisme, la discrimination et le harcèlement. Ces thèmes sont directement liés à ce qu'il se passe à Paris en même temps...L'auteur relie Paris à la ville dont on ne connait pas le nom où vivent Hakim, Caumes, etc. On se rend compte des conséquences du terrorisme sur le "peuple" de manière générale. Ce qui arrive à Hakim m' a vraiment touchée et indignée!

L'écriture est assez simple et parfois un peu vulgaire voire trop familière puisque le narrateur à 17 ans et parle comme un jeune de 17 ans. Ça ne m'a pas dérangée outre mesure sauf que l'évocation du sexe, même si c'est la réalité, m'a semblé un peu "de trop". Maintenant il est peut-être vrai que dans la réalité, les jeunes de cet âge pensent autant à ça. Enfin, ce n'est que mon ressenti.

Globalement donc, un bon roman que j'aimerais faire lire à mes futurs élèves mais il faudrait voir si les parents accepteraient étant donné certains sujets tabous évoqués et le vocabulaire employé.

Afficher en entier

Dates de sortie

À la place du cœur, Saison 1

  • France : 2016-09-01 (Français)
  • France : 2020-01-09 - Poche (Français)

Activité récente

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 263
Commentaires 57
Extraits 19
Evaluations 103
Note globale 7.57 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode