Livres
605 900
Membres
696 569

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Blue : La Couleur de mes secrets



Description ajoutée par Evanna 2019-07-21T21:10:47+02:00

Résumé

À dix-sept ans seulement, Blue dissimule un lourd secret qui l'a obligée à changer brutalement de vie, à déménager avec sa famille, et à rester le plus discrète possible.

Mais ses mystérieux cheveux bleus captivent tous les regards et attisent la curiosité des élèves de son nouveau lycée. Comment se fondre dans la masse alors qu'elle commence à recevoir des lettres anonymes et que Nathan, un jeune homme à la terrible réputation, a décidé de la percer à jour ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 699 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par sabivilutini 2017-01-30T18:21:51+01:00

Le lendemain, quand mon réveil sonne, j'essaye d'appuyer dessus mais avec les yeux fermés, c'est assez difficile. Je tâtonne et finis par réussir à l'éteindre.

- Aghsyzbqb, bredouille Nathan.

- Moi pas comprendre le martien, je lui réponds en essayant de cacher un sourire. Maintenant, vas-t'en, il faut que je me prépare, sinon je vais être en retard.

- Tu vas être en retard un samedi, toi ?

- J'ai promis à Kylian qu'on irait se promener sur les bords de la Garonne

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

Blue est au départ une histoire publiée sur Wattpad par une jeune adolescente et malheureusement cela se ressent tout au long de la lecture ! Au contraire de Timide, PhonePlay ou de la célèbre saga D.I.M.I.L.Y qui sont trois autres excellentes romances tirées de la plate-forme Wattpad par d'autres jeunes auteurs, Blue reste un roman très moyen et décevant.

L'histoire avait pourtant du potentiel mais rien n'est vraiment développé. Les révélations s'enchaînent sur trois pauvres pages et la fin est bouclée en deux-trois mouvements. Tout va trop vite et c'est assez désagréable notamment les relations entre les différents personnages qui s'enchaînent sans réelles logiques ni profondeurs.

Par exemple, je trouve ce problème avec l'amitié entre Minho et Blue. Ils deviennent meilleurs amis dès leur première rencontre (cliché !) ou l'histoire d'Hugo et Cameron expliquée en une page (ridicule !). Seule la relation centrale de l'histoire entre Blue et Nathan est plutôt plaisante et amusante à suivre mais l'auteur gâche tout en ne prenant pas le temps d'intensifier cette relation donc on ne ressent pas grand chose en fin de compte. Pas d'étincelles ! La romance ne m'a donc pas vraiment marqué l'esprit.

J'ai trouvé un autre défaut qui me semble de taille concernant les révélations. En effet, certaines auraient méritées d'être plus approfondies sur plusieurs pages et non quelques lignes. Elles s'enchaînent sans vraiment de cohérences et, avouons le, elles sont plutôt ridicules.

D'autres éléments sont aussi inexploités comme le personnage de Annabella (ancienne meilleure amie de l'héroïne) qui est présente dans seulement deux scènes et qui joue pourtant un rôle dans le passe de Blue. Le travail des personnages est vraiment bâclé. Ils n'ont pas de profondeur et aucune attache est possible entre le lecteur et ces personnages. Ils sont beaucoup trop lisses et clichés.

L'auteur introduit aussi un point de vue alterné, celui de Nathan mais à seulement un moment de l'histoire. Ce qui est dommage ! Il y avait plus de potentiel et les lecteurs auraient eu plus de contenu avec plus de points de vue de Nathan dans différents moments clé de l'histoire.

Pour résumer, l'histoire en elle-même est plutôt addictive et le tout reste fluide mais tout ça manque de travail notamment sur la romance, le style d'écriture (trop simple) et sur les révélations qui sont parfois ridicules.

Ma note : 2/5 http://annecharlotteinbookworld.blogspot.fr

Afficher en entier
Pas apprécié

http://papillonvoyageurbloglivresque.weebly.com/chroniques/-blue-la-couleur-de-mes-secrets-camille-pujol

Il fallait bien que cela arrive... La première déception de l'année : Blue, la couleur de mes secrets. Je remercie sincèrement Camille des éditions Michel Lafon pour cet envoi, malgré tout.

Blue est différente des autres élèves par son prénom, mais aussi par sa couleur de cheveux. Elle emménage dans une nouvelle ville, où sa mère ouvre un café, laissant son passé et ses secrets loin derrière elle. Mais que cache-t-elle ? Qu'est-ce qui lui fait aussi peur pour qu'elle change de logement et d'école ? Alors qu'elle croit que sa situation pouvait s'arranger, des lettres anonymes parviennent chez elle.

Pour commencer, même ayant été touchée par la couverture et le résumé, j'ai trouvé ce roman incohérent du début à la fin. Je ne veux pas blesser l'auteure, parce que j'apprécie les efforts pour écrire ce livre, qui contient quand même du potentiel. Les idées sont là. Néanmoins, elles ont été bâclées et pas bien maniées du tout, ce que je trouve fort dommage. J'étais partie avec de bons jugements sur cette lecture, bien que mes amies ne l'ait pas appréciée. J'espérais y trouver quelque chose de positif... Malheureusement, les seules choses que j'ai appréciées sont un personnage, une référence et la rapidité de lecture (le finir vite permet de passer à un autre roman, ce qui est cool). Le fil conducteur de l'intrigue est truffé d'impertinences, comme par exemple : Blue désire se faire discrète dans son nouvel établissement mais nourrit une adoration pour une coloration de cheveux bleu flashy, se fait un meilleur ami en trois jours alors qu'elle précise ne pas vouloir s'attacher, reçoit des menaces anonymes sans même penser à prévenir quelqu'un... Disons que le manque de crédibilité débute tout simplement par la narratrice. Écrire en « je » n'est pas chose aisée, cela peut tourner un personnage intéressant en ridicule.

L'écriture n'est pas mauvaise. Seulement, on sent une recherche de style de la part de l'auteure. Ça se voit que c'est son premier roman. Elle a une plume très jeune, où il reste quelques coquilles (exemple, en un paragraphe, on observe un nombre incalculable de répétitions de mots et de prénoms). Malheureusement, elle ne m'a pas plu. La seule chose que je peux dire à propos de sa façon de narrer son récit, c'est qu'elle a réussi à rendre ça lisible assez rapidement. Comme je le disais plus haut, ça reste quand même une histoire addictive malgré ses défauts.

Au niveau des personnages, je n'ai apprécié que Nathan qui, selon moi, paraissait le plus réaliste de tous, bien qu'il corresponde au cliché parfait que l'on retrouve dans ce genre d'histoire : bad-boy coureur de jupons qui s'adoucit en tombant amoureux... Puis, la répétition intense de son prénom toutes les pages le supprime de ma liste mentale pour un quelconque enfant dans mon avenir. Aussi, nous sommes confrontés à la narration de Blue puis, paf, une fois comme ça, l'auteure a instauré une petite narration de Nathan d'une page. Si ce n'était pas pour réitéré l'expérience, à quoi servait cette intrusion de pensées d'une autre personne ? Je ne dis pas que l'idée est mauvaise, mais c'est la façon de l'amener qui lui fait perdre sa crédibilité. Sinon, selon moi, la plus incohérente est Blue, avec un individu dont je ne citerais pas le nom (je vous préserve quand même des spoilers). Premièrement, pour les raisons citées plus haut. Deuxièmement, pour ses réactions et pensées... Je ne sais pas si c'était une façon pour l'auteure de faire passer des messages, mais cataloguer les élèves dans des « clans » au lycée est l'archétype du prémâché américain. Tiens, d'ailleurs, en parlant d'Amérique... Je voudrais comprendre ces noms : Blue Stevens, Nathan Rey, Cameron, ... Le récit n'est-il pas supposé se dérouler en France ? Certes, il existe beaucoup d'américains vivant en France, mais autant dans la même école, le même quartier... C'est une drôle de coïncidence ! Enfin, je m'égare. Difficile aussi de rester dans ce qu'on raconte quand on a énormément de choses à dire... Pour parler des personnages secondaires, il aurait fallu qu'on en ait un plus grand aperçu. Malheureusement, étant dans la tête de la narratrice, nous n'avons que très peu des personnes intéressantes. Les protagonistes en arrière-plan étaient vraiment à l'arrière de l'arrière du plan. Je suis un peu déçue, sachant que s'ils avaient été approfondis, j'aurais peut-être apprécié ma lecture.

Je plaçais beaucoup d'espoir dans la fin du récit. Je me disais que Camille Pujol nous réservait sans aucun doute un bon rebondissement. Je suis quelqu'un de très optimiste, qui ne juge pas trop vite. Encore une fois, la déception totale. Les révélations tombent comme un cheveu dans la soupe, la mésaventure qui arrive à Blue est tirée par les cheveux et les réactions de celle-ci encore plus incohérente que précédemment. En fait, c'est une fin complètement illogique... Peut-être que cette histoire aurait plu à ma sœur de 11 ans, qui avait commencé à la lire, ou même à l'ado que j'étais à mes 13 ans. Après tout, ça vise quand même un public particulièrement jeune. Bref, on va croire que je suis une vieille, mais je vous rassure, je n'ai que 18 ans.

Grosso modo, Blue : la couleur de mes secrets ne m'a pas convaincue. C'est une lecture qui cible de plus jeunes lecteurs, désirant passer un moment sans réflexion. Elle manque de cohérence et de style. J'admire les efforts de l'auteure, car écrire un livre n'est pas facile. Il contient du potentiel ; il a seulement été très mal exploité.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Pas mal mais déjà vu, cliché...

Et je tiens à préciser que Superman ne fait pas parti de Marvel mais de DC !! XD

Afficher en entier
Diamant

Une de mes premières histoires lu sur Wattpad, la relire en format livre est tout simplement pour moi un bonheur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par louby_03 2022-07-01T08:47:32+02:00
Diamant

J'ai vraiment adoré ce livre qui est apparu pile au bon moment c'est a dire quand j'ai eu besoin d'intrigue, d'amour, d'amitié. Ce qui m'a plu c'est surtout le fait de ne jamais découvrir le passé de Blue et de ne le savoir qu'a la fin. Spoiler(cliquez pour révéler) Même cette fin très triste m'a plu car je trouve que ça change des autres livres où elle aurait pardonné Nathan et qu'après ils vivent leurs meilleures vies. Par contre j'ai été très déçu du fait quelle ne gardait pas son bébé et que Will en ai la conséquence.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par 3h24 2022-06-29T19:54:54+02:00
Or

J'ai lu ce roman il y a un petit moment maintenant (je devais avoir 14 ans et en est désormais 20......) Ce que je vais dire n'a rien à voir avec l'auteur !!

!!attention spoiler!!

A l'époque j'avais plutôt bien aimé, c'était la première dite "romance" que je lisais, il est vrai que je me suis attachée aux personnages de manière générale. En le relisant quelques années plus tard, grandit et surtout avec un bagage de lecture bien plus grand je dois avouer m'être ennuyer. J'y vois désormais beaucoup de défauts, une écriture que je trouve trop adolescente. Des personnages très clichés alors que le fond de l'histoire à beaucoup de potentiel à mon goût.

J'ai pu plusieurs années après lire la suite sur Wattpad, celle-ci est très intéressante je vous invite à aller y jeter un œil si elle s'y trouve toujours.

Pour résumé, ce livre s'adresse à un public plutôt jeune. Il me rappelle tout de même beaucoup de souvenirs, car il fait parti des premiers romans que j'ai réellement apprécié lire et choisi par moi-même

Afficher en entier
Pas apprécié

Un peu déçue.

A l’époque j’avais lu cette histoire sur wattpad et j’avais adoré !

Mais j’étais jeune et mes goûts ont forcements changés, et malheureusement j’ai été déçue de voir que ça ne me plaisait pas autant que la première fois que je l’ai lu.

J’ai trouvé que ça n’était pas assez détaillés et que certains événements étaient prévisibles, à par ça l’histoire en elle même était sympa.

Je recommande cette lecture pour les ados !

Afficher en entier
Pas apprécié

Un peu déçue.

A l’époque j’avais lu cette histoire sur wattpad et j’avais adoré !

Mais j’étais jeune et mes goûts ont forcements changés, et malheureusement j’ai été déçue de voir que ça ne me plaisait pas autant que la première fois que je l’ai lu.

J’ai trouvé que ça n’était pas assez détaillés et que certains événements étaient prévisibles, à par ça l’histoire en elle même était sympa.

Je recommande cette lecture pour les ados !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ohtentyk 2022-04-27T14:35:43+02:00
Pas apprécié

Et voici donc la première déception de l’année que j’ai aujourd’hui.

Le roman est petit alors je suis quand même allée jusqu’à la fin mais je dois avouer que les dernières pages ont été dures à lire, je n’avais franchement plus envie de continuer ma lecture. Mais bon je vais surtout vous expliquer pourquoi.

Étant une grande lectrice wattpad, j’ai lu la toute première version de Blue, Just Blue à l’époque. Je devais avoir dans les 14 ans et je commençais à peine ma lecture alors ça m’avait pas mal emballé. Je ne me souviens plus de mes impressions sur la plume de l’autrice mais je sais que le trip « gang, etc. » me tentait pas mal avant. Par contre, dans mes souvenirs, l’histoire était trois fois plus détaillée ! Il y avait du suspense et un plus grand développement des personnages.

Mais bref, on est là pour parler de la version papier !

Pour moi, ce n’est même pas un roman pour adolescent. Enfin je peux comprendre pourquoi on peut aimer mais pour moi c’est non. Déjà le « cartel » de drogue dirigé par des lycéens, ça n’a aucun sens ! Et ce n’est pas la seule incohérence de l’histoire. Dès le chapitre 1, on apprend qu’un grave problème a obligé Blue à tout quitter avec sa famille et qu’elle doit se montrer prudente et discrète. Discrète ?! Elle a teint ses cheveux en bleu ! Niveau discrétion, je pense qu’on peut mieux faire ! Quand j’ai moi-même teint mes cheveux en rose – oui, vous avez bien lu – ce n’était pas pour être discrète, m’enfin…

Ensuite, quand cette jeune fille – que j’ai trouvé insupportable – entre au lycée, elle intègre directement une bande. Même dans les films clichés américain, ça se fait rarement en un jour. Elle se lie directement d’amitié avec quelques personnes et se fait automatiquement une opinion sur des gens qu’elle ne connait ni d’Eve, ni d’Adam parce que son nouvel ami lui dit qu’ils sont dangereux.

Quand elle commence à recevoir des lettres de menace, elle n’en parle à personne. Je ne sais pas trop, je n’ai jamais changé de vie de cette façon mais dans la logique des choses elle devrait en parler à ses parents, sachant qu’en plus, elle est mineur.

Puis la romance commence, si on peut appeler ça comme ça tellement les passages sont vites passées. Plus le temps passe et plus elle apprend des choses sur Nathan – qu’elle jugeait dangereux sans même le connaître – qui font qu’il peut être vraiment dangereux pour elle. Mais alors qu’elle avait décidé de l’éviter sur des racontars, elle se rapproche de lui devant des preuves irréfutables.

Expliquez moi la logique de cette adolescente !

Tout s’enchaine à une telle vitesse que ça n’a plus aucun sens. Et je pense que c’est un très mauvais exemple à suivre pour les ados qui pourraient lire cette histoire. J’avais envie de lui en coller une du début à la fin, surtout à la fin ! Plus j’en apprenais sur Blue, moins je comprenais ses réactions !

Et finalement j’ai juste eu l’impression que le dernier chapitre avait été totalement bâclé, juste pour mettre un point et dire que le livre est terminé. En tout cas s’il y a une suite un jour, ça ne me tente pas.

Vraiment, là je ne comprends pas comment ce roman – même si c’est son premier – a pu être un best seller.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par yami627 2022-04-10T02:13:47+02:00
Pas apprécié

/!\ Cette chronique contient du spoil /!\

On m’a offert ce roman car, depuis quelques années maintenant, j’ai les cheveux bleus. C’était donc, à la base, une petite blague entre amies. Malgré tout, la couverture et le résumé m’ont donné envie d’en savoir plus. Quel ne fut pas ma déception en lisant les première lignes ! Néanmoins, en voyant l’âge de l’auteur lors de sa sortie (17ans), j’ai tout de même voulu faire l’effort d’aller plus loin en me disant que, forcément, le style allait être un peu léger pour un premier roman d’une adolescente. J’ai même hésité à faire cette chronique de peur de la descendre mais, finalement, je me dis que toute critique est bonne à prendre. Aussi, si jamais Camille Pujol me lit, sache que le texte à venir n’a pas pour but d’anéantir ta motivation. Au contraire ! Tu peux faire bien mieux, j’en suis certaine !

/!\ Rappel spoil /!\

En toute honnêteté, en lisant le résumé, je m’attendais à de l’Urban fantasy (bit-lit) ou du fantastique. En réalité, il est ici question d’histoire de drogue et de traumatisme. Bon, sur le papier, cela semble prometteur, néanmoins, tout est trop rapide, confus et bancal.

Je m’explique :

- Tout d’abord, les noms bien trop « américains » ainsi que les « clans » formés au lycée, si bien que l’on se croirait dans un teen movie mais fantasmé par une ado française (pour le coup, c’est un peu le cas.). Personnellement, lorsque j’étais élève au lycée, puis quand j’y est travaillé, j’ai bien vu des groupes d’amis se former, certes, mais il n’y a jamais eu de clans gothique, clans camés, clans beau gosses, etc. Tout cela je ne l’ai jamais vu en dehors des films type « High school musical », « 10 bonnes raisons de te haïr », ou encore « lolita malgré moi ». (houlà, les références à ces films me classe directement dans la catégorie « anciens »!)

- Ensuite, on découvre vers la fin que l’héroïne, Blue, ainsi que sa famille, sont en fait dans un programme de protection des témoins. Comment se rendre incognito et discrète pour elle ? En se mettant des lentilles et en se teignant les cheveux… en bleus ! Autant vous le dire, je le sais de source sûre, ayant moi-même les cheveux de cette couleur, c’est tout SAUF discret !

- Blue nous répète sans arrêt, au fil du roman, que les apparences peuvent être trompeuses. Hors, il n’en est rien car le meilleur ami est un ami, le mec dangereux est dangereux, etc. Aucune surprise. J’aurai bien aimé voir que, en réalité, le meilleur ami était le dealer dangereux et le « bad boy » un mec super gentil qui se bat pour aider sa famille (par exemple). Là, la phrase « les apparences sont trompeuses » auraient pris tout son sens.

- Les parents de Blue sont décrits comme aimants et protecteurs mais la mère laisse sa fille dormir chez un garçon, et ceci après que son dernier petit copain l’ai violenté et ai failli tuer le père. Et une fois sa fille enceinte : « ok, pas de soucis, va en vacances avec lui chez sa mère pour en discuter… » Vraiment, je ne comprends pas...

- Pour finir, le comportement de l’héroïne envers ce fameux « bad boy »… Cette fille a été violenté par son ex, dealer, et se retrouve de nouveau attirée par un dealer. Elle dit à tue tête qu’elle veut lui résister mais le laisse rentrer chez elle, dans sa chambre, etc. Comme si elle ne protestait que pour la forme… D’ailleurs, à la fin, elle n’a pas évoluée d’un pouce et à même régressée à cause de toutes ses erreurs… J’ai trouvé ça vraiment dommage, j’aurai aimé la voir évoluer et surmonter son passé. Au lieu de cela, elle se retrouve encore plus seule et méfiante qu’au départ. Quel était donc le message de l’auteur ?

J’ai aussi eu la désagréable sensation que la seule chose auquel tenait réellement l’auteur était la couleur des cheveux de son héroïne… alors que cela ne sert en rien l’histoire, bien au contraire.

/!\ Rappel spoil /!\

Comme dit plus haut, je n’ai pas aimé le personnage de Blue Stevens. Elle a beau n’avoir que 17 ans, lorsque l’on a vécu des épreuves aussi difficile que les siennes, ont ne peux pas être aussi immature. Je n’ai vraiment pas compris pourquoi elle se rapprochait aussi vite de ses nouveaux amis, considérant même l’un du groupe comme son meilleur ami (comme un frère) au bout d’à peine quelques jours. Elle croit très vite à toutes les rumeurs qu’elle entend (bon, pour le coup, les rumeurs étaient fondées… les apparences n’étant pas aussi trompeuses que cela) et commets encore et toujours les mêmes erreurs. Sans compter le fait qu’elle se vante d’avoir été formée à l’auto défense mais n’utilise ses « capacités » qu’à 3 reprises et uniquement pour se la jouer devant ses camardes… Et puis… Lorsque l’on est en danger, menacé par un psychopathe qui a failli tuer son père et nous a mis à l’hôpital, et que l’on reçoit des lettres de menace de ce même psychopathe… on en parle ! Lorsque l’on a failli perdre la vie à cause des trafic de drogue, on se tient aussi éloigné que possible des ces dit trafic ! Bref… Blue est réellement immature et illogique.

Passons au fameux « bad boy » Nathan Rey. Bon, clairement, nous avons là un futur Christian Grey en puissance… il m’a mis extrêmement mal à l’aise du début à la fin. Il la suit, la harcèle chez elle, dans la rue et en cours, la bloque contre des murs, la suit jusqu’à l’entraînement de foot de son petit frère, etc. Il deal de la drogue, se bat dans des combat illégaux, sait qu’il est dangereux à fréquenter mais, tout cela n’a aucune importance vu qu’il veux absolument être avec Blue. Et lorsqu’elle tente de l’ignorer, de le faire sortir de sa vie, il joue les petits agneaux triste et la harcèle de plus belle… c’est ce que j’appelle un manipulateur… Lorsque l’on a connu quelqu’un de violent, comme Blue, on ne peux pas être attiré par ça. Au contraire même. La plupart des victimes de violences sont terrorisées, mal à l’aise, malades, si un homme lui fais le coup de la plaquer contre un mur ou de la retenir de force par le poignet. Et si elle se laisse faire, c’est plus par peur que par désir.

Que dire de ses amis Cameron, Minho et Léa, si ce n’est que ce sont les clichés des bons amis de l’héroïne. Ils ne sont là que pour la consoler, la protéger et l’écouter lorsqu’elle en a besoin. Il y a le couple qui fini ensemble et le gay qui finit par s’assumer. Ils ne sont pas mauvais mais affreusement plats.

Pour ce qui est de la famille de Blue, je n’ai pas grand chose de plus à dire et concernant l’antagoniste, le fameux ex, et bien, c’est un psychopathe de bas étage, sans grande profondeur.

C’est dommage car, en inversant simplement quelques rôle, en faisant en sorte que l’histoire entre Blue et son ex soit dévoilé petit à petit (lorsque Nathan enquête sur elle par exemple) cela aurait donné une toute autre dimension à cette histoire. La crédulité de Blue aurait été plus logique si Minho avait été le dealer dangereux et Nathan le gentil gars à la mauvaise réputation et elle aurait même pût ressortir grandit de cette mauvaise expérience.

Il reste tout de même une bonne idée concernant les liens entre l’ex, Nathan et leur père, malheureusement cette idée est très mal exploitée à la toute fin du roman et ne donne lieu qu’à une totale régression de la part de Blue.

Je suis donc bien déçue de ma lecture, car le topo de base n’était pas mauvais du tout. Traiter les traumatismes du passé, l’évolution d’une ado meurtrie et lui réapprendre à aimer et à faire confiance aurait pu donner un super roman. Mais c’est malheureusement tout l’inverse qui s’est produit car, en plus d’avoir une histoire qui se passe bien trop vite et qui manque de profondeur, la conclusion est extrêmement amère et nous donne la sensation que toute cette histoire n’a, finalement, servie à rien.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lubellia 2022-02-06T05:05:31+01:00
Lu aussi

Je l'ai lu en une après-midi, à vrai dire il est assez court (200 pages) et se lit rapidement. Cependant c'est peut-être trop court car justement, tout se déroule trop vite.

L'auteur ayant seulement 16 ans lors de l'écriture de ce roman peut expliquer le côté très scolaire et enfantin de la plume, mais ce qui m'a vraiment dérangée dans cette oeuvre sont les personnages très caricaturaux, les clichés et événements invraisemblable, qui ont pour moi rendu l'histoire peu crédible.

Un point positif est que l'on veut découvrir le secret de Blue, l'auteur amenant des éléments de réponse petit à petit au fil des chapitres. Mais une chose m'a dérangée au moment de la révélation. Blue énumère tout ce qui lui est arrivé d'une manière tellement monotone, bien qu'elle parle de choses vraiment traumatisantes pour elle, on ne ressent pas du tout qu'elle a du mal à en parler alors que cela devrait être le cas. Encore une fois c'est une plume trop scolaire à mon goût.

La fin également m'a laissée sans voix. Blue a réagis, du haut de ses 18 ans dans l'histoire, comme une petite enfant boudeuse et cela m'a pour ainsi dire un peu énervée. D'autant plus que tout le monde semble d'accord avec sa décision, et c'est comme si pour elle tout ce qu'elle a construit tout au long des chapitres qu'on a suivi n'avait jamais existé.

Cependant bien que cette lecture ne m'a pas personnellement touchée, je me doute qu'elle peut plaire à un public plus jeune. Après tout l'auteur elle-même est encore jeune et a besoin de temps pour affiner son style. Elle est passionnée de littérature et ça se ressent, donc c'est un début tout de même prometteur pour elle.

Afficher en entier
Argent

En lisant ce court roman, j'ai passé un bon moment de lecture, rapide et agréable cependant il ne sera pas inoubliable.

Tout d'abord, l'écriture est fluide et maitrisée, on suit Blue dans sa vie d' adolescente et j'ai réussi à m'attacher à elle, néanmoins certains personnages de l'histoire sont très caricaturaux. L'histoire en général est intéressante mais on a déjà souvent vu ce genre d'histoire, ( jeune fille qui ne veut surtout pas tomber amoureuse, qui finalement se retrouve en couple avec le sexy bad boy du lycée.)

Malgré cela, j'ai été surprise par la fin de cette histoire car je m'attendais à quelque chose de plus facile, donc un très bon point pour moi.

Afficher en entier

Date de sortie

Blue : La Couleur de mes secrets

  • France : 2017-01-12 (Français)

Activité récente

cassvh l'ajoute dans sa biblio or
2022-07-11T12:31:10+02:00
3h24 l'ajoute dans sa biblio or
2022-06-27T00:33:27+02:00
LuBnrd l'ajoute dans sa biblio or
2022-06-17T10:12:48+02:00
Nyrann l'ajoute dans sa biblio or
2022-06-15T16:32:30+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 699
Commentaires 132
extraits 52
Evaluations 266
Note globale 7.05 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode