Livres
535 258
Membres
561 271

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Sirène



Description ajoutée par Azamoon 2016-09-15T20:32:50+02:00

Résumé

Une fille au lourd secret.

Le garçon de ses rêves.

Un océan les sépare.

Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l'Océan en poussant les humains à la noyade. Son arme ? Une voix fatale pour qui a le malheur de l'entendre... et qui l'oblige à se faire passer pour muette lorsqu'elle séjourne sur la terre ferme.

Akinli, lui, est un séduisant jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé.

Alors que leur amour naissant leur fait courir un grave danger, Kahlen est-elle prête à tout risquer pour Akinli ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 021 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par louelo44 2016-09-23T22:08:25+02:00

La mélodie s’est fait à nouveau entendre et j’ai laissé pendre mes bras le long de mon corps, ma frayeur et mes inquiétudes s’effritant à mesure que les sons s’insinuaient dans mon esprit. Tout à coup, rien ne m’a paru plus agréable que d’être enlacée par les vagues plutôt que fouettée par la pluie.

C’était délicieux, à vrai dire. Cette eau, il fallait que je la boive. Que j’en remplisse mon estomac, mon cœur, mes poumons.

Dévorée par cette envie impérieuse, je me suis approchée du garde­-fou et l’ai enjambé. Puis la chute, comme dans un rêve.

J’ai compris que je courais un danger mortel à la seconde où la main glacée de l’océan sur mon visage m’a ramenée à la réalité.

J’allais me noyer.

Non ! ai­-je hurlé en mon for intérieur. Je ne suis pas prête ! Je veux vivre ! Dix-­neuf ans, c’est trop jeune pour mourir. J’ai encore trop d’expériences à vivre, de plats à goûter et de lieux à découvrir.

J’avais l’espoir de me marier, de fonder une famille. C’est trop injuste de tirer un trait sur ses rêves.

« Tu en es certaine ? »

Je n’ai pas eu le temps de me demander si cette voix était un produit de mon imagination.

« Que serais-­tu prête à sacrifier pour rester en vie ?

— Absolument tout ! »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2016/03/17/the-siren-kiera-cass/

J’étais vraiment très emballée par ce nouveau roman de Kiera Cass après avoir beaucoup aimé la série La Sélection. Ce livre est un one shot, c’est-à-dire qu’il n’y aura pas d’autre tome. Il ne constitue pas une série. Kiera Cass explique que ce récit avait été repoussé à l’époque par les maisons d’édition qui lui ont proposé un contrat uniquement après leur avoir présenté La Sélection. (je me demande bien pourquoi !)

Ce roman m’a tout de suite donné envie de par son résumé promettant une histoire originale avec la plume de Kiera Cass mais aussi de par sa couverture absolument magnifique et j’avoue ne pas avoir pu attendre novembre 2016 pour me jeter dessus.

Pour ceux qui hésiteraient à se le procurer en anglais, sachez que sa lecture est fluide et relativement facile. Je n’ai eu aucun difficulté à suivre l’histoire dans les moindres détails.

Nous suivons donc Kahlen, jeune fille transformée dès les premières pages en sirène. Avec ses sœurs sirènes Elizabeth et Miaka, elles ont une seule et horrible mission : nourrir l’Océan pour lui permettre de continuer à exister, sauvant alors le Monde entier.

Kahlen est une jeune fille très obéissante, prudente, j’irais même jusqu’à dire résignée au début du récit. Un tantinet rêveuse, ça n’est pas parce qu’elle se plie aux règles de l’Océan qu’elle n’ose pas rêver sa vie d’après ses cent ans au service de celle-ci. (l’Océan est ici présentée comme étant une entité féminine)

Alors qu’elle endure le rôle de sirène depuis environ 80 ans, elle rencontre Akinli, un jeune homme intelligent et attachant. J’ai beaucoup aimé Akinli qui est une personne très réfléchie et aux nombreuses facettes. (un genre de prince charmant ultra compréhensif)

Elizabeth et Miaka sont les soeurs sirènes de Kahlen. La première est la rebelle du groupe alors que la deuxième a une âme d’artiste extraordinaire. J’ai globalement apprécié ces deux personnages qui se montrent très solidaires avec Kahlen. Toutes les 3 sont attentionnées, compréhensives et attentives. Je trouve que le mot « sororité » est parfaitement adapté au groupe des sirènes qui se comportent effectivement comme de véritables sœurs entre elles.

De plus, fait important à souligner, Kahlen aime les livres !

Kiera Cass réinvente totalement le mythe des sirènes. Ne vous attendez pas à des queues de poissons ou des désirs de sortir de l’Océan comme dans le dessin animé La petite sirène. Ici, les sirènes vivent parmi les humains, marchant sur leurs deux jambes. Cependant, leur voix étant mortelle pour ceux-ci, elles se doivent de rester muettes pour garder le secret de leur existence. Pour communiquer avec les autres, elles sont donc parfois amenées à devoir écrire et j’ai trouvé cela très bien que ces passages écrits par Kahlen dans l’histoire soient également d’une police autre, simulant une écriture manuscrite, dans le livre.

J’ai aussi beaucoup aimé la personnification de l’Océan qui est désignée par » She » (« Elle ») et donc comme entité féminine et qui est décrite comme ayant une relation très intime, surtout avec Kahlen, comme s’il s’agissait de sa propre mère. D’ailleurs, l’Océan prend toujours une majuscule dans le récit tout comme les prénoms « La » désignant. J’ai trouvé que ça marquait le respect éprouvé devant cette entité décrite comme soutenant le monde à bout de bras.

Le résumé met beaucoup l’accent sur une certaine romance entre Kahlen et Akinli et pourtant, celle-ci est très loin d’être au premier plan. Vous ne tomberez pas dans la niaiserie avec The Siren. J’ai trouvé la romance bien amenée, pas trop rapide et surtout pas irréaliste. Kiera Cass met surtout l’accent sur le monde des sirènes, sur le fonctionnement de celles-ci et de l’Océan; et non pas sur la romance en elle-même qui passe totalement au second plan.

J’ai trouvé l’évolution de Kahlen au fil du récit vraiment très intéressante. Je la sentais plutôt éteinte au début du roman, comme en pilote automatique, comme si elle ne vivait pas réellement et ne faisait que suivre les règles. Sa rencontre avec Akinli la fait devenir une entité singulière, fait émerger une personnalité qui lui est propre et la fait vivre à nouveau. J’ai eu l’impression qu’elle se réveillait d’un long sommeil, qu’elle s’était mise en veille pendant 80 ans. Elle évolue cependant par la suite plutôt brutalement, comme si elle se rendait enfin compte du cauchemar que constitue sa situation actuelle. Son caractère change beaucoup.

Plusieurs formes d’amour sont développées dans ce roman. On a au premier plan l’amour fraternel, entre les soeurs sirènes mais aussi l’amour filial, entre l’Océan et les sirènes. La romance est vraiment au dernier plan.

L’attachement de Kahlen à sa famille formée par ses sœurs sirènes et sa mère Océan est très fort.

Comme je l’ai dit précédemment, l’intrigue se déroule vraiment en dehors de la romance, au sein même du mythe revisité des sirènes. J’ai adoré m’immiscer dans cet univers et mieux comprendre le fonctionnement et la vie de ces créatures. The Siren met en avant le thème de la différence et de l’envie de vivre comme les humains, tout comme on pouvait déjà le voir dans La petite sirène de Disney.

D’abord présentées comme extraordinaires et sans réelle faille, j’ai apprécié en découvrir finalement certaines avec Kahlen.

J’ai été personnellement très émue par le dénouement et la fin du livre, quitte à verser ma petite larme. J’ai trouvé que c’était une très belle fin et que les réflexions et actes de chaque protagoniste étaient très touchants.

Il y a un bon suspense, je n’avais pas tout deviné avant la fin.

En conclusion, The Siren est évidemment un livre que je vous conseille car malgré le fait qu’il était en anglais, je n’ai clairement pas pu le lâcher et l’ai dévoré en quelques jours. J’ai vraiment eu l’impression de lire un conte de fées très atypique qui m’a tenu en haleine et m’a beaucoup touché. J’ai aimé le fait que la romance ne soit pas au premier plan et que les différents types d’amour soient tous bien mis en avant avec des liens très forts entre les personnages.

J’ai clairement adoré et j’en redemande ! Il s’agit là d’un vrai coup de coeur pour moi !

Je vais vraiment continuer à suivre Kiera Cass de très près !

Afficher en entier
Bronze

Un bon livre, dans l'ensemble l'action se déroule assez vite, les personnages sont très bien construits, bref un grand bravo à Kiera Cass!

Spoiler(cliquez pour révéler)Le seul bémol de l'histoire est le moment où Kahlen tombe en "dépression", mais bon.

La chose qui m'a marqué est surtout qu'on a l'impression que l'Océan est un personnage en lui même, si vivant, plein de sentiments, on le déteste, l'adore, le comprend…

Ah oui ce livre N'A ABSOLUMENT RIEN À VOIR avec la selection!!! Ce sont juste 2 bons livres complètement diverse.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Mayumi 2017-10-30T22:30:16+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Tetelle--star 2021-01-16T18:13:48+01:00
Lu aussi

Ayant adoré La Sélection, je m'attendais encore une fois à une excellente lecture et je n'ai pas été déçue ! Très belle histoire bien qu'elle ne soit pas un coup de cœur.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par zoeynight 2021-01-03T23:48:41+01:00
Argent

GENIAL

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Shadowunterslina 2020-12-26T21:55:03+01:00
Argent

Un livre super émouvant, j'ai beaucoup pleurer...

Afficher en entier
Commentaire ajouté par FlorineL80 2020-12-08T09:35:00+01:00
Diamant

Super lecture. Une belle histoire d’amour.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CatsEe 2020-11-05T16:00:55+01:00
Or

Digne de Kiera Cass!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lila0906 2020-10-27T12:20:01+01:00
Diamant

Je suis fan, j'adore

Afficher en entier
Commentaire ajouté par J4u5 2020-10-16T14:42:47+02:00
Argent

C est un bon livre mais sans plus... Kiera Cass a réinventer le monde des sirènes et personnellement je trouve ça plutôt pas mal. Mais comme la sélection, ces livre sont tout de même lent et assez plat... Celui-ci par exemple, avait beaucoup de temps morts et ça m énerver beaucoup, en plus, J avais vraiment l impression que l histoire tournait en rond, qu elle n avançait pas, ça me déçois mais je m attendais à quelque chose comme ça... Le personnage de Kahlen est, comme je m y attendais, assez pathétique et creux. Forcément qu elle est la préféré de l océan sinon il ne y aurait pas eu d histoire, forcément qu au bout de quelques années elle en ait marre d être à son service, forcément qu elle tombe amoureuse et forcément que l Océan l envoie de son plein gré chez les humains... Un peu trop prévisible... Ces soeurs ont chacune un caractère différents, qu elle soit pleine de sagesse, entêté... J aurai aimé qu elle creuse un peu Kahlen, je pense qu il y avait beaucoup à faire avec cette histoire mais à chacun de l utiliser à sa guise, à ses envies et à c est goûts, cela peut plaire à plusieurs personne comme l inverse... J aime bien Akinil, c est le perso que je préfère je pense, il est droit, franc, rigolo, peut être qu il aurait pu être un peu plus original quand même... L écriture est belle, c est le véritable point positif de ce livre, elle est fluide et légère et tu n as vraiment aucun problème à entrer dans l histoire. Kiera Cass pourrait tout de même mettre un peu plus d action, de piment, de révélations et d originalité dans ce livre... C est dommage... Ce livre m à déçu mais c était prévisible...

(:

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sofililou 2020-09-30T15:05:31+02:00
Or

Ce roman est singulier, et touchant.

J'ai trouvé le personnage de Kahlen très émouvante, son souhait changer de vie et pouvoir aimer en toute liberté. Mais qui est liée à l'Océan et ses soeurs sirènes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Lune1803 2020-09-21T20:33:19+02:00
Argent

Un livre vraiment émouvant, lu en une seule nuit tellement il est addictif.

Une fille extrêmement attachante et une histoire très belle.

Cependant il ne se détache pas des autres livres que j'ai pu lire par rapport à l'originalité de son thème

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ninon64 2020-08-24T13:39:03+02:00
Or

J’ai lu ce roman un peu à reculon au début. Le dernier livre de Kiera Cass « Fiancé » m’a déçu et je l’ai trouvé cliché. Je n’avais donc pas vraiment envie de lire La Sirène. Pourtant c’est un livre proche du coup de cœur!

On a un personnage principale Kahlen qui devient une sirène, une deuxième chance dans la vie qu’elle vit mal. Elle a trois sœurs et il lui reste 20 ans à « tenir » en tant que sirène avant de redevenir humaine. Elle est à Miami avec ses sœurs et elle rencontre par hasard un garçon. Mais voilà elle ne cesse de le rencontrer par « hasard ».

On a une vision de la sirène différente : c’est une belle femme, elle tue mais elle le fait pour l’Ocean et pas par « plaisir » ou par « cruauté ». Elles sont toutes d’anciennes humaines, n’ont ni besoin de dormir ou de manger. Elles doivent 100 ans de loyaux services à l’Ocean et 100 ans sans pouvoir parler à un humain, sans manger et sans dormir c’est long. Donc on sent que Kahlen comme des sœurs essaient d’occuper le temps avec des passions personnelles mais on sent que la solitude et la marginalité pèse plus à Kahlen qu’aux autres.

On a donc un personnage déprimé au départ, qui se laisse vivre plus qu’il ne vit. Et elle rencontre un garçon qui vit et va lui redonner goût à la vie. On voit bien que Kahlen essaie de satisfaire tout le monde : ses sœurs, l’Ocean et en tout dernier elle.

Plus l’histoire avance plus on se demande comment ça va finir. La fin est original, je ne m’y attendais pas de cette manière. On a des personnages qui évoluent tous, on voit aussi la difficulté de repartir à zéro pour entreprendre une nouvelle vie. La personnalité de chaque personnage fait qu’on voit qu’une même situation est vraiment vécu de manière différente par plusieurs personnes en fonction de la personnalité et du vécu de chacune. C’est aussi une ode à la sororité, c’est un l’Inde de femme, d’entraide, l’es sirène sont toutes sœurs même si elles n’ont aucun lien de sang, sont d’époques différentes, de cultures différentes il y a un amour qui les soude dans l’adversité et les difficultés et qui est beau à voir. Pour une fois les filles ne se tirent pas dans les pâtes les unes des autres mais s’unissent pour faire front commun! Et rien que pour cette leçon ce livre est beau. On y glorifie l’amour sous toutes ses formes: amitié, mère/enfant, sœur et amoureux.

Un livre idéal pour l’été, feelgood qui remonte le moral.

Afficher en entier

Dates de sortie

La Sirène

  • France : 2016-09-22 (Français)
  • Canada : 2016-09-29 (Français)
  • USA : 2016-01-26 (English)

Activité récente

marlolo l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-19T01:18:34+01:00

Titres alternatifs

  • The Siren - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 2021
Commentaires 298
extraits 58
Evaluations 570
Note globale 7.63 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode