Livres
573 437
Membres
633 687

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Sirène



Description ajoutée par Azamoon 2016-09-15T20:32:50+02:00

Résumé

Une fille au lourd secret.

Le garçon de ses rêves.

Un océan les sépare.

Kahlen est une Sirène, vouée à servir son maître l'Océan en poussant les humains à la noyade. Son arme ? Une voix fatale pour qui a le malheur de l'entendre... et qui l'oblige à se faire passer pour muette lorsqu'elle séjourne sur la terre ferme.

Akinli, lui, est un séduisant jeune homme, qui incarne tout ce dont Kahlen a toujours rêvé.

Alors que leur amour naissant leur fait courir un grave danger, Kahlen est-elle prête à tout risquer pour Akinli ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 2 200 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par louelo44 2016-09-23T22:08:25+02:00

La mélodie s’est fait à nouveau entendre et j’ai laissé pendre mes bras le long de mon corps, ma frayeur et mes inquiétudes s’effritant à mesure que les sons s’insinuaient dans mon esprit. Tout à coup, rien ne m’a paru plus agréable que d’être enlacée par les vagues plutôt que fouettée par la pluie.

C’était délicieux, à vrai dire. Cette eau, il fallait que je la boive. Que j’en remplisse mon estomac, mon cœur, mes poumons.

Dévorée par cette envie impérieuse, je me suis approchée du garde­-fou et l’ai enjambé. Puis la chute, comme dans un rêve.

J’ai compris que je courais un danger mortel à la seconde où la main glacée de l’océan sur mon visage m’a ramenée à la réalité.

J’allais me noyer.

Non ! ai­-je hurlé en mon for intérieur. Je ne suis pas prête ! Je veux vivre ! Dix-­neuf ans, c’est trop jeune pour mourir. J’ai encore trop d’expériences à vivre, de plats à goûter et de lieux à découvrir.

J’avais l’espoir de me marier, de fonder une famille. C’est trop injuste de tirer un trait sur ses rêves.

« Tu en es certaine ? »

Je n’ai pas eu le temps de me demander si cette voix était un produit de mon imagination.

« Que serais-­tu prête à sacrifier pour rester en vie ?

— Absolument tout ! »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Avis complet : http://vibrationlitteraire.com/2016/03/17/the-siren-kiera-cass/

J’étais vraiment très emballée par ce nouveau roman de Kiera Cass après avoir beaucoup aimé la série La Sélection. Ce livre est un one shot, c’est-à-dire qu’il n’y aura pas d’autre tome. Il ne constitue pas une série. Kiera Cass explique que ce récit avait été repoussé à l’époque par les maisons d’édition qui lui ont proposé un contrat uniquement après leur avoir présenté La Sélection. (je me demande bien pourquoi !)

Ce roman m’a tout de suite donné envie de par son résumé promettant une histoire originale avec la plume de Kiera Cass mais aussi de par sa couverture absolument magnifique et j’avoue ne pas avoir pu attendre novembre 2016 pour me jeter dessus.

Pour ceux qui hésiteraient à se le procurer en anglais, sachez que sa lecture est fluide et relativement facile. Je n’ai eu aucun difficulté à suivre l’histoire dans les moindres détails.

Nous suivons donc Kahlen, jeune fille transformée dès les premières pages en sirène. Avec ses sœurs sirènes Elizabeth et Miaka, elles ont une seule et horrible mission : nourrir l’Océan pour lui permettre de continuer à exister, sauvant alors le Monde entier.

Kahlen est une jeune fille très obéissante, prudente, j’irais même jusqu’à dire résignée au début du récit. Un tantinet rêveuse, ça n’est pas parce qu’elle se plie aux règles de l’Océan qu’elle n’ose pas rêver sa vie d’après ses cent ans au service de celle-ci. (l’Océan est ici présentée comme étant une entité féminine)

Alors qu’elle endure le rôle de sirène depuis environ 80 ans, elle rencontre Akinli, un jeune homme intelligent et attachant. J’ai beaucoup aimé Akinli qui est une personne très réfléchie et aux nombreuses facettes. (un genre de prince charmant ultra compréhensif)

Elizabeth et Miaka sont les soeurs sirènes de Kahlen. La première est la rebelle du groupe alors que la deuxième a une âme d’artiste extraordinaire. J’ai globalement apprécié ces deux personnages qui se montrent très solidaires avec Kahlen. Toutes les 3 sont attentionnées, compréhensives et attentives. Je trouve que le mot « sororité » est parfaitement adapté au groupe des sirènes qui se comportent effectivement comme de véritables sœurs entre elles.

De plus, fait important à souligner, Kahlen aime les livres !

Kiera Cass réinvente totalement le mythe des sirènes. Ne vous attendez pas à des queues de poissons ou des désirs de sortir de l’Océan comme dans le dessin animé La petite sirène. Ici, les sirènes vivent parmi les humains, marchant sur leurs deux jambes. Cependant, leur voix étant mortelle pour ceux-ci, elles se doivent de rester muettes pour garder le secret de leur existence. Pour communiquer avec les autres, elles sont donc parfois amenées à devoir écrire et j’ai trouvé cela très bien que ces passages écrits par Kahlen dans l’histoire soient également d’une police autre, simulant une écriture manuscrite, dans le livre.

J’ai aussi beaucoup aimé la personnification de l’Océan qui est désignée par » She » (« Elle ») et donc comme entité féminine et qui est décrite comme ayant une relation très intime, surtout avec Kahlen, comme s’il s’agissait de sa propre mère. D’ailleurs, l’Océan prend toujours une majuscule dans le récit tout comme les prénoms « La » désignant. J’ai trouvé que ça marquait le respect éprouvé devant cette entité décrite comme soutenant le monde à bout de bras.

Le résumé met beaucoup l’accent sur une certaine romance entre Kahlen et Akinli et pourtant, celle-ci est très loin d’être au premier plan. Vous ne tomberez pas dans la niaiserie avec The Siren. J’ai trouvé la romance bien amenée, pas trop rapide et surtout pas irréaliste. Kiera Cass met surtout l’accent sur le monde des sirènes, sur le fonctionnement de celles-ci et de l’Océan; et non pas sur la romance en elle-même qui passe totalement au second plan.

J’ai trouvé l’évolution de Kahlen au fil du récit vraiment très intéressante. Je la sentais plutôt éteinte au début du roman, comme en pilote automatique, comme si elle ne vivait pas réellement et ne faisait que suivre les règles. Sa rencontre avec Akinli la fait devenir une entité singulière, fait émerger une personnalité qui lui est propre et la fait vivre à nouveau. J’ai eu l’impression qu’elle se réveillait d’un long sommeil, qu’elle s’était mise en veille pendant 80 ans. Elle évolue cependant par la suite plutôt brutalement, comme si elle se rendait enfin compte du cauchemar que constitue sa situation actuelle. Son caractère change beaucoup.

Plusieurs formes d’amour sont développées dans ce roman. On a au premier plan l’amour fraternel, entre les soeurs sirènes mais aussi l’amour filial, entre l’Océan et les sirènes. La romance est vraiment au dernier plan.

L’attachement de Kahlen à sa famille formée par ses sœurs sirènes et sa mère Océan est très fort.

Comme je l’ai dit précédemment, l’intrigue se déroule vraiment en dehors de la romance, au sein même du mythe revisité des sirènes. J’ai adoré m’immiscer dans cet univers et mieux comprendre le fonctionnement et la vie de ces créatures. The Siren met en avant le thème de la différence et de l’envie de vivre comme les humains, tout comme on pouvait déjà le voir dans La petite sirène de Disney.

D’abord présentées comme extraordinaires et sans réelle faille, j’ai apprécié en découvrir finalement certaines avec Kahlen.

J’ai été personnellement très émue par le dénouement et la fin du livre, quitte à verser ma petite larme. J’ai trouvé que c’était une très belle fin et que les réflexions et actes de chaque protagoniste étaient très touchants.

Il y a un bon suspense, je n’avais pas tout deviné avant la fin.

En conclusion, The Siren est évidemment un livre que je vous conseille car malgré le fait qu’il était en anglais, je n’ai clairement pas pu le lâcher et l’ai dévoré en quelques jours. J’ai vraiment eu l’impression de lire un conte de fées très atypique qui m’a tenu en haleine et m’a beaucoup touché. J’ai aimé le fait que la romance ne soit pas au premier plan et que les différents types d’amour soient tous bien mis en avant avec des liens très forts entre les personnages.

J’ai clairement adoré et j’en redemande ! Il s’agit là d’un vrai coup de coeur pour moi !

Je vais vraiment continuer à suivre Kiera Cass de très près !

Afficher en entier
Bronze

Un bon livre, dans l'ensemble l'action se déroule assez vite, les personnages sont très bien construits, bref un grand bravo à Kiera Cass!

Spoiler(cliquez pour révéler)Le seul bémol de l'histoire est le moment où Kahlen tombe en "dépression", mais bon.

La chose qui m'a marqué est surtout qu'on a l'impression que l'Océan est un personnage en lui même, si vivant, plein de sentiments, on le déteste, l'adore, le comprend…

Ah oui ce livre N'A ABSOLUMENT RIEN À VOIR avec la selection!!! Ce sont juste 2 bons livres complètement diverse.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Mayumi 2017-10-30T22:30:16+01:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Clarisseay 2021-11-15T16:32:30+01:00
Lu aussi

Je n'ai pas apprécié cette lecture et pourtant j'avais adoré la sélection de la même auteure. Une histoire que je n'ai pas terminé. Ce livre n'est pas mauvais en soi, il ne me correspond juste pas et je n'ai pas du tout accroché

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Coco19_11 2021-11-04T17:30:15+01:00
Pas apprécié

J'ai pas du tout aimé. J'ai trouvé l'histoire hyper lente, j'ai trouvé qu'il ne se passait rien de spécial. Je me suis beaucoup ennuyer durant la lecture. Je compte retester sa plume avec la saga La sélection qui est (de ce que l'on m'a dit) totalement différente.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par anvcoco 2021-10-06T09:00:28+02:00
Argent

J'avais déjà lu une fois il y a pas mal de temps la sirène de Kiera Cass et déjà il avait fait battre mon ❤

Aujourd'hui encore j'ai kiffé parcourir les pages, les chapitres, les aventures de Kahlen

Ce qui m’a le plus touché dans ce roman c’est le fait de découvrir différents liens d’amour existant leur profondeur si je puise dire, tout en induisant des valeurs et des sens à ces derniers.

Commençons par le lien entre Kahlen et l'Océan. On y perçoit un lien aussi fort et semblable que celui entre une mère et son enfant. On passe tantôt par de l'amour, de l'inquiétude, de la protection tantôt par de la jalousie, de la colère, de la surprotection. On observr une Kahlen qui aime et se sent dans de bonne mains mais aussi une enfant qui veut fuir sa mère comme une crise d'ado et un Océan qui veut sa fille au près d'elle voir parfois un peu trop

En plus de ce lien d’amour on retrouve aussi un lien de dominance, car les sirènes sont au service de l’Océan et si ses dernières viennent à deviner du droit chemin, je vous laisse lire le livre pour découvrir ce qui leur arrivent.

Ensuite on passe au travers du lien de la fratrie entre Kahlen et ses sœurs sirènes. L’auteure transmet notamment la force qu’unie des sœurs entre elles face à l’adversité, face au temps et aux disputes entre elles. Elle montre également que le mot sœur ne se résume pas essentiellement à des liens de sang. On retrouve aussi que parfois même si vous vous disputez ou que tout n’est pas toujours rose, en étant loin de vos frères et sœurs vous vous sentez mal et c'est cet aspect qu’évoque Kiera à certain moment et dont je suis parfaitement d'accord. Puis, je pense que c’est également plus facile de vivre 100 ans avec de la compagnie que seule et cela allège le travail et le mental lié à celui-ci.

Enfin on a le plus beau des lien mis en avant celui de l’amour entre deux personnes, on y voit surtout une valeur fondamentale : on peut très bien créer des relations même avec un handicap. Ou bien que parfois il suffit d’une simple rencontre, d’un simple échange pour savoir qu’on a trouvé la personne idéale

Franchement c'est bien ce qui m'a le plus attiré dans cette histoire ce sont les valeurs transmises

Après il est facile de s'accrocher au personnage de Kahlen qui garde son humanité après toute sa vie de sirène, humanité qui la ronge par moment. Elle reste très humble, non superficielle, parfois elle joue le rôle de la grande sœur prête à tout pour ses sœurs, parfois la jeune ado qui rêve d’une vie amoureuse.

Après d'un point de vue personnel est ce que j'accepterai de laisser ma vie présente pour devenir une sirène pendant 100 ans avec toutes les responsabilités, les avantages et les inconvénients que ça demande, je pense pas j'aime bien ma vie comme elle est

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Yatrini 2021-09-19T19:31:21+02:00
Lu aussi

C'est cool d'avoir lu le tout premier roman de Kiera Cass !

Mais je n'ai pas réussi à rentrer dans l'histoire, je n'y ai pas du tout accrocher comme ses autres livres.

Est ce que je le relirai ? Je ne pense pas.

Pour moi, il manquait quelque chose. De description, de sentiments et d'émotions.

L'épilogue aurait mérité une scène avec Akinli.

Mais la fin est trop rapide pour moi.

Spoiler(cliquez pour révéler)Mariage ? Enfants ? Ils habitent ensemble ou pas ? Dans la maison du grand père ?Quel travail va faire Akinli ? Quel est l'avenir de Kahlen en tant qu'humaine ?

Mais la dernière phrase de l'épilogue m'a mit du baume au coeur.

J'ai passé d'excellent moments a le lire mais sans plus. Ce n'est pas un coup de coeur. Dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leslivresdunelectrice 2021-09-19T17:05:01+02:00
Bronze

Je me suis intéressée à ce livre, par rapport à l’autrice Kiera Cass qui a aussi écrit la saga « La sélection ». Le titre et le synopsis n’ont fait qu’ajouter de l’engouement, puisque j’adore les histoires sur les sirènes.

Ce roman n’est pas un coup de cœur, mais il est loin d’être dépourvu de charme. Comme avec la saga «La selection », l’écriture est fluide et les pages défilent rapidement.

Concernant l’histoire, nous retrouvons Kahlen qui fait un pacte avec l’océan pour sauver sa vie. En contrepartie, elle devra servir l’océan pendant 100 ans en devenant une sirène, elle sera donc immortelle et ne vieillira pas. Sauf que ce pacte qui peut semblait idyllique est un cauchemar, puisque celui-ci consiste à nourrir l’océan avec des vies humaines.

Cette revisite est bien amené et j’ai été touché par le cauchemar que vive les sirènes. Nous éprouvons leur tristesse, elles sont torturés par les morts inévitables qu’elles provoquent. En sachant pertinemment, que c’est indispensable pour la pérennité de l’homme.

J'ai bien aimé la construction des personnages. L’histoire d’amour entre Kalhen et Akinli est réaliste, belle et touchante. De plus, elle n’est pas omniprésente, cet aspect est secondaire. Nous abordons surtout le mythe des sirènes.

Ce que j’ai aussi énormément apprécié, c’est la relation fraternelle entre les sirènes, elles se soutiennent et s’aident mutuellement, leur lien est très fort.

Et ce qui m’a le plus marqué, c’est le lien qui unit l’océan aux sirènes. Le fait que l’océan donne l’impression d’être un personnage en lui-même, avec des émotions, des actes qui sont similaire aux êtres humains. On l’aime, on le déteste, mais surtout, on le comprend !

Les points négatifs sont les parties déprimantes, surtout quand la protagoniste tombe en dépression. Ce livre manque de joie, de vie et d’aventure. J’aurais souhaité entrevoir quelques moments où les sirènes sont heureuses et profitent des avantages qui leur ont été donnés. L’immortalité, les paysages marins… Ainsi que voir plus d’instants joviales entre les « sœurs » sirènes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par grignotepage 2021-09-14T08:52:31+02:00
Argent

J’ai adoré 🤤🤤

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Emeline-1 2021-09-07T20:24:06+02:00
Or

Au début j'ai eux beaucoup de mal à me mettre dans l'histoire, mais l'originalité ma donner envie de continuer pour en savoir plus, et à la fin je l'ai adorer! Je ne m'attendais pas du tout à une histoire comme ça, surtout après avoir Lu du même auteur la sélection, rien à voir entre c'est deux histoire, mais l'écriture reste magnifique!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ChizaSora 2021-09-04T17:40:56+02:00
Bronze

Première lecture de Kiera Cass! Je voulais commencer par celui-ci pour m’habituer à sa plume avant de commencer sa saga à succès, la Sélection. J’ai beaucoup aimé son écriture, fluide et entraînante. J’ai dévoré ce livre en à peine quelques jours. Ce que j’ai moins aimé ce sont certains passages et détails de l’histoire. En revanche, la couverture, toujours aussi belle, digne des romans de Kiera Cass, avec ces magnifiques robes.

Nous suivons l’aventure de Kalhen (au passage, j’adore son prénom) devenue une sirène suite à un naufrage du bateau sur lequel elle était avec sa famille. Elle a offert ses services à l’Océan, contre 100 ans de sa vie. En soi j’aimais plutôt l’idée, mais bien entendu j’attendais le détail qui ferait que cette histoire ne se passerait pas comme prévu. Il a fallu qu’elle rencontre Akinli (encore au passage, j’ai eu du mal avec son prénom : je voulais toujours l’appeler «Akilin»...) et elle en tombe amoureuse.

Les passages entre les deux personnages principaux m’ont beaucoup attendrie et j’aurais aimé en avoir bien plus. Malgré que Kalhen ne puisse pas parler, je trouvais leur relation vraiment adorable. Spoiler(cliquez pour révéler)Son sauvetage après leur baiser échangé (et m’a franchement envoyé du rêve!) m’a beaucoup touché ; accepté plus d’années à sa sentence contre la vie d’Akinli, c’est si courageux de sa part.

L’esprit de l’Océan m’a clairement agacée. Si possessive, et tellement égoïste. Je n’ai pas réussi à ressentir une once de pitié ou de culpabilité bien qu’en soit le rôle des Sirènes est de faire l’interface entre toutes les merveilles que l’Océan donne aux humains et les quelques sacrifices qu’elle demande avec les naufrages. Elle ne voulait Kalhen que pour elle seule, malgré le fait que sa sirène favorite soit malheureuse. Elle la met plusieurs fois devant le fait accompli et cela m'a tellement agacée!

Les autres sirènes sont tellement adorables : j’ai adoré la mentalité Aisling, sa confidence à Kalhen et tout le courage qu’elle avait. Miaka est la seconde dont je me suis attachée, j’aimais beaucoup don tempérament. Elizabeth m’a donné un peu plus de mal, je la trouvais brute dans ses propos et sa façon d’être. Et enfin la jeune Padma, elle était toute mignonne, mais je dois avouer qu’elle m’a un peu déçue avec son histoire de vengeance.

La fin du livre est expédiée selon moi. Spoiler(cliquez pour révéler)On passe de l’avant dernier chapitre où les filles amènent Kalhen à l’Océan, au dernier où elle a perdu la mémoire. Et tous les chapitres d’avant c’est la vie des sirènes! J’ai vraiment trouvé que ça allait vite et j’aurais tout de même aimé quelques détails en plus comme sa métamorphose ou plus de sentiments de l’Océan.

Malgré cette rapidité finale, j’ai bien aimé ce livre et je n’hésiterais pas à le recommander pour une petite lecture sympathique et rapide, sans la moindre prise de tête. Ainsi ce livre se place dans ma catégorie de bronze.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par cla_ 2021-08-28T12:03:12+02:00
Bronze

j'avais beaucoup d'attente pour ce livre et j'en sors très déçue. Beaucoup de longueur, les personnages principaux sont amorphes.

Je déconseille

Afficher en entier
Commentaire ajouté par miss-breizhindia 2021-08-25T13:43:11+02:00
Or

Histoire d'amour entre deux personnages semblant opposés au premier abord: un homme, Akinli et une sirène ne devant pas se rencontrer, se connaître personnellement. Kahlen ne doit pas s'attacher mais cherchera pourtant à le revoir. Une chose en entraînant une autre, elle lui fera entendre sa voix, chose fatale pour un humain. Celui-ci dépérira mais mourra t-il ? À vous de le découvrir? Cette maladie serait-elle liée à cet étrange liquide noir liant "Elle" (la mer) et les sirènes? Cette histoire témoigne d'une histoire d'amour naissante semblant impossible à première vue, mais comme le dit Kahlen "Il y a toujours de la place pour l'amour, même si la porte n'est qu'entrouverte".

Afficher en entier

Dates de sortie

La Sirène

  • France : 2016-09-22 (Français)
  • Canada : 2016-09-29 (Français)
  • USA : 2016-01-26 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • The Siren - Anglais

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 2200
Commentaires 328
extraits 66
Evaluations 629
Note globale 7.57 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode