Livres
450 955
Membres
395 924

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Amie prodigieuse, Tome 3 : Celle qui fuit et celle qui reste



Description ajoutée par x-Key 2016-11-17T17:50:24+01:00

Résumé

Après L’amie prodigieuse et Le nouveau nom, Celle qui fuit et celle qui reste est la suite de la formidable saga dans laquelle Elena Ferrante raconte cinquante ans d’histoire italienne et d’amitié entre ses deux héroïnes, Elena et Lila.

Pour Elena, comme pour l’Italie, une période de grands bouleversements s’ouvre. Nous sommes à la fin des années soixante, les événements de 1968 s’annoncent, les mouvements féministes et protestataires s’organisent, et Elena, diplômée de l’École normale de Pise et entourée d’universitaires, est au premier rang. Même si les choix de Lila sont radicalement différents, les deux jeunes femmes sont toujours aussi proches, une relation faite d’amour et de haine, telles deux sœurs qui se ressembleraient trop. Et, une nouvelle fois, les circonstances vont les rapprocher, puis les éloigner, au cours de cette tumultueuse traversée des années soixante-dix.

Celle qui fuit et celle qui reste n’a rien à envier à ses deux prédécesseurs. À la dimension historique et intime s’ajoute même un volet politique, puisque les dix années que couvre le roman sont cruciales pour l’Italie, un pays en transformation, en marche vers la modernité.

(Source : Gallimard)

Afficher en entier

Classement en biblio - 294 lecteurs

Extrait

Des femmes comme toi, il n'y en a pas. Tu te jettes dans la vie avec une force extraordinaire, et si nous avions tous une force comme ça, le monde aurait changé depuis longtemps !

(page 126)

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Lenu et Lina ont dans ce tome l'âge de la maturité. L'âge où on se pose des questions sur les choix de vie. L'äge où tout est encore possible mais il va falloir faire vite. Lenu a pris beaucoup d'assurance. Elle est toujours aussi attachante et Lina toujours énigmatique.

Ce tome est également un très bon cru avec une écriture toujours aussi fluide.

Il me semble avoir préféré le deuxième tome mais c'est sans doute parce qu'il correspond à l'âge de la jeunesse et de l'insouciance alors que le Tome 3 est plus lié au bilan, aux bouleversements politiques, à la vie de couple.

J'ai hâte de lire le 4ème tome qui sortira l'année prochaine !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Or

Très bonne suite de cette saga italienne. Ce 3ème tome est axé surtout sur la politique, la vie de Linuccia, les conséquences de mai 68 en Italie, les conflits politiques et économiques. Elle parle peu de la relation de Lila et d'Elena. On sent bien qu'Elena veut sortir de son enfance et avance. Tandis que Lila est toujours aussi espingle et méchante.

Ce livre est toujours aussi addictif.

Afficher en entier
Or

Bien qu'un peu moins emballée par ce troisième tome que par les deux précédents, j'ai tout de même été ravie de retrouver les péripéties d'Elena et Lila.

L'écriture est toujours aussi agréable à lire et l'histoire est vite addictive. Je pense que les points qui m'ont déplu dans ce tome furent Spoiler(cliquez pour révéler)la très, trèèès grande place de la politique italienne des années 60 dans ce tome, ainsi que le nombre d'années qui s'écoulent durant cet opus, qui m'a parfois un peu perdue dans la chronologie des faits.

Afficher en entier
Or

Elena Ferrante signe ici un excellent troisième tome pour sa saga L'Amie prodigieuse. J'ai adoré retrouver Lila, Elena, Enzo, Pasquale, Nino, etc. Avec leurs amitiés et leurs vies de famille, on voit le mai 68 de France a eu un impact en Italie. On découvre un climat politique, social et géopolitique violent et tendu.

Lila subit les harcèlements à son travail et se situe dans la classe ouvrière. Elle a un fils et va retourner dans le quartier.

Elena rencontre un franc succès avec son roman polémique. Elle a fui Naples et s'interroge sur sa vie familiale et amoureuse. Elle va changer radicalement de vie. Avec son intelligence, elle devient de plus en plus étrangère à sa famille et à elle-même.

Elena Ferrante, avec son écriture fluide et son vocabulaire riche, nous tient en haleine. Je n'ai pas vu les pages défiler. Ce roman est une pépite et un véritable coups de coeur ! Hâte de lire le quatrième tome de cette saga !

Afficher en entier
Bronze

Toujours le même engouement de mon côté pour cette série, même si certains passages pourraient sembler un peu rébarbatifs car de grands pans de l'intrigue sont consacrés à la politique italienne des années 60. Le dénouement n'en demeure pas moins palpitant et j'ai hâte de lire le quatrième tome qui m'attend à la maison...

Afficher en entier
Or

Quel merveilleux roman !

Mon avis complet sur la saga est disponible ici : http://www.leslecturesdelily.com/2019/02/lamie-prodigieuse-t1-t2-t3-et-t4-ecrit.html#more

Afficher en entier
Lu aussi

Michel Bussi n’est pas un auteur particulièrement réputé pour son style éblouissant, son livre « On la trouvait plutôt jolie » est loin d’être sa meilleure œuvre… Et pourtant, quand on lit de conserve le dernier Bussi et le troisième tome de la saga d’Anita Raja alias Elena Ferrante, c’est le jour et la nuit…

Une bouffée de l’un, une gorgée de l’autre… Quelle misère !... C’est stupide de comparer comme ça, me direz-vous ! Et vous aurez raison. Si je le fais c’est parce qu’après avoir été déçu de chez déçu par le tome 1 (j’ai téléchargé les trois dans le but de lire LE n° 3) j’ai changé le fusil d’épaule et me suis lancé dans le dernier Bussi. Mais le remord aidant, j’ai survolé le tome 2 ce qui m’a confirmé dans mon opinion. Puis, après quelques clins d’œil à celle qu’on trouvait jolie, j’en ai jeté un sur le tome 3… Et bien m’en a pris car il ne ressemble pas aux deux premiers, c’est nettement plus attrayant. Pourquoi ? Parce que la narratrice est un peu plus elle-même et un peu moins assujettie à sa copine Lila !

Elena se heurte aux désillusions de la vie conjugale, Lila, de son côté, trouve une échappatoire imprévue. Bon, cela dit, les états d’âme d’Elena, dans un monde dominé par les hommes, les idées féministes, l’émancipation, les luttes de classes, c’est un peu lourd et convenu. Donc, elle aime, elle n’aime plus, elle couche, elle ne couche plus… on a changé de registre, mais on ne peut pas dire que ce soit très passionnant ! Ça tourne un peu en rond et toujours ce dénigrement de soi-même…

Le 16 janvier est paru « L’enfant perdue », le quatrième et dernier tome de la saga dans lequel : « Elena vit au gré de ses escapades pour retrouver son amant. Lors d’une visite à Naples, elle apprend que Lila cherche à la voir à tout prix… » Bien, je laisserai ces deux personnes âgées se retrouver tranquillement pour se souvenir du bon temps… ce sera sans moi.

Ciao !

Afficher en entier
Argent

Meilleur tome des trois premiers de cette trilogie qui est assez inégale. Bien écrit et récit mettant bien en valeur les personnages principaux de cette histoire où on a du mal à rentrer tant il y a de familles impliquées. On se reconnaît dans cette saga pour ces histoires d'amitié d'amour qui sont intimement décrites ici avec tellement de justesse, rien n'est jamais simple et c'est la force de ce livre que de dévoiler les rouages des relations et de leurs enchevêtrements. Ce n'est pas génial mais ce n'est pas désagréable à lire..

Afficher en entier
Argent

J'aime toujours autant ce fil de vie qui se tisse de façon si colorée autour des existences de nos deux amies.

Quand un livre est autant encensé et autant critiqué que celui-ci, je l'aborde avec une certaine méfiance.

L'avantage est que je n'y mets pas d'attentes démesurées, qui poussent plus à la déception qu'un abord neutre.

Bien sûr, je comprends les personnes qui s'arrêtent à l'aspect anecdotique de l'histoire et se demandent ce qu'elle a de si exceptionnel.

Mais pour moi, le tissage complexe des relations entre les personnages constitue une trame passionnante qui se noue et se dénoue de façon magistrale.

Alors que j'ai toujours trouvé les questions de déterminisme social complètement barbantes, dans ce livre je m'y retrouve embarquée sans m'en rendre compte avec une passion qui me surprend moi-même.

Ici, point de souillon qui devient princesse par la grâce d'une baguette magique, ni de belle endormie qui s'éveille au baiser d'un prince charmant.

Non, les mariages de rêves enchaînent sur des réalités beaucoup plus douloureuses, la domination, les coups, la soumission aux caïds du coin.

Et Lila, si belle, si forte et si admirée, va se prendre la vraie vie en pleine figure.

Cela n'a rien de gnan-gnan d'après moi.

Si vous cherchez de l'eau de rose, ce n'est pas dans ce roman que vous aller la trouver.

Afficher en entier
Or

J'aime beaucoup les sagas qui retracent des histoires de vie qui se croisent sur plusieurs décennies. C'est très bien ficelé, cohérent, les personnages évoluent, deviennent matures, on suit leurs joies, leurs peines, leurs craintes pour l'avenir, leurs vieux démons. Bien que ce soit une fiction, c'est touchant parce que c'est réel..

Afficher en entier
Or

Il ne me reste plus qu'à lire "l'enfant perdu". Ce 3è tome, comme les précédents livres, est un peu poussif au début, gagne en intensité au fur et à mesure de la lecture pour atteindre à la fin le paroxysme. Un superbe livre et une superbe écriture!

Afficher en entier

Dates de sortie

L'Amie prodigieuse, Tome 3 : Celle qui fuit et celle qui reste

  • France : 2017-01-03 (Français)
  • France : 2018-01-25 - Poche (Français)

Activité récente

LJ51 le place en liste or
2019-03-21T09:33:55+01:00
RUCHON le place en liste or
2019-03-16T18:59:55+01:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 294
Commentaires 26
Extraits 25
Evaluations 87
Note globale 8.04 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Storia di chi fugge e di chi resta - Italien

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode