Livres
606 020
Membres
696 779

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

L'Amie prodigieuse, Tome 3 : Celle qui fuit et celle qui reste



Description ajoutée par BooksFan-ny 2021-12-10T21:27:45+01:00

Résumé

Après L’amie prodigieuse et Le nouveau nom, Celle qui fuit et celle qui reste est la suite de la formidable saga dans laquelle Elena Ferrante raconte cinquante ans d’histoire italienne et d’amitié entre ses deux héroïnes, Elena et Lila.

Pour Elena, comme pour l’Italie, une période de grands bouleversements s’ouvre. Nous sommes à la fin des années soixante, les événements de 1968 s’annoncent, les mouvements féministes et protestataires s’organisent, et Elena, diplômée de l’École normale de Pise et entourée d’universitaires, est au premier rang. Même si les choix de Lila sont radicalement différents, les deux jeunes femmes sont toujours aussi proches, une relation faite d’amour et de haine, telles deux sœurs qui se ressembleraient trop. Et, une nouvelle fois, les circonstances vont les rapprocher, puis les éloigner, au cours de cette tumultueuse traversée des années soixante-dix.

Celle qui fuit et celle qui reste n’a rien à envier à ses deux prédécesseurs. À la dimension historique et intime s’ajoute même un volet politique, puisque les dix années que couvre le roman sont cruciales pour l’Italie, un pays en transformation, en marche vers la modernité.

"Celle qui fuit et celle qui reste est une histoire qui jaillit du cœur telle une éruption du Vésuve." Paolo Mauri, La Republica

"Les personnages féminins de Celle qui fuit et celle qui reste sont de véritables chefs-d'œuvre." Patricio Pron, El País

Traduit de l'italien par Elsa Damien

[Éditions Gallimard 2017]

Afficher en entier

Classement en biblio - 601 lecteurs

extrait

Des femmes comme toi, il n'y en a pas. Tu te jettes dans la vie avec une force extraordinaire, et si nous avions tous une force comme ça, le monde aurait changé depuis longtemps !

(page 126)

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Or

Lenu et Lina ont dans ce tome l'âge de la maturité. L'âge où on se pose des questions sur les choix de vie. L'äge où tout est encore possible mais il va falloir faire vite. Lenu a pris beaucoup d'assurance. Elle est toujours aussi attachante et Lina toujours énigmatique.

Ce tome est également un très bon cru avec une écriture toujours aussi fluide.

Il me semble avoir préféré le deuxième tome mais c'est sans doute parce qu'il correspond à l'âge de la jeunesse et de l'insouciance alors que le Tome 3 est plus lié au bilan, aux bouleversements politiques, à la vie de couple.

J'ai hâte de lire le 4ème tome qui sortira l'année prochaine !

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

troisieme volet de l'amie prodigieuse où les personnages s'éloignent à mon avis. Qu'elles ont bien changées Lenù et Lila. Quel dommage que Lenù ne vive pas sa vie comme l'entend, je veux dire qu'elle rese trop dans l'ombre de Lila puis de son mari. J'espère que ça changera.

Afficher en entier
Argent

Un peu en-dessous du tome 2. Le combat sicial est bien décrit et intéressant. J'aime la relation amour-haine entre les deux amies d'enfance qui continuent de s'entraider.

Afficher en entier
Or

Dans ce troisième tome, Lila et Elena approchent la trentaine et se voient très peu mais elles restent toujours en contact. Parfois, leurs échanges sont assez destructeurs. Il faut dire qu’à présent, Lila et Elena évoluent toutes deux dans des milieux différents. Lila est toujours à Naples avec Enzo tandis que Elena vit à Florence avec son mari Pietro dont leur avenir est destiné à être brillant.

On peut se dire que le destin d’Elena est tout tracé mais non, une rencontre va bouleverser sa vie de famille. Ainsi, j’avais toujours trouvé Elena peu confiante en elle bien que je l’aime bien, j’ai trouvé là qu’elle avait tout de même gagné en assurance et donc Lila a moins d’influence sur elle ce qui est une bonne chose, je trouve.

Dans ce tome, ce qu’il y a aussi d’intéressant ce sont les événements de 1968 surtout à Naples, où là-bas c’est plus violent entre les différents partis. Par contre, dans la moitié du livre, il y a un passage que j’ai trouvé un peu longuet sur ce sujet car il m’a un peu perdu puisque je n’ai pas de connaissance sur ces mouvements en Italie.

Sinon, il y a beaucoup de sentiments qui se dégagent aussi dans ce volume et toujours décrit par l’autrice avec une certaine sensibilité qui me touche. J’ai de plus en plus l’impression de connaître et de vivre aux côtés des protagonistes, tant je les comprends dans leurs réactions et ressens leurs émotions.

Quant à la fin, elle est pour moi émouvante, inévitable et donne très envie de découvrir la suite.

Afficher en entier
Or

Ce 3ème tome parle surtout de la politique italienne et de la condition des travailleurs. La vie de nos deux amies va, encore une fois, évoluer de manière inattendue. Rien n'est gagné, rien n'est perdu. La construction et l'écriture maîtrisées fait que le lecteur se fait emmener au gré de Elena Ferrante. Chapeau bas pour être aussi bonne sur autant de pages. Vivement le 4ème et dernier tome.

Afficher en entier
Argent

Un peu moins bien que le second tome à cause de quelques longueurs et je ne comprends pas ce revirement de sentiment de la part Spoiler(cliquez pour révéler)de Nino dans les derniers chapitres, lui qui a passé son temps à ignorer Elena tout en faisant des enfants à droite et à gauche et draguant Lila dans le tome précédent. Soudainement il est fou amoureux d'elle mouais je ne suis pas convaincu par cette fin et je me demande bien si leur relation va surmonter le temps dans le dernier tome !

Afficher en entier
Argent

Dans ce tome 3, les deux héroïnes de la série viennent de passer l'âge adulte. En fait, la saga retrace le parcours de deux amies dans Naples pendant de nombreuses années.

Afficher en entier
Argent

Dans la lignée des tomes précédents, je n'ai pas grand-chose à rajouter de plus. Il y a quelques longueurs mais le tout reste agréable à lire. Les lieux où se déroule l'action restent bien implantés, tout comme la situation politique et économique de la fin des années 1960 et du début des années 1970.

La relation entre Elena et Lila évolue, chacune fait sa vie de son côté. Quand la situation de l'une est au plus bas, celle de l'autre connaît au contraire de francs succès, et inversement. À l'amitié, il y a toujours cette tension entre elles deux, mélange de rivalités et de jalousie. Et c'est certainement à cause de cela que je n'arrive pas à m'attacher aux deux protagonistes principales.

Une lecture agréable et fluide, intéressante et bien développée malgré tout.

Afficher en entier
Diamant

J'ai beaucoup apprécier dans ce livre de voir l'héroïne prendre en maturité et en affirmation. Entrer dans l'âge adulte n'est pas chose facile et se sortir de là d'où l'on vient, l'est encore moins. Ellena est un personnage qui, bien quelle soit forte, montre une certaine faiblesse de caractère. Ce n'est qu'avec ses divers succès littéraires et le poids que cela lui confère, qu'elle réussi enfin à s'affirmer un peu en temps que personne. Son divorce est un acte assez héroïque je trouve, compte tenu de l'époque dans laquelle elle vit et du milieu d'où elle vient.

Ce troisième tome marque un réel tournant dans le récit et la vie des personnages. L'arriver de l'âge adulte, ses responsabilités, les découvertes politiques, économiques et sociale que cette période a engendré chez Ellena et Lila, était vraiment intéressante. D'un côté, il y a cette jeune femme, mère de deux filles qui décide de tout envoyé valser pour suivre son amour de jeunesse et de l'autre on a Lila, qui après avoir découvert la dureté du milieu ouvrier, apprend sur le tas un nouveau métier dans l'informatique qui lui permet de retrouver une vie stable. Le Naples dépeint dans ce tome je le trouve finalement pas si différent de ce qu'il se passe dans nos banlieue à nous en 2021. Les jeux de pouvoir et de politique dans un microcosme mafieux violent et terrifiant, a quelque chose d'incroyablement actuel.

Afficher en entier
Lu aussi

https://leslecturesdecyrlight.home.blog/2021/10/23/lamie-prodigieuse-t-3-celle-qui-fuit-et-celle-qui-reste-elena-ferrante/

Celle qui fuit et celle qui reste est le troisième tome de la célèbre saga d’Elena Ferrante, L’amie prodigieuse. Alors que le roman d’Elena rencontre un franc succès, mais divise la critique, la jeune fille s’apprête à épouser Pietro et à s’installer avec lui à Florence, tandis que Lila se retrouve propulsée en plein cœur de la lutte prolétarienne.

J’avais déjà moins apprécié Le nouveau nom que L’amie prodigieuse, et mon intérêt pour cette saga vient encore de s’émousser. On se détache de plus en plus de la vie du quartier et du petit monde dans lequel Elena a grandi pour se tourner davantage vers la politique, les sujets de société… Ceux qui aiment apprécieront, mais ce n’est pas ma tasse de thé du tout.

Les personnages sont de plus en plus détestables à mon goût, à l’exception d’Enzo qui s’en tire honorablement, et en particulier Elena. J’ai eu envie de lui flanquer des baffes tout au long du livre. Elle passe son temps à se plaindre, à être insatisfaite, mais ma cocotte, c’est toi toute seule qui t’es mise dans cette situation !

Déjà dans le tome précédent, c’était à se demander ce qu’elle faisait avec Pietro. Elle n’a aucun sentiment pour lui, et l’image qu’elle en donne est celle d’un homme fade et insipide, ce qu’il confirme être. À quoi est-ce qu’elle s’attendait en l’épousant ? La seule explication que je vois, c’était sa volonté désespérée de s’arracher à son quartier, mais dans ce cas, qu’elle assume ses choix et ne rejette pas la faute sur tout le monde autour d’elle.

Au lieu de quoi elle se morfond au quotidien, se laisse aller, s’enlise dans son incapacité à écrire, et ce malgré tout ce qui est mis en place pour l’aider, y compris sa propre mère qu’elle traite plus mal qu’une domestique. J’aurais encore préféré suivre l’évolution de la relation entre Lila et Enzo, mais c’est Elena la narratrice, donc il faut subir ses états d’âme…

D’ailleurs, même l’amitié entre les deux protagonistes est mise en retrait. Elles sont désormais séparées tant moralement que géographiquement, puisque l’une, celle qui reste, réside toujours à Naples, tandis que l’autre, celle qui a fui, se partage entre Florence et Milan. J’apprécie néanmoins le fort contraste entre elles, avec d’un côté le génie naturel de Lila, et de l’autre le travail acharné et l’éducation d’Elena qui ne lui suffisent pas à combler le fossé qui la sépare de son amie.

Il y a également d’autres points qui m’ont séduite, notamment les Solara, plus puissants que jamais et qui semblent avoir encore plus d’un tour dans leur sac. J’ai hâte de voir ce que Michele a en tête, j’aime beaucoup ce personnage, son obsession pour Lila, ses machinations… Il est vraiment celui que je prends le plus de plaisir à suivre depuis Le nouveau nom.

Enfin, un mot sur la narration. Je n’y avais pas prêté attention dans les deux premiers tomes (ou peut-être ce tic n’était-il pas présent), mais j’ai trouvé que l’auteur abusait des « en gros ». Je ne suis pas certaine de pouvoir l’expliquer, mais ils m’ont vraiment dérangée, peut-être parce que je les trouve trop familiers, trop « oraux »…

Je vais terminer cette saga sans grand enthousiasme. Pas qu’elle soit mauvaise, mais comme dit plus haut, elle a pris un tournant auquel je n’accroche pas, tant dans les thèmes abordés que dans son éloignement du quartier. Au moins, je ne devrais pas être déçue par la conclusion, puisque je ne place en elle aucune attente particulière.

Afficher en entier
Argent

Je retiens qu'Elena just want to have fun bien avant Cyndi Lauper.

Je suis très impliquée dans la lecture de cette saga, d'autant que je découvre entièrement l'intrigue des deux derniers tomes, la série ne couvrant que les deux premiers.

Afficher en entier

Dates de sortie

L'Amie prodigieuse, Tome 3 : Celle qui fuit et celle qui reste

  • France : 2017-01-03 (Français)
  • France : 2018-01-25 - Poche (Français)

Activité récente

pikaju l'ajoute dans sa biblio or
2022-05-03T21:33:30+02:00

Titres alternatifs

  • Storia di chi fugge e di chi resta - Italien

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 601
Commentaires 52
extraits 52
Evaluations 163
Note globale 7.86 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode