Livres
375 227
Comms
1 303 313
Membres
256 529

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Loi du Dôme, Tome 1 : La Loi du Dôme

31 notes | 25 commentaires | 16 extraits


Description ajoutée par aure7lie 2012-04-24T21:59:17+02:00

Résumé

Cela nécessite beaucoup d'oxygène de se libérer de ses chaînes.

Inspire. Expire. Respire. Respire. Respire.

Le monde est mort.

Les survivants vivent sous la protection de Breathe, une corporation qui a trouvé le moyen de fabriquer de l'air riche en oxygène.

ALINA vole depuis des années. Elle est un peu nerveuse, mais pas terrifiée. Tout ce qu'elle sait, c'est qu'elle ne s'est jamais faite prendre avant. Si elle reste vigilante, ce sera facile. Si elle reste vigilante.

QUINN devrait être inquiet au sujet d'Alina et au sien, également, mais même si cela est dangereux, c'est aussi la chose la plus passionnante qui lui arrive depuis un moment. Ce n'est pas tous les jours que la fille de vos rêves vous demande de la sauver.

BEA veut lui dire que ce n'est pas juste. Ils avaient prévu un voyage ensemble, juste eux deux, et elle espèrait qu'il se rendrait-compte qu'elle comptait pour lui, et non pas craquer pour une autre fille.

Et alors qu'ils se rendent dans les Terres Extérieures avec deux jours d'oxygène dans leurs réservoirs, tout ce en quoi ils croyaient va voler en éclats.

Seront-ils capables de faire marche arrière ? Le voudront-ils ?

Afficher en entier

Classement en biblio - 122 lecteurs

Or
41 lecteurs
PAL
150 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par beelena 2012-10-17T17:33:00+02:00

« - "Je l'aime", je lui dis. Mais elle doit déjà le savoir. "Je ne sais pas pourquoi je l'aime. C'était mon meilleur ami. Je sais qu'il tient à moi, mais pas de la même manière dont moi je tiens à lui. Il me prend constamment dans ses bras, vous savez. Il m'enlace si fortement que j'espère toujours qu'il attend quelque chose lui aussi. Ensuite il me relâche, s'en va et me sourit pour me dire au revoir. Il me brise le cœur chaque jour sans le savoir et sans le vouloir."

- Certaines personnes sont conçues pour faire cela, répond-elle.

- Pour faire quoi ?

- Certaines personnes sont conçues pour nous briser le cœur. »

Afficher en entier

Commentaire le plus apprécié

Commentaire ajouté par Jordan
Diamant

http://wandering-world.skyrock.com/3119661151-Breathe-Tome-1-Breathe.html

Même avec un titre pareil, Breathe m'a coupé le souffle ( Breathe signifie "respirer" en anglais ). Ce roman est quasiment un coup de cœur. Breathe est une dystopie qui change, à la fois ultra rafraîchissante, prenante, vibrante et intense. Alors qu'on pourrait penser que le genre s'épuise, Sarah Crossan nous prouve ici le contraire en innovant complètement. Elle se démarque sans aucun mal des autres auteurs, et ça fait un bien fou ! J'ai adoré ce roman ! Si j'avais su que j'allai autant l'aimer, j'aurai attendu plus longtemps avant de le dévorer, car patienter pour avoir la suite risque d'être trèèèèèès difficile !

Dès le départ, nos convictions sont bousculées. En effet, nous ne découvrons pas un point de vue, ni deux, mais trois ! Trois perceptions qui rendent le récit hyper fluide et dynamique. Plus surprenant encore : nous n'avons absolument aucun mal à entrer dans la tête des trois héros principaux. Béa, Quinn et Alina sont tous attachants et adorables. Trois caractères différents et opposés, qui vont entrer en collision. Trois mondes, trois personnalités, qui vont devoir changer, grandir, évoluer et mûrir. Trois destins irrémédiablement liés. Une aventure unique.

"Unique" par bien des points, d'ailleurs. Car Breathe regorge de suspense et d'action. Les rebondissements sont uniques, et nombreux sont ceux qui m'ont laissé sur les fesses ! Tout est explosif, sans cesse surprenant. Nos émotions et notre cœur baignent dans l'adrénaline et l'angoisse, le tout savamment saupoudré d'ivresse mêlée d'excitation. On ne s'arrête pas une seule seconde ! Aucun temps mort et aucun répit ne nous est accordés, et c'est juste génial ! Chaque chapitre représente un tournant dans le récit, une surprise, un coup de poing dans l'estomac. Sarah Crossan nous expose un chaos parfaitement maîtrisé qui m'a entièrement satisfait ! Le gros, groooooos ( l'énorme, même ), plus ici provient, à mes yeux, du fait que l'on plonge directement au cœur d'une Résistance mise en place pour lutter contre un gouvernement dystopique. Habituellement, ce genre de découverte et de pratique prend beaucoup de temps, et s'étend sur un voire deux tomes. Sauf qu'ici, tout est accéléré et intensifié. C'est un peu comme si on avait deux romans en un. On découvre rapidement l'univers de Béa, Quinn et Alina, avant d'être piégés dans les rangs de la Résistance et leurs convictions. Franchement, ce ne fût que du bonheur ! Car en plus d'être irrésistiblement attirés par l'intrigue, on fond totalement pour elle. Tout est conçu à la perfection. Vous n'avez donc aucune crainte à avoir lorsque je vous dis qu'il m'a semblé dévorer deux livres en même temps. Il y a énormément de choses qui se déroulent, et pourtant ( et c'est là que le don de l'auteure se manifeste ), rien n'est mis de côté ou pas assez approfondi, chose rare et exceptionnelle !

Autre point extraordinaire : l'histoire dystopique, véritable fond du récit. Tout est extrêmement bien pensé. En effet, on comprend vraiment comment le monde en est arrivé là où il en est. Comment, et pourquoi ! Des faits actuels et de nos jours y sont présentés comme causes de la mort du monde, et j'ai trouvé ça hyper saisissant. De plus, cela a énormément renforcé l'impression de réalité déjà omniprésente et très poussée du récit. L'intrigue mise en place est parfaite, c'est aussi simple que ça. On reçoit toutes les explications qui nous sont nécessaires alors que j'avais peur, au départ, que ça ne soit pas le cas. Surtout que, pour moi, savoir comment cette ambiance chaotique et post-apocalyptique s'est installée est un élément clé et très important ! Donc là, bien sûr, j'ai été charmé ! Par ailleurs, par le biais des évènements de nos jours qu'expose l'auteure, nous sont délivrés des messages écologiques et environnementaux vraiment sensationnels. Ils ne sont pas ici pour faire joli, et on sent bien qu'ils visent à vraiment nous sensibiliser face à des sujets de plus en plus présents autour de nous : la déforestation, le réchauffement climatique, la pollution, le besoin de toujours construire plus, plus vite, et plus grand. Bref, un vrai régal !

Breathe reste un roman Young-Adult, et nous avons donc la chance de découvrir une histoire d'amour. Cette fois, la romance est peu présente, mais elle est bien là, perdue entre douceur et sentiments brûlants. Même si, vous me connaissez, j'adore les histoires d'amour, le fait qu'elle soit un peu mise en arrière-plan ne m'a absolument pas gêné ! Surtout qu'on pourrait s'attendre à un ennuyant triangle amoureux d'après le résumé, alors que pas du tout ! Ici aussi, tout est logique et bien construit. Les sentiments amoureux voient le jour et éclosent avec finesse et précision, exactement ce que j'aime. Les personnages ne tombent pas raides dingues l'un de l'autre en un claquement de doigts, et j'ai trouvé ça vraiment super. La perfection à tous les points !

En conclusion, Breathe s'avère presque être un coup de cœur. Encore un tout petit plus de pages et je craquais complètement. Surtout qu'on ne quitte pas seulement un univers haut en couleur et complètement tentateur, mais aussi trois personnages principaux qui sont merveilleux et ultra humains. On découvre un monde totalement perdu, qui pourrait être le nôtre et qui y ressemble dangereusement. Beaux messages, belle romance, des retournements de situation plus qu'inattendus, bref, Breathe est LA dystopie à lire si vous commencez, comme moi, à avoir lu des dizaines de romans du même genre. Une lecture vive, poignante et passionnante, qu'il serait vraiment dommage de manquer !

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par Sutton 2017-05-11T20:48:00+02:00
Argent

Je dois avouer que je m'attendais à mieux, à un monde dystopique plus exploité, de même avec les personnages, mais j'ai tout de même apprécié. Je ne sais pas si je lirais le tome 2, par contre...

Enfin bref, le chef recommande en accompagnement avec quelque chose de plus consistant (??)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MissAnnabeth 2017-04-19T14:52:18+02:00
Pas apprécié

La Loi du Dôme me faisait de l'oeil depuis longtemps mais ça s'est avéré être une grosse déception. L'idée de base est super : un monde privé d'oxygène, tous les arbres ont disparus, les survivants sont contraints de vivre sous des dômes à oxygène. La dystopie se met en place par l'organisation de la société injuste : les Premium, la classe privilégiée qui a un droit illimité à l'oxygène et les Auxiliaires qui sont rationnées en oxygène. Voilà l'idée de base, c'était assez prometteur.

Au fil de la lecture, on se vite compte que la dystopie ne repose sur rien de crédible, elle n'est pas exploitée à fond. On sait juste que les gens sont séparés en 2 classes, mais on ne sait pas sur quoi se fonde ce partage. On nous dit que "ohlala les dirigeants sont vraiment méchants" et "nous les Auxiliaires on est des victimes". C'est tout. Juste parce que les Auxiliaire on un quota d'air, ça fait de ce bouquin une dystopie ? Laissez moi rire. Oui c'est grave mais c'est rien à côté de Snow qui envoie des gosses s'entretuer dans une arène ou de Jeanine qui manipule une partie de la population pour aller massacrer l'autre. On ne peut pas se contenter d'une "petite injustice" pour créer une dystopie ! Il faut un scénario béton, une situation qui te donne envie de hurler de rage devant tant d'injustice, un monde qui te prenne aux tripes par sa violence. La ça tombe à plat. Oui c'est bien cette expression qui décrit le mieux La Loi du Dôme : ça tombe complétement à plat.

Le principal défaut de ce roman, c'est les personnages. Ils sont insupportables. Béa, l'espèce de nunuche fragile, Alina la brute qui ne pense qu'à aboyer sur tout le monde et Quinn, le petit coq prétentieux, le mâle débile par excellence qui n'est pas capable de détacher son regard d'une paire de fesses. Il n'y en a pas un pour rattraper l'autre, ils sont affligeants.

Je n'ai pas aimé la plume de l'auteur non plus, c'est lourd, c'est pas drôle, c'est répétitif. Elle a essayé de mettre un peu d'humour dans le point de vue de Quinn mais c'est complétement nul. Un humour de gamin genre "j'arrive pas à faire pipi quand il y a des gens" ou "je regarde les fesses d'Alina pendant qu'elle marche sans me faire remarquer hihihi comme c'est drôle", chapitre 15 si vous ne me croyez pas. Affligeant.

Même le déroulé de l'histoire en soi est pas terrible, comme je le disais, l'auteur n'a pas montré toute les injustices du monde, les héros s'enfuit tout de suite du Dôme. Du coup, on se tape 200 pages de marche à travers le désert. C'est long et ennuyeux.

Voilà, une idée de base très bonne mais au final c'est une dystopie ratée avec des personnages tête à claque et un humour aberrant. Déception.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Audrey-Jacobi 2017-04-09T23:33:26+02:00
Or

J'ai vraiment aimer ce livre ou on voit un amour grandir et un combat mener contre toute les personnes qui ne protège pas la planète. C'est en même temps un livre qui nous préviens aussi des consequences de nos actions sur la nature et les gens. Super livre. J'ai vraiment très envie de lire le tome 2

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alexiabutler 2016-09-01T00:45:37+02:00
Lu aussi

Je vais être claire et directe : je n'ai pas accroché. Pas accroché à l'histoire, trop vue et revue, ni aux personnages, trop fades et sous-développés, ni à l'intrigue, de celles qui nous insufflent directement la pensée "ah, je connais la fin", ni à l'ambiance... Bref, je pourrais continuer longtemps, mais on a compris. Le concept de base, déjà, était bancal : une société dans une bulle ? Bon, on a déjà vu pire (coucou Snowpiercer) mais c'est pas le summum du réalisme non plus. Même si des sagas comme Pure, de Julianna Baggott, ont su faire de cette idée de base quelque chose de beau (sauf la fin, désastreuse, mais je m'égare). Au final, comment aimer un roman quand on se fiche totalement du sort des personnages ? Je n'ai ressenti aucune empathie pour eux, et c'est triste. Je passe donc mon tour.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Enora-Gaby 2016-08-21T20:32:06+02:00
Pas apprécié

Du mal a accrocher avec les personnages, je trouve que ça bouge pas bcp. Je verrais si j'arrive a me replonger dedans plus tard.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par aphrodite58200 2016-06-12T15:08:00+02:00
Argent

pour moi c'est juste... bof. C'est juste que c'est pas mon style, ne vous méprenez pas, si vous aimez hunger games ou autres vous allez apprécier ce livre mais moi... Je retourne à mes bd et à l'heroic fantaisy

Afficher en entier
Commentaire ajouté par athena-olympia 2016-06-12T14:22:43+02:00
Or

Je le compare très bien à Hunger Games. Des riches méprisants, des pauvres exploités privés de droits, l'inégalité, des terroristes/résistants... Mais je ne m'attendais pas à ce que ce livre me renvoie une telle image de cette société où l'on doit payer son oxygène !

L'auteure a fait en sorte que tout soit plausible d'un point de vue scientifique et ses efforts ont payé. Je me crois parfois dans ce dôme, à grimper à un arbre gigantesque ou à m'entraîner la nuit.

J'ai eu littéralement LE SOUFFLE COUPÉ.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MelissaMacy 2016-06-10T13:12:00+02:00
Or

A une époque où l’oxygène est devenu si rare que les hommes sont obligés de vivre sous des dômes, les droits et les libertés de chacun n’ont jamais été autant inégaux.

Dans ce monde, cohabitent des Premiums aux privilèges et aux ressources incroyables et des Auxiliaires obligés de se contenter du strict minimum. Alina et Béa sont de ceux-là mais tandis que la première a décidé de rejoindre La Résistance, la seconde, quant à elle, croit encore qu’elle peut changer les choses de l’intérieur en devenant l’une de ses dirigeantes. La jeune fille ne sait pas encore que sous le dôme, il n’y a pas de mérite. Tout est sous le contrôle de la caste supérieure …

Premier tome d’une nouvelle dystopie futuriste, La Loi du Dôme est un récit haletant, raconté à trois voix, qui se décompose en cinq parties distinctes.

Il y a d’abord une présentation du Dôme et de son fonctionnement. Là, par l’intermédiaire de trois acteurs aux objectifs complètement différents (Alina, la résistante / Béa, l’Auxiliaire coopérante / Quinn, le Premium idéaliste), le lecteur apprend les règles de vie de cette étrange société. Il découvre les intérêts et les convictions des personnages principaux. Il perçoit également toute l’injustice de ce système de castes, notamment en compagnie de Béa qui fait tout pour réussir mais qui se voit refuser un poste important sur la seule condition de ses origines.

Puis vient la découverte du monde extérieur au Dôme et du milieu de la Résistance avec Alinéa, surtout, mais aussi Béa et Quinn qui deviennent des « partenaires » de la jeune rebelle. Dans cette partie, les révélations vont bon train et nos héros perdent certaines de leurs illusions en même temps qu’ils doivent faire des choix.

Ensuite, vient le temps de connaître un peu mieux La Résistance, son fonctionnement, ses dirigeants et les idées qu’ils défendent.

Avec la partie concernant La Bataille, le scénario prend une dimension plus stratégique. Chacun trouve sa place et le but qu’il poursuit. Nos héros tiennent chacun leur rôle quitte à faire des sacrifices.

Enfin, il a Les Cendres, la sombre conclusion de ce premier volume qui dessine les perspectives à venir.

La structure du récit est donc solide sans être véritablement originale mais elle est servie par trois personnages charismatiques absolument attachants, en particulier Quinn, ce jeune homme qui a tout et qui est prêt à y renoncer pour défendre ses idées et sa vision du monde. Les filles, de leur côté, ne sont pas en reste. Elles nous donnent des leçons de courage et de générosité, nous livrent leurs faiblesses ainsi que leurs émotions.

Le style du roman est très agréable. Chaque voix possède sa propre personnalité linguistique et son identité philosophique. Il a une vrai tension narrative dans ce récit. On tremble pour nos jeunes héros à chaque fois que l’histoire accélère et que le danger menace.

Vous l’aurez compris, j’ai passé un super moment de lecture en compagnie de la Loi du Dôme et de ses préceptes écologiques si bien que je n’ai qu’un seul conseil à vous donner … Ouvrez-le et plongez dans un univers fort et convaincant.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Louuise 2016-04-24T10:23:16+02:00
Or

Très bon livre, le principe du dôme n'est pas une nouveauté mais moi j'adore ce thème de lecture. De plus contrairement aux autres livres de ce types LA révélations n'est pas que finalement ont puisse respirer hors du dôme. Les personnages sont sympas est plutôt bien travailler même si j'espere que dans le second tome certains personnage secondaire seront plus exploité tels que le voisin et le cousin d'Alina. L'intrigue est plutôt bien trouvé plusieurs question reste en suspens à la fin de ce premier tome, j'aimerai notamment savoir ce qui est réellement arrivé a Abel, par quelles péripéties vont passer nos trois amis avant d'atteindre le prochain refuge et si une révolution éclatera au du dôme.

Spoiler(cliquez pour révéler)
En revanche je penser vraiment qu'ils arriveraient à sauver le stade et les arbres...
Je recommande cette lecture et vivement le prochain tome!

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rinne 2016-04-17T18:31:15+02:00
Argent

https://tempsdemots.wordpress.com/2016/04/16/la-loi-du-dome-sarah-crossan/

La suite ? Où qu’elle est la suite ?

Comme vous pouvez donc vous en doutez, j’ai beaucoup aimé La Loi du Dôme. Il s’agit d’une dystopie, un peu jeunesse dans la manière dont elle est racontée et qui a parfaitement su m’entraîner dans son univers. L’histoire est racontée via trois points de vue : Béa, Alina et Quinn. Chacun possède sa propre façon de voir les choses et permet au lecteur d’avoir une vision globale de la société dans laquelle vivent les trois personnages. Ils ne sont pas réellement du même monde et cela se ressent dans leur personnalité comme dans leur façon d’agir.

J’ai beaucoup apprécié cette plongée dans chacune des visions et j’ai fini par m’attacher à ces trois adolescents. Tout comme j’ai adoré la manière dont était géré leur évolution. Car ils grandissent tous trois au fil des pages, ce que j’ai trouvé réellement appréciable (on sait tous que les ados sont parfois particulièrement relou !). Quinn en est l’exemple parfait, lui dont la vie a jusqu’ici été assez simple et dont les préoccupations sont typiquement celle d’un ado assez « normal ». A savoir les filles, les fesses des filles et son amitié pour Béa (dont il n’a pas remarqué qu’elle était une fille). Quinn est un adorable gamin gâté au début du roman et il m’a souvent fait rire. Il est donc celui qui gagne le plus en maturité dans le roman alors que les filles, elles, gagnent en profondeur en changeant leur vision des choses tout en gardant le sérieux qui les caractérisait.

Alina nous permet d’entrer en contact avec la résistance et, par elle tout autant que par l’intrigue du roman, passe un message pour une prise de conscience sur la condition humaine. Sur cette volonté d’en vouloir toujours plus et sur les conséquences que peut avoir la déforestation sur le monde qui nous entoure. Elle aussi change au long du roman, s’apercevant parfois que ce qu’elle fait, même pour la bonne cause, n’est pas forcément ce dont elle a envie ou besoin. Je suis d’ailleurs très curieuse d’en savoir plus sur certaines parties de ses choix qui auront pour moi une incidence très intéressante par la suite.

Quant à Béa, elle est certainement ma préférée. La plus douce et empathique mais aussi la plus sûre de ses choix qui sont toujours fait en accord avec elle-même. Peut-être est-elle finalement celle qui change le moins mais celle qui pousse les autres à changer.

Et concernant l’intrigue… Je l’ai trouvé vraiment prenante car les personnages savent la rendre vivante et nous plonger dans ce monde où l’oxygène s’est tellement raréfié que l’air en est devenu irrespirable en-dehors des Dômes. Ce qui n’a pas évidemment pas empêché les gens de se montrer cruels et avides de pouvoir, bien au contraire. Et surtout totalement inconscients.

En bref une histoire vraiment sympa et qui donne à réfléchir, servi par des personnages attachant qui mûrissent au fil des pages.

Vivement la suite !

Afficher en entier

Date de sortie

  • France : 2016-01-13 (Français)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 122
Commentaires 25
Extraits 16
Evaluations 31
Note globale 7.52 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Titres alternatifs

  • Breathe - Anglais
  • Breathe (Breathe #1) - Anglais
  • Breathe - Gefangen unter Glas - Allemand
  • Gefangen unter Glas (Breathe #1) - Allemand
  • Dech (Dech #1) - Tcheque