Livres
573 589
Membres
633 848

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

In the After, Tome 2 : In the End



Description ajoutée par letty85 2018-10-13T20:27:01+02:00

Résumé

Elle croyait la fin du monde arrivée... Mais le pire est encore à venir !

Voilà trois mois qu'Amy a fui New Hope pour échapper au diabolique docteur Reynolds.

Grâce à l'équipement de Gardienne que lui a fourni Kay et à l'émetteur sonique qui éloigne les créatures, elle survit tant bien que mal dans les étendues désertiques du Texas. Jusqu'au jour où une voix lui parvient à travers l'oreillette qui la relie encore à ses anciens camarades : Baby, restée à New Hope, est en danger.

Amy n'a pas le choix. Si elle veut sauver sa sœur d'adoption, il va lui falloir se rendre à Fort Black, là où d'autres survivants se sont rassemblés et vivent selon la loi du plus fort. Dans cette véritable jungle, la jeune fille va tout faire pour retrouver Ken, le frère de Kay, seul capable de l'aider à secourir Baby. Assistée de Jacks, le neveu du dirigeant de Fort Black, la jeune fille finit par en apprendre un peu plus sur l'invasion des Floraes... Une vérité qui s'avère plus cauchemardesque encore qu'elle ne le croyait !

Après IN THE AFTER, Demitria Lunetta nous entraîne dans une course infernale contre la montre. Avec IN THE END, elle clôt d'une main de maître un dyptique au rythme haletant.

Afficher en entier

Classement en biblio - 844 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par Jolin 2016-08-24T19:40:57+02:00

Je sais qu'ils tentent de sauver la race humaine, mais ne voient-ils pas qu'ils ont perdu leur propre humanité?

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Mon avis sur…

L’histoire

Autant vous le dire tout de suite : « In the End » a été un vrai coup de cœur littéraire pour moi « Je l’ai adoré du début à la fin et les pages ont défilé toutes seules.

A nouveau, nous faisons face à trois parties dans ce livre, comme pour le premier. Mais contrairement à « In the After », « In the End » n’a pas de baisse de régime et je l’ai dévoré en quelques petites heures !

Nous nous retrouvons donc à Fort Black, un lieu sombre, déjanté et terrifiant. On a l’impression d’être revenu au temps des gladiateurs, tant la sauvagerie y est présente et le danger omniprésent. Pour survivre à Fort Black, il faut avoir soit des alliés puissants, soit une carrure de Rambo. Heureusement Amy peut compter sur les deux : le très beau Jack ainsi que ses talents de combattante.

Nous découvrons ainsi, en même temps qu’elle l’atmosphère noire de cette prison, ce que j’ai adoré. J’avais l’impression de retrouver l’ambiance apocalyptique de la première partie de « In the After », mais en encore plus ténébreuses car, outre les Floraes, le danger principal ici réside dans les hommes qui s’y trouvent, d’anciens criminels pour la plupart qui ont profité de l’arrivée d’Eux pour prendre un peu de pouvoir. L’expression « L’homme est un loup pour l’homme » prend ici tout son sens !

Les nouveaux personnages de ce tome sont encore une fois bien détaillés et accrocheurs ! Il y a une véritable profondeur en chacun, avec différents caractères et différentes forces. Ma préférence a été pour Jack, le jeune homme, ancien tatoueur devenu l’assistant du Doc, rempli de culpabilité pour la mort de sa jeune sœur. En plus d’être touchant, il était vraiment craquant !

De son côté, Amy a beaucoup changé. Elle demeure toujours aussi forte, bien qu’à présent on connaisse l’unique moyen de pression, son talon d’Achille : Baby. Dans le tome 1, j’avais l’impression que rien ne pouvait l’atteindre, pas même sa propre mort, et ici pourtant je l’ai trouvée plus bien sombre, allant jusqu’à s’interroger, au début du livre, sur la nécessité de demeurer en vie. Elle également terrifiée à l’idée de perdre Baby, le seul être pour lequel elle est prête à tout. Sa propre vie lui importe peu, tout comme celle des autres personnes qu’elle croisera sur son chemin, seule Baby compte.

L’action est constante dans ce deuxième tome, le danger omniprésent et la tension est à son maximum d’un bout à l’autre de « In the End ». Chaque partie a son lot de découvertes et de moments poignants et les pages se tournent d’elles-mêmes.

Enfin, ce tome finit en apothéose et conclut parfaitement cette duologie post-apocalyptique. Les révélations nous permettent de refermer ce livre sans avoir le sentiment que rester sur notre faim, même si on regrette évidemment de dire au revoir à Amy, Baby et tous les autres personnages. On a les réponses que l’on cherchait et ainsi, les aventures d’Amy pourraient parfaitement s’arrêter là. Mais j’espère malgré tout un autre livre lié à cette histoire, avec pourquoi une vision d’avant les Floraes, où l’on verrait leur émergence, et où on pourrait comprendre davantage comment Baby a survécu jusqu’à ce qu’elle tombe sur Amy dans le tome 1. Un « In the Beginning » serait parfait pour saisir toute la profondeur de cette histoire !

Quoi qu’il en soit, un très gros coup de cœur pour moi et je recommande ce second tome, comme le premier, à tout le monde ! J’espère que Lumen le publiera très bientôt en français, car il en vaut vraiment la peine !

L’écriture

Le style de Demitria Lunetta est toujours aussi fluide, envoûtant et agréable que le tome 1. La violence est omniprésente, l’atmosphère étouffantes et sombre. Grâce à sa plume, j’ai pu m’immerger parfaitement dans ce second livre. Demitria Lunetta sait dépeindre les noirceurs de l’être humain avec simplicité, tout comme elle parvient à donner de la lumière à son récit au beau milieu des ténèbres. L’amour est présent dans ce tome-ci, mais elle sait le faire apparaître avec lenteur, sans jamais tomber dans le mièvre, se contentant ainsi de montrer que même dans l'obscurité la plus terrifiante l'espoir demeure.

Symbolique

Spoiler(cliquez pour révéler)La colonie de Fort Black est à l’opposé de celle de New Hope, sur bien des points :

New Hope est un lieu lumineux et glacial, où une multitude de règles régissent la communauté, où les femmes sont des machines à enfanter tous les 3 ans au minimum, où la technologie est omniprésente, comme un bon en avant dans le futur, permettant de se prémunir contre les Floraes tout en approfondissant les recherches pour un vaccin. Pour survivre, il faut se reproduire, il faut travailler, et ceux qui ne se fonde pas dans la masse ou qui font trop de vagues sont internés ou bannis.

Avec Fort Black par contre, nous retombons dans l’époque des Gladiateurs, où la violence et le sang dirigent la cité. L’atmosphère est sombre et étouffante. On en sent presque la moiteur sur notre peau alors qu’on lit ce livre. Il n’y a pas de lois à Fort Black et lorsqu’un procès est fait, c’est une véritable parodie de justice, où la sentence est toujours la même : Forcer l’accusé à quitter la prison et envoyer sur lui des Floraes.

Fort Black est un univers d’hommes, où rares sont les femmes qui y vivent. D’ailleurs, les seules qui peuvent y demeurer sont celles qui ont été choisie par un homme qui la protège. Elles font tatouer le prénom de celui qui les détient sur leur peau (comme un fermier va tatouer sa vache) et elles lui appartiennent alors. On leur enlève leur qualité humaine et elles ne sont plus vues que comme des objets dont les hommes peuvent disposer à leur guise.

Pourtant, ce qui m’a frappé dans ce livre, c’est à quel point les femmes (en solitaire ou uniques) sont fortes. Elles survivent, elles se battent, elles défient les hommes et les principaux personnages forts de ce second tome, en dehors de sexy Jack, sont des femmes. J’ai trouvé cette contradiction particulièrement intéressante, et cela donnait une lueur d’espoir au milieu des ténèbres.

Ainsi, New Hope et Fort Black sont en totale opposition sur bien des domaines, mais on découvre au fil de l’histoire que ces deux colonies sont reliées, que des secrets les lies et que l’une ne peut pas exister sans l’autre.

Avec elles, on se rend compte de jusqu’où l’Humain est prêt à aller pour survivre. Que cela soit dans l’obscurité ou dans la lumière, dans le Moyen-Âge ou dans le futur, la violence de l’Homme est partout. En cela, j’ai trouvé que Demitria Lunetta avait dépeint avec ces deux livres une vraie critique de la société, et qu’elle avait parfaitement réussi à représenter ses côtés les plus sombres.

En bref

Un univers sombre et terrifiant, une action omniprésente, une additivité à toute épreuve et une plume fluide et directe font de ce second tome un véritable coup de cœur littéraire !

Afficher en entier
Argent

Si j'ai trouvé ce tome-çi bien mieux que le précédent, j'y ai néanmoins trouvé pas mal de défauts..

Notamment une fin un peu trop bâclée et totalement prévisible, qui ne dure qu'une quarantaine de page sur un roman qui en fait plus de 400.. J'ai trouvé ça trop rapide et je suis ressortie frustrée de ma lecture, pour une fois un épilogue ne m'aurait pas dérangé! Tout se termine sans réellement se terminer et l'on reste sur des possibilités et des questionnements, en bref c'était une fin bien trop ouvert à mon gout pour un dyptique tel que celui-là..

Malgré tout c'était une très bonne lecture, très additive et très prenante ^^

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Lu aussi

Etant lancée dans le premier tome qui m'a à moitié convaincue mais qui m'a relativement bien accrochée, j'ai enchaîné le second volet qui, j'espérais, allait m'apporter un tournant croustillant à l'intrigue.

Le premier tome se finissant sur une bonne fin ouverte, j'étais plus que curieuse de découvrir l'univers de Fort Black que j'espérais être plus trash et plus bourrin. C'est le cas mais j'ai été très décontenancé par sa mentalité très masochiste. Je n'ai pas compris le choix de l'autrice de présenter les femmes sous la tutelle d'un homme. Certes, notre protagoniste se montre féministe et ne se laisse pas marcher sur les pieds mais quand même, pourquoi avoir pris cette décision ? Du coup, plus d'une fois, j'ai roulé des yeux devant la mentalité des personnages secondaires qui ne m'ont aucunement touchés. De plus, cet élément était trop pointé du doigt ce qui rendait le texte lourd par moment. Forcément, tout de suite, cela a fortement fait baisser la note dans mon estime.

Il y a également le dénouement qui m'a posé problème. Le fil conducteur met du temps à venir. Durant une bonne partie du livre, on tourne un peu en rond et l'action arrive comme un cheveu sur la soupe. Tout s'enchaîne trop vite, bien trop vite. L'autrice ne prend pas le temps de s'attarder sur certains détails qui méritaient plus d'attention que cette lenteur dans la première partie. Je trouve ça d'autant plus dommage que les issues m'ont parues trop faciles et si prévisibles. Je n'ai été aucunement surprise par les révélations et les rebondissements. J'avais tout vu venir à des milliers de kilomètres.

Par rapport à ma chronique du premier opus, je radote encore sur le fait que l'histoire est très clichée. C'est de la dystopie avec ses codes les plus classiques qu'on a vu et revu dans les sagas et one-shots du genre. Je pense que j'aurai plus apprécié cette duologie si je l'avais lu étant plus jeune et adepte du style. En effet, ici, l'écriture ne m'a pas séduite tant elle faisait très ado et superficielle. Clairement, je ne suis pas le public visé pour cette lecture et je ne peux m'en prendre qu'à moi d'avoir attendu aussi longtemps pour me mettre dans cette saga.

C'est vraiment dommage car ce deuxième opus a tout de même de bons ingrédients. Le triangle amoureux est extrêment bien amené sans être lourd, ni ennuyeux. La relation entre Baby et Amy est atypique. C'est la première fois que je lis une histoire d'amitié fraternelle aussi forte et puissante. Si, dans le deuxième tome, leur relation m'a un peu irritée car elle prenait tout le récit, dans l'ensemble, j'ai été agréablement satisfaite que, pour une fois, la romance n'est pas le point central de l'intrigue. Ensuite, cette idée de virus qui infecte les humains en monstres sanguinolents, a été plaisante et intéressante à suivre. D'ailleurs, j'aurai bien aimé que l'autrice s'attarde plus sur cette épidémie et qu'elle s'étende à une échelle plus importante que dans le livre qui, selon moi, n'exploite pas sufisamment le concept. Ce choix aussi d'incorporer l'univers de la psychiatrie m'a bien plu. Les tortures psychologiques m'ont toujours horrifiées et fascinées. Si, dans le tome deux, le thème était moins présent que dans le tome un, on retrouve tout de même une ambiance psychologique anxiogène avec les troubles neurologiques du Dr. Doc et l'instabilité de Tank.

Conclusion, je reconnais que le concept et les idées de cette duologie sont super chouettes. C'est pour cette raison que je n'ai pas détesté ma lecture mais elle n'a pas non plus été transcendante. Je dirais qu'elle est passable mais sans plus. Je suis tout de même ravie de m'être enfin lancée dans ce récit et d'en faire enfin un retour dessus. Une lecture qui plaira donc aux initiés du genre mais ce n'est pas la meileure selon moi.

Afficher en entier
Or

Une superbe fin

J'avais peur de lire se deuxième tome, que cela se répète mais pas du tout

J'ai beaucoup aimé ces deux tomes

Afficher en entier
Or

Pas de temps morts dans cette suite, le récit reprend exactement où l'on s'était arrêté et l'on peut dire que cela redémarre très fort.⁣

Nous n'avons pas le temps de reprendre notre souffle, il n'y a aucun moment de répit.⁣

On a peur pour Amy qui est malmenée du début à la fin.⁣

À chaque chapitre, cela empire.⁣

La violence est omniprésente. L'auteure nous montre ce qu'il y a de plus mauvais chez l' homme.⁣

De nouveaux personnages font leur apparition qui apportent de l'originalité à cette suite encore plus violente que le premier tome.⁣

Certains sont détestables au plus haut point comme le Doc et Tank.... A l'inverse, j'ai beaucoup aimé Jack, Pam et Brenna.⁣

La fin est très credible mais un peu précipitée. Certains points auraient mérité plus d'approfondissements. Du coup, je suis restée un peu sur ma fin.⁣

C'est le seul bémol, sinon c'est un super second tome.⁣

Donc, un très bon roman jeunesse post-apocalyptique à la walking dead que je vous conseille vraiment.

Afficher en entier
Diamant

Excellent ! Tout comme le tome 1 cette suite est incroyable cependant la fin m’a laissée sur ma faim... c’est une fin sans vraiment en être une, à cause de ça j’ai hésité à le mettre en catégorie argent. C’est tout de même une très bonne saga.

Afficher en entier
Lu aussi

Bof. Une lecture rapide mais un peu trop expéditive, voir même banale. Même si le déroulement de l'histoire m'a moyennement convaincue, la fin en revanche, aurait peut-être méritée un épilogue ou quelques pages en plus parce que du coup tout s'enchaine et se termine trop vite.

Afficher en entier
Lu aussi

Cette suite est typiquement dans la veine du premier. On a toujours de l'action, de la survie, des révélations, et ce avec des personnages agréables à suivre et un univers sympa.

L'histoire se lit une nouvelle fois vraiment bien, et il y a toujours des moments qui rappellent le film "Sans un bruit", ce qui fait que je pense vraiment que cette duologie est susceptible de plaire à ceux qui ont apprécié le film.

Tout en gardant les points qui fonctionnaient dans le premier tome, on a aussi de nouveaux lieux et de nouveaux personnages, ce qui permet de changer et d'apporter de la nouveauté dans l'intrigue.

Concernant le lieu, on a une partie où c'est très différent du fonctionnement qu'on avait dans le premier tome, avec des luttes de pouvoir, des personnages très différents, et un aspect de survie bien présent. Cela permettait une dynamique différente de celle du premier tome, ce qui est un bon point.

Ces nouveaux lieux signent ainsi l'arrivée d'autres personnages, ce qui permet d'apporter de nouvelles choses à l'histoire. J'ai personnellement bien aimé suivre Jack, même si c'était pas toujours évident entre lui et l'héroïne. Justement pour ces deux, ça donne l'impression de parfois tourner un peu en rond durant un moment dans leur dynamique, ce qui peut devenir redondant à un moment, avant que ça change. Mais à part ce point, j'ai bien aimé suivre ces personnages.

Honnêtement, sans que ces livres soient des pépites, c'est une duologie franchement bonne qui fonctionne bien et qui se lit rapidement, avec des personnages agréables à suivre. J'ai vraiment passé un bon moment durant cette lecture, et je ne regrette pas avoir découverte cette courte saga.

Afficher en entier
Argent

Un deuxième tome beaucoup moins prenant que le premier ce qui est assez dommage. J'ai trouvé qu'Amy manquait d'assurance par rapport au 1er tome. En plus ça traine un peu longueur par moment alors que la fin est beaucoup trop rapide. En plus, c'est un peu dommage car on ne voit pas les retrouvailles avec Jack...

Afficher en entier
Argent

Très bon livre ! Deuxième tome très réussi, qui boucle le livre tout en laissant quelques interrogations sur l'avenir des personnages, mais l'intrigue principale est terminée, et surtout claire!

Afficher en entier
Diamant

Super ! Deuxième opus très prenant, tout comme le premier. Je le recommande ! L'écriture est très bien, les personnages sont bien choisis. Le caractère d'Amy est parfois énervant, lorsqu'elle ne veut pas patienter et se met en danger pour rien... Mais c'est ce qui fait son charme ! Dommage que je ne puisse pas savoir comment les retrouvailles avec Jacks se sont passées..! :)

Afficher en entier
Argent

Et ben voila: courte série, relativement addictive, comme pour le premier tome, je reste un peu sur ma faim niveau développement et profondeur des caractères secondaires. La fin est bonne je pense, un bon petit épilogue aurait pu mettre la touche finale mais la suite reste deja positivement imaginable.

Afficher en entier

Dates de sortie

In the After, Tome 2 : In the End

  • France : 2015-04-02 (Français)
  • Canada : 2015-04-04 (Français)
  • USA : 2014-06-24 (English)

Activité récente

sapho le place en liste or
2021-05-18T22:53:51+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

On en parle ici

Quizz terminés récemment

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 844
Commentaires 133
extraits 11
Evaluations 243
Note globale 8.12 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode