Livres
534 993
Membres
560 801

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Chroniques du Monde Émergé, Tome 1 : Nihal de la Terre du Vent



Description ajoutée par anonyme 2013-03-07T16:09:52+01:00

Résumé

Nihal est une jeune fille très étrange : oreilles pointues, cheveux bleus, yeux violets... tout la distingue des autres habitants du Monde Émergé. Fille d’un célèbre armurier, elle passe son temps à jouer à la guerre avec une bande de garçons. Mais, la nuit, des voix plaintives et des images de mort hantent l’esprit de Nihal. Et lorsque le terrible Tyran envahit la Terre du Vent, elle comprend que ses cauchemars sont devenus réalité. L’heure du véritable combat a sonné. Ses seuls alliés : Sennar, le jeune magicien, et une infaillible épée de cristal noir...

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 923 lecteurs

extrait

« - Pourquoi tu ne dis pas ce que tu penses, pour une fois ? hurla-t-il. Pourquoi ne te mets-tu pas en colère, pourquoi tu ne cries pas ? Fais quelque chose, nom d'un chien ! Dis moi que tu ne veux pas que je m'en aille ! Prouve moi que tu es encore une personne, et pas juste une épée ! »

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Ce livre est tout simplement super : on se met facilement à la place de Nihal grâce à l'écriture géniale de l'auteure. L'histoire est passionnante, ce livre a tout pour lui.

Afficher en entier
Diamant

Tout simplement génial !!!

J'adore Nihal (elle me ressemble, pas physiquement je n'ai ni cheveux bleu, ni oreilles pointu, ni yeux violet, mais c'est au niveau du caractère ;)

J'ai vraiment hâte de lire la suite .

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Diamant

Cette série a marqué mon adolescence, la quête de cette jeune fille à devenir une femme et son épopée en tant qu'héroïne et chevaucheuse de dragon, des batailles, de la magie, tout un combo qui me plait

Afficher en entier
Lu aussi

La rage et la colère de Nihal m'ont vraiment prise aux tripes ! Et je ne sais pas tout le long de ce tome j'ai été happé par son désespoir d'être la seule survivante de son peuple. Le fait qu'elle se considère comme étant celle qui le vengera. Il y a également beaucoup de rancœur en elle. Et vraiment, je ne sais pas pourquoi ça m'a hypnotisé

Afficher en entier
Or

J'ai beaucoup aimé ce premier tome. Un univers de fantasy que j'ai beaucoup apprécié. Les personnages sont attachants.

Livre très addictif!

Afficher en entier
Diamant

Après avoir lu le résumé je n'étais pas certaine. Toutefois, j'ai été conquise par cet univers. C'est tellement bien écrit que l'on ressent la peine de Nihal. Je n'ai pas pu m'empêcher de verser une larme après la mort de Fen. Bref un roman addictif qui procure un vrai moment de bonheur!

Afficher en entier
Or

Il y a quelques années, en me promenant dans les méandres du forum de Livraddict, j’ai découvert le monde fabuleux des challenges littéraires … Et c’est rapidement devenu une véritable addiction ! En effet, s’il m’arrive bien souvent de râler parce que j’en ai trop et que les impératifs des uns ne coïncident pas avec les urgences des autres, je ne peux clairement pas m’empêcher de continuer à m’inscrire régulièrement à de nouveaux challenges. Car même si c’est parfois un véritable casse-tête pour concilier la chèvre et le chou, il faut reconnaitre que ces challenges m’incitent bien souvent à explorer plus en profondeur ma gigantesque PAL et à en exhumer des livres qui attendent depuis des années d’être enfin lus. C’est ainsi que pour progresser dans un de mes challenges favoris, je me suis tournée vers cette trilogie qui, déjà au collège, me donnait terriblement envie … Et clairement, heureusement que le challenge des Pyramides étaient là, sinon j’aurai attendu encore quelques années avant de découvrir cette vraie merveille !

Fille du meilleur armurier de la ville, si ce n’est de tout le pays voire du continent, Nihal est une jeune fille intrépide qui passe toutes ses journées à jouer à la guerre avec les autres garnements de la cité-tour de Salazar. Le jour où Sennar, un jeune magicien, la bat en duel et gagne ainsi le poignard que son père avait enfin consenti à lui offrir, l’adolescente voit rouge et décide d’aller étudier la magie chez sa tante Soana afin de rendre la monnaie de sa pièce au jeune homme … qui s’avère être l’apprentie de Soana ! Au fil des années, leur rivalité est remplacée par une profonde amitié. Mais leurs destinées les sépare : Sennar est appelé à devenir l’un des plus grands magiciens du Monde Emergé tandis que Nihal n’ambitionne qu’à devenir guerrier parmi les guerriers. L’invasion de la Terre du Vent par les troupes du terrible Tyran précipite les choses … Contre vents et marées, envers et contre tout et tous, Nihal intègre la prestigieuse Académie des Chevaliers du Dragon, ordre exclusivement masculin. Mais la jeune fille ne reculera devant rien : chaque nuit, les esprits de son peuple décimé par les troupes du Tyran l’exhortent à la vengeance …

Je ne peux le nier : au premier abord, l’intrigue de ce premier tome peut sembler affreusement classique et banale. Une héroïne qui se découvre être l’ultime représentante d’une race décimée par la folie meurtrière d’un Tyran invincible, qui s’avère avoir de grands dons innés pour l’escrime et qui va être la seule femme jamais admise dans un ordre exclusivement masculin par la seule force de sa volonté … Beaucoup reproche à ce roman d’accumuler les clichés, et je pourrais presque leur donner raison. Presque, car contrairement à ce que ces lecteurs déçus veulent laisser croire, ce roman est loin de s’arrêter à cela, il est bien plus complexe et riche qu’il n’en a l’air à première vue, et Nihal elle-même est une héroïne bien moins stéréotypée qu’on ne peut le penser. Car Nihal n’est pas uniquement cette adolescente bornée et impulsive, qui aime jouer à la guerre comme d’autres jouent aux cartes, elle n’est pas seulement cette jeune fille rebelle et irréfléchie qui ne cesse de se mettre en danger en en faisant qu’à sa tête. C’est surtout une jeune fille torturée, brisée par l’idée d’être la seule survivante de son espèce, perdue dans ce monde dans lequel elle ne sait où est sa place. Nihal m’a beaucoup touchée, émue, et je me suis rapidement attachée à elle.

De la même manière, l’histoire est loin de se résumer à la lutte entre les Terres Libres et les forces du Tyran, ce magicien hors pair avide de pouvoir et de sang. Il ne s’agit finalement que du contexte, que du prétexte pour nous présenter le cheminement intérieur de Nihal, pour nous conter sa quête initiatique à la recherche d’elle-même. Elle est animée par la haine et ne se sent vivre que lorsqu’elle donne la mort … Et surtout, au plus profond d’elle-même, elle se demande pourquoi elle est en vie alors que tous les siens sont morts. A ses yeux, être l’ultime représentante d’une race exterminée fait peser sur elle la responsabilité de tous les venger. Ido, son vieux maitre un peu grincheux mais finalement fort sage, aimerait lui faire comprendre que la colère et la vengeance ne peuvent guider nos vies, que ce n’est pas pour la mort qu’il faut combattre mais pour la vie. J’ai beaucoup aimé la relation qui se noue entre eux … Tout comme j’ai adoré la belle histoire d’amitié entre Nihal et Sennar, ce jeune homme si gentil, si dévoué, si loyal, que j’ai eu grand peine à quitter lorsque leurs chemins se sont séparés.

Avec ce premier tome, l’autrice ne nous conduit donc pas au cœur de cette guerre qui fait rage, même si quelques scènes de bataille ponctuent le récit. Pour l’instant, Nihal n’a encore rien d’une héroïne dont dépend le sort de tout un monde. Pour le moment, elle n’est qu’une jeune fille qui ne sait pas vraiment qui elle est et qui elle veut devenir, qui cherche sa place dans ce monde et dans cette vie. Depuis son plus jeune âge, elle ne rêve que d’aventures et de combats, tout comme le jeune lecteur avide de fantasy rêve de devenir le héros d’une telle histoire. Ce premier tome, certains l’ont trouvé un peu longuet, car durant toute la première partie, nous ne faisons finalement que suivre Nihal dans sa vie quotidienne, tandis qu’elle rencontre son meilleur ami, entame son apprentissage de la magie … Pendant ce temps, nous apprenons à apprécier Nihal, qui derrière son sale caractère cache un cœur en or : elle est très sensible, à fleur de peau, mais préfère se cacher derrière un masque de rudesse. Elle est parfois insupportable, égoïste et égocentrique, mais elle est loin d’être méchante : juste perdue. Ce premier tome, finalement, nous invite à faire connaissance avec elle pour mieux cheminer à ses côtés par la suite.

En bref, vous l’aurez bien compris, j’ai vraiment beaucoup apprécié ce roman. Il n’est certes pas exempt de quelques « défauts », mais pour ma part, rien de rédhibitoire, bien au contraire. Avec ce premier tome, j’ai eu le sentiment de retomber en adolescence, tandis que je découvrais à tâtons les mondes fabuleux de la fantasy : j’ai ressenti le même émerveillement teinté de frustration à l’idée de n’être qu’une misérable humaine sur Terre et non une intrépide demi-elfe prête à vivre de fabuleuses aventures. Ce type de fantasy m’avait manqué, je ne m’en rends compte que maintenant que je l’ai retrouvé … Ce roman, c’est tout à la fois un roman d’apprentissage, un roman d’amitié et un roman d’aventure. C’est un roman incroyablement captivant : je n’ai pas vu les chapitres passer, j’étais juste tellement happée par cette histoire à la fois si prenante, haletante et si émouvante, poignante. Je le conseille donc à tous les amoureux de la fantasy qui n’ont pas peur de croiser quelques stéréotypes au détour d’une page, à tous ceux qui apprécient les personnages torturés et imparfaits, à tous ceux qui ont juste envie de s’évader dans un monde aussi beau que dur. Une réussite pour ma part !

http://lesmotsetaientlivres.blogspot.com/2020/09/chroniques-du-monde-emerge-tome-1-nihal.html

Afficher en entier
Or

J'ai beaucoup aimé le style de l'auteure, brut. Le personnage principal attachante par son manque de délicatesse, ses rêves et sa souffrance. Je recommande.

Afficher en entier
Bronze

J'avais lu quand j'étais plus jeune La Fille Dragon de Licia Troisi. J'ai adoré lire ces histoires de dragon. C'est donc tout naturellement que je me lance dans Chronique du Monde Emergé.

J'ai apprécier de trouvé le style de l'auteure, l'univers bien d'imaginaire n'est pas brouillon. On ne s'y perd pas et la carte est un plus (j'adore les cartes).

Nihal me touche beaucoup et va savoir j'aime son côté sanglant, j'apprécie que ses compagnons d'armes l'aide a trouvé son chemin (bien qu'elle ne sent rente pas encore compte).

L'histoire est bien tournée, il reste pleins de zones d'ombre qui, j'imagine, s'éclaireront sur les prochains tome.

Vite la suite !

Afficher en entier
Bronze

Un agréable premier tome qui nous introduit avec simplicité dans un charmant univers fantaisiste. Malheureusement, la magie manquait dans l'air pour me conquérir. C'est donc Nihal, robuste jeune fille toujours prête à en découdre, qui s'est chargée de maintenir le niveau. Sa personnalité fougueuse, sa rage, son impulsivité, son arrogance parfois, et sa soif de vengeance font d'elle un personnage bourré autant de défauts que de qualités, d'un profond réalisme. En suivant son parcours, pas après pas, en l'accompagnant dans ses plus dures épreuves, nous sommes témoins de l'évolution et de l'apprentissage de Nihal. On l'a voit trébucher et se relever pour parfois commettre des erreurs déjà faites, essuyer des défaites et des victoires au goût amer. On apprends à la connaître au fil des pages, à discerner ses travers de ses apparentes qualités. On la voit grandir et mûrir.

Et c'est grâce à elle que le livre garde sa substance car, outre le réalisme de Nihal, les relations entre les personnages sont superficielles, sans fondements, construites on ne sait comment. C'était d'ailleurs assez frustrant car j'aurai bien aimé être témoin de l'amitié, semblait-il fusionnelle, qui liait Nihal et Sennar. Ou encore de l'attachement quasi maternel, paraissait-il, qu'elle éprouvait pour Soana. Les dialogues étaient plutôt creux et ce n'est certes pas eux qui faisaient avancer le récit.

C'est vers la fin que tout change, avec l'apparition de Ido, chevalier du dragon, maître de Nihal, sage d'entre les sages. Il représente l'apogée de la croissance de la jeune fille.

La fin est touchante, et, si elle n'appelle pas la suite à grand cri, elle en fait une esquisse avantageuse.

Afficher en entier
Or

Un livre fantasy vraiment génial, le style d'écriture permet de se mettre à la place du personnage, on la suit dans toutes ces aventures...il faut l’admettre palpitante :)

L'héroïne évolue au fil des pages et grandit.

Il y a plein de mystères qui restent encore à démêler avec la lecture des prochains tomes.

Afficher en entier
Or

J’ai bien aimé cette nouvelle série fantasy. Nihal est une héroïne attachante .

Afficher en entier

Dates de sortie

Chroniques du Monde Émergé, Tome 1 : Nihal de la Terre du Vent

  • France : 2008-09-18 (Français)
  • France : 2011-01-20 - Poche (Français)
  • Canada : 2008-10-13 (Français)
  • Canada : 2011-02-28 - Poche (Français)

Activité récente

Mulysa l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-16T18:40:52+01:00
Gaili l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-13T11:27:50+01:00
lelette l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-11T12:38:01+01:00
Nenya le place en liste or
2021-01-07T10:06:15+01:00
Buanane l'ajoute dans sa biblio or
2021-01-03T20:20:38+01:00

Titres alternatifs

  • Chronicles of the Emerged World, Book 1 : Nihal From the Land of Wind - Anglais
  • Nihal della terra del vento - Italien
  • Le cronache del Mondo Emerso 1 : Nihal della Terra del Vento - Italien

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 5923
Commentaires 903
extraits 97
Evaluations 1463
Note globale 8.59 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode