Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par MelieGrey

Extraits de livres par MelieGrey

Commentaires de livres appréciés par MelieGrey

Extraits de livres appréciés par MelieGrey

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
J'avais acheté ce tome la semaine de sa sortie et puis j'avais décidé d'attendre avant de le lire, d'avoir plus avancé dans la saga initiale. Heureusement, parce que je me serais spoilée une partie minime mais qui m'a beaucoup fait stressé du tome 12 ^^
Et ce premier tome a été une vraiment belle lecture.

L'histoire débute alors que les frères ont décidé de lancer un recrutement pour augmenter les rangs de la Confrérie. Paradis, la fille du premier conseiller du roi a décidé de candidaté, même si son père n'est pas vraiment d'accord. En attendant, elle travaille pour lui et elle a rencontré un candidat potentiel qui lui a fait beaucoup d'effet. Le soir des sélections, elle découvre avec joie qu'il est présent. Va s'ensuivre une série d'épreuves et le début des cours.
Cette série dérivée se positionne à la fin du tome 12 de la saga et on retrouve donc tous les personnages et tout l'univers de JR Ward, comme si c'était la vraie saga. La seule nuance, je dirais, c'est que ce sont des jeunes vampires, et non pas des adultes qui sont les héros de ce roman.

Paradis est la seule fille du Premier Conseiller du roi, autant dire qu'elle est noble, aristocrate et qu'elle a un rang à tenir. Pourtant, elle ne rentre pas dans le moule de la glymera, et elle veut juste faire ce qui est juste. C'est la raison pour laquelle elle candidate pour la formation. C'est une jeune femme combative, prête à tout. Surtout, elle est vraiment gentille, capable de vouloir sauver un inconnu alors même qu'il est un concurrent. Elle est très solidaire. Et elle refuse de voir son statut mis en place publique. Je suis très admirative de ce personnage, surtout parce qu'elle combat de toutes ses force le cadre dans lequel elle est supposée rentrée pour être elle même. Je l'ai beaucoup aimé.

Craeg est un jeune 'roturier' qui a perdu toute sa famille après les attaques des éradiqueurs. Très amer, il est bien décidé à se battre et à se venger. Il veut paraitre fort et indépendant, pourtant il est prêt à aider Paradis dès le premier soir, alors qu'il ne la connait pas. Il a des convictions et est prêt à les défendre. Pourtant, il sait aussi reconnaitre ses erreurs. Je l'ai beaucoup aimé, surtout pour son comportement protecteur avec Paradis, mais aussi parce qu'il est buté à tel point qu'il refuse d'admettre ce que tout le monde considère comme évident quant à sa relation avec la jeune femme et que cela m'a beaucoup amusé.

L'histoire met aussi en scène le couple Marissa/Butch, qui prend une part importante. J'ai été heureuse de les retrouver, et surtout de les voir évoluer ensemble. Cependant, leur histoire prend parfois un peu le dessus sur l'intrigue principale, ce que je trouve dommage. Pour autant j'étais ravie d'avoir de leurs nouvelles comme ceci.

L'univers reste le même, finalement. On se retrouve simplement avec des personnages plus jeunes, qui commencent seulement à apprendre à se battre. Je trouve que cela apporte une vraie fraicheur à cet univers. De fait on s'éloigne aussi des intrigues politiques, pour simplement découvrir des jeunes qui sont en train d'apprendre à se battre. L'auteur a su renouveler son univers et je suis ravie de savoir que de nouveaux romans vont venir s'ajouter et me permettre d'en savoir encore plus sur une saga que j'affectionne.

L'écriture est similaire à celle de la saga principale. Très descriptive, elle m'a permis de me plonger totalement dans le roman, au point d'être absorbé par lui. J'ai adoré chaque page et autant dire qu'elles ont défilées à toute allure.

En bref, un premier tome qui montre un renouvellement de l'univers, des personnages que j'ai vraiment aimés, ce fut une très bonne lecture.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/06/lheritage-de-la-dague-noire-tome-1.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'adore Colleen Hoover et comme j'ai eu le tome 2 de cette saga dans un Swap, j'ai décidé de lire le premier. Je ne savais pas à quoi m'attendre mais autant dire que ce roman est bien au dessus de mes attentes, je l'ai adoré.

L'histoire débute alors que Layken, qui a dix huit ans, est sur le point de déménager pour le Michigan. Pas du tout emballée par l'idée, elle râle encore et encore. Pourtant dès les premières minutes devant leur nouvelle maison, elle va rencontrer Will, un jeune homme de vingt t un ans avec qui elle va tout de suite bien s'entendre. Après un premier rendez vous, elle commence à apprécier sa nouvelle vie. Jusqu'à ce qu'elle se rende au lycée, ce qui va mettre un frein à son histoire débutant avec Will.

Layken a perdu son père quelques mois plus tôt. Elle en a été très atteinte, même si elle a tout fait pour reprendre le dessus sur son chagrin et permettre à sa mère et à son petit frère d'en faire autant. Pourtant, elle est toujours atteinte par cette perte... Elle est une ado comme les autres, elle adore la musique, elle râle beaucoup. Je l'ai vraiment beaucoup apprécié parce que malgré ses airs d'ado, elle a aussi une certaine gravité et notamment elle prend certaines responsabilités vis à vis de son frère.

Will a aussi une histoire tragique et il se retrouve avec son frère. Forcément les deux frères vont aussitôt devenirs des meilleurs amis du monde et passer tout leur temps ensemble. Will est prêt à tout pour son frère, ce que j'apprécie beaucoup. Il adore la poésie, ce qui rythme vraiment le roman et qui m'a totalement subjuguée. Mon seul regret par rapport à lui, c'est de ne pas avoir eu son point de vue. J'ai trouvé cela vraiment frustrant, même si je sais que cela arrive dans le tome 3. J'aurais tellement voulu connaitre les raisons de ses réactions.

Autant dire que dès que j'ai ouvert ce roman, ce fut pour le dévorer littéralement. Je n'ai pas vu les pages défiler jusqu'à arriver à la fin. C'est un concentré d'émotions. J'ai beaucoup souris, mais aussi beaucoup eu les larmes aux yeux face à cette histoire presque impossible... Autant dire que je n'étais pas sereine par rapport à la fin du roman, j'avais peur de ce qu'il pouvait se passer et que cela ne se termine pas comme je le voulais...

L'écriture est très fluide, facile à lire, je n'ai pas eu l'impression de voir les pages défiler. Comme si j'avais ouvert le roman et que j'étais tout de suite arrivé à la fin. La poésie qui est bien insérée dans ce roman donne vraiment une vision autre du roman, qui m'a beaucoup plu.

En bref, une très belle découverte, qui passe à deux doigts du coup de coeur. J'ai hâte de lire la suite, j'ai vraiment adoré ce tome.

>>http://meliegrey.blogspot.fr/2017/06/indecent-tome-1-indecent-de-colleen.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Jay Crownover est une auteure que j'apprécie vraiment beaucoup et j'étais impatiente de découvrir un nouveau tome de Clash. Autant dire que je n'ai pas été déçue du tout par ce tome.

L'histoire débute alors qu'Avett Walker se retrouve en prison après que son petit ami drogué aie tenté de braquer le Bar de Rome. Asa, qui se retrouve un peu en elle va faire appelle a Quaid Jackson, un ténor du barreau pour la défendre. Leur première rencontre, alors qu'elle est en prison, ne va pas très bien se passer puisqu'elle essaie de le virer. Partant de là, leur histoire ne pouvait qu'être amusante, même si des cartels de la drogue se retrouvent au milieu du roman.
Depuis que j'ai compris que l'auteur allait faire un couple de Avett et Quaid, j'étais super impatiente de découvrir leur histoire et celle ci a été largement à la hauteur de mes attentes.

Avett est une jeune femme qui passe son temps à prendre la mauvaise décision. Elle cherche sans cesse à se punir, tout en voulant protéger au maximum ses proches. Elle n'est pas foncièrement méchante dans le fond, simplement elle estime qu'elle mérite de souffrir indéfiniment. Je l'ai tout de suite apprécié notamment pour son caractère puisqu'elle assume totalement ses responsabilités et qu'elle est d'une franchise étonnante. Elle dit tout ce qu'elle pense. Bref, un personnage féminin que j'appréciais déjà et que j'ai de plus en plus découvert au fil du roman pour l'aimer encore plus. On la voit vraiment évoluer et je trouve ça vraiment super pour elle.

Quaid quant à lui,vient se divorcer de sa femme, qui ne l'avait jamais vraiment aimé. Il a alors enchaîné les conquêtes tout en oubliant définitivement l'idée de retrouver l'amour. Quand il accepte de représenter Avett, il n'est pas prêt pour l'ouragan qu'elle va déclencher dans sa vie. Alors qu'il passe son temps à acquérir des richesses pour montrer qu'il a réussi, et à être meilleur que tout le monde, mentant sans cesse, il va redécouvrir la joie d'être franc, et de ne pas être courtisé pour son porte feuille. J'ai tout de suite aimé Quaid, ne serait ce que par sa réaction quand il rencontre Avett. Avec elle il est protecteur, présent et il lui fait bien comprendre qu'elle n'a pas à souffrir comme elle le pense. Bref, un nouveau #BookBoyFriend.

Leur histoire est parsemée d'embûche, tant parce que Quaid a peur mais aussi parce que Avett ne veut pas entraver la carrière d'avocat de son homme. En plus de leurs propres difficultés, Avett est mêlée à une affaire de drogue, ce qui ne simplifie rien du tout... Les péripéties ne manquent pas dans ce roman et je dois dire que j'ai été captivée et que j'ai dévoré ce roman tellement j'étais passionnée.

L'écriture de l'auteure est descriptive ce que j'apprécie particulièrement. J'ai aussi beaucoup aimé l'univers qui oscille entre le tribunal et la petite vie d'Avett. Le double point de vue est très bien géré, encore une fois. Cependant, vu à quel point les Marked Men interviennent dans ce tome, il est peut être plus facile d'avoir lu la saga pour mieux comprendre. Autre chose que j'adore avec Jay Crownover, c'est que son univers semble déclinable à l'infini, comme si chaque personnage cité méritait d'avoir son roman et donc qu'on pourrait avoir encore de nombreuses histoires autour de Denver.

En bref, ce roman est une petite merveille qui m'a beaucoup plu. J'ai adoré les personnages, apprécié l'univers et été accro à l'écriture, je ne peux que recommander ce tome.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/06/clash-tome-2-passion-coupable-de-jay.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ayant bien aimé les deux premiers tomes, c'est avec plaisir que je me suis plongée dans ce troisième roman de la saga. Avec les révélations fracassantes des dernières lignes du numéro 2, autant dire que j'étais très curieuse de découvrir ce troisième tome. Et il est tout aussi haut en couleur que les précédents.

Cette fois ci, Felicity va se retrouver à accueillir chez elle quelques vampires après que le club dans lequel ils dormaient aie brûlé. Elle n'était déjà pas trop fan de l'idée, mais en plus, elle se retrouve avec Jeremy, un vampire qui ne comprend pas vraiment où se situent les limites et qui a décidé de 'sortir' avec une lycane alors qu'elle est promise à un autre homme. Autant dire que tout ne va pas bien se passer et que Feli va se retrouvée coincée au milieu de tout ce bazar.

Avec tout ce qu'elle doit affronter, Felicity est vraiment courageuse. En plus d'avoir appris que les anges, les vampires, les démons et les sorcières existaient, elle découvre cette fois les lycans et les nombreuses autres espèces qui existent et se transforment en bête. Enceinte sans savoir qui est vraiment le père, elle doit non seulement se battre pour Jeremy et les vampires, mais aussi contre Stan et Terrence qui veulent tous les deux savoir lequel des deux à réussi son coup. Je l'ai encore plus appréciée dans ce tome.

L'univers me plait de plus en plus. La façon qu'à Sophie Jomain d'initié seulement quelques créatures à la fois dans chaque tome rend l'univers beaucoup plus facile à appréhender et c'est vraiment appréciable. Je n'ai pas l'impression de me perdre avec toutes les informations. J'aime aussi beaucoup puisqu'on retrouve des espèces que je n'avais jamais rencontré dans d'autres univers, c'est donc plutôt original.

Le caractère indépendant et farouchement loyal de Felicity me conduit à l'apprécier de plus en plus et surtout à dévorer très rapidement les pages de ce tome. Je voulais sans cesse en savoir plus et j'avoue qu'en arrivant à la fin de ce tome, j'ai eu directement envie de me jeter sur le quatrième.

L'écriture de l'auteure se retrouve comme dans les autres tomes. J'apprécie toujours les réflexion parfois acerbes, de Felicity. Les descriptions permettent de bien rentrer dans le roman et donc autant dire que j'ai parfois lu deux ou trois cent pages d'un coup, tellement je trouve ce roman fluide.

En bref, un univers que j'adore et que je suis très curieuse de voir se développer, des personnages hauts en couleur et une écriture vraiment fluide qui m'a permis d'apprécier la lecture. Je recommande à cent pour cent cette saga.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/06/felicity-atcock-tome-3-les-anges-sont.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'avais lu le premier tome de cette saga l'année dernière. J'étais bien entendue curieuse de découvrir la suite, et en même temps, connaissant l'Histoire, je savais que ce ne serait pas une lecture facile. J'ai donc attendu avant de me lancer. Et je ressors de cette lecture horrifiée de ce que j'ai lu, et en même temps captivée par tout ce que j'ai appris.

L'histoire débute, dans ce second tome, en 1933. Hitler vient juste de devenir chancelier en Allemagne, et toutes les nations observent le fascisme prendre de l'importance partout en Europe. L'auteur fait ainsi défiler toute l'histoire jusqu'en 1949. Il expose ainsi la montée en puissance du nazisme, du fascisme et de toutes les formes de totalitarisme. Il montre aussi toute l'horreur de la guerre, tant sur le front que pour les civils. Il détaille aussi toutes les manœuvres politiques qui ont pu avoir lieu.

C'est toujours une lecture intense de se plonger dans un roman de cette saga. Déjà parce que, de part mes connaissances historiques, j'ai une idée de tout ce qui va se passer. Mais surtout parce que Ken Follett offre une galerie de personnages vraiment nombreuse. Entre la famille Von Ulrich en Allemagne, les Pechkov, présents aux USA et en URSS, les Williams et les Fitzherbert en Angleterre, mais aussi tous les autres qui sont présents dans ces nations. Je me suis attachée à tous ses personnages. Alors forcément les voir subir tous les affres de la guerre m'a beaucoup touché. Ce n'est pas facile de voir cela.

Pour autant, l'auteur ne verse jamais non plus dans le pathétique. Il s'attache à décrire ce qu'il s'est passé, les risques comme ils l'étaient, les actes de courages mais aussi les peurs et les lâchetés.
Plonger dans ce roman, c'est plonger dans un pan vraiment important de notre histoire. Et Ken Follett réussi à rédiger ce tome d'une façon vraiment magistrale. En le lisant, j'avais l'impression d'être dans son univers. Une fois aux USA, à chercher un moyen d'intervenir dans cette guerre sans froisser l'opinion publique, une fois en Allemagne à voir les espions risquer leur vie et celle de leur famille pour faire basculer la guerre, une fois en Russie, à voir à quel point Staline se comportait comme un dictateur au point de refuser de s'appuyer sur ses généraux qui avaient pourtant une bien meilleure vision des choses...

Par son écriture, l'auteur m'a permis de me plonger dans son univers, qui détenait des touches vraiment différentes suivant les lieux. Les descriptions m'ont permis de vraiment entrer dans le roman. A chaque fois que j'ouvrais le roman, c'était pour lire plusieurs centaines de pages d'affiler, tellement j'étais captivée. Je ne l'ai pas trouvé difficile à lire, en ce sens que l'écriture est vraiment fluide et donc les pages ont défilées rapidement sous mes yeux. Mais l'histoire racontée, la violence des faits, l'injustice atroce et mon attachement à tous les personnages... Tout ceci fait que j'ai vraiment trouvé cette lecture intense.

En bref, un vraiment bon roman, qui permet de se plonger dans notre histoire, d'étudier différents comportements, de mieux comprendre ce qui a pu passer par la tête des personnes qui ont vécu ces instants. J'ai adoré cette lecture, même si elle a tout de dramatique et rien d'heureux...

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/06/le-siecle-tome-2-lhiver-du-monde-de-ken.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Comme j'avais beaucoup aimé le premier tome, j'étais curieuse de découvrir ce deuxième roman de la saga Felicity Atcock et franchement, je n'ai pas été déçue.

L'histoire débute alors que Felicity essaie tant bien que mal de se tenir à distance de Stan, d'avoir un semblant de relation avec Terrence et de reprendre une vie normale après avoir découvert l'existence des anges, des entres deux, des démons et de tous les autres. Malheureusement pour elle, il semble qu'un individu lui jette des sorts. En plus son ex petit ami parait vivre une relation vraiment tumultueuse, ce qui l'inquiète. Et elle n'est pas préparée à ce qui l'attend. Autant dire que ce roman va révéler un complot assez inattendu.

Felicity est une jeune femme qui ignore tout de son père. Elle connait l'existence des vampires parce que sa tante en est une, mais elle ignorait tout des autres créatures. Désormais elle est plus ou moins liée avec un Entre deux et sort avec un Ange. Autant dire qu'elle n'a pas une vie très ordinaire. J'ai beaucoup aimé la voir dans ce deuxième tome. Elle reste forte malgré tout ce qu'il lui arrive. Bien sûr, il lui arrive de criser un petit peu, mais je la trouve vraiment forte. Quand Satan entre dans le jeu, elle ne part pas se cacher et se tient prête à tout affronter. Pour autant, elle reste consciente qu'elle n'est qu'une humaine et que des forces lui sont supérieures. J'aime beaucoup ce mélange de force et de fragilité à la fois.

Autant dire que l'histoire se déroule à deux cent à l'heure. Sans m'en rendre compte, je me suis retrouvée à la fin du roman. L'univers de Sophie Jomain se développe petit à petit et on en apprend plus sur de nouvelles créatures, ce qui permet de s'habituer. J'ai franchement aimé cette façon de développer l'univers.
Les quelques dernières lignes de ce tome deux me rendent très curieuse de voir comment les choses vont ensuite se développer. Je pense lire la suite assez rapidement, surtout qu'elle est dans ma PAL.

L'écriture me plait beaucoup. Surtout que le point de vue de Féli est très amusant. Malgré tout ce qu'il lui arrive, elle parvient à conserver son sens de l'humour, ce qui me plait beaucoup dans la plume de l'auteur. Et les descriptions de l'univers sont aussi très intéressantes.

En bref, un bon tome deux, qui permet de développer un univers captivant, avec une héroïne qui est très amusante et attachante.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/06/felicity-atcock-tome-2-les-anges-ont-la.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Cette sortie PKJ me faisait beaucoup envie depuis que je l'avais vu. Entre le titre et la couverture autant dire que je l'ai commandé sans même m'intéresser au résumé. Un peu comme d'hab en fait ^^ Et pour le coup, ça a vraiment bien marché, puisque ce fut une lecture vraiment très chouette.

L'histoire est celle d'Isis, une jeune ado qui débarque dans une nouvelle ville, dans un nouveau lycée. Elle est estampillée de l'étiquette de nouvelle. Lors d'une soirée, elle va se retrouver à bavarder avec une autre fille qui est gentille avec elle plutôt que de la dévisager comme les autres. Lorsque Jack, un autre lycéen, va manquer de respect à Kayla, Isis va aussitôt prendre sa défense et s'en prendre à lui et lui retourner une gifle. Va s'ensuivre alors une guerre sans merci, Isis voulant que Jack s'excuse auprès de Kayla avant d'envisager de se calmer. Autant dire que ce roman commençait sur les chapeaux de roues et que tout s'est enchaîné très vite.

Isis est une ancienne obèse. Elle a été amoureuse mais a été profondément blessée et a décidé de ne plus jamais aimé personne. Elle considère que ce n'est pas pour elle. Et pourtant, elle va se lancer dans une guerre contre Jack pour protéger la seule fille qui a osé lui parler et être gentille avec elle pendant ses premiers jours à son nouveau lycée. Cette guerre va la pousser à ressentir beaucoup de choses. Notamment parce que Jack est fort pour appuyer sur ses points faibles. Cependant, on sent bien, à la fin du roman, qu'il reste encore beaucoup de choses à découvrir sur Isis. Cela ne m'a pas paru frustrant puisque toutes les informations sont distillées au fur à mesure pour les besoins de l'histoire et cela laisse à cette saga une grande marge pour ne pas s'essouffler je pense.

Jack Hunter cache aussi pas mal de choses. Il est très discret, ne parle à personne dans le lycée. Il est surnommé le Prince de Glace et personne n'ose lui cherche des ennuis. Toutes les filles sont amoureuses de lui, même s'il passe son temps à les rembarrer assez méchamment. Il est ado et pourtant, il semble porter le poids du monde sur ses épaules. Il se retrouver dans cette guerre et il va tout faire pour gagner des points, même si certains coups bas dans lesquels il va se retrouver impliqués vont fissurer sa carapace de Prince de Glace justement.

Leur relation de haine va leur permettre, à tous les deux, de recommander à ressentir des choses. Isis ne sera plus seulement cette coquille qui traverse l'adolescence en essayant d'aider sa mère tant qu'elle peut et Jack va arrêter d'être centré uniquement sur ses ennuis. J'ai dévoré et adoré ce roman. Chaque chapitre m'en a appris plus sur les personnages et j'en voulais toujours plus. A travers le point de vue d'Isis, on voit bien qu'elle n'attend finalement que la bonne personne pour se remettre à ressentir, juste la personne qui saura traverser le mur d'épines qu'elle a bâti autour de son coeur. La personne a qui elle pourra dire la vérité.

Autant dire que j'ai donc lu très rapidement ce roman. L'écriture de l'auteur est fluide et les quelques pages où le point de vue de Jack est exposé sont très bien gérées. Elles sont très rares, ce qui permet de ne pas se lasser et en même temps de voir comment il perçoit cette guerre. Cela a rendu ma lecture beaucoup plus intense et m'a encore plus donné envie d'en savoir plus.

Par contre, non mais, on en parle de cette fin ? Et de la sortie du tome 2 seulement en novembre ??? Parce que c'est horrible... Je veux tellement savoir ce qu'il va se passer, c'est juste pas possible...

En bref, une magnifique lecture avec deux personnages aux lourds secrets qui m'ont beaucoup plu et un univers que j'ai adoré.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/06/lovely-vicious-tome-1-je-te-hais.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Comme j'ai énormément aimé chaque tome de la saga, j'avais hâte de lire celui ci pour savoir ce qu'il allait arriver. D'autant de la fin du dernier tome se faisait avec la révélation d'une vraie bombe quand Tucker annonçait qu'il allait être père. J'étais donc vraiment curieuse de voir ce qu'il allait arriver.

L'histoire se déroule à peu près en parallèle du troisième tome. Mais comme Tuck a passé beaucoup de temps avec Sabrina, ses coéquipiers sont un peu moins présent. Leur histoire met du temps à se mettre en place, à cause du caractère de Sabrina. Mais tout au long de leur dernière année d'université, avant de se lancer dans la faculté de droit ou dans la vie active, ils vont essayer de construire quelque chose.

Durant une grande moitié du roman, on se trouve donc avant l'épilogue du tome 3. J'ai trouvé ce passage nécessaire mais du coup un peu long puisqu'on recoupait avec des événements que l'on avait déjà vécu dans le tome 3.
Il faut que j'en parle tout de suite, mais attention, cela sera un spoiler pour ceux qui n'ont pas lu la saga. Quand je me suis rendue compte que l'histoire débutait à peu près en parallèle du tome 3, et que donc Beau Maxwell, un footballeur ami de nos héros, était encore en vie, j'ai su que j'allais pleurer au moins une fois. Je savais déjà qu'il allait mourir. Et ça n'a pas loupé... Ca m'a brisé le coeur une deuxième fois. Ce personne secondaire m'avait beaucoup plu et j'aurais tellement aimé qu'il ait aussi son histoire plutôt que de terminer aussi tragiquement... Voilà, fin du spoiler ^^

Sabrina est une jeune femme très occupée. Elle vient d'un milieu défavorisé, et donc elle se bat pour réussir dans la vie. Elle veut entrer à Harvard, et devenir une grande avocate. Cela la conduit à cumuler deux jobs en plus des cours. Elle a peur de s'engager, n'ayant aucune personne aimante dans son entourage. Quand elle rencontre Tucker, elle veut juste un coup d'un soir. Et elle ne va pas savoir gérer l'affection qu'il semble avoir pour elle. Elle passe son temps à le repousser. A la fin, cela m'a un peu agacé de la voir aussi incertaine même si j'ai quand même bien aimé ce personnage.

Tucker est un gars qui a son avenir tout tracé. Il termine l'université et va repartir vivre au Texas, proche de sa mère. Il veut acheter une petite affaire pour la faire prospérer. Mais quand il rencontre Sabrina, il commence à douter de son projet. Tucker est le gars juste le plus parfait du monde, je crois. Il va sans arrêt attendre Sabrina, un vrai gentleman qui sait qu'il la veut et qui va tout faire pour ne pas trop la pousser et attendre qu'elle se rende compte qu'elle l'aime. Il va supporter toutes les fois où elle lui demande de l'espace, où elle refuse qu'il l'aide sans jamais râler. J'ai énormément d'admiration pour ce personnage. Il est sans aucun doute un #BookBoyFriend parfait à mes yeux.

J'ai trouvé que cette histoire d'amour mettait vraiment du temps à se mettre en place, mais finalement cela peut paraitre assez réaliste. D'autant plus avec toutes les complications qui se profilent. Donc finalement cela ne m'a pas dérangé. Même si je trouve ce tome un peu en dessous des précédents, cela reste une lecture vraiment sympa.

L'écriture de Elle Kennedy est toujours aussi captivante. Les descriptions des lieux, des ambiances, mais aussi des sentiments ainsi que le double point de vue m'ont aidé à apprécier les personnages.

En bref, il reste en dessous des autres tomes, mais c'est une belle histoire qui est écrite et surtout je suis heureuse pour tous nos personnages à la fin de cette saga.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/06/off-campus-saison-4-goal-de-elle-kennedy.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'avais adoré les trois premiers tomes de cette saga et j'étais super curieuse de découvrir celui ci. Autant dire qu'il n'a pas fait long feu sur ma table de nuit et que je l'ai dévoré en quelques heures.

L'histoire concerne Belle, la meilleure amie de Clara. Elle est presque ruinée et à besoin de trouver un travail. Lorsqu'elle se présente à un entretien chez l'avocat Smith Price, elle n'est pas préparée à l'attirance qu'elle va ressentir. D'autant plus que ce dernier semble insupportable. Elle va devenir son assistante personnelle, mais ne va pas s'empêcher de l'envoyer sur les roses quand il l'agacera.
Autant dire que tous les ingrédients étaient réunis pour en faire une bonne histoire. Mais Geneva Lee a réussi un vrai tour de force avec ses personnages et nous offre une romance haute en couleur.

Belle Stuart, meilleure amie de la future reine, a découvert que son fiancé la trompait. Elle a alors rompu, perdant par la même occasion l'usage de ses cartes bleues. Ruinée, elle s'est installée chez sa tante et cherche un travail alors qu'elle n'a jamais été éduquée dans cette optique. Autant dire que les choses ne sont pas faciles pour elle et que le travail pour Smith est une aubaine. Pourtant Belle n'est pas non plus prête à se laisser acheter. Elle va lutter contre Smith à chaque fois qu'elle pense qu'il va trop loin. J'ai adoré la voir se rebeller. Elle a un caractère bien trempé qui m'a beaucoup plu.

Smith est un jeune avocat très riche à qui tout réussi. Du moins, c'est ce que laissent voir les apparences. Mais au fil du roman, beaucoup de choses troubles se révèlent. Il est dominateur et déteste être contesté. Il se comporte comme si tout lui était du. Au départ, j'ai vraiment cru que j'allais le détester pour son comportement. Pourtant, il sait se montrer attentif. Il est exigent, mais sait aussi très bien où se situe la limite. Et il essaie de s'en sortir. Je crois que j'ai un nouveau #BookBoyFriend ^^.

L'histoire est vraiment intense, tant dans leur relation naissante que dans les événements qui se passent. J'ai adoré revoir Clara, Alexander et aussi Edward qui me fait toujours autant rire.
J'ai longtemps eu peur pour l'issue du roman, incertaine quand à la fin qui allait se dérouler. Autant dire que j'ai survolé les dernières pages pour enfin tout savoir et que j'ai super hâte de lire le prochain tome. D'ailleurs, je vais aller le commander tout de suite.

Geneva Lee a encore réussi à me happer dans son roman en quelques pages à peine. J'adore son écriture, elle est fluide et descriptive. Les dialogues sont incisifs, ce que j'adore aussi.

En bref, un immense coup de coeur pour ce roman avec des personnages hauts en couleurs, une intrigue vraiment intéressante et un univers que j'adore.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/06/royal-saga-saison-4-cherche-moi-de.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Comme j'avais adoré les Marked Men, j'étais super impatiente de me plonger dans ce roman. Et autant dire que j'ai adoré.

L'histoire est celle de Zeb, un gentil géant, qui a flashé sur Sayer, la soeur de Rowdy. Mais elle lui semble inaccessible, malgré tous les appels du pied qu'il a pu lui faire. Cependant, il va avoir besoin de ses talents d'avocate le jour où il découvre un élément important de son passé. Cela va les conduire à passer du temps ensemble et à s'impliquer l'un avec l'autre.
Autant dire que dans cette histoire d'amour, rien n'était gagné d'avance.

Sayer est une jeune femme qui a perdu sa mère à l'adolescence. Son père ne lui a jamais montré qu'il l'aimait. Elle n'a été qu'une longue liste de déceptions à ses yeux. Alors forcément, elle s'est blindée intérieurement et elle ne sait pas comment s'ouvrir aux autres, elle ne veut pas leur faire subir ce qu'elle a subi. Pourtant elle est tellement présente pour sa famille. Cela m'a rendu triste pour elle qu'elle aie autant de mal à se rendre compte qu'elle méritait d'être aimé, et qu'elle pouvait laisser libre court à sa personnalité. Je me suis beaucoup attachée à elle.

Zeb est un ancien prisonnier. Il a su se reconstruire après cette difficile épreuve. Il est vraiment adorable. C'est impossible de le détester. Il est toujours prêt à aider les autres. En tant qu'ex taulard, il donne leur chance à tous ceux qui ont aussi eu un passé difficile, comme s'il voulait tous les sauver. Et quand une épreuve se dresse sur son chemin, il est prêt à l'affronter. Autant dire que je l'ai adoré. un nouveau #BookBoyFriend.
Les sujets abordés ne sont pas simple. Et même si Zeb est adorable, j'ai beaucoup eu peur pour lui, qu'il ne puisse pas obtenir ce qu'il voulait. Mais il était prêt à tout et il sait se battre. Il n'a pas peur des responsabilités, ce qui m'a beaucoup plu.

L'histoire est vraiment intense, beaucoup de choses se passent. J'ai aussi eu la joie de revoir les personnages de Marked Men et autant dire que j'adore voir ce qu'ils sont devenus. J'ai vraiment passé un bon moment.
Ce tome peut se lire indépendamment de la saga Marked Men, même si d'anciens personnages apparaissent de temps à autre.

J'apprécie toujours autant l'écriture de Jay Crownover et surtout j'adore cet univers qu'elle décline sans fin. Découvrir sans cesse de nouveaux couples qui se raccrochent aux anciens me plait beaucoup et je continuerais de lire avec plaisir tous ces romans.

En bref, une histoire vraiment intense, des personnages adorables et un univers toujours aussi passionnant, je ne peux que recommander.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/06/clash-tome-1-passion-brulante-de-jay.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Encore un Driven de lu. Et franchement, j'ai passé un bon moment avec celui ci même s'il n'est pas un coup de coeur. En tout cas, il est vraiment super.

L'histoire commence alors que Quinlan, la soeur de Colton, se retrouve à être l'assistante de Hawkin Play, un rocker. Ce dernier doit donner des cours à l'université pour un séminaire. Quinlan n'est pas prête à se laisser marcher sur les pieds et surtout, elle n'est pas du tout intimidée par l'aspect rock star qui entoure Hawke. Pourtant tous les deux semblent attirés l'un vers l'autre. Autant dire que rien n'est gagné entre eux deux.

Quinlan, fille d'un grand nom du cinéma, soeur d'un pilote de course très connu, a l'habitude de fréquenter des gens célèbres. Alors forcément, quand elle est contrainte d'assister Hawkin, elle entre dans son amphi pleine de préjugés négatifs à son encontre. Elle est loin de l'idolâtrer. Je dois dire que j'ai adoré la voir le remettre à sa place. Quinlan est aussi une femme indépendante et forte. D'ailleurs, elle sait très bien s'en sortir seule et elle a une volonté de fer, c'est ce que j'ai apprécié chez elle.

Hawkin peut passer pour la rock star imbuvable. Il est dragueur, passe son temps à s'amuser et à profiter de sa vie parfaite. Pourtant, quand il tombe le masque, on se rend compte à quel point cette image qu'il renvoit est fausse. Il est très protecteur et se reproche beaucoup de choses vis à vis de sa famille. Il veut tout assumer, ce qui le conduit à supporter des responsabilités vraiment importantes... Je dois dire que ce beau rocker m'a très souvent émue. Et je crois que j'ai gagné un BookBoyFriend dans ce roman. Un de plus ^^'

Dans ce tome j'ai eu la joie de voir apparaitre Rylee et Colton à quelques reprises. Et j'ai adoré les voir en scène. Colton m'a beaucoup amusé.
Si ce roman est un pavé, il n'y a aucun passage superflu. L'histoire est vraiment fluide. Et autant dire qu'on ne s'ennuie pas. Les événements s'enchaînent et j'ai parfois eu le coeur battant, par peur pour ce qu'il pourrait arriver aux héros.

L'écriture est toujours aussi géniale à lire. Les descriptions permettent de rentrer dans l'ambiance du roman et les dialogues sont parfois bien mordants. J'ai passé un excellent moment.

En bref, une belle romance que j'ai adoré découvrir, des personnages vraiment intéressants et bien travaillés. Ce fut une belle lecture comme toujours.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/05/driven-saison-6-sweet-ache-de-kay.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'ai reçu ce roman grâce à une Masse Critique et je remercie donc Babelio et les Editons Prisma pour l'envoi du livre.
J'avais sélectionné ce roman pour la couverture et parce que je me disais que cela pourrait ressembler à Beautiful Bastard que j'avais adoré.
Autant dire que j'ai passé un excellent moment avec ce roman et que je l'ai dévoré rapidement.

L'histoire est celle de Meghan, une jeune femme secrétaire d'un milliardaire imbuvable qui passe son temps à lui crier dessus. Un soir, en cherchant un livre de psychologie sur les boss insupportables, elle tombe sur une série de romans qui mettent en scène une secrétaire et son patron qui débutent une relation. Elle dévore les romans et envoie même des mails à l'auteur. Jusqu'à ce qu'elle découvre qu'en fait, l'auteur est son patron et qu'il publie sous un faux nom. Il lui ordonne de se faire passer pour Nathalie, l'auteure. Autant dire que rien n'est gagné dans cette histoire.

Meghan est une jeune femme qui a de nombreux complexes, dues à sa mère. Elle adore détester son travail et son boss insupportable. Ils passent leur temps à s'envoyer des piques diaboliques l'un à l'autre, et cela la divertie. Elle ne pourrait pas bosser pour un autre, même s'il est vraiment pénible. Elle est attachée à lui, mais elle ne s'en rend compte que tardivement. Elle est pleine de complexes et pourtant, elle n'en fait pas non plus toute une histoire. Je l'ai vraiment beaucoup aimé. Elle sait répliquer quand on lui marche sur les pieds et en même temps transparait une certaine faiblesse...

Adrian est un riche milliardaire qui ne connait pas le mot non. Il ne se rend pas compte à quel point il est insupportable et pourtant dès qu'il comprend, il change de comportement. Ce n'est pas un mauvais gars, mais il a besoin de quelqu'un pour lui remettre les pieds sur terre. Il écrit mais en secret, alors qu'il est vraiment doué pour ça. C'est le parfait bad boy qui se fout de tout et de tout le monde ou du moins qui veut qu'on le croit. J'ai appris à le connaitre au fil des pages et autant dire que je l'ai adoré. C'est un nouveau #BookBoyFriend. Il est un poil égoïste, arrogant et pourtant pour quelqu'un qui compte, il est prêt à tout.

L'histoire se déroule toute seule. Je n'ai pas vu les pages défiler. J'ai eu un peu peur au début de ne pas accrocher à l'histoire. Mais une fois que j'ai été prise dans l'intrigue et que j'ai découvert tant le foutu caractère d'Adrian que les faiblesses de Meghan j'ai voulu savoir comment tout cela allait finir. J'ai vraiment accroché et ce fut une lecture absolument géniale.
Cela reste un roman érotique et certaines scènes peuvent déranger.

L'écriture de l'auteure se lit très facilement J'ai notamment adoré les échanges de mails entre Nathalie, l'auteure, et Meghan, qui permettent d'en savoir plus sur Adrian. Les pages défilaient à toute allure et à chaque chapitre terminé, je voulais tout de suite enchaîner avec le suivant.

En bref, une très belle lecture, je découvrirais avec plaisir le prochain tome. Je me suis beaucoup attaché aux personnages et l'intrigue m'a vraiment séduite.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/05/my-boss-1-undone-de-melanie-marchande.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Cette saga ne m'a jamais déçue et ce troisième tome confirme mon impression. En me lançant dans la lecture je ne savais pas à quoi m'attendre mais j'ai adoré chaque page.

L'histoire débute alors qu'Allie, la meilleure amie de Hannah, a quitté son copain de la fac. Après presque quatre ans de relations et quelques ruptures, elle est décidée à tirer un trait. Sauf que Sean ne l'entend pas ainsi. Alors elle se réfugie dans la colocation de Garrett, le petit ami d'Hannah. Elle passe alors la soirée avec Dean, et ils vont finir par coucher ensemble. Dean semble complètement accro à elle alors qu'Allie refuse d'avoir un autre coup d'un soir.
Autant dire que leur histoire n'était pas gagnée. D'autant plus que tous les colocs de Dean lui avaient bien dit de ne surtout pas s'approcher d'Allie.

Allie a toujours eu l'habitude des relations longues. Alors forcément, quand elle se retrouve à vivre un coup d'un soir avec Dean, elle le vit plutôt mal et à l'impression de faire une énorme bêtise. Pourtant elle a aussi envie de se laisser tenter. C'est difficile pour elle de lâcher prise, mais elle y arrive. Allie est une fille vraiment gentille. Elle est toujours là pour aider les autres. Mais elle n'est pas non plus prête à faire des concessions sur sa future carrière cinématographique/théâtrale. Elle veut vivre sa vie. Je l'ai beaucoup aimé, elle m'a aussi beaucoup fait rire.

Dean est un coureur de jupon invétéré. Il passe aussi pour l'idiot de service, qui n'est pas intelligent et ne se sert que de son nom de famille pour réussir. Pourtant, il sait réfléchir aussi. Et même s'il m'a beaucoup fait rire en passant pour le rigolo de la bande, le personnage a aussi une certaine profondeur. Après, il est vraiment très très riche et donc il ne se rend pas toujours compte de certaines choses. Sa relation avec Allie va l'aider à se rendre compte à quel point il était privilégié, alors même qu'il n'était pas non plus hyper arrogant. J'ai adoré Dean. Il m'a fait rire par certaines de ses réflexions.

Le roman est vraiment léger et facile à lire. C'est la lecture non prise de tête. Du moins c'est ce que j'ai cru jusqu'à avoir lu environ les trois quart du bouquin. Et ça me convenait parfaitement. Et ensuite, il se passe un événement qui vient ajouter une grande dose de gravité à toute cette légèreté. Cela ne m'a fait qu'aimer encore plus ce roman. Mais du coup, j'ai aussi un peu pleuré sur la fin...

L'écriture de l'auteur se lit rapidement, je n'ai pas vu les pages défiler. Le double point de vue aide beaucoup pour savoir ce que pensent les deux personnages et j'ai vraiment apprécié.

Ce fut une très belle lecture, je pense me souvenir de cette romance un bon bout de temps.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/05/off-campus-tome-3-score-de-elle-kennedy.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 25-05
J'avais gagné ce roman à un concours et j'étais curieuse de découvrir tant l'auteur que la maison d'édition que je ne connaissais pas du tout. Et je ressors de ma lecture globalement satisfaite.

L'histoire est celle d'une petite fille de huit ans, Carmel et de sa mère, Beth. Elles vivent seules toutes les deux, et Beth a peur en permanence que Carmel ne disparaisse. C'est ce qu'il fini par se produire. On se retrouve alors à suivre Carmel dans sa nouvelle vie et Beth, qui essaie de tenir le choc, persuadée que sa fille finira par rentrer chez elles.
Je ne crois pas avoir lu un roman pareil avant et donc ce fut une bonne surprise. Je l'ai dévoré en une journée, j'étais vraiment captivée par l'histoire et je voulais savoir comment tout cela allait se finir.

Beth est une maman célibataire qui essaie de se battre pour sa fille. Elle déteste son ex mari, qui a retrouvé le bonheur avec une femme plus jeune. Et elle est terrorisée à l'idée de perdre sa fille, persuadée que cela va se produire. Pourtant, même si elle souffre lorsque Carmel a disparu, j'ai eu du mal à voir vraiment sa souffrance finalement. Le roman s'étale sur cinq ans, ce qui fait que certains moments sont vraiment survolés. Pour autant j'ai eu beaucoup de compassion pour cette maman.

Carmel a été enlevé. Elle va se battre pour ne jamais oublié qui elle est vraiment. Je ne veux pas trop en dire pour ne pas spoiler, mais pour une petite fille de huit ans, elle est vraiment courageuse. Je me suis beaucoup attachée à elle, notamment grâce aux chapitres qui relatent son point de vue et qui permettent de voir les choses exactement comme elle. Même si parfois cela m'a semblé un peu enfantin, c'était une vision originale, j'ai trouvé.

Globalement donc un thriller vraiment intéressant, avec la présence de deux points de vue. Mais c'est là que j'ai eu quelques difficultés. Déjà parce qu'il y a une forte présence d'un 'pouvoir mystique' qui m'a un peu dérangé, surtout sous le couvert d'une secte religieuse. Cela m'a un peu bloqué pour entrer dans le roman...
L'autre point, c'est la fin. C'est tellement rapide finalement... Pendant 400 pages je me suis posée énormément de questions sur certains personnages, sur comment tout allait se démêler, en fait la raison pour laquelle j'adore ce genre de roman... Et j'arrive à la fin et tout retombe... En un paragraphe tout est bouclé. Je trouve ça vraiment frustrant, surtout que j'ai encore des questions en suspend...

L'écriture de l'auteur est vraiment intéressante pour le coup. Elle propose un double point de vue entre la mère et la fille et le style est vraiment changeant en fonction des chapitres. Cela m'a permis d'apprécier ma lecture et d'enchainer les chapitres.

En bref, une intrigue vraiment intéressante, malgré des questions qui restent en suspend à la fin et une fin vraiment beaucoup trop rapide à mon goût. Pour autant j'ai quand même passé un bon moment.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/05/la-fille-en-rouge-de-kate-hamer.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'avais beaucoup aimé le deuxième tome de cette saga et j'étais donc curieuse de découvrir ce troisième et autant dire que je me suis beaucoup amusé dans ma lecture.

L'histoire débute alors que Brent est invité à un repas de famille. Il y retrouve Kennedy, son amie d'enfance, qu'il n'a pas revu depuis le lycée. Il est bouleversé par ces retrouvailles et surtout, il se rend compte qu'il va devoir plaider contre elle dans une affaire qu'il considérait comme gagnée d'avance.
Autant dire qu'il ne m'en fallait pas plus pour me lancer dans cette histoire en étant très enjouée à l'idée de tout ce qu'il allait se passer. Et je n'ai pas été déçue.

Kennedy est une jeune femme qui fait partie d'une famille riche. Sa mère ne cesse de la critiquer sur tout, et elle fait comme si elle s'en fichait. Elle est d'ailleurs partie à Vegas pour débuter sa carrière de procureur. Mais elle revient à Washington et se retrouve face à Brent. Après ses mésaventures au lycée et à la fac, elle a construit une forteresse autour de son coeur est elle est devenue très détachée. Même si le roman est rédigé selon un point de vue uniquement masculin, j'ai beaucoup aimé Kennedy. Elle se bat avec férocité et je trouve cela admirable.

Brent est un jeune homme très riche, qui profite de la vie. Il refuse de s'attacher à quiconque hormis ses parents, son psy et ses meilleurs amis. Il a une façon de voir les choses qui m'a faire rire à de nombreuses reprises. Autant dire que je l'ai apprécié dès les premières pages. Et il est prêt à protéger les personnes qu'il aime. Quand il retrouve Kennedy, et qu'il comprend tous les tenants et aboutissants de leur histoire, il va tout faire pour la reconquérir. Je l'ai franchement beaucoup aimé aussi. Surtout que malgré le fait que c'est un homme très riche de part sa famille, il est assez éloigné du cliché que l'auteur aurait pu faire du personnage. Il est riche mais cela ne le définit pas et il n'agit pas en fonction de cette donnée, excepté en cas de nécessité.

Toute l'histoire revêt une forme de légèreté qui m'a beaucoup plu, même si la gravité n'est jamais éloignée de l'intrigue non plus. Mais je me suis beaucoup amusée à les voir se retrouver, se battre dans la salle d'audience, essayer d'infléchir l'autre, et surtout découvrir toute leur histoire passée. J'ai franchement passé un excellent moment.

L'écriture de l'auteur est vraiment top. Les pages ont défilées à toute vitesse, j'ai été entrainée dans cette histoire. L'humour est présent à chaque page. J'ai donc vraiment apprécié ce troisième tome. Cela dit, le point de vue uniquement masculin, même s'il m'a beaucoup plu, m'a fait ressentir aussi un manque. J'aurais voulu en savoir un peu plus sur les pensées de Kennedy, qui est très secrète. Mais cela n'a pas gâché la lecture pour autant.

En bref, une belle lecture, avec des personnages attachants et amusants. J'ai passé un excellent moment à découvrir leur histoire.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/05/sexy-lawyers-tome-3-affaire-non-classee.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Comme j'adore cette saga, et surtout que Beth et Kolher font parti de mes personnages préférés, j'avais hâte de me lancer dans la lecture de ce tome. Et autant dire que je n'ai pas été déçue.

L'histoire reprend là où on l'a laissé. La bande de salopard essaie toujours, dans l'ombre, de nuire au roi pour lui prendre son trône, la noblesse vampirique est toujours aussi hésitante sur la marche à adopter. Et Kolher déteste son rôle de roi. Autant dire que rien ne va vraiment, et son couple en pâtit, même si Beth et Kolher sont toujours aussi amoureux. Les événements qui s'annoncent semblent dangereux pour le roi surtout, et parallèlement, Beth sentant son mari s'éloigner, elle veut obtenir de lui un enfant.
C'est dire à quel point la situation semble inextricable.

Je me suis lancée avec joie dans ce roman. J'avais hâte de me retrouver au milieu des complots et surtout d'avoir un second tome avec un de mes couples préférés. Et j'ai adoré, même si j'ai été surprise de voir à quel point ils avaient pu s'éloigner l'un de l'autre, et se cacher des choses. Mais j'ai vraiment aimé les retrouver.
Le seul point négatif c'est la frustration que je ressens dès qu'on passe sur des personnages annexes, surtout qui sont hors de la Confrérie... Mais cela reste un bon moment de lecture et surtout, ces moments frustrants permettent de faire avancer l'intrigue générale de la saga.

Beth est toujours la shellane de Kolher, et elle a appris, à ses dépens, ce que cela fait de vivre mariée à l'homme qui dirige toute une espèce. Elle sent que Kolher n'a pas la tête à leur couple, qu'il est souvent préoccupé. C'est la raison pour laquelle elle veut un bout de lui par le biais d'un enfant. Mais autant dire que son mari est opposé à l'idée, raison pour laquelle elle ne lui en parle pas. J'ai beaucoup d'admiration pour ce personnage, parce que cela est vraiment dur pour elle d'être unie au roi. Et pourtant, elle sait le renvoyer dans les cordes quand il va trop loin, mais surtout, elle sait l'assister dans son devoir envers les vampires.

Kolher a accepté de reprendre sa couronne, mais après deux ans d'exercice du pouvoir, cela lui pèse. Il déteste son travail, et y pense sans arrêt. Autant dire que tout est difficile pour lui. Il n'a même plus vraiment de temps à consacrer à sa femme, même si on se rend compte qu'il est toujours fou amoureux d'elle, comme au début. Il est tiraillé entre la nécessité de faire son devoir et son envie de tout envoyer promener. J'ai eu beaucoup de compassion pour lui par rapport à toute la dimension royauté, surtout qu'il doit faire face à des complots... Mais il sait sur qui s'appuyer pour rester fort. Je l'apprécie aussi beaucoup.

Comme toujours avec JR Ward, les pages ont défilées à toute vitesse, et je me suis retrouvée à la fin du roman sans m'en rendre compte. J'apprécie vraiment son écriture. Elle a le don de rendre certains passages vraiment magnifiques et émouvants.

En bref, une très belle histoire avec des personnages que j'ai été ravie de retrouver et un univers qui me plait toujours autant.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/05/la-confrerie-de-la-dague-noire-tome-12.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'avais adoré toute la saga avec Rylee et Colton donc forcément, quand il est sorti, il me le fallait. Et je sors de ma lecture convaincue à deux cent pour cent tellement j'ai adoré.

L'histoire débute au mariage de Rylee et Colton, alors que Haddie et Beckett, la demoiselle d'honneur et le témoin, se retrouvent tous les deux dans une chambre. Sauf que Becks est complètement retourné par ce qu'il se passe entre eux, alors qu'Haddie refuse toute attache sentimentale. Autant dire que rien n'est sur entre eux, surtout qu'ils sont amis, qu'ils ne veulent pas se mettre entre le mariage de leurs meilleurs amis.

Haddie cherche simplement a fuir sa vie. Elle a perdu sa soeur et elle a vu les dégâts que cela a pu faire sur les proches. Elle refuse donc d'impliquer un petit ami / mari si jamais elle devait mourir. Elle veut juste totalement anesthésier sa douleur. Sauf que ce n'est pas la chose dont elle a vraiment besoin, ce qui rend sa résistance à Beckett vraiment difficile. Son histoire, sa façon de voir les choses montrent à quel point elle souffre. J'ai adoré Haddie. J'avais envie d'entrer dans le roman pour lui dire qu'elle ne s'y prenait pas forcément de la bonne manière. C'est un personnage auquel je me suis beaucoup attachée.

Becks est un homme bien comme il faut. Il a bien compris que Haddie voulait se servir de lui pour oublier sa douleur et pourtant, il ne va jamais la laisser souffrir seule. Alors qu'elle cherche toujours à fuir, il va sans cesse la rattraper. Il est toujours présent. Alors qu'il était toujours passé d'une femme à une autre sans jamais s'attacher, d'un coup il devient ce mec capable de se battre pour la fille qui compte vraiment, même s'il ne sait pas encore qu'elle compte vraiment. Autant dire qu'il est devenu un BookBoyFriend dans les cent premières pages du roman.

Ce roman est un concentré d'émotions. C'est assez rare que cela arrive, mais on va dire que j'ai passé un certain temps avec les larmes aux yeux, à ne pas savoir comment les choses allaient tourner. J'avais une boule dans la gorge lors de certains passages. J'étais effrayée pour nos deux personnages. Je crois que ce roman fait ressentir beaucoup beaucoup de choses et cela m'a rendu accro.
Les événements s'enchainent rapidement entre le moment du mariage et la fin du roman. Et c'est comme avoir été en apnée tout le long du roman, à ne pas savoir de quel côté l'histoire allait basculer.

L'écriture de l'auteur est vraiment fluide. Les pages ont défilées vites. J'ai parfois lu deux cent pages d'un coup sans m'en rendre compte et sans voir le temps passer tellement j'étais dans l'histoire.

En bref, un immense coup de coeur pour un roman plein d'émotions et des personnages vraiment attachants ♥ Je ne peux que recommander à tout le monde de le lire. ♥

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/05/driven-saison-5-slow-flame-de-kay.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ayant adoré le premier tome, j'étais curieuse de me lancer dans ma lecture du deuxième et impatiente de retrouver Jamie. Autant dire que ce tome a été une vraiment belle lecture.

Avant de parler de l'histoire, les cent premières pages ont été une vraie surprise inattendue pour moi et autant dire que j'ai ensuite eu peur pour la fin du roman tout le long de ma lecture.
On retrouve Jamie et Claire, ils sont en partance pour Paris. Ils veulent changer l'histoire, à l'aide des connaissances de Claire pour empêcher Bonnie Prince Charlie de tenter de reconquérir le pouvoir. Claire sait qu'il échouera, entrainant des milliers de highlanders avec lui. Nos deux héros vont donc tout tenter pour l'empêcher. On suit leurs tentatives les unes après les autres, alors qu'ils essaient en même temps de vivre leur vie de couple loin des terres de Lallybroch.

Claire doit de nouveau s'adapter à un autre style de vie. Jamie ayant accepter de reprendre pour un temps l'entreprise de son oncle, Claire doit se faire de nouvelles amies et tenter d'en apprendre le plus possible sur les activités et les rumeurs qui courent au sein de la ville. Elle est prête à tout pour Jamie, pour faire en sorte qu'il puisse rentrer chez lui en vie. Elle va faire preuve, à nouveau d'un grand courage. Elle n'a pas peur de s'investir. J'ai beaucoup d'admiration pour ce personnage.

Jamie est toujours aussi adorable avec elle. Même s'il ne peut pas toujours contenir ses pulsions dans certaines situations, il reste un homme bien et toujours prêt à faire les choses avec honneur. Autant dire que je l'adore vraiment. Il est droit dans ses bottes et j'ai parfois eu l'impression qu'il n'avait peur de rien. Ce n'est pas vrai, mais ses faiblesses sont bien cachées.

Toute l'ambiance du roman m'a beaucoup captivée. Notamment tout ce qu'il se passait à la cour de Louis XV, mais aussi à leur retour en Ecosse. Tout est tellement intense que j'ai été plongée dans l'histoire dès le début. J'ai vibré avec eux à chaque étape réussie, et j'ai aussi tremblée quand leur entreprise semblait vouée à l'échec.

L'écriture de l'auteur est facile à lire. Même si le roman faisait plus de neuf cent pages, je n'ai pas eu de mal à me plonger dedans. A chaque fois que je l'ouvrais, je lisais plusieurs centaines de pages sans m'arrêter. L'histoire est vraiment intense, Il n'y a pas de longueur. Tout ce qui est écrit est nécessaire à l'histoire. A tel point que parfois, j'aurais eu envie d'événements moins intenses pour pouvoir souffler un peu.

Ce deuxième roman réussit un tour de force, il m'a captivé du début à la fin, m'a maintenu dans la peur de ce que la fin du tome deux pourrait apporter. Mon coeur a manqué de se briser. Et j'ai très envie de me jeter sur le troisième tome pour en savoir plus sur cette histoire absolument magnifique.

En bref, c'est une saga à lire. Ce deuxième tome montre tout le potentiel de l'histoire et j'ai hâte de découvrir la suite.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/05/outlander-tome-2-le-talisman-de-diana.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 10-05
J'étais vraiment curieuse de lire ce dernier tome. Déjà parce que je voulais savoir comment toute l'histoire se terminait, même si il y a la saga Clash qui arrive. Et également parce que Asa est un personne dont on ne sait pas grand chose et qui se rajoute à tous les autres Marked Men et autant dire que cela a été une très belle lecture.

L'histoire reprend quelques semaines après la fin de l'épilogue de Rowdy. Royal est en arrêt de travail après que des coups de feux aient été échangés et que son meilleur ami et collègue ait été blessé gravement. Elle essaie d'oublier en cherchant à avoir Asa dans son lit. Et lui essaie de la maintenir sur le droit chemin alors qu'il la trouve à son goût.

Royal est un personnage en perdition. Après que son meilleur ami ait été blessé, alors qu'elle n'a rien eu, elle ne cesse d'être rongée par la culpabilité. Elle se sent vraiment mal et à l'impression qu'elle n'est pas une bonne policière. Elle essaie donc d'attirer l'attention de Asa alors que ce dernier lui dit et redit que c'est une erreur de le vouloir. Autant dire que je me suis beaucoup attachée à elle parce que j'avais envie de la voir aller mieux et que dès que ça a été le cas, j'ai été heureuse pour elle.

Asa est un ancien délinquant. Il essaie de rester dans le droit chemin depuis qu'il a failli mourir, tant parce qu'il ne veut plus causer de problème à Ayden, que parce qu'il veut que Rome soit fier de lui avoir fait confiance. Pourtant, au fond il reste convaincu qu'il est un type mauvais, qu'il sera toujours un délinquant et que ce sera une lutte de tous les instants pour ne pas retourner à ses anciens travers. Il ne voit pas à quel point il a changé, alors que c'est presque flagrant. Je me suis aussi beaucoup attachée à lui, que j'ai vraiment aimé.

J'avais envie de les voir heureux tous les deux. Et plus leur relation se développait, plus ils se rendaient compte du bien qu'ils se faisaient l'un l'autre. J'ai beaucoup aimé les voir changer chacun de leur côté grâce au couple qu'ils formaient ensemble. Autant dire que j'ai dévoré leur histoire.
Finalement, alors que Asa avait toujours été en retrait par rapport aux autres Marked Men, on le voit prendre sa place au sein du groupe. Et j'ai adoré les voir tous heureux ensemble. Voir que chacun avait trouvé son bonheur.

L'écriture m'a encore une fois vraiment charmée. J'ai adoré chaque page et j'ai dévoré le roman en une seule journée. J'ai vraiment accroché. J'ai été captivé encore une fois par un Marked Men. Jay Crownover a vraiment réussi une belle saga.

En bref, une très très belle lecture pour moi, avec des personnages attachants, une saga qui se conclu merveilleusement et un univers que j'adore.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/05/marked-men-tome-6-asa-de-jay-crownover.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'avais beaucoup aimé Twilight quand j'étais ado et forcément, j'étais un peu curieuse de cette version. Mais je ne l'ai jamais acheté. Sauf que j'ai gagné la version VO à un concours. Je n'avais donc plus d'excuse pour me lancer dans la lecture.

L'histoire débute de la même façon. Beau quitte Phoenix pour que sa mère et son beau père puissent voyager et il s'installe à Forks. Il n'est pas très heureux, mais devient rapidement très curieux de la famille Cullen et notamment de Edythe avec qui il est en cours de biologie. Cette dernière agit de façon ambigu avec lui, semblant le détester, puis lui adressant la parole. Il va chercher à savoir pourquoi elle agit comme ça, et finit par trouver.

Beau est un jeune homme vraiment maladroit. Il n'est pas vraiment ravi de venir à Forks et pourtant, il va très vite faire des rencontres. Il va aussi très vite devenir curieux de Edythe Cullen. Il parait toujours un peu en dehors des autres humains. J'ai eu du mal à m'attacher ou m'identifier à lui, mais je l'ai apprécié quand même.

Edythe m'a déjà beaucoup plus plu. Elle est une vampire, très forte donc. Et pourtant, par certains aspects, elle paraît plus faible. C'est un personnage qui m'a beaucoup fait rire. Elle a une vision personnelle des choses et notamment sur la fin, je me suis attachée à elle.
Autant Beau est presque la copie conforme de Belle, autant Edythe n'est pas vraiment similaire à Edward, j'ai trouvé. Même si bien sûr, c'est les mêmes personnages. Le fait que ce soit une femme a un peu modifié ma perception.

Alors bien sûr, tout se passe presque comme dans la version originale, ce qui m'a beaucoup aidé dans ma lecture en anglais. Mais les quelques éléments qui sont modifiés m'ont plu. Et notamment, j'ai apprécié la fin. Je l'ai dévoré rapidement, en enchaînant les derniers chapitres. Et j'ai trouvé cette fin vraiment belle. Toutefois, elle est un peu frustrante, j'aurais voulu en savoir plus sur la suite.

J'ai par contre été perturbée par toute cette inversion des genres dans ce roman. Je n'arrivais pas à me détacher des personnages originaux et j'étais sans cesse en train de réfléchir à qui était qui dans chaque version, ce qui a quelque peu gêné ma lecture.
Cependant, j'ai beaucoup aimé me replonger dans un univers que j'ai adoré et cela m'a donné envie de relire toute la saga originale.

En bref, j'ai passé un moment de lecture sympathique, je suis contente d'avoir lu cette version, même si je préfère Edward et Bella, of course.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/05/a-la-vie-la-mort-de-stephenie-meyer.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'avais acheté ce roman il y a un petit moment, surtout pour le titre et la couverture que je trouvais intrigants. Et j'avais aussi déjà lu Sophie Jomain avec Les Etoiles de Noss Head donc j'étais curieuse. Et autant dire que j'ai passé un très bon moment en compagnie de ce premier tome.

L'histoire est celle de Felicity, une jeune femme qui travaille dans une boutique de chocolat et vit dans la maison de sa mère, seule. Elle est plutôt indépendante et ne se laisse pas marché sur les pieds. Un soir elle se laisse entrainer par une amie, Daphnée, dans un bar de Londres et elle se réveille le lendemain matin, une morsure sur la cuisse, sans aucun souvenir de la soirée. Furieuse de s'être fait mordue par un vampire, elle rentre chez elle. Mais elle va se retrouver avec d'autres vampires, tout juste transformés sous les bras. Et elle va découvrir tout un univers dont elle ignorait l'existence.

Felicity est un personnage comme je les aime. Elle est indépendante, n'a pas peur d'être seule. Elle connait les vampires, mais sait qu'elle ne doit pas en parler. Elle tient à sa petite vie tranquille. Alors forcément, la morsure et toutes les conséquences, elle ne les voit pas d'un très bon oeil. D'autant plus que cela va compliqué considérablement sa vie.

La galerie de personnage et tout l'univers est vraiment sympa. J'ai beaucoup aimé. Surtout que l'auteur sait distiller les informations au fil du roman. Je n'ai pas eu l'impression d'être noyée sous un univers que je ne connaissais pas, j'ai pu l'appréhender au fil des pages. Mais autant dire qu'il est très riche et que je suis curieuse de la suite de la série.

Les aventures ne manquent pas dans ce tome. Felicity cumule un peu toutes les choses qui pourraient mal se passer et elle intrigue surtout beaucoup par ses capacités surnaturelles. Au milieu d'un univers dont elle ne connait rien, et pour qui elle n'est qu'une humaine, elle n'a pourtant pas peur de faire entendre sa voix. Et autant dire que cela donne des dialogues vraiment sympa, parfois à mourir de rire.

J'ai franchement passé un bon moment, avec les pages qui défilent rapidement. J'ai trouvé l'histoire amusante, très rafraîchissante, par rapport à ce que j'ai déjà pu lire. L'écriture de l'auteur est très fluide. J'ai beaucoup aimé. Et le rythme du roman donne toujours envie d'en savoir plus.

En bref, un univers intéressant, une héroïne absolument géniale, ce fut une très belle lecture pour moi.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/05/felicity-atcock-tome-1-les-anges.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ayant beaucoup aimé le premier tome de cette saga, j'étais curieuse de lire le deuxième et de découvrir une nouvelle histoire. Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre avec ce tome deux, mais j'ai été surprise.

L'histoire est celle de Nicola, une jeune mère célibataire qui doit se débrouiller dans la vie sans aide. Or, quand elle apprend qu'elle est licenciée, elle ne sait pas comment elle va pouvoir continuer de payer son loyer dans le quartier le plus pauvre de la ville de San Francisco. Bram, le frère de Linden, marié avec Steph, va alors lui proposer de la loger dans un des appartements de l'immeuble dont il est propriétaire. Elle ne sait pas si elle doit accepter, parce qu'elle a peur de Bram, un coureur de jupon invétéré.

L'histoire trouve le parfait équilibre entre la vie familiale et professionnelle de Nicola qui se complique dans le début du tome et l'histoire qu'elle commence à vivre avec Bram. Tout était vraiment ben rythmé dans le roman, et cela m'a accroché dès le début du roman, jusqu'à la fin.

Nicola est une jeune mère célibataire. Le père les a abandonné peu après la naissance de Ava. Elle est très forte, elle fait tout ce qu'elle peut pour offrir une vie décente à sa fille et je trouve qu'elle est vraiment admirable, vu sa situation. Rien n'est facile pour elle, mais elle est prête à se battre pour sa fille et j'ai beaucoup aimé. Pour autant, elle est une "Reine de Glace" comme dit Bram. Elle n'est pas prête à lui tomber dans les bras parce qu'elle l'intéresse. J'ai beaucoup aimé cette forte personnalité.

Bram a longtemps été un coureur de jupon, dépensant l'argent familial sans jamais se remettre en question. Raison pour laquelle il essaie de changer sans le crier à la face du monde. Il sait très bien que personne ne le croira. Je l'ai trouvé vraiment lucide, et j'aime beaucoup la personne qu'il est devenu, à vouloir aider les plus démunis. En tout cas, quand il est avec Nicola, il peut être lui même et j'aime beaucoup ce Bram, un peu bad boy, un peu gentleman.

La fin est vraiment adorable et toute mignonne, comme on pouvait s'y attendre. Mais je l'ai quand même beaucoup aimé, et elle m'a fait sourire.
Pour autant, ce n'est pas un coup de coeur. Même si j'ai beaucoup aimé les personnages et voir leur histoire évoluer, je suis restée un peu en retrait dans le roman. Mais cela reste quand même une belle découverte.

L'écriture de l'auteure se lit vraiment facilement. Les pages ont défilées à toute vitesse et j'ai rapidement été à la fin du roman. J'ai été prise dans cette histoire.

En bref, un roman vraiment sympa, sans prise de tête, qui permet de se détendre.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/05/loffre-de-karina-halle.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Je me suis lancée dans la lecture de ce deuxième tome avec curiosité. Si je n'avais pas accroché à l'histoire de Cally et Will dans le tome 3, j'étais quand même impatiente de les retrouver sept ans plus tard.

L'histoire débute alors que Cally revient à New Hope après la mort de sa mère. Elle veut laisser ses deux petites soeurs chez son père et aimerait plus que tout éviter Will qu'elle a quitté le jour du bal de promo. Et forcément, elle tombe sur lui. Il est toujours amoureux et veut reprendre une relation, ce qu'elle fuit parce qu'elle doit repartir vivre à Vegas. Donc forcément tout est compliqué entre eux.

J'ai beaucoup aimé Cally, encore plus que dans le tome 3. Elle a eu une vie vraiment affreuse, entre une mère toxico et un père absent, elle a du prendre en charge la vie de sa famille et trouver un moyen de payer les factures. Alors même si elle aime Will, elle ne veut pas lui imposer la vie terrible qu'elle a vécu à partir de ses seize ans et essaie de le tenir à l'écart. Mais en même temps elle a besoin de lui, notamment pour l'aider avec son père fauché qui doit accueillir ses deux soeurs. Autant dire que je me suis beaucoup attachée à elle, ayant parfois peur des choix qu'elle allait faire. J'étais vraiment heureuse à la fin de l'histoire.

Will, que je détestais dans le premier tome et qui m'avait laissé indifférente dans le troisième m'a enfin paru un peu mieux. Il est prêt à tout pour la femme qu'il aime, et franchement, je trouve cela admirable. Il doit pourtant composer avec une grand mère qui essaie de le caser avec la petite fille d'une de ses amies qui est loin d'être un ange. Donc forcément, le voir en vrai prince charmant m'a plu.

L'histoire est rythmée, il ne se passe pas un chapitre sans un événement. Et franchement j'ai passé un bon moment. Pas la lecture de l'année, mais une romance qui m'a permis de m'évader.
La fin est évidente et pourtant, je la trouve vraiment trop mignonne. Et j'ai été contente de les voir ainsi, heureux et libres.

L'écriture de l'auteur est fluide, les pages défilent rapidement, sans que je m'en soit rendu compte et j'ai beaucoup aimé.

En bref, une romance sympa, qui permet de passer un bon moment.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/04/unbreak-me-tome-2-si-seulement-de-lexi.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'ai décidé de lire ce tome 3 avant le 2, notamment pour des raisons de chronologie puisqu'il s'agit d'un prequel de l'histoire. Et je sors de ma lecture quelque peu frustrée.

L'histoire est celle de deux jeunes ados, encore au lycée. Will sauve Cally, un soir et ils finissent par apprendre à se connaitre et ils tombent amoureux l'un de l'autre. Pourtant rien n'était gagné dans leur histoire puisqu'ils sont vraiment différents.

Cally vient d'une famille qui a quelques problèmes. Notamment une mère droguée et un père absent. Elle doit s'occuper de ses soeurs. Elle est très discrète. Mais finalement, dans ce petit tome, son histoire triste n'est pas vraiment exploitée. Pour autant, je l'ai appréciée, parce qu'elle ne vit pas des choses faciles.

William, que j'avais détesté dans le tome 1, est un jeune orphelin, très riche. Il est poussé à sortir avec des personnes de son milieu social et pourtant, il s'intéresse à Cally et saute sur le premier prétexte pour apprendre à mieux la connaitre. Autant dire qu'il est parfait dans ce tome comme petit ami. Mais même s'il se comporte comme un prince, il m'a un peu laissée indifférente.

J'ai traversé ce roman sans vraiment ressentir quoi que ce soit. Ce qui est plutôt frustrant. Je ne me suis pas attachée aux personnages du tout. Pourtant, je vais enchaîner ma lecture avec le tome 2 parce que la fin me laisse un goût d'inachevé.

L'écriture de l'auteur se lit rapidement. Pourtant, je trouve dommage, alors qu'elle a créé un univers aussi triste, qu'elle l'utilise finalement aussi peu... Mais comme je n'ai pas lu le tome 2, peut être qu'elle s'en sert beaucoup plus dans celui ci.

En bref, j'ai appris à connaitre les personnages quand ils étaient au lycée, et je suis curieuse de lire la suite de leur histoire mais pour autant, ils m'ont laissé un peu indifférente. J'espère m'attacher à eux dans le tome 2.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/04/unbreak-me-tome-3-reves-voles-de-lexi.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'avais hâte de me lancer dans la lecture de ce troisième tome. Et franchement, ce fut une magnifique lecture et un immense coup de coeur ♥

L'histoire reprend à la fin du deuxième tome. Kiera et Kellan viennent juste de se 'marier' et leur histoire est solide. Une nouvelle vie s'organise pour eux deux maintenant que Kiera a terminé la fac. Et ils vont enfin pouvoir se retrouver ensemble à chaque moment. Cependant, tout n'est pas simple puisque Kellan découvre le monde sur star système qui est loin de lui convenir. Le succès du groupe entraine un certain nombre de complication que le couple va se retrouver à devoir gérer.

Je dois dire que, autant Kiera m'avait agacé dans le tome 2 parce que j'avais l'impression qu'elle n'avait rien appris des aventures du premier, autant j'ai été bluffé par son comportement dans ce troisième tome. Elle soutient Kellan tant qu'elle peut, elle est toujours là pour lui et elle l'encourage à faire des choses qui l'auraient rendue folle auparavant. J'ai été étonnée de ces preuves de maturité et franchement, j'ai vraiment adoré la voir comme ça Je l'admire presque parce qu'elle accepte certaines choses vraiment douloureuses. Autant dire que cette Kiera m'a beaucoup plu.

Kellan aime la musique par dessus tout, pas spécialement le succès. Alors quand il se retrouve embrigadé dans des combines pour faire plus de vente autant dire qu'il n'est pas très motivé. On le sent vraiment mal à l'aise d'observer et e participer à tout ça. Et en même temps, il ne veut pas priver ses amis de la chance qu'ils ont. Autant dire que j'avais envie d'entrer dans le roman pour lui dire que tout allait bien se passer. Bref, j'ai adoré Kellan, qui reste un magnifique BookBoyFriend ♥

La dynamique du couple, qui a enfin appris de ses erreurs et ne se ment plus, m'a beaucoup plu. Ils sont solides ensemble et leur histoire va pouvoir durer. D'autant qu'ils sont entouré d'amis proches, notamment le groupe pendant tout le roman et qu'on voit à quel point ils sont tous prêts à se soutenir dans les épreuves.
J'ai adoré les voir évoluer dans un monde qu'il ne connaisse pas. J'ai surtout adoré voir la fin, qui est tellement adorable pour Kiera et Kellan, mais aussi pour tous les autres personnages. Et maintenant je suis vraiment curieuse de lire le tome du point de vue de Kellan ^^

L'écriture de l'auteur m'a encore une fois rendu vraiment accro à cette romance, je ne lâchais plus le livre. Elle est facile à lire et descriptive. J'ai d'ailleurs adoré l'ambiance des concerts.

En bref, un immense coup de coeur pour ce roman ♥ Le meilleur des trois à mes yeux. J'ai adoré l'univers, les personnages et tout ce qu'il se passe. J'ai hâte de lire le 4.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/04/thoughtless-tome-3-intrepide-de-sc.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 22-04
J'ai profité d'une vente privée pour m'offrir les trois tomes de la saga et j'étais super curieuse de voir ce que cela donnait. Et je dois dire que je n'ai pas été déçue du tout par ce roman.

L'histoire débute alors que Maggie, après un an d'absence, revient dans sa ville d'origine. Elle doit assister au mariage de sa soeur avec l'homme qu'elle a planté deux jours avant leur propre mariage, Will. Autant dire que la situation n'est pas simple. Surtout quand un troisième homme arrive en la personne d'Asher, qui semble beaucoup s'intéresser à Maggie.

Maggie est une jeune femme assez solitaire. Elle est revenu pour être demoiselle d'honneur au mariage de sa soeur avec son ex fiancé. Et on sent tout de suite qu'elle cache beaucoup de choses... Quand tout se dévoile au fil du roman, je me suis rendue compte que c'est une jeune étudiante vraiment forte. Elle a un passé qui influence tout son comportement et pourtant, au contact d'Asher, elle va commencer à évoluer. J'ai beaucoup aimer la voir s'ouvrir.

Asher est une ex rock star. Lui non plus n'a pas un passé très simple. Il est en liberté conditionnelle et doit faire très attention à son comportement pour ne pas se retrouver derrière les barreaux. Il ne connait pas Maggie et pourtant, dès les premières secondes de leur rencontre, il se porte à son secours. Et je dois dire que je l'ai beaucoup aimé. Un nouveau BookBoyFriend. Il est attentionné, il fait tout pour que Maggie lui parle, mais sans la brusquer. Et surtout, il ne la laisse pas retomber dans ses comportements habituels.

Will est aussi important dans cette histoire, même si c'est un crétin. Il est accro à Maggie et dès qu'elle revient, il veut recommencer quelque chose avec elle. Il veut la réparer. Et même s'il l'a toujours protégé, il ne voit pas tout ce qu'elle cache. Je dois dire que entre le fait qu'il soit sur le point d'épouser la soeur de Maggie et le fait qu'il soit aussi peu intéressé par la véritable Maggie, il m'a un peu agacé.

Le roman est rédigé selon un triple point de vue. Cela m'a un peu perturbé au départ, mais ensuite je me suis très vite habituée. Cela permet d'en savoir beaucoup plus sur l'histoire. Le fait que ce soit une sorte de trio amoureux ne m'a pas embêté, surtout parce que Maggie ne joue pas vraiment sur les deux tableaux, elle essaie juste de s'en sortir.
Je me suis laissée bercer par cette histoire que j'ai dévoré rapidement. Je l'ai trouvé vraiment géniale.

L'écriture de l'auteur permet de comprendre chaque personnage. Elle est très facile à lire et les pages ont défilé à toute allure sans que je m'en rende compte. Cela a été une belle lecture aussi de ce point de vue et je suis contente d'avoir encore quatre romans de Lexi Ryan dans ma PAL ^^

En bref, j'ai passé un bon moment entre des personnages auxquels je me suis beaucoup attaché et un univers vraiment sympa. C'est une très belle découverte.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/04/unbreak-me-tome-1-de-lexi-ryan.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0