Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par MelieGrey

Extraits de livres par MelieGrey

Commentaires de livres appréciés par MelieGrey

Extraits de livres appréciés par MelieGrey

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Un roman que j'attendais avec impatience de pouvoir lire et j'ai été ravie de le découvrir. Je suis toujours autant accro à l'univers de JR Ward et à ses vampires.

L'histoire reprend deux mois après la fin du tome 14 de la Confrérie de la Dague Noire. On retrouve les jeunes recrues, qui continuent de s'entrainer dur pour pouvoir participer ensuite à la guerre. Et on retrouve également Rhage et Mary qui continue de s'adapter à leur vie de jeunes parents avec la petite Bitty.
On suit donc à la fois les problèmes que rencontre le frère et sa Shellane, mais aussi Axe, une jeune recrue qui n'a plus rien dans la vie et qui va rencontrer une jeune femme, Elise, appartenant à la glymera.
J'ai beaucoup apprécié l'enchainement de ce roman, qui m'a une fois de plus rendue vraiment accro.

On a donc d'un côté Axe et Elise. Elise est une jeune femme de la glymera qui fait tout pour fuir sa vie de vampire. Elle est lassée des convenances appartenant aux familles 'nobles' et veut seulement vivre une vie de jeune adulte. Elle est pleine de colère contre son père qui refuse de lui parler de la mort de sa cousine. Elle va alors rencontrer Axe, qui sera son garde du corps. Elle n'en veut pas vraiment, mais c'est la condition que pose son père pour qu'elle puisse continuer de sortir... Axe est un jeune recru de la Confrérie, il est prêt à tout pour se battre et avoir un but dans la vie parce qu'il n'a plus rien depuis qu'il a perdu son père. Il est pauvre mais tente de maintenir les apparences. S'il va très vite ressentir de l'attirance pour Elise, il va aussi tout faire pour éviter d'être avec elle.
Leur histoire est vraiment classique et sans doute légèrement sous exploitée. J'aurais apprécié en savoir plus, j'ai l'impression que l'auteur est restée très en surface...

En même temps, cela se comprend puisque de l'autre côté, si Mary et Rhage ont lancé la procédure d'adoption de Bitty, il faut encore attendre quelques mois avant que les choses ne soient consolidées. Et quand un homme se présente à la maison d'audience du roi en indiquant être son oncle, tout vacille dans l'univers de cette nouvelle famille. Et pour le coup, toute cette dimension quasi tragique, en tout cas, vraiment triste, j'aurais vraiment apprécié la lire dans le tome 14 de la Confrérie. Mais cela n'empêche pas que j'ai dévoré avec impatience toute cette partie de l'histoire, pour savoir comment les choses allaient évoluer.
Surtout, comment ne pas avoir le coeur serré pour Mary et pour Rhage, qui commençaient à croire à leur vrai bonheur... Bref, j'ai quand même adoré cette dimension de l'histoire.

L'écriture de l'auteur est toujours aussi prenante. Je suis toujours accro à la totalité de l'univers, je suis totalement fan. Et j'ai beaucoup aimé ce tome, qui fait passer énormément d'émotions au fil des pages. J'ai dévoré ce roman et j'ai été totalement fan de chaque passage.

En bref, malgré une histoire principale un peu sous-exploitée, j'ai quand même apprécié cette histoire et je suis impatiente de découvrir la suite de l'univers.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/10/lheritage-de-la-dague-noire-tome-2.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un roman que j'ai acheté un peu au hasard, curieuse de découvrir une New Romance française. D'autant plus qu'une fois acheté, le résumé me tentait plutôt pas mal. Et je ressors de ma lecture perplexe. J'ai beaucoup aimé certains passages et dans le même temps, je n'ai pas toujours été à l'aise avec ma lecture.
Il est nécessaire de préciser que ce roman ne conviendra pas à tout le monde, les scènes peuvent choquer les plus jeunes, il s'agit d'un roman érotique.

L'histoire débute alors qu'Elisabeth commence un stage très important à Azur Matin. Elle sort tout juste de l'école de journalisme et elle veut tenter de gagner une bourse qui lui permettrait de partir aux USA pendant un an. Elle va se retrouve en concurrence avec un journaliste travaillant déjà au journal, Alexander Welles. Il parait insupportablement arrogant à notre héroïne, et elle le déteste. Sauf qu'il va découvrir quelque chose qui pourrait mettre en l'air toute la carrière d'Elizabeth. Il va alors la soumettre à un chantage assez éhonté : il lui propose de passer une nuit avec elle, sans quoi il la dénoncera à Perdini, ce qui provoquera sa chute.
L'intrigue est vraiment très intéressante. On se retrouve avec deux héros qui sont en concurrence pour une bourse et sur tous les concurrents, ils savent bien que tout va se jouer entre eux deux. Dans le même temps, et malgré cette concurrence, une relation intime va se développer. C'est une dualité que l'auteur exploite de façon vraiment magistrale puisque aucune partie de l'intrigue ne prend le dessus sur l'autre.

Elizabeth est une jeune femme très ambitieuse qui veut devenir une grande journaliste. Son objectif c'est la bourse Perdini depuis qu'elle la découverte. Mais dans le même temps, elle va découvrir, par hasard, un réseau de rencontre érotiques, sur lequel elle va faire la connaissance de LondonAngel. Elle va découvrir tout un monde de soumission qu'elle ignorait jusqu'à présent. Quand elle va se retrouvée soumise au chantage de Lex, elle va apprendre à s'abandonner dans ses bras et à subir sa domination. Elle est très ouverte et j'ai beaucoup aimé cette partie de sa personnalité. Surtout, malgré son ambition, son travail toujours parfait ou presque (dixit son responsable de stage), par rapport à la bourse, elle craint Lex parce qu'elle sait qu'il est tout aussi compétent qu'elle. Pourtant, elle arrive très bien à dissocier leur relation professionnelle et leur concurrence de ce qu'ils font en dehors. Bref, un personnage que j'ai apprécié, même si pour le coup, vers la fin elle m'a fait un petit truc qui m'a vraiment dérangé...

Quant à Lex, je suis plus mitigée sur ce personnage. Déjà il est très secret et il se comporte plus ou moins comme un vrai c*nnard. Mais quand on va voir un peu plus loin, on trouve un homme qui peut être attentif à sa partenaire, qui sait ce dont elle a besoin, même si parfois il est quand même plutôt rude (une partie qui m'a parfois un peu gênée, surtout au départ en fait). Alors que Beth se livre totalement à lui (ou du moins c'est l'impression qu'elle donne), lui garde tout pour lui et j'ai l'impression de ne pas le connaitre. J'ai donc eu un peu de mal avec Alexander, qui me laisse un goût amer avec la fin de ce premier tome.

A oui, parce qu'il faut aussi qu'on parle de cette fin. Je la sentais arriver, mais j'étais loin de m'imaginer un truc pareil... Et je suis trop frustrée de devoir attendre encore un mois avant de pouvoir lire la saison 2 !
A la fin de ma lecture, et malgré tout ce qu'il se passe au fil du roman (parce que, soyons clair, les péripéties s'enchaînent plutôt bien et je n'ai pas eu de moment d'ennui dans le roman), il me reste tellement de questions en suspends.

L'auteur maitrise parfaitement son sujet puisque les émotions sont présentes à chaque page. Tout dans la relation Beth/Lex est intense : leur concurrence, leurs pratiques au lit, leurs nuits ensembles... Je suis passée par toute une palette d'émotions. Et la fin est en apothéose avec énormément de tristesse et de colère pour moi. Cela ne m'empêche pas de vouloir lire la suite, pour savoir de quelle manière les choses vont évoluer. Et je suis donc hyper impatiente de découvrir la suite.

En bref, un roman mêlant beaucoup d'émotions que j'ai apprécié dans l'ensemble, même si j'ai eu du mal avec Alexander qui m'a rendu mal à l'aise par certains côtés. Je découvrirais la suite avec plaisir.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/10/les-trois-talents-saison-1-le-conteur.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 15-10
Un roman que j'attendais avec impatience depuis que j'avais terminé le premier tome. J'étais très curieuse de voir comment les choses allaient évoluer entre Rachel et Malcolm.

L'histoire reprend exactement où elle s'est terminée. Rachel est arrivée à M4 pour un entretien avec Malcolm. Elle ne l'a pas vu depuis que l'article sur lui est sorti et elle pleine d'espoir, elle attend un signe de lui. Sauf que Malcolm l'a fait venir avant tout pour lui proposer un travail dans son entreprise en tant que journaliste. On va donc voir nos deux héros s'affronter autour de cette proposition. Entre Rachel qui veut tout faire pour que Saint est confiance en lui et lui qui essaie de faire abstraction de son histoire avec Rachel.
Je dois bien avouer que j'étais impatiente de me replonger dans cette histoire et j'ai été séduite par ce roman qui reste sur la même ligne tout le long et qui m'a rendu accro.

On a donc Rachel, qui est prête à tout pour se faire pardonner par Saint. Elle veut refuser le poste que Saint lui propose parce qu'elle est pleine d'espoir et surtout elle ne pourrait pas travailler sous ses ordres avec tout ce qu'elle ressent pour lui. Elle sait qu'elle a fait une erreur, qu'elle assume et je dois bien avouer que j'ai adoré ce personnage, même si elle m'a parfois fait mal au coeur avec tout son espoir, j'avais trop peur qu'elle soit déçue...

Et on a Saint, qui déteste le mensonge, qui ne veut pas pardonner à Rachel. Pourtant, il l'apprécie, elle n'est pas n'importe quelle fille pour lui. Donc forcément c'est difficile. Et je dois avouer que c'est frustrant de ne pas savoir ce qu'il ressent véritablement. Pour autant, le personnage est juste parfait et c'est mon nouveau #BookBoyFriend. Il est protecteur mais laisse son indépendance à Rachel, il n'aime pas qu'on lui dise non et dans le même temps ne la contraint jamais à faire quelque chose qu'elle ne veut pas. Bref, juste un parfait petit ami ^^

L'histoire reste sur la même ligne tout le long, leur relation avance lentement et c'est un peu frustrant mais en même temps vraiment criant de vérité. J'ai adoré ce deuxième tome même si ce n'est pas un coup de coeur. J'ai passé un super moment. Le style de Katy Evans est toujours aussi prenant avec des personnages et des histoires intenses. Ce second tome est donc largement à la hauteur.

En bref, un très bon deuxième tome, intense et avec une histoire magnifique.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/10/malcolm-1-de-katy-evans.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 14-10
un roman que j'étais super curieuse de découvrir, notamment à cause de l'univers d'Hollywood mais aussi parce que j'avais trouvé Black Lies sympa et que je voulais en découvrir plus sur l'auteur. Et autant dire tout de suite que je me sens flouée dans ma lecture....

L'histoire est celle d'une petite ville : Quincy. Une ville pleine de millionnaires qui y vivent. Un acteur très connu va découvrir l'histoire de la ville et décide alors de tourner un film sur l'histoire de ses habitants. C'est ainsi que Cole Masten va écrire un scénario et va vouloir tourner son film à Quincy même. Il va rencontrer Summer, une habitante de cette ville, qui vit en marge. Elle va vouloir se faire embaucher par l'acteur, ou du moins sur le tournage du film pour gagner un peu d'argent et quitter Quincy.
Et en vrai genre tout le scénario du roman était parfait pour faire une super histoire. Sauf que c'est lent...

Summer est une jeune femme qui a plus ou moins été rejetée par tout Quincy après un évènement (dont on n'apprend le fin mot que dans les dernières pages, ce qui m'a vraiment frustrée et agacée). Elle est forte, elle n'a pas peur de dire ce qu'elle pense, surtout à Cole d'ailleurs. C'est amusant de la voir se rebeller à chaque fois qu'il dit quelques chose, rafraîchissant qu'elle ne se prosterne pas à ses pieds parce que c'est une super star.

Cole Masten se retrouve en plein divorce. Sa femme le trompe et il l'apprend par hasard. Alors Quincy peut apparaitre comme une porte de sortie pour lui. Cela lui donne un but alors que sa vie s'écroule. Et il va en plus se retrouver face à Summer, qui l'envoie sur les roses. C'est vraiment drôle de le voir tomber de son piédestal, devoir se débrouiller tout seul pour vivre, sans aucun assistant. J'étais un peu triste pour lui à cause de son divorce parce qu'il pensait vraiment sa femme parfaite alors qu'en fait elle est tout l'inverse...

Et je peux pas dire que foncièrement c'est un mauvais roman. Il se lit bien, les chapitres s'enchainent vite. Mais y a pas d'histoire d'amour en fait... C'est tellement long entre eux deux. Ils se détestent vraiment, genre même pas un semblant de relation amour/haine, non ils se détestent. Et dans les cinquante dernières pages tout change et on passe dans le monde des bisounours. Alors bon, je me sens flouée parce que je voulais lire une belle histoire avec une relation qui se construit et tout ça. Et à la place j'ai juste deux personnages qui vivent l'un à côté de l'autre mais c'est tout... Et c'est mais TELLEMENT frustrant...
En plus de cela, les points de vues entre les chapitres changent tout le temps et ça m'a un peu perturbé et également le fait qu'on voyage dans le temps, un coup on est six mois plus tôt, puis on revient à l'instant présent, mais sans que cela soit mentionné nul part... Bref vraiment perturbant :/

Pour le reste, je me suis quand même bien amusée à voir Summer et Cole se détester, se balancer des vacheries. A voir Summer être blessée, touchée quand Cole était vraiment un c*nnard. Et voir Cole changer de personnalité et ne plus être cette star de cinéma insupportable qu'il est au début, cela aussi m'a plu. Mais ce n'est pas une romance à mes yeux...

En bref, je suis déçue par l'intrigue et par l"histoire d'amour, même si je me suis bien marrée à lire ce roman.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/10/hollywood-dirt-de-alessandra-torre.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 12-10
Un roman que j'ai eu la chance de recevoir grâce au site SimplementPro que je remercie. Quand j'ai demandé à recevoir ce roman je ne savais pas trop à quoi m'attendre au vue du résumé. Et après avoir lu quelques pages, j'ai compris que cette romance mêlé de drame pouvait totalement me convenir, tablant pile dans mes goûts de lecture.

L'histoire est celle de Flora, une jeune femme de vingt et un an qui a vécu un drame particulièrement atroce il y a quelques années. Depuis, elle se terre dans la maison familiale, refusant tout contact avec d'autres personnes. Jusqu'à ce qu'entre dans sa vie une nouvelle psy qui va la pousser un peu et la forcer à réfléchir mais également qu'elle soit contrainte, pour obligations professionnelles de rencontrer l'un des clients de l'entreprise familiale.
Partant de là, c'est un schéma assez classique de romance qui se met en place, et qui comporte malgré tout quelques originalités qui m'ont fait apprécier le roman.

Flora est une jeune femme atteinte d'une maladie grave et potentiellement mortelle. Elle refuse de sortir de chez elle, elle est très faible. Et pourtant entre la rencontre de la psy et la rencontre de Justin, le fameux client, elle va très rapidement évoluer. Elle va commencer à sortir, à s'amuser. Même si la maladie reste toujours présente et n'est pas toujours tendre avec elle. Malgré tout ce qu'elle a vécu de dramatique, elle reste un personnage parfois enfantin par ses réactions, ce que j'ai compris parce qu'elle a plus ou moins arrêté de vivre à dix huit ans. C'est un personnage complexe comme je les apprécie.

De l'autre côté on a donc Justin, le client insensible, qui semble au départ ne pas comprendre pourquoi il a autant de mal à joindre Flora. Et puis, quand il va la rencontrer, et apprendre à la connaitre, il va avoir un vrai coup de foudre pour elle. Justin a un passé un peu trouble et une histoire familiale triste mais il est heureux dans son travail et complètement amoureux de Flora. Il est très compréhensif, très présent et attentif. Bref, le parfait petit ami malgré quelques réactions épidermiques quand il vit des événements compliqués...

Les péripéties s'enchainent vraiment rapidement et d'ailleurs elles sont hyper nombreuses. J'ai trouvé vraiment beaucoup de rebondissements au fil des pages, ce qui rend plutôt accro parce qu'on veut sans cesse en savoir plus sur l'histoire et ce qu'il va se passer. Et c'est plutôt pas mal parce que j'ai rencontré deux problèmes majeurs dans ma lecture. Le premier c'est que le texte n'est pas justifié. Et je trouve que ça fatigue beaucoup les yeux donc j'ai tendance à ne pas pouvoir lire beaucoup à la suite. Mais comme j'étais prise dans l'histoire, j'ai rapidement fait fi de ce petit défaut. Le second c'est l'absence de descriptions. Vous commencez à me connaitre, j'adore les récits avec beaucoup de descriptions qui permettent de se plonger dans la psychologie du ou des personnages, de les comprendre. Sauf qu'ici, l'auteur rédige un récit qui repose exclusivement sur des dialogues ou presque et c'est vraiment frustrant. D'autant plus que dans les derniers chapitres, elle insère des descriptions qui sont pas mal du tout et que j'ai tout simplement adoré.
Surtout, la fin (hors épilogue) m'a totalement plu. Je trouve cette fin parfaite même si ce n'est pas du tout celle que j'attendais pendant ma lecture.

En bref, malgré des textes non justifiés et un manque de description, ce roman a du potentiel et j'ai trouvé l'intrigue très dense et prenante.


>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/10/ne-mapprochez-pas-de-emilie-achin.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un roman que j'étais curieuse de découvrir, mais autant dire que je ne m'attendais pas du tout à ça et surtout, je ne m'attendais pas à tomber aussi accro de cette histoire !
Bref vous l'aurez compris, j'ai carrément accroché

L'histoire débute avec un enlèvement. Taryn se retrouve dans une chambre sans aucun souvenir. Et c'est là qu'entre en jeu Trey Coleman, l'Alpha de la Meute du Phénix. Il lui propose de passer un accord : ils vont faire semblant de s'unir. Cela permettrait à Taryn d'éviter l'union que prévoit son père avec un loup vraiment pas recommandable, et à Trey d'obtenir une alliance avec la Meute originaire de Taryn.
Bon en vrai, déjà juste ça, j'étais conquise par l'intrigue, mais on rajoute toutes les péripéties et les émotions et ça a carrément marché avec moi ^^

D'un côté on a donc Taryn. C'était le personnage que j'étais sûre d'apprécier. Elle est comme j'adore : sarcastique au possible, refuse de se soumettre et se fiche de tout et de tout le monde. Sur ces bases là, on rajoute qu'elle est vraiment forte, qu'elle a vécu des choses affreuses dans sa vie. Et pourtant, malgré sa force, elle est une louve latente, ce qui est vu comme une faiblesse par les autres loups parce qu'elle ne peut pas se transformer. Elle est combative et prête à tout pour éviter l'union que son père veut la voir conclure avec Roscoe. Consacrons ici quelques lignes à Roscoes, un loup imbuvable, dominateur qui se sert des femmes. Face au tempérant explosif de Taryn, il n'avait aucune chance. Surtout qu'elle était prête à tout pour éviter cette union.

De l'autre côté on a Trey. Un loup Alpha qui dirige une meute depuis ses quatorze ans. Il a eu une enfance terrible, et depuis c'est un solitaire. Il s'est coupé de ses émotions et quand il fait cette proposition à Taryn il n'envisage pas du tout que cela aie un impact sur lui. Il pense qu'elle va rester trois mois, faire semblant d'être unie à lui et qu'elle partira sans qu'il ne ressente quoi que ce soit. Pourtant, dès le début de la mise en scène, on sent bien, surtout avec le loup de Trey que tout ne sera pas si simple. Il devient possessif et dominateur. J'ai adoré cette partie de sa personnalité, mais surtout parce que Taryn a le répondant suffisant pour l'envoyer dans les choux. Mais bon, il faut bien avouer que Trey pourrait bien être mon nouveau #BookBoyFriend ^^

L'histoire est... Bah le roman fait cinq cent pages, il m'a fallu moins de vingt quatre heures pour le dévorer, je crois que ça parle de soit même en fait ^^. Tout est hyper intense, les scènes de bagarre, les scènes de tristesse etc. J'ai juste adoré chaque page, j'ai ressentis tellement de choses : de la tristesse, de la joie, j'ai ris aussi beaucoup. Je me suis éclatée tout du long de ma lecture. L'écriture de l'auteur est descriptive, elle m'a totalement happée dans son univers et je suis tellement curieuse de découvrir la suite de la saga !

En bref, un univers que j'apprécie beaucoup, deux personnages intenses que j'ai adoré, je ne peux que recommander ce roman.


>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/10/la-meute-du-phenix-tome-1-trey-coleman.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 09-10
Un roman que j'ai acheté le lendemain de sa sortie et que j'étais hyper impatiente de découvrir et autant dire que je n'ai pas été déçue du tout par cette lecture.

On découvre ici l'histoire de Cooper, un associé d'un cabinet d'architecte. Il travaille d'arrache pied et connait de nombreux succès professionnels. Un soir, lors d'une soirée où il sort prendre l'air, il rencontre Julianne sur le toit d'un hôtel. Ils vont alors commencer à parler ensemble et bien s'entendre. Ils vont alors laisser le hasard décider de l'évolution de leur relation puisqu'ils se quittent sans se donner de moyen de se revoir.
L'histoire de départ me plaisait déjà beaucoup, mais rajouter cette part de hasard, et il ne m'en fallait pas plus pour être totalement addict à cette romance.

Julianne est un personnage qui m'a beaucoup touché. Elle semble vivre dans son imagination, par le biais de rendez vous imaginaires. Elle se laisser porter par sa vie, elle choisit de laisser le hasard guider sa relation avec Cooper, puisque c'est vraiment une pure coïncidence s'ils se croisent trois fois. En en apprenant plus sur elle, comment ne pas aimer d'autant plus ce personnage qui souffre, qui lutte pour rester en vie ? Bref, un personnage que j'ai vraiment apprécié dès le début où elle m'a fait rire, jusqu'à la toute fin du roman.

Cooper est un homme brisé. Il a perdu sa femme il y a huit ans et il s'est totalement replié sur sa douleur, s'enfermant dans le travail pour ne rien ressentir, laissant presque sa fille de côté. Quand il rencontre Julianne, elle est comme une bulle d'oxygène pour lui, elle lui permet de souffler un peu et de mettre sa douleur de côté. Et la seconde fois qu'il la croise par hasard, il commence à voir que sa vie n'est pas arrête et qu'il pourrait de nouveau recommencer à vivre. Cet électrochoc provient aussi de sa fille, adolescente, qui se rebelle contre lui et vient le bousculer. J'ai été touchée par Cooper dès les premières pages et il m'a donné des frissons jusqu'à la dernière.

Ce roman est avant tout une histoire de hasard, de rencontre fortuites, qui vont permettre à deux personnes profondément brisées de voir qu'elles ne sont pas seules et qu'elles peuvent continuer de vivre sans se sentir coupable. C'est aussi une magnifique rencontre entre deux âmes blessées. Tout va lentement entre Julianne et Cooper, mais c'est parce qu'ils ont besoin de réapprendre à vivre. Et l'écriture d'Emily Blaine sait comment faire ressortir les émotions. Elle m'a embarqué dans son univers et j'ai été accro quasi tout de suite à Cooper. Les descriptions, les dialogues, les personnages secondaires, tout me donnait envie de continuer à dévorer ce roman que j'ai lu en une journée ^^
Mention spéciale aux personnages secondaires que j'ai adoré, notamment Emma, l'assistante de Cooper qui m'a fait rire, Jackson et Annah qui sont trop drôle et Cécilia, une ado vraiment touchante.

En bref, une belle petite pépite que j'ai adoré découvrir et que je relirais avec plaisir.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/10/si-tu-me-le-demandais-de-emily-blaine.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un tome que j'étais super impatiente de découvrir surtout après mon immense coup de coeur pour le précédent. Mais je dois avouer que celui ci est un peu en dessous.

L'histoire reprend après la fin du premier. On retrouve notamment Jamie et Lennox, deux meilleurs amis, qui ont emménagés au camp de Connor. S'ils s'entendent si bien, c'est parce qu'ils n'ont jamais cédé à l'attirance qu'il y aurait pu y avoir entre eux. Mais, à la demande de Connor, ils vont partir à Foxworth, aider Rylan et Pike à donner des cours de combats aux habitants de cette ville. Et de fil en aiguille, ils vont finir par céder à leur attirance.
Si l'histoire était prometteuse, elle se met en place lentement entre nos deux héros, et elle se conclue bien trop vite, ce que je trouve très frustrant...

Jamie est une jeune femme qui a toujours vécu dans le monde libre. Elle sait se débrouiller seule, elle est forte et j'ai beaucoup d'admiration pour ce personnage. Surtout, elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Pour autant elle est très attachée à l'idée de l'amour, une presque romantique incurable qui veut le prince charmant, la maison et le bébé dans un monde tellement dangereux qu'elle pourrait tout perdre en un instant... Bref, c'est une dualité chez elle que j'ai beaucoup apprécié. Entre ses rêves qu'elle veut réaliser et sa conscience de tous les risques.

Lennox est un peu un cynique sur les bords. Il profite de la vie, sait qu'il peut tout perdre. Il ne veut pas se laisser atteindre. Et pourtant, en ce qui concerne Jamie, il est prêt à tout. Il veut la protéger de tous les risques. Il se comporte parfois vraiment comme un imbécile, ce qui m'a donné envie de lui remettre les idées en place. Heureusement que Jamie s'en aie chargé de temps en temps. Pour le reste c'est un personnage que j'ai apprécié mais sans plus finalement.

L'histoire maintenant, parce qu'en fait, pour moi, dans ce tome, c'est limite le plus important. La romance entre Jamie et Lennox se déroule presque secondairement... Elle Kennedy se sert beaucoup de son univers dans ce livre. Elle nous montre tous les dangers que les insurgés encourent, elle met une touche de gravité vraiment intense. D'ailleurs, on retrouve des émotions absolument tristes dans les derniers chapitres, qui m'ont fait pleurer. Surtout, elle met aussi en avant d'autres personnages, ce qui peut paraitre frustrant parce que Jamie et Lennox sont mis sur le même plan que des personnages qui devraient être secondaires... Après, ce n'était pas forcément pour me déplaire parce que mon préféré était mis en avant alors que ce n'était pas son roman ^^ Mais finalement, je ressors de ma lecture en ayant eu l'impression de découvrir un livre global sur tout l'univers et non pas l'histoire de Jamie et Lennox... J'ai beaucoup moins retrouvé l'intensité que l'auteur avait su mettre dans le premier.

Malgré tout, j'ai quand même passé un bon moment de lecture, les chapitres ont défilés rapidement, je me suis prise à l'histoire et je suis super curieuse de découvrir le prochain tome pour en savoir plus sur comment les choses vont se terminer. L'écriture de l'auteur est toujours aussi facile à lire.

En bref, un bon roman, centré sur un univers que j'apprécie, mais je suis quand même frustrée de ne pas en savoir plus sur Jamie et Lennox et leur histoire. C'est quand même une petite déception pour moi parce que ce n'était pas l'histoire que j'attendais et qu'on en est vraiment loin...

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/10/les-insurges-saison-2-addiction-de-elle.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un roman que j’avais l’intention de lire durant le #WeekEndALire. Pour ceux qui me suivent sur les réseaux, vous avez pu voir que cela n’a pas été une réussite totale. Cependant je suis ravie d’être enfin arrivée au bout et j’apprécie toujours autant cette saga même si ce tome est un peu plus lent que les précédents.

On retrouve donc Claire et Jamie, ainsi que Brianna et Roger. Tous sont encore à Fraser’s Ridge. On suit donc leurs petites aventures, au fil des mois qui passent. C’est loin d’être une vie calme et sans risque. Entre le petit Jemmy, qui cherche les ennuis, Jamie et Roger qui risquent leur vie à chaque blessure, Claire qui tente de reproduire un peu des médicaments du 20ème siècle, et surtout, les tensions qui courent et qui annonce la prochaine guerre d’Indépendance…
Bref autant dire que c’est encore un tome riche en évènements, même si dans celui-ci tout ne se précipite pas. Je n’ai pas de doute sur la suite, qui sera beaucoup rythmée.

On retrouve donc Claire et Jamie, toujours autant amoureux l’un de l’autre. Claire s’est tellement habituée à sa vie à Fraser’s Ridge, qu’il parait presque impossible de l’imaginer à notre époque. Pourtant, dans certains de ses expériences, on sent qu’elle n’est pas d’ici. Elle est toujours aussi gentille même si elle ne se gêne jamais pour dire ce qu’elle pense. Jamie quant à lui fait tout ce qu’il peut pour assurer à sa famille une vie digne de ce nom et enfin avoir une vie posée. Voilà donc deux personnages que j’adore particulièrement et que j’ai hâte de retrouver.

Brianna et Roger peinent encore à trouver tous leurs repères. Entre Jemmy qui pourrait ou non devenir une source de discorde, et leur époque qui leur manque… Surtout, ils vont traverser des épreuves absolument terribles et c’est donc loin d’être un tome évident pour eux… Pourtant, j’ai toujours un peu de mal avec Brianna par certains moments... Malgré tout ce sont aussi deux personnages que j’apprécie.

Comme je le disais, les aventures sont moins nombreuses, laissant aux personnages des temps de pauses. Pour autant tout danger n’est pas écarté et cela reste un roman vraiment dense et intense. L’écriture de l’auteur est toujours aussi captivante, descriptive. Malgré le nombre de pages, c’est un roman qui se lit vite, bien et qui reste passionnant.

En bref, un tome un peu plus calme que les précédents, qui donne envie de découvrir la suite de leurs aventures. Je suis toujours autant accro à Outlander et à l’univers créé par Diana Gabaldon.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/10/outlander-tome-5-la-croix-de-feu-de.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un roman que forcément, j'étais impatiente de découvrir. Et j'ai fini par adorer ma lecture même si je suis restée un peu à l'extérieur au départ.

On retour ici le couple Mary/Rhage, qui avait déjà fait l'objet d'un précédemment roman qui avait été un vrai coup de coeur. Sauf que leur couple ne va pas si bien que cela. Rhage ressent des choses, mais n'en parle pas. Et Mary tient Rhage à l'écart de son travail au Refuge. Forcément, même s'ils s'aiment, il y a des tensions entre eux...
A côté de cela l'intrigue générale continue d'avancer, beaucoup moins dans la politique et beaucoup plus dans les actions et je suis super curieuse de voir comment les choses vont évoluer.

Lecture un peu particulière donc parce que c'est une saga que j'adore et j'ai quand même eu un peu de mal... Il m'a fallu presque trois cent pages avant d'être totalement à fond dans ma lecture. Et je dois avouer qu'en fait, j'avais commencé le roman Pacte de sang, qui est le tome 2 du spin-off, avant de me rendre compte qu'il se situe chronologiquement après. Et ça m'a spoiler une partie essentielle de l'intrigue, raison pour laquelle j'ai eu un peu de mal, je crois.

On a donc une Mary, qui travaille au Refuge, mettant à profit ses qualités de psy et qui s'est notamment attachée à une petit Bitty qui va perdre sa mère très bientôt... Cela rappelle à Mary beaucoup de choses qu'elle a vécu et forcément, elle ne le vit pas bien. Mais elle n'en parle pas à Rhage parce qu'il affronte lui-même des problèmes. A côté de cela, on retrouve la Mary courageuse, prête à tout pour son homme et surtout inconditionnellement amoureuse de Rhage, ce qui m'a beaucoup plu.

De l'autre côté, on a Rhage qui voit Mary s'éloigner et qui dans le même temps se retrouve face à un dilemme existentiel. Cela va lui provoquer des attaques de panique. D'ailleurs c'est toujours aussi amusant de voir un frère de la Confrerie, homme (ou devrais-je dire vampire ?) fort, viril, imposant, trembler face à des problèmes comme ceux qu'il traverse. Je dis amusant, mais je devrais plutôt parler d'attendrissement. Parce que comment ne pas être attendrie par cet homme, prêt à tout pour sa femme, même à renier une chose dont il rêve pourtant un peu... Et puis comment ne pas admirer son courage face à tout cela ? Et je crois d'ailleurs qu'à la fin du roman, j'étais encore plus amoureuse de Rhage que je n'ai jamais pu l'être #BookBoyFriend.

L'histoire est toujours aussi passionnante et il y a eu des scènes tellement émouvantes que j'ai carrément adorées ♥ Une fois à fond dans le roman, j'ai dévoré chaque page à chaque instant que j'ai pu grapiller de lecture. Et je suis à nouveau pleinement conquise par cette saga. Il ne reste plus qu'à croiser les doigts pour qu'un tome 15 sorte très viiiite pour voir les choses évoluer.

Encore une fois la plume de JR Ward m'a totalement séduite. Entre descriptions, univers fantastiques, émotions, moments détentes, je ne peux qu'accrocher et attendre avec impatience d'en découvrir plus sur cet univers.

En bref, malgré un début un peu difficile, ce tome 14 a été une super lecture et j'ai adoré l'histoire.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/09/la-confrerie-de-la-dague-noire-tome-14.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un tome que j'étais super curieuse de lire, certaine de l'adorer. Et autant dire que je n'ai pas été déçue dans ma lecture et que j'ai adoré cette magnifique histoire.

Le roman débute alors que Liv, une jeune journaliste se voit confier la mission d'écrire un papier sur Vince Stone, un fighter. Elle se rend alors dans une salle où il donne un cours d'auto défense, et elle découvre alors qu'elle connait le fameux Vince. Il n'est rien d'autre que son amour d'adolescent qui n'a jamais vraiment vu le jour. Et pourtant entre eux existe une attirance, une alchimie.
Autant dire que l'histoire marche à fond avec moi. J'adore vraiment cet univers de combat en plus, je suis totalement fan de ce genre d'univers donc forcément. Et en plus Vince et Liv sont des personnages que j'ai adoré.

Liv, déjà, qui se bat pour un poste dont elle a toujours rêvé. Elle est à deux doigts de l'obtenir mais elle va devoir faire des choix. C'est un personnage profondément humain. Elle est pleine d'attention envers les personnes qu'elle aime, toujours présente et prête à tout pour eux. Je n'ai pu que l'adorer dès les premières pages. Elle est forte, capable d'encaisser un certain nombre de choses et surtout elle veut protéger Vince. Ses choix montrent à quel point elle l'aime et ce depuis toujours. Et je dois avouer que c'est un personnage qui m'a beaucoup plu.

Vince quant à lui est un fighter. Il a grandi avec une mère droguée et il a fait tout ce qu'il a pu pour s'en sortir. En même temps, il est toujours présent pour ses proches quand bien même ils l'ont déçus. C'est un homme fort, attentionné, un peu brutal parfois, mais surtout, il est droit. Et bon bah autant que vous le sachiez, c'est mon tout nouveau #BookBoyFriend. Il est protecteur, sexy, séduisant, adorable, absolument génial et je l'ai adoré aussi.

Leur histoire avance à la fois lentement et rapidement. Mais cela ne m'a pas gêné que ce soit un peu rapide, parce que l'auteur insiste sur leur rencontre alors qu'ils étaient ados et donc c'est comme s'ils reprenaient une ancienne relation. Pourtant rien n'est gagné, c'est comme si tous les éléments de l'intrigue luttaient contre leur couple.
Encore une fois, Vi Keeland parvient à faire ressortir avec intensité l'intégralité du roman. Entre les combats qui ont fait palpiter mon coeur, les relations entre les personnages et autres déclarations, j'ai juste vécu ma lecture à fond du début à la fin.

Un quasi coup de coeur pour ce roman dont le seul point négatif serait pour moi une résolution trop rapide du dernier élément. Mais pour le reste l'auteur a tout bon et j'ai adoré cette lecture.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/09/the-fighter-for-chance.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un tome que j'étais tellement curieuse de découvrir et autant dire que j'ai adoré celui ci encore plus que les précédents.

On retrouve une nouvelle fois Merit, qui s'adapte à sa nouvelle vie de vampire en tant que Sentinelle de la maison Cadogan. Ce tome est centré sur une possible, éventuelle collaboration entre les vampires et les Métamorphes. Cela passe par la mission qu'Ethan donne à Merit de protéger Gabrielle Keene, le Meneur de la Meute.
Si les précédents tomes contenaient de l'action, je dois avouer que celui ci m'a encore plus attiré dans cet univers.

Dans ce tome Merit est enfin une vraie vampire et elle vit comme telle. Il lui a fallu du temps pour accepter sa transformation, mais désormais elle est prête à assumer son rôle, même si cela la conduit à envoyer bouler le Maitre de Maison, j'ai nommé le grand Ethan Sullivan.
Cette Merit est combative, prête à tout pour sauver sa Maison, elle est aussi forte et pleine d'humour et de sarcasme. Bref, je l'adore toujours autant si ce n'est plus. Surtout que dans ce tome, elle se voit obliger de choisir entre sa loyauté pour la Maison et un autre poste, proposition qu'elle pourrait bien être tentée d'accepter. Autant dire qu'elle n'a pas une vie facile dans ce tome, mais comme toujours elle s'en sort avec brio, je trouve.

Ethan prend aussi une grande importance dans ce tome. Déjà parce qu'il se comporte comme un imbécile. Ensuite parce qu'il semble prêt à vouloir faire avancer les choses et notamment sur la politique des espèces surnaturelles. Il voudrait aboutir à un accord avec des métamorphes face au danger qui rode. Il est toujours aussi peu humain et aussi vampire que possible. On dirait parfois qu'il a peur de ses émotions et c'est carrément frustrant. Mais bon, je dois bien admettre que j'ai adoré le détester.

Les Métamorphes prennent une grande importance dans cette intrigue et j'ai bien aimé voir la complexité de l'univers s'agrandir encore un peu. Je suis totalement fan de cet univers d'ailleurs.
L'histoire est vraiment prenante dans ce tome parce qu'on est plongé dans l'incertitude jusqu'au dernier moment ou presque. Bien sûr, il y a aussi des moments de détentes qui m'ont donnés le sourire. Et surtout l'écriture de l'auteur permet vraiment d'entre dans l'histoire. Surtout, même si chaque tome termine une histoire, l'auteur donne envie d'en savoir plus sur l'intrigue générale. Il y a tellement de questions en suspend que j'ai envie de dévorer les dix prochains tomes très rapidement pour savoir comment les choses évoluer.
Je trouve en tout cas que ce tome change pas mal de chose et si j'avais bien aimé les deux premiers ce troisième est mon préféré pour l'instant.

En bref, une histoire addictive entre vampires et métamorphes qui donne sans cesse envie d'en lire plus sur l'univers. J'ai hâte de lire les prochains tomes.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/09/les-vampires-de-chicago-tome-3-mordre.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un roman avec lequel je ne savais pas trop à quoi m'attendre et autant dire tout de suite que ce fut un gigantesque coup de coeur.

L'histoire est celle d'un univers dystopique, dans lequel, après une guerre sans merci, les individus restant ont été regroupé dans des colonies. Le monde est dirigé par le Conseil Mondial. Et au sein de cet univers, on retrouve Hudson, une jeune femme d'une famille influente, qui va déserter quand son frère, le commandant va lui donner un ordre. Sur sa route elle rencontre Connor et ses amis et elle va chercher leur protection, tout en leur cachant sa véritable identité.
J'aime bien lire une dystopie de temps en temps, mais ce n'est pas non plus mon genre préféré et pourtant, le mélange entre cet univers alternatif et la romance, ça l'a carrément fait pour moi.

Hudson est une jeune femme pleine de force. Elle n'a jamais fait l'expérience de la liberté, a toujours vécu dans la cité, protégée. Et pourtant, elle est loin d'être naïve. Elle est butée, elle est parfois un peu timide. Elle sait ce qu'elle veut et ce qu'elle ne veut pas et elle est prête à tout pour ses convictions. C'est un personnage que j'ai juste adoré. Je l'ai admiré de plus en plus au fil des pages. Même si c'est une citoyenne, on dirait qu'elle est faite pour être une Insurgée et vivre à la dure. Le travail ne lui fait pas peur, l'aventure non plus. Bref un personnage féminin que j'adore.

Connor quant à lui est Insurgé depuis toujours. C'est un solitaire et pourtant sous ses ordres se trouve quatre autres gars qui ont décidé de le suivre. Il n'a jamais voulu de cette responsabilité de chef et pourtant il l'assume. Il peut paraître froid voire égocentrique, parce qu'il n'a pas envie d'avoir du monde sous sa responsabilité. Mais quand il donne sa confiance à Hudson on découvre un homme protecteur et possessif. Il peut aussi être impulsif. Il arrive à voir de quoi ont besoin les autres et c'est particulièrement vrai pour Hudson. Il va lui donner exactement ce dont elle a besoin. Et oui, je dois bien admettre que c'est un nouveau #BookBoyFriend pour moi.

Comme je le disais, je lis finalement assez peu de dystopies mais celle ci m'a complètement bouleversée. L'univers est passionnant, on a des phases de danger qui alternent avec des phases plus tranquilles. Mais tout le roman est d'une intensité hallucinante. J'ai été à fond dans ma lecture, j'ai dévoré page après page, impatiente de voir comment les choses allaient évoluer. J'avais le coeur qui battait à toute allure. Bref, j'ai été captivée totalement.
Et la relation qui se construit entre Hudson et Connor m'a tellement prise. J'étais complètement à fond dedans, je voulais sans cesse en lire plus.
Pour la petite histoire, j'ai lu ce roman quasi exclusivement sur une journée de cours et je n'avais qu'une hâte, que les pauses des amphis arrivent pour que je puisse lire encore ^^ D'ailleurs, c'était peut être pas l'idée du siècle parce qu'il y a quelques scènes vraiment hot ^^' Enfin, ça ne me dérange pas mais je pense que cela peut gêner certaines personnes donc à ne pas mettre entre toutes les mains.

Et on en arrive à l'écriture de Elle Kennedy. Je l'avais adoré dans Off Campus avec un double point de vue, mais ici avec son point de vue externe, ça marche encore plus. Même si le premier changement m'a perturbé, pour le reste tout coule naturellement et elle parvient à retranscrire les émotions avec justesse et à donner tellement d'intensité à tout son roman.

Bref, un coup de coeur ♥ Je crois que j'ai tout dis. Pour ceux qui aiment ce genre de roman, foncez ! Il est génial !

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/09/les-insurges-tome-1-la-conquete-de-elle.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un tome que j'étais impatiente de découvrir et que j'ai dévoré en quelques jours. J'ai été ravie de replonger dans l'univers de The Point pour un tome supplémentaire.

L'histoire est celle de Nassir Gates, un jeune homme qui a vécu l'enfer durant son enfance avant d'arriver aux USA. Il a ensuite fait la conquête de The Point peu à peu, donner à cette ville ce qu'elle avait besoin, contrôlant les trafics divers qui s'y passaient pour éviter l'implosion. Cet homme paraît ne pas avoir d'âme et pourtant à son arrivée, il avait fait la rencontre de Keelyn, une jeune strip teaseuse, avec laquelle il a toujours eu une relation ambigu sans jamais aller plus loin.
Je dois bien avouer que j'ai trouvé ce tome très différent des précédents et pour plusieurs raisons.

On a donc Key, un personnage qui force l'admiration. Elle est danseuse et veut à tout prix s'en sortir, être indépendante, libre et faire ce qu'elle veut dans la vie. D'ailleurs, elle avait même pris l'initiative de quitter The Point avant que Nassir ne la retrouve. Elle sait qu'elle doit à ce dernier une forme de protection sans que ce soit explicite et pourtant elle refuse de lui céder. Impossible de ne pas admirer cette force de la nature qu'est Keelyn et c'est un personnage que j'ai adoré.

Nassir est plus ambigu. Il a vécu pire que l'enfer et est en quelque sorte devenu le diable. Rien ne l'arrête quand il a décidé quelque chose et il n'est pas prêt de se laisser marcher sur les pieds. Il veut Key et il est prêt à tout pour l'obtenir, ce qui m'a parfois dérangé, surtout par rapport à elle, on dirait qu'il ne l'écoute pas toujours. Pourtant, il cherche simplement à la protéger et à la rendre heureuse, ce qui en fait un homme bon. Surtout, on le voit évoluer au fil des pages et le Nassir des dernières pages n'a plus rien à voir avec l'homme du début, prêt à commettre le pire pour obtenir ce qu'il veut.

L'histoire est tellement intense. Il se passe tellement de choses au fil des pages que cette lecture est vraiment addictive, j'ai enchaîné les chapitres pour savoir ce qu'il allait se passer. Et pour le coup : je veux un tome supplémentaire ! Non mais la fin quoi... J'aurais tellement voulu en savoir plus...
La relation entre Key et Nassir est parfois un peu lente, surtout quand on sait que cela fait des années qu'ils se tournent autour, mais cela ne m'a pas dérangé parc qu'ils construisent quelque chose de solide.

Encore une fois l'écriture de Jay Crownover m'a séduite, j'ai enchaîné les pages les unes après les autres sans les voir passer.

En bref, malgré un personnage qui m'a parfois un peu mis mal à l'aise, j'ai passé un très bon moment de lecture et je trouve cette histoire d'amour très belle.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/09/bad-tome-4-amour-immortel-de-jay.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 19-09
Un roman que j'ai eu la chance de découvrir grâce à Babelio et aux Editions Presses de la Cité. Et autant dire que j'ai adoré.

L'histoire est celle d'un couple qui vient d'avoir un bébé. Ils vivent dans un quartier plutôt sympa. Un soir, ils sont invité chez les voisins pour l'anniversaire de l'un d'eux et au dernier moment, la babysitter leur fait faux bonds. Malgré des hésitations, ils se disent qu'ils sont juste à côté et que le bébé va dormir. Ils prennent le babyphone et l'un d'eux va voir toutes les demi heures que Cora va bien. Mais quand ils rentrent, la petite a disparue...
Bon, vous le savez maintenant, les thrillers c'est quand même un petit peu ma passion même si j'en lis moins que ce que j'aimerais. Alors forcément rien qu'au titre déjà hyper prometteur, j'étais enjouée à l'idée de le lire. Et bon sang, une fois que les bases étaient posées, j'ai été à fond dans ma lecture.

On découvre dans ce roman que malgré une famille qui peut sembler parfaite entre un homme entrepreneur et une femme qui a décidé de rester chez elle pour élever son enfant, tout n'est pas toujours aussi rose.
Ainsi, Anne, la mère, pourrait bien avoir des éléments à cacher sur sa personnalité. C'est un personnage que j'ai apprécié par la complexité de sa personnalité. Elle n'est pas lisse et en même temps on ne peut que ressentir sa détresse de mère face à cet enlèvement.
Marco, le père, est encore plus trouble. Difficile à apprécier il est vindicatif et orgueilleux, ce qui m'a parfois donné envie de lui mettre mon poing dans la figure ^^

L'inspecteur de police m'a beaucoup plu. Il se comporte parfois comme un méchant, d'ailleurs je n'étais pas toujours à l'aise quand il entrait en jeu. Mais il est aussi profondément humain, c'est simplement un homme qui fait son travail depuis longtemps et qui a vu le pire de l'humanité...

J'ai beaucoup apprécié le style de l'auteur. Notamment les personnages qu'elle a créé. Aucun n'est lisse, il est impossible d'avoir un avis manichéen sur l'un d'eux, ils sont tous plus ou moins troubles et pourtant malgré cette complexité, le roman reste clair. Les chapitres sont courts, ce qui donne un vrai rythme à l'ensemble du roman, la fin nous tient en haleine jusqu'à la dernière page et même après. Les émotions sont décrites avec justesse ce qui permet de vraiment les ressentir.

Bref, tous les éléments pour que ce soit un très bon thriller. Et franchement, j'ai adoré.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/09/le-couple-da-cote-de-shari-lapena.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un roman que j'étais forcément hyper impatiente de découvrir, comme j'avais adoré Fight for Love en plus. Et bon sang ce roman quoi !!

L'histoire débute alors que Rachel, journaliste, se voit confier l'écriture d'un article de fond sur Malcolm Saint, l'homme le plus en vue de Chicago. Elle va alors tenter de l'approcher en prétextant un article à écrire sur sa toute nouvelle start-up et va le pousser à se confier à elle. Mais plus elle va se retrouver en présence de la personnalité magnétique de Malcolm, plus elle va vouloir passer du temps avec lui, laissant peu à peu ses investigations de côté.
Un roman passionnant et tellement génial, au moins pour la seconde partie. Il m'a tenu en haleine pendant toute ma lecture.

Rachel est une jeune femme qui prône le célibat. Elle est indépendante, elle a des convictions et lutte pour elles. Elle adore son travail dans son magazine et elle a peur de perdre son job. Forcément quand elle se voit confier cette mission, elle est aux anges et prête à tout pour réussir. D'autant qu'elle prend sur elle la responsabilité de la survie du magazine. Au contact de Malcolm, on va découvrir une Rachel plus insouciante, prêt à lâcher prise et à se laisser dorloter au moins un petit peu. J'ai vraiment apprécier de la voir évoluer sur ce point entre le début et la fin du roman, surtout que je me suis reconnue dans certaines de ses pensées.

Malcolm quant à lui est un jeune playboy. Et pourtant il n'est pas que ça, parce que s'il adore faire la fête et enchaîner les conquêtes, c'est avant tout un redoutable homme d'affaire, un requin. S'il est toujours entouré, c'est une personnalité vraiment solitaire. Et je dois admettre qu'en en sachant plus sur son passé, je le trouve vraiment courageux et fort parce qu'il n'a pas eu une enfance facile. Il n'est ni un saint ni le diable ainsi que certains peuvent le penser. C'est juste un homme puissant, qui croit en certaines valeurs. Et il est tellement séduisant au passage. Il m'a totalement retournée l'esprit je dois bien avouer ^^

Un peu plus haut dans ma chronique j'ai dit que le roman était passionnant au moins sur la deuxième moitié et en effet, quand je suis arrivée à 200 pages de lecture, je me suis rendue compte que l'histoire tournait un peu en rond, ce qui commençait à devenir frustrant. J'avais l'impression de faire un pas en avant puis un pas en arrière, sans cesse. Ouf, dans la seconde moitié du roman tout cela change beaucoup et j'ai d'ailleurs lu celle-ci d'une traite.
Et bon sang, non mais la fin !!! C'est juste pas possible de couper à cet endroit ! (ceux qui auront lu, sauront ^^)

L'écriture de l'auteur est toujours aussi descriptive et j'ai apprécié cette immersion dans l'esprit de Rachel. Cela m'a permis de beaucoup m'attacher et elle et d'adorer ses péripéties. Et d'ailleurs, pour ce qui est de la fin (hormis le dernier chapitre horrible), je ne m'attendais pas du tout à ce que les choses aboutissent de cette façon et je dois bien avouer que j'ai été surprise et cela a été un vrai plus à ma lecture parce que c'était encore mieux que ce que j'attendais.

En bref, malgré des débuts un peu redondants, j'ai vraiment apprécié cette lecture et surtout vivement la sortie du tome 2 parce que là c'est juste pas possible !!!

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/09/malcolm-le-sulfureux-tome-1-de-katy.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 15-09
Un roman que j'avais laissé de côté lors de sa sortie. Mais avec ma PAL toute petite, j'ai enfin eu l'occasion de l'acheter et de le lire. Et franchement, j'ai adoré.

L'histoire est celle de Kahlen, une jeune femme devenue Sirène pour cent ans. Elle doit servir l'Océan durant cette période et pourra ensuite recommencer une vie d'humaine normale. Sauf que, alors qu'elle vit à Miami avec ses soeurs, elle va faire la rencontre d'Akinli, un jeune étudiant. En passant du temps avec lui, elle va se sentir vraiment bien, heureuse. Mais elle ne peut pas entretenir ce genre de relation, au risque de fâcher l'Océan, qui pourrait bien se venger...
L'histoire en elle même ne payait pas de mine, et autant dire que j'étais très loin de m'imaginer toutes les émotions qu'allait me faire ressentir le bouquin, j'ai été prise au coeur et j'ai dévoré cette histoire pour savoir comment tout allait se terminer.

Kahlen est un personnage que j'ai beaucoup aimé. Elle doit attirer des gens à la noyade pour nourrir l'Océan, mais ce travail lui pèse beaucoup et elle est rongée par la culpabilité. Elle fait tout pour que ces soeurs les autres sirènes soient heureuse, mais elle n'arrive pas à se détacher de sa mission. Et dans le même temps, quand elle rencontre Akinli, on découvre une jeune femme qui adore s'amuser, qui est super gentille, qui sait avoir les mêmes problèmes qu'une jeune femme classique. C'est ce côté double personnalité entre la Sirène qu'elle doit être qui lui pèse sur le coeur et cette jeune fille insouciante qui m'a beaucoup plu et j'ai adoré ce personnage.

Akinli est un jeune étudiant un peu perdu mais qui va tout de suite voir à travers Kahlen. Là où tout le monde est frappé par sa beauté et donc reste en superficie de sa personnalité, il va voir la jeune fille derrière l'apparence. Il est très observateur, ce qui va lui permettre de comprendre que la jeune fille n'est pas forcément ce qu'elle prétend. Il est hyper protecteur avec elle. C'est l'homme parfait et mon nouveau #BookBoyFriend.

Difficile de ne pas parler de l'Océan qui tient un rôle important. Elle n'est pas humaine, elle ne comprend pas les émotions humaine ou du moins elle a du mal. Du coup, au lieu de s'attacher l'affection de ses Sirènes, elle les tient pas des sanctions fatales si elles venaient à désobéir. Pourtant, elle se considère comme leur mère. C'est cette dualité qui fait que je n'ai pas pu détester cette entité, même quand elle l'aurait mérité au fil des aventures...

Les émotions transmises sont géniales. Je ne sais pas comment l'auteur a fait mais elles paraissent si pures et si nouvelles dans ce roman. J'ai souri face à l'insouciance de Kahlen, j'ai pleuré dans les pires passages, mon coeur battait plus vite à chaque situation de stress... Bref, l'écriture de l'auteur entre descriptions et dialogue m'a parlé et j'ai été totalement happée par cette histoire.

Je ne m'attendais pas du tout à ce genre de romans, mais j'ai adoré et toute l'histoire m'a beaucoup plu. Je pense me souvenir de ce livre encore longtemps.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/09/la-sirene-de-kiera-cass.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 13-09
C'est un roman que j'ai gagné à un concours et que j'étais curieuse de découvrir. Je ne savais pas vraiment à quoi m'attendre et on peut dire que j'ai été surprise.

L'histoire est celle de Thomas Cahin, un jeune prof de français devenu célèbre avec son roman intitulé Chute. Il est en lice pour un grand prix littéraire et est devenu l'auteur à suivre grâce à ce roman. Le problème, c'est qu'il n'est pas l'auteur du roman. C'est son meilleur ami qui l'a écrit. Et si en s'appropriant cette histoire sombre, il s'appropriait aussi les secrets encore plus sombres que Chute cache ?

Thomas est un personnage assez atypique. Un prof de français qui devient célèbre sur un manuscrit comme Chute, un thriller vraiment sombre, qui commence à être harcelé, à entendre une voix qui guide certaines de ses actions. Clairement, il n'est pas dans un état normal, il est sur les nerfs. Et autant dire qu'on est sur les nerfs aussi, à se poser des millions de questions. On a l'impression qu'il cache des choses sur ce harcèlement dont il prétend être victime. Bref, autant dire le coupable parfait. Trop parfait peut être d'ailleurs. Mais en tout cas j'ai vraiment apprécié de le voir perdre au pied au fil des pages jusqu'à la résolution.

On a un autre personnage, Joseph, policier à la retraite qui lis pour passer le temps et qui même, parfois, trouve cela intéressant. Il tombe par hasard sur Chute, l'achète, le lit et trouve d'étonnantes similitudes avec une de ses enquêtes non résolues. Pour tromper l'ennui, il va se mettre à retracer le crime relaté dans Chute. Joseph pour le coup est un personnage que j'ai vraiment apprécié et notamment son esprit de réflexion qui est très intéressant.

L'auteur arrive a nous capter par des chapitres court qui se lisent très vite et c'est ce que j'apprécie dans un thriller comme celui ci. L'écriture très descriptive permet aussi très vite de cerner les personnages, même si on se rend compte qu'il nous manque énormément d'éléments, qui tombent petit à petit au fil des pages. Et puis, le rythme s'emballe dans les peut être cinquante dernières pages. Alors qu'on avait un rythme déjà bon, tout à coup ce dernier s'enflamme et les révélations s'enchaînent à la pelle. Cela m'a un peu frustrée parce que tout va très très vite et comme les révélations tombent en cascade, c'est presque trop rapide... Pour le reste l'intrigue est très bien menée et c'est un thriller qui a parfaitement su me captiver du début à la fin.

En bref un bon thriller avec une fin un peu rapide par rapport au nombre de révélations faites, des personnages qui m'ont beaucoup plu et un style qui donne du rythme au roman. J'ai passé un bon moment de lecture.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/09/chute-de-christophe-nicolas.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un roman court qui traine dans ma PAL depuis loooongtemps puisque je l'avais acheté au moment de l'offre Hugo Romance il y a plus d'un an ^^
J'ai enfin terminé la saga et donc je me suis lancée dans la lecture de ce petit tome que j'ai apprécié.

Pour le coup, l'histoire est vraiment courte. C'est celle de la rencontre entre Perry, l'ex de Ansel, et de Not Joe, l'employé d'Oliver. Perry est aux USA pour quelques jours et Not Joe va être attiré par elle tout de suite.
Sachant que le roman fait moins de cent pages, c'est difficile d'en dire plus. L'histoire va très vite, et ressemble plus à un épisode d'une relation qu'à la construction même d'une relation.

Pour Perry, je suis contente que ce roman soit sorti en fait. Parce que cela lui permet de se racheter et surtout de retrouver ses meilleurs amis et c'est plutôt cool. Elle sait ce qu'elle veut et même si elle n'est pas là pour longtemps, elle veut profiter au max. Bref, un personnage sympathique.

Not Joe se dévoile vraiment dans ce tome. Pour le coup on en apprend plus sur lui en vingt pages que dans toute la saga réunit. Et j'aurais voulu en savoir plus du coup donc je suis un peu frustrée d'en avoir aussi peu...

C'est assez difficile de dire plus de choses sur ce roman sans spoiler... Pour le coup, je le trouve vraiment trop court et le peu d'informations donne envie d'avoir une vraie histoire complète ^^ Mais j'ai quand même passé un bon moment de lecture et j'ai été ravie par l'écriture de Christina Lauren encore une fois, même si je ne vois pas vraiment le but de ce roman, sauf peut être de permettre à Perry de se racheter

En bref, une lecture vraiment chouette, mais aussi beaucoup trop courte. Cela permet de retrouver les personnages de la saga et ça, c'est plutôt cool :)

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/09/wild-season-tome-45-not-joe-story-de.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
C'est un quatrième tome que j'étais curieuse de découvrir même si je ne savais pas trop à quoi m'attendre vu que London est plutôt effacée dans les autres tomes. Et je dois avouer que j'ai passé un excellent moment.

L'histoire débute alors que London, diplômée en web design, travaille dans un bar en attendant de trouver ce qu'elle va faire plus tard. Elle est satisfaite de sa vie et pourtant, quand elle rencontre Luke, un soir, elle va se laisser tenter par l'idée de passer une nuit avec lui. Juste un coup d'un soir. Mais les deux vont être amené à se revoir et surtout à réfléchir à leur semblant de relation.
Les auteurs ont su construire une histoire qui paraît impossible et qui m'a beaucoup touché entre ces deux personnages.

London est une jeune fille qui n'est pas prête à entrer dans la vie d'adulte. Alors qu'elle a un diplôme, elle est serveuse dans un bar et profite de ses journées pour aller surfer. J'ai adoré son insouciance. Surtout, elle a vécu une histoire difficile et depuis a beaucoup de mal à faire confiance à la gente masculine. Alors forcément, elle a du mal à croire Luke sincère. Je comprends pourquoi elle a autant de mal à lâcher prise, mais cela m'a parfois un peu frustré. Après je dois admettre que j'ai beaucoup été touché par ce personnage, entre son passé amoureux et ses difficultés à faire confiance.

Luke a vécu une longue histoire durant son adolescence, mais celle ci s'est plutôt mal terminée et depuis il enchaîne les conquêtes d'un soir. Il est passé maître dans l'art de draguer et ne sait pas vraiment se comporter autrement avec les filles. Alors forcément, quand il a l'occasion de passer une nuit avec London, il ne pense pas une seconde que cette fille va le toucher plus que les autres. Et pourtant, dès qu'il s'en rend compte, il va essayer de changer. Je dois avouer que le voir évoluer aussi bien a été un vrai plaisir et j'ai adoré ce personnage aussi.

Leur histoire est loin d'être gagnée, entre leurs passés respectifs et leurs comportements actuels. Et j'ai dévoré cette romance, impatiente de voir comment les choses allaient évoluer. Ce fut encore une vraiment belle lecture, comme toute la saga. Et je dois avouer que l'écriture de Christina Lauren me plaît toujours autant. J'adore toujours leurs romans et leurs histoires. Elles arrivent à faire passer des émotions à travers leurs mots, au point de me faire parfois éclater de rire face à une action.

En bref, une vraiment belle histoire entre deux personnages qui semblaient mal partis ensembles. J'ai vraiment apprécié ce quatrième tome.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/09/wild-seasons-tome-4-wicked-sexy-liar-de.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un roman que j'étais curieuse de découvrir après avoir apprécié le premier tome. Et autant dire que j'ai dévoré ce deuxième tome très rapidement.

L'histoire reprend quelques semaines après que Merit ait mis un terme au complot conduit par Celina pour prendre la tête des Maisons de Chicago. Cette fois-ci, tous les vampires semblent en danger. Après avoir révélé leur existence, les vampires sont désormais la cible des paparazzis. Et cette publicité n'est pas pour leur plaire puisque cela pourrait conduire les humains à découvrir certaines choses que les vampires veulent tenir cacher.
Il ne m'a pas fallu longtemps pour me replonger dans cet univers que j'apprécie toujours autant, surtout avec une intrigue aussi rapide.

Merit, dans ce tome, a enfin pris ses marques dans sa nouvelle vie vampirique. Et même si elle continue parfois de regretter sa vie d'humaine, elle a aussi compris qu'il fallait qu'elle avance. J'apprécie beaucoup cette maturité. Bien entendu, elle est toujours aussi butée et têtue et n'hésite pas à faire savoir au Maitre de Maison quand il l'agace forcement. Toutefois, elle fait face à de vrais problèmes et tente de s'en sortir comme elle peut. Elle est très courageuse. C'est un personnage que j'apprécie de plus en plus.

Ethan dans ce tome est toujours aussi manipulateur par certains côtés. Et pourtant, il montre aussi certaines de ses faiblesses dans de rares moments. C'est ce qui me fait l'apprécié vraiment. C'est le Maitre de Maison qui doit être fort, et d'ailleurs il a la fâcheuse habitude de cacher des trucs, mais en même temps, on sent qu'il a à coeur les intérêts de sa Maison et j'apprécie beaucoup cette loyauté. Bref, un personnage qui évolue un peu et que j'apprécie.

L'intrigue se déroule en deux temps et la première partie occupe une grande proportion du bouquin. Je trouve que cette première partie est bien menée. Mais je suis un peu frustrée parce que la seconde partie est beaucoup trop rapide à mes yeux. J'aurais tellement voulu en savoir plus.
Mis à part ce détail, j'ai apprécié l'écriture de l'auteur qui m'a plongé dans son univers vampirique. C'est un univers que j'apprécie de plus en plus. Surtout l'auteur joue tant sur le tableau des émotions que des actions et c'est quelque chose qui me plaît beaucoup. J'ai d'ailleurs hâte d'en savoir plus sur la suite.

En bref, un roman plein d'action qui se déroule à toute allure, une Merit toute jeune mais qui doit faire face à de nombreuses responsabilités. J'ai vraiment passé un excellent moment avec ce roman et je suis impatiente d'en découvrir plus au sujet de cet univers.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/09/les-vampires-de-chicago-tome-2-petites.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 07-09
Un roman qui me tentait, tant par le titre que par la couverture. Et quand ma cousine m'a proposé de me prêter le sien, je dois admettre que j'étais tentée. Je l'ai donc accepté et j'ai été bouleversée par ma lecture.

L'histoire est celle d'Emma, une jeune lycéenne qui fait tout pour être transparente. Elle ne parle à personne et n'a d'embrouilles avec personne. Sa seule fréquentation est Sara, sa meilleure amie. Pourtant quand Evan tente de s'approcher d'elle, elle va commencer à s'ouvrir. Mais rien n'est facile pour elle, surtout quand on sait ce qu'elle vit là où elle vit...
Cette intrigue, dont je n'imaginais rien avant d'ouvrir le roman, m'a prise au coeur. Impossible, une fois lancée dans l'histoire, de lire le roman sans ressentir des vagues d'émotions. Difficile de ne pas vouloir sauver Emma, encore plus difficile de voir ce qu'elle vit chaque jour...

Emma est l'un des personnage les plus solides que j'ai jamais rencontré. Malgré des mauvais traitements, elle continue d'avancer, puisant sa force là où elle peut et renfermant sa colère au fond d'elle. Elle sait comment survivre en restant lisse de toute émotion. Je me suis beaucoup attaché à elle dès le début. Et la narration, qui nous plonge au plus près des pensées d'Emma fait que je me suis vraiment identifiée à elle. C'est un personnage que je trouve fascinant.

Evan quant à lui, à l'habitude des déménagements. Et également de devoir refaire sa vie dans un nouvel établissement. Pourtant, il va vouloir attirer l'attention d'Emma et va tout faire pour. Il est vraiment obstiné parce qu'avant qu'elle l'accepte il a du beaucoup lutter. Il est toujours partant pour faire des activités. Et en même temps, il craint beaucoup pour Emma. Un garçon vraiment attentionné avec elle. Je l'ai bien apprécié.

L'intrigue, comme je le disais, prend au coeur. Mais surtout, la façon dont l'histoire est rédigé rend encore les événements plus prenants. Directement dans la tête d'Emma, avec des descriptions, j'avais l'impression de ressentir ce qu'elle ressentait. L'auteur a très bien sur gérer son écriture parce que j'ai été happée directement dans le roman.
Pendant un moment, j'ai eu du mal à ouvrir ce roman, j'avais une boule au ventre. J'ai d'ailleurs songé à ne pas lire la suite. Mais je pense que c'était surtout lié à mes sentiments et émotions de l'instant. Parce que je ne peux pas laisser cette histoire en suspend, je veux savoir la suite.

En bref, une intrigue captivante, qui m'a fait passé par de multiples émotions et que j'ai adoré découvrir malgré une histoire plutôt triste.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/09/ma-raison-de-vivre-de-rebecca-donovan.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un roman acheté un peu sur un coup de tête, mais que j'ai adoré et dont j'ai super hâte de découvrir la suite.

L'histoire est celle de Merit, une jeune étudiante en plein dans la rédaction d'un mémoire. Un soir, tard, alors qu'elle est à pieds sur le campus, elle se fait agresser violemment par un vampire. Elle se réveille trois jours plus tard, sous la forme d'un vampire. Un état dont elle n'a pas fait le choix, très loin de la réjouir. Et autant dire qu'elle n'est pas du tout motivée par l'idée d'embrasser sa nouvelle nature. Plus encore, elle découvre qu'elle doit sa 'vie' à la Maison Cadogan, à laquelle elle devra jurer fidélité. Elle veut aussi découvrir ce qui lui est arrivé pendant son agression et qui en est responsable.
Un roman avec un univers vampirique original, et surtout une bonne dose d'actions, que j'ai beaucoup apprécié.

Merit est la fille d'un homme riche, qui ne vit que pour le pouvoir. Etant tout l'inverse, elle n'est pas très apprécié dans sa famille. Elle est indépendante. Elle est plutôt intellectuelle. Et surtout, envers et contre tout, elle veut refuser de toute son âme sa nouvelle nature de vampire. Cela va d'ailleurs la faire se retrouver dans des situations compliquées vis à vis du Maitre de la Maison Cadogan. Son courage et son attitude de tête brûlée m'ont beaucoup plu. J'adore sa combativité face à ce qui lui arrive. Et je suis totalement fan de son sarcasme.

Parmi les personnages de ce premier tome. J'ai été séduite par Ethan, qui même s'il se comporte comme arrogant imbu de sa personne, semble aussi être quelqu'un d'intègre. J'avoue quand même que je réserve mon avis sur lui dans les prochains tomes parce qu'il a un fort potentiel pour être un vrai con ^^
On a aussi Morgan, que je trouve peut être un peu trop collant. Mais il m'a bien fait rire parfois dans ce tome.

J'ai dévoré ce tome tellement j'ai été prise dans l'univers. L'auteur a su créer un monde original avec ses vampires et j'avoue que je suis curieuse d'en découvrir plus. J'ai été totalement addict à ce premier tome et j'avoue que je suis un peu frustrée de ne pas avoir le tome 2 dans ma PAL. L'écriture est descriptive comme je l'apprécie. Il y a une bonne alternance entre les descriptions et les dialogues incisifs. Et comme vous le savez peut être, je suis totalement fan du sarcasme et de l'humour, qui est très présent dans ce tome. Bref, tout était fait pour que j'apprécie ma lecture.

Un roman avec un univers passionnant qui promet un très bon potentiel. Une écriture pleine de sarcasmes et de description. Et surtout une Merit combative. Il ne m'en fallait pas plus pour adorer ce premier tome, très prometteur de ce que la suite peut apporter. Je pense me procurer d'autres tomes rapidement.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/09/les-vampires-de-chicago-tome-1-certains.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un roman que j'étais curieuse de découvrir après avoir adoré Hopeless et Losing Hope. Et franchement j'ai bien aimé même s'il est très court.

L'histoire débute avec le retour de Six d'Italie. La meilleure amie de Sky était parti en échange pendant six mois environ et elle vient de rentrer. Elle va alors rencontrer Daniel, le meilleur ami de Holder. Et ce dernier va strictement interdire à Daniel de sortir avec Six, d'être attirée par elle ou quoi que ce soit. Sauf que... Après seulement cinq minutes en la compagnie de Six, Daniel s'est rendu compte qu'il était attiré, et l'interdiction va encore plus le faire entrer dans cette idée. C'est ainsi qu'ils vont commencer à se voir.

Six est une jeune fille que j'ai beaucoup apprécié. Elle a de l'humour, elle est loin d'être pleine d'idées romantiques. Elle est amusante. Elle est aussi assez inattendue. Elle veut mettre derrière elle son passé de fille qui couche avec tous les mecs du lycée, et en même temps elle est consciente que sa réputation n'est pas très bonne... Je l'ai adoré encore plus dans ce tome où on la découvre vraiment.

Daniel est englué dans une relation terrible avec Val, qui lui fait scène sur scène et paraît ne pas le connaitre. Alors forcément quand il rencontre Six, et qu'elle est totalement à l'opposé de Val et surtout qu'elle ne se prend la tête sur rien, il est attiré. Je dois avouer qu'il m'a beaucoup plu. Et petit bonus, sa famille est totalement barrée et m'a tellement fait rire. Bref, encore un personnage que j'ai apprécié.

Malgré un roman vraiment court, que j'ai d'ailleurs dévoré en quelques heures, Colleen Hoover sait nous attirer dans son univers. J'ai été à fond dans leur histoire, impatiente de savoir comment les choses allaient évoluer, j'ai ris et eu le coeur serré par certains passages.
Un roman court donc et pourtant qui sait tellement prendre par surprise. J'ai été scotchée par certaines révélations, j'en ai vu venir d'autres mais le rythme apposé à ce roman est vraiment top. C'est un roman court et pourtant on n'a pas le temps de s'ennuyer.

Je ne sais pas si je trouve ce roman trop court ou si de toute façon il n'aurait pas pu être plus long. Après tout cette saga est avant tout l'histoire de Sky et de Holder, et ce petit roman n'a presque rien à voir (mais si les deux héros sont bien présents). Parce que j'aurais voulu en savoir plus sur l'histoire de Six et de Daniel. Mais en même temps, dans un roman plus long, le rythme n'aurait pas pu être aussi soutenu.

Bref vous l'aurez compris, j'ai adoré cette romance courte, qui pourtant se déroule sur une plutôt longue période. L'histoire est pleine de rebondissement et permet de passer un bon moment. J'ai adoré la relation entre Six et Daniel, mais aussi de pouvoir retrouver Sky et Holder après leur propre histoire, les revoir dans un autre contexte que leur propre romance.


>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/09/finding-cinderella-de-colleen-hoover.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un tome que j'étais impatiente de lire et autant dire qu'il n'a pas fait long feu dans ma PAL ^^ Je l'ai dévoré en quelques heures et j'ai adoré.

L'histoire mélange tous les personnages de la saga Clara&Alexander, Belle&Smith et Edward&David. Tous doivent se réunir au château de Balmoral, en Ecosse pour les fêtes de fin d'année. Et autant dire que rien n'est encore gagné pour ces personnages. Ce tome, bien que vraiment court, fut un vrai régal à découvrir. Surtout, cela permet de retrouver des couples après la fin de leur histoire pour voir comment les choses ont évoluer.

Du côté du roi et de la reine, Clara tente vainement de faire entendre raison à Alexander. Ce dernier persiste a lui cacher des éléments importants, pensant la protéger, sans se rendre compte des dégâts que cela peut occasionner à son couple. Je dois avouer que j'avais souvent envie de lui dire ma façon de penser, mais c'est son caractère. J'ai été ravie de les voir ensemble, et de pouvoir découvrir leur vie conjugale.

Pour Belle et Smith, s'ils n'ont pas vraiment de problème de communication, ils doivent aussi affronter certaines peurs ensembles. Smith a du mal à croire à son bonheur alors qu'il se considère comme un homme qui a causé beaucoup de mal. Quant à Belle, la perte du bébé dans les tomes précédents, a laissé beaucoup de cicatrices sur elle. Je crois que c'est le couple qui m'a le plus bluffé dans ce tome, par son courage et par les preuves qu'ils se connaissent vraiment et j'ai adoré les voir encore un peu.

Quant à Edward et David, le problème reste le même. Le prince de Cambridge, après avoir demandé son petit ami en mariage, passe son temps à repousser la date, sans vraie raison. Autant dire que tout n'est pas rose, surtout que David en a un peu marre de voir son mariage repoussé sans cesse. Je les ai beaucoup apprécié tous les deux, et les voir ensemble dans ce tome m'a beaucoup plu.

L'écriture de l'auteur m'a tout de suite plongé dans cette saga que j'adore vraiment. J'étais ravie de retrouver tous les personnages, chacun avec leurs particularités. J'ai passé un excellent moment avec ce roman. Les voir tous ensemble, après leur histoire finalement, m'a beaucoup plu, parce que j'ai pu découvrir 'l'après' et voir que tout n'est pas rose mais que leur amour est quand même hyper fort.
Bien entendu, bien que court, j'ai trouvé ce tome 7 vraiment intense, au point d'avoir les larmes aux yeux et le coeur qui battait plus vite.

Vous l'aurez compris, j'ai vraiment adoré ce tome et je suis super triste de dire au revoir à tous ces personnages. Une vraiment belle histoire.


>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/09/royal-saga-tome-7-complete-moi-de.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Un roman que j'étais curieuse de lire et que j'avais aussi peur d'ouvrir, vu la taille (plus de 1000 pages) et la taille de l'écriture (vraiment toute petite). Et pourtant comme chaque tome jusqu'à présent, j'ai dévoré le roman et je l'ai adoré.

On retrouve Claire et Jamie aux Etats-Unis. Ils essaient tant bien que mal de reprendre pied dans ce nouveau monde, qu'ils ne connaissent pas. Ils vont essayer une nouvelle fois de reconstruire leur vie, ce qui n'est pas évident pour eux.
De son côté, Brianna, restée au 20ème siècle, essaie de trouver des traces de ses parents dans le passé, pour savoir ce qu'il va leur arriver.

Dans ce tome, Claire fait à nouveau preuve d'une grande force. Loin de son époque, de son pays, elle est prête à tout recommencer encore avec l'homme qu'elle aime. On dirait qu'elle n'a peur de rien et je suis vraiment admirative de ce personnage qui n'a pas froid aux yeux. Elle est aussi inconditionnellement amoureuse de Jamie et prête à tout pour lui. Bref, j'adore ce personnage.

On retrouve aussi un Jamie qui ne se laisse pas abattre malgré les épreuves que la vie met sur son chemin. Malgré son âge, il recommence une nouvelle fois à zéro sa vie. Et j'espère pour lui que cela va durer. Il est toujours aussi buté, et autant dire que les disputes peuvent parfois êtres explosives. Un personnage que j'apprécie aussi beaucoup.

Dans ce tome sont aussi présents Roger et Brianna. Brianna qui n'a rien à envier à son père au niveau des colères. Elle est d'ailleurs tout aussi courageuse et prête à tout que sa mère. Quant à Roger, il paraît plus tranquille et en même temps, il ne l'est pas tant que ça.

Ce tome fait vivre beaucoup de péripéties et encore une fois, j'ai adoré me plonger dans cette histoire. L'auteur, par son écriture, réussit complètement à m'immerger dans son univers et j'adore vraiment cela. D'ailleurs je suis totalement fan de son univers. Elle réussit à nous accrocher et à nous faire vivre des trucs totalement dingues. A la fin de chaque chapitre je me dis que je peux encore en lire un, même si cela fait trois cent pages de suite que je dévore. Et mêmes les événements les plus infimes deviennent intéressants et captivants.

En bref, une magnifique histoire qui continue, et vu les péripéties, je pense que la saga sera encore tout aussi passionnante par la suite.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2017/09/le-chardon-et-le-tartan-tome-4-les.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0