Votre profil Booknode a été créé !

Vous êtes  
 
Votre année de naissance  
 
Découvrez
vos lectures
de demain
Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !
En cliquant sur "Je m'inscris" j'accepte les CGU de booknode
- Créez votre bibliothèque en ligne
- Découvrez des livres proches des vos goûts
- Partagez votre passion avec d'autres lecteurs

Commentaires de livres faits par MelieGrey

Extraits de livres par MelieGrey

Commentaires de livres appréciés par MelieGrey

Extraits de livres appréciés par MelieGrey

Les plus récents d'abord | Les mieux notés d'abord
Je l'avais acheté au moment de sa sortie et puis avec les aléas de l'année scolaire, je l'avais laissé de côté. Et j'avoue que cette lecture, bien que belle, est un peu en demi teinte.

L'histoire débute avec un plan fou : réunir Alec et Kim, un ancien couple, afin de les réconcilier. Pour cela Ivy va contacter des amis de Alec, et embarquer avec elle ses deux meilleures amies : Kim et Mia. La pauvre Mia, déjà sous pression à cause de quelques soucis, se retrouve coincée à l'aéroport après un avion qui ne va pas décoller. Par hasard, elle se dispute avec un homme qu'elle ne connait pas. Jusqu'à ce qu'à l'arrivée, elle se rende compte que c'est un ami d'Alec, qui participe à ce week end... Autant dire que ce séjour en Floride promet beaucoup de tensions.

J'avoue, je l'ai acheté sur un coup de tête à cause de la couverture que je trouvais vraiment chouette. Mais le résumé me semblait alléchant aussi. Et l'histoire en elle même est sympa. C'est marrant de partir en week end pour réconcilier sa meilleure amie et son ex et au final de tomber amoureuse à ce moment. Mais en même temps, j'ai trouvé l'histoire assez longue à se mettre en place. En plus, j'ai souvent été agacée par des répétitions qui reviennent tellement souvent qu'elles en deviennent agaçantes parce qu'au final, ces problèmes qui semblent immenses sont réglés en deux lignes.

Si les personnages ont tous un côté sympa, j'avoue qu'ils m'ont aussi, pour certains, pas mal agacés. En commençant par Ivy qui organise ce plan totalement foireux, mais pour le coup, je la trouvais sympathique. Sauf qu'au final elle semble cacher quelque chose d'hyper grave à ses meilleures amies donc j'étais curieuse de découvrir. Et autant dire que c'est comme un soufflé, ma déception a été à la hauteur de mes attentes.

Kim, quant à elle devrait être un élément central du roman, vu que c'est son couple qui doit se reconstruire, semble totalement absente du week end, elle passe son temps à fuir. Du coup, elle m'a agacée aussi. Même si dans le fond, j'avais de la peine pour elle, parce qu'elle était vraiment au fond du gouffre avec sa rupture.
Alec est tout aussi insignifiant. Il a l'air sympa mais disons que l'auteure prépare un gigantesque quiproquo su la fin que j'ai vu venir trèèès longtemps à l'avance et qui est un peu cliché donc forcément....

Finalement, beaucoup de personnages secondaires sont insignifiants ou agaçant au possible et cela a contribué à ma frustration parce que quelques intrigues qui débutent au début du roman traînent jusqu'à la fin pour n'être que de tous petits éléments absolument inutiles à l'histoire. Du coup, je suis agacée d'avoir du attendre plus de six cent pages pour juste ça.

Les personnages principaux quant à eux, rattrapent un peu le roman. Mia m'a beaucoup touché. Elle peut sembler un peu folle, à ne voir que ses problèmes d'argents, et faire du yoga de façon intensive et prêter attention à tout ce qu'elle mange. Mais au final, elle agit comme cela surtout à cause de ses blessures passées et autant dire qu'elle a beaucoup souffert donc je me suis attachée à elle. Et d'ailleurs, je l'ai trouvé absolument adorable, à ne vouloir pas céder à la domination d'un homme et à vouloir à tout prix conserver son indépendance. Elle m'a aussi beaucoup amusé au fil des pages avec les aventures qui lui arrive.

Quant à Neil, il est vraiment gentil, même si au départ, j'aurai pu croire l'inverse. Il est serviable, charmant et n'hésite jamais à rendre un service. Il est tout l'inverse de Mia et autant dire qu'entre eux, c'était loin d'être gagné. Mais au final je l'ai aussi beaucoup aimé.

Leur relation est un peu chaotique à mettre en place, il y a beaucoup de changements d'avis, qui m'ont agacés. Mais quand on connait les personnages, c'était logique que cela se passe comme c'est écrit. Par contre, la fin est beaucoup trop rapide à mon goût. J'avoue qu'après avoir attendu pendant aussi longtemps qu'ils se disent leurs sentiments, j'aurais apprécié quelques chapitres supplémentaires pour les voir heureux ensembles.

J'ai trouvé les chapitres assez long et comme j'ai beaucoup lu de façon entrecoupée, ca a rendu ma lecture encore un peu plus compliquée. Mais sinon j'ai beaucoup aimé le style de l'auteure.

En bref, malgré de nombreux points agaçants, je me suis beaucoup attachée aux deux personnages principaux et à leur belle histoire.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/05/toi-moi-cest-complique-de-louise-valmont.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 17-05
Depuis quelque temps ce roman m'intriguait un peu, et puis ma cousine m'a prêté son exemplaire, j'ai donc sauté sur l'occasion. Et autant dire que je ne regrette pas du tout.

L'histoire début alors que Stella va être envoyée dans un endroit inconnu. Elle a été témoin d'un meurtre chez elle, par un membre de cartel de drogue et a accepté de témoignée. Elle a donc été placée dans le système de protection des témoins. Le problème c'est qu'elle doit laisser derrière elle sa mère, droguée, son père qui a refusé de venir avec elle et son petit ami qui subit le même sort qu'elle mais séparément.
Déterminée à ne pas reconstruire une nouvelle vie, persuadée qu'elle pourra vite retrouver Reed, son petit ami, dès qu'elle aura dix huit ans, elle lutte de toutes ses forces pour ne pas s'intégrer. Mais c'est sans compter sur Chet et Carmina qui vont croiser sa route dans un petit coin du Nebraska.

Je dois avouer que j'ai eu un peu peur pendant les huit premiers chapitres. Stella vit avec une mère droguée depuis toujours. Donc elle n'a jamais eu de cadre ou de règle à respecter, puisqu'elle a toujours été l'adulte de son foyer. Sauf qu'arrivée chez Carmina, qui doit s'occuper d'elle le temps qu'elle devienne majeure, elle va découvrir une femme qui va vouloir lui donner un couvre feu, lui demander de travailler... Et Stelle refuse tout en bloc, et semble bien déterminée à subir les deux mois qui lui reste comme si elle était en prison.
Alors bien sûr, elle est ado, elle n'a jamais eu de vraie mère pour s'occuper d'elle. Mais qu'est ce qu'elle m'énervait ! C'était un peu comme si tout n'était pas assez bien pour elle dans cette nouvelle vie.

Mais je dois avouer que assez vite, elle se prend au pli et on découvre une jeune femme qui est prête à tout pour faire ce qui est juste. Elle est perdue à cause de sa mère qui n'a aucun intérêt pour elle. Elle a perdu toute sa vie d'avant, sa meilleure amie et tout ceci lui manque. Mais en même temps, elle tente de s'habituer à son nouvel environnement.
J'ai eu beaucoup d'empathie pour ce personnage, qui m'a beaucoup touché par ce qu'elle traverse tout au long du roman.

Elle est très entourée. Entre Carmina, flic à la retraite qui l'accueille et tente de lui donner une vie aussi normale que possible malgré le programme, et le voisin Chet qui veut se lier d'amitié avec elle. Mais c'est loin d'être évident pour Stella de se faire à sa nouvelle identité, même si la moindre gaffe pourrait l'envoyer directement à la mort...

L'auteure a su trouver le parfait équilibre entre le suspens de savoir si le cartel allait la retrouver, l'importance de sa mère droguée, mais aussi les petits problèmes futiles des ados. Le roman alterne entre gravité et moments légers dans une parfaite symbiose, qui permet de passer un excellent moment et, au passage d'être totalement accro à l'histoire et de vouloir savoir comment tout cela se termine.
Et je dois bien avouer que j'ai eu peur et de nombreux doutes dans les dernières pages pour savoir comment les choses allaient se démêler...

Le style est assez simple, descriptif et je dois avouer que je me suis bien amusée avec cette lecture !

En bref, un roman jeunesse qui permet de passer un bon moment.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/05/ma-vie-cachee-de-becca-fitzpatrick.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Ayant beaucoup aimé les deux premiers tomes, j'ai acheté celui ci pour sa sortie. Mais, par peur d'être déçue tellement j'avais adoré Henry, je l'ai laissé trainer dans ma PAL. Et pourtant ce fut une lecture agréable.

L'histoire se déroule sur plusieurs années et elle débute avec la relation de Nicholas et Olivia. En effet, Logan va se retrouver à devoir rester à New York pour protéger Ellie, encore lycéenne. Cette dernière va avoir un béguin d'ado pour son garde du corps. Et plus les années s'écoulent plus leurs vies s'entremêlent, jusqu'à ce qu'Ellie se rende compte qu'elle veut vraiment Logan et personne d'autre.

Forcément, cette histoire qui se déroule sur plusieurs années, met vraiment du temps à se mettre en place. Et pourtant, j'ai adoré toute la période avant que nos deux héros se mettent ensembles. Je dirais même que cette première moitié du roman regroupe mes passages favoris. Parce qu'on apprend à connaitre Ellie et Logan séparément et à les aimer tous les deux. Mais ensuite, j'ai trouvé que tout était beaucoup trop rapide dans la conclusion et je suis un peu frustrée. Même si l'auteure offre un épilogue absolument adorable qui permet de fixer en plein les destins de nos six héros.
Et puis, forcément, à moins d'une semaine d'un vrai mariage royal (Oui, parfaitement, je fangirl sur Meghan et Harry ^^), ce roman me fait un peu rêver et je me suis vraiment amusée dans ma lecture.

Ellie est un personnage haut en couleur. Elle est optimiste et rêveuse, pas forcément préparée pour la vraie vie mais son caractère fait authentique. Elle est presque naïve et j'avoue que sur certains points je me suis retrouvée en elle ^^ Elle n'a pas conscience du monde et de sa dangerosité. Pourtant, elle est affiliée à la famille royale et donc forcément elle encoure plus de risques. Autant dire qu'elle ne s'encombre pas du protocole et n'a pas peur de dire ce qu'elle pense ou de faire ce qui est juste. Donc je l'ai énormément apprécié et j'ai adoré la voir passer de cette ado qui révise son bac, à cette jeune adulte qui sait ce qu'elle veut et se bat pour l'avoir.

Quant à Logan, la quatrième de couv' fait très bien sa pub. Il était "beau, loyal et sexy". Il dévoue sa vie pour la famille royale, est prêt à tout pour protéger Nicholas, Olivia et Ellie. Il est hyper protecteur, surtout avec Ellie. Il est attiré par elle depuis toujours mais lutte depuis le départ parce qu'il sait que ce ne serait pas bien. Et pourtant, il ne parvient jamais à la quitter des yeux. Logan m'a beaucoup touché au fil des pages, par son sens du devoir et je l'ai adoré un peu plus à chaque page.

Je dois bien avouer que si j'ai adoré le jeu du chat et de la souris pendant la première partie du roman, j'ai trouvé presque artificielle le développement de leur relation après. Sans doute parce que, l'ayant attendue trèèèèès longtemps, je l'imaginais parfaite. Mais cela reste une très belle romance. Et surtout, cela permet de montrer à quel point les six personnages de la saga sont une vraie famille et une vraie force et je dois avouer que ceci m'a beaucoup plus touchée que le reste.

J'ai retrouvé le style que j'apprécie tant avec Emma Chase et forcément, j'ai dévoré les pages les unes après les autres, le lisant en moins de 24h.

En bref, une très belle histoire qui, à défaut d'offrir une vraie romance parfaite à Ellie et Logan, conclue avec talent et brio le destin de ces six adorables personnages. Je suis presque triste de les laisser à Wesco et de ne pas pouvoir les lire encore un peu ^^

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/05/il-etait-une-fois-saison-3-ellie-de.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 14-05
Quand j'ai choisi ce roman, j'avoue que c'était un peu au pif mais bon sang, je ne regrette pas du tout ! J'ai adoré ma lecture. Et je remercie d'ailleurs Léna et les éditions Addictives pour l'envoi parce que je me suis éclatée dans cette lecture.

L'histoire débute avec Sally, une jeune femme qui a toujours fuit les USA et sa famille, mais qui se retrouve à devoir rentrer pour le mariage de sa jeune soeur et la naissance de son petit neveu. En rentrant, elle sait très bien qu'elle devrait aussi supporter au moins quelques temps le petit ami de sa soeur mais aussi son frère et son meilleur ami. Or, autant dire qu'ils ne se sont pas quittés en très bons termes et qu'elle n'a pas hâte. Et les choses sont loin de s'arranger puisque la petite soeur décide qu'Elliott et Sally feront les parrain/marraine parfaits pour le bébé à naître.

Autant dire que le roman s'annonçait déjà très amusant entre deux personnages qui avaient l'air d'être de fortes têtes. Mais quand on rajoute à l'équation un sombre passé qui refait surface pour Elliott et une irresistible attirance entre les deux protagonistes, c'était tout ce qu'il fallait pour m'éclater dans ma lecture. Et autant dire que je me suis vraiment amusée du début à la fin.

Sally est une jeune femme qui a quitté les USA et n'y est pas retournée depuis 4 ans. Elle est indépendante, ne veut se reposer sur personne, un peu rebelle sur les bords... Bref un personnage vraiment haut en couleur. Elle n'hésite pas à dire ce qu'elle pense et elle détonne un peu parmi ses proches. Pourtant elle est prête à tout pour sa petite soeur. Son passé fait qu'elle a peur de s'attacher à quelqu'un et d'être abandonné, raison pour laquelle elle est si prompt à prendre la fuite. Mais elle sait aussi se battre pour ceux qu'elle aime. Je me suis énormément attachée à ce personnage et dès les premières pages. Elle est attachante, elle a des valeurs, et surtout elle ne se laisse pas marcher sur les pieds. Et autant dire qu'au fil des pages je l'ai aimé de plus en plus.

Elliott pourrait passer pour un jeune crétin. Il est champion de motocross, un peu arrogant et moqueur. Et surtout, il est insupportable avec Sally. Pourtant, avec l'irresistible attirance qu'il ressent pour Sally, et comme il va devoir s'entendre avec elle pour être le parrain du bébé à naître, ils vont passer plus de temps ensemble. Et l'auteure fait découvrir un Elliott presque attendrissant, soucieux de prendre soin de Sally sans devenir trop niais. Je dois avouer que ce personnage m'a beaucoup plu aussi et qu'il est un quasi #BookBoyFriend ^^

L'histoire s'articule entre le passé d'Elliott qui refait surface et la 'non relation' entre Sally et Elliott. Tous les deux semblent farouchement déterminé à n'avoir qu'un coup d'un soir et pourtant, Sally va devenir un soutien pour Elliott dans les doutes qu'il traverse et ils vont peu à peu se rapprocher.
Leur romance est toute douce à lire. Et pourtant l'auteure a su me transmettre énormément d'émotions. Je me suis souvent retrouvée au bord des larmes ou à pouffer de rire au fil de ma lecture.

Le style de l'auteure est très descriptif et autant dire que je me suis éclatée dans ma lecture. Je me suis retrouvée embarquée dans l'histoire dès les premières lignes et j'ai voulu savoir où j'allais arriver. Alors oui, il y a quelques clichés et la fin est attendue mais je me suis quand même bien amusée et c'est une lecture parfaite pour se détendre.

En bref, un excellent moment de lecture pour un roman de plus de cinq cent pages que j'ai dévoré en moins de 24h.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/05/bad-for-you-de-mia-carre.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 13-05
J'avais acheté ce roman à sa sortie, mais je l'ai ensuite laissé trainé dans ma PAL. Et pourtant, il est absolument génial. Ca a été une lecture détente et je l'ai dévoré d'une traite.

L'histoire est celle de Chelsea. Elle a été plaquée par Elec et elle a déménagée. Elle vit dans un immeuble vraiment sympa. Mais le problème c'est que son voisin est propriétaire de deux chiens qui ne cessent d'aboyer fort le matin, l'empêchant de dormir. Elle est toujours plus agacée par ce voisin et est même prête à se plaindre directement au propriétaire de l'immeuble. Sauf que ledit voisin est le propriétaire... Elle va se retrouver à passer du temps avec lui et à se rendre compte qu'il n'est pas si agaçant. Et pourtant, il est bien déterminé à fuir toute relation sérieuse, sans même en expliquer la raison.

C'est une histoire vraiment détente, qui m'a permis de passer un très bon moment. Je me suis vraiment amusé à voir l'histoire se dérouler sous mes yeux, d'autant que les personnages sont attachants. Je suis me suis très vite attachée aussi aux deux chiens de Damien, qui sont trop mignons ^^

Chelsea est un personnage que j'ai vraiment adoré dès les premières lignes. Elle a été plaquée par son petit ami et depuis elle a beaucoup de mal à remonter la pente. Elle a du mal à faire confiance à nouveau. Dans le même temps elle travaille dans une maison de jeunes et je trouve que c'est carrément cool. Elle est hyper maladroite et cela donne certaines scènes à mourir de rire dans le roman. A partir du moment où elle va apprendre à connaître Damien, et où il va lui faire comprendre que les choses n'iront pas plus loin que l'amitié, elle va ne penser qu'à une potentielle relation amoureuse. Et pourtant, loin de pousser les choses, elle sait aussi laisser de l'espace à l'homme qu'elle aime, pour se préserver autant qu'elle pourra. En bref ? Je l'ai adoré !

Damien m'a aussi beaucoup touché. C'est un jeune homme qui a vendu l'une de ses inventions et est devenu riche. Il n'a pas 30 ans mais mène une vie de retraité et cela m'a beaucoup fait rire. Il fait revêche et pourtant, il est adorable. Il fait attention à Chelsea et il est prêt à tout pour la protéger, même mettre son bonheur en péril. La façon dont il aime ses deux chiens m'a aussi beaucoup touchée. Il est assez marrant et ne perd jamais une occasion de charier Chelsea. Je l'ai adoré, il m'a beaucoup fait sourire.

Leur relation prend vraiment le temps de se développer sur presque une année complète, ce qui rend le roman vraiment réaliste et leur relation encore plus belle. Surtout que rien n'était gagné d'avance entre eux deux, entre Chelsea qui n'était pas prête à refaire confiance à l'amour et Damien qui se refusait à toute relation sérieuse parce qu'il se voyait comme nocif... Mais les voir évoluer ensemble m'a beaucoup plu.

Le style de l'auteure est vraiment top. Elle réussit à me faire rire aux éclats dans certaines scènes amusantes et à me faire pleure dans d'autres beaucoup plus touchantes. J'adore retrouver toute une gamme d'émotions dans mes lectures et c'est ce qui fait que j'ai eu beaucoup de mal à le lâcher. D'ailleurs, je l'ai lu d'une traite ^^

En bref, c'est une trèèèès belle lecture, émouvante et amusante, qui m'a permis de passer un excellent moment.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/05/the-boy-next-door-de-penelope-ward.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 11-05
Un jour, blasée des révisions, j'en suis venue à parler thrillers avec une pote de ma classe. Et elle m'a conseillé Le Chuchoteur. Autant dire que je me suis fait un devoir de le trouver pour le lire. Et bordel, ce roman est glauque, flippant, addictif et clairement je l'ai adoré !

L'histoire de base c'est la disparition de cinq fillettes. Des policiers découvrent, dans une clairière, six bras gauches, dont cinq appartiennent aux fillettes en question. Mila va alors être appelée en renfort pour découvrir l'identité de la sixième fillette. Elle intègre une unité spécialisée dans la recherche des tueurs en série. On fait donc la connaissance de quelques flics et un criminologue civil. Ensembles, ils vont tout faire pour retrouver la fillette et comprendre ce qui a pu se passer. Et au fil des pages, ils vont faire des découvertes de plus en plus glauque, d'autres meurtres qui semblent sans rapport, des individus qui ne se connaissent pas mais qui font parti d'un même plan...

Clairement, je ne m'attendais pas à ce type de lecture en le débutant. Mais, fidèle à mon habitude, je n'avais pas non plus lu le résumé. Typiquement c'est le genre de roman que j'adore parce qu'on se plonge vraiment dans la psychologie des individus commettant des crimes. Plusieurs fois je me suis fait très peur, au point de fermer le livre après une scène trop violente pour souffler un peu et revenir au monde réel. L'atrocité qui y est décrite soulève le coeur. Et pourtant, je ressens une forme de fascination morbide pour ce genre de roman, pour les détails crus et les atrocités commises. Donc forcément, je revenais à ma lecture, le coeur toujours mieux accroché pour affronter la suite.

L'auteur ne ménage pas son lecteur lors de ce roman. Je suis allée de découverte en découverte, toujours plus glauque, triste, atroce... Toujours plus loin dans les actes diaboliques. Et pourtant, la vie de cette fillette pourrait dépendre de la rapidité des enquêteurs à trouver le tueur. D'ailleurs, j'ai beaucoup aimé cet espèce de huis clos qui s'installe. Si au départ du roman, il me paraissait un peu complexe parce que les premiers chapitres sont localisés à différents endroits avec de nombreux personnages différents, très rapidement l'auteur recentre toute l'histoire sur la seule équipe qui réfléchit sur le tueur en série et qui le cherche activement. Cela m'a permis de mieux comprendre et passé ces quelques premiers chapitres, je me suis vraiment éclatée dans ma lecture.

Sans arrêt l'ambiance est inquiétante, violente, triste... Je ne me suis pas ennuyée une seconde. C'est difficile de rendre justice à un tel roman dans une chronique. C'est une petite brique de plus de cinq cent pages et pourtant aucune n'est superflue, elle a son importance pour le dénouement de l'histoire. Et ce dernier est vraiment détaillé sur une cinquantaine de page. Ce qui permet de quitter le roman pas forcément plus rassurée, mais en tout cas en étant vraiment fixé sur le sort de tous les personnages. Mais avec une petite frustration quand même ^^

Le style de l'auteur est totalement ouf ! Les descriptions sonnent toujours justes, parfois glaçantes, parfois pleines de tristesse... Je n'ai eu envie de louper aucun mot de l'histoire tellement j'étais captivée. Cela m'a donné envie d'en découvrir d'autres de l'auteur.

En bref ? Un coup de coeur tout simplement. Attention par contre, ne pas mettre entre toutes les mains parce qu'il peut choquer. Mais pour ceux qui aiment ce genre, lisez le si ce n'est pas déjà fait ! :)

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/05/le-chuchoteur-de-donato-carrisi.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 09-05
Ce roman c'est clairement une lecture que je ne comptais pas faire. Et puis, je me suis laissée tentée. Et j'ai énormément apprécié ma lecture !

On découvre Mia qui emménage dans une petite île du Pacifique suite à des problèmes. Elle va tenter de reconstruire sa vie dans ce nouvel environnement. Mais elle va faire la rencontre des Anges, un groupe d'amis qui semble avoir des choses à cacher. Leur chef, Zac, semble prendre Mia en grippe dès le début et sans qu'elle comprenne pourquoi. Elle va se retrouver à devoir se battre contre eux pour parvenir à mener sa vie comme elle l'entend. Mais c'est loin d'être gagné.

Déjà, il n'aura fallu à l'auteure qu'un seul chapitre pour me conquérir. Dans son premier chapitre, elle pose la personnalité complexe de Mia, mais aussi quelques vagues éléments de son passé et sans qu'on sache vraiment tout, une ellipse d'un an et demi passe et on se retrouve avec ce déménagement. Donc j'ai dévoré le roman pour savoir ce qui s'était vraiment passé dans ce premier chapitre et ensuite on découvre Zac et forcément le duel entre lui et Mia est carrément addictif. J'ai donc lu chaque page compulsivement pour savoir ce qui allait encore se passer. Clairement, l'auteure signe ici une intrigue addictive !

Mia est un personnage que j'ai beaucoup aimé. Elle veut mener sa vie tranquillement, se reconstruire et tirer un trait sur son passé. Et pourtant, en emménageant dans la mauvaise maison, elle se retrouve coincée dans un engrenage dont elle ne connait pas les règles. Mais, malgré un lourd passé, elle va se battre comme une diablesse pour protéger la vie qu'elle se construit. Elle est forte, courageuse et ne se laisse pas abattre. Donc forcément, elle avait tout pour me plaire. Et j'ai hâte d'en savoir plus sur elle et sur son passé difficile dans les prochains tomes !

Zac est le personnage sombre de l'histoire. Il cache quelque chose, comme chaque membre de son groupe. Et il va tout faire pour protéger ce secret. Avec Mia on découvre un personnage qui n'a pas froid aux yeux et qui ne recule devant presque rien pour obtenir ce qu'il veut. Et pourtant, avec Mia, il semble se trouver dans une impasse. Elle rend coup sur coup, ce qui les entraine tous les deux dans un cercle vicieux. S'il n'est pas tendre avec elle, on découvre aussi un Zac beaucoup plus gentil et protecteur dans son intimité. J'ai hâte de savoir comment il va tourner parce qu'il pourrait basculer d'un comportement gentil à un comportement terrible ^^

L'originalité de l'histoire se situe dans la relation qui se construit. Clairement l'auteure prend son temps et si le début pouvait vaguement rappeler After, cette relation Mia/Zac est beaucoup plus réfléchie et construite. Ils ne se tombent pas dans les bras l'un de l'autre et c'est plutôt cool. Mais du coup j'ai hâte de voir comment les choses vont tourner par la suite.

Le style de l'auteure est hyper travaillé, comme si chaque mot, chaque phrase était réfléchie. Cela a rendu ma lecture vraiment très bonne et fluide et je me suis laissée portée par les mots.

En bref, un premier tome qui pose les bases en prenant son temps et c'est une lecture qui fait du bien. J'ai hâte de lire la suite !

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/05/les-anges-tome-1-oublier-de-tina-ayme.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Quand un roman de La Meute sort, je suis forcément impatiente de le découvrir parce que je sais que je ne serai pas déçue. Et ce tome 3 de La Meute Mercure ne fait pas exception, je me suis éclatée.

L'histoire débute avec Gwen, une jeune femme humaine qui tient une maison d'hôtes. Elle a pris la défense d'une cougar solitaire et subit depuis de fortes pressions pour qu'elle change sa déposition afin que l'humain qui a tabassé la métamorphe ne subisse aucune peine. Dans le même temps, Gwen reçoit des clients qui ne sont autre que Zander et Bracken de la Meute Mercure. Ces derniers, en découvrant ce que Gwen fait pour quelqu'un de leur espèce vont être touchés et vont offrir leur protection. Mais Zander ressent bien plus que de la reconnaissance pour Gwen.

Alors déjà et avant toute chose, un super point positif c'est que ce tome change un peu le schéma classique de cette série puisque pour la première fois, on se retrouve avec une humaine. Et c'est plutôt cool de la voir s'intéressé aux métamorphes sans aucun préjugé et sans aucune crainte.
Ensuite ce tome ne manque pas d'action. Entre les menaces et violences dont est victime Gwen mais aussi le frère jumeau de Zander qui est bien déterminé à se venger, je ne me suis pas ennuyée une seconde dans ma lecture.

Surtout que Gwen est un personnage que j'ai adoré. Elle est farouchement indépendante et surtout elle est le roc dans sa famille d'accueil. Elle porte à bout de bras ses frères et sa mère. Après avoir vécu l'enfer dans son passé, forcément elle est déterminée à ne laisser personne s'approcher d'elle. Je me suis beaucoup attachée à elle parce qu'elle est forte et qu'elle le montre dès les premières pages. Elle n'a besoin de personne et elle sait bien le faire comprendre.

Zander m'a aussi pas mal plu. Il est tout aussi indépendant et il ne veut pas s'attacher pour ne pas être abandonné ensuite. Pourtant il n'hésite pas une seconde à protéger Gwen contre les dangers qui la menace. Cette dualité rend tout le roman intéressant et j'ai beaucoup apprécié Zander, même si j'aurais apprécié qu'une petite part du roman se concentre plus sur son passé et son histoire avec son frère que je trouve un peu survolée. Mais pour le reste, il est parfait et m'a charmé.

La relation Gwen/Zander est loin d'être gagnée ^^ Ni l'un, ni l'autre ne semble prêt à faire confiance à une personne entrant dans sa vie. Ils ont tous les deux peur d'être abandonné donc ce n'est pas évident. Mais j'ai apprécié de les voir évoluer ensemble parce que leur progression est constante. Tout n'est pas trop rapide et dès qu'ils ont pris conscience de quelque chose ils l'assument sans faire machine arrière donc cela m'a beaucoup plu !

Encore une fois j'ai adoré le style de l'auteure et je suis forcément impatiente qu'un autre tome sorte pour découvrir d'autres personnages !

En bref ? Une très belle lecture qui ne m'a pas déçue.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/05/la-meute-mercure-tome-3-zander-devlin.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 04-05
J'étais super curieuse de découvrir ce roman, entre la couverture magnifique et un résumé qui donnait envie, forcément je voulais le lire. Sauf que... Ca n'a pas été la super lecture que j'attendais malheureusement.

Avec cette histoire, on découvre Corin, une jeune femme qui passe son temps à avoir peur de mourir et donc à aller chez le médecin. Jusqu'au jour où, persuadée d'avoir des problèmes cardiaques, elle va intégrer un nouveau groupe de soutien. Elle fait la connaissance de Beckett, qui est passé à deux doigts de mourir à cause d'une malformation cardiaque. Elle va tout faire pour le fuir mais il va la séduire à force d'obstinations. Et ce qui était une rencontre toute simple pourrait bien devenir la rencontre qui va leur permettre de changer leur vie.

Déjà, le résumé du contexte me tentait énormément mais j'ai trouvé le début assez long à démarrer et la fin beaucoup trop rapide.
Je vais d'ailleurs parler de la fin tout de suite : j'ai cru, jusqu'au bout que pour une fois, une auteure aurait le cran de faire dans l'originalité et j'avoue que la fin que j'avais imaginé m'aurait brisé le coeur mais celle écrite en devient bateau et clichée donc forcément, même si elle est mignonne, je suis un peu déçue...
Après, l'auteure met aussi en scène le quotidien de Corin et notamment son commerce Agile Argile et pourtant elle ne l'exploite pas vraiment. J'aurais tellement voulu en savoir plus sur sa relation avec Adam, son associé et tout le reste. Mais j'ai l'impression d'être restée en retrait de cette partie, comme si l'auteure avait simplement effleuré l'histoire et cela m'a beaucoup frustrée...

Quant à Corin, elle m'a tellement agacée !! En fait, ce personnage ne vit pas. Elle passe son temps à faire des analyses médicales parce qu'elle a mal à quelque endroit et donc elle pense qu'elle a un cancer, un anévrisme, une défaillance cardiaque ou autre... Et du coup elle passe son temps à traquer ses symptômes et ne profite pas de sa vie... Je trouve cela tellement dommage. Et comme je suis à des lieux d'être comme ça (clairement tout l'inverse d'ailleurs, une migraine ne m'arrête pas en général, et il faut vraiment que je sois à l'article de la mort pour que je reste couchée ou que je consulte un médecin ^^'), je n'ai pas du tout accroché. J'avais envie de la secouer et de lui dire de se bouger. En plus j'ai eu l'impression qu'elle mentait à Beckett du coup, en lui laissant supposer un problème cardiaque alors qu'elle n'avait rien... Bref, clairement elle m'a agacé. Après j'ai quand même eu de la compassion pour elle, parce qu'elle a perdu ses parents et qu'elle a un passé vraiment très lourd donc ça compense un peu mon énervement ^^ Et surtout, elle a un beau potentiel d'évolution dans les deux derniers chapitres, mais j'aurais aimé en savoir plus du coup :/

Beckett est tout à l'inverse. Il était sportif, adorait les sensations fortes mais après avoir failli mourir, il a du tout arrêté et il tente de trouver qui il peut être maintenant que tous ses passes temps préférés lui sont interdits (le pauvre d'ailleurs n'a même plus le droit de boire du café !! #Torture ^^). Et pourtant il essaie de rester positif et de tout faire pour se reconstruire et s'en sortir. Il entend bien profiter de chaque jour qu'il lui reste et sa positive attitude m'a beaucoup plu. Après ce qu'il a vécu, forcément, c'est faire preuve d'une grande force ! Donc c'est un personnage qui m'a beaucoup touché et je l'ai adoré.

La relation Corin/Beckett est super amusante pour moi. Parce que quand ils sont tous les deux, Corin se lâche enfin et s'amuse un peu et j'avoue que cela faisait plaisir à lire. Beckett est un vrai clown qui ne laisse jamais passé la moindre bêtise. Donc forcément, tous les deux, cela m'a beaucoup amusé. Même si parfois je n'étais pas très à l'aise parce que j'avais la sensation que Corin mentait et du coup, je trouvais pas ça très honnête...

Le style de l'auteure est comme je l'aime entre descriptions et dialogues amusants donc forcément c'était plutôt sympa à lire.

En bref, je ne sais vraiment pas quoi en penser... Je vais vite laisser cette lecture derrière moi et me plonger dans une autre !

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/05/butterfly-dreams-de-meredith-walters.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
A la fin du premier tome, j'étais dans l'attente impatiente du deuxième. Que j'avais prévu de ne pas m'offrir avant la fin de mes partiels. Mes partiels n'ont pas commencé et il a déjà rejoint ma pile de livres lus. Un tome 2 qui m'a une fois de plus rendue totalement addict à l'histoire.
Petite note de rappel : il s'agit de DARK ROMANCE ! Donc, à ne pas mettre entre toutes les mains, ce roman n'a rien à voir avec l'histoire belle et merveilleuse que l'on peut lire dans Twilight.

On retrouve Evelyn juste après la fin du tome 1. Elle est dans la voiture qui la ramène au palais d'Atticus. Ce dernier a passé une semaine sans elle et autant dire que cela ne l'a pas adoucit du tout... Si Ethan semble hors de portée, dans une prison éloignée du palais, Hansel n'est pas aussi bien protégé et son amour pour Evelyn est vu comme une trahison par Atticus.

Encore une fois le roman se déroule rapidement et m'a rendu accro dès les premières pages. Je tenais à mentionner les trois premiers chapitres et demi qui m'ont presque fait tomber amoureuse d'Atticus et qui me permettent de conserver un espoir pour lui. Mais pour le reste, le roman est toujours aussi sombre, ce qui m'a rendu accro du début à la fin. En période de révisions j'ai tendance à lire peu et pourtant j'ai dévoré ces quasi quatre cent pages en moins de 24 heures. L'action rebondit sans cesse et chaque fois que je suis tentée de perdre espoir un nouvel événement fait que je pense que peut être la fin de la trilogie pourrait être heureuse et donc j'avance dans ma lecture, tenue par ces petits moments de bonheurs. Bref vous l'aurez compris, une fois encore j'ai eu une lecture ambigue et perturbante.

Et pourtant j'ai adoré chaque ligne. Notamment parce qu'il y a une dimension très psychologique autour des deux personnages principaux Evelyn et Atticus. Plus j'avance et plus je me dis qu'ils sont tous les deux pareils et que la seule différence c'est que le Roi a déjà vécu trois millénaires quand Evelyn est encore en proie à des émotions biens humaines comme la compassion. Et c'est captivant de les voir avancer l'un avec l'autre. Cela me permet de garder espoir que les choses basculent du bon côté.

Evelyn dans ce tome montre encore une force assez impressionnante. Elle est prête à tout pour sauver Hansel et Ethan, mais aussi le reste du monde, quitte à sacrifier son bonheur. Et pourtant, elle n'a que dix huit ans, c'est une gamine qui a toujours vécu protégée. Forcément elle se rebelle tant qu'elle peut contre Atticus, même quand elle sait qu'elle ne peut pas gagner. Parce qu'elle a cette fougue de la jeunesse qui est tellement admirable. Et j'ai parfois l'impression que, quoi que fasse Atticus, il ne pourra pas la briser. Elle me paraît tellement forte et en même temps parfois tellement naïve. C'est un personnage que j'adore, et que j'adore voir évoluer. Elle est en proie aux doutes en permanence entre ce qu'elle devrait faire et ce qu'elle veut vraiment. Elle est compatissante et malgré les atrocités du Roi elle ne parvient à le détester.

Quant à Atticus, il est toujours dans l'ultra violence pour ne rien ressentir. Parce qu'après trois millénaires de vie, c'est plus facile pour lui d'évacuer sa tristesse par la violence et parce qu'il a le pouvoir de le faire. Et, s'il semble comprendre qu'il ne peut pas conquérir Evelyn comme cela, il ne parvient pas à se dominer. Et, si je suis parfois horrifiée de la violence dont il fait preuve, je ne peux pas le détester et je n'y arriverai jamais, je pense. J'ai de la compassion pour ce personnage et j'ai envie de l'aider à faire face à ce qu'il traverse, à lutter contre les ténèbres qui sont en lui. Je retrouve clairement deux faces dans la personnalité du Roi : son envie d'être aimé par Evelyn pour ce qu'il est, et sa violence naturelle qu'il ne parvient pas à contrôler. A chaque fois qu'il pourrait devenir un #BookBoyFriend, il fait quelque chose qui fait retomber mon enthousiasme mais pourtant, je ne pourrais jamais le détester.

Si Ethan et Hansel sont assez peu présents dans ce tome, ils ne m'ont clairement pas manqués ! Par contre, si j'avais pu faire disparaitre Jonah d'un coup de baguette, je ne me serais pas gênée pour le faire. Ce mec déteste tellement les humains qu'il pourrait bien faire capoté la chance minime qu'ont Evelyn et Atticus de s'entendre...

Ce roman montre une certaine évolution entre Evelyn et Atticus qui me laisse avoir de l'espoir pour le dernier tome. Ils ont compris qu'ils ne pouvaient pas camper tous les deux sur leur position et semble prêt à faire des compromis. Mais chassez le naturel, il revient au galop comme on dit. Et ce dicton pourrait bien être la perte de tout espoir pour sauver la Nation Vampire. En tout cas, l'évolution est visible et je suis curieuse de voir comment les choses vont tourner. Je fais le choix de garder de l'espoir même si, pour une seule issue positive il y en existe peut être un million de négatives ^^'

L'écriture de Molly Night encore une fois m'a rendu accro, entre les chapitres très courts qui m'ont permis d'avancer très vite et de l'action en permanence, lié à des atrocités, de la psychologie, tout cela fait que j'ai dévoré le roman.

Je fais le choix, en terminant ce roman, de garder l'espoir pour Atticus et je suis impatiente de découvrir le tome 3 qui sort dans beaucoup trooop longtemps selon moi !!

En bref, si mon cerveau ne sait pas trop quoi en penser, mon coeur a été pris par le roman dès les premières pages et l'a dévoré donc je l'ai adoré ^^

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/04/dark-and-dangerous-love-saison-2-de.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 20-04
Quand on adore lire les romances et les polars, c'est difficile de passer à côté de cette auteure. Alors forcément j'avais envie de la découvrir et c'est désormais chose faite avec Le Menteur, qui est un roman avec lequel j'ai passé un très bon moment.

L'histoire débute avec Shelby, une jeune maman qui vient de perdre son mari. Elle a, dans le même temps, appris que ce dernier a accumulé des montagnes de dettes dans une vie bien au dessus de ses moyens. Toute seule, elle se débat avec ces problèmes tentant de payer les dettes tout en cherchant des raisons aux mensonges de son mari. Elle va aller de découverte en découverte, trouvant des preuves d'infidélités, de mensonges en tout genre, mais surtout une montagne de faux papiers dont elle ignorait l'existence. Elle va alors quitter la villa luxueuse dans laquelle elle vivait pour retourner dans sa ville natale, entourée de sa famille. Mais les problèmes qu'elle a laissé semble la poursuivre.

J'ai vraiment apprécié cette histoire parce qu'en la suivant du point de vue de Shelby, l'enquête n'en devient pas vraiment une et surtout cela laisse de la place pour sa reconstruction. Ce roman n'est pas vraiment un policier, mais pas vraiment une romance non plus. C'est avant tout l'histoire d'une femme forte qui se bat pour elle et pour sa petite fille et qui doit affronter des problèmes sentimentaux, financiers et de violence. Et finalement ce roman mélange à peu près tout ce que j'adore lire donc ce roman était clairement pour moi.

D'un côté on a Shelby qui veut se reconstruire seule pour montrer à sa fille qu'elle n'a besoin de personne. Elle est forte et elle affronte les problèmes les uns après les autres sans jamais se laisser démonter. Pourtant elle pourrait tout aussi bien se replier sur elle même après la découverte des nombreux mensonges de son mari et se lamenter sur son sort mais elle ne va jamais cesser de se battre. Elle est tellement forte que je suis admirative mais elle est aussi sensible. C'est un personnage que j'ai adoré.

Parmi la galerie de personnages, on a Griff, qui tombe sous le charme de Shelby dès le début. Il est prêt à la soutenir et à s'engager, il est réfléchi et n'a peur de rien. Je l'ai beaucoup aimé, tant pour ce qu'il apporte à Shelby que pour sa patience avec la fille de Shelby, il est carrément adorable.
Il y a aussi toute la famille de Shelby qui fait tout pour la soutenir tout en la laissant faire à son idée et que j'ai adoré découvrir.

L'ambiance du roman m'a beaucoup rappelé ce que je connais personnellement. Une petite ville où tout le monde se connait, avec des rumeurs qui se propagent rapidement, une famille très soudée et des voisins toujours là pour aider. C'est dans ce genre d'espace que j'ai été élevée donc forcément cela m'a beaucoup permis de m'identifier à l'histoire et m'a rendu encore plus accro.

Le style de l'auteure, en mélangeant un peu la romance, la reconstruction et l'enquête m'a totalement séduite. Je voulais sans cesse en savoir plus : voir comment la relation Shelby/Griff allait évoluer, savoir si elle allait s'en sortir, trouver qui pouvait bien s'en prendre à elle et pourquoi... Tout cela a créé une vraie addiction chez moi et donc forcément j'ai beaucoup aimé cette histoire.

En bref, un roman détente parfait qui m'a emporté dans une ambiance que j'ai adoré. J'ai hâte de découvrir d'autres romans de l'auteure !

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/04/le-menteur-de-nora-roberts.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 16-04
Depuis que j'avais découvert Eliza et Wade dans le tome précédent, je crois que c'est l'histoire que j'attendais le plus. Et autant dire qu'elle ne m'a pas déçue une seule seconde.

L'histoire débute avec un coup de téléphone pour Eliza. Elle découvre alors que le monstre de son adolescence, qu'elle a fait enfermer, va sortir de prison. Déterminée à l'empêcher de frapper de nouveau, elle semble bien décidée à le trouver seule pour protéger tous les membres de SSD qu'elle considère comme sa famille. Si elle n'en parle à personne, Wade va bien se rendre compte que quelque chose se trame et va tout faire pour protéger Eliza.

J'adore cette histoire déjà parce que les deux héros sont de fortes de tête et qu'il y en a pas un pour admettre que l'autre lui plait et lui plait depuis le début. Leur relation est en fait une suite d'affrontement entre Eliza qui se bat farouchement pour faire ce qu'elle veut, toute seul et Wade qui, sans vraiment comprendre pourquoi, veut la protéger à tout prix. Ces affrontements révèlent beaucoup de choses sur les deux personnages et je les ai beaucoup aimé.

Eliza est une jeune femme qui a tiré un trait sur son passé. Elle travaille à SSD et a beaucoup de mal à accorder sa confiance. Elle est farouchement indépendante et refuse qu'on la voit comme quelqu'un de faible. Malgré les tortures qu'elle a subi dans le tome précédent, elle continue de travailler comme si de rien n'était. Je me suis beaucoup attachée à elle, cette femme vraiment forte qui se bat pour ce qui est juste à ses yeux. Mais aussi pour cette faiblesse qui transparait quelques fois et qui m'a beaucoup touché. En somme le genre de personnage que j'adore.

Wade m'a beaucoup amusé. Il est riche, fort et déterminer à protéger Eliza contre tout ce qu'elle devra affronter. Il est surtout très attentif parce qu'il voit en elle ce que ses collègues ont laissé passé. Il est très protecteur et bien déterminé à protéger ce qui est à lui même contre son gré. Autant dire qu'il ne se laisse pas faire par le côté rebel d'Eliza et qu'il a autant de répondant qu'elle. Mais il est aussi très rassurant avec elle et je dois bien avouer que ce personnage m'a fait succomber ^^

Leur relation se construit de façon très rapide et en même temps cela ne m'a pas choqué parce qu'ils se courent après depuis un tome. C'est juste comme si cela devait arriver et j'ai trouvé leur relation plutôt adorable en fait. Chacun cherche à protéger l'autre, au péril de sa vie, ils se mettent face à leurs contradictions respectives.
C'est un roman que je trouve vraiment bien rythmé entre des phases plus lentes qui mettent en place la relation et des phases d'action qui vont très très vite et sont inquiétantes.

L'auteur réussi parfaitement à me faire entrer dans son roman, d'autant plus que j'attendais ce couple depuis tellement longtemps. Et entre l'adrénaline que j'ai ressenti pendant l'action et toutes les émotions pour leur relation forcément, il ne m'en fallait pas plus pour apprécié.

En bref, un roman équilibré entre action et romance qui m'a beaucoup plu et que j'ai vraiment adoré lire.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/04/crush-de-maya-banks.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
A force de voir l'auteure un peu partout, j'étais curieuse et j'avais très envie de la découvrir. Alors forcément, la proposer en lecture commune pour le Coffee&Romance c'était l'occasion et franchement, je ne regrette pas.

L'histoire est celle d'Alexi, une jeune femme qui travaille dans l'armée. Elle a accepté un poste sur l'USS Percival Lowell où elle pourra exercer son travail dans la météo. Si elle est ravie de découvrir ce nouvel univers, c'est loin de très bien se passer avec son supérieur direct. Et pour cause leur première rencontre assez épique. On suit donc Alexi tenter de faire son travail et de s'en sortir au sein d'un milieu quasi exclusivement masculin et en vase clos. Et autant dire que c'est loin d'être évident pour elle.

Je vais commencer par mes impressions sur ce roman et elles doivent être nuancées par ce que j'ai fini par comprendre à la fin de l'histoire. Above all est une trilogie et je pense que l'auteure l'a construite en trois tome, donc forcément, je suis frustrée que cela n'avance pas forcément aussi vite que je le veux. Mais en même temps, je pense que les choses vont évoluer dans les prochains tomes. Du coup, j'ai trouvé le rythme assez lent dans la mise en place de la relation, ce qui change de certaines romances éclaires dont j'ai l'habitude.
J'ai énormément apprécier l'univers et l'ambiance. Forcément un bateau pleins de militaires et en trèès grande majorité des hommes, cela crée une certaine ambiance différente mais pour autant que j'ai beaucoup aimé parce qu'elle est décrite et analysée avec beaucoup de réalisme.

Alexi est un personnage que j'ai beaucoup aimé. Déjà parce qu'il faut beaucoup de courage à une femme pour accepter une mission pareille, alors qu'elle va devoir faire ses preuves face à tous les autres hommes mais aussi se retrouver à devoir gérer des situations qu'elle pourrait éviter sur la terre ferme. Elle est combative et n'a pas froid aux yeux non plus, donc c'est plutôt cool. Elle a un peu de mal avec l'autorité dès lors qu'elle la trouve injuste, ce qui m'a beaucoup amusé. J'ai donc vraiment apprécié ce personnage.

Quant à Andreas Van Allen, je n'aurais pas grand chose à dire. Je me sens carrément frustrée parce que je veux en savoir plus sur ce personnage. J'ai l'impression de ne pas le connaitre et j'aurais tendance à le décrire comme un homme lunatique qui peut se comporter comme un crétin un moment et être adorable l'instant suivant. Assez compliqué à suivre donc. Et j'espère vraiment en savoir plus sur lui dans les deux prochains tomes parce que je me pose énormément de questions sur lui.

La relation Alexi/Van Allen est assez particulière. J'ai l'impression qu'ils reproduisent sans cesse le même schéma, ce qui a tendance à me frustrer et m'agacer. J'ai envie qu'ils prennent une décision. Mais ma frustration a largement été compensée par l'évolution assez surprenante et inattendue que va vivre Alexi et qui m'a beaucoup enthousiasmée.

Le style m'a beaucoup plus, les chapitres sont assez courts, j'ai avancé rapidement dans l'histoire et je me suis beaucoup amusée. L'auteure réussi vraiment à m'immerger dans son univers en vase clos et autant dire que j'ai passé un bon moment.

En bref, un roman avec une relation qui tend à tourner un peu en rond mais un univers captivant, une évolution vraiment intéressante qui me rend très curieuse des deux prochains tomes.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/04/above-all-tome-1-embarquer-de-battista.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 13-04
J'avais découvert l'auteur avec le roman Une Putain d'histoire et tellement prise dans le roman, j'avais décidé d'en découvrir d'autres. Bien entendu il s'est écoulé quelques mois avant que je franchisse le pas à nouveau. Et autant dire que je ne regrette pas d'avoir attendu parce que Glacé est un roman/thriller que j'ai adoré.

L'histoire débute avec un événement assez atypique dans ce genre de roman : la découverte du corps d'un cheval au sommet d'une centrale hydroélectrique. Mais le cheval appartenant à un patron d'une multinational, une équipe de flics va être mise sur le coup. Mais ce corps n'était que le début du cauchemar pour Servaz et Ziegler, tous deux en charge de l'enquête.
Dans le même temps, l'auteur nous faire découvrir Diane, une jeune suisse psy qui prend un poste dans un institut bien particulier, qui retient en son sein la crème de la crème chez les fous criminels.

Bref autant le dire tout de suite, une ambiance bien glauque. Et franchement ? Je me suis éclatée. Pour un bon nombre de raisons.
Déjà, ce thriller prend son temps. Et je trouve que c'est vraiment appréciable. Entendons nous bien, j'adore les thrillers palpitants qui ne nous laisse pas le temps de souffler. Mais en l'occurrence, Bernard Minier prend le temps de poser son intrigue, et abreuve le lecteur de détails. Et c'est plutôt cool. Parce que du coup, je n'avais pas l'impression d'être perdue.

Ensuite ? En bonne étudiante pénaliste que je suis, il n'y a rien de tel qui m'agace qu'un romancier français qui bafoue la procédure bien correctement. Je n'ai rien contre les petites entorses parce que c'est un roman, donc on ne peut pas coller à la réalité tout le temps. Mais pour le coup, j'ai été bluffée par le réalisme du roman. Et c'est un grand point positif à mes yeux.
De l'autre côté, j'ai aussi beaucoup aimé tous les détails apportés sur les traitements des fous criminels de l'institut. Cela rend l'ambiance encore plus intense.

Un autre point positif ? La galerie de personnages qui est carrément démente. J'ai adoré découvrir chaque personnage, du fou criminel le plus dérangé du cerveau à Servaz, un flic de 40 qui se fie à son instinct pour résoudre ses enquêtes et qui ne lâche jamais rien. Tous les personnages sont biens amenés à mes yeux. Et surtout l'auteur s'y attarde vraiment. Ils ne sont pas là que pour faire joli et ont tous un vrai rôle dans le roman.

Je citerai aussi l'épilogue. Si le dernier épilogue de Bernard Minier que j'ai lu m'a filé des frissons dans le dos et donné des cauchemars, celui de Glacé m'a beaucoup amusé et fait sourire. Et c'est assez rare dans les thrillers donc forcément c'est appréciable.
J'ai aussi apprécié le dénouement, qui ne tombe pas de nul part et que j'ai pu voir se profiler peu à peu au fil de la lecture.

Le style de Bernard Minier est hyper descriptif et j'adore ce genre de style. Cela permet de m'immerger totalement dans le roman et de percevoir les différentes ambiances. Forcément dans un thriller a file parfois un peu les jetons ^^ Mais franchement j'aime beaucoup sa façon d'écrire. Et je suis impatiente de retrouver Servaz.

En bref ? Un thriller qui prend son temps pour poser une intrigue assez dingue avec une galerie de personnage vraiment bien gérée par l'auteur. J'ai passé un excellent moment de lecture.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/04/glace-de-bernard-minier.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Après avoir beaucoup aimé Vicious, j'étais forcément impatiente de découvrir Devious et autant dire que je ne regrette pas ma lecture, même si je le trouve un peu moins bien que Vicious.

Entre Devious et Rosie c'est une grande histoire de timing manqué. Ils sont amoureux l'un de l'autre depuis dix ans, mais Dean est sorti avec Millie plutôt que Rosie. Forcément, ils ne partaient pas sur de bonnes bases. Rose a ensuite tout fait pour le fuir, mais malheureusement maintenant qu'elle vit à New York, ils se sont géographiquement rapprochés puisqu'ils vivent dans le même immeuble. Dean est déterminé à obtenir une seconde chance avec Rose, mais elle ne veut pas en entendre parler.
Autant dire que j'étais curieuse de voir comment les choses allaient tourner parce que ce n'était pas gagné pour Dean de réussir son coup, quand bien même il était très déterminé.

Rose est atteinte de mucoviscidose depuis toute petite. Elle sait qu'elle va mourir et veut donc profiter de la vie. Elle est partie à New York pour obtenir de l'indépendance, parce que ses parents ne cessent de la couver et de la voir comme une malade avec des contraintes plutôt que comme leur fille. Je l'ai trouvé hyper courageuse parce qu'elle sait qu'elle va mourir et pourtant elle se bat pour maintenir une vie normale. Elle est forte et elle sait ce qu'elle veut. Elle a toujours été amoureuse de Dean mais a aussi fait une croix sur lui quand il est sorti avec sa soeur. C'est un personnage que j'ai beaucoup aimé.

Dean 'Devious' Cole est un personnage plein de contradiction. Il joue le mec qui se fout de tout et garde le sourire en permanence. Et pourtant il se bat contre ses démons dont les conséquences sont une addiction à l'alcool et à l'herbe. Un personnage bien sombre pourtant déterminé à conquérir Rosie. Et je dois avouer que je l'ai adoré. Il est sans cesse en contradiction avec lui même mais j'ai vraiment apprécié. Il se bat pour ce qu'il pense être juste.

L'histoire de ce couple est loin d'être évidente, surtout avec le passif qu'ils ont. Et autant dire que c'était loin d'être gagné. Pourtant l'auteur réussi à nous écrire une romance intéressante et qui permet de se détendre tout en abordant des sujets difficiles. Je dois avouer que cela m'a beaucoup plu.
Un énorme point positif pour l'épilogue qui a su me faire rire et me donner le sourire. Et surtout qui annonce un prochain couple qui va vraiment m'amuser je sens ^^

Le style est facile à lire et sans prise de tête, entre descriptions et dialogues. Les émotions passent bien. Et le double point de vue est un vrai plus pour en apprendre encore sur les personnages, même si l'auteure sait nous cacher des informations jusqu'au dernier moment ^^

En bref, une parfaite lecture détente que j'ai beaucoup aimé.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/04/devious-de-lj-shen.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'étais impatiente de découvrir ce tome 2 et de voir comment les choses allaient tourner. Autant dire que j'ai dévoré en une seule journée ce tome tellement je l'ai adoré.

L'histoire reprend immédiatement après la fin du tome 1. Amber a refait surface grâce à Joe qui l'a conduit à Kaya, où résident Reeve et Emily. Le problème ? Reeve était amoureux d'Amber qu'il ne rencontre Emily. Forcément il va y avoir des tensions, il faut qu'Amber se remette, mais Em voudrait aussi savoir ce que Reeve va faire. Et puis, l'autre problème c'est que la jeune femme s'est enfuie de chez Michelis Vilanakis, et qu'il semble prêt à tout pour la récupérer. Reeve doit donc tout faire pour la protéger.

Autant dire que je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer dans cette lecture et que j'ai avancé aussi vite que j'ai pu, tout en élaborant des théories pour deviner ce qu'il s'était passé. Et pourtant, même avec les théories les plus folles j'étais encore loin du compte. L'action s'enchaîne sans qu'on la voit passer et ce pavé ne m'a pas tenu bien longtemps vu que je l'ai lu sur une journée.

Emily est très attachée à Reeve et pourtant le retour d'Amber fait vaciller le semblant d'équilibre qu'ils avaient réussi à construire. Et pour cause, les deux filles sont meilleures amies et se sont disputées à cause d'un garçon. Alors Emily, bien qu'amoureuse, essaie de prendre ses distances avec Reeve pour voir ce que va faire Amber. Et en même temps, elle ne cesse de pousser Reeve à s'ouvrir à elle, à lui parler de sa famille. Elle fait tout ce qu'elle peut pour qu'Amber se sente bien, quitte à laisser son bonheur lui échapper. L'auteure nous en révèle aussi beaucoup plus sur la complexité du personnage et franchement j'ai adoré.

Reeve semble tout aussi perdu dans ce tome. Pourtant, presque dès le début il affirme ce qu'il veut en face d'Em. Mais avec Amber qui voudrait bien le reconquérir, cela laisse l'impression qu'il pourrait changer d'avis. L'auteure nous fait découvrir le vrai Reeve, sous ses dehors d'homme dangereux, il semble surtout qu'il se protège de son passé comme il peut. Il essaie de comprendre comment se comporter pour pouvoir garder Emily tout en protégeant Amber et c'est un équilibre vraiment difficile à trouver pour lui.

Le vrai problème pour nos personnages ? Amber. Une jeune femme qui est partie vivre chez un mafieux pour rendre Reeve jaloux. Donc forcément en revenant, elle pense qu'il va lui retomber dans les bras. Sauf que depuis, Reeve à rencontrer Em. Bon clairement, je l'ai détesté de la première minute de ma lecture à la dernière. Mais elle est un élément important de l'histoire.

Alors par contre juste la fin est tellement rapide. J'ai terminé ma lecture tard le soir et franchement j'ai passé ma nuit à réfléchir sur le roman. Et clairement je trouve qu'il manque un chapitre pour qu'on voit les persos enfin heureux et pouvoir savourer leur liberté. J'ai presque envie d'un tome supplémentaire, plus tranquille pour voir Emily et Reeve profiter de la vie.
Mais c'est vraiment le seul truc qui m'a dérangé à la fin mais pour le reste clairement les personnages sont hyper profonds, hyper réfléchis. A la fin de l'histoire je me suis dis "ah oui quand même !".

Le style est très travaillé. Les personnages sont là pour une raison et ils agissent de telle manière parce qu'il y a toute une psychologie derrière. Et pourtant, je ne l'ai compris qu'à la toute fin. Mais c'est ce qui fait de ce roman un roman un peu à part, que je ne pourrais jamais vraiment oublier, avec des personnages très travaillés que j'ai beaucoup appréciés.

En bref, une conclusion parfaite à une duologie addictive malgré une fin un peu trop rapide. J'ai beaucoup aimé.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/04/le-palace-tome-2-last-kiss-de-laurelin.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Après la fin du tome 3, j'étais forcément impatiente de découvrir celui ci. Et autant dire que je n'ai pas été déçue. L'action s'enchaîne sans aucune pause et j'ai lu presque en apnée tellement je voulais la suite.

On retrouve Katy, prisonnière du Dédale après l'expédition pour sauver Beth. Elle fait ce qu'elle peut pour survivre sans devenir un monstre et c'est loin d'être évident. Elle ne sait pas qui sont les pires, ni ce qu'elle doit croire parmi tout ce que le Dédale raconte. Elle tente de s'adapter même si se soumettre à des individus qu'elle déteste est loin d'être dans sa nature. De l'autre côté, on a Daemon, complètement anéanti de la perte de Katy. Il est prêt à tout pour la retrouver même si cela le conduit à partir seul sans sa famille.

Autant dire que le roman débute sur les chapeaux de roues et que tout s'enchaîne très vite. Impossible de s'ennuyer, entre Katy, enfermée, qui tente de démêler la vérité et de ne pas se perdre en route, et Daemon prêt à tout pour la sauver, rien ne semble pouvoir stopper l'action du roman. Et cela reste vrai tout le long du roman, hormis peut être quelques cent pages au milieu. J'ai vraiment adoré et en même temps j'ai eu l'impression d'être dans un manège à sensation sans jamais pouvoir descendre. C'est une impression bizarre, mais en même temps, ce tome donne tout son réalisme à la saga.

Ici Katy doit se montrer encore plus forte qu'elle ne l'a jamais fait. Elle doit survivre en milieu hostile alors que les individus travaillant pour le Dédale tente de la convaincre que les Luxens ne sont pas si géniaux que ça. Autant dire que cela va lui demander une grande force d'esprit, surtout qu'elle est loin de tout ce qui compte pour elle. Je suis hyper admirative de la façon dont elle s'en sort après tout ce qu'elle traverse. Elle est courageuse, elle n'abandonne jamais son caractère rebelle. Elle est franchement géniale et j'ai hâte de la retrouver dans le prochain tome.

Daemon est tout aussi courageux. Il va garder sa célèbre arrogance tout en faisant tout ce qu'il peut pour sauver Katy. Et autant dire qu'il est prêt à tout pour sa petite amie. Rien ne l'arrête et certainement pas le Dédale. Comment ne pas l'aimer encore plus dans ce tome ? Les sacrifices qu'il fait, sa gentillesse, son arrogance parfois, son amour pour Katy... Bref, tout ça fait de Daemon un sublime #BookBoyFriend encore une fois et franchement je ne m'en lasse pas.

L'histoire avance très vite et autant dire que le prochain tome promet d'être pareil voire pire ^^ J'ai vraiment apprécié ce roman même si je n'ai jamais trouvé le temps de me poser trois secondes pour réfléchir. C'est très représentatif de la violence qu'endure nos héros je trouve, et réaliste par rapport à un univers fantastique et des aliens présents sur Terre et dont le gouvernement américain est au courant. Surtout, ce tome permet d'en apprendre encore plus sur l'univers des Luxens et forcément, cela m'a rendu d'autant plus curieuse.

Le style m'a encore rendue accro, parce qu'en plus des nombreuses actions sans fin, on retrouve ici un double point de vue Daemon/Katy et forcément, cela m'a beaucoup plu. Il rythme vraiment encore plus le roman. Et donne envie d'avancer sans cesse pour savoir comment ils vont réagir l'un à l'autre encore et toujours. Descriptions, actions, dialogues amusants, cela avait tout pour me conquérir.

En bref ? Je suis toujours autant accro à la sage et j'ai trèès hâte de lire la suite. Je suis quand même un peu triste de bientôt arriver à la fin mais c'est toujours un réel plaisir de retrouver Katy et Daemon et de les suivre même si ce qui leur arrive est loin d'être fun. J'ai beaucoup aimé ce quatrième tome.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/04/lux-tome-4-origine-de-jennfier-l.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 03-04
Quand j'ai choisi de lire ce livre pour les lectures du #CoffeeRomance, c'était pour le résumé, qui laissait présumé un roman hyper intense en émotions et deux personnages brisés. Pour le coup, j'ai eu le temps de zapper le résumé et quand je l'ai lu, j'ai découvert une romance moins intense mais tout aussi cool que je l'espérais.

L'histoire est celle d'Ally, qui a vécu un drame quelques années plus tôt. Depuis elle ne vit plus vraiment, se contente de faire ce qu'elle a à faire. Elle va tomber en faisant un footing et se faire sauter dessus par le chien du nouveau voisin. Le chien est aussi affectueux que le nouveau voisin est glacial.
Ni Ally, ni Sam ne sont prêt à s'engager dans une quelconque relation et pourtant, à chaque fois qu'ils se croisent, il y a comme un désir entre eux, une alchimie qui ne fait que croître. Après avoir lutter contre celle ci, ils vont finir par y céder.

Pour le coup, j'aurais eu du mal dans ma lecture si j'avais relu le résumé avant de le lire. Parce que je trouve après coup qu'il en révèle trop et notamment sur des choses qui sont révélée à plus de la moitié du roman.

On découvre donc Ally, qui a vécu un drame, sans qu'on nous en dise plus. Pourtant il est clair qu'elle a été hyper affectée et qu'aujourd'hui encore elle est touchée. Entre les rêves qui la réveille en pleine nuit, en larmes et qui la pousse à sortir, le fait qu'elle n'exerce pas son métier passion, qu'elle se sent coupable... Elle est hantée par son passé et ne semble pas prête à tourner la page. Mais à côté, elle est aussi très entourée par ses amis, qui la pousse à sortir. Elle est très touchante. Elle est maladroite à un point assez dingue. En bref, je l'ai beaucoup aimée et je me suis beaucoup attachée à elle et à son histoire.

Et il y a Sam. Sam qui est resté obscur pour moi pendant la moitié du roman. Il est distant, ne veut aucune relation, il peut même être assez imbuvable. Et pourtant, il prend la défense d'Ally. Parfois au point d'en être violent avec les autres. Il vit seul, avec son chien qui est absolument adorable. Il refuse toute relation sentimentale pour ne pas blesser la femme avec qui il serait. Et finalement on le comprend vraiment à partir du moment où il révèle son passé à Ally. Je dois avouer que j'ai beaucoup aimé ce personnage aussi, et encore plus une fois qu'on connait son histoire.

La relation Ally/Sam est construite de façon hyper réaliste. Elle s'écoule sur plusieurs semaines entre leur rencontre et le moment où ils sont ensembles et surtout, ils ne se disent pas tous leurs drames dès le début. Ils se construisent tranquillement et se révèlent les choses peu à peu... Je trouve que c'est plutôt sympa mais cela a créé une certaine frustration chez moi de ne pas connaitre le passé des personnages tout de suite ^^ Mais cela m'a rendu accro à l'histoire aussi. D'autant que certains passages m'ont fait frissonner.

Le style est plutôt simple, avec de nombreuses descriptions, ce que j'apprécie. Et les chapitres sont très courts, ce qui rend vite accro.

En bref, une romance vraiment sympa qui permet de se détendre et de ressentir des émotions. J'ai beaucoup aimé.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/04/love-hurts-de-ellie-ach.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Forcément, après la fin du précédent tome, j'étais impatiente de découvrir celui ci. Et autant dire que j'ai adoré comme toute la trilogie !

On retrouve Isis, quelques mois après la fin du tome 2. Elle tente de se reconstruire et même si elle souffre toujours, elle cache toute sa douleur avec son caractère. Elle va enfin partir de sa ville pour étudier. La rentrée à l'université est aussi supposée lui permettre d'oublier qu'elle s'est permise de tomber amoureuse, et que son coeur est potentiellement brisé... Mais c'est sans compter sur son passé qui refait surface et pourrait bien la détruire en plein cette fois.

J'ai replongé directement dans l'histoire malgré les mois séparant la lecture. Et autant dire que j'ai carrément accroché à cette magnifique histoire. Ce tome conclut avec talent l'histoire des personnages, et autant dire que cela a été un vrai régal à lire.

Déjà, j'ai adoré retrouvé Isis. Elle n'a clairement pas changée, elle pense toujours à voix haute, est toujours aussi délurée, prête à sauver le monde. Dans le même temps on découvre enfin toute son histoire avec son premier 'petit ami'. Si ce qu'il s'était passé était sous entendu depuis le début de la trilogie, elle l'accepte enfin et tente se repartir sur de bonnes bases. Autant dire que rien n'est gagnée surtout qu'elle se retrouve face audit ex petit ami... Au fil des tomes, j'ai vu Isis évoluer, mais c'est ici qu'elle semble le plus grandir. Je suis triste de la laisser, j'aurais voulu encore beaucoup de tomes avec sa personnalité détonante, mais je suis aussi ravie de cette fin pour elle.

On retrouve aussi Jack qui gère beaucoup moins bien les événements de fin du tome 2. Il a carrément pris la fuite et tente de s'en sortir sans vraiment savoir comment s'y prendre. Il veut protéger Isis de sa personnalité destructrice, mais il l'aime aussi. Bref tout est bien compliqué dans la tête de Jack. Mais mon petit coeur n'a fait que battre pour lui à chaque page. Il est tellement adorable. Protecteur et juste parfait en fait. Le meilleur ennemi qu'Isis aurait pu avoir, le meilleur ami aussi. Bref, je crois que j'ai gagné un #BookBoyFriend ^^

L'histoire est aussi une fabuleuse aventure, sur les débuts des étudiants à l'université, la découverte des sorties, des collocs... Tout ce qui fait que l'université peut être aussi géniale que pas terrible. En quelques trois cent pages l'auteure résume cette expérience de façon magistrale, tout en y mêlant un soupçon d'enquête. Forcément j'ai accroché à l'histoire et j'étais curieuse de découvrir comment tout allait se terminer.
Je suis tout à la fois triste et heureuse de quitter cet univers pour de bon. Triste parce que certains destins de personnages secondaires auraient sans doute mérité un peu d'approfondissement (je ne dis pas non à un ou deux tomes compagnons ^^) et heureuse parce que la boucle est bouclée et qu'Isis et Jack ont tous les deux réussi à régler leurs problèmes liés au passé. La vie les attend désormais.

Le style m'a encore une fois séduite avec des pensées amusantes et déjantées, des dialogues drôles et incisifs, et surtout de l'action encore et toujours et des actions à mourir de rire. L'auteure a su créer un univers absolument génial et elle l'a conclue de façon magistrale.

En bref, bien sûr, je suis triste d'être arrivée au bout de l'aventure, mais tellement heureuse d'avoir pu la lire. Je ne peux que recommander cette série qui est géniale.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/04/lovely-vicious-tome-3-je-ne-te-hais.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
J'ai acheté ce roman un peu sur un coup de tête, un peu à cause du résumé et un peu à cause de la couverture. Et bon sang, j'étais loin de m'attendre à un truc aussi intense. Cela fait exactement trente minutes que j'ai terminé le roman à l'heure où j'écris cette chronique et je me demande encore si je vais m'en remettre.
Je vais essayer de mettre de l'ordre dans mes idées, mais je vous préviens, c'est pas gagné tellement j'ai été bouleversé par ce premier tome.

On est en 2438, les vampires ont pris le pouvoir sur les humains après une guerre débutée en 2020. Le Roi, Atticus, cruel avec les humains, se prend d'affection pour Evelyn, une humaine qui fait partie de la noblesse et qui a été invité à son anniversaire. Atticus va exiger qu'elle vienne vivre au palais royal, avec lui. Elle va lutter contre cette injonction de toute ses forces, ne voulant pas d'une prison dorée et encore moins d'un vampire.

Je vais déjà décerner une mention spéciale à l'univers créé par Molly Night. Parce que clairement, j'ai adoré sa vision des vampires, et surtout de la Vampire Nation. J'ai trouvé que sa façon d'aborder les choses, quoi que vraiment sombre, était très intense et j'ai dévoré chaque chapitre, pour voir comment les choses allaient basculer. Tout est hyper bien construit et présenter et j'ai trouvé cela vraiment original que j'ai adoré.

Ensuite, j'ai adoré Evelyn. Le roman débute alors qu'elle a seize ans, et on découvre une jeune humaine pleine de vie, qui connait son premier amour et qui déteste les vampires. Forcément, quand elle reçoit l'injonction du Roi, elle va se débattre tout ce qu'elle peut pour ne pas s'y soumettre. Elle a une force de caractère inouïe. Elle ne se laisse pas faire, elle est loin de voir uniquement le rêve que cela pourrait être de vivre avec le Roi. Je me suis énormément attachée à elle, parce qu'elle est typiquement le genre de personnage féminin que j'adore. Elle est terrorisée par Atticus et pourtant elle se bat quand même contre lui, pour ses principes, pour sa famille, pour ses proches. Et en même temps, elle est prête à sacrifier sa vie pour protéger celle des autres. Et elle reste sur cette ligne de conduite tout le long du roman. Cela peut sans doute en agacer certains, mais pour ma part, je trouve ça réaliste, elle est jeune, elle rêve de liberté, c'est évident qu'elle ne va pas se plier aux désirs du Roi tout de suite. Si c'était le cas, je pense que le personnage ne serait pas vraiment crédible...

Il y a donc aussi Atticus. Que je suis supposée détester, il parait ^^ Autant vous dire tout de suite que c'est raté. Je ne vais pas dire que je l'adore non plus. Mais, ainsi que cela a été justement soulevé par Elsa du blog FiftyShadesDarker, il ressemble carrément à la Bête de La Belle et la Bête, mon conte préféré au monde. Donc déjà, il partait avec un net avantage dans mon coeur ^^ Ensuite, c'est un vampire de trois millénaires, il est Roi et a donc de grandes responsabilités, et il a l'habitude d'avoir tout ce qu'il veut. Donc forcément, qu'Evelyn se refuse à lui laisser une chance, ça ne pouvait pas bien se passer. Mais comment en vouloir éternellement à un homme (UN HOMME, oui je précise, c'est important) d'avoir des accès de violence et de jalousies hors normes, quand il passe son temps à lui déclarer son amour ? Juste le truc que n'importe quel homme normalement constitué ne fait jamais ? xD Il l'aime vraiment et cela se voit. C'est loin d'excuser tous ses comportements, mais en ce qui concerne Evelyn, toutes les émotions du Roi sont décuplées donc forcément, ça ne l'aide pas à se comporter correctement... Alors, il est loin d'être parfait, il est carrément sombre et glauque, mais je l'apprécie quand même et il ne m'a fallu que deux pages pour cela. Je ne dis pas que je cautionne tout ce qu'il fait, mais ça va avec la psychologie du personnage et de l'univers. Et, du peu que l'auteur nous révèle de son histoire, je suis encore plus curieuse d'en savoir plus sur lui. Même si c'est clair qu'il s'y prend comme un manche pour séduire Evelyn. En espérant qu'il s'améliore dans les prochains tomes !

Je voudrais aussi mentionner deux autres personnages dans cette chronique. Tout d'abord Ethan, le premier amour d'Evelyn. Il m'a fait passé par plusieurs émotions. Quand il était présent seulement dans les pensées d'Evelyn je l'aimais bien et j'étais triste pour lui. Ensuite je l'ai rencontré en présentiel dans la lecture. Et comment vous dire ? C'est un sale gosse égoïste qui m'a un peu gonflé. Et je n'en dirais pas plus ^^
Ensuite, Lord Hansel, qui devient ami avec Evelyn. C'est un vampire et il tente d'arrondir les angles pour Atticus, histoire qu'Evelyn ne flippe pas tout de suite (ce qui n'est pas forcément une réussite). Je l'aimais bien. Alors pourquoi il vient tout gâcher ce crétin ? :o Il a une super amitié avec Evelyn je trouve, mais j'ai peur qu'il mette tout en l'air... Bref j'attends de voir parce que dans le fond, je l'aime bien quand même...

Ma chronique est déjà super longue et j'ai encore tellement de choses à vous dire ^^ Je vais tenter d'être rapide. Alors, c'est clairement pas à mettre entre toutes les mains. C'est de la dark romance, c'est violent cela ne peut pas convenir à tout le monde. Certaines scènes m'ont parfois heurtées, même si elles s'inscrivent totalement dans l'ambiance du roman. Parce que oui, l'ambiance est vraiment sombre et je doute que cela s'améliore dans le tome 2.
Ensuite, j'ai été accro à l'histoire. Clairement. Si je n'avais pas été raisonnable, j'aurais fait une nuit blanche le premier soir où je l'ai ouvert, parce que j'ai été addict à l'univers. Je crois que le côté sombre, mêlé à la pureté d'Evelyn m'a totalement conquise. Les chapitres très courts participent aussi à cette addiction parce que finalement un chapitre de plus c'est pas grand chose, et puis encore un, et un de plus et encore.... (bref, vous voyez l'idée du cercle vicieux quoi ^^)
Le style est vraiment chouette, avec de nombreuses descriptions et surtout un point de vue omniscient qui passe d'un personnage à l'autre sans cesse. J'ai beaucoup aimé l'idée et l'auteur a fait ça de façon très bien construite ce qui fait que je ne me suis jamais sentie frustrée de quitter un personnage pour un autre.

En bref ? J'ai absolument aucune idée de comment je vais faire pour attendre la sortie du tome 2. J'ai été bouleversé par l'intensité des émotions que j'ai ressenti tout au fil du roman, entre la colère, l'empathie, la fierté pour Evelyn, l'amour...

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/03/dark-and-dangerous-love-saison-1-de.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Après la fin du tome précédent, j'étais impatiente de me lancée dans celui ci. Entre les intrigues politiques et la relation plutôt compliquée entre Merit et Ethan, forcément, je voulais en savoir plus. Et ce tome est une fois encore à la hauteur de mes attentes.

On retrouve la Maison Cadogan sur le point de divorcer du PG. Ethan, Merit et tous les autres tentent de prévenir tous les pièges qui vont se trouver sur leur chemin afin de préserver au mieux les intérêts de la Maison. Autant dire que cela semble très loin d'être évident. D'autant plus qu'aux conflits politiques, s'ajoute la disparition de deux vampires Solitaires qui semble suspecte. Merit se charge de l'enquête sans se douter de ce sur quoi elle va tomber.

Ce tome montre une fois de plus l'étendue du talent de Chloe Neill. Elle nous offre encore un tome de qualité qui mêle intrigues politiques et action, enquête policière et problèmes de coeurs sans jamais lasser. Alors que c'était une de mes craintes en débutant cette saga, puisqu'elle utilise le même duo de personnages principaux, elle parvient à renouveler sans cesse l'histoire qui se déroule depuis le premier tome et je ne m'en lasse pas.

Merit, toujours bien dans son poste de Sentinelle, tente de défendre les intérêts de Cadogan. Elle est prête à tout pour sa Maison, comme elle l'a déjà démontrée à de nombreuses reprises. Mais elle se bat aussi pour les autres, sans se poser de question. Dès qu'un surnat est victime d'une injustice ou d'un danger, elle n'hésite pas à se lancer dans l'action. C'est ce que j'adore chez ce personnage. Loin d'être égoïste, elle offre son aide à chaque fois. Même si, ses choix posent parfois des problèmes... Bref, vous l'aurez compris, je suis fan de Merit. Même si dans ce tome en particulier elle fait une énorme erreur qui lui retombe dessus ^^

Ethan semble changé depuis son retour. Il ose beaucoup plus de choses, ce qui est souvent pour le meilleur. Mais dans ce tome, il est clairement sous pression. Il ne sait pas trop comment la séparation avec le PG va se passer. Autant dire qu'il craint pour ses vampires et souhaite plus que tout être à la hauteur maintenant qu'il a initié la séparation. Avec tout ce stress sur les épaules, je suis admirative qu'il s'en sorte aussi bien. D'autant qu'il semble moins têtu aussi et plus souvent accepter les théories et avis de Merit. Bref, mon petit coeur craque de plus en plus pour Ethan ^^

Ce tome est beaucoup plus placé sous l'influence des conflits politiques, mais l'action est loin d'être absente et autant dire que j'ai lu les dernières pages en apnée tellement l'issue semblait incertaine. Je suis maintenant curieuse de voir comment les choses vont évoluer et surtout ce qu'il va se passer dans le prochain tome vu le statu quo auquel on semble arriver ^^

Chloe Neill réussit donc à me captiver pour un septième tome dans son univers. J'adore toujours autant ses vampires et ses intrigues. Je trouve cela absolument génial qu'elle parvienne à maintenant l'addiction à sa saga sans que cela retombe.

En bref, une très belle suite, qui donne, une fois de plus, envie de se jeter sur la suite avec impatience.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/03/les-vampires-de-chicago-tome-7-permis.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 24-03
J'ai acheté ce roman au moment de sa sortie. Et même s'il a un peu trainé dans ma PAL, j'ai fini par me lancer et j'ai passé un excellent moment avec cette histoire.

On découvre Mutine, une jeune femme qui a perdu son mari depuis deux ans mais ne parvient pas à surmonter sa perte. Elle dirige, d'une main de maitre il faut bien le dire, le club qu'elle a ouvert avec son mari et permet aux clients de l'Alcôve de réaliser tous leurs fantasmes. Mais elle n'a pas seule puisqu'elle peut compter sur son meilleur ami pour l'épauler dans la direction et aussi la comprendre à la perfection. Mais Mutine n'est pas seulement cette femme qui permet aux autres de réaliser leurs fantasmes, elle est aussi mère de famille et à un travail de jour. Autant dire que sa vie est loin d'être tranquille et zen.

J'ai trouvé ce roman très original. S'il prend place dans un univers hyper sensuel, c'est avant tout l'histoire d'une reconstruction. Mutine a été brisée par la perte de son mari et elle n'arrive pas à s'en remettre. On la voit évoluer au fil des pages, mais aussi douter de ce qu'elle fait.

Mutine est un personnage auquel je me suis attachée dès le début. Elle a vécu le grand amour et ne pense pas pouvoir en connaitre un autre. La relation qu'elle avait avec son mari m'a beaucoup fait rêver. Elle essaie d'avancer, mais en même temps, elle ne sait pas comment se défaire de son deuil. C'est comme si elle avait peur de vivre sans son mari. Elle sait s'appuyer sur son entourage pour combler ses faiblesses. J'ai apprécié le personnage dès les premières pages et je me suis énormément attachée à elle, qui se débat parmi ses doutes et ne sait pas trop comment s'en sortir...
Ma seule frustration quant à ce personnage c'est de ne pas en savoir plus sur son travail de jour. On le découvre vers la fin, mais j'aurais peut-être voulu plus de détails ^^

Il y a énormément de personnages qui trouvent leur importance dans ce tome. Et l'auteure leur donne à tous une voix. En effet (et cela m'a surpris au départ), il y a de multiples points de vue dans le roman, ce qui permet d'apprendre encore plus de détails et surtout fait comprendre certains événements. Cela apporte un vrai plus au roman d'observer les réactions intérieures de tous ces personnages.

Le style d'écriture m'a aussi beaucoup plu. Les chapitres sont courts ce qui permet d'avance rapidement dans l'histoire, les multiples points de vue permettent d'en apprendre toujours plus. J'ai beaucoup aimé les descriptions aussi, cela permet de mieux cerner les personnages. Surtout, l'auteure m'a fait ressentir beaucoup d'émotions dans ce roman.

En bref, j'ai vraiment passé un excellent moment. C'est une magnifique histoire de reconstruction personnelle qui démontre à quel point cela peut être difficile. J'ai passé un très bon moment de lecture.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/03/mutine-de-alexia-deafly.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? +1
date : 21-03
J'étais super curieuse de découvrir ce roman. J'avais une vague idée de ce à quoi m'attendre mais j'étais encore loin du compte. Et malgré tout, j'ai quand même bien apprécié cette lecture.

On découvre un univers dans lequel les membres de la royauté et la noblesse ne peuvent avoir d'enfant. Ils recourent donc à des jeunes femmes spécialement formées pour cela. C'est dans ce cadre que l'auteure nous présente Violet, une jeune fille qui va participer à la Vente aux Enchères dans laquelle elle va se retrouvée achetée pour être la mère porteuse de la Duchesse du Lac. Elle va vite découvrir que tout n'est pas rose chez les nobles et que de nombreuses trahisons sont à prévoir. Il apparait bien compliqué pour une jeune femme comme Violet de parvenir à s'en sortir.

L'univers décrit par l'auteur m'a paru hyper oppressant. On découvre des gens qui, parce qu'ils ont le statut et l'argent, se croient absolument tout permis. Autant dire que cela m'a parfois vraiment révoltée et que j'ai longtemps imaginé comment assassiner chaque personnage. Entre les trahisons, les manipulations, les complots... Rien ne semble pur dans cet univers, comme si tout le monde jouait un rôle et personne ne pouvait être lui même. Exemple typique avec la Duchesse du Lac : elle est imbuvable, manipulatrice, colérique, impulsive et elle se croit ABSOLUMENT tout permis et pourtant, à quelques reprises et pendant quelques secondes à chaque fois, on peut apercevoir la personne qu'elle aurait pu être si elle n'avait pas grandi dans ce milieu de fou.

Si j'ai été heurtée par le comportement des riches de cet univers, je me suis aussi énormément attachée à Violet. Elle est très jeune et pourtant elle se retrouve à assumer le statut de mère porteuse, d'esclave presque juste à cause d'un gène qu'elle aurait. Elle se retrouve projetée dans un univers dont elle ne maitrise pas les codes. Elle essaie de s'adapter, pour ne pas souffrir, mais en même temps elle a sa fierté, donc elle veut se battre contre ce qui lui arrive. Et surtout, elle est encore très jeune et cela se ressent quand elle est émerveillée par ce qu'elle voit, quand elle ressent des émotions et se laisse emporter par elles. J'ai apprécié ce délicat mélange dans sa personnalité qui fait qu'elle n'est ni trop niaise, ni trop sérieuse dans son rôle.

Si quelques scènes m'ont heurtées, cela n'a en rien empêché mon addiction à ce roman. Autant dire que je l'ai dévoré et que les pages ont filé à toute allure quand je me plongeais dedans. Le style m'a aussi beaucoup plu, entre émerveillement des décors et horreur de la situation les descriptions m'ont toutes touchées.

En bref, une belle découverte. Je suis impatiente de lire la suite.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/03/le-joyau-de-amy-ewing.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
Après me l'avoir vu conseillé, j'étais obligée de craquer sur ce roman. Et autant dire que j'ai vraiment apprécié cette histoire qui réuni les deux genres que je préfère : la romance et le thriller.

L'histoire débute alors qu'Emily a reçu un message de son ancienne meilleure amie, Amber. Celle ci semble avoir des problèmes et Emily va tout tenter pour la retrouver. Ce qui va la conduire droit dans les bras de Reeve Sallis, un homme tout en contrôle qui semble avoir des liens avec la mafia. On voit donc Emily prendre des risques conséquents pour en savoir plus sur ce qu'il a pu arriver à sa meilleure amie, mais aussi la voir tomber sous le charme de Reeve, sans vraiment savoir si c'est une bonne chose pour elle ou si c'est tout l'inverse.

Autant dire qu'un roman mélangeant une enquête, beaucoup de danger et une histoire romantique assez atypique, c'était forcément pour moi. Et j'ai passé un très bon moment avec ce roman. Surtout que l'auteur prend vraiment le temps de poser son univers. Du coup, j'ai adoré cette lecture. Même si, c'est vrai, il y a de nombreuses scènes osées qui m'ont parfois déroutées, elles s'inscrivent dans le roman et surtout dans la relation étrange qui unie Emily et Reeve.

Emily est un personnage que j'ai beaucoup appris à connaitre et autant le dire tout de suite je me suis énormément attachée à elle. On découvre à la fois son passé et son présent et cela permet de comprendre comment elle fonctionne et à quel point cela peut être dangereux pour elle d'entamer cette relation avec Reeve. Elle est plutôt du genre à se laisser diriger sans poser de question. C'est quelque chose qu'elle a appris dans son passé et elle avait tout fait pour le fuir par la suite. Mais autant dire qu'elle va succomber à l'aura de Reeve et que, même si elle continue de chercher Amber, elle s'attache à Reeve, surtout pour elle. J'ai vraiment adoré ce personnage qui est loin de ce que j'ai déjà pu voir dans d'autres romans. Et j'ai adoré même si ses réactions m'ont parfois déroutées.

Reeve est carrément plus secret. Il pourrait ou pas, avoir des liens avec la mafia. Il pourrait ou pas avoir tué son ex... Il est très directif et j'avoue qu'au départ, je l'ai pris pour un vrai connard de base qui n'avait rien pour le rattraper. Pourtant au fil des pages on découvre un Reeve qui s'est attaché à Emily et qui se rend compte que sa façon d'agir peut la blesser elle et il modifie son comportement. Du coup, j'ai aussi fini par m'attacher au personnage et je suis impatiente de le découvrir dans le prochain tome.

D'ailleurs, en parlant de prochain tome, vu la fin, autant dire que je suis en train d’élaborer tout un tas de théories sur comment les choses vont se passer. Les révélations dans les deux dernières pages m'ont surprises et je dois admettre que je suis super curieuse de voir comment les choses vont se déroulées ^^

Pour l'écriture, j'ai vraiment apprécié ce roman. Il y a de nombreuses scènes 'hot', ce qui peut déranger. Mais à côté, l'auteure prend le temps de poser son récit qui avance lentement et cela permet de s'imprégner de l'univers, ce qui m'a beaucoup plus et m'a rendu totalement accro ^^

En bref, une belle découverte que je ne pensais pas faire, j'ai vraiment passé un bon moment de lecture et je suis curieuse de découvrir la suite de l'histoire et de voir comment les choses vont tourner.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/03/first-touch-saison-1-le-palace.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 15-03
J'ai acheté ce roman après avoir lu une chronique et j'avoue que j'étais loin de m'attendre à apprécier autant cette lecture.

L'histoire est celle de Camille. Elle vient de passer 18 mois aux USA quand elle se décider à rentrer. Sa meilleure amie l'a inscrite à une audition pour devenir choriste dans un groupe de rock. Elle est loin de s'attendre à être prise, mais voit ce défi comme une énième fuite en avant. C'était sans compter sur Léo, exactement comme elle, qui décide de la chercher encore et encore pour faire voler en éclat la vie qu'elle pense avoir.

J'avoue qu'en commençant, je me suis dis que ce serait une lecture sympa, avec encore une chanteuse et un guitariste entouré d'un schéma classique. Et dans le fond, c'est un peu ça. Mais ce roman est tellement plus à la fois. On découvre deux personnages aussi torturés l'un que l'autre, qui se cherchent en permanence pour se comprendre. L'auteur fait passer tellement d'émotions dans son écrit que j'ai passé un excellent moment de lecture.

Camille est un personnage brisé. Elle a vécu un drame deux ans auparavant mais est dans le déni total. Plutôt que de s'attarder dessus, elle vit sa vie à coup de fuite en avant. Elle fait de la moto, part vivre à l'étranger, ne donne de nouvelles à personne... J'ai énormément été touchée par ce personnage. Elle est courageuse mais elle porte le poids du monde sur ses épaules ce qui lui donne une touche de fragilité. Elle est loin de laisser Léo fait tout ce qu'il veut et elle n'hésite pas à l'envoyer sur les roses. Franchement, je me suis énormément attachée à elle.

Léo a aussi un passé assez douloureux dont il refuse de parler. C'est un passé qui fait qu'il n'est que le guitariste du groupe alors qu'il en était le chanteur et le leader auparavant. Il est enfermé dans sa bulle de souffrance et la seule chose qui l'aide c'est de composer et aussi de jouer avec son groupe. Alors forcément quand Camille débarque, il s'oppose farouchement à elle, persuadé qu'elle ne peut pas être bénéfique pour le groupe. Autant dire qu'il est buté. Mais je l'ai aussi beaucoup aimé. Il souffre énormément et fait ce qu'il peut pour s'en sortir. C'est vraiment admirable.

Le début du roman a un petit côté After selon moi : les deux héros passent leur temps à se disputer, puis sans réconciliation, à avoir une relation presque amicale. C'est, en général, un schéma qui m'agace un peu, surtout quand il se répète beaucoup. Pour le coup cela crée d'ailleurs quelques longueurs. Mais l'auteur m'a rendu totalement accro à son histoire, je voulais savoir ce qu'avait vécu dans leur passé chaque personnage et qui est finalement révélé à la toute fin. Le fait est aussi que c'est un roman de 600 pages et donc j'ai vraiment eu l'impression de me poser dans l'histoire et de prendre le temps de tout découvrir, ce que j'ai vraiment apprécié.

Et pourtant, comme souvent dans les romances, la fin est trop rapide et j'aurais bien voulu quelques chapitres supplémentaires entre le dernier chapitre et l'épilogue ^^ Histoire de savoir comment nos héros avaient abordé cette nouvelle partie de leur vie.

En bref, une romance qui m'a rendue totalement accro et qui fait passé énormément d'émotions. C'est une magnifique histoire de reconstruction et de nouveau départ. Ce fut une belle lecture.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/03/restart-with-song-de-elle-seveno.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0
date : 12-03
J'étais super curieuse de découvrir l'un de ces romans à quatre mains, comme j'apprécie déjà énormément l'écriture de Vi Keeland. Et autant dire que je n'ai pas été déçue. J'ai adoré cette lecture.

L'histoire débute dans un aéroport. Kendall, riche héritière, est à la recherche du vol qu'elle va prendre, ignorant encore sa destination et cherchant à prendre une décision. Elle va se retrouve face à Carter, pilote d'avion, qui vole autant qu'il peut pour fuir un passé compliqué. Sur un conseil, Kendall prend un billet pou Rio, vol que pilote Carter. Ils vont alors commencer un voyage ensemble, se laissant guider par les vols que doit assurer Carter.
Entre le passé qui hante Carter, l'avenir incertain de Kendall et les craintes qu'ils ont tous les deux, leur histoire pourrait devenir compliquée.

Je me suis vraiment amusée sur cette histoire. Il ne m'a pas fallu plus de deux chapitres pour m'attacher aux personnages principaux que j'ai trouvé pétillants et amusant avec tout de même une certaine dose de gravité. J'ai adoré le principe de ce long voyage autour de la terre, qui est loin d'être sans péripéties.

Kendall est une jeune femme riche qui doit prendre une décision importante qui lui permettrait ou non de garder une grosse somme d'argent. Mais elle ne parvient pas à décider et c'est ce qui la pousse à partir. On découvre alors une jeune femme un peu craintive, qui a peur de souffrir. Elle se laisse embarquer dans cette aventure, guidée par un pilote avide de sensations fortes, mais aussi d'une certaine tranquillité. Je me suis énormément attaché à elle, parce qu'elle sait ce qu'elle veut, même si elle a parfois du mal à le comprendre, mais aussi parce que l'argent ne semble pas être une motivation pour elle.

Quant à Carter, sous des airs de pilote playboy qui se tape tout le personnel féminin de sa compagnie, il est surtout à l'opposé de l'image qu'il renvoie. Il est attentif aux autres, sait se montrer serviable et surtout il est tellement gentil. S'il va tout de suite être attiré par Kendall, il va lui laisser le temps de se décider pour qu'elle ne regrette rien et va s'employer à faire de ce voyage un souvenir inoubliable pour elle. S'il se donne cette image insouciante c'est surtout à cause d'un passé tragique qu'il va devoir surmonter pour pouvoir vivre son histoire avec Kendall. Autant dire que c'est un #BookBoyFriend pour moi

J'ai beaucoup aimé le style d'écriture. Je me suis plongée dans le roman en quelques lignes tellement les chapitres étaient fluides. L'histoire avance rapidement et autant dire que je n'ai pas vu les pages défiler.

En bref une très belle histoire que j'ai adoré et un quasi coup de coeur pour moi.

>> http://meliegrey.blogspot.fr/2018/03/playboy-pilot-de-vi-keeland-et-penelope.html
Avez vous apprécié ce commentaire ? 0