Livres
515 227
Membres
528 479

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

No Home



Description ajoutée par Hillja 2018-04-15T14:34:29+02:00

Résumé

XVIIIᵉ siècle, au temps de la traite des esclaves. Ghanéennes, Effia et Esi sont demi-sœurs mais ne se connaissent pas. La sublime Effia est mariée de force à un Anglais, le capitaine du fort de Cape Coast. Dans les cachots de ce fort sont enfermés les futurs esclaves. Parmi eux, Esi. Elle sera expédiée en Amérique. Ses enfants et petits-enfants seront continuellement jugés sur la couleur de leur peau. La descendance d'Effia, métissée et éduquée, perpétuera le commerce triangulaire familial et devra survivre dans un pays meurtri pour des générations.

Afficher en entier

Classement en biblio - 124 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Faithblack 2017-03-06T00:27:52+01:00

Tu veux savoir ce qu'est la faiblesse? C'est de traiter quelqu'un comme s'il t'appartenait. La force est de savoir qu'il n'appartient qu'à lui-même.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par Marie-Pier-2 2018-09-15T18:45:48+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Elycya 2020-07-06T23:29:56+02:00
Argent

Un roman très intéressant qui raconte l'histoire sur plusieurs générations de deux branches d'une même famille.

Chaque chapitre est sur un personnage différent, sa vie et son histoire.

Yaa Gyasi nous montre l'horreur de l'esclavage en Afrique et aux États Unis et toutes les conséquences qui ont decoulées de ces crimes.

Par certains côtés le livre m'a beaucoup fait pensé à Americanah de Chimamanda Ngozi Adichie.

Même s'il y a beaucoup de personnages vous ne serez pas perdu dans la lecture car il y a un arbre généalogique au tout début qui est très pratique pour s'y retrouver dans cette saga familiale.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Myfreizhbook 2020-05-29T15:21:29+02:00
Pas apprécié

J'ai eu beaucoup de mal avec le style de ce roman malgré le sujet traité. Le fait de changer de personnages à chaque chapitre m'a embêter car on a pas le temps de s'y attacher.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Vpommes 2020-05-16T13:58:38+02:00
Or

Cela faisait un moment que ce livre traînait dans ma PAL, il m'avait beaucoup tenté il y a plus d'un an quand je l'ai acheté mais depuis, je n'avais pas remis la main dessus.

La couverture est magnifique, ce n'est pas le sujet mais c'est elle qui m'a attirée en premier, ce livre est beau.

Je suis contente d'avoir attendu pour le lire car il a quelques mois j'ai pu lire l'essai " Why I'm no longer talking to white people about race de Remi Eddo Logde, qui a été très révélateur pour moi , de ce qu'est être Noir dans la société anglaise aujourd'hui. J'ai déjà lu des livres de Maya Angelou, donc j'avais en tête les problèmes et les choses qui peuvent se poser lorsqu'on est descendant d'esclaves par exemple.

Ce livre est très intéressant et très bien écrit, à mon sens. On y suit deux familles, issues de deux demi- soeurs qui ne se rencontreront jamais. Une restera en Afrique, l'autre sera vendue comme esclave et transportée en Amérique.

Chaque nouveau chapitre nous présente un descendant dans l'ordre chronologique de ces demi soeurs. Le livre nous permet de suivre 8 générations, de l'esclavage à nos jours. Oui, c'est largement suffisant pour arriver à cette sombre époque. Chaque personnage, selon son époque, se construit différemment et dans des cultures différentes. On y suit donc les descendants d'Esi, qui seront esclaves puis toujours persecutés après l'abolition de l'esclavage, à la ségrégation, et donc les problèmes et traumatismes que cela pose, de l'esclavage à l'exploitation, et toujours la misère, le malheur, la drogue, la prison, ... bref, toute la violence d'un racisme institutionnalisé.

De l'autre, on suit les descendants d'Effia, mariée à un soldat anglais qui achetait des esclaves au Ghana, à des tribus différentes. C'est très intéressant car je n'avais pas "expérimenté" dans mes lectures l'histoire de ces tribus et peuples qui se battaient et vendaient les prisonniers ennemis comme esclaves aux européens Comment un pays peut-il se reconstruire après cela ? C'est ce que nous raconte l'auteur avec cette branche, les descendants restés là bas et dont les peuples continuèrent longtemps de se battre entre eux, contre les Blancs, ...

La dernière génération et ses questionnements m'a fait pensé au livre Americanah de Adichie, qui raconte le ressenti d'une réelle Africaine qui arrive aux USA et qui est rejetée par les Afro-Américains car ils n'ont pas la même culture et aussi par les Blancs qui la voit comme une Noire de toute façon.

No Home se dévore, même s'il y a parfois quelques longueurs. En revanche, on reste sur notre faim pour beaucoup de personnages , on aurait aimé que les pages se poursuivent encore et encore.

Quand je lis ce genre de livre, puissant, je me rends compte à quel point la lecture est transcendante et permet de savoir, en tou cas, on ne peut plus ignorer ce que l'on lit, et l'empathie que cette lecture est tout aussi puissante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Isallya 2020-04-08T23:52:01+02:00
Or

Un roman atypique qui m'a beaucoup plu. On suit le destin très différent de deux branches d'une même famille, ce qui permet de balayer tous les aspects de l'esclavage et du sort des héritiers de cette période troublée. L'arbre généalogique au début du roman permet de ne pas trop se perdre, et si tous les chapitres (les nouvelles ?) ne sont pas égaux, la vie de chaque descendant est suffisamment unique pour qu'on ne s'ennuie pas.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Pendergast 2020-04-01T14:33:54+02:00
Or

Une histoire qui suit en parallèle le destin de deux sœurs qui ne se connaissent pas et de leurs descendants, l'une qui connaîtra les horreurs de l'esclavage et l'autre dont la famille va s'enrichir grâce au commerce triangulaire. C'est très intéressant et parfaitement raconté, et à la fin, pour boucler la boucle, les deux familles se rejoignent, sans en avoir conscience certes, mais c'est une belle façon de conclure ce roman.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mgroun 2020-01-22T05:35:15+01:00
Diamant

Ce livre m’a transporté. J’ai ressenti le malheur avec les personnages, mais aussi les quelques moments de de joie et d’amour. Cela fait bien longtemps que cela ne m’était pas arrivé. C’est un livre puissant, qui montre à quel point vivre libre fut un combat.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Wonderbooks 2019-09-14T14:32:10+02:00
Or

J'ai vu ce roman un peu partout alors je me suis dit qu'il fallait vraiment que je me lance. Est-ce que j'ai regretté ? Non !

Ce roman commence au XVIIIe siècle avec l'histoire de deux "sœurs" Ghanéennes (en réalité, elles sont demi-sœurs) : Effia et Esi mais qui vont avoir deux destins totalement différents : l'une va épouser un colon anglais et l'autre va être envoyé aux Etats-Unis en tant qu'esclave.

Les chapitres s'enchaînent, trois siècles durant (du 18e à nos jours), et marche par couple. Un sur un(e) descendant(e) d'Effia et un sur un(e) descendant(e) d'Esi, génération par génération. L'arbre généalogique au début aide énormément à ne pas se perdre.

L'autrice nous dépeint à la fois le quotidien des tribus au Ghana et des descendants afro-américains qui ont grandi outre Atlantique.

J'avoue m'y connaître davantage sur la ségrégation raciale, les conditions de vie de la communauté africaine aux Etats-Unis que sur la vie d'une tribu sur le continent africain même mais les deux ont su me faire réagir et me captiver chacun à leur façon.

Pour le premier, j'ai été à fond dans les histoires des différents personnages et j'ai encore une fois été choquée, come à chaque fois que je lis un roman sur le sujet, par cette haine omniprésente que cela soit envers les esclaves ou leurs descendants.

Pour le second, vu que n'y connaissais pas grand chose, j'ai été beaucoup moins captivée mais cela ne m'a pas fait pour autant perdre l'envie de m'y intéressé car en même temps, j'ai appris des choses sur le fonctionnement du commerce triangulaire, la colonisation en complément de ce que j'ai pu voir au collège.

Les personnages qui sont au nombre de 14 sont tous aussi attachants les uns que les autres. On ne peut que ressentir de l'empathie et de l’effroi en lisant leurs destins. Parfois, c'était tellement fort et tellement choc et brutal.

Bref, je vous recommande ce roman à 100% !!! Même si c'est dur, c'est vraiment à coup de poing !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cacoethes-scribendi 2019-08-09T19:11:55+02:00
Argent

Ce roman nous emporte à travers les époques et les lieux en déroulant l’histoire des descendants de deux sœurs ghanéennes, l’une ayant épousé un Blanc esclavagiste, l’autre vendue comme esclave et envoyée de l’autre côté de l’Atlantique… Les chapitres fonctionnent par duo d’époque, du 18ème siècle à nos jours : génération par génération, l’autrice nous dépeint le quotidien d’une part d’Afro-descendant.e.s aux Etats-Unis et d’autre part de familles de tribus ghanéennes.

Y’a-t-il besoin de préciser à quel point ce roman est passionnant et apprend à ses lecteurs et lectrices nombre de choses ?

J’étais déjà familiarisée avec les conditions de l’esclavage aux Etats-Unis, le racisme aux 19ème et 20ème siècles… mais je me suis tellement immergée dans les histoires des différents personnages que j’ai été émue et pleine de rage à de nombreuses reprises. Esclaves, descendant.e.s d’esclaves, rien n’est épargné à ces pauvres personnes, privées de patrie et de dignité pendant plusieurs siècles !

Connaissant moins la culture des tribus ouest-africaines, qui plus est à autant d’époques différentes, les chapitres concernés m’ont particulièrement intéressée et parfois aussi déroutée. Un peu frustrée de ne pas mieux comprendre les relations entre les tribus, leur rôle dans le commerce triangulaire, etc, cela me donne envie de m’y pencher dans de futures lectures !

Les personnages sont tous très attachants et aux personnalités variées. Le roman est bien construit, je n’ai pas été frustrée de ne pas rester plus longtemps avec chaque personnage. En revanche, le fait que tout aille de mal en pis, génération en génération, m’a un peu déprimée… Pour cette raison, j’ai eu souvent besoin de faire de petites pauses entre chaque chapitres, pour digérer tout le mal qui arrive à certains personnages.

J’ai particulièrement été sensible au message de l’autrice, sur le fait de grandir en connaissant ses racines et les problèmes que le manque (ou, au contraire, le poids) d’une identité culturelle peut engendrer, psychologiquement.

Clairement, c’est un roman que je vous recommande ! Soyez averti.e.s : il est un peu dur par moments, mais il vaut vraiment le coup…

Afficher en entier
Commentaire ajouté par choupy78 2019-05-29T09:29:20+02:00
Argent

Une belle lecture à la narration originale. On suit le destin de deux branches d'une même famille (deux demi-sœurs qui ne se connaissent pas : Effia et Esi) depuis les années 1700 et le commerce triangulaire jusqu'au début du 21ème siècle. La branche d'Effia restera sur la Côte de l'Or tandis qu'Esi sera envoyée en Amérique sur un bateau d'esclaves.

J'ai aimé suivre le parcours de chacun des descendants de ces deux lignées, voir les différentes manières dont le destin pousse les personnages dans telle ou telle direction.

La question des origines, de pouvoir exister sans connaître ses origines est également très bien traitée.

J'aurais pourtant aimé en savoir un peu plus sur tous les enfants mis de côté par le récit. On ne suit en effet qu'un seul personnage de chaque branche par génération et j'ai trouvé dommage que les autres frères et sœurs n'aient pas droit ne serait-ce qu'à 2-3 pages sur leur vie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Fiametta 2019-04-25T06:35:47+02:00
Or

Tout a été dit, et bien dit, dans le commentaire de Priscilla-24 avec qui je suis tout à fait d'accord. J'ajouterai que l'on ne se perd absolument pas dans les personnages car le livre est très bien écrit et il y a en préface un arbre généalogique auquel on peut se référer. Très, très bon roman, bien documenté.

Afficher en entier

Date de sortie

No Home

  • France : 2017-01-04 (Français)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Homegoing - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Les chiffres

Lecteurs 124
Commentaires 33
Extraits 24
Evaluations 56
Note globale 7.94 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode