Livres
455 277
Membres
404 755

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Nocte, tome 1



Description ajoutée par Micheline 2014-11-03T22:30:51+01:00

Résumé

Mon nom est Calla Price. J'ai dix-huit ans, et je suis la moitié d'un tout. Mon autre moitié - mon frère jumeau, mon Finn - est fou.

Je l'aime. Plus que ma vie, plus que tout. Et même si j'ai peur qu'il m'entraîne vers le fond avec lui, personne ne peut le sauver à part moi.

Je fais tout ce que je peux pour garder la tête hors de cet océan de folie, mais je me noie encore un peu plus chaque jour. Et je tend la main vers une ligne de vie.

Dare DuBray.

Il est mon sauveur et mon anti-Christ. Ses bras sont l'endroit où je me sens en sécurité, l'endroit où j'ai peur, l'endroit auquel j'appartiens, l'endroit où je suis perdue. Il me guérira, me brisera, m'aimera, me haïra. Il a le pouvoir de me détruire.

Peut-être que ce n'est pas grave. Car il semble que je ne puisse sauver Finn et aimer Dare sans que personne ne soit blessé.

Pourquoi ? À cause d'un secret.

Un secret que j'essaye tant de comprendre que je ne l'ai pas vu arriver.

Vous non plus.

(Traduction:boulevarddespassions.com)

Afficher en entier

Classement en biblio - 5 lecteurs


Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Jennifer_tartiflette 2017-11-13T15:55:46+01:00
Pas apprécié

Lire la revue complète sur: https://latentationdulivreenanglais.com/nocte-courtney-cole/

Ma notation: 1/5

Bon… J’ai l’impression de m’être fait arnaquer. Ugh. Quand j’ai vu la prémisse, j’ai été immédiatement attirée. J’imaginais quelque chose de sombre et d’émotionnellement lourd, quelque chose qui allait me marquer psychologiquement et me bouleverser. Malheureusement, ce roman est une catastrophe industrielle. Le summum de la nullité. Pire qu’une déception, c’est une abomination. Courtney Cole ne m’y reprendra pas deux fois, ça je vous le dis!

Calla, la fille qui avait constamment les ovaires en feu:

Au début, j’étais très intriguée par le grand secret qui entourait Calla. Les premiers paragraphes écrits par l’auteure étaient sombres et saisissants: une fille responsable du décès de sa mère? Une soeur protectrice de son frère malade? J’adore! Mais voilà, dès qu’elle rencontre Dare, la protagoniste se comporte comme une gamine qui vient de découvrir qu’elle avait des hormones. Quand Dare est là, ses ovaires prennent feu. Elle ne le connaît pas mais elle ressent cette affinité avec lui, cette envie connexion est si profonde qu’elle n’hésite pas à se mettre nue pour qu’il la dessine dans son plus simple appareil. Parce que, oui, contrairement à toute fille normale qui surprend un garçon en train de la dessiner nue, Calla est flattée par le voyeurisme. Bah quoi, il est beau! De toute façon, vous ne pouvez pas comprendre…

Dare, le garçon qui avait les abdos mais pas le cerveau:

Si je croyais que le grand Dare allait se montrer aussi complexe que l’affirmaient les autres lecteurs, je me suis gravement trompée. Quel pur cliché! Voyons un peu ce que nous savons sur lui: 1) il est beau, 2) il a une moto, 3) il a des muscles, 4) il a un entre-jambe que Calla tripoterait bien, 5) il est mal rasé, 6) il a des secrets… Euh, je crois que c’est tout? JAMAIS Calla ne fait mention de sa personnalité, à croire que la seule chose qui l’intéresse chez lui, c’est son physique. Dare n’est qu’une coquille vide qui n’aucun intérêt. L’auteure nous fait croire qu’il est plein de secrets et tout, mais au final c’est juste du vent. NEXT.

Finn, le fou plus sain d’esprit que les sains d’esprit eux-mêmes:

J’ai le sentiment que Finn tient plus à Calla que cette dernière ne tient à lui (elle l’abandonne à chaque fois pour son Dare-Dare-Dare). Je l’ai trouvé intelligent et adorable malgré son problème psychiatrique. D’ailleurs, Courtney Cole arrive bien à nous plonger dans ses pensées les plus folles, on voit le combat qu’il mène chaque jour pour chasser les monstres qui le hantent! Et c’est dingue, d’ailleurs, comment malgré son handicap Finn se montre plus responsable et humain que sa soeur.

Une intrigue sans intrigue qui tourne en rond:

Je crois que le titre est assez explicite en lui-même. Calla et Dare se contentent d’aller visiter des lieux qui sont censés faire peur, ils flirtent mais pas trop car ils ne devraient pas – mais ils finissent quand même par le faire parce que c’est trop dur. Normalement, à ce stade-là, vous avez envie de pleurer devant cet amour impossible. Quoi, non? How shocking. Puis alors, au moment où on s’y attend le moins: OMG, le plot twist! Oui, j’ai été surprise, mais pas pour les raisons que vous croyez! C’est comme si durant 350 pages je vous parlais de mon verger dans le jardin et que je vous annonçais à la fin que j’étais borgne pendant tout ce temps – vous ne l’aurez pas vu venir! Bah là c’est pareil, il y avait quelques indices mais l’histoire en général ne servait en rien l’intrigue. RIEN DU TOUT.

Une narration introspective diarrhéique:

Habituellement, je m’adapte à n’importe quel style d’écriture, je ne suis vraiment pas difficile à ce niveau-là. En revanche, j’ai souffert durant cette lecture. On a que des phrases courtes ponctuées de répétitions! L’auteure nous dit que c’est pour nous donner un regard plus net sur la psychologie des personnages, mais tout ce que j’ai retenu c’est que les protagonistes sont simples d’esprit. Je comprends tout à fait ce choix de narration pour Finn, mais pas pour Calla. S’il n’y avait pas eu les divagations de Finn, je n’aurais pas su distinguer les deux voix. Puis bon, on sait vers qui vont 90% des pensées de Calla. Inintéressant, donc.

Une romance à cinquante centimes:

Contrairement à ce que les personnages se disent, aucun sentiment profond n’est ressenti pour l’autre. La relation se base sur un insta-love et un insta-lust qui ne laissent pas de place à la personnalité. Ceux qui ont lu le livre me diront certainement que la fin explique tout. Non, je ne trouve pas. En plus, leurs propos sonnent creux et ne sont pas sincères du tout…

Voilà, je n’ai lu que la moitié du livre (je m’estime déjà courageuse). Pour le reste, j’ai sauté les pages à chaque fois que ça repartait sur des trucs gnian-gnian (c’est à dire 49% du reste). Et j’ai bien lu la fin.

J’ai pas l’habitude de déconseiller des livres, mais croyez-moi – passez votre chemin!

Afficher en entier

Date de sortie

Nocte, tome 1

  • USA : 2014-11-03 (English)

Activité récente

Les chiffres

Lecteurs 5
Commentaires 1
Extraits 0
Evaluations 0
Note globale 0 / 10

Évaluations

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode