Livres
613 142
Membres
710 401

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Mort, Tome 1 : Et ils meurent tous les deux à la fin



Description ajoutée par seriallectrice 2018-05-20T10:54:35+02:00

Résumé

" Nous sommes au regret de vous informer que vous allez être frappé par une mort prématurée dans les prochaines vingt-quatre heures. Toute l'équipe de Death-Cast est sincèrement désolée de vous perdre. Vivez pleinement cette journée, ok ? "

Le 5 septembre, un peu après minuit, Mateo et Rufus reçoivent chacun le funeste appel. Ils ne se connaissent pas, mais cherchent tous deux à se faire un nouvel ami en ce jour fi nal. Heureusement, il existe aussi une appli pour ça, Le Dernier Ami. Grâce à elle, Rufus et Mateo vont se rencontrer pour une ultime grande aventure : vivre toute une vie en une seule journée.

" Sublime et envoûtant ! " Lauren OLIVER, auteure de Before I Fall

Afficher en entier

Classement en biblio - 1 681 lecteurs

extrait

- [...] Peut-être qu’il vaut mieux avoir bien fait les choses et avoirs été heureux pendant une journée plutôt que d’avoir mal vécu tout une vie.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Ce livre. A brisé. Mon coeur.

Si vous aimez ressentir beaucoup d'émotions, ce roman est fait pour vous !

Dans une société où on connaît à l'avance quand les gens meurent, Death-Cast appelle chaque nuit les personnes qui décéderont dans les 24 heures pour qu'ils puissent vivre leur dernière journée à fond. On ne sait pas comment ni à quelle heure cela se passera, seulement que ça va arriver.

On suit donc Mateo et Rufus à partir du moment où ils reçoivent l'appel de Death-Cast. Le premier est comme toujours cloîtré chez lui, le second est en train de frapper un autre garçon dans la rue.

Sans personne à leurs côtés pour vivre cette dernière journée, ils décident tous deux de s'inscrire sur l'application The Last Friend, et passent le temps qu'il leur reste ensemble.

Péripéties, angoisse, tristesse, chamboulement... Vont-ils réussir à faire leurs derniers adieux et vivre au maximum ?

Malgré un récit qui se déroule lentement, j'ai été complètement captivée dés le début de roman. J'ai ressenti beaucoup d'émotions et j'ai eu énormément de mal à m'en remettre... C'est le genre de livre qui te marque et auquel tu penses des semaines après l'avoir lu.

Adam Silvera nous apprend à connaître Rufus et Mateo en une journée, à explorer leur personnalité et leur histoire. Le rythme est très prenant et on a tout au long de l'histoire de nouvelles informations qui captivent d'autant plus le lecteur.

Les personnages sont bien représentés. J'ai adoré suivre leur évolution : malgré la courte période durant laquelle on apprend à les connaître, je suis sortie de cette oeuvre plus proche que jamais d'eux, comme si je les connaissais intimement, et j'ai adoré ce sentiment. On suit leurs questionnements, leurs dernières activités, leurs derniers regrets, et j'avais l'impression d'être à leur place.

Leur rapprochement m'a énormément touchée, j'ai trouvé que tout arrivait au bon moment et de la bonne manière.

Je me suis particulièrement bien identifiée à Mateo, avec qui je partage énormément de points communs. J'en suis même venue à me poser des questions sur moi, et pour ça je remercie infiniment l'auteur. Il nous donne l'opportunité de réaliser certaines choses sur la vie, et de vouloir en changer des aspects.

La fin. Rien que d'écrire ces mots, je sens une envie irrépressible de fondre en larmes.

Brutale.

Inattendue.

Je n'en dirais pas plus, à part qu'en refermant le livre, j'étais prise de sanglots. Impossible de m'arrêter, de diminuer la douleur que j'ai ressentie. Plus qu'une fiction, ce livre m'a beaucoup parlé mais aussi chamboulée.

Je ne m'attendais pas à ce tumulte d'émotions, et je peux vous affirmer que They Both Die at the End fait partie de mes 5 meilleures lectures de 2018. Qu'attendez-vous pour le lire ?!

Bonne lecture !

Lou

Afficher en entier
Lu aussi

Dans la même veine que la Faucheuse de Neal Shusterman, avec la mort en toile de fond, ce livre annonce la couleur dès le titre : les personnages vont mourir ! Bon, au moins on ne se perd pas en tergiversations, on sait dès le départ que la fin est proche !

Ici, la mort, n’est pas personnifiée, puisqu’elle reste un élément flou dans le quotidien. Sauf que dans ce futur proche, les personnes qui vont mourir dans la journée, reçoivent un appel téléphonique du Death-Cast. Personne ne sait qui se trouve derrière Death-Cast, ni comment les personnes, sur le point de passer de vie à trépas, sont ciblées. La seule chose que l’on sait, c’est que tous ceux qui ont été contactés sont vraiment morts, moins de 24 heures plus tard. Le but du Death-Cast, serait de permettre aux gens de se préparer à mourir, faire ce qu’ils estiment devoir faire.

L’idée est vraiment intéressante, mais je trouve dommage que l’auteur n’est pas développé cet univers. En effet, sur 414 pages, nous allons suivre ces deux gamins dont la fin est proche, les suivre sur 24 heures mais sans rien apprendre de plus. La collection R des éditions Robert Laffont est une maison d’édition dont j’apprécie les sorties, mais là, ça n’a pas matché entre nous.

Certaines longueurs, lenteurs, apportent du corps à une intrigue, ici cela n’apporte que de l’ennui. Enfin, je parle pour moi ! J’ai vu quelques retours très élogieux et je me suis demandé si quelque chose ne clochait chez moi… Pourtant cette fuite en avant, pour tenter de conjurer le sort, aurait pu être très intéressante, mais l’auteur met du temps à faire décoller son histoire, c’est comme s’il était resté en surface. Tout tourne autour de deux personnages, pour lesquels je n’ai pas réussi à avoir d’empathie, ni une once de pitié. En refermant le bouquin, je me suis dit : « OK, ils sont morts ! On passe à autre chose… »

Je me la joue Cruella, mais là j’ai vraiment été déçue, je m’attendais à ce que l’auteur développe les choses. On commence, on ne sait rien, on termine cette lecture, on en sait encore moins…

C’est vraiment dommage, car il y a matière avec le postulat de départ… On voit surgir un élément de temps en temps qui laisse présager que l’auteur va enfin nous dévoiler, comment le Death-Cast, a réussi à prévoir la mort… Ah, mais non, on reste sur sa faim et on a hâte que la fin arrive…

Les personnages sont mignons dans cette course contre la vie, cette envie profonde de changer les choses, mais leur fin est inévitable, c’est écrit.

Un récit sur l’amitié, l’amour, l’empathie qui m’a laissé de marbre. Les évènements s’enchaînent et se ressemblent sans un seul rebondissement. Comme un plat très beau, qui se révèle sans saveurs et sans aucune épice pour relever le goût. Un début de romance qui fera prendre conscience aux personnages (en même temps, ils sont très jeunes) qu’ils n’ont rien vécus et qu’avant « leur départ » l’amour se révèle à eux… Comme un miracle… Mais ils vont clamser… Je suis désolée, de présenter les choses aussi durement, mais voilà ! C’est creux et sans saveur…

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par logananas 2019-10-19T17:49:11+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

#Chronique : Et ils meurent tous les deux à la fin de #AdamSilvera ➡ ❤❤❤/5

-----

L'avez-vous lu, envie de le lire ?

-----

💬 CITATION :

" La vie n'est pas faite pour être vécue dans la solitude. "

-----

👉CONCLUSION DE MA CHRONIQUE :

Et ils meurent tous les deux à la fin est une lecture qui a su me tenir en haleine et me surprendre malgré son titre évocateur. C'est une lecture jeunesse efficace qui se lit avec plaisir. Je salue l'originalité de l'histoire !

-----

👉POUR LIRE L'INTEGRALITE DE MON AVIS, C'EST ICI : https://www.leslecturesdelily.com/.../quand-le-bonheur...

-----

👉RESUME :

" Nous sommes au regret de vous informer que vous allez être frappé par une mort prématurée dans les prochaines vingt-quatre heures. Toute l'équipe de Death-Cast est sincèrement désolée de vous perdre. Vivez pleinement cette journée, ok ? "

Le 5 septembre, un peu après minuit, Mateo et Rufus reçoivent chacun le funeste appel. Ils ne se connaissent pas, mais cherchent tous deux à se faire un nouvel ami en ce jour fi nal. Heureusement, il existe aussi une appli pour ça, Le Dernier Ami. Grâce à elle, Rufus et Mateo vont se rencontrer pour une ultime grande aventure : vivre toute une vie en une seule journée.

-----

#avislecture #avislittéraire #leslecturesdelily #livres #books #lecturedeseptembre #etilsmeurenttouslesdeuxalafin #robertlaffont #passionlecture #lirecestlavie #bookstagram

Afficher en entier
Diamant

Waow. Woaw. Waw.

Je suis passée par toutes les émotions.

Il y a un an j'ai vu ce livre dans une librairie, je n'ai pas réussi à l'acheter car j'avais peur qu'il me brise.

Hier j'ai été chez "club" et j'ai vu ce roman, j'ai craqué.

Aujourd'hui j'ai pris le roman dans mes mains et j'ai commencé à le lire, une fois la lecture terminé, je remettais pleins de choses futiles en question, j'étais tombé sous le charme de ce roman, de la plume d'Adam Silvera et surtout, j'avais envie de pleurer.

Même si j'avais peur que ce roman me fasse ressentir pleins d'émotions diverses, me touche au + au point ( ce qui a été le cas ). Je redoutais aussi la lecture, pleins de personnes disent qu'ils n'apprécient pas ce livre car nous connaissons déjà la fin et j'avais peur d'être du même avis. Alors qu'en faite au contraire, j'ai dévoré ce roman ( - d'une journée. Je l'ai pas lâché pendant une seconde, sauf quand je l'eus fini ).

Pendant tout le roman j'ai espéré une seule chose, the miracle. Spoiler(cliquez pour révéler) que les deux restent en vie. C'était mon seul désire, les personnages sont tellement attachants et dans mon cas je me suis identifié à Mateo, ce garçon est tellement mais tellement touchant.

J'étais tellement transporter de cet univers qu'au moment où une personne m'a parlé j'ai failli rétorqué "je vais mourir pendant la journée, laisse moi au moins finir ce que je lis".

Parlons de la fin, inattendue, on remarque que les pages défilent et que la fin approche et pourtant c'est arrivé comme ça, d'un coup. Ce qui fait que les émotions sont encore + fortes.

Spoiler(cliquez pour révéler) L'inévitable est arrivé *gloups*

Afficher en entier
Diamant

J'ai adoré ce livre !

C'est une très belle histoire et on y croit. Les personnages sont touchant. L'émotion est au rendez vous Spoiler(cliquez pour révéler)la fin m'a fait pleurer j'avais pas envie que l'inévitable ai lieu

Afficher en entier
Diamant

Le concept ! Quelle idée ! Vraiment, sans même parler des personnages et de l'intrigue, je suis tombée amoureuse du concept. Un compte à rebours est lancé dès le début du roman, c'est palpitant, émouvant, triste et pourtant plein de vie. A lire le cœur bien accroché.

Afficher en entier
Bronze

Dans le monde de Rufus et Mateo, la société Death-Cast vous informe de votre mort dans les 24 heures à venir. Les 2 garçons reçoivent l’appel et on les suit dans ce qui sera leur dernier jour. L’idée est intéressante, mais Dieu , que cette journée est longue, trop longue à mon goût, je crois que j’ai lâché vers 15h30... ce roman n’est qu’une succession d’instants de vie qui se succèdent. Certes, je me suis un peu attachée aux personnages, mais n’ai ressenti que très peu d’émotions à la fin. Trop de longueur... J’attendais aussi (je crois) que l’auteur approfondisse la question Death-cast, et de la mort programmée.

Afficher en entier
Or

Très beau livre , dans lequel on suit deux jeunes hommes vivant dans un monde ou la date de leur mort n’a pas de secret , qui vivent leurs derniers instants

Afficher en entier
Bronze

Globalement déçu. Personnages attachants et histoire qui donne envie d’aller jusqu’au bout mais je n’ai pas été dévasté comme certains peuvent le dire.

J’ai trouvé que la mise en route était longue tandis que la fin est selon moi plutôt bâclé.

Lecture sympa et sans prise de tête. Je ne regrette pas d’avoir acheté ce livre mais je n’aurais pas manquer grand chose en passant à côté.

Afficher en entier
Diamant

Ce livre ma complétement retourner, même si le titre nous révèlent littéralement la fin. L'auteur arrive a nous faire passer par tout sorte d'émotions, C'EST INCROYABLE.

Je recommande vivement ce livre

Afficher en entier
Diamant

Un des meilleures livres que j'ai que lire.

Je suis passe par toute les émotions : joie,tristesse,colère,inquiétude...

Je coiseille se livre fois mille pour les personnes qui on besoin de comprendre la vie oui car c'est aussi une très belle leçons de vie la plus belle que j'ai pue apprendre

Afficher en entier
Diamant

J'ai adoré ce roman. En un mot : bouleversant. L'écriture, les personnages, l'histoire, tout est bon. Je recommande.

Afficher en entier

Dates de sortie

Mort, Tome 1 : Et ils meurent tous les deux à la fin

  • France : 2018-05-24 (Français)
  • Canada : 2018-07-30 (Français)
  • USA : 2017-09-05 (English)

Activité récente

lunax le place en liste or
2022-09-24T21:54:52+02:00

Titres alternatifs

  • They Both Die at the End - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Les chiffres

lecteurs 1681
Commentaires 252
extraits 85
Evaluations 716
Note globale 8.2 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode