Livres
375 263
Comms
1 303 510
Membres
256 592

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Passe-Miroir, Livre 1 : Les fiancés de l'hiver

1 105 notes | 648 commentaires | 115 extraits


Description ajoutée par anonyme 2013-06-16T09:32:39+02:00

Résumé

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la citadelle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 767 lecteurs

Or
987 lecteurs
PAL
1 165 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par Jadany 2013-07-12T10:06:23+02:00

De Thorn elle s'était attendue à tout. Brutalité. Mépris. Indifférence.

Il n'avait pas le droit de tomber amoureux d'elle.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Une lecture enthousiasmante !!

J'ai mis du temps pour lire ce livre, pour différentes raisons, et je ne regrette pas de ne l'avoir découvert que maintenant, alors que je profite enfin de vacances, après de longs mois de travail : j'ai pu le lire à mon aise, presque d'une traite, et en profiter sans être dérangée.

Christelle Dabos a l'âme d'une romancière, une vraie, de celles (et de ceux) qui sont si rares. Elle maîtrise absolument tout : l'écriture (même les ornements de son style - dérives que je ne goûte guère d'habitude, subissant ce genre d'excès en grinçant des dents - sont en totale harmonie avec la magie du monde et les paradoxes de son héroïne, enfin... anti-héroïne, quel défi si brillamment relevé !) l'intrigue, ses personnages, le monde décalé.

J'adore l'écharpe !!!

(désolée, il fallait que ça sorte, alors j'ai cédé ^_^)

Je suis admirative de la manière dont l'auteur a réussi à créer une ambiance si personnelle, si envoûtante qu'il est impossible d'y retrouver des références. De nombreux auteurs (parfois très distrayants et maîtrisant parfaitement leur exercice) ne font que surfer à l'envi sur les thèmes porteurs. Les résultats sont bons, parfois même excellents, mais il n'y a jamais cette magie, cette possible immersion, où le sens critique part au placard (avec l'écharpe, par exemple <3). Mais par bonheur, quelque fois, la magie de l'écriture est là : l'auteur semble s'être si bien approprié les thèmes qu'il a choisi d'exploiter que l'on oublie qu'ils aient jamais été traités avant...

J'ai donc lu ce livre d'une traite ou presque, captivée par cette facilité de lecture - celle qui cache toujours un travail colossal. Aucun effort n'est demandé au lecteur, il peut se laisser bercer, sachant que tout viendra à point : les surprises, les justifications, les révélations.

Le style est incroyablement évocateur. Je suis en générale très hermétique aux descriptions : mon esprit décroche, je ne suis plus, mon regard décolle, il peut m'arriver de mollir, de reposer le livre / mon kindle...

Les descriptions de ce livre, nombreuses et courtes, sont remarquables de poésie et d'efficacité : en quelques mots choisis l'auteur fait jaillir une scène, des images, de la lumière, beaucoup de jeux d'ombres et de lumière, des visages... On s'y croirait ! C'est un grand talent de pouvoir ainsi permettre au lecteur de s'évader sans peine dans un monde imaginaire, comme s'il passait la tête à travers sa page ou son écran, un peu comme à travers un miroir...

(n'oubliez pas votre écharpe, on peut s'enrhumer facilement en plongeant le nez comme ça n'importe où)

Une des faiblesses récurrentes du roman "fantastique" (je mets tout l'imaginaire décalé dans cette rubrique : fantasy, urban-fantasy, steam punk, dystopie, uchronie, conte, SF, fantastique, surnaturel) est d'apporter avec une certaine lourdeur, ou du moins un manque d'élégance, les aspects décalés du monde - ces éléments qui vont permettre au lecteur d'apprécier le décalage entre le monde de l'auteur et le nôtre, et de profiter ainsi pleinement du récit. Parfois il y en a trop d'un coup (le fameux "info-dump" !) ou pas assez (on n'y comprend rien) ou trop tard (on n'est déjà plus là ou alors franchement énervé :( ). Ou alors, le roman s'appuie sur d'autre récits du même genre, alors c'est très clair ; si clair d'ailleurs que ça a de fortes chances d'être assez ennuyeux, parce que déjà vu mille fois (pas toujours cependant, grâce au miracle de la grâce de l'écriture... :) ).

Bon, tout ça pour dire que Christelle Dabos est une championne !! Je suis épatée par sa maîtrise, sa manière d’amener sur la pointe des pieds et avec une discrétion impalpable (l'écharpe peut aller se rhabiller, on parle d'un voile impalpable, là !) les informations nous permettant de nous immerger peu à peu dans son monde : c'est tout simplement du grand art !

Oui, parce que c'est difficile. Très difficile. Difficile du genre presque impossible.

Et que le résultat permet une lecture exquise, avec juste ce qu'il faut de questionnements ("c'est qui celle-là ? " "ça sert à quoi ça ?" "et comment ça se fait que ?") pour apprécier l'explication qui vient sans heurts, juste à temps, ni trop tôt ni trop tard.

De même les capacités "magiques" des personnes dotées de magie ne sont-elles pas exhibées comme des trophées, mais seulement vaguement exposées avant d'être mises en scène aux moment opportuns, jusqu'à l'apothéose finale...

Les personnages (mon grand point de sévérité) sont à l'image du reste : excellents.

Presque stéréotypés au départ pour beaucoup (ce n'est pas une critique, ce procédé me semble au contraire à privilégier dès lors que l'on sait faire évoluer ses personnages) certains nous étonnent alors que le roman se poursuit : Ophélie bien sûr, qui ne révèle bien plus héroïque que son départ chancelant, enrhumé, nauséeux, récalcitrant, ne l'aurait laisser croire. Et l'incroyable tante de Thorn ! Et le petit chevalier que l'on ne cerne toujours pas, mais qui fait froid dans le dos, les personnages secondaires, tout droit sortis de contes de fées pour certains (les vrais, ceux qui font peur)...

Il est rare de voir réunies tant de qualités littéraires chez un même écrivain : l'art d'écrire (je ne parle pas seulement du style, qui semble tant signifier pour un certain type de lecteurs français, mais de l'amenée des choses), l'imagination, la clarté, la faculté à évoquer des images terriblement vivantes et des personnages vrais, plausibles, complexes, humains tout simplement.

Et quand on a la chance de trouver cette harmonie, on le lâche pas !

Je suis sur les starting-blocks pour le tome 2, Christelle, c'est quand vous voulez ! XD

Afficher en entier
Commentaire ajouté par vefree
Diamant

Je suis tout à fait d'accord avec toi, Vavi.

Ce livre est un émerveillement de bout en bout.

Je le relis pour la troisième fois et c'est toujours un délice.

Je vois aussi qu'on a la même vision en lisant son texte ; il évoque étonnamment les dessins animés de Myasaki. Son univers, reste original sans nullement ressembler à de la fanfiction "myasakienne", mais il y fait bigrement penser.

Ses personnages sont fouillés, même la petite créature cachée dans les cuisines de la Citacielle a sa part d'importance et contribue à la fabuleuse aventure d'Ophélie, la jeune Passe-Miroir.

Je serais vraiment très heureuse si ce livre avait le succès qu'on a connu avec J.K Rolling et son Harry Potter. Elle le mérite tellement.

Afficher en entier

Commentaires récents

Ajouter votre commentaire

Commentaire ajouté par bearnartz 2017-06-29T15:17:22+02:00
Argent

3.5/5

Malgré son rythme lent, Les Fiancés de l'hiver est un livre unique par son style d'écriture singulier. On sent que l'auteure maîtrise sa plume et ses figures de styles. Je reprocherai juste quelques répétitions concernant la taille de Thorn, je pense qu'au bout de 5 fois on a compris qu'il était très grand par rapport à l'héroïne.

Je pense que plus que sur l'intrigue, la Passe-Miroir est un livre centré sur son univers et ses personnages. Qu'il s'agissent du monde divisé en arches, d'Anima ou de la Citacielle, l'univers qu'à créé Christelle Dabos est digne de celui d'Harry Potter où de ceux de Miyazaki.

Concernant les personnages, aucun ne se ressemble, ils sont tous uniques en leur genre. J'ai apprécié Ophélie, l'héroïne qui se retrouve complètement perdue dans la Citacielle mais qui finit par s'affirmer dans cette arche impitoyable. Thorn est à l'opposé des héros qu'on retrouve souvent dans les romans YA. Il est démesurément grand, maigre, antipathique... pas du tout le genre de love interest auquel je m'étais attendue. Pourtant il y a quelque chose de vraiment intriguant dans son personnage et j'aurai aimé qu'il soit plus présent dans le livre. J'ai trouvé Berenilde très paradoxale, je ne savais pas si je l'aimais bien ou si je la détestais. Roseline m'a insupportée au début du livre pour finalement devenir presque attachante au fur et à mesure de ma lecture. Il y a encore beaucoup d'autres personnages (Archibald, la grand-mère, le chevalier, la Mère Hildegarde, etc) pour écrire sur chacun d'entre eux mais ils avaient tous un vrai rôle dans l'histoire, ils ne servaient pas de décor.

Même si l'univers était génial, je ne mets que 3.5 car j'ai vraiment trouvé le livre long. Les choses ne commencent à se bousculer qu'aux 3/4 du livre et j'ai été frustrée par le manque d'interactions entre Ophélie et Thorn. Malgré cela, je compte sur le tome 2 pour accélérer le mouvement car Les Fiancés de l'hiver était vraiment un livre hors du commun.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par alinefmt 2017-06-28T18:04:26+02:00
Or

Un univers original, des personnages divers et variés qu'on aime ou qu'on déteste, un monde étrange dont on a encore du mal à comprendre le fonctionnement... Beaucoup d'ingrédients qui font de ce bouquin un très bon livre !

Avec Christelle Dabos, les descriptions ne sont jamais interminables : elle en dit suffisamment pour visionner la scène ou le personnage, mais sans en dire trop jusqu'à nous endormir face à un paragraphe de descriptions interminables.

La singularité de chaque famille à travers son propre talent ajoute une touche d'originalité à ce récit.

Ce qu'on retient de la relation entre Ophélie et Thorn ne nous donne qu'une envie : lire le deuxième tome. De plus, chaque personnage est très intéressant, qu'on l'apprécie ou non, et on souhaite en apprendre plus sur chacun.

Un bémol, et qui est de taille : l'histoire met un temps ÉNORME à se mettre en place. Il faut attendre qu'Ophélie sorte du manoir - c'est-à-dire dépasser les 200 premières pages - avant de vraiment rentrer dans l'intrigue. Mais 200 pages c'est vraiment très long. Donc si vous voulez vous lancer dans ce livre, je vous conseille de ne pas baisser les bras au début et de lire le plus vite possible la première partie du bouquin, histoire de ne pas être déçu(e) par ce livre dont tout le monde parle.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lea-perrone 2017-06-28T17:08:36+02:00
Pas apprécié

Comment dire ? Comment ce livre a-t-il pu être un si gros succès ? Je finis toujours mes livres, même s'ils sont catastrophiques, mais là, impossible, j'ai arrêté à la 100ème pages. J'ai mis au moins 3 semaines à le lire, pourtant moi qui dévore les livres !! Vraiment déçue, je m'attendais à mieux.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Bridgess180 2017-06-27T22:32:17+02:00
Lu aussi

J'ai trouvais le livre sympa, je l'ai découvert au lycée,à un petit concours où on devais jugé le livre qu'on avait préféré parmi les dix proposés, faute de temps et des empreins déjà réaliser j'ai du prendre ce livre.

Moi qui suis ouverte sur un peu tout les genres de lectures (fantastique,fantasy,merveille,aventure,animation,action,policier, espionnage,un peu le théâtre et les biographie d'enfant peu ordinaire, de super héros,surnaturels et autres)

J'ai trouvais qu'il avait l'air sympa mais quand je l'ai lu j'ai trouver l'histoire bien mais très lente. Au fur et à mesure que je lisais l'histoire était de plus en plus longue,(manque d'action t d'aventure) j'ai commencé à être déçu peu à peu de mes espérances sur ce livre, je me suis forçé à le livre jusqu'à la moitié et j'ai lâchée prise. Je n'est pas fini le livre, mais ça arrive :/

Alors si vous aimez les aventure trèèès longue lisez le, sinon je suis déçu que ça m'est pas plus,sniff :(

Afficher en entier
Commentaire ajouté par JijiChapleau 2017-06-25T22:49:33+02:00
Diamant

Je suis complètement tombée sous le charme de tous les personnages du livre. L'histoire en entier m'a fait chavirée dans un monde complètement nouveau, et j'ai adoré me laisser transporter dans un univers inconnu avec Ophélie et Thorn. Le feu doux est venu rencontrer la glace brute, et ce mélange des personnages m'a fait tombé en amour avec tous les petits détails que nous laisse le récit. Très hâte de lire la suite !! -xxx

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Ayumiii 2017-06-25T21:02:10+02:00
Diamant

Emprunté à la suite du conseil de ma sœur, ce livre que je trouve superbe et "adorable" à certain moment !

J'ai adoré cette lecture, le monde de l'auteure est tout bonnement incroyable, que ce soit les endroits, les traditions, les manies, les temps etc. Tout. Aimant le fantastique plus que tout, je ne voulais plus lâcher ce livre, et restais dans le ciel sur l'Arche d'Ophélie ( je pencherai plus pour la sienne, même si on ne reste pas longtemps, je préfère son Arche. X'3 ).

L'écriture de l'auteure est très fluide, facile à comprendre, j'aime beaucoup. Les répliques et les injures de certains personnages m'ont fait rire, surtout celle de tante Roseline. Quand on est plongé dedans, on ressent bien leur paroles qui fait, je ne sais pas comment dire, mais "ancien", ce n'est qu'une impression après, mais j'aime beaucoup. Les rebondissements de l'aventure font que, on a envie de savoir comment la protagoniste, va trouver les solutions qui ne sont pas dites tout de suite ou alors on peut se faire une idée et découvrir leur propre trouvaille. En clair, un vrai plaisir à lire toutes ses aventures !

Les personnages. Ophélie, une myope à grosse lunette et au corps fragile comme une poupée de cire mais avec aucune beauté apparente ainsi que son fiancé destiné, qui est carrément son opposé, un homme grand mais maigre, comparé à un Ours ! Ce duo est pas du tout compatible, mais au fil des pages, je me suis dit que " tout compte fait, ça pouvait marcher ". Je suis contente de ne pas avoir trouvé " Oh ! Il est magnifique ! " ou qu'ils s'aiment au premier coup d'œil ou à la deuxième page. J'ai horreur de ça. Ce qui m'a un peu déçu, c'est qu'il n'y ait pas plus de rapprochement entre les deux, mais ce n'est que le tome 1 après tout ! :)

Par contre, Berenilde, je la trouvais méchante au début mais quand elle a finit par craquer sur Ophélie, je l'ai reconsidéré mais un peu trop vite. XD

Je déteste Freyja en tout cas. Ses méchancetés envers Ophélie mais surtout Thorn tout ça parce qu'il est un

Spoiler(cliquez pour révéler)
bâtard
Non, je la déteste.
Spoiler(cliquez pour révéler)
( J'étais limite fière quand elle est morte. X3 )

La couverture est très jolie en soi ! Bleue, elle fait penser, au Pôle, le froid, Thorn etc. Magnifique ! En bref, je recommande vivement ce livre !

La suite m'attend ! :3

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Anne2702 2017-06-25T19:40:18+02:00
Bronze

J'ai eu une très bonne surprise avec ce roman qui nous embarque dans le monde d'Ophélie.

On part avec elle dans le Nord, pays hostile pour cette jeune fille particulière.

Les personnages sont très bien décrits et on les aime ou on les déteste mais ils ne laissent pas indifférents.

J'aurai juste voulu plus de précisions et de détails sur les monde d'Ophélie et de Thorn.

Mais je lirai tout de même avec un grand plaisir la suite de ce roman.

Alors traversez le miroir et laissez vous tenter mais ce n'est que mon avis....

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Jack717 2017-06-24T19:09:18+02:00
Lu aussi

Ce livre ne m'a pas du tout enthousiasmée. Le début était pourtant prometteur ; l'univers est original, l'héroïne sort du commun et l'écriture de l'auteur est très agréable... mais en finissant avec peine ce roman, je dirai que la frustration est le mot le plus adapté pour qualifier mon ressenti.

J'ai été contrarier par le manque d'action et de péripéties dignes de ce nom. Mais au delà de cela, je trouve vraiment dommage la manière dont sont traités les personnages qui sont les piliers d'un roman pour ma part. Nous attendons désespérément jusqu'à la six centième page ce déclic qui nous permet de bien les cerner. Ainsi, je trouve que les personnages qui ne s'avèrent pas du tout inintéressants au début du livre n'évoluent pas forcément et laisse le lecteur dans un flou qui le laisse perplexe. C'est pourquoi je n'ai parvenu à aucun moment à m'identifier à l'un d'eux. On se sent comme étrangé au récit à cause de ses personnages trop renfermés à mon goût. J'ose toutefois espérer que leurs véritables personnalités seront révélées dans le tome suivant que je ne pense pas lire malheureusement.

Voilà je sais que je vais en contrarier plus d'un car le roman à eu un incroyable succès. N'hésiter pas néanmoins à formuler des commentaires que vous soyez de cet avis ou non, je suis ouverte à toutes les opinions !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par miss10 2017-06-22T22:41:47+02:00
Diamant

La passe-miroir est écrit avec une finesse rare qui confirme le talent de son auteur, Christelle Dabos.

En lisant ce livre, vous ferez certainement le lien avec plusieurs œuvres littéraires. Et pour ma part, ce subtil mélange de littérature m'a transportée dans un univers extraordinaire qui attise l'addiction.

A lire sans modération !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mielou35 2017-06-21T17:39:10+02:00
Or

Un roman très original, très bien écrit et qui change agréablement ! Pour la première fois, on a une héroïne introvertie, timide, maladroite et presque mal dans sa peau au début de l'histoire, et même si elle restera introvertie et maladroite, les événements la forceront à se défendre elle même et la feront prendre conscience de sa valeur ! Au prise avec un mariage dont elle ne veut pas, avec un mari qui ne veut pas d'elle non plus, qui la manipule (et tellement finement qu'on met presque tout le tome à s'en apercevoir), et dans un monde brutal, violent et inconnu, elle devra puiser dans ses ressources pour survivre !

Un roman magistral, qui laisse présager d'une suite encore plus savoureuse !

Afficher en entier

Dates de sortie

  • France : 2013-06-06 (Français)
  • France : 2016-05-11 - Poche (Français)

Activité récente

Kyomi le place en liste or
2017-06-28T18:26:18+02:00

Distinctions de ce livre

Les chiffres

Lecteurs 3 767
Commentaires 648
Extraits 115
Evaluations 1105
Note globale 8.76 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode