Livres
554 515
Membres
599 641

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

La Passe-miroir, Livre 1 : Les Fiancés de l'hiver



Description ajoutée par anonyme 2013-06-16T09:32:39+02:00

Résumé

Sous son écharpe élimée et ses lunettes de myope, Ophélie cache des dons singuliers : elle peut lire le passé des objets et traverser les miroirs. Elle vit paisiblement sur l'arche d'Anima quand on la fiance à Thorn, du puissant clan des Dragons. La jeune fille doit quitter sa famille et le suivre à la citacielle, capitale flottante du Pôle. A quelle fin a-t-elle été choisie ? Pourquoi doit-elle dissimuler sa véritable identité ? Sans le savoir, Ophélie devient le jouet d'un complot mortel.

Afficher en entier

Classement en biblio - 10 344 lecteurs

extrait

De Thorn elle s'était attendue à tout. Brutalité. Mépris. Indifférence.

Il n'avait pas le droit de tomber amoureux d'elle.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Une lecture enthousiasmante !!

J'ai mis du temps pour lire ce livre, pour différentes raisons, et je ne regrette pas de ne l'avoir découvert que maintenant, alors que je profite enfin de vacances, après de longs mois de travail : j'ai pu le lire à mon aise, presque d'une traite, et en profiter sans être dérangée.

Christelle Dabos a l'âme d'une romancière, une vraie, de celles (et de ceux) qui sont si rares. Elle maîtrise absolument tout : l'écriture (même les ornements de son style - dérives que je ne goûte guère d'habitude, subissant ce genre d'excès en grinçant des dents - sont en totale harmonie avec la magie du monde et les paradoxes de son héroïne, enfin... anti-héroïne, quel défi si brillamment relevé !) l'intrigue, ses personnages, le monde décalé.

J'adore l'écharpe !!!

(désolée, il fallait que ça sorte, alors j'ai cédé ^_^)

Je suis admirative de la manière dont l'auteur a réussi à créer une ambiance si personnelle, si envoûtante qu'il est impossible d'y retrouver des références. De nombreux auteurs (parfois très distrayants et maîtrisant parfaitement leur exercice) ne font que surfer à l'envi sur les thèmes porteurs. Les résultats sont bons, parfois même excellents, mais il n'y a jamais cette magie, cette possible immersion, où le sens critique part au placard (avec l'écharpe, par exemple <3). Mais par bonheur, quelque fois, la magie de l'écriture est là : l'auteur semble s'être si bien approprié les thèmes qu'il a choisi d'exploiter que l'on oublie qu'ils aient jamais été traités avant...

J'ai donc lu ce livre d'une traite ou presque, captivée par cette facilité de lecture - celle qui cache toujours un travail colossal. Aucun effort n'est demandé au lecteur, il peut se laisser bercer, sachant que tout viendra à point : les surprises, les justifications, les révélations.

Le style est incroyablement évocateur. Je suis en générale très hermétique aux descriptions : mon esprit décroche, je ne suis plus, mon regard décolle, il peut m'arriver de mollir, de reposer le livre / mon kindle...

Les descriptions de ce livre, nombreuses et courtes, sont remarquables de poésie et d'efficacité : en quelques mots choisis l'auteur fait jaillir une scène, des images, de la lumière, beaucoup de jeux d'ombres et de lumière, des visages... On s'y croirait ! C'est un grand talent de pouvoir ainsi permettre au lecteur de s'évader sans peine dans un monde imaginaire, comme s'il passait la tête à travers sa page ou son écran, un peu comme à travers un miroir...

(n'oubliez pas votre écharpe, on peut s'enrhumer facilement en plongeant le nez comme ça n'importe où)

Une des faiblesses récurrentes du roman "fantastique" (je mets tout l'imaginaire décalé dans cette rubrique : fantasy, urban-fantasy, steam punk, dystopie, uchronie, conte, SF, fantastique, surnaturel) est d'apporter avec une certaine lourdeur, ou du moins un manque d'élégance, les aspects décalés du monde - ces éléments qui vont permettre au lecteur d'apprécier le décalage entre le monde de l'auteur et le nôtre, et de profiter ainsi pleinement du récit. Parfois il y en a trop d'un coup (le fameux "info-dump" !) ou pas assez (on n'y comprend rien) ou trop tard (on n'est déjà plus là ou alors franchement énervé :( ). Ou alors, le roman s'appuie sur d'autre récits du même genre, alors c'est très clair ; si clair d'ailleurs que ça a de fortes chances d'être assez ennuyeux, parce que déjà vu mille fois (pas toujours cependant, grâce au miracle de la grâce de l'écriture... :) ).

Bon, tout ça pour dire que Christelle Dabos est une championne !! Je suis épatée par sa maîtrise, sa manière d’amener sur la pointe des pieds et avec une discrétion impalpable (l'écharpe peut aller se rhabiller, on parle d'un voile impalpable, là !) les informations nous permettant de nous immerger peu à peu dans son monde : c'est tout simplement du grand art !

Oui, parce que c'est difficile. Très difficile. Difficile du genre presque impossible.

Et que le résultat permet une lecture exquise, avec juste ce qu'il faut de questionnements ("c'est qui celle-là ? " "ça sert à quoi ça ?" "et comment ça se fait que ?") pour apprécier l'explication qui vient sans heurts, juste à temps, ni trop tôt ni trop tard.

De même les capacités "magiques" des personnes dotées de magie ne sont-elles pas exhibées comme des trophées, mais seulement vaguement exposées avant d'être mises en scène aux moment opportuns, jusqu'à l'apothéose finale...

Les personnages (mon grand point de sévérité) sont à l'image du reste : excellents.

Presque stéréotypés au départ pour beaucoup (ce n'est pas une critique, ce procédé me semble au contraire à privilégier dès lors que l'on sait faire évoluer ses personnages) certains nous étonnent alors que le roman se poursuit : Ophélie bien sûr, qui ne révèle bien plus héroïque que son départ chancelant, enrhumé, nauséeux, récalcitrant, ne l'aurait laisser croire. Et l'incroyable tante de Thorn ! Et le petit chevalier que l'on ne cerne toujours pas, mais qui fait froid dans le dos, les personnages secondaires, tout droit sortis de contes de fées pour certains (les vrais, ceux qui font peur)...

Il est rare de voir réunies tant de qualités littéraires chez un même écrivain : l'art d'écrire (je ne parle pas seulement du style, qui semble tant signifier pour un certain type de lecteurs français, mais de l'amenée des choses), l'imagination, la clarté, la faculté à évoquer des images terriblement vivantes et des personnages vrais, plausibles, complexes, humains tout simplement.

Et quand on a la chance de trouver cette harmonie, on le lâche pas !

Je suis sur les starting-blocks pour le tome 2, Christelle, c'est quand vous voulez ! XD

Afficher en entier
Diamant

Je suis tout à fait d'accord avec toi, Vavi.

Ce livre est un émerveillement de bout en bout.

Je le relis pour la troisième fois et c'est toujours un délice.

Je vois aussi qu'on a la même vision en lisant son texte ; il évoque étonnamment les dessins animés de Myasaki. Son univers, reste original sans nullement ressembler à de la fanfiction "myasakienne", mais il y fait bigrement penser.

Ses personnages sont fouillés, même la petite créature cachée dans les cuisines de la Citacielle a sa part d'importance et contribue à la fabuleuse aventure d'Ophélie, la jeune Passe-Miroir.

Je serais vraiment très heureuse si ce livre avait le succès qu'on a connu avec J.K Rolling et son Harry Potter. Elle le mérite tellement.

Afficher en entier

Commentaire video

Vidéo ajoutée par lealamb 2017-09-10T17:53:55+02:00

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Pas apprécié

Je m'attendais tellement à aimer ce livre ! Il est vrai que j'ai été influencée par les nombreuses revues. Malheureusement, j'ai trouvé cela beaucoup trop long pour la lecture. C'est plat, il ne se passe pas grand chose.

Je suis déçue parce que j'aime beaucoup les histoires ennemies to lovers mais la c'est clairement pas possible. Je me suis arrêtée à la page 240 tellement il ne se passe rien.

Malheureusement, je n'ai pas aimé l'écriture de l'auteur.

Pas pour moi malheureusement.

Afficher en entier
Or

Ce n'est pas un coup de coeur, mais c'est tout de même un très bon livre. Je dois avouer que c'est la 2e fois que je tente de lire ce livre. La première, il y a 5 ans, avait été un échec. J'avais lu les 2-3 premiers chapitres et la plume de l'auteure ne m'avait pas convaincue, son style me laissait dubitative. Ce qui fait que j'ai abandonné ma lecture et je n'ai plus retouché à cette saga en 5 ans. J'avais même peur de la lire de nouveau et d'être extrêmement déçue (vu le nombre d'avis extrêmement positifs, j'avais peur d'en attendre trop de ce livre et d'être profondément déçue). Et au final, c'est en achetant les 2 derniers tomes, et donc en possédant l'intégralité de la saga que j'ai enfin réussi à surmonter cette peur, à lire ce livre sans rien attendre en particulier, et de beaucoup l'apprécier malgré ses petits défauts.

Tout d'abord, l'histoire est vraiment fascinante, même si il y a beaucoup de longueurs durant la première moitié de l'oeuvre. L'univers est vraiment riche et complexe, il faut s'accrocher pour bien comprendre tous les tenants et aboutissants. Mais lorsqu'on y arrive, et lorsqu'on atteint la seconde moitié de l'oeuvre, on est vraiment récompensé. Entre complots, trahisons, assassinats, etc. on est vraiment servi sur un plateau d'argent. Le seul petit bémol c'est parfois le caractère d'Ophélie beaucoup trop gentille et conciliante à mon goût. Spoiler(cliquez pour révéler)Je dois avouer que lorsqu'elle a pardonné à Berenilde à la toute fin tout simplement parce que cette femme est en mal d'enfant, j'ai cru halluciner. Donc le fait qu'elle ait perdu ses enfants ça excuse son caractère méprisable (l'utilisation répétitive de la griffe sur Ophélie, le fait qu'Ophélie soit traité comme un chien, qu'Ophélie ne soit qu'un pion dans leur jeu, etc.). Pour moins que ça je suis incapable de pardonner. Et je connais très peu de gens capable de pardonner comme Ophélie l'a fait, c'est pour cela que je trouve parfois son comportement irréaliste.

Concernant les personnages, comme je l'ai dit j'ai apprécié mais sans plus le personnage d'Ophélie (beaucoup, beaucoup trop conciliante, naïve et trop gentille). Concernant Berenilde, je crois que je n'ai jamais autant haï un personnage. C'est un personnage méprisable, lunatique, hautaine, ayant des poussées de violence, et j'en passe. Spoiler(cliquez pour révéler)Et je ne comprends toujours pas comment Ophélie a pu lui pardonner aussi gentillement à la fin .... Concernant Thorn, ... Cet homme me donne vraiment des vibes de Mr Darcy dans Orgueil et Préjugés. J'ai à la fois envie de l'adorer et de le gifler. Spoiler(cliquez pour révéler)Je commençais vraiment à beaucoup l'aimer lorsqu'il a commencé à s'inquiéter pour Ophélie, à dire qu'il tenait à elle. Mais lorsqu'il a fait une drôle de mine lorsqu'elle lui a dit qu'elle lui faisait confiance, j'ai commencé à avoir peur. Et j'ai eu raison. Quand j'ai appris pour le complot et la manipulation qu'il avait orchestré avec sa tante en utilisant Ophélie comme un pion, un simple moyen d'arriver à leurs fins, j'ai déchanté. C'est simple je l'ai insulté de tous les noms. Et d'ailleurs, quand Ophélie disait que cette trahision lui donnait mal au ventre, etc., je ressentais exactement la même chose. Cette trahison a vraiment un goût amer. Je sais pas ce qu'il se passe exactement dans le tome 2, mais il faudra beaucoup de choses pour que j'arrive à lui pardonner. Par contre, j'aurais aimé plus de passages entre Ophélie et Thorn car c'est selon moi les meilleurs passages de l'oeuvre (avec les complots, trahisons et assassinats bien sûr).

En tout cas, c'est une très bonne lecture, et je m'en vais de ce pas lire le tome 2 (qui selon les critiques serait le meilleur de la saga).

Afficher en entier
Lu aussi

Je peux enfin affirmer avoir lu La Passe-Miroir, du moins le premier tome de cette saga fantastique française.

Les livres sont comme des gens : parfois on peut avoir des coups de foudre, d'autres fois l'amour vient plus tard, et d'autres fois, il ne vient jamais. Avec la Passe-Miroir, j'ai plutôt l'impression d'avoir eu une relation purement amicale. J'ai passé un bon moment, certes, mais ça s'est arrêté là.

Pour le pitch global, Ophelie est une jeune fille capable de lire le passé des objets et de traverser les miroirs. Sa vie bascule lorsqu'elle apprend qu'elle est fiancée à un inconnu et qu'elle doit quitter sa famille pour aller vivre avec lui, dans une mystérieuse cité volante. Son fiancé est loin d'être l'homme idéal, mais il est pourtant bien moins intimidant que tous les personnages de la cour, gravitant autour du roi, et qui sont bien décidés à faire de la vie d'Ophélie un cauchemar.

Tout d'abord, je salue le travail de l'auteure pour avoir imaginé tous ce monde et cette société, comme les plus grands écrivains du genre l'ont fait. Je comprends que certains placent cette oeuvre à la hauteur de Harry Potter ou du Seigneur des anneaux, pour cet univers fantastique bien pensé.

Mais le gros point noir de cette histoire a été la lenteur du récit. J'ai l'impression de ne pas avoir beaucoup avancé en cinq cent pages. À aucun moment, je n'ai eu le souffle coupé et les mains tremblantes, comme c'est le cas avec mes romans coups de coeur.

De plus, j'ai eu du mal à m'attacher aux personnages. J'aurais aimé donner une chance à Thorn, le fiancé d'Ophélie, mais sa froideur et son indifférence m'ont agacée. le personnage de Renard semblait intéressant mais il n'a eu qu'un rôle assez léger, restant dans la case ''ami sympa qui aide''. de même, j'ai cru avoir trouvé mon bonheur avec Archibald mais il n'est resté au final qu'un gars assez frivole et transparent. le petit chevalier a du potentiel pour devenir un tyran, même si j'aurais aimé davantage de confrontations avec lui, pour qu'on voit davantage ses pouvoirs.

Quant aux personnages féminins, c'était un peu mieux : Ophélie a une vraie personnalité et sa maladresse constante en font un personnage assez drôle. Pourtant, ce qui lui arrive est loin de l'être. Obligée de cacher son identité derrière un costume ridicule, loin de ses proches, moquée par la Cour et délaissée par son fiancé, elle a eu une véritable évolution. Pour les autres, j'avoue être restée de marbre. La tante de Thorn est exécrable à son égard et Rosalie reste assez distante, ce qui est dommage.

Pour conclure, ce fut une bonne lecture mais pas un coup de coeur. Les excellents avis que je voyais passer m'ont peut-être donné plus d'espoirs que je n'aurais du en avoir. C'est donc une légère déception, meme si je pense tout de même lire la suite, car les lecteurs répètent souvent que les tomes suivants valent le coup.

Afficher en entier
Bronze

C'est un univers très sympa que l'auteure à réussi à dépeindre ici. La personnage principale est plutôt attachante aussi, on prend plaisir à suivre son histoire.

Toutefois, ce livre n'a pas été un aussi gros coup de coeur que ce à quoi je m'attendais en lisant tous les avis positifs des autres lecteurs.

Je ne pense pas lire la suite pour le moment, je préfère me plonger dans d'autres univers. Je me repencherai peut-être sur cette saga dans le futur.

Afficher en entier
Diamant

Dès les premières pages, nous sommes directement plonger dans un univers unique. J’avais la sensation d’être dans la cour de Louis XIV tout en étant au XXIème siècle. Vous êtes comme plonger dans un monde parallèle, la description est tellement bien ficelé que j’avais la sensation d’être au côté des personnages.

De plus, ce sentiment est renforcé par le fait que vous apprenez au même rythme qu’Ophélie, le personnage principale, les divers facettes de ce monde.

Justement parlons-en de ces personnages ! Chacun des personnages comportent des côtés cachés et mystérieux, ce qui rend l’histoire d’autant plus intrigante. Tout comme Ophélie, nous souhaitons les percer à jour. J’ai une préférence pour le personnage de Bérénilde, qui est très énigmatique, à la fois sympathique et sévère. Il en va de même pour Thorn, tantôt haïssable tantôt attachant, mon cœur est partagé entre ces deux sentiments à son égard et j’attends de lire le tome 2 pour me faire un avis définitif.

En conclusion, je suis impatiente de lire la suite et je vous recommande ce livre totalement addictif !

Afficher en entier
Diamant

Tellement d'originalité !!

Afficher en entier
Diamant

Depuis le temps qu'il était dans ma pal! Je ne regrette absolument pas de m'y être attelé.

Très bon livre j'ai dévoré chaque page jusqu'à la dernière. Hâte de lire la suite

Afficher en entier
Or

J'ai adoré du début à la fin! Ce premier tome est addictif autant grâce aux personnages, aux scénarios, à l'intrigue etc. Il y a un très léger fond de romance bref ce premier tome a complètement conquis mon coeur!

Afficher en entier
Argent

Après une longue attente de deux ans sur son étagère, ce livre a enfin été choisis et lu en deux jours.

L'univers est décrit de manière simple malgré les nombreux éléments et concepts auxquels il faut s'habituer. Les personnages sont assez bien définis et l'évolution d'Ophélie au fil des chapitres me parait logique. Après lecture, je comprend l’engouement autour de cette série.

Pour ma part, il ne fait vraiment pas partie de mes livres favoris, mais c'est tout de même un bon premier tome qui permet de passer un bon moment et donne envie de connaître la suite.

Afficher en entier
Diamant

Série excellente, très fraiche avec un univers riche, complexe, très bien construit et surtout original. Les personnages principaux sont eux très originaux, assez loin des clichés habituels.

A lire !

Afficher en entier

Prix littéraire

  • Selectionné Prix Imaginales 2020 Selectionné
    Prix Imaginales 2020
    Prix spécial du jury

Dates de sortie

La Passe-miroir, Livre 1 : Les Fiancés de l'hiver

  • France : 2013-06-06 (Français)
  • France : 2016-05-11 - Poche (Français)
  • Canada : 2013-07-08 (Français)
  • Canada : 2016-06-06 - Poche (Français)

Activité récente

Zandri l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-21T07:40:06+02:00
Pepita le place en liste or
2021-06-20T20:38:19+02:00
Lesline l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-19T15:27:51+02:00
pau_n l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-18T23:01:45+02:00
mrgwt l'ajoute dans sa biblio or
2021-06-16T14:35:44+02:00
Heirs le place en liste or
2021-06-16T13:03:14+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 10344
Commentaires 1 505
extraits 225
Evaluations 3824
Note globale 8.68 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode