Livres
515 688
Membres
529 448

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Réparer les vivants



Description ajoutée par bridget 2013-12-26T18:48:51+01:00

Résumé

"Le coeur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d'autres provinces, ils filaient vers d'autres corps". Réparer les vivants est le roman d'une transplantation cardiaque. Telle une chanson de gestes, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d'accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique, à la fois collective et intime, où le coeur, au-delà de sa fonction organique, demeure le siège des affects et le symbole de l'amour.

Afficher en entier

Classement en biblio - 837 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par manou4 2016-04-15T18:58:57+02:00

Car ce corps que la vie a éclaté retrouve son unité sous la main qui le lave, dans le souffle de la voix qui chante; ce corps qui a subi quelque chose hors du commun rallie maintenant la mort commune, la compagnie des hommes. Il devient un sujet de louanges, on l'embellit.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Je ressens cette impression de vouloir dire plein de choses tout en ne sachant pas comment les formuler. Ce roman m'a pris par surprise, il m'intriguait mais je n'en attendais rien. Je ne m'attendais pas à ce que son histoire me percute aussi violemment.

Lire les premières pages de Réparer les vivants, c'est accepter d'être pris dans l'engrenage, accepter de devenir spectateur, heure après heure, du chamboulement de nombreuses vies, du processus incroyablement complexe du don d'organes et de la transplantation cardiaque.

On vit l'histoire au côté de personnages avec lesquels l'empathie ne se fait pas attendre. Dès le début, on est pris dans la toile. On nous les présente tous, leur nom d'abord, puis leur vie, par des anecdotes, ces détails qui semblent insignifiants et, au contraire, ces autres détails qui font tout.

Et puis, on nous présente également le côté plus médicalisé de l'événement. Les formalités, les processus, les opérations. Le mécanisme alambiqué de reconstruction d'un corps par un autre. On en apprend beaucoup, mais - et c'est un aspect du roman que j'ai beaucoup apprécié - l'auteur veille à ne jamais faire un constat froid et médical de la situation. Il y a une facette très humaine dans cette histoire. C'est un drame pour certains, une lueur d'espoir pour d'autres, et tous restent humains et c'est avec profondément d'humanité que le sujet est traité.

Si l'écriture de Maylis de Kerangal me laissait songeuse au début par sa nature très dense (de longues phrases aux nombreuses propositions qui s'étirent inlassablement, pouvant même, parfois, faire la taille d'une page entière), ce style effréné nous entraîne sans relâche dans ces vingt-quatre heures décisives avec une poésie et un sens réflexif qui m'ont beaucoup impressionnés. L'écriture est consistante mais on s'y noie allègrement.

Réparer les vivants est de ces romans qui frappent, tant par leur sujet qui mérite d'être abordé que par la façon dont ceux-ci sont traités. Le réalisme qui se dégage de l'histoire est tel, que j'en ai souvent pleuré, heurté par la sincérité des mots que j'avais sous les yeux, par la violence et la douleur de la perte, la difficulté d'accepter un processus comme le don d'organes (que ce soit pour les proches du donneurs ou pour le receveur d'ailleurs).

Le livre m'a touché, m'a fait réfléchir et va me rester à l'esprit un moment.

http://desmotsenvrac.blogspot.fr/2015/09/reparer-les-vivants-de-maylis-de.html

Afficher en entier
Diamant

Je suis encore toute retournée de cette lecture émouvante et poignante... Le récit intense d'une transplantation cardiaque... L'histoire se déroule exactement sur 24 heures moins une minute, la minute qui demeure en suspension dans le temps quand vie et mort se rencontrent.Dans ce superbe roman, l'auteure côtoie la poésie, les réflexions métaphysiques, l'intime et l'universalité. Son écriture est magnifique et délicate (on peut être surpris au début par les phrases très longues pouvant s'étendre sur plusieurs lignes mais correspondant très bien aux émotions et idées qui se suivent et s'entrechoquent) parcourt tous les registres de la langue pour dire comment dans une même expérience pensées et sensations se mêlent. On suit en 24 heures différents protagonistes avec leurs réflexions et leurs perceptions diverses et touchantes. C'est juste sublime. Un des plus beaux romans qu'il m'a été donné à lire.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Mayoune 2020-08-04T15:45:08+02:00
Bronze

Un livre poignant sur un sujet difficile qui m'a plusieurs fois mis les larmes aux yeux. On suit le parcours d'un coeur, en 24h, de l'accident qui coûte la vie à Simon à sa transplantation dans le corps d'une personne en attente de greffe. Le livre est assez technique, j'ai appris énormément de choses sur les étapes nécessaires au don d'organe. Seul petit bémol : l'auteure fait des phrases très longues et parfois un peu lourdes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Thilde_C 2020-07-13T17:53:57+02:00
Argent

Ce livre, bien qu'il ne soit pas un coup de cœur, a au moins le mérite d'être instructif.

"Réparer les vivants", c'est avant tout une histoire sur la transplantation d'organes. On y suit donc une flopée de personnages qui sont tous reliés par cette opération. Dans l'ensemble, j'ai trouvé que l'autrice avait réussi à donner de la profondeur à chacun d'entre eux en allant plus loin que la simple fonction qu'ils exercent dans ce processus de transplantation.

Ce livre m'a surtout permis de me rendre compte du nombre de personnes impliquées dans ce genre de cas. Certaines sont évidentes, comme la famille du donneur, le chirurgien qui va effectuer la transplantation et le receveur, mais d'autres sont beaucoup moins connues du grand public. On n'imagine pas le nombre d'individus que cela peut impliquer, à part peut-être si l'on travaille dans le milieu hospitalier.

L'un de mes proches ayant reçu une transplantation il y a maintenant près d'un an, ce sujet m'intéressait tout particulièrement. J'avais très envie de découvrir l'envers du décor et je me rend compte aujourd'hui qu'il ne doit pas la vie qu'à une ou deux personnes, mais bien à une bonne quinzaine. C'est aussi une histoire qui vous fait prendre conscience de ce que le simple fait de vous déclarer donneur d'organes peut avoir comme impact sur la vie des autres.

C'est donc une lecture que je recommande, moins pour l'histoire qu'elle raconte que pour ce qu'elle a à vous apprendre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ama74 2020-06-19T19:29:02+02:00
Argent

Je me retrouve en plein boulot, la pause, plus de livre mon employeur me passe ce livre me spécifiant ne pas l'avoir encore lu, mais que les critiques sont élogieuses. Le livre est un peu long, on nous présente Simon 19 ans et ses copains, on nous détaille l'accident, l'annonce aux parents, la tristesse, la colère ... Le rythme s'accélère, on suit les chirurgiens, les intervenants, les malades ... Les descriptions sont parfois un peu technique, la façon dont c'est écrit me plaît guère, j'ai l'impression de ne pas pouvoir souffler, est ce le but ?

Et puis deuxième partie les organes, ou vont ils ? Comment ? Cette partie certes intéressante sur la suite des dons ne m'a pas plu ... On reconnaîtra à l'auteur que malgré le sujet lourd, on ne pleure pas en lisant ce livre bien sûr, on ne reste pas indiffèrent, car on sait qu'on pourrait être à la place des parents, a la place de Simon ... Le livre à surtout tendance à nous réfléchir sur ce don, prendre une vie pour en sauver une autre, voir des autres est ce juste ? Bien sûr que non mais au delà de l'injustice savoir que quelque part vis une ou plusieurs personnes grâce à ce don est ce cela finalement le don... Que l'être aimé vivent encore "en quelqu'un" ou est ce pire de savoir là qu'il y a quelque part un bout de lui, d'elle dans ce monde sans savoir qui, ou ... chacun répondra avec ses convictions en attendant selon la loi en France nous sommes tous présumés donneurs, c'est-à-dire donneurs d'organes et de tissus, sauf si nous avons exprimé de notre vivant notre refus d’être prélevé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par maya84 2020-06-15T08:57:38+02:00
Bronze

J'ai dû lire ce livre pour le lycée et je ne l'ai pas aimé autant que je l'avais pensé, même si l'histoire est touchante et poignante.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Altanais 2020-06-08T18:28:50+02:00
Diamant

Quel chef d'oeuvre ! La langue de l'auteur nous happe, nous transporte, nous bouleverse. Je n'ai jamais rien lu non plus qui colle à ce point à la réalité du monde médical, tout en traçant un fil tenu et délicat entre science et deuil.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MorganeRch 2020-05-11T16:08:36+02:00
Argent

Le moins que l'on puisse dire c'est que ce roman est poignant et singulier. Il traite d'un sujet sensible et qui reste parfois tabou, à savoir le don d'organes. Le scénario se déroulant sur 24 heures, cela nous entraîne automatiquement dans un enchaînement d'étapes, et donne une atmosphère très particulière à la lecture. Pour ne rien cacher, j'ai mis du temps à plonger vraiment dans ce roman car la plume de l'auteure est particulière (de longues phrases, avec parfois plusieurs dizaines de propositions, une phrase allant parfois jusqu'à faire une page), ça m'a donné une impression de lourdeur dans ma lecture, au premier abord ; puis, j'ai finalement pris le coup de main et réalisé que ce style d'écriture était en fait très utile au ressenti, on se rend alors compte de l'urgence que subissent chaque jour les professionnels de la santé, notamment ceux qui s'occupent des dons et greffes d'organes. Cette lecture m'a prise au tripes, car c'est le genre de chose que l'on ne s'imagine arriver qu'aux autres, mais Maylis de Kerangal a su retranscrire de manière merveilleuse les pensées accablant n'importe quel proche de victime se retrouvant face à une telle situation. Voilà ici un livre lourd de sens et dans lequel on se retrouve happé sans même s'y attendre.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par sayachan2000 2020-05-06T05:29:46+02:00
Or

Le roman en lui-même est assez difficile à lire étant donné les phrases assez longues et les mots assez technique employée par l'auteure, mais sinon quel roman incroyable.

C'est une course contre la montre, qui honore la vie tout en côtoyant la mort construites comme la trajectoire d'une vague qui s'étire et s'amplifie pour monter en puissance vers l'objectif ultime : donner la vie à une autre personne.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lireoulire 2020-04-22T09:08:58+02:00
Bronze

L'histoire d'une transplantation d'organe ...

Ce livre m'a beaucoup ému, l'auteur traite de la greffe et de la mort d'un enfant avec beaucoup de justesse. On voit qu'elle est extrêmement bien renseigné sur le sujet, ce qui nous permet de nous plonger avec beaucoup de réalité dans l'histoire.

J'ai cependant quelques reproches à faire :

- j'ai eu beaucoup de mal avec la plume de l'auteur, ses longues phrases et l'absence de ponctuation lors de la présence d'un dialogue est assez perturbante

- la vie de certains personnages étaient beaucoup trop exposés et pas nécessaire à mon goût, j'aurais aimé qu'on se concentre davantage sur la famille et les proches de Simon.

Je pense que ces reproches sont, surement, propres à moi-même, et je comprends tout à fait que ce livre soit, pour certains, un grand chef d'oeuvre. Ce n'est pas mon avis mais je reconnais le talent de l'auteur qui n'est malheureusement pas à mon goût ...

A conseiller quand même !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Artemin 2020-04-13T17:53:06+02:00
Argent

Un livre qui marque vraiment sur le thème du don d'organes et ses transplantations. On admire beaucoup les contrepoints d'écriture. Maylis décrit chirurgicalement et avec froideur les sentiments. Ce qui les rend plus crus et plus vrais. En balance, elle décrit avec beaucoup de douceur et de poésie les étapes nécessaires à cette douloureuse expérience. Un livre qui malgré son thème sombre est une ode à la vie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Becotta 2019-12-14T16:10:11+01:00
Bronze

Je sais que j'ai tort ! mais je n'ai pas aimé ! Je comprends le but du livre .C'est très intéressant de découvrir comment se déroule un don d'organes. Mais même "poétisé" c'est trop cru à mon goût, même si, pour certains passages, le fait d'écrire avec de belles phrases permet de décrire des actes médicaux insoutenables. Je ne vois pas l'intérêt pour le grand public...A la rigueur dans une revue médicale spécialisée ! Un roman cela doit permettre de s'évader, de rêver , de sortir du quotidien !!!

Afficher en entier

Dates de sortie

Réparer les vivants

  • France : 2014-01-02 (Français)
  • France : 2015-05-13 - Poche (Français)

Activité récente

Alex29 l'ajoute dans sa biblio or
2020-05-31T13:25:43+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 837
Commentaires 124
Extraits 65
Evaluations 213
Note globale 7.42 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode