Livres
458 555
Membres
412 162

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Réparer les vivants



Description ajoutée par bridget 2013-12-26T18:48:51+01:00

Résumé

"Le coeur de Simon migrait dans un autre endroit du pays, ses reins, son foie et ses poumons gagnaient d'autres provinces, ils filaient vers d'autres corps". Réparer les vivants est le roman d'une transplantation cardiaque. Telle une chanson de gestes, il tisse les présences et les espaces, les voix et les actes qui vont se relayer en vingt-quatre heures exactement. Roman de tension et de patience, d'accélérations paniques et de pauses méditatives, il trace une aventure métaphysique, à la fois collective et intime, où le coeur, au-delà de sa fonction organique, demeure le siège des affects et le symbole de l'amour.

Afficher en entier

Classement en biblio - 735 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par manou4 2016-04-15T18:58:57+02:00

Car ce corps que la vie a éclaté retrouve son unité sous la main qui le lave, dans le souffle de la voix qui chante; ce corps qui a subi quelque chose hors du commun rallie maintenant la mort commune, la compagnie des hommes. Il devient un sujet de louanges, on l'embellit.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Je ressens cette impression de vouloir dire plein de choses tout en ne sachant pas comment les formuler. Ce roman m'a pris par surprise, il m'intriguait mais je n'en attendais rien. Je ne m'attendais pas à ce que son histoire me percute aussi violemment.

Lire les premières pages de Réparer les vivants, c'est accepter d'être pris dans l'engrenage, accepter de devenir spectateur, heure après heure, du chamboulement de nombreuses vies, du processus incroyablement complexe du don d'organes et de la transplantation cardiaque.

On vit l'histoire au côté de personnages avec lesquels l'empathie ne se fait pas attendre. Dès le début, on est pris dans la toile. On nous les présente tous, leur nom d'abord, puis leur vie, par des anecdotes, ces détails qui semblent insignifiants et, au contraire, ces autres détails qui font tout.

Et puis, on nous présente également le côté plus médicalisé de l'événement. Les formalités, les processus, les opérations. Le mécanisme alambiqué de reconstruction d'un corps par un autre. On en apprend beaucoup, mais - et c'est un aspect du roman que j'ai beaucoup apprécié - l'auteur veille à ne jamais faire un constat froid et médical de la situation. Il y a une facette très humaine dans cette histoire. C'est un drame pour certains, une lueur d'espoir pour d'autres, et tous restent humains et c'est avec profondément d'humanité que le sujet est traité.

Si l'écriture de Maylis de Kerangal me laissait songeuse au début par sa nature très dense (de longues phrases aux nombreuses propositions qui s'étirent inlassablement, pouvant même, parfois, faire la taille d'une page entière), ce style effréné nous entraîne sans relâche dans ces vingt-quatre heures décisives avec une poésie et un sens réflexif qui m'ont beaucoup impressionnés. L'écriture est consistante mais on s'y noie allègrement.

Réparer les vivants est de ces romans qui frappent, tant par leur sujet qui mérite d'être abordé que par la façon dont ceux-ci sont traités. Le réalisme qui se dégage de l'histoire est tel, que j'en ai souvent pleuré, heurté par la sincérité des mots que j'avais sous les yeux, par la violence et la douleur de la perte, la difficulté d'accepter un processus comme le don d'organes (que ce soit pour les proches du donneurs ou pour le receveur d'ailleurs).

Le livre m'a touché, m'a fait réfléchir et va me rester à l'esprit un moment.

http://desmotsenvrac.blogspot.fr/2015/09/reparer-les-vivants-de-maylis-de.html

Afficher en entier
Diamant

Je suis encore toute retournée de cette lecture émouvante et poignante... Le récit intense d'une transplantation cardiaque... L'histoire se déroule exactement sur 24 heures moins une minute, la minute qui demeure en suspension dans le temps quand vie et mort se rencontrent.Dans ce superbe roman, l'auteure côtoie la poésie, les réflexions métaphysiques, l'intime et l'universalité. Son écriture est magnifique et délicate (on peut être surpris au début par les phrases très longues pouvant s'étendre sur plusieurs lignes mais correspondant très bien aux émotions et idées qui se suivent et s'entrechoquent) parcourt tous les registres de la langue pour dire comment dans une même expérience pensées et sensations se mêlent. On suit en 24 heures différents protagonistes avec leurs réflexions et leurs perceptions diverses et touchantes. C'est juste sublime. Un des plus beaux romans qu'il m'a été donné à lire.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par gone-shiver 2019-04-30T16:51:25+02:00
Or

MAGNIFIQUE ! j'ai adoré !

le seul bémol que je puisse y mettre est la fin qui à mon gout va trop lentement. ce livre est touchant, il est facile de ressentir de l'empathie pour chacun des personnages présent qui réagissent à leurs manières. J'ai surtout accroché au style d'écriture de l'auteur qui est vraiment magique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Saturna 2019-04-06T19:33:56+02:00
Diamant

Ça faisait un bout de temps que j'avais envie de lire ce roman mais l'occasion ne s'était jamais présentée. C'est lors de mon passage au salon du livre que j'ai pu rencontrer l'auteur et que je me suis donc décidée à acheter "Réparer les vivants". Et franchement, j'ai beaucoup aimé !

La narration est particulière, c'est vrai. Maylis de Kerangal fait parfois des phrases dignes de Proust niveau longueur. Elle s'attache à décrire des détails ou à donner des précisions sur certains personnages dont on se serait bien passé. En règle générale, ce style d'écriture m'ennuie. Là, il m'a hypnotisée ! Je ne sais pas vraiment dire pourquoi. Mais j'ai vraiment été complètement hâpée dans le récit et la plume aussi particulière soit-elle ne m'a pas dérangée.

Il faut dire que l'histoire en elle-même m'a complètement ensorcelée. L'auteure nous raconte comment se déroule une greffe, tant d'un point de vue médical que personnel. J'ai trouvé ça dur, j'ai trouvé ça bouleversant. Mais j'ai trouvé ça beau aussi et très original. C'est différents de tout ce que j'ai lu ces derniers temps et même jusqu'à présent.

Et puis, une bonne partie de l'intrigue se passe au Havre, ma ville. Rien que pour cette raison, je ne pouvais qu'apprécier cette oeuvre ;)

Petit bémol tout de même. Il en faut bien ! Je ne me suis pas attachée à la plupart des personnages. À l'exception de Rémige et de Simon, aucun ne m'a vraiment transportée.

Voilà. "Réparer les vivants" est donc un coup de cœur en ce qui me concerne. Il possède une grâce très particulière.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Sand35 2019-03-09T22:14:18+01:00
Or

J'ai eu quelques peines à terminer ce fabuleux récit. Non pas car je manquais d'intérêt, mais plutôt car le sujet était lourd et triste. La plume de l'auteur, son style d'écriture si émotif, m'a fait verser des larmes tout au long de ce roman.Ça vaux vraiment la peine de le lire mais tout en sachant que tu t'en sortiras pas le cœur léger.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par lilinou146 2019-02-26T20:06:15+01:00
Bronze

Un très beau livre, très pédagogique. J'ai néanmoins été gênée par l'écriture qui peut parfois s'avérer trop lourde.

Il est difficile à lire de part sa puissance, mais j'ai un peu de mal à comprendre le message qui est transmis dans ce roman. Est-ce une ôde au don d'organes? Je n'en ai pas l'impression... Est-ce pour nous faire comprendre le fonctionnement du don d'organes? C'est déjà plus prObable.

C'est donc un roman qui se veut avant tout pédagogique.

Afficher en entier
Or

Un livre absolument magnifique, qui m'a beaucoup touchée. La partie médicale était très intéressante. Le rythme très rapide de l'histoire est magnifiquement bien traduit par la plume de l'auteur, qui montre toute cette urgence autour du don d'organes. Le roman est triste bien sûr, à cause du décès si soudain de Simon, personnage auquel on s'attache bien qu'il soit mort., mais je pense que le roman est avant tout beau. Il met en lumière la force des liens familiaux et sentimentaux et à quel point le don d'organes est important. Une phrase du livre m'a particulièrement marquée et le résume à merveille: Enterrer les morts et réparer les vivants. Elle est assez classique, vu que c'est le titre, mais elle n'en reste pas moins très poétique.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par dididoune 2018-11-24T19:27:43+01:00
Lu aussi

Même si je reconnais la qualité d'écriture (incroyable) et même si d'habitude j'aime prendre le temps de m'imaginer la scène dans ses moindres détails (qui plus est quand on croise les regards), là c'était trop. Ces 24 heures m'ont parues aussi longue que des mois.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par SengaDevil 2018-09-21T19:53:34+02:00
Pas apprécié

Je souhaitais lire ce livre, car le sujet m'intéressait. J'ai été déçue de l'écriture. L'histoire (vrai) est très émouvante et les personnages très touchants, mais l'auteur part (pour moi) dans des descriptions de choses complètement inutiles qui gâchent le déroulé de l'histoire. Je me suis forcée à le finir car je voulais connaitre le dénouement ... mais j'en ai baver! Vraiment dommage.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cookies18 2018-08-25T18:18:46+02:00
Or

J’ai posté il y a quelque temps une photo du roman « réparer les vivants » sur Instagram. On m’a conseillé de regarder le film, ce que j’ai fait, il est fidèle au roman. Le thème ne m’intéressait pas particulièrement mais l’intérêt général que se suscitait ce livre m’a rendu curieuse.

Si vous ne connaissez pas, il s’agit d’un roman paru en 2014 et qui traite du don d’organe. Simon un jeune homme est en état de mort cérébrale suite à un accident de voiture. Les médecins propose à ses parents le don d’organe, dans un premier temps chiqué les parents décide d’accepter. Sans suit alors une procédure complexe qui nous mène vers la vie d’autre personnage : une femme qui va recevoir le cœur de Simon, le médecin de cette femme et ses internes qui vont aller cherche le fameux cœur, l’amante et les fils de la receveuse …

Simon avait une vie, le simple fait de ne pas avoir attaché sa ceinture et le manque de sommeil de ses amis mettrons fin à cette vie. Sa mère, son père, ses amis, sa petite amie … tous les gens qui l’entendraient au quotidien, qui l’aimait vont souffrir. On ne peut pas rester insensible en ressentant la souffrance de ses proches en apprenant cette perte.

Mais ce n’est pas une mort ordinaire, en apparence Simon va bien, en réalité il est mort. C’est le plus dur à accepter pour ses parents, accepter une mort sans pouvoir constater l’ampleur des blessures qui ont causé la mort de leur fils. Ils vont pourtant devoir le comprendre rapidement car le don d’organe doit se faire rapidement. Les médecins sont compréhensifs mais réaliste en mettant les parents de Simon au courant de cette alternative.

Finalement Le dons d’organe aura lieu, on suite la procédure : évaluation des organes, appelle des hôpitaux qui ont besoin d’un don, puis appelle des patients en attente de transplantation, arriver du patient à l’hôpital … et puis l’opération et la mise en place des dernières volontés demandé par les parents. Ce que j’ai trouvé magnifique.

J’ai adorée les retours dans le passé, les flash-back, qui nous permettent d’en apprendre davantage sur la vie de Simon. Mais aussi le fait de suivre la femme qui va recevoir le cœur de Simon, ça nous permet de comprendre la procédure et ses bénéfices.

Pour information France le don d’organe fonctionne selon le principe de consentement présumé, tous le monde est donc supposé donneur potentiel depuis la loi 1976 qui a été remise à jour il y a peu de temps.

Ça a été une lecture émouvante et instructive, si le sujet vous intéresse n’hésitez pas !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Izusa 2018-08-13T18:16:50+02:00
Lu aussi

Un livre que je n'ai pas du tout aimé, pas beaucoup de dialogue, trop de description, trop long, pénible.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Stephanie-232 2018-08-10T12:51:43+02:00
Argent

Ce roman parle de greffe de coeur et donc forcément de la mort, du travail des parents qui vont accepter que les organes de leur fils soient prélevés pour "réparer" des inconnus.

On apprend plein d' éléments sur le parcours , la vie d'un greffon.

Quelques digressions, des phrases longues ont fait ralentir ma lecture!

Afficher en entier

Dates de sortie

Réparer les vivants

  • France : 2014-01-02 (Français)
  • France : 2015-05-13 - Poche (Français)

Activité récente

alec74 l'ajoute dans sa biblio or
2019-03-19T22:48:29+01:00
Sand35 le place en liste or
2019-03-09T22:10:08+01:00

Les chiffres

Lecteurs 735
Commentaires 110
Extraits 68
Evaluations 175
Note globale 7.34 / 10

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quizz terminés récemment

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode