Livres
559 026
Membres
607 615

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Dragons et mécanismes



Description ajoutée par mjup 2021-01-02T14:46:11+01:00

Résumé

Dague est voleur et espion. Il vit de cambriolages et de petits larcins. Alors qu’il est en mission de surveillance, il assiste à l’agression de Mira, une étrangère qui a fui son pays suite à un coup d’Etat. L’adolescente est archiduchesse, poursuivie par un tyran qui veut l’épouser et s’accaparer ses talents. Car elle fait partie des mécanomages, des sorciers capables de combiner leurs pouvoirs à de savants montages d'ingéniérie mécanique.

En sauvant Mira, Dague est blessé, et les deux jeunes gens sont d’abord contraints de se cacher. Mais l’aristocrate est déterminée. Pour échapper à son ennemi et – accessoirement – tenter de récupérer le trône d’Asthénocle auquel elle peut prétendre, elle est résolue à s’enfoncer au cœur de la jungle. Un territoire hostile, quasi inexploré, et peuplé de dragons sanguinaires.

Afficher en entier

Classement en biblio - 39 lecteurs

extrait

Extrait ajouté par ambre96 2021-05-08T16:50:16+02:00

C'était la première fois de sa vie qu'elle passait autant de temps avec un garçon de son âge sans avoir envie de le remplacer par un automate. Dague était efficace et intelligent, il ne se laissait pas arrêter à la moindre difficulté et n'hésitait pas à secourir ceux qui étaient en danger, parfois au risque de sa propre vie. Une mentalité de chevalier des Temps Héroïques, dans le corps malingre d'un voleur des quais.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par lulu2010 2021-07-14T22:50:25+02:00
Or

Avoir lu le précédent tome du même univers juste avant j'ai peut-être davantage apprécié ma lecture. Tout de même les 2 volumes sont à 90% indépendant l'un de l'autre et seule la fin nous fait un clin d'oeil sur l'autre titre : Engrenages et sortilèges.

Tout de suite j'ai davantage aimé ce titre. Il y a plus de mouvement, d'aventures, de palpitations. Le petit dragon du genre Mushu (dans Mulan) est très similaire en terme de personnalité. Il apporte une petite touche d'humour à travers les malheurs. Malgré le fait que c'est une brique, je l'ai quand même dévorée assez rapidement donc une très bonne pioche. Surtout destiné à un public de 12 à 17 ans.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Gaby_book 2021-05-19T13:25:57+02:00
Argent

J'avais lu Engrenages et Sortilèges à sa sortie et j'avais beaucoup accroché. Cependant, l ne m'en reste pas beaucoup de souvenirs.

Certes, Dragons et Mécanismes est un tome indépendant mais il est situé dans le même univers.

J'ai eu un peu plus de mal à entrer dans l'histoire mais j'ai été happée une fois les 100 premières pages passées.

J'ai trouvé l'univers original. Le fait de se retrouver pendant une bonne partie de l'histoire de la jungle étant plutôt sympa et j'ai passé un bon moment. Le système de magie était bien maîtrisé.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MarieFlowerPanda 2021-04-28T14:06:48+02:00
Argent

J'admire ces auteurs capables de recréer à eux seuls un univers à part entière, avec ses figures emblématiques, sa géographie, son histoire, sa mythologie... Avec Dragons et Mécanismes d'Adrien Tomas, j'ai voyagé et découvert la Xamorée, cette île peuplée de dragons et d'anciennes tribus gardiennes.

Dague est un voleur et un espion. Quand une mission pouvant rapporter gros lui est proposée, il n'hésite pas plus d'une seconde. Il accepte. Mais peut-être aurait-il dû refuser. Alors qu'il observe le navire qui vient tout juste d'arriver, il voit une adolescente être prise à partie par un jeune homme et son affreux golem biomécanique. Dague ne peut rester de marbre face à cette situation et décide d'intervenir. S'il parvient à sauver Mira, Dague est gravement blessé. À son réveil, il apprend que Mira est l'archiduchesse d'Asthénocle, en fuite après le coup d'État du duc Arlov. Ce dernier, décidé à l'épouser pour asseoir sa légitimité sur le trône ne compte pas en rester à l'intervention de Dague. Il ne reste qu'une seule solution à Mira : fuir le plus loin possible et faire une découverte d'une telle ampleur qu'elle pourra retrouver sa position sur le trône. Alors elle s'enfonce au cœur de la jungle, peuplée de dragons sanguinaires. Dague se retrouve par la force des choses à la suivre. Les deux adolescents vont devoir redoubler de vigilance s'ils veulent survivre alors même que l'arcanium vacille. Cette ressource sur laquelle le fonctionnement de l'ensemble du monde repose semble faiblir de jour en jour. Or, c'est grâce à elle que les Xamoréens ont pu bâtir leur cité et élever des boucliers qui les protègent des dragons. A quoi est due cette perte de puissance ? En se rendant dans la jungle, Mira et Dague pourraient bien faire une découverte capable de changer l'avenir du monde entier. À condition de survivre aux dragons, ennemis de longue date des humains. Et d'échapper à Arlov dont les terribles Juggernauts ne laissent que mort et désolation dans leur sillage...

J'avoue avoir eu un peu de mal aux premières pages du roman. Je sortais d'une lecture que j'ai adoré, mettant elle aussi en scène voleurs et assassins (Six of Crows de Leigh Bardugo). D'entrée de jeu, j'étais donc en pleine comparaison de deux romans qui n'ont pourtant rien à voir, que ce soit dans leurs univers que dans leur écriture. Heureusement, au bout d'une vingtaine de pages, Adrien Tomas a réussi à imposer son monde et j'ai fini par laisser complètement de côté Six of Crows.

600 pages lues en quelques heures, en cause : une lecture addictive et une écriture simple mais efficace. Dragons et Mécanismes réunit deux genres que j'affectionne, la Fantasy et le Steampunk, donc forcément ça partait plutôt bien. Par ce même roman, je découvrais pour la première fois, l'univers d'Adrien Tomas.

Nous avons-là un monde bâti sur un mélange de magie et de technologie. L'arcanium est une ressource énergétique incroyable qui, combinée à la magie, a permis de grandes avancées. Or, à force d'avoir le regard tourné vers l'avenir, tous semblent avoir oublié le passé et les promesses ancestrales sont elles aussi tombées dans l'oubli. Des promesses et des serments ? Pur folklore ! Rien ne peut s'opposer à la science. Et pourtant...

Nous découvrons ici un univers riche et multiculturel où les différences de chacun peuvent être une force. Qu'il s'agisse de Dague, Mira ou même Cuthbert et Shumbi, aucun d'entre eux n'est parfait. Tous sans exception vont devoir affronter leurs faiblesses et faire face à leurs doutes. Dague s'interroge sans cesse sur son passé, Mira est asociale, Cuthbert est nain et Shumbi est indécis.

Si les clichés de la Fantasy sont ici repris, ils n'en demeurent pas moins efficaces. Ok, le roman est relativement prévisible, les traits grossis (notamment ceux des méchants) mais ça ne gâche en rien la lecture. Au contraire, parfois les clichés c'est bien !

Conclusion :

Dragons et Mécanismes nous emmène en plein cœur de la Xamorée, île regorgeant de dangers, en compagnie de deux adolescents que tout oppose et qui vont pourtant parvenir à se lier d'amitié grâce à leurs différences. J'ai vraiment beaucoup apprécié le style d'Adrien Tomas, ce qui m'a donné envie de découvrir ses autres romans, dont Engrenages et Sortilèges qui prend place dans le même monde.

https://flowerpanda04.wixsite.com/pandaflower/single-post/dragons-et-m%C3%A9canismes-d-adrien-tomas

Afficher en entier
Commentaire ajouté par mayartemis 2021-04-28T08:48:22+02:00

https://bookshowl.blogspot.com/2021/03/dragons-et-mecanismes-adrien-tomas.html

Dans le même univers qu'Engrenages et sortilèges et Vaisseau d'arcane, le dernier livre d'Adrien Tomas m'a a nouveau fasciné, et je crois que l'auteur est en train de devenir mon nouvel auteur français chouchou.

J'ai énormément aimé le début de l'histoire. Nous suivons en alternance Dague, un jeune voleur, et Mira, la fille d'un archiduc déchu en fuite. Les deux personnages finissent très vite par se rencontrer et vont petit à petit devenir inséparables. Nous découvrons la Xamorée par sa ville Asogadre avec son pavoi qui permet de protéger les habitants des féroces dragons qui peuplent la majeure partie du continent, nous suivons Dague dans le quartier mal famé des Gorgones que la montée des eaux a transformé. Je connaissais l'arcanium, ces cristaux de pouvoir qui permettent l'utilisation de la magie, car c'est un élément important de son autre livre Vaisseau d'arcane, mais ici il est aussi question de spectrite et lorsque l'un vacille, l'autre est plus fort.

L'univers est ainsi vraiment dense, très bien pensé et j'ai trouvé tout cela vraiment fascinant ! L'imagination de l'auteur ne semble pas avoir de limite et j'ai déjà hâte de lire le prochain livre dans ce même univers. J'ai déjà l'impression d'avoir vécu énormément de choses rien que dans ce livre. Quand je repense à l'évolution de l'histoire et des personnages, punaise il s'en passe des choses !

Bien sur, il y a des passages que j'ai moins aimé que d'autres. A partir du moment où Mira et Dague se retrouvent en plein cœur sauvage de la Xamorée, j'ai trouvé le récit un peu lent et moins intéressent. Puis ils finissent par rencontrer un nouveau personnage que j'ai juste adoré et la bataille finale arrive très rapidement après, avec sa bonne dose de révélations ! Tous les personnages sont d'ailleurs vraiment intéressants et bien développés. J'aurais aimé qu'ils soient un peu plus âgés car ils font preuve de beaucoup de maturité pour leurs âges (on parle de gamins de 15 à 17 ans quand même...) En tout cas il y a de la vraie différence dans les personnages et je trouve ça génial (on parle d'aromantisme et de non-binarité dans ce livre et wouah ça fait du bien !)

Le même livre en plus adulte, ça aurait été un coup de coeur ! Maintenant j'attends avec impatience la suite de Vaisseau d'arcane, mais j'ai Engrenages et sortilèges à lire pour que l'attente soit moins longue. Dans tous les cas je ne peux que vous encourager à découvrir cet auteur si vous ne l'avez pas encore fait, car son univers a vraiment beaucoup de potentiel !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Breatheforlife 2021-04-23T10:04:16+02:00
Argent

Je suis tombée sur ce livre par hasard, et ai été surtout attirée par la couverture, qui est sublime, mais je n'ai pas du tout été déçu. En effet, ce livre a un univers qui est super, c'est d'ailleurs plus lui qui m'a fait aimer ce livre que les personnes en eux mêmes, auxquels je n'ai pas vraiment accrochée. L'histoire en elle même est assez addictive, dès lors que l'on veut savoir ce qu'il se passe dans cette région de Xamorée, mais au fil de l'histoire, le dénouement est de plus en plus prévisible, et une fin assez bâclée l'a bien confirmée. Donc dans l'ensemble l'histoire reste très addictive (je l'ai finis en deux jours), mais celle ci reste tout de même assez prévisible sur certains points.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Mana-no-Sekai 2021-04-10T12:19:03+02:00
Bronze

Le livre est découpé en trois parties : et bien pour faire simple, j’ai adoré la première, bien aimé la seconde même si l’intrigue commençait à prendre un tournant qui ne me motivait pas trop et j’ai été un peu déçue par la dernière partie.

Et honnêtement je suis dégoutée, car après le coup de cœur que j’ai eu pour Les Dossiers du Voile du même auteur, ça m’embête de partir sur cette note plus mitigée…

L’univers est super. J’avais lu Engrenages et Sortilèges début 2020, et j’avais eu le même engouement pour ce monde où magie et sciences s’entremêlent. Ici, petite nouveauté cependant car il n’est plus question d’académie mais de jungle inquiétante, habitée par des dragons… Sur ce plan là, c’est un carton plein : les lieux, l’ambiance tropicale et bien sûr les dragons m’ont beaucoup plu.

Au niveau du récit… comme dit plus haut, j’ai beaucoup aimé le début, mais moins la fin. J’ai trouvé que le plot de départ était sympa, d’autant que les personnages qui l’on suit ont chacun un passif qui les rends très intéressants, mais je n’ai pas spécialement accroché à leur développement. Et ça a malheureusement eu des répercutions sur le récit, puisque j’ai trouvé que l’intrigue devenait moins consistante et originale sur la fin : la résolution m’a paru un peu rapide et avec des airs de happy ending pour tous qui n’étaient pas vraiment nécessaires pour que la fin de ce récit soit chouette.

Les deux jeunes que l’on suit sont des adolescents. Et si je le précise, c’est parce qu’au début du récit, j’ai eu tendance à l’oublier, ce qui a fait que je n’ai pas vraiment accroché aux évènements de la seconde et de la dernière partie. Dague et Mira ont tous les deux un passé lourd et sombre, qui fait qu’au début du roman, ils paraissent très matures, et assez cartésiens dans leur manière d’envisager leur futur. C’est quelque chose qui s’efface au fil des révélations et du développement des personnages, me donnant l’impression que nos deux héros répondaient aux clichés du young adult, devenant beaucoup moins attachants et charismatiques à mes yeux.

En bref, une bonne lecture même si je ne l’ai pas autant apprécié que le précédent ouvrage de l’auteur, également sorti en 2021 ! ^^

Pour découvrir ma chronique dans son intégralité : https://manatraverselespages.wordpress.com/2021/03/11/dragons-et-mecanismes-adrien-thomas/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Rinne 2021-03-30T13:34:49+02:00

Le début nous fait faire la connaissance de Drague en plein larcin et je me suis très vite attachée à cet adolescent débrouillard qui discute avec un fantôme et fait tout ce qu’il peut pour survivre tout en ayant un sens de l’honneur très développé. Rapidement, nous rencontrons également Mira qui fuit un mariage forcé avec un homme qui a renversé le pouvoir en place dans son pays, pouvoir que détenait sa famille.

Les deux adolescents, qui n’ont de prime abord absolument rien en commun, vont devoir faire équipe en plein cœur de la jungle. Une jungle peuplée de dragons alors qu’ils sont eux-mêmes poursuivis par des adultes clairement pas recommandables. C’est donc dans une course poursuite haletante que nous allons les suivre. Pour ceux qui auraient peur d’être perdus s’ils n’ont pas lu Engrenages et Sortilèges, le tome compagnon de Dragons et Mécanismes, rassurez-vous, si l’univers est le même, le lieu et les personnages principaux ne le sont pas et il est totalement possible de lire l’un sans l’autre (même si, chronologiquement, Engrenages et Sortilèges se déroule avant).

Je suis tout de suite entrée dans l’histoire et j’ai dévoré les chapitres qui, malgré l’action assez constante de la fuite des personnages, prend le temps de mettre en place une réelle intrigue autour d’une ancienne mission de tout un peuple et apporte de nombreux questionnements au fil du roman. Questionnements qui trouvent tous leurs résolution à la fin (j’adore ça quand tout se boucle !). Le roman aborde également de nombreuses questions d’actualité que j’ai beaucoup aimé découvrir, ainsi que la manière dont ces réflexions se font (notamment autour de la notion d’identité).

Comme beaucoup je pense, j’ai eu un gros coup de cœur pour Cuthbert (<3) qui permet d’amener de nombreuses réponses tout en ajoutant un brin d’humour à l’histoire.

Que vous dire de plus… Il s’agit d’un univers bien construit, avec des personnages attachants et qui évoluent au fil de l’intrigue, mûrissant alors qu’ils doivent prendre des décisions parfois complexes. Les personnages secondaires n’oublient pas eux non plus d’avoir un réel caractère et d’apporter un plus à l’intrigue. Quand à celle-ci, elle est prenante et se déroule au fil des chapitres entre questionnements et résolutions, entraînant le lecteur toujours plus loin dans le roman.

Bref, je ne dirais pas non à un nouveau tome compagnon !

https://tempsdemots.wordpress.com/2021/03/30/dragons-et-mecanismes-adrien-tomas/

Afficher en entier
Commentaire ajouté par MLJun 2021-03-24T17:30:08+01:00
Diamant

La Forme : ★ ★ ★

La parure => La couverture est d’une beauté ! Il suffit de la regarder, ça se passe de commentaires. En tout cas, les symboles représentent parfaitement le sujet.

L’intérieur => La mise en page est aérée et agréable à lire. Les en-têtes de chapitre sont décorés pour mettre dans l’ambiance, ainsi que les trois parties du roman.

L’écriture => Qu’il est agréable de retrouver la plume immersive et précise d’Adrien Tomas ! Il nous plonge avec délice dans les méandres de son univers, d’une manière idéalement descriptive. On s’y croirait presque !

Le Fond : ★ ★ ★

L’univers => Nous explorons une autre partie de son univers : la Xamorée. Nous y découvrons de nouvelles visions de la magie, toujours aussi cohérente et pourtant qui reste encore mystérieuse. Le fonctionnement est parfaitement expliqué. Les cités comme la jungle font rêver. Et que dire des dragons ?

L’histoire => Pleine d’action et d’énigmes, les complots et stratégies ont la part belle dans ce roman. Rencontrer les dragons est tout aussi passionnant que les terribles Juggernaut !

Les personnages => Je les ai trouvés très cohérents et je me suis beaucoup attachée à eux. Un peu moins pour Shumbe, mais je pense que c’est parce qu’on ne suit pas ce personnage directement, ni assez tôt pour ça (Même s’il ajoute un gros + au roman). Par contre, j’ai un petit coup de cœur pour Cuthbert !

Note finale : ★ ★ ★ ★ ★ ★

J’ai vraiment adoré ma lecture, au point que je regrettais de l’avoir terminée une fois le livre refermé. J’en voulais encore plus. C’est donc un joli petit coup de cœur que je viens d’avoir. Et les personnages que l’on voit dans l’épilogue ne font qu’ajouter un attachement particulier à cet univers. J’attends le tome 2 de Vaisseau d’Arcane avec impatience du coup !

@les_histoires_de_ml (Instagram)

Afficher en entier
Commentaire ajouté par LesFantasydAmanda 2021-03-23T11:01:32+01:00
Argent

Retrouvez d'autres chroniques sur mon blog : https://lesfantasydamanda.wordpress.com/

--- À défaut de pouvoir rencontrer les auteurs lors de salons littéraires ---

La semaine dernière, Babelio a convié une poignée de lecteurs à une rencontre virtuelle avec Adrien Tomas afin de discuter de sa dernière parution : Dragons et Mécanismes dont l'histoire se déroule dans le même univers que celui d'Engrenages et Sortilèges. Est-ce que je me suis inscrite pour participer à cette rencontre ? Absolument !

Je remercie donc les éditions Rageot pour l'envoi du roman et Babelio pour l'organisation de l'événement. Bien que trop courte, cette entrevue a été riche en échanges passionnants !

Mais revenons-en à ma lecture de Dragons et Mécanismes, pour laquelle j'étais accompagnée de Callysse (retrouvez son avis sur son blog). Sans surprise, elle s'est révélée captivante, comme pour les autres romans de l'auteur !

--- Cet univers qui se dévoile de plus en plus ---

Alors que l'intrigue d'Engrenages et Sortilèges se déroule en République de Mycée, celle de Dragons et Mécanismes a lieu en Xamorée, une île notamment habitée par des dragons. Oui, des dragons ! Depuis le temps, vous connaissez certainement mon amour pour ces créatures légendaires, et j'ai cette fois encore apprécié de voir le mythe revisité.

Bien sûr, la Xamorée, c'est également des princes-marchands calculateurs, des malfaiteurs en tous genres et une jungle luxuriante. Autant d'éléments qui participent à la richesse de l'univers. En bref, une véritable réussite ! D'ailleurs, je trouve Dragons et Mécanismes un brin plus fouillé sur ce point. A contrario, l'histoire se veut un peu moins dynamique, mais cela n'est en rien négatif.

Des clins d'oeil faisant référence à Engrenages et Sortilèges parsèment également le récit, et je me suis beaucoup amusée à les débusquer avec l'aide de Callysse !

--- Prêts pour l'aventure ? ---

L'aventure, c'est justement le mot d'ordre de cette histoire ! Ainsi, il est impossible de s'ennuyer entre ses pages, l'auteur réservant bien des surprises à ses lecteurs. Comme vous pouvez l'imaginer, les rebondissements ne manquent pas ; des bas-fonds d'Asogadre à la jungle de Xamorée, nos héros se battront, prendront la fuite, élaboreront des plans pour échapper à leurs poursuivants. Jamais, ils n'auront le temps de souffler !

Naturellement, il s'agit d'un roman jeunesse qui n'est pas exempt de quelques facilités, mais celles-ci sont avant tout au service de l'action.

--- Un duo de héros radicalement différents ---

Comme dans Engrenages et Sortilèges, deux mondes se confrontent, rentrent parfois en conflit, mais parviennent finalement à coexister. D'un côté, Dague vole pour assurer son avenir, tandis que Mira, archiduchesse exilée, sort à peine de son cocon doré. Si l'on apprécie rapidement le premier pour sa débrouillardise et ses capacités d'adaptation en toutes circonstances, la seconde peut se montrer agaçante. Personnellement, j'ai trouvé que son manque de sociabilité et ses maladresses faisaient partie intégrante de son charme. En outre, son intelligence hors du commun ne suffit pas toujours à la tirer d'affaire, ce qui crée bien des situations cocasses !

Toutefois, mon personnage favori n'est autre que Cuthbert, un petit dragon à la langue bien pendue dont je ne vous dirai rien de plus afin de vous laisser le plaisir de la découverte.

Enfin, je tiens à souligner un bémol qui a aussi été relevé par ma binôme de lecture : l'antagoniste caricatural. S'il sert à faire avancer l'intrigue, il n'est rien d'autre que le grand méchant de l'histoire. Son entourage lui reconnaît des qualités de meneur, pourtant je ne suis pas parvenue à les déceler, son attitude me rappelant celle d'un gamin colérique et capricieux. Résultat : il a perdu toute crédibilité à mes yeux !

--- Un dénouement un peu expéditif ? ---

Le roman étant relativement épais, l'intrigue bien développée, j'ai été surprise de voir que le final tenait en moins de 100 pages. Si cela ne m'a pas empêchée de savourer le dénouement, j'aurais préféré que l'auteur s'attarde davantage sur quelques détails, prenne le temps de s'arrêter sur le ressenti des héros. Ce ne fut pas le cas et, en définitive, ce n'est pas bien grave.

Je conseille donc ce roman aux amoureux d'aventures, qu'ils soient jeunes ou moins jeunes. Vous y trouverez de très beaux messages, tels que l'acceptation de la différence, ainsi que des questionnements profonds, notamment en ce qui concerne l'identité des individus et les dérives propres à chaque système politique.

Je n'attends plus qu'une seule chose à présent : un troisième opus dans cet univers !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par callysse 2021-03-23T08:12:36+01:00
Argent

https://callysseblog.wordpress.com/2021/03/22/dragons-et-mecanismes-dadrien-tomas/

Bon déjà on en parle de cette couverture? J’aimais déjà beaucoup celle d’Engrenages et sortilèges, dont Dragons et mécanismes est un tome compagnon, mais alors celle de ce dernier m’a encore plus conquise! J’aime ses couleurs, son côté brillant, sa symétrie mais aussi le fait qu’elle colle parfaitement à l’univers de ce roman. Et pour cause, Adrien Tomas nous a indiqué que l’illustratrice Noémie Chevalier tenait à lire tout ou partie des romans dont elle devait créer la couverture afin de coller à l’histoire. Et ça se voit car tous les éléments représentés sur celle-ci se retrouvent totalement dans le récit. Un très joli travail! (et en allant fouiller sur sa page Instagram je me suis d’ailleurs rendue compte qu’elle avait réalisé la couverture de bon nombre de livres que je connais!)

Pour ce qui est de ce roman, et bien pas de surprise, j’ai adoré! Découpé en 3 parties, celles-ci sont peut-être un peu moins rythmées et explosives que celles d’Engrenages et sortilèges mais tout aussi entraînantes et passionnantes. La première plus posée permet de faire « tranquillement » connaissance avec Mira et Dague et de nous présenter la Xamorée, terre sur laquelle le récit se déroule. Les deux suivantes en revanche ne nous laissent pas vraiment le temps de respirer et nous entraînent dans une aventure palpitante et dangereuse au coeur d’une jungle hostile peuplée de féroces dragons qui ne portent pas vraiment les humains dans leur coeur.

L’histoire personnelle de nos 3 héros (oui pour moi Cuthbert est bien plus qu’un petit dragon au langage tranchant) est ici davantage fouillée que celle de Cyrus et Grise, les héros du premier tome, et se trouve au coeur des intrigues de ce livre. Certains rebondissements sont peu surprenants, je l’avoue, mais je n’en ai pas moins boudé mon plaisir. Car même si le déroulé du récit était assez classique, il n’empêche que je me suis éclatée avec cette lecture. J’ai ainsi été passionnée par la mythologie développée autour de la magie et des dragons, qui s’imbrique parfaitement avec ce que nous apprenons dans Vaisseau d’Arcane, un autre roman de l’auteur se déroulant dans le même monde (pas d’inquiétude toutefois, il n’est pas nécessaire d’avoir lu ce dernier). L’univers inventé par Adrien Tomas est riche et fascinant ce qui explique aussi pourquoi j’ai tant apprécié cette lecture. J’ai aimé découvrir les us et coutumes des différents peuples que nous découvrons dans ce récit, ainsi que leur technologie. J’ai ainsi adoré le système politique du pays de Mira et la biomancie, cette science biologique avancée dont un peuple de Xamorée en sont les pionniers. J’ai également fortement apprécié qu’Adrien Tomas ait inclus à son récit des thématiques actuelles sur la représentativité et la quête d’identité. Sans aucun jugement, il apporte quelques pistes de réflexion bienvenues.

En ce qui concerne nos héros, je me suis attachée dès le départ à Dague et Cuthbert. Le premier n’est pas la canaille que je m’étais imaginée mais simplement une jeune garçon qui tente de s’en sortir comme il peut, débrouillard, honnête, indulgent et valeureux. Il m’a tout de suite plu. Cuthbert est quand à lui un petit dragon drôle et mignon malgré lui, touchant à sa manière. Il apporte beaucoup au récit, notamment une certaine dynamique piquante dans les dialogues. Pour ce qui est de Mira, j’ai en revanche eu un peu plus de mal avec elle au début. Hautaine, froide et pragmatique, c’est une jeune femme qui ne jure que par la science et qui a tendance à juger les autres trop rapidement. Son temps étant précieux, elle estime ainsi très souvent que le « commun des mortels » n’est pas à la hauteur de son intelligence. Toutefois, ce qui pourrait paraître pour de la prétention, est en réalité la réserve propre à une personne maladroite en société. Comme elle a plus l’habitude d’échanger avec des automates, elle ne sait pas comment se comporter avec les autres. Elle ne ressent de toute façon pas le besoin de se lier à ses semblables, trop occupée qu’elle est à penser aux tâches incombant à une future dirigeante dont on attend beaucoup. Les premiers chapitres en sa compagnie étaient donc un peu ardus car c’est un personnage des plus atypiques. Cette aventure saura toutefois la faire changer dans le bon sens et j’ai ainsi fini par être touchée par cette jeune fille.

Comme tu l’as compris, j’ai passé un excellent moment avec ce roman. J’ai par ailleurs jubilé devant les quelques caméos et références aux autres romans ayant lieu dans le même univers qui parsèment le récit. Cela pourra paraître « too-much » à certains lecteurs mais personnellement, la fan-girl que j’étais était totalement comblée! Il y a toutefois une petite ombre au tableau : Arlov, le tyran qui poursuit Mira… Il n’était vraiment pas à la hauteur de sa réputation! Impulsif, bruyant et peu subtil, je n’ai jamais vu en lui le charisme que les autres personnages lui prête. C’est le seul véritable point qui m’ait déçu… aller si je chipotais un peu, je dirais aussi que la fin était un poil expéditive. Mais ça c’est probablement parce que les 600 pages de ce pavé ne m’ont clairement pas suffi et que j’aurais bien aimé resté plus longtemps dans cet univers. Alors, à quand un troisième tome, Adrien Tomas?

Afficher en entier

Date de sortie

Sortie récente

"Dragons et mécanismes" est sorti 2021-02-24T12:00:02+01:00
background Layer 1 24 Février

Date de sortie

Dragons et mécanismes

  • France : 2021-02-24 (Français)

Activité récente

-Joys- l'ajoute dans sa biblio or
2021-05-27T15:53:30+02:00

Distinctions de ce livre

Évaluations

Editeurs

Les chiffres

lecteurs 39
Commentaires 19
extraits 6
Evaluations 21
Note globale 8.48 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode