Livres
605 656
Membres
696 078

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Les Héritiers, Tome 1 : La Princesse de papier



Description ajoutée par MissNaais 2017-11-03T11:13:20+01:00

Résumé

UNE NOUVELLE VIE. 

POUR LE MEILLEUR OU POUR LE PIRE ? 

​Ella Harper est une battante, une éternelle optimiste. Elle a passé sa vie à déménager de ville en ville pour suivre sa mère, à avoir des fins de mois difficiles et à penser qu’un jour elles allaient s’en sortir. Mais quand sa mère meurt, elle se retrouve seule au monde…

Jusqu’au jour où Callum Royal apparaît dans sa vie. Finis la galère et le club de strip-tease pour payer ses études. La voilà dans le grandiose manoir des Royal. De l’argent, du luxe du confort…

Et… les cinq fils de Callum.

Tous la détestent, tous sont désespérément attirants. Le plus charismatique d’entre eux, Reed Royal, est celui qui est le plus déterminé à la renvoyer là où il pense qu’est sa place, dans un monde de dénuement qu’elle n’aurait jamais dû quitter. Il ne veut pas d’elle dans sa vie. Il ne veut pas lui faire une place dans le petit monde huppé des Royal.

Et s’il avait raison ?

Argent, excès, tromperies, faux-semblants. Tout un univers qu’Ella découvre avec stupeur. Si elle veut survivre dans le royaume des Royal, il va falloir qu’elle apprenne à édicter ses propres règles royales.

Afficher en entier

Classement en biblio - 3 837 lecteurs

extrait

- Pourquoi est-ce que tu me mates ? demande-t-il, l'air contrarié.

Je repousse mes pensées démentes et lui réponds:

- Et pourquoi pas ?

- Tu apprécies le spectacle, hein ? raille-t-il.

Je réponds, l'air de ne pas y toucher:

- Nan, j'essaie juste de mémoriser à quoi ressemble le profil d'un âne. Tu sais, comme ça, si on me demande d'en dessiner un en cours d'art, je pourrai m'en inspirer.

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Bronze

Beaucoup de bruit pour pas grand chose concernant ce livre. L'écriture est simpliste, pleine de répétition et surtout vulgaire. Beaucoup de gros mots et un langage très cru concernant le sexe. J'espère vraiment que les ados américains ne parlent pas ainsi car ça serait très inquiétant.

Concernant Ella on essaye de la faire passer pour une fille qui a du caractère mais Spoiler(cliquez pour révéler)La fille est prête à faire une fellation à un mec qui l'insulte de sal... toutes les 2 minutes wtf, ensuite elle tombe amoureuse de lui et ne peut pas résister parce-qu’il est trop beau donc qu'il te manque de respect, te menace et t'harcèle c'est pas bien grave. Euh non je ne suis pas d'accord ce n'est pas de l'amour vache c'est mal et dévalorisant pour la femme

Reed ce n'est absolument le genre de personnage masculin qui me plait. Ce n'est pas un bad boy c'est un mec irrespectueux et vulgaire.

Leur histoire d'amour tombe comme un cheveux sur la soupe ainsi que le statut de "petite soeur" d'Ella y a 2 pages vous la détestiez et là d'un coup sans elle votre famille sera brisé. C'est n'importe quoi.

Bref le livre est tout de même prenant, qui nous laisse en suspens à la fin je lirais surement le second tome mais je ne le qualifierais pas de bon livre bien au contraire.

Afficher en entier
Pas apprécié

1/10...si j'avais pu, j'aurais mis 0/10 à ce déchet !!!

Ce “livre” est une vaste blague ! J'ai rarement était aussi enragé par un livre. Et pourtant j’en ai lu des livres !

Je recommande à 100% ce livre si vous voulez passer un sale moment et avoir l'impression de perdre votre temps. Ce livre fait parti des livres préférés des gens sur Booknode ? Je n'aime pas juger le goût des gens, mais là je ne sens obligée. Non mais sans rire, Il fait parti de beaucoup de classement notamment : "Couples Goal", "Ces romances qui nous font rêver", "Vos Hugo Roman préférés" ou encore le fabuleux "Romances où le gars est exécrable avec la fille" (moi je dirais : "Non-romance où les gars sont des pervers-connards avec la fille, et tout le monde trouve ça normal"). WOW ! WOW ! WOW ! Les gars il s'est passer quoi ? A quel moment ce livre mérite d'être dans des classements qui le valorise autant ?

En plus, j'apprends que Erin WATT n'est pas une mais deux personne ? Aucune des deux auteures c'est dit "merde, notre roman ne véhicule pas bons exemples pour les gens qui le lise" ? Et les maisons d'éditions qui ont acheté les droits de cette série poubelle ? Nan personne ?

Non, bon ben c’est pas grave, car je vais me faire une joie de développer le pourquoi du comment je hais ce livre inconditionnellement.

1- Scénario ? Mais quel scénario ?

Il n’y a pas d’histoire. Juste des enchaînements d'événements plus immondes les uns que les autres ! On dirait que Erin WATT n°1 et n°2 se sont assises autour d’une table, qu’elles ont écrit sur des petits bout de papiers des clichés de la romance, qu’elles ont mis le tout dans un récipient (bol, chapeau, mini poubelle de bureau...laisser cours à votre imagination), et qu’elles ont ensuite piocher au pif et PAF ! Félicitations, vous avez un scénario en carton !

2- Des personnages aussi profonds qu’une pataugeoir pour enfants de trois ans.

Est-ce qu’avec l’intitulé précédent il y a vraiment besoin de développer ? Franchement, au début, c’était plutôt bien parti avec Ella, elle semblait forte et ne pas se laisser démonter. Et puis le torse de Reed est apparu et patatra. Tout c’est barrer en cacahuète !

Je suis vraiment déçue pas ce personnage. Ella avait un potentielle de bonne héroïne !

Les autres personnages -Brooke, Reed, Gid, Callum (c’est quoi ce nom sans rire ?), Seb, Easton et tout le reste de la clique- non merci ! Ils ne donnent la nausée alors pas besoin d’en parler (sauf Valérie qui est pas trop trop mal).

3- La crème de la crème des clichés

Tout dans ce livre est du cliché. Rien à en tirer. Et sans rire, cinq frère ? Nan mais il faut arrêter au bout d’un moment !

En plus ce qui m’a énerver par dessus tout c’est la justification des auteures pour les actions ignobles des garçons. Ils sont dépraver, imauraux, pourrir gâtés, infernaux et j’en passe, et on doit tous leurs pardonner car leur père ne s’est pas beaucoup occupé d’eux et qu’ils pensent que leur mère est morte à cause de lui ? Oh les gars on se calme là ! Ce sont des tyrans et vu qu’ils vont mal et qu’au lieu d’aller un psy ils font chier tout le monde, c’est pas grave ?

Non, non et re-non. Moi je cautionne pas.

Et encore ! Ce que je viens de dire n’est qu’une goûte d’eau dans un océan de choses malsaines et méprisables dont sont remplies les pages de ce premier tome ! Alors je n’imagine pas la suite !

4-One-shot ? Nan, nan, nan, il faut faire du fric !

Clairement, on sent que ce livre aurait pu tenir en un tome. Mais non ! Il faut penser à l’argent chers lecteurs !

Cinq tomes. Wahou. On sent que cette série à tirer et user à fond la corde de la si bien connu recette : “SOS SCÉNARIO BIDON MAIS QUI RAPPORTE GROS”.

Encore une fois, ce livre est sans surprise un Hugo roman. On sent clairement que cette maison d’édition à un petit péché mignon en terme de roman : ceux qui dégrade la femme et montre des relations toxiques, répugnantes et effrayante. Je n’explique sur le dernier adjectif : on met en avant que la femme doit trouver ça normal de ce faire (limite) violer et encore c’est pas forcément le pire dans ces livres c’est pour dire ! C’est effrayant. Surtout quand on entends de la part de la maison d’édition que le viol fictif, c’est pas grave, vu que c’est fictif.

Comment des gens peuvent aimer ce genre de livre ? Comment ce livre peut être aussi bien noter avec autant de commentaires négatifs et des scénarios horribles ? C’est une question que je me pose.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Pas apprécié

Prévisible

Afficher en entier
Argent

une très bonne expérience pour ce premier tome, le scénario est top, c'est une histoire originale. Je trouve toutefois qu'on tombe vite dans les clichés des gens "riches et populaires", comme dans grand nombres de livres.

Mais l'histoire reste quand même très intéressante, bien que le suspense ne soit pas incroyable.

Afficher en entier
Bronze

un bon premier tome. Ella n'a pas eu une vie facile et là , elle tombe sur une famille bien tarée. C'est interessant de découvrir ce qu'il lui arrive et l'évolution de certain personnage comme Reed.

Afficher en entier
Or

J'ai vu des avis positifs, j'ai vu des avis très négatifs. Ayant lu le tome 1 de Fallen Crest de Tijan, et ne l'ayant pas apprécié, on m'avait dit que La Princesse de Papier avait une histoire quasi semblable, alors j'avais un peu peur du résultat. Un peu, beaucoup, peur ! Et finalement, j'ai été agréablement surprise ! Bon, ce n'est pas non plus LA lecture de l'année. Je pense qu'au stade de lectrice où je suis rendue, La Princesse de Papier n'est pas une lecture transcendante qui m'a faite vibrer et vivre milles émotions, mais j'ai passé un bon moment !

Ella est une ado de 17 ans orpheline qui doit se débrouiller seule pour survivre. Elle s'en sort à peu près bien jusqu'à ce que Callum Royal débarque dans sa vie en lui annonçant qu'il est son tuteur et qu'il prend en charge son bien-être. Fini la vie de pauvreté et bonjour la vie de princesse. Mais c'est sans compter les cinq fils de Callum qui ne voient pas l'arrivée d'Ella d'un très bon oeil et qui sont déterminés à la faire repartir d'où elle vient à vitesse grand V. Somme toute une contexte assez basique où tout est prévisible, mais l'écriture fluide d'Erin Watt est fluide et légère si bien qu'on n'a pas trop de mal à faire défiler les pages et à avaler ce joli petit pavé de presque 500 pages.

Ella est une demoiselle qui possède un caractère assez affirmé et elle n'hésite pas à user de sa répartie naturelle pour tenir tête aux frères Royal qui lui mènent la vie dure. Si certains la laissent pourtant relativement en paix, Reed et Easton se font un plaisir de la malmener autant que possible. Et pourtant, Ella les affronte, parfois avec la boule au ventre et parfois sans crainte. Malgré les vacheries qu'ils lui font vivre, Ella se sent parfois concernée par leurs malheurs, ce qui prouve qu'elle possède un grand coeur.

Les frères Royal sont charmismatiques, un poil mauvais garçons et un brin mystérieux. Des mystères planent autour d'eux si bien qu'on a du mal à les cerner réellement, et lorsqu'on croit avoir mis le doigt sur quelque chose, Erin Watt nous prouve qu'il ne faut pas trop se baser sur nos acquis car on peut vite être très déçus. Dans ce tome 1, Reed et Easton se distinguent particulièrement. Des deux, Easton est celui qui s'ouvre le plus rapidement à Ella et il en devient très vite attachant car il possède en lui une certaine fragilité qui aurait tendance à nous faire fondre. Un lien se crée rapidement entre eux, probablement parce qu'ils ont le même âge. Reed, quant à lui, est un peu plus âgé (il est le second de la fratrie) et dès le début, avec Ella, c'est électrique. Il possède ce quelque chose qui fait frémir notre héroïne. Il devient vite évident qu'une alchimie puissante règne entre eux mais cela va être très difficile de l'admettre, aussi bien pour l'un comme pour l'autre, mais aussi pour l'ensemble de la famille. Gideon, l'aîné, Sebastian et Sawyer, les jumeaux et derniers de la fratrie, sont un peu laissés de côté, si bien qu'on ne les connaît pas vraiment, et je trouve dommage qu'ils ne soient pas suffisamment développés. Surtout Gideon dont le comportement m'interroge, mais j'espère bien en savoir plus par la suite.

Le seul point négatif que je trouve, c'est la façon dont les personnages masculins percoivent Ella pendant une bonne partie du roman. C'est super cliché et sexiste. Il n'y a pas de juste milieu : les filles méchantes sont des sal*pes, les strip-teaseuses sont des p*utes, et si elles sont amoureuses d'un homme riche, elles sont vénales. Bien sûr, Ella est là pour leur faire comprendre que ce ne sont que des préjugés et que les frères Royal sont très loin de la réalité, mais ce n'est pas très concluant... Quant à nos personnages masculins, ils sont hyper sexualisés... à croire qu'ils ne pensent qu'à ça et n'ont pas d'autre passe-temps. Tout tourne un peu trop autour de ça. Cela peut rebutter certains à continuer leur lecture, mais personnellement, j'ai réussi à passer outre et à apprécier ma lecture au point que je me lancerai prochainement avec plaisir dans la suite de cette saga car je ne peux décemment pas rester sur ce cliffhanger de malade !

Afficher en entier
Pas apprécié

J'attribue à ce livre la note de 0/10. Ce livre est un déchet, je ne sais même pas pourquoi l'éditeur à accepter de le publier. L'écriture est insupportable: vulgaire, barbante, superficielle. Il n'y a aucun détails, aucune profondeur, on passe du coq à l'âne pour revenir 10 lignes plus tard au coq. Je n'ai même pas retenu le nom des personnages tellement le livre est inintéressant.C'est dommage car le synopsis était alléchant... Evidement je ne le recommande à personne...

Afficher en entier
Bronze

Vraiment moyen je ne comprend pas la hype de ce livre sur les réseaux. L'écriture est simpliste, pleine de répétition et surtout vulgaire. Beaucoup de gros mots et un langage très cru concernant le sexe. J'espère vraiment que les ados américains ne parlent pas comme ça

Concernant Ella on essaye de la faire passer pour une fille qui a du caractère mais sont charactère vraiment moyen un peu cliché de la fille qui veut être différent

Reed ce n'est absolument le genre de personnage masculin qui me plait. Ce n'est pas un bad boy c'est un mec irrespectueux et vulgaire

La fin m'a quand même donner envie de lire la suite mais le tome 2 est tout aussi moyen mais parail la fin m'a donner envie par contre le tome 3 est beaucoup mieux.

Concernant la plume je n'accroche pas vraiment avec le style d'écrire

Afficher en entier

Eh bien, Elle Kennedy m’a vraiment déçue sur ce coup. Ce livre est un ramassis d’obscénités. De la vulgarité, de l’harcèlement et de l’hypersexualisation. C’est glauque, une vraie orgie familiale; ils se refilent tous leurs copines entre eux. L’histoire dépeint une horreur, que ce soit familiale ou scolaire; tout est érigé par l’argent. Et le fait que l’ancien boulot d’Ella soit tant banalisé? Pire encore, on dirait qu’elle en est fière. À 17 ans ce n’est pas normal. De plus, c’est redondant. Ils disent toujours la même chose. A quoi bon en faire 3 tomes? On a compris le fond de l’histoire -qui est peu profond-, une ancienne stripteaseuse orpheline cataloguée en moins que rien dans un lycée de riches, harcelée et sexualisée; un père déplorable; des fils en colères et vicieux; des gosses de riches odieux envers les gens de classes inférieures -notez le cliché- et du sexe à foison. Mais voilà que par miracle la petite Ella vient tempérer les bêtises de tout le monde. Ce n’est pas réaliste. Récit mal écrit qui ne véhicule aucun message positif. Je ne conseille pas

Afficher en entier

Dates de sortie

Les Héritiers, Tome 1 : La Princesse de papier

  • France : 2018-01-04 (Français)
  • France : 2019-01-03 - Poche (Français)
  • USA : 2016-04-04 (English)

Activité récente

Titres alternatifs

  • Paper Princess (The Royals, #1) - Anglais

Distinctions de ce livre

Évaluations

Quizz terminés récemment

Les chiffres

lecteurs 3837
Commentaires 360
extraits 81
Evaluations 1300
Note globale 8.33 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode