Livres
494 892
Membres
493 645

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Un bonheur insoutenable



Description ajoutée par x-Key 2011-03-09T15:50:55+01:00

Résumé

Dans un futur qui n'est peut-être pas très éloigné, toutes les nations sont désormais gouvernées par un ordinateur géant, enfoui sous la chaîne des Alpes.

Les humains sont programmés dès leur naissance — du moins ceux qui ont été autorisés à naître — et sont régulièrement traités par des médicaments qui les immunisent contre les maladies, mais aussi contre l'initiative et la curiosité.

Il y a cependant des révoltés. L'un deux, surnommé Copeau, va redécouvrir les sentiments interdits et d'abord l'amour. Il s'engage alors dans une lutte désespérée contre ce monde trop parfait, inhumain, qui accorde, certes, le bonheur à tous, mais un bonheur devenu insoutenable parce qu'imposé.

Afficher en entier

Classement en biblio - 254 lecteurs

Extrait

Extrait ajouté par pheallys 2011-09-01T21:17:22+02:00

"Et il y aura des jours où tu nous haïras, continua Lilas sans se troubler, parce que nous t'aurons éveillé, parce que nous t'aurons empêché de continuer à vivre comme une machine. Les machines se sentent bien dans l'univers ; les individus lui sont étrangers."

Afficher en entier

Commentaires les plus appréciés

Diamant

Whaou !

Un excellent roman de dystopsie du début à la fin ! Pour moi, il n'est pas loin d'égaler le fameux 1984.

Je n'ai tout simplement pas pu le lâcher ; je continuais à y penser lorsque je vaquais à une autre occupation....

Le personnage de Copeau est réellement travaillé, on le suit à partir de son enfance ainsi que dans les différentes phases de sa vie (traité ou non). C'est loin d'être le héros parfait (il s'abaisse parfois à des comportement choquants) mais, il est l'un des seuls à vraiment être humain.

Ici, ce n'est pas par la peur que les êtres humains sont réduits mais, par des traitements qui les rendent non violent et les empêchent de penser jusqu'à imaginer prendre une décision par eux-même.

Tout est sous contrôle : le sexe, la natalité, la mort, les activités professionnelles...

J'étais loin d'imaginer une telle fin, cela m'a surprise et comblée. Spoiler(cliquez pour révéler)Toutefois, comme Nadia, j'aurais aimé en savoir un peu plus sur la suite des évènements mais, cela évite probablement un risque d'être déçu...

En conclusion, je le recommande fortement !

Afficher en entier
Diamant

Je n'ai lu que deux autres romans du genre dystopique, et, même si Le meilleur des mondes reste celui que je préfère, j'ai vraiment beaucoup aimé les différences qu'il y a dans celui-ci, surtout le fait que cette fois, les humains soient contrôlés grâce à des drogues et non plus grâce à des moyens de pression ou un conditionnement dés la naissance. J'ai beaucoup aimé qu'on puisse suivre Copeau dés son enfance, ça permet de le voir évoluer de façon très intéressante.

Quant à la fin, je ne m'y attendais vraiment pas, l'auteur nous surprend jusqu'aux dernières pages.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Commentaire ajouté par Lili5 2020-01-28T19:56:47+01:00
Lu aussi

J'ai beaucoup apprécié, ce n'est pas le premier roman dystopique que j'ai lu et pourtant je trouve qu'il sait sortir du lot. Il est bien trop peu connu pourtant. Je recommande fortement

Afficher en entier
Commentaire ajouté par soggoth 2019-08-25T12:33:58+02:00
Or

Vous avez aimé "1984" de George Orwell, "le meilleur des mondes" d'Aldous Huxley ? Alors, je vous recommande le superbe livre d'Ira Levin "Un bonheur insoutenable".

Dans un futur peut-être pas si lointain, la guerre a été abolie, tout le monde vit en paix et en harmonie sous le contrôle d'un ordinateur surpuissant.

Le bonheur oui, mais à quel prix ? Un livre à redécouvrir !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par CaroUnder 2019-08-14T15:20:33+02:00
Or

Drôle et plein d'humour, une contre-utopie ! Le monde dans lequel vit Copeau ressemble à une utopie : pas de guerres, pas de famines, le confort, l'absence de souffrance, le plaisir, l'égalité. Mais ce bonheur obligatoire, imposé, devient oppressant pour le héros qui va vouloir conquérir la seule chose qui lui manque, la liberté. Ce livre est à la fois un roman d'anticipation, d'aventures et d'amour mais aussi une réflexion sur l'utopie : il réunit tout ce qu'on peut demander à un livre: nous divertir et nous faire réfléchir et il le fait à merveille. Je l'ai relu avec toujours autant de plaisir. La plupart du temps, il plait car il est plus facile et agréable à lire que "le Meilleur des mondes" de Huxley, "1984" de Orwell ou "Nous autres" de Zamiatine qu'on classe également dans les contre-utopies.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Beliskie 2019-05-13T13:39:48+02:00
Or

Une dystopie intelligente, qui ne révolutionne pas le genre, mais que j'ai vraiment apprécié lire. Les pages se tournent les unes après les autres avec l'envie de suivre le périple du personnage principal. Si certaines péripéties sont parfois prévisibles, cela n'enlève rien au plaisir de la lecture.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Laurette4939 2019-03-26T20:47:57+01:00
Argent

Un superbe roman dystopique ! j'ai eu un peu de mal au début, mais après.... la tension monte petit à petit, et j'avais tellement envie d'aider Copeau par moment, de le secouer ! ^^'

Les 100 dernières pages sont particulièrement génial, révélation, surprise, retournement.... tout y'est, et c'est génial !!! ^^

Seul petit bémol, je me demande ce qui ce passe après, tout simplement, un épilogue aurais été le bienvenu !

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Leelou 2019-01-23T16:46:15+01:00
Or

Livre facile à lire, qui s'inscrit dans la lignée des romans d'anticipation reconnus du 20ème siècle, comme Ravage (Barjavel), 451° fahrenheit (Bradbury) et 1984 (Orwell).

C'est à la fois une science-fiction dystopique mais en même temps cela pourrait être tellement vrai à un certain degré.

Pour ma part je suis restée addictive jusqu'à la fin du livre. J'admire le personnage principal qui ne démord pas de ces valeurs jusqu'au bout.

Si on aime le genre, je pense que c'est un livre qui vaut vraiment le coup qu'on s'y intéresse et même d'avoir dans sa bibliothèque.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ElenaLeRoux 2018-12-15T23:47:36+01:00
Or

Le monde dans lequel vit Copeau ressemble à une utopie : pas de guerres, pas de famines, le confort, l'absence de souffrance, le plaisir, l'égalité. Mais ce bonheur obligatoire, imposé, devient oppressant pour le héros qui va vouloir conquérir la seule chose qui lui manque, la liberté. Ce livre est à la fois un roman d'anticipation, d'aventures et d'amour mais aussi une réflexion sur l'utopie : il nous divertir, nous faire réfléchir sur notre condition humaine et nous entraine dans des réflexions profondes très naturellement. Je l'ai adoré à 15 ans et relu 15 ans plus tard avec toujours autant de plaisir. La plupart du temps, il plait beaucoup à mes élèves de lycée car il évoque "le Meilleur des mondes" de Huxley, ou "1984" de Orwell également contre-utopies.C'est un grand coup de coeur. Ce livre est un voyage pour ceux qui le liront. Il questionne, L'histoire inspire.l'histoire est bien montée, de cette société "parfaite", de l'utopie et des pouvoirs d'une élite dominante. Une bonne réflexion sur le monde de demain et les libertés des hommes.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par ChloeTissier 2018-12-10T23:20:03+01:00
Or

Un roman captivant dans lequel, encore une fois, les plus faibles se battent pour les desseins des plus forts, sans le vouloir et surtout sans le savoir, jusqu'à la douche froide, tant la notre que celle du héros... un SOS Bonheur qui cette-fois ne laisse par les vrais révoltés sur leur faim.Le monde dans lequel vit Copeau ressemble à une utopie : pas de guerres, pas de famines, le confort, l'absence de souffrance, le plaisir, l'égalité. Mais ce bonheur obligatoire, imposé, devient oppressant pour le héros qui va vouloir conquérir la seule chose qui lui manque, la liberté. Ce livre est à la fois un roman d'anticipation, d'aventures et d'amour mais aussi une réflexion sur l'utopie : il réunit tout ce qu'on peut demander à un livre: nous divertir et nous faire réfléchir et il le fait à merveille. Il est plus facile et agréable à lire que "le Meilleur des mondes" de Huxley, "1984" de Orwell ou "Nous autres" de Zamiatine qu'on classe également dans les contre-utopies.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Dune_ 2018-11-27T16:23:50+01:00
Or

J'ai été très agréablement surprise par ce court roman (280 pages dans l'édition papier) rédigé en 1969 !

Dans une société futuriste, les humains sont dirigés par un robot mondial, Uni, qui leur injecte périodiquement des drogues afin de les maintenir dans un état de bienveillante euphorie. Sourires permanents, travail en sifflant, mariages autorisés par Uni, gènes améliorés et activités de loisir strictement réglementées, sexe le samedi uniquement.

Un vieil homme sème les graines de la réflexion en poussant son petit-fils à voir le monde tel qu'il est réellement.

Mais la gangue de drogues est solide et endort tout libre arbitre.

Comment Copeau parviendra-t-il à s'en libérer?

Le thème des sociétés totalitaires et de la perte du libre arbitre a souvent été exploité en SF, et pourtant ce roman a réussi à me surprendre et à me happer.

S'il m'a fait penser à Gattacca par certains aspects, je me suis rendue compte en apprenant sa date de parution que c'est peut-être lui qui a inspiré ce genre d'oeuvres, et non l'inverse.

Je l'ai lu en deux nuits et demie.

Afficher en entier
Commentaire ajouté par Cellophane 2018-10-23T14:50:25+02:00
Or

Il y a plusieurs grandes qualités à ce livre.

D’abord, l’écriture, qui est fluide, prenante, ne se perdant pas dans des descriptions sans fin mais se bornant à nous décrire les actions, les faits, les réactions. Quand on commence une phrase, on veut lire la suivante, le paragraphe d’après, la page qui vient, le chapitre qui suit…

Ensuite, les rebondissements, parce qu’il y a quelques découvertes, tout au long du livre, auxquelles je ne m’attendais pas. On profite donc des surprises, on découvre une nouvelle chose qui se développe et mène à une autre…

Les personnages sont plutôt bons, de Roi à Dover, en passant bien sûr par Copeau…

Le monde, enfin, qui est créé assez logiquement. Pas de failles dans ce monde « parfait », et les réactions des membres sont aussi très logiques. Rarement (voire jamais) on se dit que ça ne tient pas.

Le seul petit détail qui a très légèrement pu me « gâcher » la lecture, c’est la progression attendue…

Certes, il a été écrit en 1969. Il était peut-être novateur à l’époque mais aujourd’hui, avec toutes les dystopies qui sont passées, du Labyrinthe (oui, si, pourquoi pas) à Hunger Games, la trame est assez prévisible…

Alors oui, il y a des surprises tout du long qui tiennent en haleine, des moments très cinématographique (dans l’aéroport, notamment), mais sur la longueur, on s’attend dès les premiers chapitres à la fin…

Cela n’empêche pas un excellent moment passé en compagnie de Copeau !

Afficher en entier

Date de sortie

Un bonheur insoutenable

  • France : 2003-03-10 - Poche (Français)

Activité récente

Edo l'ajoute dans sa biblio argent
2020-03-27T15:49:52+01:00
soggoth l'ajoute dans sa biblio or
2019-08-25T12:32:58+02:00

Titres alternatifs

  • This Perfect Day - Anglais

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Quiz terminés récemment

Les chiffres

Lecteurs 254
Commentaires 46
Extraits 51
Evaluations 92
Note globale 8.1 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode