Livres
477 597
Membres
458 397

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode

Chroniques de la Tour, Préquelle : L'Elfe Fenris



Description ajoutée par petitange_33 2010-05-31T13:57:23+02:00

Résumé

Rares sont les elfes atteints de lycanthropie, cette malédiction qui, les nuits de pleine lune, les font se métamorphoser en loups violents et sanguinaires. Le jeune Fenris en fait partie, ce qui ne l'empêche pas de passer malgré tout une enfance heureuse. Merveilleuse même, lorsqu'il s'éprend de la belle Shi-Mae et partage avec elle de grandes projets... jusqu'au jour où sa condition est dévoilée à la communauté. Alors trahi, banni, traqué et détesté de tous, sa rencontre avec un étrange mage va bouleverser son existence...

Afficher en entier

Classement en biblio - 410 lecteurs

Extrait

Un hurlement déchirant s’éleva vers la pleine lune qui régnait sur le ciel étoilé ; une lamentation effrayante qui semblait chargée de tristesse, de peur, de douleur, de haine.

L’étranger cessa de marcher et écouta avec attention, comme s’il comprenait ce message. Le son était tout proche, mais cela ne sembla pas l’inquiéter. Lorsque la voix de la créature s’éteignit, l’homme eut un léger sourire. Il leva haut sa lanterne et quitta le sentier pour aller à sa rencontre.

Il était conscient de n’être qu’un intrus sur ces terres sauvages, mais il avait traversé les montagnes sans prêter attention aux avertissements donnés par les hurlements de loups. Cependant, celui qu’il venait d’entendre était différent des autres. L’étranger le savait. Même si son attitude ne montrait en rien qu’il l’avait repéré, il percevait la présence de l’animal qui le guettait dans la pénombre. Et lorsque, finalement, le loup aux yeux ardents comme des braises lui sauta dessus avec un grognement de triomphe, l’étranger réagit avec autant de calme que d’efficacité : il leva les mains et prononça quelques mots en langue arcane, ce langage uniquement connu d’une minorité de mortels.

Un éclair de lumière, un glapissement de douleur, et l’énorme loup fut projeté en arrière. Avec un grondement menaçant, il tenta de se relever et de refaire face à l’homme, mais il reçut une nouvelle décharge et s’effondra sur le sol, assommé.

L’étranger resta immobile pendant quelques instants. Il observait son agresseur avec un mélange de curiosité et de fascination. Quand enfin il s’approcha de quelques pas, sa lanterne n’illumina pas le corps d’une bête mais celui d’un jeune homme svelte aux cheveux cuivrés, entièrement nu.

L’étranger hocha la tête comme s’il s’y était attendu, mais haussa les sourcils en découvrant que celui qui se trouvait à ses pieds n’était pas humain : ses traits étaient excessivement délicats, ses grands yeux avaient une forme en amande, et les oreilles, visibles sous sa chevelure enchevêtrée, se terminaient en pointes. Tout sauvage et négligé qu’il fût, son menton ne portait pas la moindre trace de barbe.

L’étranger ôta sa cape et en recouvrit le corps nu de l’elfe.

Puis il s’assit et attendit.

Quand l’elfe ouvrit les yeux, un feu de camp crépitait joyeusement devant lui. Il s’accroupit d’un bond et lança un regard sauvage à l’homme qui le contemplait tranquillement sous sa capuche grise. Avant qu’il ait le temps de l’attaquer, l’étranger lui montra le ciel du doigt. L’elfe regarda dans la direction indiquée et ne vit que la lune, blanche, ronde, parfaite.

Instinctivement, il gémit et se couvrit le visage de ses bras pour se protéger de son éclat ; il s’immobilisa en apercevant sa peau dépourvue de poils, ses mains sans griffes, ses doigts longs et fins.

L’étranger sourit en voyant son regard incrédule passer successivement, plusieurs fois, de la lune à ses propres mains.

« Le charme ne durera pas longtemps », déclara-t-il d’une voix douce.

L’elfe sursauta et se tourna vers lui. « Tu redeviendras bientôt un loup, mais j’espère que nous aurons tout de même le temps d’avoir une discussion… civilisée. »

L’elfe plissa le front comme pour tenter de comprendre ce qui se passait.

« Qui êtes-vous ? demanda-t-il enfin.

- Tu m’as attaqué, et je t’ai rendu ta forme elfique, répondit sèchement l’autre. Je pense que c’est à moi de poser des questions. Qui es-tu toi-même ? »

L’elfe leva la tête. Le feu se reflétait dans ses grands yeux d’ambre, trop clairs pour être humains. Il ne pouvait pas voir le visage de l’étranger, mais savait que l’autre ne le quittait pas du regard. Au bout d’un moment, il soupira légèrement.

« On m’appelle Fenris. » Sa voix était agréable et mélodieuse comme celle de tous les elfes, mais on y dénotait une certaine amertume. « Je suis un loup-garou.

- J’avais remarqué. Je ne savais pas que les elfes pouvaient être atteints de lycanthropie.

- Vous m’avez rendu mon véritable corps. Avez-vous mis fin à la malédiction ?

- Je crains fort que non. Comme je te l’ai déjà dit, il s’agit d’un simple charme à durée limitée, qui ne te protégera des effets de la pleine lune que temporairement. Environ trois heures, je dirais. D’un autre côté, l’aube sera alors proche.

- Vous êtes un mage », comprit l’elfe.

L’homme acquiesça.

« Et je crois pouvoir t’aider. »

Une lueur de défiance apparut dans le regard de Fenris.

« J’ai connu d’autres mages. Aucun d’entre eux n’a rien pu faire pour moi. Et je ne crois pas aux actes désintéressés.

- Sur ce point, tu as raison. Le marché que j’ai à te proposer nous profiterait à tous les deux. Mais d’abord, j’ai besoin de savoir si tu es réellement la personne que je cherche. J’ai besoin de savoir qui tu es, d’où tu viens, et comment tu es arrivé jusqu’ici. »

L’elfe laissa échapper un rire qui sonna comme un aboiement. Son interlocuteur sourit.

« Préfères-tu que je défasse le charme pour que tu puisses recommencer à errer de-ci de-là tel un loup affamé ? Non loin d’ici, près de la rivière, se trouve une ferme où vivent deux enfants potelés. Est-ce là que tu te rendais quand j’ai croisé ta route ? »

Fenris pâlit et fut parcouru d’un tremblement.

« Quelque chose me dit que tu préfères discuter », conclut le mage.

Comme l’elfe restait silencieux, il insista : « Je vois à ton attitude que tu as déjà tué. Des innocents. Pas vrai ? Tu ne peux pas dominer le loup les nuits de pleine lune, et tu es horrifié de te transformer en bête, mais tu n’as pas le courage de mettre fin à tes jours. Je peux t’aider à sortir de cet enfer. Raconte-moi donc comment tu es arrivé ici.

- Qui désire le savoir ? Un homme qui dissimule son visage ? » répliqua l’elfe avec humeur en s’enveloppant dans la cape du mage, le seul vêtement qu’il portait sur lui.

L’étranger rit doucement et ôta sa capuche. Les flammes illuminèrent les traits d’un homme d’âge moyen, mais prématurément vieilli. Ses cheveux gris entouraient un visage sec d’où ressortaient des lèvres fines, un nez droit et des yeux couleur de pierre.

« Satisfait, Fenris ? Curieux nom pour un elfe, au fait.

- Cela fait longtemps qu’on ne m’appelle plus par mon vrai nom, murmura l’elfe en contemplant le feu, pensif. Le nom que m’ont donné mes parents quand je suis né, il y a cent quarante-quatre ans… »

Un loup hurla dans le lointain, mais aucun des deux ne lui prêta attention.

Plongé dans ses souvenirs, l’elfe Fenris commença à raconter son histoire.

Afficher en entier

Ajoutez votre commentaire

Ajoutez votre commentaire

Commentaires récents

Argent

Si j'avais déjà lu les tomes précédents dans mon enfance, je ne me souvenais pas avoir lu ce préquelle, et c'est pourtant un excellent tome ! Le pauvre Fenris n'a vraiment pas eu une vie facile, mais ça doit être le cas pour tous les loups-garous.

Afficher en entier
Argent

J'ai commencer la série avec se livre et pour moi c'est le meilleur de toute la série. Fenris est mon personnage préférer et sont histoires ne manque pas de couleur.

Afficher en entier
Diamant

Un très préquelle.

J'ai vraiment aimée découvrir cette trilogie par ce tome initiatique.

Le personnage de Fenris m'a énormément intriguée et j'ai aimée que le prologue laisse deviner que l'on allait suivre sa vie jusqu'à ce moment donner ou il laisse place au premier chapitre.

Fenris est attachants, je l'ai appréciée dès les premières lignes. celui Shi-Mae et du Maître m'ont agacée.

Une très belle écriture, très addictive.

Un coup de coeur.

Afficher en entier
Diamant

C'est ce livre qui m'as rendu accro à cette série, très bien fait, on entre dans l'histoire avec les personnages, j'ai adoré!

Afficher en entier
Argent

Je suis toujours très mitigée quand je lis une préquelle parce que d'un côté j'aime bien connaître le passé des personnages mais d'un autre côté, on sait déjà comment ça va finir et dans le cas de Fenris, on sait que ça va mal finir. Mais, j'ai quand même apprécié ce tome, car comme les autres de la série, il est bourré de suspense et de retournements de situation et on ne s'ennuie pas, et on arrive même parfois à espérer que la fin ne soit pas inéluctable. C'est vraiment très intéressant d'en savoir plus sur le passé de ce personnage qui était vraiment mystérieux.

En bref, une excellente préquelle, à la hauteur de la série principale.

Afficher en entier
Argent

Super tome sur l'histoire de Fenris ! Un incontournable quand on a lu les chroniques de la Tour! Laura Gallego Garcia a vraiment bien fait de nous faire un tome complet sur ce fabuleux personnage. Dans les autres tomes il est très mystérieux et sombre. On le comprend bien mieux quand on sait tout ce qu'il a vécu. Son histoire hors du commun m'a beaucoup touchée.

Afficher en entier
Diamant

Si vous avez aimé Fenris dans les précédents tomes. Je vous conseils vivement de lire son histoire.

Il y a toujours un début à tout.

Voilà une histoire passionnante, triste, attachante, pleins de rebondissements.

Je félicite l'auteur des quatre tomes, qui m'ont laissés pleins de magie dans les yeux.

Malheureusement il y a une fin aussi !

Afficher en entier
Diamant

Cool, super, génial, ce que vous voulez. Lisez le, vous vous forgerez vous même une idée ! (je ne pense pas que vous serez déçu)

Afficher en entier
Diamant

Le meilleur livre de la série selon moi, ce livre est totalement addictif !

Fenris a toujours était mon personnage préféré, et quand j'ai découvert que Laura Gallego Garcia lui avait consacré un livre à lui et son histoire, je me suis empressée de le lire !

Enfin bref, comme toujours l'écriture de L. Gallego Garcia est magnifique, les personnage encore et toujours attachants...

Livre à lire pour tout les fans de fantastique !

Afficher en entier
Or

Original, fantastique, une bonne lecture en gros.

Afficher en entier

Dates de sortie

Chroniques de la Tour, Préquelle : L'Elfe Fenris

  • France : 2009-01-05 (Français)
  • Canada : 2009-02-16 (Français)

Activité récente

Stiky l'ajoute dans sa biblio or
2019-12-07T16:31:56+01:00

Évaluations

Meilleurs classements dans les Listes Booknode

Editeurs

Les chiffres

Lecteurs 410
Commentaires 41
Extraits 2
Evaluations 81
Note globale 8.51 / 10

Nouveau ? Inscrivez-vous, c'est gratuit !


Inscription classique

En cliquant sur "Je m'inscris"
j'accepte les CGU de booknode